Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 octobre 2020
Antananarivo | 16h34
 

Société

Lutte contre le coronavirus

Milieu carcéral : Les nouveaux détenus mis en quarantaine

mercredi 8 avril | Mandimbisoa R.

Comme les audiences sont maintenues dans certaines juridictions, la réception des détenus reste également d’actualité au niveau des prisons, a confirmé hier le ministre de la Justice. Malgré tout, des mesures ont été prises pour préserver les maisons d’arrêt et les maisons de force contre la propagation du coronavirus. Ainsi, les détenus fraîchement arrivés sont placés dans un autre endroit, mis à l’écart des autres détenus, pendant une quinzaine de jours. Autrement dit, ils sont placés en quinzaine pour éviter d’éventuelle contamination.

Pour l’instant, le coronavirus n’est pas encore entré dans le milieu carcéral malgache et le ministère tient à ce que ce soit toujours le cas d’où ces mesures de prévention.

Le ministère de la Justice doit travailler, il en est de même pour les services pénitenciers, a déclaré Johnny Richard Andriamahefarivo, lors d’une remise de don de la commune urbaine d’Antananarivo pour les administrations pénitentiaires. Crise sanitaire rime avec État de droit, voilà pourquoi, le ministère et ses services doivent ouvrir leurs portes pour veiller au respect de la loi en vigueur dans le pays et les appliquer au fur et à mesure, affirme ce dernier.

L’on a également appris lors de cette cérémonie de remise de don pour les administrations pénitentiaires que les prisons traversent actuellement des difficultés assez particulières à cause du confinement. C’est la raison pour laquelle la Commune urbaine d’Antananarivo, qui a reçu ces derniers temps de nombreux dons en vivres a tenu à offrir des sacs de riz pour les prisons. Et ces aides vont se poursuivre, selon Naina Andriantsitohaina, maire de la capitale.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 8 avril à 15:33 | lé kopé (#10607)

    Même avant le coronavirus ,diverses maladies envahissent le milieu carcéral dans l’anonymat total. où sont les promesses de libérations de prisonniers ,annoncées avec tintamarre . Au lieu de désengorger ce milieu où l’insalubrité et la corruption règnent en maître , on continue à enfermer des individus qui ne savent plus a quel Saint se vouer . Des mesures alternatives ,comme le travail d’intérêt général, doivent être adoptées avant la mise en détention qui est supposée être le dernier,recours .En attendant , les bandits de grand chemin se pavanent en 4"4 et vivent dans des villa somptueuses . Chez nous ,la justice est à deux vitesses , les riches et les pauvres , par contre ,le Coronavirus ne choisit pas sa cible . A méditer !!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS