Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 janvier 2020
Antananarivo | 10h44
 

Politique

Audience des contentieux électoraux

Naina Andriantsitohaina et Rina Randriamasinoro devant les juges

mercredi 8 janvier | Mandimbisoa R.

Les yeux se tourneront vers le tribunal administratif d’Antananarivo ce jour où une nouvelle audience des contentieux électoraux aura lieu à Anosy. La particularité de cette audience réside dans le fait qu’elle concernera en grande partie les plaintes reçues sur les élections communales et municipales à Antananarivo-Renivohitra, opposant les deux grands partis politiques du moment. Ce sont le parti au pouvoir, le Mapar, et le parti de l’opposition, Tiako i Madagasikara (TIM).

L’avocat du parti de l’opposition révèle que le dossier des élections communales de la capitale occupera une place prépondérante à cette audience. Ainsi, le candidat-maire du TIM dans la capitale, Rina Randriamasinoro et le candidat-maire de la plateforme avec Andry Rajoelina, Naina Andriantsitohaina devront se présenter à la barre, passer le grand oral devant les juges et éventuellement formuler leurs défenses.

C’est à l’issue de cette audience que les juges trancheront sur le dossier et mettront fin au bras de fer très tendu ayant opposé les deux partis politiques. Les résultats officiels des élections communales et municipales tenues dans la province d’Antananarivo le 27 novembre dernier ne seront proclamés que le vendredi 10 janvier. Reste à savoir si le perdant dans cette course à la mairie d’Antananarivo-Renivohitra va accepter facilement sa défaite.

Après cette audience à Anosy, les juges du tribunal administratif rendront le verdict des audiences tenues les 3 et 4 janvier ayant impliqué plus de 160 candidats-maires, issus principalement des communes périphériques de la capitale. C’est le cas notamment des communes rurales d’Ivato et de Mahitsy.

Ce sera également ce mercredi que l’audience des contentieux électoraux à Toamasina se déroulera au tribunal administratif de la ville du Grand Port. Le dossier opposant Rolland Ratsiraka, candidat-maire de Malagasy Tonga Saina (MTS) et l’artiste Nantenaina, candidat-maire de l’IRK, sur une trentaine de bureaux de vote, occupera principalement cette audience. Les juges de cette juridiction prévoient néanmoins de rendre public les résultats officiels des élections dans cette province dans l’après-midi.

L’on a également appris que la proclamation des résultats officiels des élections communales et municipales dans la province d’Antsiranana s’effectuera également ce vendredi au tribunal administratif de cette ville.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 8 janvier à 10:33 | Mike Andriantsoa Mic Mec (#10716)

    Efa samy manan-jo mitory avokoa izao ny andaniny sy ny ankilany koa aoka samy anaiky izay valim-pitsarana mivoaka eo satria i Madagasikara dia tany tan-dalàna ary raha tena tia Tanindrazana dia mila manaiky sy manaja izany lalàna izany ny rehetra ho tombotsoa ambonin’ny Firenena.

    ALEFA Naina.

    • 8 janvier à 11:31 | ratiarison (#10248) répond à Mike Andriantsoa Mic Mec

      Aza mampiome ry LEROA !!! tan-dalana @ny inona ??? Fitondran’ny TONTAKELY SY MPILELAKA Ary ny mpijapy trains Mazava ve ry vongany !

    • 8 janvier à 13:02 | Zanabahoaka (#8890) répond à Mike Andriantsoa Mic Mec

      Manan-jo, ie. Fa aveo hojerena ve dossier ? Tsia

      "Azo raisina, fa tsy mitombina" izany moa ilay formule ? Mbola manaporofo an’izany ihany koa ny zava-misy tantaraina eto @ ity lahatsoratra ity raha ny momba an’i Toamasina voalohany ohatra :

      "Ce sera également ce mercredi que l’audience des contentieux électoraux à Toamasina se déroulera au tribunal administratif de la ville du Grand Port. Le dossier opposant Rolland Ratsiraka, candidat-maire de Malagasy Tonga Saina (MTS) et l’artiste Nantenaina, candidat-maire de l’IRK, sur une trentaine de bureaux de vote, occupera principalement cette audience. Les juges de cette juridiction prévoient néanmoins de rendre public les résultats officiels des élections dans cette province dans l’après-midi."

      Maraina ny audience amin’ny birao fadahatsaham-bato miisa 30 mampifanolana, fa ny harivan’iny ihany dia ho avoaka ny vokam-pifidianana ofisialy. Tongasoa eto amin’ny firenen’ny Maki sy ny Sifaka ary Indri indri ô !!!

    • 8 janvier à 19:29 | Riri (#8487) répond à Mike Andriantsoa Mic Mec

      Pour avoir une bonne foi pour toute la paix et la sérénité dans notre beau et bon pays
      Pour que la richesse revienne et soit enfin distribuée ..et partagée....
      Il faut mettre fin aux agissements bas.... sans scrupules de cet ancien tueur
      Il doit effectuer sa peine de prison au lieu de semer en permanence le trouble
      Il faut qu’il cesse une fois pour toute de créer et d’organiser des manifestations ...
      Il faut emprisonner le fauteur et le FOUTEUR de trouble RAVALO et sa tendre épouse LoLabé
      Bientôt il rejoindra la prison d’antanimora pour effectuer sa peine comme il se doit
      Pourquoi lui seul ??? pourrait ne pas effectuer sa peine à perpétuité ? alors qu’un voleur de poulet attend depuis 10 ans son jugement...
      Mais soyez tranquille il sera bientôt en cellule ...
      A moins que vu son âge .... il rejoindre la maison de retraite ... située à 100 mètres
      Allez RAVALO .... laisse travailler notre jeune président ...
      On t’enverra des mots de consolation à antanimora .... tu verras tu auras beaucoup de courrier
      BELLE LOIUSETTE

  • 8 janvier à 10:59 | Vohitra (#7654)

    Efa ny raharaha eny amin’ny fitsarana izao no mandeha fa tsy fampielezankevitra intsony, ka inona indray ity hoe « alefa » ity ?

    Heverina, ary izay no hirariana, mba handeha amin’ny fahamarinana miainga amin’ny porofo sy ny zavanitranga ny fanapahana avoakan’ny fitsarana…indrindra ny fanajana ireo didy amandalàna mikasika ny fifidianana.

    • 8 janvier à 11:36 | ratiarison (#10248) répond à Vohitra

      TRATRY NY TAONA VAOVAO hianao RA-VOHITRA O ! dia mba ho tonga saina anie RA-MALAGASY*****Samy tsara e !

    • 8 janvier à 13:10 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Arabaina Ratiarison nahatratra ny taona 2020 a !

      Mipoitra miandalana tsy takona hafenina intsony ity ny hagegen’ireto andianjiolahy mandroba ny Firenena e !

      Efa tsy hoe ela ihany koa dia hifandramatra hiady antrano ao ny samy jiolahy sy ny jiolahimbavy e !

      Ramatoabe sy ny laingany ity mbola mandoto tanàna foana e !

      Mazotoa dia mahereza e !

    • 8 janvier à 18:53 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Mbola manantena fitsaràna tsy miangatra ary mandeha @ laoniny ve ianao Ra Vohitra ??? Ny mari-drefy rehetra efa mampiseho, fa fitondrana gaboraraka no mijoro eto ,satria fitondrana azo t@ tsy fahamarinana sy ny alahelony olona very havana . "roso toy ,tsa mipody koa ..." Kiandagnitsa liaka Josy a !!!

    • 8 janvier à 19:03 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Miarahaba le kopé,

      Na dia kely aza ny fanantenana, dia mbola mino fa mety misy ihany amin’ireo mpitsara, mety misy hoy aho, mbola miaina ny fahamarinana sy manana fahavononana hanarina ny Firenena…

      Ireto jiolahy olona efa voaozona nanota fady ireto no manapaka ka ny rehetra no iharan’ny tody tsy fidiny sy manantsiny manoloana ny tantara…saingy aleo asiana ihany ny fanantenana hoe tsy ny rehetra no namoa-tsampona…

      Marina ny anao ry namana, efa roso isika…

  • 8 janvier à 14:13 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    En déposant sa candidature, tous les candidats doivent accepter jusqu’au bout les règles de ladite élection municipale au nom de la démocratie et de de l’état de droit sans oublier la défaite et la victoire qui en sont ces deux mamelles.

    • 8 janvier à 19:10 | lé kopé (#10607) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Vous osez parler d’Etat de droit ??? Cela prouve que vous faîtes partie des nantis ,ce qui est tout à fait cohérent avec votre discours . Savez vous que 90% de la population ne connaissent que l’injustice, et subissent tous les jours de violentes représailles . Je vais vous parler d’un cas véridique ,où l’on a spolié un terrain avec la maison et tout ce qui s’ensuit . Les papiers étaient en règle ,avec le certificat juridique et consorts . Et je ne suis pas le seul dans ce cas , plusieurs familles subissent le même sort dans le quotidien (suivez mon regard...) Et vous osez parler d’Etat de droit !!! Quand votre tour viendra , vous n’aurez plus le même discours ,courtois ...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS