Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 octobre 2020
Antananarivo | 23h38
 

Editorial

Magistrats vs Police : Bombe à retardement à double détonateurs !!! (Première Partie)

mardi 20 décembre 2011 | Anthony Ramarolahihaingonirainy

Les récents incidents survenus à Toliary interpellent. L’appareil judiciaire dans son ensemble est moribond : magistrats, auxiliaires de justices (avocats, greffiers, notaires, huissiers) et forces de l’ordre. L’indignation atteint son paroxysme quand des Policiers censés maintenir l’ordre osent se livrer à de tels agissements d’un autre âge et de surcroît portés sur la personne d’un Magistrat, un supérieur hiérarchique ! [1] Mais où va ce Pays ? Il n’y a plus ni foi ni loi ! Les armes supplantent-elles les lois de la République ?

Vu l’urgence de la situation, dans une démarche atypique, l’auteur tient à annoncer de suite les solutions à prendre avant d’étayer les chemins empruntés l’ayant conduit à de telles conclusions.

Concrètement, à court terme, ou plus précisément dans l’immédiat, d’une part, suivant une logique technique dépassionnée, le limogeage ou la démission (solution plus honorable) du ministre, premier responsable du département s’impose. Cette première résolution n’a aucune coloration politique et ne devrait être taxée de subjectivité aucune envers les magistrats. C’est tout simplement la logique dans toute démocratie digne de ce nom. Le constitutionnaliste Eric Rakotoarisoa a vu juste. Un ministre demeure politiquement responsable des bons ou mauvais agissements de ses subordonnés. Il est dans l’obligation d’assumer et d’en tirer les conséquences.

D’autre part, toujours dans cette logique technique dépassionnée, des sanctions sévères devront également tomber pour tous ceux qui ont participé à ce forfait. L’auteur n’est pas d’accord avec la tergiversation affichée par M. Rakotomanana Honoré, un pénaliste de formation de surcroît, dans des propos rapportés par ce site le vendredi 16 décembre. Aucune négociation n’est admissible sur les sanctions pour de tels crimes si tant est qu’on s’estime encore être dans un État de droit. Les sanctions devront d’abord tomber car la République dispose déjà de lois pour les atteintes à l’intégrité physique d’une personne, que la victime soit magistrat ou tartempion. Le statut particulier du corps de la police, des militaires et de la gendarmerie nationale prévoit par ailleurs les mesures particulières à prendre par les autorités en cas de mutinerie et de rébellion de ce genre. Appliquons la loi. C’est tout !

À moyen et à long terme, il y a lieu de se pencher sur une réforme en profondeur de l’ensemble du système. C’est ici que les mesures d’apaisement devront intervenir et non sur les sanctions à infliger aux auteurs de ce crime. Toutes les contributions laissées continuellement dans le présent site par l’auteur depuis 2009 (et qui restent lettre morte jusqu’ici !!!) demeurent d’actualité pour ce faire.

Pour les néophytes, précisons que les policiers et les gendarmes font partie intégrante de l’appareil judiciaire dans leur mission de police judiciaire. En tant qu’Officiers de Police Judiciaire (OPJ), ils sont placés par la loi sous l’autorité directe des Officiers Supérieurs de Police Judiciaire (OSPJ) que sont les magistrats. Lesquels dirigent, coordonnent et surveillent les actions de l’ensemble de la police judiciaire (art. 123 et s. du Code de Procédure Pénal- CPP).

Sans entrer dans les polémiques notamment sur l’existence d’un quelconque précédent ou de provocation de part et d’autre ainsi que de tout autre éléments à charge ou à décharge à mettre à l’actif de l’un ou de l’autre bord, il est clair quoi qu’on en dise que dans un monde civilisé aucune divergence n’autorise le recours à la force. Ceci est d’autant plus vrai contre une personne non armée. La situation atteint le summum du ridicule quand les principaux acteurs sont des policiers censés veiller à la bonne application de la loi et supposés également savoir que dans le cas d’espèce le CPP offre deux autres recours pour assouvir leur mécontentement contre la décision judiciaire condamnant un des leurs : le pourvoi en cassation et le pourvoi en révision. Au lieu de s’en prendre au malheureux magistrat, ils auraient dû épuiser les voies de recours s’ils sont vraiment sûrs de l’innocence de leur collègue. L’escalade de violence était si soudaine que les spéculations vont bon train dans les salons privés : et s’il s’agissait d’une sorte d’intimidation pour qu’aucune autre révélation sur d’autres affaires impliquant d’autres policiers ne fasse surface ?

Au delà des constats, des spéculations, de l’indignation, de l’indifférence voire de l’ironie de chacun, un pragmatisme élémentaire rappelle qu’il y a là un grave problème de société à comprendre et à résoudre.

L’auteur tient à rappeler une mise en garde déjà faite dans un précédent article. Il ne s’agit pas ici d’un plaidoyer pour une défense aveugle de la magistrature ou de l’appareil judiciaire dans son ensemble. Son appartenance au corps ne doit rien enlever à son objectivité d’analyse en tant que chercheur. Refa vandana dia kary selon nos anciens. Mise à profit, la situation offre une bonne opportunité de mener une analyse plus informée. Être en dedans en tant que Magistrat permet à l’auteur de profiter d’un œil averti pour relater des ressentiments véridiques, pas toujours connus des non-initiés, et tirés de ses propres expériences. Être en dehors en tant que chercheur et universitaire lui procure le recul indispensable pour une analyse objective.

Mais d’où vient cette propension à la désobéissance ?

La rébellion du CAPSAT, l’humiliation d’officiers généraux par des subalternes à l’épiscopat Antanimena, les récents événements de Toliary ne sont pas anodins. Ils marquent l’aboutissement d’un malaise qui couve depuis longtemps. Le problème récurent lié au déficit de l’éducation en général et du civisme en particulier demeure sans conteste la source première. Néanmoins, mise à part des antécédents isolés de rebellions dans le passé faisant penser à certains à l’existence d’une véritable culture de désobeissance au sein de la police (la plus illustre demeure celui du GMP dans les années 70), force est de constater que deux décisions insoupçonnées prises ces dernières années ont offert un terrain propice et se présentent en même temps comme les deux détonateurs des bombes à retardement qui ont explosé lors de ces trois incidents.

Premier détonateur : l’importance exacerbée (indue ?) donnée aux forces de l’ordre

Madagascar est peut-être parmi les seuls État au monde où il y a un ministère de la défense, un ministère de l’intérieur mais également des départements séparés pour la gendarmerie et la police, si dans d’autres cieux les deux derniers font partie intégrante respectivement des deux premiers. Les agents pénitenciers ont d’ailleurs tenté eux aussi de faire pression pour une entrée dans le gouvernement Beriziky comme si le port d’un quelconque uniforme et d’une arme de service suffisent pour justifier la création d’un département ministériel. À quand celui des quartiers mobiles pendant qu’on y est ? Heureusement que le ridicule ne tue pas !

Les forces de l’ordre en ont vite fait de prendre la grosse tête. Auréolés d’un département, chaque corps devient quasiment ingérable en « ne répondant qu’aux ordres de sa hiérarchie ». Entendre par là les gros bonnets des départements respectifs nommés parmi les plus gradés de chacun des corps considérés. Pas plus tard que mercredi les hauts gradés de la police ont livré une déclaration aussi tonitruante qu’étonnante suivant laquelle « (…) la Police Nationale ne (se) soumettra jamais à aucun diktat venant de quiconque ».

Excusez ! Il y a un rappel à l’ordre à faire là ! D’abord, il y a déjà problème si des hauts responsables de ce calibre ne sont pas en mesure de reconnaitre en toute objectivité et avec un minimum d’honnêteté intellectuel les torts de quelqu’un qu’il soit collègue ou pas. Ensuite et d’une part, les forces de l’ordre qu’elles soient de la gendarmerie ou de la police (OPJ) doivent obéissance aux magistrats (OSPJ) dans leur mission de police judiciaire. D’autre part, dans leur mission de police administrative, ils doivent également obéissance au Ministre de l’intérieur, premier responsable de l’ordre, de la tranquillité et de la salubrité publique au pays. Enfin, faudrait-il rappeler que tout contribuable qu’il soit membre d’un corps constitué ou un simple citoyen a le droit de demander des comptes à n’importe quel serviteur de l’État payé avec ses impôts ?

En passant, quels changements subits ont enregistré la gendarmerie et la police malgache pour que d’un coup celles-ci se démarquent ainsi de leurs homologues du mentor français sur le modèle desquels leurs fondateurs s’étaient certainement inspirés au lendemain de l’indépendance ? Jusqu’à nouvel ordre, la gendarmerie et la police françaises font encore parties des ministères respectifs de la Défense et de l’Intérieur. Comment justifier que leurs homologues de la Grande Île qui partagent les mêmes missions, les mêmes principes conceptuels, structurels et opérationnels jouissent de départements ministériels à parts entières ?

Il est peut être temps de revenir aux formules classiques et réintégrer la gendarmerie dans l’organigramme du Ministère de la défense et la police dans celui de l’intérieur. Cela permettra au pays de faire des économies et règlera certainement ces problèmes d’arrogance et d’insubordination qui n’ont pas lieu d’être (Samy hahalala ny toerana tokony hisy azy sy ny andraikitra nomena azy ny tsirairay).

(Suite...)

Notes

[1Nos sincères condoléances à l’épouse et aux 5 enfants de Rehavana Michel, un collègue mais également condisciple à l’ENMG. La victime faisait partie de la 2ème promotion si l’auteur était de la 1ère.

60 commentaires

Vos commentaires

  • 20 décembre 2011 à 08:30 | da fily (#2745)

    Merci Anthony, car je n’ai de cesse de rappeler vos contributions qui, hélas, se font attendre.

    Un forumiste passablement aveuglé par sa crétinerie latente nourrie au nectar d’écrevisse, vous fera le procés de récupération-majeure en lisant votre texte, je préfère vous le dire dès maintenant, ceci posé, n’y prétez aucune attention particulière, les roquets ont ce travers d’aboyer plus vite que leur ombre dès pointage à l’horizon de la caravane, on sait bien que Rantamplan a toujours voulu se prendre pour Lucky Luke.

    • 20 décembre 2011 à 08:48 | Bena (#494) répond à da fily

      vous avez completement raison, donc beriziky doit procéder à la :

      - suppression du minsistère de la sécurité publique, et nomination d’un directeur général de la police nationale (un administrateur civil) rattaché à l’intérieur ;
      - suppression du secrétariat d’Etat de la gendarmerie ;
      - réorganisation des forces de l’ordre : police en ville et gendarme à la campagne ;
      - nomination d’un civil à la tête du ministère de la défense, ou rattachement au service du pm ;

    • 20 décembre 2011 à 10:18 | poiuyt (#584) répond à da fily

      n’est-il pas naïf, n’est-il pas lâche, de penser qu’il y a un état, un gouvernement ? Combien de ce que vous "respectez" ont été élus ? Quand ceux-là sont vilipendés à tout bout de champ par tout le monde, ici et ailleurs, reconnus pour leur incapacité et leur carence notoriale, il est difficile d’en avoir peur, voire de leur marquer un respect. Quand ceux-là même font leur quotidien en oubliant volontairement l’existence de lois. Libérez le peuple, tuez les milices, et vous saurez qui est le gouvernement légitime

      non, il n’y a pas d’état, pas de loi, c’est le néant ; il est urgent de les abattre

    • 20 décembre 2011 à 11:00 | ZOZORO (#5338) répond à Bena

      Nommez qui vous voulez où vous voulez !

      Rajoelina est arrivé là par les armes avec une certaine bénédiction de nos "justiciers"... Il leur sont redevable, une dette morale qui ne va pas s’effacer d’un claquement des doigts. Et ça, la flicaille en est vraiment conscient et ils en profitent.

      Remarque, le fait qu’Organès n’y est plus n’ont pas arranger les choses. Et pourtant, dans le temps, combien d’entre nous ont vu le mal en lui. Idem pour Christine, à moins que c’est le maitre Hanitra qui la remplace ?§ !

      Ce sont les mêmes hommes en uniformes qu’avant, mais "QUI" leur permet d’avoir autant de pouvoir. Il faut remonter à la source. Combattre le mal et non les symptômes...

      à l’époque, tout le monde (de sensé je veux dire) voulait les têtes de charles et de noêl Rakotonandrasana. Maintenant qu’ils sont HS, est-ce pour autant que les militaires et se tiennent correctement ? On ne retient jamais des leçons.

    • 20 décembre 2011 à 12:58 | vuze (#918) répond à da fily

      Comme à l’accoutumée, post très utile de Da Filou où personne n’y comprend rien... C’est comme une voiture qu’on maquille bien de l’extérieur mais dont le moteur est très mal en point...

    • 20 décembre 2011 à 13:30 | RASOLOBE (#5251) répond à ZOZORO

      tout le monde s’indigne sur cette affaire de magistrat assassiné à toliary ,on voit bien dans cette affaire l’image que reflète le pouvoir en place ,c’est la loi du plus fort, celui qui tient le KALACHNIKOV tient le pouvoir ,c’est comme ça depuis des années ,la preuve : Notre président en exercice est arrivé sur la trône avec l’aide des gros bras armés des fusilles d’assauts ( voir image d’archive ;un nommé lieutenant colonel Charles R en treillis militaire ,manche troussée,kalak à la main,un pistolet automatique accroché au ceinture) c’est une image très forte et révélatrice du pouvoir en place.Un coup d’état avalisé par hauts magistrats et hommes de loi.Il faut pas rêver ! Une anecdote : En 1973 j’ai passé mon examen CEP, une question dans le sujet ;combien des généraux dans l’armée malgache ? la réponse 3.Maintenant si on pose la même question je crois que personne est incapable de donner la réponse exacte .Madagascar est le seul pays au monde qui n’a pas de frontière à défendre , pas de risque de conflit avec des voisins ,mais doté des officiers généraux comme des étoiles.Pendant la célébration de l’indépendance l’année dernière c’est impressionnant de voir à la télé qu’il y a plus des officiers supérieurs sur le gradin que des soldats qui défiles sur la piste.La sortie des promotions à l’école des officiers qui augmente sans cesse le nombres des gros bras qui sont prêts à prendre le pouvoir à un moment ou à un autre.Les peuples malgaches ont besoin de sécurité dans leurs vie quotidienne face au bandit de tout genre c’est le paradoxe de l’histoire !

    • 20 décembre 2011 à 14:05 | da fily (#2745) répond à vuze

      Non moins utile contribution du vuvuzela du forum...non content de pister da fily comme le rantamplan décrit en amont pour justifier son existence, il gémit sa détresse en pleurant qu’il y entrave que dalle, le QI serait-il une option ? Par contre avec ce côté si prévisible, point besoin de maquiller ce qui est déja bien marri, aigre et insipide.

      Autant demander à une moule d’avoir de la conversation, à moins qu’on y cause frites ou string...m’enfin vous n’y serez toujours pas alors.

    • 20 décembre 2011 à 17:49 | vuze (#918) répond à da fily

      Pour continuer sur le QI, que veut dire votre phrase : "qu’il y entrave que dalle" ? Ensuite que veut dire "marri" ??

      J’espère que vous vous comprenez en tous cas :-)

    • 20 décembre 2011 à 18:08 | DIPLOMAT (#846) répond à vuze

      Vuze,

      Que vous n’ayez rien compris, ne surprend personne, car les explications de Da fily sont limpides.
      Celà nous éclaire cependant, sur le fait que pour la situation actuelle de Madagascar, vous n’ayez toujours rien compris.

    • 20 décembre 2011 à 20:48 | da fily (#2745) répond à vuze

      la moule n’a pas besoin de QI, un peu d’ eau lui suffit amplement, c’est un organe primitif, et quand elle prend de l’age, elle a tendance à dessécher.

  • 20 décembre 2011 à 08:43 | The Man (#2712)

    Il n’ y a plus ni foi ni loi et pourtant....nandresy ny tolona ! L ’exemple vient d’ en haut, n ’est-ce pas ?

  • 20 décembre 2011 à 09:11 | betoko (#413)

    Trés objectif votre analyse , mais comme nous sommes encore en période de transition , on ne peut pas modifier le texte concernant la gendramerie et la police , mais il est fortement conseillé que le ministre de la sécurité publique dépose sa démission au plus vite . Voilà aussi le revert de la médaille sur le FIHAVANANA MALAGASY Samy isika mianakavy hiany que je trouve hypocrite

    • 20 décembre 2011 à 11:26 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à betoko

      Betoko,

      POUR QUOI ??? le Ministre de la Sécurité Publique "devrait" déposer sa démission, au plus vite possible.

      J’attends toujours vos raisons.

      Merci,d’avance

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 20 décembre 2011 à 11:36 | ZOZORO (#5338) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Peut être parce qu’il n’arrive pas à tenir en lesse ses troupes ? Ou peut être parce qu’il est le premier responsable des actes de ses subordonnés ?

      S’il arrive même pas à instaurer le calme dans son camp, comment compte t-il faire pour sécuriser le publique ?

      Servir, protéger et tabasser de temps en temps !

    • 20 décembre 2011 à 13:08 | Ikelimalaza (#5896) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      peut-être parce qu’il se trouvait à Toliara ce jour là et pendant les 6 heures avant l’irréparable, il a choisi de ne rien entreprendre.

      mais, comme vous êtes, comme toujours, si loin de la réalité je vous comprends.
      respect Mr Ramahefarisoa

  • 20 décembre 2011 à 10:32 | ZOZORO (#5338)

    "La rébellion du CAPSAT, l’humiliation d’officiers généraux par des subalternes à l’épiscopat Antanimena, les récents événements de Toliary ne sont pas anodins. Ils marquent l’aboutissement d’un malaise qui couve depuis longtemps" : Voilà qui va soulager lapinou et contredire certains anti-HAT.

    Moi je vois les choses ainsi : Les hommes en uniformes ont compris après le 17 mars que pour acquérir ou maintenir le pouvoir, ils sont indispensables. Et pour pour une certaine légalité il faut aussi des hommes en robes noires. Les ingrédients idéals pour un putsch parfait.

    C’est un sacré dilemme pour lapinou qui a catalysé tout ça en les soudoyant avec l’ argent de nos barbus locaux (des acteurs principaux de ce bordel). Heureusement qu’il a son souffre douleur d’Homer simpson pour ne pas avoir à se prononcer malgré son statut de président selon la FdR.

    Ministres, secrétaires d’état... Tout ça c’est de la foutaise tant que nous sommes dans un régime putschiste. Ohatran’ny bokotr’akanjo io, rehefa muvaralila any ambony, mivaralila hatrany ambany io.

    Et qui va croire que changer le ministre de la sécurité intérieur arrangera tout ça ? Et pendant tout ce temps, sainte kristine est intouchable. Encore un sentiment d’impunité offert par Lapinou... Moi je dit qu’il faut carrément changer de président et ce par tous le moyens... et mêmes les belles phrases et les pets sans conséquences sont recevables... Pourquoi pas ?

    • 20 décembre 2011 à 11:22 | elena (#3066) répond à ZOZORO

      Et oui, cher Zozoro et si on faisait un COUP D’ETAT,euh de NON ETAT !

    • 20 décembre 2011 à 11:26 | ZOZORO (#5338) répond à elena

      D’autant plus que chez nous, les coup d’état ne sont pas ne sont même pas considéré comme des coup d’états ! Putsch mora !

    • 20 décembre 2011 à 17:20 | Rivohanitra (#142) répond à ZOZORO

      " Moi je vois les choses ainsi : Les hommes en uniformes ont compris après le 17 mars que pour acquérir ou maintenir le pouvoir, ils sont indispensables. Et pour pour une certaine légalité il faut aussi des hommes en robes noires. Les ingrédients idéals pour un putsch parfait."

      Parfois on se demande pourquoi des adultes écrivent n’importe quoi sur ce forum.
      Très franchement, la date du 17 mars marque certes la fin d’un pouvoir absolu, mais ne constitue pas l’évènement déclencheur de tous les maux de la société malgache.

      La police et la justice fascistes ont existé avant le 17 mars 2011 dans cette île qui devient de plus en plus rouge de sang...Autrement aucun pouvoir dictatorial d’aucune sorte n’aurait ainsi épuisé la soif d’équité et de justice de nos vaillants grands-parents et courageux compatriotes.

      Les juges au noyau pourri qui font pesé la balance du côté des plus forts moyennant frics et fracs n’ont pas été enfantés par le départ au zoulouland de celui qui n’a jamais respecté aucune règle non plus.

      Un constant qui en dit long sur nos problèmes.

    • 20 décembre 2011 à 23:42 | niry (#210) répond à Rivohanitra

      Ce qui est franchement embêtant Rivohanitra avec vous c’est qu’on ne verra jamais le bout.. oui, ca ne date pas de 2009.. il y a eu accumulation de blablbla et blablabla.. 1960.. l’homme est fondamentalement mauvais, la pomme d’êve etc..! Avec un raisonnement pareil, on n’y arrivera jamais. Vous vous complaisez à remuer le couteau dans la plaie ! Toujours à blamer la mentalité etc.. C’EST UN FAIT, mais il faut dépasser ce cap ! Tant qu’on dira mentalité blabla ..irrémédiable..blabla malgache = tsy avotra satria aretina efa ela io.. on n’en sortira jamais. Quand on fait un diagnostic, on veut identifier des causes claires, et on veut surtout des propositions de traitement et non un docteur comme vous qui nous dit qu’on est condamné parce que les racines du mal remontent à l’enfance et puis rien ! Nada ! sans +... Vous voulez vraiment avoir le beau rôle de la mère-la-vertu mais ca devient vraiment barbant.. QU’EST-CE QUE VOUS PROPOSEZ RIVOHANITRA ? Si vous n’avez rien de concret, ce n’est pas la peine de déblatérer voanjobory, katsaka ou tsaramaso..

  • 20 décembre 2011 à 11:04 | Ikelimalaza (#5896)

    i am counting hours, minutes, seconds...i’ll be right there for sure.
    tic tac tic tac

    • 20 décembre 2011 à 11:20 | ZOZORO (#5338) répond à Ikelimalaza

      despite the notam ?????

    • 20 décembre 2011 à 11:32 | da fily (#2745) répond à Ikelimalaza

      Would you please tell us the day and the hour...because he’s still stuck outside.

      if jingle bells knocking at the door on 25th december, can I count on you for drinking sparkling cocktails ?

      if no more santa, I heard that the real dad one will be here for good,... yo let’s get it on !

    • 20 décembre 2011 à 11:35 | justice_sociale (#3810) répond à ZOZORO

      bonjour,

      je suis quasiment d’accord avec vous mais un bémol tout de même,

      L’escalade de la violence dîtes-vous ?
      Oui monsieur, tout individu sensé, démocrate et souhaitant vivre dans un état de droit est forcément contre l’escalade de la violence car on sait par où commence mais difficile de l’arrêter car la mayonnaise prend forme.

      D’où vient cette propension à la désobéissance, dîtes-vous ?
      Une très bonne question, mais quelqu’un comme vous, vous qui êtes doué d’une analyse fine de la situation ne peut ignorer que l’exemple vient d’en haut, quand on respecte pas ses contribuables, la réciproque prend le dessus et la boucle est bouclée.
      La corruption au grand jour pratiquée par nos hommes de lois y est pour beaucoup.

    • 20 décembre 2011 à 11:51 | ZOZORO (#5338) répond à justice_sociale

      Vous vous aventurer sur une pente là !

      Corruption> corrupteur >corrompu... tout le monde dans le même panier de crabes ?

      Redirection : Lapinou a corrompu les hommes d’armes et après c’est l’effet dominos ! Aussi simple que ça.

      Du temps de Ra8, y avait pas autant de désobéissance. La hiérarchie prévoyait, étant chef suprême de l’armée (car élu), mes les officiers généraux avaient droit à des "ialahy" de sa part. L’ordre dans toute sa splendeur.

      - les motards avec des casques
      - les automobilistes avec des ceintures
      - pas de bébé à l’avant des voitures
      - pas de vitres fumés
      - Bianco aux aguets des flics pourris
      - Déclaration de patrimoines pour les hauts fonctionnaires de l’état
      ...........
      Et je vous laisse faire la liste

      Maintenant, c’est le désordre... Et tout ça depuis le 17 mars.

    • 20 décembre 2011 à 11:54 | Ikelimalaza (#5896) répond à ZOZORO

      no more NOTAM Zozoro, no more NOTAM. Be ready with champagne and camera, your wife and kids. Do not miss this event.
      Listen carefully to Chataigner’s interview, there are some important items.

    • 20 décembre 2011 à 11:56 | Ikelimalaza (#5896) répond à da fily

      ok, just stay tuned.

    • 20 décembre 2011 à 11:58 | ZOZORO (#5338) répond à justice_sociale

      "même les officiers généraux" io azafady o !

      Reciprocité ? Il n’y a pas de réciprocité devant un canon de 7.62 mm... Il n’y a qu’un mot d’ordre ! C’est sauvons nos vies et laissons leur le pouvoir !

    • 20 décembre 2011 à 11:59 | Ikelimalaza (#5896) répond à Ikelimalaza

      point i mean, instead of items

    • 20 décembre 2011 à 12:15 | ratiarivelo (#131) répond à Ikelimalaza

      SALAMA EEE !!!!!!!!!!!!!!! MARINA MAFY FA NIVADI-DELA "NY SAMPY "Ikelimalaza" TSY NAMOKATRA INTSONY NY DEMONYYYYYYYYYYY EEE !!! HIHOMEZAN’NY i DADA FONTSINY !!!

    • 20 décembre 2011 à 12:34 | Ikelimalaza (#5896) répond à ratiarivelo

      There are still a very little problem : the AV7 communities ha ha ha ! We will have a real funny time with them. Like Obélix running after Roman people, i am really hungry, it is high time to get rid with all FZ.

      ratiarivelo, Ikelimalaza dia tsy niova, tsy miova ary tsy hiova.

    • 20 décembre 2011 à 13:00 | ZOZORO (#5338) répond à Ikelimalaza

      A misunderstanding about Ikelimalaza ;)

      At the same meeting point, Don bosco ! Except that this time, no more red tee-shirt (yerk !)

      Jack Daniels, Chivas, Glen... All that you want, it’s on me !

      Hou hou, même le fichier (the file) est invité, sauf que je pense que ça ne collerait pas trop avec ses prises de valium !

    • 20 décembre 2011 à 13:18 | Ikelimalaza (#5896) répond à ZOZORO

      of course, the file is welcome and even the man above who can hardly understand the ikelimalaza’s point of view hi hi

    • 20 décembre 2011 à 13:38 | da fily (#2745) répond à ZOZORO

      I’M still standing, yo I think that a glass of a Lagavullin or a Kentucky Straight will give more than a valium ! have you ever drink with crazy irish or russians ? I tell you bro’ that no valium required !

      Thanx for thinking about The File, no more red shirt or any shit (yerk !)...just raise the hand, even wearing those old T-shirt with the smiling babyface.

    • 20 décembre 2011 à 14:02 | Ikelimalaza (#5896) répond à da fily

      irish or scotlan ok at 100%, russians or Czech too strong for malagasy soul.
      the smiling babyface is excellent ha ha, i’ve got the same old T.s as well like his kids all around the country.

    • 20 décembre 2011 à 14:22 | Ikelimalaza (#5896) répond à ZOZORO

      Ma-LAZA : Le retour de Marc Ravalomanana fait toujours débat. La France est taxée par l’opposition à la HAT de s’opposer à ce retour. Est-ce la réalité ?
      J-M Châtaigner : Je conteste ces affirmations fausses et erronées ! Nous avons toujours dit que le retour de Marc Ravalomanana était une question de souveraineté malgache. Une question tranchée très précisément et clairement par la Feuille de route. C’est aux autorités de la transition, stipulées par la feuille de route, de se prononcer sur ce sujet. Ce n’est pas notre rôle « d’étranger » de nous prononcer sur ce retour. Je tiens à préciser que la France n’a aucune animosité contre Marc Ravalomanana. La France n’a jamais eu de relations difficiles avec Marc Ravalomanana. D’ailleurs, il a toujours été un ami de la France comme l’ont été tous les Présidents de Madagascar.

    • 20 décembre 2011 à 14:33 | justice_sociale (#3810) répond à ZOZORO

      re_bonjour,

      Que je vous dise, la réciprocité dont il s’agit ici parle de la réciprocité de la violence au quotidien, c’est-à-dire, quand les hommes de lois et les politiques font fausse route alors qu’ils sont là pour montrer l’exemple et défendre les populations qu’elles soient riche ou pauvre, fort ou malingre, citadins ou paysans alors je dis que, les hommes d’en bas ne font que suivre l’exemple que l’on leur montre du haut de l’échelle.

      Vous évoquez aussi la période à la quelle régna Marc Ravalomanana :
      Je vous cite ‘’ les officiers généraux avaient droit à des « ialahy » de sa part. L’ordre dans toute sa splendeur.’’

      A moins que je ne vous suive pas dans votre subtilité, mais à mon humble avis, je ne le conçois pas comme de l’ordre dans toute sa splendeur, pour moi, cela à un sens à connotation méprisante donc contre productif. Peut mieux faire….

      Et vous dîtes aussi ‘’ Bianco aux aguets des flics pourris ‘’
      Question : la mise en place de ce dispositif est –il réservé uniquement contre les flics pourris ? auquel cas, il n’y a que les flics qui sont pourris dans ce pays ?
      Eclairez-moi car je ne saisis plus rien.

    • 20 décembre 2011 à 14:56 | ratiarivelo (#131) répond à Ikelimalaza

      ra-Ikelimalaza : na inona teny hitenao eto , dia tsotra ny fanjakana izay loloavinao antam-pidohanao ,averiko ihany : miaraka @ny LALIMANGA NAMANAO : VAVAN’NY MATY AN-DRANO !!! FNAJAKAN’NY BAROA !! MIHAMBOHAMBO TSY TIA VARY MOHAKA , FA MIHINANA MASISO BE HERINANDRO !!! EFA MIVARALILA EEEEEEEEEEE !!!! sady LELA MENARANA KA FENO NY RATSY REHETRA !!! TSY HO ELA DIA HIDARABOKA FA MATAHOTRA AN’DAAAAAAAAAADAAAAAAAAAAA OOOOOOOOOO !!!!! ny TENA MARINA HIANAO IO NO TENA MANAO ARIARY ZATO AM-PANDRIANAAAAAAAA !! Fa dia veloma hono hoe : antsoiny eee !! i RENIMALALA efa rendrika ooooooooo !!!!!!!!

    • 20 décembre 2011 à 15:30 | Ikelimalaza (#5896) répond à ratiarivelo

      inona moa ny fanaratsiana tsy nihatra tamin’ny ray aman-dreny voafidim-bahoaka. 3 taona izay no lasa, io izy mbola mijoro hatrany ho reharehan’ny taranaka amam-para.
      Efa tonga tany amin’ny Elysé, Nouille York ny hambompom-pirenena na hiodin-kavia na hiodin-kavanana.
      Nirefodrefotra, nidonaka ny afomanga. Vao avy nankalaza ny fetim-pirenena isika ka izany renimalala izany efa ela no tsy teto intsony efa ny saina manga fotsy no mena no tazana na aiza na aiza

    • 20 décembre 2011 à 15:45 | ZOZORO (#5338) répond à da fily

      The smiling baby face ;) hi hi,

      Let’s go for irish !

    • 20 décembre 2011 à 16:49 | da fily (#2745) répond à Ikelimalaza

      Kelmalaz’ tena malaza mpanao atsikana,

      il a tellement été ami avec la France ce Ravalomanana, qu’il a botté le train de Gildas Lelidec reparti dans sa bretagne natale aller ramasser du varech. La France n’a jamais supporté qu’on la suppositoire de la sorte...la preuve en est...

      Et Marronnier est tellement pote avec les malagasys, qu’il a failli distribué des châtaignes en commençant par Mamy Rakotoarivelo !

      allons, allons, est-ce une version guignol cette interview ?

    • 20 décembre 2011 à 17:07 | ratiarivelo (#131) répond à Ikelimalaza

      VOAFIDIM-BAHOAKA TAIZAAAAAAAA eeeee !!!! RA-SAMPY ikelimalaza ooooooo ???? ny CAPSAT SY NY FORONGONY NO NATONGA NY D J HO FILOU-NAREO TEO !! HADINONAO SAHADY ANGAHA NY ZAVA-NISEHO TENY ANTANIMENA ???? DIA HO HITANAO REHEFA SITRANA SOA AMAN-TSARA RA-SARLA ???? TONGA NILEKA AN’I SARKOZY !!MARINA IO SA TSY MARINA ??? hitam-poko hitam-pirenena fa efa LOA NY VATANY ???? BIENTOT LA FIN DU FILM ra-sampy ikelimalaza oooooo !!!fa hantsovy ny reninareo izay MPIANDRIN’I D J Christine RAZANA....??? HANALA NY MALOTO ??? AAAAAAAAAAAAAAAA !!!

  • 20 décembre 2011 à 12:36 | Mihaino (#1437)

    Nahafinaritra ahy ny namaky ny voalazanao Atoa Anthony Ramarolahihaingonirainy ary faly koa ny tenako mahita an’ireto "commentaitres" samihafa. Izao no porofo mivaingana fa manana olo-manga maro isika malagasy ary tena liana aho hamaky ny "2è partie "sns...
    "Hody ventiny ny rano natsakaina" na ho ela na ho haingana ,Tompoko, satria MASINA NY TANINDRAZANTSIKA ....

    • 20 décembre 2011 à 17:58 | Raenaena (#5837) répond à Mihaino

      Bravo Ramarolahihaingonirany fa marina ny voalazan’i Mihaino fa tena mahaliana satria tena mitombina sy tena voalanjalanja tsara ireo sosokevitra omenao. Rehefa vandana tokoa d kary na sakako na sakan’ol hoy ny Ntaolo. Mampalaelo n ataon’ireo Lehibe ao am Polisy.AIN’OL anie no nalatsaka e ! Ary mbola noviraviraina sy nodarodarohana teny imasom-bahoaka.teo antoerana namonjy ny fety 50eme anniv. Police ny Ministry rizareo tamin’io. Dia afaka ilaza ve iz fa ts naheno na nahita mints aza ny nandehanan’ireo nahavanon-doza nanafika tany am Fonja aloha !!! Nisy poabasy anie tao e ! D sanatria ve d n Lehibe teo antoerana d ts mb nilaza taminy ny fihevohevon’ny tao antanàna mikasika zavamis satria d nitondra ny auto fiasana reo nandeha nanafika n fonja sy nanao fahirano ny Tribunal sy Cour d’AP ! Ny fety ve no nahamaika f ny hadalam-be ataon’ireo ol ambany fifehezana efa mihoam-pefy ts raharahiana ? Désolé zhay f ts afabela amzao famonoan’ol zao io Minisitra io. Ts ny manampahefan’ny polisy tao antoerana ian no tokony esorina fa izy tenany mints. Raha mb vantany vao naheno iz fa mis disadisa gravy any antanàna any dia nanome instructions reo olom-peheziny dia vao mb novoavonjy lay olona nampijaliana sy novonoina fa ts ho faty toa izao. MIARO REO MPAMONO OL REO zany iz nefa dia "vandana sy Kary" reo na dia Polisiny tiany loatra aza. Vao haingana nis ZandaryMAMOnahafaty ol ian koa. Nihazakazaka ny Ministra tomponandraikitra sy reo gradés reetra tao nidodododo tan am familleny niharamboina satria fantany f diso ny azy. Aiza amzany ny an’ Polisy ? Vao omaly folo andro aty aoriana vao mb miseho télé maneho fiaraha-miory am manamanjo havan’i Rehavana sy ny fianakaviam-ben’ny Mpitsara. Mety dia mety ny anaovany Demission raha sanatria ts HAINYzay tokony andraikiny amin’io toerany io.TSY ALEO VE MIALA MORA E ny heloka ibabohana mody rariny. Sao sanatria mihitatra eo ny raharaha ka hoenjehin’ fianakavian’ITPKL fa nanao Recel de malfaiteurs na koa non assistance à personne EN DANGER eo !!! Ts oe rf ministra d ts azon-dreo toriana akory .TS MIS N’IZANIZA AMBONIN’NY LALANA. Fantatrao tsara amzay angamb tompoko Ramahefarisoa Basile ny antony tokony hialany na hanalana ny Ministry ny Polisy io. Ts mis hala-bika na tarehy na fiaviana na Politika am voalazan’ R.ANTHONYizany fa Gravy be loatra ny ts fandraisany andraikitra . AIN’OLOMBELONA tompoko SAROBIDY LOATRA. Ts mis afaka maka aina afa-ts Jehovah irery iany.ts mety noho izany ny maheno sy MAHALALA HOE MIS FANAFIHANA ATAON"OL FEHEZINAO SADY MITAM-BASY ANY DIA MANGINA AMZAO. Miandry ny partie 2 zhay M. Anthony

  • 20 décembre 2011 à 13:44 | Ikelimalaza (#5896)

    L’auteur a dit "Au delà des constats, des spéculations, de l’indignation, de l’indifférence voire de l’ironie de chacun, un pragmatisme élémentaire rappelle qu’il y a là un grave problème de société à comprendre et à résoudre."

    C’est justement là que dois intervenir le fameux Big Bang parce que tout le monde a raison et tout le monde a tort en même temps. Depuis janvier 2009, tout le monde devient expert en analyse et il est strictement interdit de dire qu’un analyse ne tient pas la route, ça pourrait vous coûter votre poste ou même votre vie. Il faut tout raser et oser recommencer, toutes autres tentatives seront vouées à l’échec.
    Il y a une personne, que je trouve intègre, qui a déjà proposé la refonte totale de la république. Nous n’avons plus rien à perdre, pourquoi ne pas appliquer sa proposition maintenant.

  • 20 décembre 2011 à 13:54 | niry (#210)

    M.Anthony R.

    Je suis depuis le départ vos interventions sur MT, et c’est avec intérêt que j’ai suivi votre intervention à la télé. J’ai été sincèrement saisi par autant de maturité et de talent dans le discours d’une personne aussi jeune et sans faire de mauvais amalgame, je constate effectivement que la valeur n’attend point le nombre des années (contrairement à celui dont on ne prononce même plus le nom..). Je suis persuadé que vous êtes un homme posé, que mes propos ne vous montent pas à la tête et surtout que grâce à des gens tels que vous, Madagascar garde cette lueur d’espoir dans cette obscurité ambiante, règne actuel des loups et des vautours de toutes sortes.

    Je cautionne absolument vos dires et je ne peux qu’applaudir des 2 mains quand vous dites que les textes sont là, il suffit de les appliquer. Nous sommes (jusqu’à preuve du contraire) dans un état de droit ! Que chacun reste à sa place. Que chacun craigne la loi. Que personne (policier ou tout ministre fouza de transition soit-il !) ne se sente pas au-dessus des lois !! Et que ce sacro-saint FIHAVANANA façon Honoré Rakotomanana, qui nous infantilise et qui prête caution à toute sorte d’interprétation farfelues (même de la part de soi-disant experts constitutionnalistes, champion de l’extra-constitutionnalisme) soit juste élevé au rang de bon sens MAIS NON DE DROIT écrit. Le fihavanana a ses limites que la Loi devrait encadrer !! On nous a suffisamment infantilisés avec cette théorie abracadafihavananesque !!!! Ca suffit !!!

    • 20 décembre 2011 à 14:27 | da fily (#2745) répond à niry

      Monsieur ou madame Niry,

      ainsi soit-il, que l’astre céleste prodiguant autant de lumière vienne à illuminer la pénombre de certains.

      Le fihavanana est bon pour les mpihavanas, les autres ils vous le carrent...et vous le font sentir bien profond.

    • 20 décembre 2011 à 18:09 | racynt (#1557) répond à da fily

      Complètement d’accord, si on veut vraiment arrêter ces détonateurs, il faut arrêter ces histoires de négociation au nom du fihavanana , que tous ceux qui ont violés la loi ou la constitution soit punis qu’ils s’appellent polisy ou capsat ou tgv ou Ra8 ou Ratsiraka, qu’ils croupissent tous en prison pour donner des exemples fort à la population pour que tout le monde sache que personne ne peut échapper à la loi et à bas les amnisties réclamées au nom de ce fihavanana alors o-O...

  • 20 décembre 2011 à 14:31 | sadic (#6251)

    "....malheureux magistrats" vous dites ?
    je disais :"ny vy tsy mikitrana irery" , la violence engendre la violence, c’est toujours ce sentiment de se croire être "les supérieurs" des policiers et des gendarmes qui induisent les magistrats en erreur, alors que les textes(décret 63-253 par exemple) stipule clairement dans son article qu’il n’y a pas de subordination entre ces entités , elles exécutent chacune leur mission conformément aux dispositions du code de procédure pénale et les magistrats ne peuvent pas donner "des ordres"(dans le sens littéral du terme) en aucune façon ni aux policiers ni aux gendarmes. le fait est que le Code de Procédure Pénale accorde trop de pouvoirs aux magistrats( MD, LP, ARRET,BILLET D’ECROU, etc) sans aucune contre mesure d’accompagnement pour faire face aux abus, si bien qu’ils en profitent. ils peuvent emprisonner ou libérer qui ils veulent sans craindre d’être poursuivi en justice contrairement aux policiers et gendarmes. quant aux affaires de toliara, il faut considérer le fait que c’est "ce malheureux magistrats" qui a porté des coups en premier aux policiers( erreur capitale) pour faire ensuite une crise cardiaque(l’autopsie l’a confirmée mais rejetée par les magistrats "juge et partie"), mais il faut être objectif pour penser a une "provocation" ou "faits justificatifs" ou du moins "homicide involontaire" , le jugement était déjà rendu haut et fort dès le début : "assassinat" dont la définition(par le CP) ne correspond même pas dans la mesure ou il n’y avait pas préméditation pour porter atteinte a la personne du magistrat mais pour réclamer la libération de l’ un des leurs, tous s’est passé spontanément, "violence engendre la violence" . les policiers sont maintenant déférés au parquet de tulear pour subir leur prison a vie(heureusement qu’il n’y a pas la peine de mort) et en même temps assouvir la vengeance des magistrats et pénitentiaire(pauvres flicards). les magistrats ont gagné la première partie, mais les mécontentements de tous ces injustices ne vont qu’en s’intensifiant, et crois moi les gens sans pouvoir public vont chercher toujours a se faire justice d’une manière ou d’une autre....

    • 20 décembre 2011 à 23:54 | niry (#210) répond à sadic

      La magistrat a porté les coups en premier ???? vous n’êtes pas bien, vous ! mais pas bien du tout !! et dire qu’on vous laisse en liberté..

  • 20 décembre 2011 à 14:47 | sadic (#6251)

    Maintenant que les policiers sont déférés au parquet les profiteurs(SMM , grand corps de l’Etat) commencent à réclamer des assurances etc... pour leur fonction(des frics) ,réclamer la dissolution des ministères de la police( pas seulement la démission du ministre) et de la Gendarmerie...toujours des exigences politiques...
    les magistrats ne sont pas formés pour commander des hommes, c’est pourquoi à la moindre altercation avec un soit disant "subordonné", ils commencent par insulter et frapper, "commander est un art", pas tout simplement une question de pouvoir(les magistrats en ont à revendre(dans le sens littéral du terme)),ils ne sont tout simplement pas à la hauteur pour commander des hommes....

    • 20 décembre 2011 à 23:56 | niry (#210) répond à sadic

      ..mais qu’est-ce qu’il raconte ce Sadic là ? ..Il est f.ou..(?) Pôlisy ô ! pôlisy ô ! Misy olona mivaralila ato ô..

  • 20 décembre 2011 à 18:07 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il y a trois ans, Mr. Ravalomanana a été chassé de pouvoir sans ménagement, bien avant le terme de son mandat. Cela s’appelle comment :

    - un coup d’état !

    Voilà un président élu, reconnu par la Communauté Internationale, chassé de pouvoir ( je n’ai rien inventé jusque là), et dans l’indifférence général de notre classe politique. Les intellectuels ont bien fermé leurs G….l’Armée et ses hauts gradés, s’ils n’étaient pas complices, n’ont pas jugé bon de bouger les petits doigts, ils ont aussi fermé leurs G…..les membres de la Société Civiles, bref les élites du pays, d’une manière générale, ont eux aussi bien fermé leurs belles G…..et ceux qui n’ont pas fermé leurs Belles G….quand ils ne racontent pas des bêtises, ils ne font que des con…éries depuis trois ans.

    Et pour couronner tout ceci, on nous bassine depuis trois ans que le pays a besoin de changement, que la jeunesse doit prendre le flambeau…..démocratie par ici, démocratie par là, à chaque fois qu’on va pisse on en met un coup, démocratie, quand on va au toilette, on va encore en remettre un autre coup, démocratie…..

    Changement changement changement, et on va nous croire hein ? Quel changement avec un type sans formation, aucun expérience dans les affaires dont personne ne connaît….sans dire et pour couronner tout ceci, c’est un Mr que personne n’a jamais élu….notre Capitale qui l’a élu Maire n’en veut probablement plus si elle doit choisir son futur Maire aujourd’hui…..

    Cela fait trois ans que le régime putschiste tente d’avoir une reconnaissance Internationale, un certains Ravalomanana a fait mieux en 2002, on oublie déjà ? Ce même Ravalomanana a chassé du pouvoir comme un mal propre 7 ans plus tard, on oublie ça aussi sans doute non ?

    Trois après un coup d’état, notre pays est à l’agonie, politiquement et surtout économiquement, à l’image de Mr. Charles, le Colonel, mais lui au moins on le soigne, et notre pays, qui pense à lui….? La classe politique qui doit sauver et nous sortir du trou, ses membres se taisent et se complairent dans la….et prêt à prolonger la Transition de…..dès qu’ils réussissent à obtenir uns strapontin de…..

    Bref, tout ce qui nous arrive était prévisible :

    - un coup d’état plongera inéluctablement le pays dans une précipice et créera des problèmes politiques sans précèdent et engendrera fatalement une crise économique. Parait que l’économie du pays est au rouge….qui ose dire aujourd’hui que c’est faut ? Et qui sont responsables de tout ça ? Qui sont au commande dans le pays depuis 3 ans ?

    Si on pose des mauvaises questions, on aura toujours des mauvaises réponses, les élites du pays doit le savoir…and they are, all the time, still asking the wrong questions….

    Le pays a pris un virage dangereux, plus que dangereux depuis trois ans….et on est toutes et tous dans la même voiture dont on connaît trop bien les chauffeurs et ce dont-ils sont capables…..tout sauf nous mener à destination…..quand on y pense….il y en a qui croient encore dans ce pays qu’un petit discours à l’ONU, ou un passage à l’Elysée chez Sarkozy, qui lutte pour sa survie politique depuis des mois, réussiront à résoudre les problèmes politiques et économiques du pays…jusqu’à nouvelle ordre, à Madagascar c’est les Malgaches qu’on veut diriger et Madagascar qu’on veut gouverner….mettez le pays en ordre d’abord....

    La CONSTITUTION et les INSTITUTIONS, qui y pensent aujourd’hui ? Elles ne servent à rien hein ? On n’est même pas capable de copier ce qui se passe autour de nous, mais liberté, la démocratie DRADRADRADRAINA matin midi et soir, et quoi encore……DJ que personne n’a élu est à la tête du pays depuis trois ans et tout le monde se tait…..si on pense que c’est normal, c’est qu’on n’est pas prêt de sortir du petit trou où nous sommes ce jour…..nos ancêtres se sont révoltés contre les colons….on s’en souvient encore ?

    • 20 décembre 2011 à 18:36 | vuze (#918) répond à diego

      Aille Aille ayeeeeeeeeeeeeee...

    • 20 décembre 2011 à 19:46 | ratiarivelo (#131) répond à vuze

      Aille aille ayeeeeeeeeeeeeeeeeeee ? inona eeeeeeee !!! MARINA DAHOLO IREO VOASORATR’ I DIEGO IREO !!! FA NY MASONAO NO JAMBAN’NY FILOU-NAREO, TSY HAVOTRA INTSONY FA EFA MIALA AINA !!FANJAKAN’NY BAROA !!!!GANAGANA MISA LOHA !! MAFIA !! PEDOPHILLE !! ao ra-Christine RAZAN.... : CORROMPUEE JUSQU’A L’OS ??NY TOHINY RAHAMPITSO ??aloan’ny hatorina, manantona an’i Christine (hanao exorcit-anao) mba tsy hanofy ratsy , ?A DEMAIN ???

    • 20 décembre 2011 à 19:56 | Mihaino (#1437) répond à vuze

      Dès que Vuze crie "Aille aille ayeeeeee", il est en train de réflechir à ce qu’il va vous répondre Diego !!...
      J’ai lu avec attention votre réaction et j’en suis ravi !!!Comme d’habitude, j’ai remarqué que vous êtes franc, direct et ne gardez pas votre langue dans votre poche ! La fin de cette fameuse transition approche ( mes voeux envoyés au Père Noël )et
      Wait and see ....
      Amicalement

    • 20 décembre 2011 à 22:17 | diego (#531) répond à Mihaino

      Ratiarivelo, Mihaino,

      On parle ici de notre pays n’est-ce pas ? Et il est en crise. On parle ici d’un pays pauvre qui s’est encore appauvri depuis trois ans.

      Je suis ce qu’on appelle UN ENFANT DU PEUPLE, je suis très à l’aise de parler de ce peuple et de mon origine, mais surtout ce qui lui arrive me touche profondément et dans ma chair. Ma famille, toute, est belle et bien à Madagascar…j’ai acheté, comme on dit, un billet allé et retour, ce qui arrive aux Malgaches aujourd’hui me rattrapera demain, je me sens bien concerné par la crise et je souhaite sa fin :

      - j’ai toujours rejeté et je rejette une Transition à laquelle le peuple Malgache est mis à l’écart et celle ou celui qui le préside n’a pas l’adhésion de toute notre classe politique, du moins la majorité de nos politiciens et leurs Leaders respectifs. Depuis 3 ans, ces deux conditions n’ont jamais été atteint. Alors que le régime actuel ne cesse pas de faire les yeux doux aux Africains, aux Européens et aux Français. Autrement dit, les membres des gouvernements de Monja, Vital et Beriziky ne trouvent plus les mots et les gestes et les actions de tout genre pour signifier au pays et son peuple qu’on ne le intéresse pas, que nos problèmes ne sont pas les leurs.

      Faire les courbette à l’étranger, à NY et se passer pour un idiot à Paris seraient devenus UN MUST, mais sûrement pas s’occuper de peuple et mettre fin à la crise :

      - cela rabaisse certains de nos hommes politique et en plus ils veulent se passer pour des être intelligents !

      Le pays est en crise, le peuple meure de faim, les enfants et les vieux, les sans abris meurent tous seul, tous les indices de notre économie sont au rouge nous dit-on. On commence à se taper dessus, et quand cela ne suffira plus, on va copier les JIOLAHY, on va prendre les KOPIKOPY pour régler nos différends….cela fait froid au dos non ? Mais nos hommes se taisent. Ceux qui étaient dans l’opposition hier trouveront aujourd’hui que la Transition doit se prolonger parce qu’ils ont réussi à obtenir un strapontin pour manger un peu, voilà à quoi ressemble notre démocratie à nous.

      C’est bien triste, mais bon on dénonce tant qu’on peut le faire alors les - aille et le ayeeeee :

      - ressemble fort bien à un peut cri…..que j’entends fort bien, qui ne me laisse pas indifférent mais dont je ne connais absolument pas la signification……j’étais dans plusieurs pays, mais c’est une langue que je n’ai pas encore eu la chance de faire la connaissance alors je cogite la dessus, lol….

      Bien à vous compatriotes !

    • 20 décembre 2011 à 22:57 | elena (#3066) répond à diego

      Cher Diego,avant de fermer mon ordinateur j’attends toujours de lire votre intervention qui est pratiquement toujours en fin de forum:votre sincérité me touche toujours et mérite le respect.Au plaisir de vous rencontrer un jour !

    • 20 décembre 2011 à 23:59 | niry (#210) répond à ratiarivelo

      Les paroles de Diégo font mouche et Vuze a très très mal, ca se voit !

  • 21 décembre 2011 à 00:39 | el che (#344)

    Ce sont les institutions entières du pays qui sont moribondes. Le coup d’état de rajoelina fait des émules, et ainsi certains fonctionnaires se sentent aussi investis de droits divins, en méprisant les règles de la république, et en y imposant leurs propres lois au nom de l’intérêt de la nation (qui a bon dos). Pour cela, il suffit d’être braillard, et de brandir une arme.

    Quoi de plus logique, puisque des fomenteurs de coup d’état ne peuvent enfanter des enfants de chœurs : et ces rapports de force entre chefs de clans démontrent que l’autorité de l’état est mise à mal, eu égard au défaut de probité et de légitimé.
    La constitution nous dit qu’il existe un homme arbitre, garant de nos institutions et qui devrait directement s’impliquer dans des situations aussi périlleuses pour la nation entière. Il s’agit du chef de l’état en personne.

    Ou diable est-il donc le chef de l’état ? Aurait-il à nouveau réintégré en attendant des jours meilleurs les dédales d’une ambassade ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS