Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 18 décembre 2018
Antananarivo | 18h49
 

Tribune libre

Affaire Gulser Ana Faux Cap

Négociation honteuse par le Ministère du Transport de la Transition pour un crime contre l’environnement

samedi 30 janvier 2010

Après avoir tergiversé pendant des mois en interdisant la pêche dans la région de Faux Cap puis en la rouvrant et en la refermant après que le Gulser Ana s’est cassé en deux, le ministre des transports annonce qu’une négociation sur les indemnisations est en cours.

Pour rappel, le parti Vert Hasin’i Madagasikara a toujours demandé au ministère du transport la transparence sur cette affaire mais cette demande est restée sans suite. Et maintenant ce même ministère s’achemine vers une soit disant négociation.

Le parti Vert Hasin’i Madagasikara pointe du doigt cette négociation ou disons-le carrément cet arrangement obscure par un gouvernement ou un ministre de la transition.
Si le ministère des transports recherche une réelle indemnisation, il ne devrait pas recourir à une négociation mais entamer fermement une action en justice devant les tribunaux compétents pour une sanction juste et transparente envers ces pollueurs.

Autrement, cette négociation n’est qu’une braderie supplémentaire de notre espace maritime pouvant servir de dépotoir aux navires interdits de port ailleurs.

Le parti Vert Hasin’i Madagasikara réclame ainsi que :

  • Le dossier soit réglé au niveau de la juridiction internationale compétente pour obtenir des dommages en vertu des conventions internationales sur la responsabilité en vigueur, ratifiées par Madagascar.
  • L’audition des responsables en cause, qu’ils s’agissent des membres de l’équipe navigante ou de l’armateur, soit de la responsabilité de la juridiction compétente et non de la responsabilité d’un membre du gouvernement.
  • Les estimations des pertes et dépenses causées par le naufrage soient transparentes et certifiées par des experts mandatés par la juridiction internationale compétente, et non par un pouvoir transitoire, notamment sur :
    • le nettoyage,
    • les dommages causés aux poissons et crustacées,
    • les dommages causés à la biodiversité marine et côtière et autres dommages environnementaux,
    • les pertes dues à la diminution du tourisme,
    • et les autres pertes directes et collatérales immédiates, dans le moyen terme et le long terme.

Par ailleurs, le parti Vert Hasin’i Madagasikara rappelle que des mesures de justice existent pour les « complices » d’actes de destruction de l’environnement.

La Présidente Nationale
Saraha Georget Rabeharisoa
sy ny Birao Politika

4 commentaires

Vos commentaires

  • 30 janvier 2010 à 09:10 | Tanora (#714)

    Olona efa zatra halatra sy tsy fahamarinana ireo eo @ fitondrana ireo ka tsy mahagaga. Tsy misy fahavononana hitsinjo ny firenena ao amin’ireo. Mpangalatra fahefana sy harem-pirenena no talentan’ireo. Misaotra anareo ao amin’ny parti Vert Hasin’i Madagasikara manao izao fanamabarana izao mba hahalalan’ny be sy ny maro ny tsy fahamarinana sy tsy fahaizana ao amin’ity ministera voakasika ity.

    Efa fahapotehana tontolo iainana sy fahavoazana goavana ara-toe-karena goavana toy izao no mitranga dia mbola toy izao ihany no fihetsika asehona Ministra tompom-pahefana. Tsy mahagaga moa satria fahefana nangalarina ka tsy misy valeur fa manao izay hamenoana ny paosy fotsiny. Tena mahamenatra fa miala rehefa tsy mahay ny devoirs tokony hatao e.

    • 30 janvier 2010 à 13:07 | Mandimbisoa (#2104) répond à Tanora

      Mitovy hevitra amin’ny Tanora ;fa raha ireo no andrasana dia tsy hisy ho raisina intsony eto , mba fanotaniana kely apetrako : Tsy mety angaha raha isika(nareo vert+olona tsotra) no manao ny fitoriana any amin’ny fitsarana iraisam-pirenena ???na alefa any amin’ny associations eran-tany miaro ny totolo hiainana sy ny ranomasina mba ahafahan’izy ireo manampy antsika ?

  • 30 janvier 2010 à 11:41 | Albatros (#234)

    Alors !!! Mrs Basile, Rabri et les autres !!!!. Je croyais que ces pratiques, d’un autre temps, et qui avaient fait les beaux jours de Mr Ravalomanana, avaient disparues avec l’arrivée du "Chevalier blanc".

    Ah !! Je suis déçu. J’avais mis tant d’espoir dans ce jeune homme bien habillé qui avait réussi à faire fuir le vilain profiteur des richesses de Madagascar.

    Bon !!! Je vais attendre l’arrivée du prochain "révolutionnaire malgache".

  • 1er février 2010 à 15:59 | niry (#210)

    Ce parti vert me plaît de plus en plus. Pas de langue de bois, intransigeance sur les points non négociables (l’environnement). Reste à savoir leur position et leurs actions quant au bois de rose

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS