Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 3 décembre 2022
Antananarivo | 20h31
 

Economie

FMI - Madagascar

Pas de nouveaux arriérés avant l’année 2009

mardi 10 juillet 2007 | Adrien R.

Un calendrier a été établi en ce qui concerne l’acquittement des arriérés de l’Etat envers ses fournisseurs. Comme convenu avec le Fonds Monétaire International (FMI), le paiement s’étale en trois ans à compter de cette année 2007. La rigueur de la gestion prônée par le Fonds ne permettra pas à l’Etat de contracter des nouveaux arriérés jusqu’à l’apurement de ces dettes intérieures en 2009 dont le montant total s’élève à 34 milliards d’Ariary. La régularisation se fait à concurrence de 10 milliards d’Ariary par an. En tout cas, le premier acte de l’engagement se manifeste par le biais du paiement de la créance de la Jirama vis-à-vis de l’Etat, lequel a été décidé lors du récent conseil de gouvernement. A signaler que le montant exact des arriérés internes de l’Etat a été décelé après l’audit mené à la diligence de l’administration publique en 2005.

Double mission cette année

A signaler aussi que l’Etat a des créances envers la Jirama mais le principe de non-affectation d’une recette à une dépense particulière au sein de la finance publique n’autorise pas l’administration publique à recourir au système de compensation et de contraction pour éponger la créance de la Jirama et ce, vice-versa. A moins qu’un texte législatif donne une autorisation expresse pour l’affectation, comme ce fut le cas de l’affectation directe de TPP (Taxes sur les Produits Pétroliers) au profit du FER (Fonds d’Entretien Routier) si les recettes en question devraient être transitées à la caisse unique de l’Etat avant d’être affecté à tel ou tel programme. Quoi qu’il en soit, cette année 2007, le FMI programme à envoyer une double mission à Madagascar dont la première s’est déjà tenue au mois de mars dernier et la prochaine sera prévue en septembre. En 2006, ce gendarme de l’économie a effectué six navettes à Madagascar pour une mission de contrôle et de suivi.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS