Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 17 juin 2019
Antananarivo | 12h17
 

Partenariat

Partenariat AFD - ONG

Madagascar, pays pilote d’évaluation des projets ONG

mercredi 28 juillet 2010

Conformément aux orientations du Comité d’aide au développement de l’OCDE, l’Agence Française de Développement (AFD) mène des évaluations des projets qu’elle finance dans le but de tirer des enseignements et d’améliorer les politiques, programmes et projets d’aide futurs mais également afin de répondre à son devoir de redevabilité quant à l’utilité de l’aide publique au développement française.

C’est à ce titre qu’elle a choisi Madagascar comme pays pilote pour mettre au point sa méthode d’évaluation pour les initiatives ONG qu’elle soutient.

L’objectif de cette étude est de tester un dispositif d’évaluation ex-post systématique des initiatives ONG terminées ou en phase de l’être. Celle-ci a pour objectif principal de mesurer en priorité les résultats de chaque intervention et secondairement, de tirer des leçons de portée générale de I’ensemble des projets évalués. 15 projets ont ainsi fait l’objet de cette évaluation systématique. Ces projets représentent une proportion significative, environ un tiers, de I’ensemble des 38 opérations financées à Madagascar par l’aide française entre 2000 et aujourd’hui.

C’est dans ce cadre que l’Agence française de Développement d’Antananarivo a organisé un atelier d’échanges permettant de tirer les premiers enseignements de cette démarche d’évaluation expérimentale, tant d’un point de vue de l’amélioration de l’efficacité des financements des initiatives ONG que de l’articulation avec les politiques publiques.

La restitution intermédiaire de l’étude s’est tenue au Motel d’Antananarivo le 15 juillet dernier en présence des représentants des ONG concernées par l’évaluation - incluant les ONG locales partenaires - auxquels s’étaient joints outre les représentants de l’AFD, les responsables de la société civile au sein de l’ambassade de France et de la délégation de l’Union Européenne. La restitution finale aura lieu durant le 4ème trimestre 2010.

L’AFD et les organisations non gouvernementales : un partenariat renouvelé

Dans les pays en développement, les organisations de la société civile sont des partenaires incontournables pour accompagner, en concertation avec les autorités nationales et locales, la mise en œuvre des projets financés par l’AFD. Les modalités de relations opérationnelles entre l’AFD et les ONG sont multiples.

Depuis de nombreuses années, les maîtres d’ouvrage locaux des projets financés par des concours de l’AFD entretiennent des relations opérationnelles avec des acteurs non gouvernementaux. Lorsqu’elle dispose d’un savoir faire particulier, l’ONG peut se positionner en prestataire de service ou en opérateur dans la mise en œuvre du projet.

L’AFD a signé, par ailleurs, plusieurs accords cadres avec des ONG aux cours des dernières années. Ce partenariat stratégique renforcé a pour objectif la mise en place de cofinancements sur des volets opérationnels particuliers.

Dans le cadre de l’approfondissement des relations opérationnelles entre l’AFD et les ONG, l’AFD a adopté un instrument financier dédié au montage d’appels à propositions ouverts aux ONG : la Facilité d’innovation sectorielle des ONG (FISONG). L’objectif poursuivi consiste à encourager l’innovation sectorielle et à contribuer au renouvellement des pratiques opérationnelles communes.

Enfin, début 2009, l’AFD s’est vue déléguer une nouvelle mission : le financement des initiatives ONG, géré jusque là par le Ministère des affaires étrangères et européennes français. Les ONG peuvent désormais bénéficier d’un soutien de l’AFD pour leurs initiatives d’interventions sur le terrain (en faveur du développement agricole, de la santé, de l’éducation, de l’appui aux populations vulnérables), pour des projets d’éducation au développement ainsi que pour des projets de renforcement institutionnel.

Ainsi, depuis 2009, l’AFD soutient 7 initiatives ONG à Madagascar, inscrites en tant que projets de terrain pour un montant total d’environ 8 343 300 000 Ar (soit 3 millions d’euros). A cela, s’ajoutent 7 conventions programmes multipays dont Madagascar constitue l’une des zones d’interventions du projet de l’ONG ainsi que des projets s’inscrivant dans la cadre de la Facilité d’Innovation Sectorielle pour les ONG (FISONG).

Recueilli par Valis

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS