Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 26 janvier 2022
Antananarivo | 10h21
 

Opinions

Otrikafo

Nous réclamons des compensations

lundi 25 février 2008

« L’Afrique souffre toujours du mal de la pauvreté. Et Madagascar, autant que les pays anciennement colonisés par la France continuent de se débattre dans cette mare de misère que les pays riches entretiennent savamment. Ils se montrent généreux et attentifs avec leurs aides, subventions et appuis auprès des bailleurs de fonds pour que nos dossiers passent et que nous obtenions des prêts. Mais c’est eux qui, finalement, dictent comment le pays doit-il les utiliser en affectant des experts auprès des programmes. Ils sont jusque dans les plus hautes sphères de l’Etat et dans les services techniques spécialisés. Aides et appuis techniques sont juste des cache-misère pour masquer tout le mécanisme qui est à la source de notre pauvreté.
A une certaine époque, les pays d’Europe se sont enrichis impunément sur le dos des Africains et des Malgaches. Ils ont pillé nos richesses et nous ont laissé sans ressources. Quand les Africains se sont révoltés, ils les ont massacrés tout en imposant un régime répressif qui entretient un sous développement perpétuel.

Il est temps que nous comprenions que les anciens colonisateurs doivent se repentir pour les malheurs qu’ils nous ont causés. Il doivent admettre et avouer qu’ils sont à l’origine de beaucoup des problèmes des peuples anciennement colonisés. A l’époque, ils ont tué. Ils ont utilisé leur suprématie militaire pour nous opprimer. Maintenant ils utilisent leur suprématie économique pour dicter leur loi et maintenir les pays anciennement colonisés sous leur domination. N’est-il pas temps qu’ils se repentent et accèdent aux demandes de compensations pour les crimes commis, les dégâts et malheurs qu’ils nous ont causés ?

L’Australie a déjà reconnu les torts faits à l’endroit des Aborigènes et a offert des compensations à ce peuple d’Aborigènes. L’Allemagne a payé pour les personnes victimes du régime hitlérien durant la Seconde guerre mondiale.
En d’autres termes, les anciens colonisateurs doivent des compensations aux Etats et aux peuples victimes de la colonisation, aux familles et proches des révoltés exterminés ou fusillés lors des événements de 1947 par exemple.
Bref, il faut cesser ce regard hypocrite et reconnaître la vérité, se repentir et payer les compensations ».

OTRIKAFO

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS