Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 28 juin 2022
Antananarivo | 00h08
 

Economie

Vohémar

Où sont passées les ristournes de la vanille ?

jeudi 7 juin 2007 | Alphonse M.

Situation électrique à Vohémar. Les contribuables de cette localité réclament plus de transparence dans la gestion des ristournes versées par les opérateurs de la filière vanille dans la caisse de l’Etat. Depuis quelques jours des rumeurs persistantes ont circulé dans la ville selon lesquelles, les taxes perçues sur l’exportation de vanille préparée seraient introuvables dont le montant avoisine les 17millions de Ariary. Apparemment, cette affaire pourrait envenimer le climat politique, déjà très tendu dans la région SAVA (Sambava, Antalaha, Vohémar et Andapa). Ainsi, l’ouverture d’une enquête sur cette affaire s’avère, plus que jamais urgente afin de calmer les esprits

Une production de 1200 tonnes

Depuis 2004, la filière vanille a connu des difficultés, notamment après l’effondrement des cours et la mévente de la vanille gousse. De 500 dollars le kilo en 2003, le prix de la gousse de vanille est actuellement à 30 dollars. Par ailleurs, la menace des produits de synthèse est de plus en plus sérieuse faute d’actions de défense de la vanille naturelle, notamment le label qualité « vanille de Madagascar ». Alors que pour le moment, la Grande île reste le leader avec une production de 1 200tonnes contre 2 000tonnes à l’échelle mondiale. Depuis, plusieurs ateliers et séminaires ont été conjointement organisés par le gouvernement, les opérateurs et les bailleurs de fonds, mais curieusement, la remise en confiance des utilisateurs de la vanille naturelle n’est pas encore acquise.

A titre d’information, il est à noter que les plantations de vanille couvrent une superficie totale de 30 000 ha dans l’ensemble de l’île et font vivre plus de 80 000 personnes.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS