Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 25 juin 2022
Antananarivo | 10h33
 

Culturel

Festival de Baleines 2007 à Sainte-Marie

Manque de professionnalisme ?

jeudi 23 août 2007 | Daddy R.

Après une petite escale dans la capitale avant le lancement du festival “Zagnaharibe” à l’île Sainte-Marie, voici qu’on annonce un report de la tenue du festival des baleines. Que s’est-il passé ?Alors que bon nombre de partenaire ont été déjà dans le coup. Le professionnalisme est encore remis en question.

Prévu se tenir du 23 au 26 août à Sainte-Marie, le festival des baleines dénommé « Zagnaharibe » connaît un problème à la dernière minute. Un malaise s’est créé au niveau de l’organisation. Mais que s’est-il passé réellement ?

On ne sait pas pour l’instant la raison de ce report mais tout ce qu’on peut dire c’est qu’une telle situation prouve encore le manque de professionnalisme en matière d’organisation d’un festival de grande envergure.

Alors que comme on le sait, « Zagnaharibe » n’est pas seulement une manifestation à vocation culturelle mais aussi une occasion de mettre en avant les enjeux liés à la protection des « trozogno » ou baleines à bosses, et par extension, à la protection de la faune et de la flore marines en général.

Une question de confiance

Lors de la présentation de ce projet, l’objectif de Progecom, initiateur de ce festival, est de promouvoir la destination Madagascar et de Sainte-Marie en particulier, avec l’existence de ce spectacle gratuit des balienes en cette saison.

Une occasion également de prouver au reste du monde qu‘on a un patrimoine national à protéger et afin de faire valoir notre biodiversité.

Mais tout va tomber dans l’eau, sans parler du manque à gagner des partenaires qui ont accepté de soutenir cet événement. Arrivé à sa 7è édition, l’on se demande qu’est ce qui aurait pu bien se passer pour aboutir à un tel résultat ?

Quoi qu’il en soit, l’image de marque du pays est en jeu avec la venue spécialement de plusieurs touristes qui ne veulent pas rater le rendez-vous.

Hélas, maintenant, ce n’est plus qu’un rêve !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS