Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 30 novembre 2020
Antananarivo | 08h52
 

Culturel

Cérémonie d’ouverture des 7è Jeux des iles

Nanie sera t-elle ou non de la partie ?

lundi 30 juillet 2007 | Daddy R.
Elle doit attendre la dernière minute pour être contacté.

A jour J-10 des Jeux des iles de l’Océan indien, tout semble être en place, en matière d’organisation. Concernant la cérémonie d’ouverture qui a été confié au consortium Tazako, Do Sol, Son’ate, les séances de répétitions battent leur plein avec la participation de plus de 600 personnes. Un évènement qui marquera le lancement officiel des jeux et qui va refléter l’image de presque tout le reste des manifestations.

Si les prépératifs vont bon train du côté du stade de Mahamasina concernant la cérémonie d’ouverture des jeux, le « matraquage » de l’hymne sur toutes les stations semble être également sur la bonne voie.

Seulement, lors des séances de répétition, on n’a jamais remarqué la présence de celle qui a été choisie pour interpréter l’hymne des jeux sur le lieu, en la personne de Nanie. Même dans le clip qui passe souvent sur les stations, on a remarqué que son image n’est pas du tout nette. Est-ce une signe que la chanteuse à la voix rauque ne fera pas partie de l’équipe qui va participer à la cérémonie d’’ouverture ? Alors qu’elle a été présente lors de la présentation officielle de l’ hymne au palais.

Interrogé expressement à ce propos, lors de la séance de répétition de « Tana in love » , Nanie a affirmé n’avoir pas encore été contacté par le Coji ou par d’autres entités concernées pour le déroulement de cette cérémonie d’ouverture alors que le programme est déjà disponible pour le grand public.

A noter que l’hymne des 7è Jeux des îles a fait l’objet d’un appel d’offre et a été attribué de gré à gré à une agence de communication sous la direction de Njakatiana Raharisoa. Donc, on ne sait pas qui doit entrer en contact avec l’artiste pour l’interpretation de cet hymne le jour de l’ouverture ?

Une autre situation qui prouve encore que le Coji attend toujours la dernière minute pour se fixer sur telle ou telle décision. D’ores et déjà, le public peut s’apprêter à interpreter « ensemble naturellement » l’hymne des jeux le jour de l’ouverture. Un autre style original !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS