Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 3 décembre 2020
Antananarivo | 10h46
 

Politique

Observation électorale

Mahitsy Fijery recommande plusieurs points

mardi 31 décembre 2013 | Haingo

La plate-forme « Mahitsy Fijery », observatrice des élections, a effectué
une déclaration préliminaire devant la presse ce lundi 30 décembre à Antaninarenina concernant le
déroulement des élections du 20 décembre dernier. En effet, cette
plate-forme a expliqué que malgré quelques irrégularités et
disfonctionnements, le vote s’est assez bien déroulé. Sur ces
irrégularités, quelques points ont été cependant cités par la plate-forme.

Sur le
plan électoral en général, ils ont constaté que le taux de
participation n’a cessé de diminuer depuis l’année 2001 jusqu’en 2013.
En 2001, ce taux était de 66,50% pour ce qui était des élections présidentielles,
à rapprocher au dernier scrutin qui se présente à près de 50,54%. Ils ont
également précisé que les présidentielles ont largement dominé et
quelque peu occulté les législatives. De ce fait, les acteurs ne
comprennent pas très bien le rôle des députés et confondent ainsi les
élections législatives avec les élections territoriales d’où une
adhésion relative.

Sur le plan juridique, ils ont remarqué en particulier que
l’environnement juridique a été marqué par des contradictions et
complexités du cadre légal qui ont entaché le bon
déroulement de la phase pré-électorale. Ils ont également précisé que
dans sa décision du 18 décembre dernier concernant le décret
n°2013-270 du 16 avril 2003, la CES ne s’est pas encore prononcée
clairement sur l’interprétation de sa décision.

Du côté
de l’administration électorale, malgré l’existence des listes
additives, quelques électeurs du premier tour ne faisaient toujours pas partie des
électeurs inscrits. Le nombre total d’électeurs a même diminué dans
quelques bureaux de vote comme le cas de l’EPP d’Ambohimahatsinjo dans
le district d’Antananarivo Avaradrano. Le nombre d’électeurs inscrits
est passé de 358 à 265. Durant la journée du scrutin, à part la
présence des membres de bureaux de votes qui s‘est élevée à 90%, ils ont
observé quelques problèmes matériels comme le cas de quelques bureaux de votes
qui n’ont pas eu qu’un seul isoloir. Ce fait aurait affecté quelque 5% des bureaux de vote.

Concernant les fraudes électorales, les membres du
Mahitsy Fijery ont déclaré qu’ils continuent encore leurs activités en
tant qu’observateurs et n’ont pas encore d’indications à donner concernant
les cas de fraudes. Malgré cela, ils ont constaté qu’à Marovoay, il y a eu des
urnes remplies de bulletins de bulletins pré-cochés. Une autre
irrégularité a été constatée à Mandritsara avec l’existence d’un
candidat demandant au président du SRMV de procéder à la confrontation
des procès-verbaux sans la présence des observateurs. Pour le recomptage des voix,
Mahitsy Fijery se pose la question de l’utilité des recours si la
CES a déjà déclaré son incompétence en la matière.

Malgré la place importante accordés aux différents points de vue des candidats,
certains candidats et partis politiques ont bénéficié du soutien
explicite de groupes médiatiques, relève toujours cette plate-forme. La CES doit ainsi statuer clairement
sur les sanctions concernant le non respect de la neutralité,
recommande Mahitsy Fijery.

Cette dernière recommande aussi l’audit de la liste électorale et la
mise en place d’un mécanisme de recensement permanent au niveau des
Fokontany ainsi que la transparence budgétaire. Selon elle, il faudra également renforcer à l’avenir la
sensibilisation sur le rôle des députés…

Mahitsy Fijery a annoncé qu’un
rapport plus exhaustif sera effectué d’ici quelques jours.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 31 décembre 2013 à 09:45 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Théoriquement,
    - il y a 1 539 435 inscrits dans la Région d’Analamanga ,au Premier Tour.
    Combien d’incrits aux scrutins jumelés -Présidentiel/législatif- du 20/12/2013 ?
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefartisoa@gmail.com

    • 31 décembre 2013 à 09:57 | ASSISE (#1505) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      1579484, CENI-T marina io.

  • 31 décembre 2013 à 12:03 | Parole (#2602)

    Frilosité dérisoire de ces "observateurs" qu’ils soient nationaux ou étrangers. L’enjeu exige une tout autre attitude : dénoncer les abus en tous genres opérés depuis le début de l’année, citer des noms, des chiffres, des anecdotes. Ne pas se contenter des apparences, prendre le risque de déplaire, marquer sa différence, bref être soi-même.

    • 31 décembre 2013 à 19:56 | Jipo (#4988) répond à Parole

      Entièrement d’ accord et pas que des observateurs , @ allah, et Cenit, comme Félicie .

  • 1er janvier 2014 à 16:05 | Albatros (#234)

    - Toc, toc, toc.
    - "C’est qui ?"
    - "C’est Lapinou !!!. "
    - "Lapinou qui ? "

    - "LAPINOU YEAR !!!!"

    Toute ressemblance avec ...... etc, etc,.... serait indépendante de ma volonté
    .
    Bonne Année au Peuple Malgache.

    • 1er janvier 2014 à 18:07 | Jipo (#4988) répond à Albatros

      Ah ? vous également ☁ ☂ ...

  • 2 janvier 2014 à 03:03 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    "Mahitsy Fijery" pose de bonnes observations pertinentes sur les élections en général et les candidats en particulier.

    De l’élection en général, les électeurs ne comprennent pas ce jumelage présidentiel-législatif. Faute d’informations et de communication, les électeurs confondent " représentant provincial" et "député". C’est grave !!!
    Concernant les fraudes et requêtes, on ne sait plus si çà concerne le présidentiel ou le législatif ... Ou les 2 ? N’empêche, une fraude c’est une fraude répréhensible et risque le pénal. Encore ... ’faut le prouver pour éviter le retour de bâton pour diffamations, etc ...

    De l’élection des candidats, surtout présidentiel, aucun ne part sur le même pied d’égalité. Les moyens dont disposent chacun sont disproportionnés et sans contrôle. Y en a qui ont des moyens médiatiques défiant l’Etat, des hélicoptères ou jet privé, ... d’autres font leur campagne en taxi brousse et même à pied ... Du coup, toute élection est faussée dès le départ par des moyens financiers.
    Qui peut concurrencer les "associations" de style Ravalomanana-Ravatomanga- ... ou ... etc ...

    A priori, on ne vote pas pour les plus riches qui ne sont pas forcément des truands, corrupteurs, ... et plus intelligents !
    Dommage qu’on ne peut pas chiffrer et quantifier l’honnêteté, la sincérité et le désintérêt pour servir l’intérêt général, la Nation.
    On a bien le SAMIFIN, le Bianco, etc ... en plus de l’administration fiscale et autres ... pourvus de moyens légaux. Mais, historiquement, après l’avènement du Gouvernement Ramanantsoa, tous nos responsables politiques n’ont jamais été mis en examen sur la gestion de l’Etat ou d’une administration ... Bizarre !
    Ou ils sont parfaits, ou les institutions de contrôle et d’inspection n’assument pas leurs missions et responsabilités. Pourquoi ?
    Ce pourrait être une des causes de l’abstention des électeurs sur les votes concernant la chose publique.

    Bref ...
    Je ne fais que rejoindre les thèses de "Mahitsy Fijery" sans savoir de quelles personnalités cette plate-forme est composée et partage ses recommandations..

    Dia mirary soa sy fahasalamana ho an’ny TAONA 2014.

  • 4 janvier 2014 à 03:18 | Zafimaro (#3479)

    avant que rainilaiarivonikely devient prime minister, il fasut une GREVE GENERALE illimitee.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS