Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 16 octobre 2019
Antananarivo | 15h21
 

Politique

Passe d’armes entre Chissano et Ramaroson Raharison

vendredi 17 septembre 2010

Datée du vendredi 10 septembre dernier, une lettre de Joaquim Chissano déclinant l’invitation du gouvernement malgache à assister à la Conférence nationale actuellement en cours a été publiée dans la presse.

L’ancien Président mozambicain y revient en détail sur les consultations qu’il a faite depuis que Andry Rajoelina lui a fait part par une lettre du 31 mai 2010 d’un dialogue malgacho-malgache. Il souligne que son soutien et celui de la communauté internationale à un tel processus est conditionné au fait que celui-ci soit crédible, transparent, neutre, consensuel et inclusif.

La lettre rappelle qu’en raison de la concurrence que la COSC et l’AOSC se faisaient, la SADC a poussé à l’émergence de la Coordination nationale des organisations de la société civile (CNOSC) rassemblant COSC, AOSC et KMF/CNOE.

Des progrès ont été depuis enregistrés, même s’il y a eu de sérieux problèmes d’ordre organisationnel et méthodologique et qu’il a été jugé par la CNOSC préférable de suspendre les consultations le 27 août 2010.

Aux yeux de Joachim Chissano, la controverse sur la convocation de la conférence nationale semble refléter les positions divergences entre une partie des forces politiques malgaches d’une part, et le Gouvernement et la HAT d’autre part. Dans ce contexte, le financement de la conférence nationale par le gouvernement remettrait en cause la neutralité, l’impartialité et la transparence du processus, car le gouvernement serait accusé de s’ingérer et de manipuler le processus ce qui va tendre vers l’unilatéralisme.

Continuant à être favorable à un dialogue malgacho-malgache, la Médiation de la SADC considère donc qu’il est essentiel de conclure au préalable un accord politique sur la gestion de la transition avant la conférence nationale.

Le Ministre malgache des Affaires étrangères, Hippolyte Ramaroson Raharison, a pour sa part répondu aux arguments de Joaquim Chissano. Le fait que l’État malgache finance cette rencontre destinée aux Malgaches n’en fait pas une réunion unilatérale, a-t-il argumenté. Si le contribuable malgache ne finance pas une telle rencontre, a-t-il demandé, quel contribuable de quel autre pays le fera ?

Il relève que Joachim Chissano lui-même soulève dans sa lettre un certain manque de professionnalisme de la CNOSC, et souligne que la date du 13 septembre a été avancée depuis longtemps et que la CNOSC en était parfaitement informée tout au long du processus. Personne ne l’a donc exclue, et ce n’est pas parce qu’elle est absente que le processus de la conférence nationale n’est pas inclusif. Pour preuve, il énumère la liste de personnalités considérées un temps comme proches de Marc Ravalomanana, Didier Ratsiraka, Albert Zafy ou qui assistent à la conférence, comme Raharinaivo Andrianantoandro, Jean Émile Tsaranazy et les membres du HPM. 

Face à une question sur le risque de non reconnaissance internationale, le ministre a répondu avec le sourire : « Pendant 50 ans, Madagascar avait la reconnaissance internationale, avons-nous progressé ? »

Recueilli par Yann

24 commentaires

Vos commentaires

  • 17 septembre 2010 à 07:37 | sam2009 (#184)

    Mr Chissano, OUT !

  • 17 septembre 2010 à 07:46 | betoko (#413)

    Bien répondu monsieur Ramaroson , mais avons nous besoin du financement venant de l’extérieur pour organiser les élèctions ? J’ai remarqué que depuis quelques mois, le FMG (ou l’ariary) gagne du terrain , lors de mon séjour au mois d’aout 1 euro= à 14 000 fgm , vers la mi aout 1euros = 13 300 , et maintenant il est à 13 030 euros,
    Dois je comprendre que notre économie va mieux et grace à quoi , puisque nous ne recevons plus aucune aide venant de l’extérieur sauf pour les aides alimentaires et pour lutter contre les criquets .
    J’aurais voulu participer à la libre antenne sur RFI ce vendredi à ce sujet , mais on dirait que ma question les géne car elle est pertinente , mais comme je suis interdit d’antenne sur RFI car je leur avais accusé de déformer leur information sur Madagascar , je suis toujours mis en touche

    • 17 septembre 2010 à 08:56 | Bena (#494) répond à betoko

      t’as une fausse humilité, tu te crois celui qui est intelligent.

      ils ont bien fait de t’interdire d’antenne. si le Ariary monte c’est parceque la seule activité possibile au pays c’est l’export de bois de rose !!! tu comprends ça ?? on limite l’acquisition de devise mon coco !!! tu as bien fait de ne pas te verser dans des inepties sur rfi, cela aurait fait encore plus honte au pays !!!

    • 17 septembre 2010 à 12:06 | mahery (#2468) répond à betoko

      BETOKO,

      Avez-Vous bien votre BACC ou vous trichez lors de l’examen ?
      Tant que les ZONES franches, le Tourisme,l’exportation des produits locaux ,produits miniers(sauf les varomaizina), ressources halieutiques sont encore malades, cela veut dire qu’il y a EXPORTATION MASSIVE de BOIS de rose et PALISSANDRE,puis de l’or et d’autres espèces animaux en cachette ici pour prendre place ces ressources de devises citées ci-dessus.

      A Masoala, pourquoi arrêter ce Sud Africain en train de photographier des gens couper des bois de rose ? réfléchissez bien avant de lécher la fesse de quelqu’un.

    • 17 septembre 2010 à 12:26 | kakilay (#2022) répond à betoko

      Euh ! Je n’ai pas bien compris la réponse !

      Est-ce : pendant 50 ans on eu la reconnaissance internationale, on fera mieux sans ?

      Qu’à cela ne tienne, si l’intelligence diplomatique du MOMENT est à ce niveau...

      Ce n’est pas parce que vous n’avez pas la science des antibiotiques, que les antibiotiques sont inutiles...

      C’est la faute aux antibiotiques ! Mais vous vous adressez à des ignares ou quoi ?

      Et tout compte fait : c’est la Communauté Internationale qui demande la Reconnaissance des putschistes ou le contraire ?

      Et si c’était les putschistes qui demandaient la Reconnaissance Internationale ?

      Sinon, on ne comprend rien à ces 19 mois de manège à tourner en rond : comme un chien qui cherche à se mordre la queue...

      Bon, des gens peuvent penser que c’est la queue qui coure après la tête...

      Arrêtons les bonneries !

  • 17 septembre 2010 à 08:01 | rayyol (#110)

    L aide intenationnale c est comme la drogue qui obscurcit l esprit apporte un relatif bien etre et quand l effet se dissipe nous laisse avec notre misere. Qui ne fait qu augmenter pourquoi ne pas vivre les yeux grands ouverts avec ce que la vie comporte de bonne et moins bonne chose et apprendre a composer avec ce que l on a. Et la plus belle chose que vous puissiez avoir c est l independance attendez de l avoir et vous jugerez de la fierte que vous aller en retirer le plus dur est de dire non a tout ces serpents qui essaient de vous endormir pour vous maintenir dans votre misere intellectuelle en vous faisant miroiter la facilitee sachez que rien nest facile en ce monde tout se gagne

  • 17 septembre 2010 à 10:48 | bema (#828)

    Mr CHISSANO, Toutes aides qui nous font dispenser d’autres aides seront les bienvenues et qu’on attend. Votre intervention n’est plus crédible. Misaotra Tompoko.

  • 17 septembre 2010 à 11:22 | meloky (#637)

    Par vertu de la souverrainité nationale, les malgaches ont leur choix pour bâtir ceux qu’ils veulent comme garant de ses propres futurs !

    On solicite la non-ingèrence de la SADC aux affaires internes d’un pays indépendent comme la grande île !!!

    • 17 septembre 2010 à 13:16 | kakilay (#2022) répond à meloky

      Pourquoi nous n’avançons pas ?

      Parce que c’est le problème à résoudre que l’on présente comme solution.

      De la souveraineté nationale : personne n’est d’accord pour dire que le pouvoir de fait ne peut pas porter la voix de la souveraineté nationale. Bien sûr, ce pouvoir de fait dit qu’il est habilité à la dire (j’entends la souveraineté nationale).

      D’où la notion d’unilatéralisme : ce n’est pas parce que vous le dites que vous l’êtes. D’où, encore, la notion d’auto-proclamation...

      Penser la transition, c’est vouloir dépasser cette situation de fait qui fait que PERSONNE n’est plus MANDATEE pour porter cette souveraineté nationale...

      Alors ne commençons pas à affirmer ce que nous voulons dépasser...

      Comment passer d’un état de non-droit à un ordre constitutionnel ?

      Il est question là dedans de résoudre le problème de la légitimité de celui qui va porter la voix de souveraineté nationale...

      Mais cette volonté de donner le chèque de la souveraineté nationale à ce pouvoir de fait qui nous explique le forcing que l’on est en train de faire... à coup de Milliards Ariary !

      Et c’est pour cela que nous osons dire que vous n’êtes pas de bonne foi...

  • 17 septembre 2010 à 11:32 | mahery (#2468)

    Mr Chissano,

    Que la CI prenne en main la situation de Madagascar dès aujourd’hui, le "peuple malgache" souffre, et nos ressources naturelles sont en désordre.

    Il faut neutraliser la Force de l’ordre, pour avoir une vraie solution.

    Cordialement,

    • 17 septembre 2010 à 14:50 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à mahery

      mahery

      ne rêvez pas trop !!!!

    • 17 septembre 2010 à 15:35 | che taranaka (#99) répond à mahery

      Non Mahery ce n’est pas la force de l’ordre qu’il faut neutraliser...

      Les miaramila doivent être des miaramisaraka...cette institution est complètement pourrie dans son essence même.

      L’armée,du moins ce qu’il en reste,est un épouventail qui effraie les uns et les autres (car elle est devenue un electron libre que personne ne maitrise plus bien !)et constitue maintenant un blocage !.L’armée n’est pas un organe de police,de contôle de gestion,de justice...un bras armé qui à mon avis ne sera pas capable de contrarier les braquages à main armée ni à botter d’éventuels ennemis étrangers..

      Il faut par contre restaurer les pouvoirs de police,de justice,de contrôle financier ..car tandis que nous nous chamayons ici...les chats ne dorment pas !

      http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=6223%3Aamnistie-selective-ou-generale-&catid=57%3Ala-une&Itemid=1

    • 17 septembre 2010 à 15:37 | che taranaka (#99) répond à che taranaka

      tandis que nous nous chamaillons ici les chats ne dorment pas du tout !

    • 18 septembre 2010 à 10:44 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à che taranaka

      che taranaka n’a pas encore digéré son pseudo-démission de l’armée.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 17 septembre 2010 à 15:44 | Raol (#529)

    Chissano ? Pour les simples citoyens (ignorants peut-être) comme nous, c’est synonyme de "Soutien à Ravalo" principalement, et peut-être "coup de pouce pour Radidy et Zafy". Donc, nous, petits gens de la populace, comme nous n’avons pas beaucoup d’instructions ni de diplômes de haut niveau que la plupart d’entre vous, fervent défenseurs de Saint Marc et de Son Eminence Chissano, je vous dis que nous avons marre de ces Messieurs et de leurs agissements. Il est temps pour nous, Malagasy, ho an’i Madagasikara, de prendre notre avenir en main, de se passer de toute assistance étrangère (si ces gens de l’extérieur ne veulent pas nous aider, bien sûr). Nous croyons de tout cœur que Madagascar va bientôt sortir de ce que les autres d’en face aiment répéter : l’impasse ou la crise dont leurs agissements en sont l’origine. Qui vivra verra, je vous le répète !

    • 17 septembre 2010 à 16:22 | che taranaka (#99) répond à Raol

      raol,

      C’est depuis Dadabe tsiranana que ce pays ne peut vivre sans les aides étrangères...

      ...les aides sont des dettes pour les futures générations ,les aides hypothèquent les recettes des futures exploitations minières,les aides sont des dettes qui générent des intétrêts qui ont besoin des aides pour pouvoir les honorer...les aides sont la pommade qui nous permet de lisser le quotidien ,ce quotidien vital pour nous pour éviter la guerre civile.....les aides c’est 3/4 du budget de fonctionnement et la totalité du budget d’investissement..les aides c’est ce qui permet à beaucoup de détourner l’argent qui ne leur revient pas...

      Sans les aides plus personne ne veut le pouvoir et ne peut gouverner...je suis sûr...100 millions de $ c’est vite fondu !

      Car nos richesses raol dans 30 ans quand sherrit a fini de vider le sous sol le malgache vivra toujours avec 1$/jour/personne..wasco aussi....et qui voudra gouverner un peuple de mendiants sauf le père Pedro ?

  • 17 septembre 2010 à 17:05 | vuze (#918)

    Chissano est décidément incorrigible !!! On lui a déjà maintes et maintes fois comprendre que Madagascar ne l’aimait pas !!! Il ferait mieux de ranger son jeu de dés et surtout aller profiter de la mallette remplie de billets que le voleur Zouloulandais lui a remise...

    Il se fatigue pour rien alors qu’il a déjà des cernes partout... Bientôt ses yeux vont sortir de leurs orbites...

    Tiens le coup, TGV et fais bien le ménage autour de toi... Des vautours rôdent prêts à s’abattre sur toi... Ton candidat doit être Roland R...

  • 17 septembre 2010 à 19:24 | Mihaino (#1437)

    Bravo si Madagate est votre journal d’investigation . Ce n’est pas ma tasse de thé !!

    J’avoue et je conçois que les journaux (presse écrite , télévisée etc...) toutes tendances confondues défendent leur bifteck très savoureux ?!! Du professionalisme peut-être pour VENDRE n’importe quoi !!
    Respectez votre déontologie et informez au lieu de désinformez SVP !!!Le culte du fric pousse parfois certains journalistes à faire DU CHANTAGE auprès des hautes personnalités ...Inutile de vous faire un dessin !!!

    Wait and see ....

  • 17 septembre 2010 à 20:54 | ericraza (#4709)

    Fa hono hoa ry Basile sy ry Vuze sy ny forongony : Iza no mitady mafy ny "reconnaissance" : ny Communauté Internationale sa ireo Putchsite ? Toa ianareo indray no miseho milay nefa mangata-javatra ?

    • 18 septembre 2010 à 10:51 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à ericraza

      Reconnaissance internationale ?????

      Pour Basile RAMAHEFARISOA,si quelques amis veulent nous aider financièrement pour remettre de l’ordre dans nos institutions,c’est largement suffisant.

      Après,aux Malgaches de "TRAVAILLER" pour la Reconnaissance Internationale.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 18 septembre 2010 à 16:56 | ericraza (#4709) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Tiens, je croyais que vous n’en aviez cure de cette reconnaissance internationale, f’angaha mila indray fa tsy mahavita tena ? Ary ny fanjakana tompoka tsy afaka hionona @ budget de fonctionnement, tahaka ny eritreretinao fa ao koa ny antsoina hoe budget d’investissement, sao hadinonao, ka rehefa lany ny volamaloton’ny Sinoa dia inona indray no dedahina eo ? Sa ny vo.. no amidy ???

  • 17 septembre 2010 à 22:53 | che taranaka (#99)

    Quand la mondialisation frappe déjà à nos portes certains Malgaches ne trouvent rien de mieux que de taper sur les origines ethniques entre gasy. C’est d’un lamentable !!!!(madama sissi)

    http://www.midi-madagasikara.mg/index.php/component/content/article/2-economie/5309-projet-ambatovy--390-nouveaux-postes-dedies-aux-tamataviens-

  • 18 septembre 2010 à 10:41 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Monsieur l’afro :

    A propos de l’indemnité des Représentants des Régions+districts de l’ordre de 100 000 ariary (environ 45 euros) /6 jours à la Conférence Nationale,vous osez dire c’est du financement du "Pouvoir".

    Allez-vous faire foutre !!

    Combien avez-vous empoché en dollars depuis le début de la crise malgache ???.

    MADAGASCAR AUX MALGACHES.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS