Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 19 septembre 2020
Antananarivo | 19h47
 

Scanner

Palabres et actions

samedi 15 novembre 2008 | RaJean

Il est certain que la tenue du dialogue présidentiel à Iavoloha ne manquerait pas de créer la polémique.

Concernant les invités d’abord : les Partenaires techniques et financiers sont prêts. En un mot, les bailleurs de fonds. Mais les autres ? Qui seront-ils ? Pour le moment, on ne le sait pas, mais l’événement est quand même national car il s’agit du suivi et évaluation du MAP (Madagascar Action Plan).
Certes, lors du premier dialogue, tout le monde est conscient que malgré le marketing des dirigeants, on n’avait reçu que la moitié du financement voulu. Quoiqu’il en soit, voilà au moins un dialogue qui a abouti à un acte concret et c’était mieux que rien (…)

Les « pressentis invités », pour ne pas nommer les opposants, certains ont déjà refusé d’avance dès qu’il s’agit du MAP, un programme auquel ils n’adhèrent pas. D’autres aimeraient « palabrer » en tête-à-tête avec le président de la République, comme si leurs doléances et critiques sont ignorés par ce dernier. D’ailleurs, les piques présidentielles à leur endroit devraient les faire réfléchir. Où en est l’opposition actuellement ? Ni unie pour la même cause mais divisée par des luttes intestines et de leadership. Plate-forme, Union, MMM etc., des forces non négligeables mais dont les intérêts divergent.

Aussi, et la logique veut que l’opposition ne veuille pas assister à ce dialogue présidentiel qu’elle a dénoncé dès le début… Toutefois une action qu’un citoyen « démocrate » attend de ces opposants, c’est qu’au moins, ils forment un bloc uni pour jouer le rôle d’une opposition crédible… C’est à dire un contre-poids. La sortie de son mutisme d’Alain Ramaroson, opposant notoire prouve quand même qu’une certaine presse est libre…
Trève de politique et saluons avec joie la victoire de Mikea à la finale de « Découvertes RFI 2008 ». On ne peut qu’en être fier. Quant à nos relations avec la France, la présence de RFI chez nous malgré l’épisode Péguy et l’absence d’un ambassadeur, prouvent qu’elles sont au beau fixe.
Par ailleurs le chef de l’Etat est actuellement à Strasbourg, c’est sûr qu’il y sera question de question du MAP, vu qu’il y sera question de développement.
Palabres et actions, on en attend des « voan-dàlana » !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS