Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Enseignement

Après la fuite de sujets du BEPC

On réclame la démission du ministre

mardi 17 juillet 2007 | Alphonse M.

La fuite des sujets du BEPC continue toujours à alimenter les discussions dans divers salons. Ainsi, ces derniers temps, plusieurs voix s’élèvent pour réclamer le départ du ministre de l’Education nationale et de la Recherche scientifique, Hajanirina Razafinjatovo après la mauvaise organisation des examens du BEPC. Le président du parti « Farimbona » et non moins professeur à l’université d’Antananarivo, Pierre Andrianantenaina, a haussé le ton en invitant le locataire de la « Maison ronde » d’Anosy de démissionner suite à la fuite de sujets d’examen. Aux yeux de cet ancien ministre de l’Enseignement supérieur, M. Razafinjatovo est le premier responsable de cette débâcle au niveau de la préparation du BEPC dans plusieurs centres d’examens. Apparemment, les responsables au sein de son département ne sont pas inquiétés dans cette affaire. Car, pour l’instant, des enseignants, des parents d’élèves et des élèves sont enquêtés, puis jetés en prison.

Continuant son constat amer à l’endroit du patron de l’Education nationale, Pierre Andrianantenaina l’a qualifié d’incompétent dans la gestion de son département. À preuve, a-t-il ajouté, la crise qui sévit dans les six universités de l’Ile est loin d’être résolue. Devant une telle situation, le ministère n’a fait que jouer le rôle des pompiers ou il a toujours eu recours aux armes et à la violence, sans apporter des solutions adéquates.

De son côté, lors de la rencontre des sénateurs avec le président Ravalomanana Marc, l’élu Arema, Vaovao Benjamin, a également réclamé la tête du ministre de l’Enseignement à cause de cette affaire de fuite de sujets. A ce rythme, d’autres formations politiques ou des simples citoyens vont emboîter le pas de ces deux hommes politiques de l’opposition. On ne sait pas si ces réclamations auront eu des échos au sein des instances dirigeantes. Que la bonne gouvernance soit de mise !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS