Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 28 mai 2022
Antananarivo | 09h29
 

Coopération

Union Européenne-Pays ACP

Parlementaires attendus demain

vendredi 9 juillet 2010

Contre toute attente et certainement pour contribuer à l’instauration d’un climat apaisé, Louis Michel ne sera pas de la mission parlementaire paritaire ACP-UE comme annoncé. D’après un communiqué de la Délégation de la Commission européenne partagé à la presse, cette mission sera dans le pays ce samedi 10 juillet et ce dimanche 11 juillet 2010. La mission est composée de six membres de l’Assemblée Parlementaire Paritaire Afrique, Caraïbes, Pacifique (ACP) - Union Européenne (UE) et elle sera, précise le communiqué, une mission d’information. La délégation est formée de : Odirile MOTLHALE (Botswana) Co-président, Kilotsi MPOROGOMYI (Tanzanie) et Waven WILLIAM (Seychelles) pour la partie ACP, et de Elie HOARAU (France), Mme Michèle RIVASI (France) et Mme Joanna SENYSZYN (Pologne) pour la partie européenne.

L’Assemblée paritaire a suivi de près les événements récents à Madagascar et son Bureau a décidé de l’envoi d’une mission d’information pour se rendre compte de la situation sur place. Pour ce faire, la délégation rencontrera des personnalités de tous horizons, des politiques mais aussi des représentants de la société civile. Les députés feront des visites de terrain le dimanche matin, dont des projets financés par l’UE. Tout aura lieu à Antananarivo, remarque le communiqué qui conclut qu’un point de presse sera organisé samedi à 19h à l’hôtel Palissandre.

Recueilli par Valis

3 commentaires

Vos commentaires

  • 9 juillet 2010 à 09:08 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    C’est bien toutes ces visites ,surtout pour les "hôtels de luxe" à Madagascar et les bénéficiaires des voyages-touristiques payés par l’Union Européenne.

    Comme dit Monsieur le Ministre du Budget Français :

    "Les efforts demandés à nos concitoyens doivent permettre de réduire les déficits,pas de financer une dépense européenne croissante".

    Occupez-vous de vos oignons au lieu de semer la zizanie à Madagascar.

    Nous avons une feuille de route, établie par l’équipe au POUVOIR.

    L’issue de la sortie de crise à Madagascar,c’est l’élection des députés représentant les Malgaches des Régions/districts/communes .Point barre.

    Tout ne peut pas être parfait,mais il faut y aller .

    Faisons confiance au Gouvernement "solidaire" de Transition du Général Camille Vital pour organiser cette élection des députés.

    Marche ou crève.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 9 juillet 2010 à 14:09 | Rabe (#3378)

    Dire qu’on peut gerer cette crise à la sauce gasy n’est qu’un reve et une déficience mentale chronique.

    Vous croyez qu’un pantin de surcroit putschist, meme s’il est franco, peut défier la CI en virvoltant comme ca ?

    Ce qu’il faut maintenant, à mon humble avis, c’est de donner la signification, le sens et la definition de "foza", aux missionnaires, pour leur compréhension.

    • 9 juillet 2010 à 17:44 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Rabe

      Rabe,

      "les Malgaches sont des êtres doués et sociables."

      Mais dès qu’on parle de POUVOIR,c’est la fin du haricot !!

      Dommage.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS