Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 29 octobre 2020
Antananarivo | 22h49
 

Politique

Toliara

Luc Vital et Roberval, relâchés

samedi 12 mai 2007

Le sénateur Robert Razaka et le député Dimby Benaria sont sous mandat de dépôt en attendant leur procès. Atteinte à la sûreté de l’Etat, troubles à connotations tribales, conférences et point de presse sans autorisation et manifestation sur la voie publique sans autorisation ; tels sont les motifs de mise sous mandat de dépôt de ces deux parlementaires .

Quatre autres personnes ont également été dirigées vers la prison de Toliara, parmi lesquelles un ancien président de fokontany et des assistants parlementaires. Il leur est reproché d’avoir distribué des tracts jugés subversifs et incitant à la haine tribale.

Chose curieuse, déclare M. Roberval, un des doyens du groupement « Toliara Mijoro » mis en garde à vue mais libéré après enquêtes avec Luc Vital, président du Conseil municipal de Toliara I, le fils du député Dimby Benaria, a été lui aussi mis sous mandat de dépôt. En charge d’apporter les repas quotidiens de son père, il avait été enquêté dans la nuit du jeudi dernier, lui et fait l’objet d’un mandat de dépôt, indique M. Roberval.

Interrogé sur l’ambiance et l’atmosphère dans la ville Toliara, M. Roberval admet qu’il y règne un certain calme. Il note toutefois que toutes les initiatives conduites par diverses entités pour apaiser la tension, dont celle du groupement « Toko Bey Telo », sont demeurées vaines car elles n’ont pas été reçues par aucun responsable.

Apparemment, un autre ordre est en train de s’installer. Un « faux calme » disent des observateurs de la place.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS