Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2022
Antananarivo | 18h42
 

Société

Bilan provisoire de Batsirai

Plus de 112 000 sinistrés, selon le BNGRC

jeudi 10 février | Mandimbisoa R.

Le bilan du passage du cyclone Batsirai ne cesse de s’alourdir. Le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) dans son dernier bilan qui reste toujours provisoire dénombre 112 000 sinistrés issus des 23 444 ménages, plus de 61 000 personnes déplacées, plus de 7 400 cases d’habitation détruites et plus de 2 700 autres endommagées.

Dans le secteur de la santé, le nombre de centre de santé de base (CSB) et hôpitaux détruits par Batsirai s’élève à plus de 50. Environ 6.885 salles de classe seraient endommagées et plus de 1 200 autres détruites.

Concernant la perte en vie humaine, le bilan officiel de la BNGRC évoque en 92 décès dans son dernier bulletin de mercredi à 20h. 70 d’entre eux auraient été relevés dans le district d’Ikongo. Les autorités de cette localité, dont le député de la Région confirme toutefois avoir informé de l’existence d’au moins 101 dans son fief.

A cela s’ajoutent près d’une dizaine de morts rapportés et confirmés par des chefs de districts qui ne sont pas encore dans le registre du BNGRC. Ce qui ferait au moins un total 130 décès à travers le pays.

52 commentaires

Vos commentaires

  • 10 février à 10:06 | citoyendumonde (#4292)

    Sady malahelo aho sady faly koa.
    Chassez le naturel, il revient toujours au galop.
    https://www.facebook.com/mahery.manandafy/videos/4608992609198205

    • 10 février à 10:25 | elena (#3066) répond à citoyendumonde

      Ah, l’ incorrigible Mahery, il a pas peur de ridiculiser le mamimbahoaka ? Pas besoin, il faut dire que celui ci sait le faire tout seul !

    • 10 février à 11:04 | arsonist (#10169) répond à citoyendumonde

      Mamon-drongony eee !
      Dia mahita hafaliana tanteraka amin’ny fahapotehana tanterakin’ny EPP !

    • 10 février à 11:29 | Shalom (#2831) répond à citoyendumonde

      elena sy arsonist,
      saiky safotra aho re olona nandre ilay tenin’ity mivadik’ondana sagnagna tsy ampy solaitra ity, tena tsy lasa mihitsy e !

    • 10 février à 20:06 | Isambilo (#4541) répond à citoyendumonde

      Efa mivadika atidoha ranamana.

  • 10 février à 10:13 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Grand merci à Allah/Dieu qui a envoyé Batsirai pour réveiller le présent régime ANR de sa torpeur n’est-ce pas ?

    • 10 février à 10:38 | arsonist (#10169) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ah ? Bon ?
      Plutôt bizarre alors cet Allah , non ?

      S’il était si "puissant et miséricordieux" que ça ,
      aurait-il besoin de maltraiter encore ainsi les Gasy déjà si miséreux grave
      pour "réveiller les puissants" qui ont déjà tout ce qu’il leur faut ,
      et même très au-delà de ce qu’il leur faut. [i.e. tout ce qu’il faut pour ces puissants pour assurer leur bonheur perso ainsi que celui de leurs proches et tous leurs descendants , jusqu’à plusieurs générations futures]

    • 10 février à 11:58 | Turping (#1235) répond à plus qu'hier et moins que demain

      PQMD
      Les êtres humains sont avant tout responsables de leurs mauvais comportements n’est-ce pas avant de parler d’Allah / Dieu.
      - En l’occurrence ,les dérèglements climatiques dûs au réchauffement , l’émission des gaz à effet de serre en trop ( CO2 ) en trop nous démontre ces désastres.
      - Tous les pays sont concernés par ce grand problème de taille sans exception....
      - En Asie il y a eu le Tsunami,...
      - En Europe ,les inondations monstrueuses ,iidem aux USA avec les ouragans....
      - En Afrique ,les cyclones et sécheresses...
      On détecte des catastrophes naturelles partout et même les infrastructures les plus sophistiquées ne résistent plus.
      Les êtres humains ne respectent plus la nature..
      Par conséquent la nature déverse sa colère plutôt que celle de Dieu du monothéisme avant tout.Et c’est la raison pour laquelle il faut agir rapidement.
      - Prénons l’exemple : Dans les pays riches ,on jette les 30% des nourritures , 30% des productivités agricoles ,avec les gaspillages y afférents dans les concepts de pouvoir produire plus avec les pesticides et les technologies avancées pour appauvrir les sols ,alors qu’en Afrique beaucoup meurent de faim....
      Pour obtenir 1kg de viande il faut 15000 d’eau consommée.... C’est pour dire d’ici 30ans même les riches ne mangeront plus à leur faim car il y va y avoir de pénurie en production alimentaire... alors que les pays pauvres sont déjà le théâtre de ces pénuries ..
      Conclusion : Le réchauffement climatique est l’enjeu majeur à endiguer..... c’est ce qu’on appelle les péchés majeurs à éviter avant que la colère de Dieu ne s’abatte sur les êtres humains qui détruisent sa créature. Même les oiseaux migrateurs ne trouvent plus leurs places ... désorganisation des bioversités..
      C’est pour dire le manque d’équilibre
      entre les surconsommations des pays riches et les malnutritions et les famines dans les pays pauvres ont des impacts au niveau planétaire entre l’hémisphère Sud et le Nord ...

    • 10 février à 12:10 | Turping (#1235) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ces dires ne disculpent pas ANR de ses gabegies .....entre l’extrême pauvreté et l’extrême richesse il y a le juste milieu .

    • 10 février à 14:53 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonjour Arsonist
      Dommage qu’un agnostique comme vous ne comprenne rien sur les écritures dans la Bible même si vous en disposez une en anglais selon vos écrits sur ce faux-rhum d’Akama n’est-ce pas ?
      "Car à celui qui a, il sera donné, et il aura encore plus ; mais à celui qui n’a rien, cela même qu’il a lui sera ôté" (Matthieu 13 ;12) : N’est-ce pas une annonce biblique ?

      Le terme « agnosticisme » (parfois incorrectement écrit agnostisme par une fausse étymologie), vient du grec αγνωστικισμός, agnôstikismós, lui-même tiré de agnôstos (ignorant), la « gnôsis » étant la connaissance ; il désigne la privation de connaissance ou l’impossibilité de connaître ce qui dépasse l’expérience7. Il s’agit donc d’une position plutôt épistémologique qui met éventuellement en question la légitimité de la métaphysique, de la révélation, de la divination, etc. L’agnosticisme n’est pas une opposition systématique et spécifique au gnosticisme, qui est une doctrine liée aux débuts du christianisme, mais a un sens beaucoup plus général. Antérieurement au christianisme, le mot « agnostique » désignait une personne qui n’avait pas été initiée à la « gnose », c’est-à-dire à une croyance mystique en un « savoir parfait et absolu ».

      Le mot « agnostique » a été forgé en 1869, dans une intention « polémique », par Thomas Henry Huxley (1825-1895) pour signifier8 « l’antithèse évocatrice du « gnostique » dans l’histoire de l’Église, qui professait en savoir tant sur les choses mêmes à propos desquelles j’étais ignorant… » Il voulait que le terme fît comprendre que la métaphysique est « vide de sens » ; comme le pensait déjà le philosophe empiriste David Hume qui recommande, à la fin de son Enquête sur l’entendement humain, de jeter aux flammes les livres de théologie ou de métaphysique scolastique.

    • 10 février à 15:01 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonjour Turping,

      Ce sont les grandes puissances qui détruisent l’environnement n’est-ce pas ?
      Pourquoi les petits pays en souffrent plus des catastrophes naturelles que vous avez cité sans oublier le cas des îles Maldives ?

    • 10 février à 15:23 | arsonist (#10169) répond à plus qu'hier et moins que demain

      C’est donc pour faire
      comme ce qui est dit dans ce passage extrait des écritures
      et cité ci-dessus par PQMD
      que vos croyants de gouvernants "confisquent tout ce qui reste encore aux miséreux pour survivre , quitte à ce que ces malheureux meurent dans le total dénuement" ;
      mais par contre , "avantagent ceux qui ont déjà bien plus que ce qu’il leur faut pour être dans le bonheur , afin qu’ils soient encore plus riches que de raison" !!!

      Ah ! La belle mentalité que voilà !

      Quand on est ignare , comme moi arsonist ,
      on a injustement mauvaise conscience ... à la place des croyants ... heuuu ... riches , quoi !

    • 10 février à 16:25 | Turping (#1235) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Re ,PQMD
      Certes , les grandes puissances sont les plus grands pollueurs mais par conséquent les pays du tiers monde et les pays émergents ont aussi leurs grandes part de responsabilité en la matière .
      - Citons ,l’exemple des embouteillages monstres dans les pays où les moyens alternatifs ne sont pas mis à disposition ni imposés aux usagers ,par exemple à Madagascar .
      - Les déboisements massifs , ...les arbres découpés en grande quantité sans être remplacés pour fabriquer des charbons de bois ,alors que ces derniers mettent du temps pour grandir .La liste n’est pas exhaustive !
      Conclusion : Tout le monde est responsable de cette dégradation environnementale .Quid à la responsabilité mondiale (Cop 26 à Glascow) ?.

    • 10 février à 17:00 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Turping,

      Avez-vous déjà entendu parler/lu des articles sur la ceinture de feu ?
      Pour votre gouverne et à toutes fins utiles, veuillez lire attentivement les écrits ci-dessous qui n’ont aucun lien avec la responsabilité humaine sur la destruction de l’environnement n’est-ce pas ?
      La ceinture de feu compte 452 volcans, soit 75 % des volcans émergés de la planète, qu’ils soient actifs ou éteints1. Cette concentration s’explique par la subduction de plaques océaniques (principalement les plaques Nazca, Cocos, Juan de Fuca et Pacifique) sous des plaques moins denses (principalement sud-américaine, caraïbe, nord-américaine, d’Okhotsk, philippine et australienne). Le volcanisme de subduction donne le plus souvent naissance à des volcans gris. Le jeu de ces plaques tectoniques est aussi à l’origine de fréquents séismes (90 % des tremblements de terre et 80 % des plus grands tremblements dans le monde)1. La ceinture de feu du Pacifique fait ainsi partie des trois zones d’activité sismique les plus importantes de la planète, avec la dorsale médio-atlantique et la ceinture alpine.

      Les volcans de la ceinture de feu du Pacifique s’organisent en arcs volcaniques continentaux (chaînes ou cordillères volcaniques) pour les volcans de marge continentale (Amérique), ou en arcs volcaniques insulaires. Dans le sens anti-horaire, de la pointe méridionale de l’Amérique du Sud à la Nouvelle-Zélande, ces arcs continentaux et arcs insulaires sont :
      Amérique la zone volcanique australe des Andes dans l’extrême Sud de l’Argentine et du Chili ;
      la zone volcanique sud des Andes dans le centre-ouest de l’Argentine et le centre du Chili ;
      la zone volcanique centrale des Andes dans le Nord-Ouest de l’Argentine, le Nord du Chili, la Bolivie, et le Sud-Est du Pérou ;
      la zone volcanique nord des Andes dans le centre de l’Équateur et le Sud-Ouest de la Colombie ;
      les volcans d’Amérique centrale du Panama au Guatemala en passant par le Costa Rica, le Nicaragua et le Salvador ;
      la cordillère néovolcanique dans le Sud du Mexique ;
      les volcans du Sud-Ouest des États-Unis ;
      l’arc volcanique des Cascades dans l’Ouest des États-Unis ;
      les volcans de l’Ouest du Canada ;
      les volcans du Sud-Est et du centre de l’Alaska dans le Nord-Ouest des États-Unis ;
      la chaîne aléoutienne en Alaska dans le Nord-Ouest des États-Unis ;
      les îles Aléoutiennes en Alaska dans le Nord-Ouest des États-Unis ;

      Asie la péninsule du Kamtchatka dans l’Est de la Russie ;
      les îles Kouriles dans l’Est de la Russie ;
      l’archipel japonais ;
      l’archipel de Nanpō dans le Sud-Est du Japon ;
      les îles Mariannes (appartenant aux États-Unis) ;
      les îles Ryūkyū dans le Sud-Ouest du Japon ;
      les Philippines ;
      les volcans de l’Ouest d’Halmahera dans l’Est de l’Indonésie ;
      les volcans du Nord-Est des Célèbes dans le centre de l’Indonésie ;
      les volcans des îles Tanimbar dans l’Est de l’Indonésie ;
      les îles de la Sonde dans l’Ouest et le Sud de l’Indonésie ;

      Océanie les volcans des monts Bismarck dans le centre et le Sud-Est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée ;
      l’archipel Bismarck dans l’Est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée ;
      les îles Salomon dans l’Est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée (île Bougainville) et principalement dans l’État des Salomon ;
      le Vanuatu ;
      les Tonga ;
      les îles Kermadec au nord de la Nouvelle-Zélande ;
      la Nouvelle-Zélande.

    • 10 février à 17:17 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Turping,

      Si je ne me trompe pas, la destruction de l’environnement par les activités humaines est postérieure à la révolution industrielle (XVIII siècle) n’est-ce pas ? Alors que les catastrophes naturelles (cataclysme) ont existé avant cela n’est-ce pas ? Le déluge du temps de Noah , la Vésuve avec ses éruptions successives depuis la nuit des temps, etc...

    • 10 février à 23:15 | Turping (#1235) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Re PQMD
      D’accord sur vos articles quant aux destructions provoqués par les séismes et cataclysmes depuis l’antiquité .
      Deux poids ,deux mesures .
      Sachez que nos activités humaines émettent déjà 140 fois plus de CO2 que les volcans .
      Certes beaucoup de volcans sont toujours actifs mais n’empêchent qu’on ne peut pas parler de volcans en éruption quotidiennement .
      - Une étude menée !
      Si les émissions volcaniques ne rivalisent pas celles de nos sociétés, le réchauffement climatique d’origine anthropique est probablement un facteur d’augmentation de l’activité volcanique selon une étude publiée en 2018 dans le journal Geology.

      - La problématique à soulever ici PQMD / / ; C’est afin de vous répondre que le réchauffement climatique ne fait qu’aggraver l’existentiel des êtres humains alors que d’autres menaces sismiques et volcaniques sont là .
      Des liens intéressants ;
      https://www.notre-planete.info/actualites/2862-emissions-CO2-volcans-changement-climatique
      http://www.astrosurf.com/macombes/chapitre%2018-me.htm

    • 10 février à 23:26 | Turping (#1235) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire ; destructions provoquées ....

  • 10 février à 10:49 | MALIBUC (#9345)

    Et l’histoire va se reproduire, notre Bouffi va reconstruire les CSB et les EPP avec les mêmes matériaux, sans normes anticycloniques et au prochain cyclone dévastateur plus rien, nada, rasé, explosé, rayé de la surface Terre.
    Mon Père disait " Tu ne mettras jamais du jus dans un pavé ! "
    Il avait raison, tu ne pourras pas instruire ce DJ qui refait mille fois la même chose qui ne fonctionne pas et qui recommence encore en espérant obtenir un résultat positif.
    Navrant............

    • 10 février à 11:30 | Shalom (#2831) répond à MALIBUC

      Einstein l’avait prédit depuis très longtemps ...

    • 10 février à 11:45 | Isandra (#7070) répond à MALIBUC

      Malibuc, l’imaginaire !

      “A force de croire dans l’imaginaire, celui-ci devient réel.” Gérard O

      C’est votre cas.

      Dans le monde réel, on constate que les bâtisses construites dans la norme manara-penitra sont moins touchées, résistent plus que les autres,...!

      C’est pourquoi, notre Jeune dynamique Président a déclaré, il faut construire plus des écoles manara-penitra pour éviter qu’à chaque passage de cyclone, on doit reconstruire et arrêter les cours.

  • 10 février à 10:54 | I MATORIANDRO (#6033)

    Otran’naheno zahay hoe "2 taona HONO tsy nahavita gabone i mamo-mbahoaka". LLLLLOOOOOZZZZZAAAAA

    Sitrany MMMMMIIIIIAAAAALLLLLAAAAA.

    • 10 février à 11:02 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      Mopera mintsy no nilaza an’io HONO.

      Efa manomboka miboraka ny lohan’ ngah !!!

    • 10 février à 11:47 | arsonist (#10169) répond à I MATORIANDRO

      Amin’ny fomba ahoana no ahafantaran’i DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina sy ny foza izany Einstein izany !

      Ny foto-kevitra voizin-dry zareo tsy tapaka mihitsy dia ny "fanarabiana ny fahalalàna sy ny hakingan-tsaina".

      Ilay lèche-Q an’i DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina eto amin’ito serasera ito,
      [i besileo foza femelle couillue isandra]
      dia mamerimberina isak’izay tonga eto fa
      "tsy misy lanjany izay fandrantoana fahalalàna sy fahaizana" , fa i DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina hono tsy nandranto taiza na taiza , kanefa maranitra mihaotra lavitra ireo manam-pahaizana rehetra !

    • 10 février à 13:14 | lé kopé (#10607) répond à I MATORIANDRO

      Crime de lèse Majesté ,
      Lors de son passage à Fianarantsoa , un Prêtre a osé interpellé le Calife en public ,et devant les Elus du Betsileo , qui ont applaudi avant... de se rétracter . En effet , selon cet homme d’Eglise , des directives ont été "diligentées" pour détruire les toilettes de la communauté, afin de construire des projets Présidentiels . Depuis , les pauvres pratiquants ne peuvent plus ...se soulager , et doivent attendre pour faire leurs besoins (2ans) .Cette personnalité a en plus rajouté qu’il ne faut pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages , et faire des promesses d’ivrogne . La preuve pour lui est qu’à Fianarantsoa , les habitants n’ont qu’une prison comme remerciement des services rendus , et que l’on attend toujours la réalisation d’autres engagements (miandry andRazaka tsy hivalana). En tout cas , après les réactions d’un Député du Nord(pointure 41...), un Député de Vohibato , et maintenant un Jésuite monte au créneau ,pour dénoncer les gabegies de ce régime . Qui a dit que les Betsileo sont des enfants sages (zaza voton’anatra), et qui plient devant n’importe quelle autorité ? Durant la Colonisation , le District D’Isandra a eu des grands Hommes d’action comme Ralaimongo , mais aussi un grand Roi , Andriamanalimbetany, qui n’a pas reculé devant les Envahisseurs , et qui s’est rallié avec le Roi d’Imerina , sans se laisser "apprivoiser". Quand est ce que notre région sera à la hauteur de nos ancêtres qui ont légué, dans notre histoire , un héritage élogieux ?

    • 10 février à 14:56 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      @ Kopé

      Don’t forget the Ramama of Tanjombato, saying " prezida tsy miraharaha anay mihintsy"

    • 10 février à 15:33 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Lékopé,

      Les opposants et les détracteurs se croient intelligents, mais, cqfd.

      Ils croient qu’il est bénéfique pour eux de partager en abondance ce genre de scène, alors qu’’en réalité, elle est en faveur de Président Rajoelina. Inconsciemment, ils sont en train de démentir ce qu’ils avaient publié que Rajoelina est un dictateur.

      Que montrent ces scènes : Une dame à Antanjombato, qui a directement interpellé le Président, un prêtre à Fianar a fait la même chose devant lui,...?

      Cela montre que nous avons affaire un Président sympa, modeste, d’autant, qui supporte les critiques et mieux, et les considèrent comme les rapports directs faits par le peuple,...

      On dirait dans un pays occidental, car ce genre de scène ne se trouve souvent qu’aux pays démocratiques occidentaux,...rarement, ailleurs.

      Croyez-vous qu’ils auraient osé faire cette scène devant un dictateur, tels Poutine, Jinping, ou mieux encore Ravalomanana ou Ratsiraka, etc...? Je ne penses pas. Ils ont osé devant notre Président, parce qu’ils connaissent leur Président, et sont surs qu’ils n’auront pas des ennuis par la suite.

      Comme les opposants sont tout oui, quand il s’agit de dénigrer Rajoelina, du coup, ils ont partagé partout, ces scènes, sans avoir réfléchi les effets qu’elle apportera.

    • 10 février à 16:31 | arsonist (#10169) répond à I MATORIANDRO

      Mais , contrairement à ce que tente de faire croire la besileo foza femelle couillue isandra,
      est sans doute plus crédible le fait que
      le DJ a atteint un incroyable très haut degré dans l’abrutissement et l’idiotie ;
      à tel point qu’il ne sait même pas que ces personnes-là qui l’interpellent publiquement
      lui reprochent ses graves manquements à lui , le Rajoelina bac-3 !

      Exactement comme le DJ bac-3 Rajoelina ne sait pas qu’il dit des idioties en déclarant que :
      "la malnutrion est un droit fondamental pour le citoyen , et non un privilège !"
      "il est heureux de constater que les murs des EPP ont été effondrés" par le cyclone
      "10 x 100 font 10 000"
      et bien d’autres encore ...

  • 10 février à 11:36 | Isandra (#7070)

    Double avantage avec ce Président :

    - La promptitude. Si tous les pompiers ont la même réaction que lui, les impacts de dégâts sont amoindris.
    - La confiance des partenaires,

    Quand les partenaires voient que nos dirigeants prennent des initiatives sans attendre des aides, apportant de réconfort, soulageant les souffrances des sinistrés, cela les incitent à nous aider, d’autant plus, ils ont confiance en ce régime.

    • 10 février à 11:44 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra vieille pu.te de fo.za,

      J’espère que cette fois ci ton DJ BAC-7 va reconstruire toutes les infrastructures aux normes anticycloniques les CSB et EPP aussi ?
      A moins qu’il touche un pot de vin à chaque reconstruction et que c’est son intérêt à construire avec des matériaux de merde ;
      Dis nous ce que tu en penses.

    • 10 février à 15:25 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Erreur : osé interpelle(R).

    • 10 février à 15:33 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Matoriandro :
      I’m sorry , i miss it , but most of people would have the same reaction . They are frightened in front of the "buffalo soldiers".

    • 10 février à 20:16 | Isambilo (#4541) répond à Isandra

      Rajoelina est génial et amoral ! Il a prévu qu’il n’y aurait pas de riz à manger.
      Au lieu mettre sur pied les mesures de protection, il s’est préoccupé de l’envoi d’un stock de vary tsinjo pour le vendre au bon moment.
      Juste après le passage du cyclone, le mec vient avec son riz importé et de mauvaise qualité. C’est du marketing bien réalisé.
      Bravo l’artiste.

  • 10 février à 11:54 | Isandra (#7070)

    INDLALA 2007 :

    "Selon le BNGRC (Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes) à Madagascar le bilan du passage du cyclone Indlala sur la Grande Île le 15 mars 2007 serait de 88 morts, 30 disparus et 137 605 sinistrés. Les risques de famine et d’épidémies sont importants
    Dans un communiqué publié ce mercredi, la Plate-forme d’Intervention Régionale pour l’Océan Indien de la Croix Rouge publie le dernier, et hélas provisoire, bilan dressé par le BNGRC. Dans les deux zones (nord-est et nord-ouest) touchées par le cyclone 88 personnes sont décédées, 30 personnes ont disparu, 126 ont été blessées, 137 605 sont sinistrées, 38 478 habitations ont été touchées, 244 bâtiments (bâtiments administratifs, hôpitaux, écoles) et 86 ponts sont endommagés, 36 515 hectares des cultures sont détruits et 1 507 tonnes de stocks sont perdus.

    Insécurité alimentaire

    Le district d’Antalaha a surtout été affecté par les vents : toits envolés, maisons détruites, cultures ravagées ; alors que celui de Maroantsetra, delta recueillant les eaux du bassin versant, a subi les conséquences d’importantes inondations : villages inondés, puits noyés, cultures détruites. Les routes et ponts reliant les villes principales aux villages alentour étaient difficilement praticables, voire impraticables. L’électricité, l’eau et les lignes téléphoniques (fixes et GSM) ont été coupées pendant presque une semaine.
    Dans de telles conditions, et outre l’insécurité alimentaire qui émergeait, une résurgence des maladies liées à la consommation d’une eau impropre (gastro-entérite, diarrhée, choléra, typhoïde) ou liées à la pullulation des moustiques dans de grandes étendues d’eau (paludisme, chikungunya, dengue), habituelles à la suite de cyclones ou d’inondations, étaient fortement à craindre.

    5 cyclones en 3 mois

    Rappelons que le 15 mars à 3 heures du matin, le cyclone Indlala frappait le nord-est de Madagascar. Il a d’abord atterri sur le district d’Antalaha, capitale de la vanille, pour ensuite se diriger vers celui de Maroantsetra, distant d’une centaine de kilomètres, qu’il mettra dix heures à atteindre.
    Les vents violents avec des rafales atteignant plus de 200 km/h associés aux pluies diluviennes ont provoqué de nombreux dégâts sur un territoire déjà fragilisé par le passage de plusieurs tempêtes et cyclones.
    Le cyclone Indlala est le cinquième cyclone de la saison ayant frappé Madagascar au cours des trois derniers mois : Le cyclone Bondo le 25 décembre 2006 ; cyclone Clovis le 3 janvier 2007 ; cyclone Favio le 18 janvier 2007 ; et cyclone Gamede le 26 février 2007. Enfin, un sixième cyclone, Jaya, a une nouvelle fois frappé le Nord-Est de Madagascar, dans la région de Sambava le 3 avril 2007, provoquant de nombreux dégâts.
    C’est la première fois que l’île est touchée par autant de systèmes dans une période si courte.

    • 10 février à 12:03 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      La différence Indlala avait frappé la partie Nord, alors que Batsirai la partie Sud de notre pays.

      Selon les statistiques publiées dernièrement par l’Instat, Madagascar est clairement divisé en deux, la PARTIE NORD(dès Analamanga à DIANA), dont le taux de pauvreté moyenne est moins de 70%, la PARTIE SUD(Vakinakaratra à Anosy), dont le taux de pauvreté moyenne plus 70%.

      Pas de conclusion hâtive,...

    • 10 février à 20:18 | Isambilo (#4541) répond à Isandra

      Et quelles sont les leçons tirés par Rajoelina ?
      Il faut savoir utiliser les archives à bon escient.
      Izany no hoe manolotra basy ho an’ny Anglisy.

  • 10 février à 11:54 | Marco_Santino (#11253)

    C’est une hécatombe !
    Mais là aussi comme avec le Covid on voit bien que les autorités sont réticences à donner les vrais chiffres.

  • 10 février à 12:02 | kartell (#8302)

    Visiblement, ce BNGRC est une catastrophe en lui-même !, incapable de faire un bilan approchant une réalité qui lui échappe apparemment, c’est dire combien ce pouvoir ne touche pas pieds à terre !..
    Mais, il est vrai que bercer depuis deux années dans un entre-soi où le rêve écrasait toute réalité par son illusionniste, le retour brutal à un quotidien dévasté exige une adaptation que ces sinistrés n’auront pas eue comme choix à faire !..
    Le « tout est bancal » fait son chemin dans une opinion publique qui se demande aujourd’hui si son mauvais rêve ne serait pas en train de se prolonger après ce désastre..
    Le contexte cotonneux des secours qui tardent à intervenir dans les zones les plus reculées, l’empressement présidentiel à accourir après la tempête donnent à cette situation de crise profonde, ses « lettres de noblesse « !..
    Car il ne faudrait pas qu’après deux années passées à dénier une pandémie ou à « Disneylander » le pays, le pouvoir se lance désormais dans un charity-business pour solde de tout compte !…
    L’homme providentiel n’est pas celui qui annonce les bonnes nouvelles, mais celui qui œuvre dans l’ombre en évitant de faire de son égo : « un dieu du stade « !…
    Bref, c’est à son équipe et à son entourage que l’on juge un président en exercice et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on est loin d’être rassurés, disons plutôt que l’inquiétude monte en flèche !..
    Aujourd’hui, la cour, véritable tour de Babel de la concussion ressert ses rangs dissipés sachant que son gourou est en danger et que l’aide internationale pourrait lui apporter quelques satisfactions, mais trop limitée, elle participe involontairement à son discrédit
    parce qu’elle persiste à défendre ses comportements de sauveur d’une nation qui, elle, prend tardivement conscience que l’imposture se dissimulait derrière ses promesses et ses rêves, morts-nés, désormais !..

  • 10 février à 13:41 | citoyendumonde (#4292)

    Gabone aza tsy vita roa taona.
    Ekena sa tsy ekena
    https://www.facebook.com/LIM974/videos/683895382622213

  • 10 février à 14:02 | Isandra (#7070)

    Copier/coller :
    "Une priorité parmi les priorités ! « L’Etat se consacre entièrement à la prise en charge des familles sinistrées », a déclaré le Président Andry Rajoelina hier à Ambalavao. Une manière pour le Chef de l’Etat de rassurer les victimes des dernières intempéries. Pour leur dernier jour de visite dans les régions fortement affectées par le cyclone Batsirai, le couple présidentiel était dans la Région Haute Matsiatra.
    Dans la matinée, le Président Andry Rajoelina et son épouse étaient à la Cathédrale Ambozotany pour s’enquérir de l’avancée des travaux de construction d’un centre culturel et pédagogique à cet endroit. Par la suite, le couple présidentiel a pris la direction d’Ambalavao où il a constaté de visu les dommages au niveau de l’EPP Atalata Ampano, dans le District de Vohibato. L’établissement est doté de 9 salles de classe et compte près de 700 élèves. Après le passage de Batsira, l’EPP a été complètement décoiffée et les murs fissurés. Dans le court terme, le Président a demandé à ce que la toiture soit réparée pour que les élèves puissent revenir en classe dans les plus brefs délais. Sur le long terme, le Chef de l’Etat a annoncé la construction d’une EPP « manara – penitra ». Pour résoudre le problème d’accès à l’eau potable, un forage y sera installé et l’école sera aussi dotée de toilettes ainsi que d’un bloc sanitaire. Le Président a, par la suite, fait le déplacement à Atalata centrale, Commune Talata Ampano qui a été endommagée à la suite des intempéries et ayant provoqué la coupure de la RN7. Le Chef de l’Etat a donné des consignes afin d’accélérer les travaux de réhabilitation de cette infrastructure. La délégation a, ensuite, rallié la Commune urbaine d’Ambalavao pour procéder à la distribution de « Vatsy Tsinjo ».
    Des consignes fermes aux ministres
    Face à l’ampleur des dégâts laissés par Batsirai dans plusieurs parties du pays, le Président Andry Rajoelina a montré son entière désolation. Il a particulièrement salué les efforts du ministre des Travaux publics quant à la rapidité des travaux de réhabilitation du pont au niveau de la RN7. « Il ne faut plus être à la traîne car l’heure est au travail sous le signe de la rapidité », a – t – il martelé. Par conséquent, le Président a exigé à ce qu’aucun membre du Gouvernement ne reste dans la Capitale à partir de vendredi. « Vous êtes tous des ministres coach alors partez sur le terrain », a – t – il ordonné.
    D’après toujours les consignes du Président, chaque ministre se doit de constater l’étendue des dégâts et voir les besoins en matière de relèvement pour chaque District en travaillant de concert avec les gouverneurs et autres autorités locales. « Je ne veux pas entendre que d’ici deux mois, les écoles endommagées ne sont pas encore réhabilitées », prévient le numéro un de l’Exécutif. Un message clair à l’attention de l’équipe gouvernementale qui n’a désormais plus le droit à l’erreur. Le Président n’a pas manqué d’annoncer de nombreux projets de développement pour différents secteurs à Ambalavao et Fianarantsoa. Après ce périple dans les Régions Fitovinany, Vatovavy, Atsimo Atsinanana et Haute Matsiatra, le Président de la République enchaînera par une nouvelle série de déplacements dans la Région Atsinanana."

    • 10 février à 14:03 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Complément d’infos, dont le manque pousse certains ici à écrire n’importe quoi, surtout, les déconnecté à 10.000km, voire plus.

    • 10 février à 14:50 | dupenard (#11227) répond à Isandra

      Ce sont de belles histoires que l’ontraconte aux grands enfants, pour rever. Si tu ne crois pas celle la je t’en raconterais une autre. Ha ha ha.

    • 10 février à 15:46 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Comme d’habitude , vous aviez omis de dire que votre Calife a été interpellé d’une façon véhémente de la part d’un homme d’Eglise durant son passage à la Cathédrale d’Ambozotany . Cette gifle , puisqu’il faut l’appeler ainsi , a été reçue devant des témoins privilégiés , à savoir , le Gouverneur , le Ministre de l’Education Nationale , fille de la Maire de la ville , les élus locaux , les autorités civiles , militaires et religieuses , et ...la suite Présidentielle. Si ce n’est pas un message envoyé par le Seigneur , Dieu que ça y ressemble .Mais l’a -t’on estimé à sa juste valeur , ou est ce que l’on a attribué cela à la haine des opposants face au régime bien aimé du peuple (mamimbahoaka).

    • 10 février à 17:22 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      lé kopé,
      qu’est-ce qu’il a dit l’homme d’Eglise ?
      Allez, ne nous laisses pas sur notre faim ! On veut savoir.

    • 10 février à 20:23 | Isambilo (#4541) répond à Isandra

      Valio aloha i mopera dia ho hita avy heo ny centre culturel

  • 10 février à 14:09 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    HS :

    Je viens de voir cette vidéo fb, Rajoelina vs Rajoelina, le nullissime PRM de tous les temps vs le ministre étranger des affaires étranges qui du malgache ne connaît que le language très fleuri.

    Pour les chastes oreilles s’abstenir svp :

    https://m.facebook.com/LIM974/videos/rajoelina-vs-rajoelina/635899777528564/

    Cordialement

  • 10 février à 14:29 | arsonist (#10169)

    Quelque chose d’instructif et sérieux est le contenu du texte que l’on découvre en ouvrant le lien ci-dessous !

    La lecture de l’artcle de presse en question n’est pas conseillée aux
    non-intéressés par les Présidentielles en France
    et surtout à ceux qui pensent que Sarko n’avait pas la responsabilité décisive à l’accession à la Présidence gasy du DJ bac-3 mpandihy dyvo Rajoelina !

    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/nicolas-sarkozy-cinglant-avec-val%C3%A9rie-p%C3%A9cresse-elle-est-inexistante/ar-AATGxek?ocid=msedgdhp&pc=U531

  • 10 février à 15:04 | I MATORIANDRO (#6033)

    Tokony atambatambatry SHALOM ndray ny fahasahian’reo olona miteny ny tsy fanjaraian’ty mamo-mbahoaka ty mandrapahatongan’ny faran’ny taona.

    Mankasitraka indrindra.

    Samia velonaina.

  • 11 février à 02:05 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonsoir à tous,

    Le Président Emmanuel Macron adresse un message au peuple malgache, après le passage de Batsirai.

    Le Président français snobe ostensiblement SAR DJ Lapin Crétin, aucune référence à ce dernier dans son message :

    https://www.koolsaina.com/emmanuel-macron-adresse-un-message-au-peuple-malgache-apres-le-passage-de-batsirai/

    Pas de sous de la part de La France et c’est tant mieux, c’est une TBA (Très Bonne Action) car l’argent se serait très certainement égaré, perdu dans les limbes de la gestion madagougouesque.

    Mais, plus concrètement, une aide d’urgence en moyens humains, matériels et un appui à la logistique de la Croix Rouge française.

    L’aide internationale s’organise :

    https://www.koolsaina.com/video-aide-internationale-sorganise-pour-venir-au-secours-de-madagascar/

    Merci La France, merci Président Macron.
    Merci La Suisse, merci L’ Europe.

    Cordialement

    • 11 février à 08:53 | arsonist (#10169) répond à Yet another Rabe

      Ah ! Enfin ! Une aide , une vraie , aux populations malgache miséreuses !

      Et non une fausse aide
      déjà en monnaie , ou que l’on peut transformer par la vente en monnaie ,
      aide octroyée aux dirigeants foza ,
      habitués le plus naturellement du monde
      à détourner systématiquement
      vers leurs comptes bancaires offshore
      une part conséquente de ladite "aide" !

      Cela va accroître encore plus
      la rancœur de la besileo foza femelle couillue isandra
      à l’encontre de la France
      [qu’elle appelle ironiquement et avec mépris "Maman"] .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS