Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 10 juillet 2020
Antananarivo | 22h49
 

Santé

Coronavirus chinois

Pas d’annulation des vols pour le moment

mercredi 29 janvier | Fano Rasolo

Alerte. Lundi dernier, le ministère de la Santé publique et le ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie (MTTM) ont organisé une réunion conjointe pour des mesures de vigilance face à l’épidémie de coronavirus qui sévit en Chine. « Nous avons déjà renforcé la surveillance et la veille sanitaire dans tous les ports et aéroports de Madagascar. Nous attendons la consigne de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) d’annuler ou non tout vol direct de la Chine et vers la Chine. Si l’OMS nous le recommande, nous annulerons ces vols », selon Joël Randriamandranto, Ministre des Transports, du tourisme et de la météorologie.

Hier, des fausses rumeurs ont circulé sur les réseaux sociaux, les autorités auraient annulé tous les vols directs de la Chine. Un responsable au sein du Ministère, joint au téléphone, a démenti l’information : « Aucun vol n’a été annulé mais la veille sanitaire est renforcée. Ce sont des rumeurs dans le but de provoquer une psychose », affirme ce dernier.

Le ministre de la Santé publique, Pr Julio Rakotonirina, tente lui aussi de rassurer la population. «  Aucun cas suspect n’a été signalé. Nous sommes entièrement vigilants face à l’entrée de ce virus à nos frontières. La prise de température des passagers est indispensable. En cas de température élevée, des agents de santé prennent rapidement en charge le concerné et font un suivi de son état de santé. Tous les membres du personnel dans tout Madagascar disposent d’un protocole précis et maîtrisent les mesures à prendre dans les cas suspects », déclare le ministre.

Renfort

Depuis lundi dernier, les effectifs du personnel de soin ont été renforcés pour appuyer les équipes de surveillance aux frontières. « Dès la semaine prochaine, les étudiants en médecine seront réquisitionnés pour aider les équipes de surveillance dans les ports et aéroports », d’après une source auprès du ministère de la Santé.

Depuis le 23 janvier, 92 personnes en provenance de Chine sont surveillées de près, et toutes les données les concernant ont été retenues (nom, hôtel, destinations, coordonnées,…). La période d’incubation du virus étant de 14 jours, il est nécessaire de surveiller leur état de santé même si elles ont été contrôlées négatif à l’aéroport, selon l’explication du Ministère.

La population s’inquiète de cette pneumonie virale qui affecte des milliers de personnes et a causé 107 morts en Chine. L’hôtel chinois « Asia & Africa Hotel » sis à Ivato est fermé depuis dimanche par précaution face au coronavirus.

Selon un pharmacien, ces derniers jours, de nombreuses personnes font l’acquisition de masques et de gel désinfectant par crainte de contamination.

En dehors de la Chine, une cinquantaine de malades ont déjà été répertoriés dans le reste du monde, aux États-Unis, en Australie, en Allemagne, au Canada et en France.

24 commentaires

Vos commentaires

  • 29 janvier à 08:15 | lancaster (#10636)

    Bonjour,
    Ces chinois qui viennent de Chine vont rejoindre leur travail dans les mines et autres exploitations dans les brousses éloignées du pays. Saura t on les retrouver en cas de besoin ?
    De même, j’ai pu constater à Ivato aéroport que les prises de température ne touchent qu’une personne sur trois à l’arrivee Des avions ( refus de certains passagers, queue très serrée, agents de sante timides etc...).
    De plus, les fiches à remplir à bord sont souvent mal remplies et le guichet santé a l’arrivee Ne peut pas les vérifier.

    Tout cela est à améliorer.

    • 29 janvier à 09:12 | rayyol (#110) répond à lancaster

      La dessus je vous approuve entièrement Cela prête meme a rire le manque de sérieux du personnel qui exerce le contrôle et les fiches de renseignements remplis dans l avion quand il y en a souvent certains vol elles ne sont pas distribues .Si on demande les hotesses nous disent que l on ne leur en a pas remis des fois oui des fois non
      Un ménage s impose parmi cette bande d incompetent en charge de la sécurité Je parle des directeurs des personnes en charge Le personnel fait avec ce que l on leur donne Ces directeurs sont les memes que par le passe tous des pourris incompetent qui ne se soucient pas le moindrement de leur responsabilité
      C est d un ridicule a faire pleurer Dégager cette pourriture

    • 29 janvier à 09:17 | Maxim (#5960) répond à lancaster

      Bonjour,
      En plus, les agents de santé ne sont pas protégés. Ils sont eux-mêmes vecteurs de propagation de la maladie vue les contacts avec les voyageurs.

  • 29 janvier à 09:18 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Nos vœux pour une meilleure santé en cette année 20/20 restent d’actualité : Faisons également les vœux pour que cette épidémie (voire pandémie) s’éloigne de nos frontières car selon certaines informations, elle se transmet même pendant leurs périodes d’incubation donc attention danger.

    • 29 janvier à 09:34 | rayyol (#110) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Je crois bien humblement que ce n est pas de vœux qu on a besoin mais d action des vœux sa ne résout pas grand chose Souhaitons que l on nous lise et agisse Nous sommes des gens qui voyageons et sommes conscient de ce qu est Madagascar a qui le dire la est le problème

    • 29 janvier à 17:36 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonjour .
      Mais si cette maladie se propage a Dago avec les éminents doctory, nazionaly, ce sera la volonté de ouak / qu’ il soit exhaussé ...
      Les zopitaux moderny soigneront cette petite dingue, et si ils n’ y arrivent pas on les enverra chez le voisin réunionnais, comme d’ hab !
      Solidarité insulaire oblige !

  • 29 janvier à 09:42 | rayyol (#110)

    Nous savons que le president est pratiquement seul pour gérer tout les aspect de ce pays Qu il a du avoir recours a une bande de requin pour se faire élire Et qune seule chose comptait pour ces gens c est les sous qu ils pourrait en retirer
    Maintenant ce president se retrouve seul ou presque entoure de pourri incompetent etc
    Ce remaniement peut constituer un souffle de vie non seulement pour lui mais pour tout Madagascar on verra bien les possibilitees que ce pays peut offrir en matière de competence et que ces jeunes Malgaches instruit et resident a l etranger vont se trouver une flamme nationaliste L avenir appartient a la jeunesse

  • 29 janvier à 09:50 | lancaster (#10636)

    En écoutant les ministres des transports et de la santé s’exprimer, ils sont trop confiants.
    Pourquoi attendre OMS avant de prendre les dispositions.
    Jusqu’a Ce jour, OMS n’a pas déclaré la situation de nécessité internationale. Au moment de l’annonce de OMS, on risque d’etre Pris de court .
    Je suggère qu’on prenne de l’avance. Qu’on annule tous les vols depuis la Chine ou au moins qu’on mette en quarantaine tous les passagers venant de Chine.
    Bien sûr qu’il va y avoir des pertes économiques. Mais elles seront inférieures aux dégâts dues à une contagion généralisée.
    Principe de précaution. L’hotel près de l’aeroport À fermé provisoirement ses portes. Il s’agit d’un hôtel chinois. Ils ont fait leur choix même s’ils doivent subir des manques à gagner importants. Merci pour cette initiative.
    Je répète je crains pour ces passagers partis en province, pire en brousse.

  • 29 janvier à 11:24 | Turping (#1235)

    Lancaster,
    Depuis le 23 Janvier ,92 personnes en provenance de Chine sont surveillées de près,.....
    - Les surveiller où ? alors que ces personnes ne sont pas mises en quarantaine ,regroupées mais s’éparpillent partout .De plus l’état malgache ,notamment les hôpitaux sont -ils capables de soigner dans les services de réanimation les personnes gravement atteintes ? Même les pays développés comme la France ,l’Allemagne ,le Japon,......restent encore impuissants face à ce fléau ,vu qu’il n’y a pas de remède efficace ,ni de vaccin pour endiguer le coronavirus .
    - Certains pays envisagent même de rapatrier leurs ressortissants en Chine .Le mieux c’est d’interdire les vols en provenance de Chine jusqu’au 25 Février 2020.Tant pis pour les commerces avec les chinois momentanément .Ceux qui sont déjà restés sur place ne présentent aucun risque.
    L’adage :Vaut mieux prévenir que guérir est une prise de responsabilité.

  • 29 janvier à 11:42 | ANTICASTE (#10704)

    Il est notoire que si le virus arrive à Madagascar cela sera une catastrophe sanitaire pour ce pays .
    En effet l’état de santé de la majorité des Malgaches ,faute de moyens et de structures nationales adaptées ,est plus que déplorable et l’effet sera gigantesque !
    Surtout en pleine saison des pluie ou les infections habituelles reprennent le dessus à cause des conditions déplorables de vie !
    La caste au pouvoir ,elle,prendra l’avion pour fuir ,bien évidemment !
    L’anarchie ne sera pas loin surtout avec un président incapable et incompétent !
    Dernière bourde ;lancer des travaux de réfection de route en pleine saison des pluie !
    Du jamais vu !

  • 29 janvier à 12:00 | kartell (#8302)

    Le wait and see risque ici encore de s’avérer être un très mauvais calcul ...
    Le Mozambique, lui, a pris la sage décision de suspendre toutes ses liaisons vers la Chine jusqu’à ce que cette épidémie arrive à un niveau maîtrisable médicalement...
    Ici, rien de tout ça, un vola est un vola et le pouvoir si focalisé par ces inondations ne semble pas mesurer l’impact catastrophique, si d’aventure des cas se déclareraient au pays !..
    Une telle attitude irresponsable n’est pas pour renforcer l’image d’un pouvoir qui démontre à l’usage du quotidien ses décisions timorées et calculatrices ...
    Mais, il faut noter que l’émergence promise est en train de tousser, ceci explique certainement cela !...

  • 29 janvier à 12:02 | Turping (#1235)

    Quelques conseils :

    Nous avons de nombreuses barrières qui nous protègent des virus : s’il est vrai qu’ils se transmettent par les muqueuses, donc potentiellement en absorbant des micro_gouttelettes de salive d’une personne ayant éternué, rappelons que nos muqueuses sont normalement recouvertes d’un film de protection (le mucus, justement) qui empêche les virus de passer. D’ où l’importance d’être bien hydraté, en hiver, de respirer par le nez. Cela évite de se dessécher la bouche et la gorge, et donc d’éliminer ce film protecteur.

    En période d’épidémie, il faut, c’est évident, éviter la promiscuité, les contacts avec les muqueuses, donc se mettre les doigts dans le nez, la bouche, les yeux ou les oreilles, surtout après avoir serré des mains ou saisi des poignées de porte.

    Les personnes fiévreuses ou malades peuvent rendre service aux autres en portant un masque de protection hygiénique dans les lieux publics pour éviter de disperser dans l’air des micro-gouttelettes contagieuses.

    On veillera bien sûr à prendre soigneusement la vitamine D, essentielle pour le système immunitaire, de la vitamine C, du chlorure de magnésium (ou du citrate ou du bisglycinate de magnésium) ainsi que de l’extrait de pépin de pamplemousse et des antioxydants que l’on trouve en grand nombre dans les épices (cannelle, gingembre, curcuma(tamotamo feno eny an-tsena), anis étoilé), le vin rouge et le miel (d’où l’intérêt du vin chaud ).

    On mangera des aliments fermentés (une bonne choucroute !) OU choux (laisoa atao lasary ) pour soigner son microbiote intestinal, premier siège de l’immunité. On mangera de l’ail, et on cuisinera un bon bouillon riche en os et en herbes pour lutter contre les fatigues de l’hiver et les infections.

    On boira enfin des tisanes, en particulier au thym ou à l’origan, avec un bon miel de châtaignier.

    Un bon sommeil, réparateur, est essentiel, et pour cela j’ai écrit des dizaines de lettres concernant à la fois les conditions physiques nécessaires pour bien dormir, les plantes et produits naturels, mais aussi les mesures psychologiques indispensables pour éviter d’être visité par des angoisses qui vous réveillent en sursaut à quatre heures du matin.

    Ces mesures vous protégeront par la même occasion du rhume, de la gastro et de la grippe, ce qui est toujours bon à prendre. Concernant le coronavirus, vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, jusqu’à plus ample information.
    Veiller sur le bon fonctionnement de son système immunitaire est avant tout une arme efficace face aux intrus .

    À votre santé

  • 29 janvier à 12:23 | Vohitra (#7654)

    Est-ce que l’Etat dispose de ressources suffisantes aptes à faire le suivi et la mise en quarantaine en cas de dépistage positif de porteurs réels ou potentiels de ce redoutable virus dans la situation présente ?

    Même la deuxième puissance économique mondiale n’avait pas pu en l’espace de quelques jours enrayer et stopper la dissémination du virus dans les autres provinces du pays…
    Et depuis hier, on avait annoncé qu’il y avait eu quatre porteurs en France même…
    A mon humble avis, à titre de prévention, il vaut mieux suspendre tous les vols en provenance de la Chine…

    Et par mesure de précaution, demander à l’ambassade de la Chine de communiquer aux autorités sanitaires Malagasy le lieu de résidence et lieu de travail, et les prévisions de déplacement en interne de tous les ressortissants chinois présents au pays et ayant voyagé à l’extérieur dans les cinq derniers mois...et quid de leurs concubines et compagnes Malagasy ?

  • 29 janvier à 12:58 | ratiarison (#10248)

    Inona Ary no fantany@ny izay CORONAVIRUS ?? JEREO ny hafitsony@NY TONDRANO jereny FONTSINY sahala @ny FOR****Nanabavy ?? TSY misy zavatra fantany afa-tsy ny WWWAAÀAAAA***sy ny COMM*** ???aoka aloha hiandry Izay LAZAIN’NY OMS ??? MAMPIOME no Sady mampalahelo ! ; !akory hatao izany no MANARAM-PENITRA@NY "DJ " PREZIDA NY REPOBILIKA FOPLA**** ?

  • 29 janvier à 13:00 | ELIE (#10844)

    Est ce que l’Etat attend que le virus soit dans nos murs pour annulée le vol ?

    • 29 janvier à 15:43 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à ELIE

      Pour annuler fa tsy annulé.

      Par contre ils vont pas annuler "le vol" car c’est leur Biz à de voler aux autres.

  • 29 janvier à 13:09 | ANTICASTE (#10704)

    Certains corrompus au sommet de l’état ont surement calculés ce que pourrait leur rapporter ,en cas de présence du virus sur Madagascar ,les aides de la CI et notamment de l’OMS !
    Voila ce qu ils attendent ,les morts dans la population ,il s’en foutent !
    Tout est bon pour faire de l’argent !

  • 29 janvier à 18:00 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Cette maladie n’est pas pire que la peste, la rougeole et le choléra (concernant la contagion et l’endémicité) et notre pays, bon an mal an, parvient toujours à les juguler : Quid de cette maladie importée qui passera à la limite à travers nos frontières aériennes et maritime par l’intermédiaire des hommes contaminés ?
    J’ai confiance à nos personnels de santé dans tous les domaines sans oublier Dadabe et ses remèdes.

    • 29 janvier à 19:05 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Faire confiance à un pyromane pour éteindre un feu ou au père Noel pour vous apporter les fanafody ad hoc n’ engage que vous et le dieu en lequel vous feignez croire, engageant tous ceux qui vous entourent pour vous sentir moins seul, la volonté de celui en qui vous prétendez croire assurément , quant à sa grandeur : vous avez des preuves, déjà vu ???
      Une croyance d’ aveugle en quelque sorte ...

  • 29 janvier à 18:30 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il faut annuler tous les vols directs avec la Chine, point !

    A ce niveau Les incompétences des dirigeants malgaches deviennent inquiétantes.

    Les autorités chinois mettent en quarantaine des villes chinoises, pourquoi les autorités sanitaires Malgaches se demandent encore, variana, ce que l’OMS va recommander ?

    Il faut se barricader quand on se sait vulnérable.

    Tout le monde se barricade pour rassurer la population, les autorités malgaches hésitent, mbola mihanahana ihiany ?

    Hé, les calcules politiques ne fonctionnent pas ici tompoko.

    Aiza Rajoelina et Ntsay qui sont si bavards, qui commentent tous, décident tous tsy hita popoka ?

    Ce virus se propage plus rapidement, d’homme à homme, et a vu le jour en Chine, dans un pays de 1.5 milliards de population. Quand on est dirigent d’un pays, il faut s’inquiéter d’une telle situation qui se présente à nous.

    • 29 janvier à 19:12 | Jipo (#4988) répond à diego

      C ‘est vrai ça, il faut lui refuser tous visas, interdire l’ espace aérien et maritime Malagasy, et : le faire marcher à la "baguette," mais heureusement que nous avons allah pour croire que nos personnels de santé sont armés pour faire face, avec la volonté de ouak / on le rejoindra plus vite , tsisy problemy, seulement des solutions : la réunion c ‘est encore loin ? tais toi et nage zallah !

  • 29 janvier à 20:07 | lancaster (#10636)

    Toutes les grandes compagnies aériennes réduisent leur trafic vers la Chine.
    Qu’est ce qu’on attend ? Le min des transports est vraiment un irresponsable sur ce cas précis.

  • 29 janvier à 20:42 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les dirigeants ne peuvent plus user de la politique avec des problèmes de santé publics, et notamment avec des crises sanitaires.

    Et les politiciens et les dirigeants malgaches apprennent avec douleur aujourd’hui la nécessité d’avoir un État et des Institutions qui fonctionnent bien et très solides.

    Le pouvoir adore montrer ses muscles, à travers les Institutions militaires et Judiciaires du pays, pour casser les opposants et intimider la population et à tous ceux qui s’opposent à sa politique et à ses visions sociétales.

    Dans les crises sanitaires et des crises naturelles, les dirigeants doivent faire la démonstration de leurs compétences administratives dans l’utilisation des Institutions du pays :

    - pour venir en aide la population, les citoyens tsy ankanavaka, ....les virus n’ont pas d’etat d’âme et ne sont pas racistes.

    Tenez, le virus et la crise environnementale, entre autre, vont porter un coup fatal aux mensonges politiques faisant croire à la population malgache qu’il serait facile de faire Madagascar un pays émergent.

    Rajoelina fait miroiter à ceux qui le croient que Madagascar palpe des milliards de dollars, ....comment ne pas le croire si on n’a pas fait une grande étude économique.....augmentation se salaire des fonctionnaires, annoncent des millions des projets à Tana, stade, eau, infrastructures et j’en passe.

    On vient d’apprendre que Rajoelina veut taper dans la caisse de CNaPS pour le projet Tana Masoandro, les Institutions Internationales viennent en aide aux Traboina....il est par ailleurs difficile d’aider le pays, il y a plusieurs endroit très difficile d’accès..etc...

    Il faut arrêter de raconter des choses fausses, dont les dirigeants savent pertinemment qu’elles sont fausses.

  • 29 janvier à 22:39 | Krista Kristiaoe (#10737)

    Vonjeo fa efa tena halohalika ny ranombary

    Fanjakana manana ny fiandrianany i Madagasikara fa tsy mba zanatany sinoa na OMS ka nahoana no hiandry ny sitrapon’ ireo vao hanapakevitra hanakatona ny sisitany ? Sa afaka hiaro an’ i Madagasikara ny OMS na ny sinoa raha sendra tonga ny loza ?

    Tsy sanatria hanaovandratsy no hanakatonana ny sisitany fa fiarovana ny vahoaka malagasy ka nahoana no matahotra handray fanapahankevitra ny fanjakana ?

    Mba jereo ary mianara amin’ i Korea avaratra sy Iran fa tsy mampaninona azy ny hanohitra ny firenena mikambana raha hahasoa ny taniny izany.

    Satrin’ ny sinoa lavitrisa ange raha lany ripaka ny Malagasy amizay ho moramora ho azy ny hamindra sinoa marobe hanorimponenana eto hisolo ny Malagasy ?

    Enga anie sanatria mba tsy ho filana tombontsoa izao ataon’ ny fanjakana izao fa tsy mba tahaka ny tondradrano ny aretina coronavirus ka ho hay vonjena amin’ ny alalan’ ny vedety sy helikoptera.

    Raha ny reko dia efa an’ arivony ny maty any Chine fa afenin’ ny fanjakana sinoa sao hampikorontana ny saimbahoaka.

    Koa akatony ny sisitany, atokany ny olona ahina avy any ivelany ary ambarao ny Malagasy dieny izao ny fiarovantena tokony hataony manoloana ny aretina.

    Faingana fa sao tara loatra.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS