Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 28 mai 2022
Antananarivo | 09h29
 

Coopération

Coopération USA-Madagascar

Levée des restrictions sur l’aide à Madagascar

vendredi 30 mai 2014 | Bill

L’Ambassade des États-Unis à Madagascar a diffusé ce mercredi 28 mai 2014 un communiqué qui relate la déclaration du porte-parole du Département d’État américain, Jen Psaki au sujet de Madagascar et qui a transmis au gouvernement de Madagascar la déclaration suivante publiée le 27 Mai 2014 concernant la levée des restrictions sur l’aide à Madagascar.

« Compte tenu du bon déroulement des élections à Madagascar en 2013 et de l’installation d’un nouveau gouvernement au début de cette année, les Etats-Unis a levé toutes les restrictions restantes sur l’aide directe au Gouvernement de Madagascar. Comme l’Union Africaine a levé la suspension de Madagascar en tant que membre, et que nous avons levé toutes les restrictions restantes sur l’aide directe, les Etats-Unis invite le Président de Madagascar Hery Rajaonarimampianina à participer au sommet des leaders africains aux Etats-Unis”.

Nous restons l’un des plus importants partenaires de Madagascar dans le domaine humanitaire, fournissant plus de 55 millions de dollars pour des programmes de sécurité alimentaire et de santé pendant l’année financière 2013 ».

63 commentaires

Vos commentaires

  • 30 mai 2014 à 09:03 | Eloim (#8244)

    Cette levée des restrictions des USA à l’endroit de Madagascar est une opportunité à saisir dont Notre autorité dirigeante doit en profiter davantage. Ceci marque le retour de l’AGOA, qui en partie résouds le problème de chômage du moins pour réduire les nombre de chômeurs dans les secteurs concernés, le textile et les "arts malagasy". Une occasion aussi pour la finalité du projet en vue de continuer le MCC (MCA) qui porte beaucoup sur différents secteurs productifs, comme l’agriculture, le BTP, la formation et l’éducation, la lutte contre la pauvreté, ... Toutefois, les Américains observent de près l’évolution de la situation qui prévaut à Madagascar surtout sur les trois principaux points clés : la démocratie, la bonne gouvernance et le respect de Droit de l’homme. Pourtant, en ce qui concerne ce troisième point, les USA n’ont touché aucuns mots concernant les agissements des autorités sur la démolition des maisons qui entraînent des dizaines de sans abri. Malgré que ces litiges des dernières semaines entraient vraiment dans le cadre de la légalité, toutefois, que ce soit l’autorité et/ou les propriétaires doivent observer un minimum de retenu à l’endroit des victimes. Quoi qu’il en soit, l’autorité publique a déjà pris sa responsabilité de suspendre toute acte de démolition des maisons jusqu’à nouvel ordre, pour une étude approfondie sur les dispositions à prendre face à tel cas. La création de PLOF comme organe d’observation au sein du ministère de tutelle est une bonne initiative pour résoudre tout problème du même type autres que l’application des décisions émises par nos tribunaux concernant ces différents litiges. Dorénavant, l’autorité malgache devra manifester sa volonté en jouant la transparence sur les problèmes fonciers surtout en ce qui concerne les accaparements des terrains de superficie d’envergure. de toute façon, la coopération pourrait peut être au beau fixe que l’Etat devra suivre de près les "QUOTIDIENS" de toute la population en faisant allusion au discours du Président HR de VEILLER sur les 22 millions des malgaches.

    • 30 mai 2014 à 12:00 | Turping (#1235) répond à Eloim

      - AGOA ,MAP ,projets similaires,.....système éducatif , sécurité ,socio-économique .Tout ce qui relève du développement avec de coopération bien maîtrisée où les malagaches sont les vrais maîtres de leurs destins ,il était temps de se réveiller enfin !

      - Depuis l’arrivée de PRM ,nous n’avons entendu que de limogeages ,levée de sanctions ,de restrictions sur l’aide ,...un déficit GAP très salé de 700millions de dollars ,laissé sous le regime transitoire sur les carreaux ,.....discussion autour des avantages de nos députés sans qu’aucun acte concret de vraies reformes envisagées ne soit prononcé ,encore moins sur les débats de vrais projets sociétaux que les malgaches attendent impatiemment.
      - Un petit clin d’oeil sur Tananews, des propos recueillis de la part des confrères journalistes de MT.com :

      - 
      Un extrait de Tananews :
      Après une présentation de PGE ou une présentation de mise en oeuvre de PGE (on peut continuer longtemps a jouer avec les mots, ça ne fera pas avancer le Schmilblick pour autant) pas vraiment des plus convaincants, les Malgaches n’ont toujours pas à ce jour la moindre visibilité sur quoi que ce soit, que ce soit en termes d’éducation, de santé, de sécurité. Bref, du ba-ba de la gouvernance et sur lequel tout ce beau monde semblait beaucoup plus bavard en campagne électorale.

      Aucune visibilité donc de la part de cet exécutif, à commencer par tous ces ministres furieusement silencieux, inertes, amorphes.

      Où sont les sous ? Quels sont les plans pour en avoir ? A quoi va-t-on les utiliser ? Pour le moment c’est rien, il n’y a rien, nada, niet, nothing, silence radio.

      Oui il est vrai qu’en tant que techniciens dans l’informatique nous sommes, sur TNN, habitués à ce que ça booste, que ça blaste, que ça aille vite, que ça aurait du être terminé pour avant hier.

      Or avec ce gouvernement léthargique, rien n’a encore été fait. On ne sait pas comment on va le faire. Pire, l’on arrive même à se demander si l’on sait ce que l’on va faire ?

      - Compte tenu de la situation ,les urgences que les malgaches attendent impatiemment ,on a l’impression que le gouvernement Kolo et le PRM n’ont pas encore fini de régler les différends internes ,les ingérences internes laissées par le régime transitoire en terme de "dettes" avant de s’occuper réellement sur le volet "socio-économique".

    • 30 mai 2014 à 13:18 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      Je viens de lire le compte-rendu du dernier Conseil des Ministres.
      OUI,il y a abrogation de la nomination de "X" et "NON" pas ==LIMOGEAGE==.Etant fonctionnaire de carrière :"X" retrouvera sa place d’origine ou il se met "hors cadre".
      Un nouveau Président et un nouveau Gouvernement== changent== d’équipes.Point barre !
      Basile RAMAJHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 mai 2014 à 14:33 | Eloim (#8244) répond à Turping

      Vous avez raison. Tout le monde a cette remarque là. Toute tergiversation manifeste concernant cette latence de l’Exécutif à mettre en oeuvre la PGE est tout à fait fondée et sans équivoque. Depuis la nomination du PM, les membres du gouvernement, les différents cabinets, ... l’Exécutif est le théâtre des surenchères sur les vagues de nomination et de "limogeage", dont le népotisme fait figure simple taxée de formation d’équipe malgré l’incompétence de certains membres des cabinets quelconques, que je ne veux pas citer expressément. Toutefois, l’on est tenté de crier davantage en demandant au PRM et au PM où es sommes nous concernant ce que vous dites :"Veuillez sur les 22M° malgaches". Quoiqu’il en soit, la période de six n’est pas encore atteinte pour que nous puissions apporter des critiques acerbes à l’endroit de l’Exécutif actuel.

    • 30 mai 2014 à 14:36 | Turping (#1235) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile ,
      - Qu’entendez-vous par le terme "limogeage" ?
      - Ce terme est fréquemment utilisé à Madgascar quand révoque ,un tel ou tel personnage de sa fontion de responsabilité/
      - Le cas de Richard Ravalomanana ,chef de circonscrption de la gendarmerie ,le CEMGAM ; le président de la HCC ,l’ambasssadeur de Madagascar à Genève ,etc.....de Resampa
      - Limogeage dans le jargon malgache a pour but de révoquer ,de retrograder un tel ou tel personnage de sa fonction principal .Si le personnage est réclasse après sans être rejeté à la prison de Tsifahy ,ce dernier occupera un poste moins prestigieux ,moins onéreux...qui n’a plus d’influence directe au pouvoir en place.

    • 30 mai 2014 à 15:49 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Eloim

      Dans six mois, ce sera trop tard pour redresser la barre car la pratique de l’exécutif actuel n’augure rien de bon pour l’avenir du pays en refaisant les mêmes erreurs que ses prédécesseurs tout en espérant un résultat différent.

    • 30 mai 2014 à 16:04 | Isandra (#7070) répond à Eloim

      Toutefois,...n’oubliez pas que le moment important pour un pilote est le décollage,...s’il ratait, le reste du vol ne se passerait normalement,...

      Jusqu’à maintenant, nous n’avons aucun signe de décollage de son programme, Hery traîne trop dans le nettoyage,...sur certains ministères ne sont forcément pas nécessaire...,pourtant, il a fait partie de l’équipage lors de dernier vol,...même si le commandant de bord n’était pas encore lui,...

    • 30 mai 2014 à 16:10 | Eloim (#8244) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Pourquoi je dis "sis" mois ? Le Pdt HR a déjà perdu 3 mois pour la recherche du PRM Kolo, ainsi écoulés les trois mois, on lui donne "habituellement" un délai de "GRACE" de trois mois pour qu’un résultat puisse être palpable. Vous pensez que passée cette échéance, aucun résultat n’a été noté, l’assemblée Nationale, dans son VRAI rôle, procédera à la MOTION DE CENSURE. C’est vrai qu’il y a latence manifeste mais tout le monde sait qu’il n’y a pas des résultats attendus pour le moment. Je réitère encore et encore, ACTA NON VERBA, et plus de PRAGMATISME. Sinon, la retombée sera catastrophique.

    • 30 mai 2014 à 16:14 | betoko (#413) répond à Eloim

      L’AGOA pour l’artisanat oui mais pas pour le textile . Si vous avez l’occasion revoyez le film NORMAN RAE tourné en 1978 concernant le travail des ouvriers et ouvrières américains en 1977 comment ces ouvriers américains se sont révoltés sur le condition de travail et leur salaire de misère et chez nous c’est mille fois pire

    • 30 mai 2014 à 16:44 | Eloim (#8244) répond à betoko

      Vous avez entièrement raison d’évoquer cette remarque. Le fait de faire revenir l’AGOA, selon Vous ne nous apporte pas beaucoup de choses ? Pour moi ce qui compte pour l’instant c’est Comment réduire le taux de chômage ? Comment débarrasser les marchands "informels" du "Petite Vitesse" ? Comment rétablir la sécurité en ville et en milieu suburbain ? Certes, c’est un tout petit peu PONCTUEL comme solution mais petit à petit on peut les améliorer si nos Dirigeants ont vraiment la VOLONTE de s’y engager. Si vous demandez à des gens qui ont déjà travaillé dans les Zones Franches (textiles), ils ont hâte de reprendre le chemin de leurs usines respectives. Certes, vous faites allusion au salaire que vous dites de "misère" qu’on leur perçoit mais mieux vaut en avoir du travail que d’être condamné au chômage. Peut être vous dites que c’est une solution de facilité et du genre "aleo mihinan-kely, toy izay mandry fotsy" et vous voulez également faire une incitation à l’amélioration des conditions de vie de chacun vue l’inégalité sociale tranchante avec ce gouvernement qui prétend avoir autant d’enthousiasme à relever le défi du développement durable de Madagascar. Cher ami, l’ambition de relever le défi n’est pas un motif pour l’efficacité de l’action à mener ; seul le résultat qui compte. A plus !

    • 30 mai 2014 à 17:00 | betoko (#413) répond à Eloim

      L’AGOA rend surtout service aux entreprises américaines , cela a fait baisser leur coût de production en se servant comme esclaves les ouvriers malgaches , plus de syndicat qui les emmer...Et vous croyait que l’AGOA va réduire ou éliminer l’informel ? M’étonnerai beaucoup . Parmi ces marchands informels à Anakely ou à Behoririka on y trouve des fonctionnaires de la poste de l’éducation nationale par exemple . Ils ne les sont pas tous , mais certains de ces fonctionnaires avancent le fond et achète les chinois pour faire vivre leur famille respective .

    • 30 mai 2014 à 23:20 | Turping (#1235) répond à Eloim

      Eloim,
      - Vous raison que la période six mois n’est pas encore atteinte pour porter des critiques acerbes envers l’exécutif. A remarquer que vous faîtes toujours des analyses pertinentes ,réflechies,convaincantes .
      - Le dicton populaire dit:Vaut mieux guérir que prévenir.
      - Vu l’urgence de la situation ,les assainissements fait par le PRM qui ne plaisent pas forcément aux détracteurs ,il faut un peu laisser du temps au temps afin de repartir ,espérons -le sur l’essntiel ,les dossiers importants avant de porter les vraies critiques.
      - 

    • 30 mai 2014 à 23:21 | Turping (#1235) répond à Turping

      Vous avez raison...

    • 31 mai 2014 à 15:20 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Les enfants Malgaches vont pourvoir apprendre une nouvelle phrase :
      "gimme the money vazaha !"
      Si c’est pas c’est pas de la culture...!

    • 31 mai 2014 à 15:22 | Paulo Il leone (#6618) répond à betoko

      C’est betoko qui va être content, les enfants Malgaches vont pouvoir apprendre une nouvelle phrase :
      « gimme the money vazaha ! »
      Si c’est pas c’est pas de la culture...!

    • 2 juin 2014 à 12:20 | danza be (#8377) répond à betoko

      Il vaut mieux un salaire de misère que pas de salaire. Un salaire, même de misère, reste un salaire. C’est l’assurance d’avoir cet argent à la fin du mois pour assurer un minimum vital. Dites-moi, en quoi les emplois AGOA dans le textile seraient-ils pire que les emplois domestiques traitant parfois les bonnes, dont des enfants, comme de véritables esclaves ? Les bonnes sont des malgaches comme les autres, elles ont aussi droit à un salaire et des conditions de travail décents, et pourtant vous n’êtes pas en train de dire qu’il faut bannir l’emploi de bonnes par les familles malgaches. Perso, je suis pour tout ce qui donne un travail légal aux gens, même très mal payé. C’est aux gens de décider s’ils postulent ou pas. Personne ne force qui que ce soit à travailler dans le textile AGOA que je sache. Et pourtant ces emplois seront âprement convoités s’ils reviennent. La preuve que les gens ont besoin de ce salaire de misère.

    • 2 juin 2014 à 14:52 | DIPLOMAT (#846) répond à betoko

      C’est fou comme les entreprises US ont perdu de l’argent pendant les 5 dernières années . Tout ça à cause de Rajoelina ! En fait grace à Betoko, on sait maintenant l’origine dU RALENTISSEMENT des entreprises US ! MDR !!Il s’agit de la suspension de l’agrément AGOA suite AU COUP D’ETAT de Rajoelina.
      Evidemment dès 2010 TOUTES LES PERSONNES que tu vois sur cette photo pleine d’esclaves, ont pu retrouver un nouveau maître leur garantissant un bon salaire, et de quoi manger pour toute la famille !

      http://www.ide.go.jp/Japanese/Event/Seminar/pdf/131003_doha_04.pdf

      Combien d’emplois détruits ? de familles en détresses ?
      Le PIB qui a chuté , la balance extérieure... je n’en parle même pas !

      http://www.tresor.economie.gouv.fr/pays/madagascar

      Betoko, de part votre absence totale de jugement et d’information sur Dago, vous ecrivez des inepties sur inepties.

  • 30 mai 2014 à 10:16 | iarivo (#5822)

    Les Etats-Unis ne pouvaient pas rester plus longtemps à l’écart de l’accaparement des richesses de Madagascar !!!

    Que les Etats-Unis aient levées toutes les restrictions sur Madagascar est une chose mais il faut savoir et se rappeler que c’est la mise en place de ces mêmes restrictions par les Etats-Unis et leurs acolytes de la CI qui ont poussées Madagascar vers l’appauvrissement extrême et toutes les dérives qui vont avec !!!

    Il y avait une dérive au sommet de l’Etat malagasy, une dérive qui se dirigeait progressivement vers une mainmise sur les Institutions, l’Administration et les richesses malagasy par un individu, empêchant toutes alternances démocratiques et légales IMPOSSIBLES !!!

    Un groupe de citoyens patriotes malagasy ont pris conscience de ce risque et ont apportés la solution qui s’imposait mais devant le chant des sirènes des "Zanak’i Dada" et assimilés, la CI, et plus particulièrement les Etats-Unis, ont imposé leurs restrictions et leur diktat pour une affaire qui relevait EXCLUSIVEMENT des affaires intérieures malagasy, donc de la souveraineté nationale malagasy !!!

    Face à ce sursaut citoyen et patriotique anéantit par un blocage systématique de la CI et des Etats-Unis, Madagascar se retrouve appauvri et affaibli, laissant dorénavant le champ libre aux loups (Etats-Unis, CI, karana, etc.) de se rassasier à volonté (faire main basse) sur la dépouille mourante de la fierté et de la dignité malagasy !!!

    Une question est à se poser :

    Le nouveau Président de la République élu au suffrage universel directe sera-t-il au service de Madagascar et du peuple malagasy ... ou plutôt de celui de la CI ???

    La seconde option semble se confirmer jour après jour ...

    • 30 mai 2014 à 10:44 | Isandra (#7070) répond à iarivo

      Est ce que juste pure coïncidence ou il a y de rapport...après la rencontre Hery R et Ra8, cette annonce a été faite,...!?

      Si c’est le cas,les grandes puissances ne lâcheront jamais leur pions,...lesquels sont la seule garantie de leur mainmise à nos richesses,...

    • 30 mai 2014 à 11:17 | Eloim (#8244) répond à Isandra

      Tous nos soucis sont bien fondés. Coïncidence ou non, une chose est sûre - les textes relatifs aux critères d’obtention des titres des oeuvres dans le cadre d’exploration/exploitation minière et pétrolière n’ont pas été changés. Quelques articles seulement concernant les études d’impacts environnementaux et sociaux ont vue une nette amélioration. Concernant les closes sur les fonds d’investissement et assimilés puis les calculs de répartition d’intérêts mutuels ne changent pas et s’avèrent effectuer dans un flou aberrant où tout soupçon peut être relevé. Constatant ce manque de transparence entraînant des mainmises dites-vous, des cris d’alarmes devront être effectués pour alerter nos Députés d’exiger à l’Exécutif beaucoup d’explication pertinente en ce qui concerne ces compagnies pétrolières qui exploites nos gisements : qui et combien sont-ils ? Qui opèrent-ils dans tel ou tel endroit, dont la capacité doit être évaluée ? ... Tout un tas de question s devront être posées mais quelque fois, qui écoute qui ? Et quelle démarche devra être engagée pour que nous obtenions des REPONSES à nos QUESTIONS ?

    • 30 mai 2014 à 11:38 | Isandra (#7070) répond à Eloim

      Quelque soit le gouvernement sur place, il pourra modifier les lois par décret avec comme motif les intérêts supérieurs de notre nation,...pour privilégier un pays ou une société,...en fonction de leur offre(...).

      C’est pourquoi, chaque grande puissance veut l’arrivée au pouvoir de leur pion,...et elle travaille là-dessus sans relance,...

    • 30 mai 2014 à 11:43 | iarivo (#5822) répond à Isandra

      Les Etats-Unis s’en foutent complètement de marc ravalomanana comme de leur première chemise !!!

      Ce qui intéresse les Etats-Unis c’est d’être présent à Madagascar pour pouvoir "participer au festin", donc ne pas laisser le champ libre à ses concurrents (UE, Chine, Afrique du sud, Dubai, etc.) et les problèmes d’éthique, de Justice, etc. vont rapidement partir à la poubelle (l’argent n’a pas d’odeur !)

      Maintenant que la situation politique se normalise et se stabilise, il y aura une très grosse bousculade au "portillon", chacun voudra montrer patte blanche (à dose de subventions, de dons, d’effacement de dette, ...) pour pouvoir rentrer dans le bercail, se servir à gogo et y rester à demeure !!!

      Comme je l’avais dis depuis plus d’un an, cette normalisation va nécessairement et obligatoirement se concrétiser par une croissance à 2 chiffres du PIB dès la première année, sauf nouvelle crise politique (qui reste toujours possible face à l’attitude que pourrait prendre le pouvoir en place).

      Nous voyons déjà que le prix du foncier et de l’immobilier explose à Antananarivo et ses environs, rattrapant celui de la Réunion (Saint-Denis), signe d’une forte croissance des demandes venant des investisseurs étrangers. Madagascar et le malagasy sera le grand perdant de cette spéculation.

      Il faudrait d’ailleurs rappeler à ceux qui l’ont oublié ou qui l’ignorait, mais la loi sur la vente des terrains aux étrangers ne provient pas d’une idée géniale et visionnaire de marc ravalomanana mais avait été imposé par la CI en échange de l’aide financière internationale (condition sine qua none pour garantir leur investissement).

      Beaucoup d’entre nous vont tomber des nues quand ils verront ces "investisseurs étrangers" sortir leurs pions, leurs épingles du jeu !!!

      La question reste toujours la même :

      Hery Rajaonarimampianina, Roger Kolo et leurs équipes auront-ils assez de coui//es face à la CI pour sauvegarder et protéger en toute équité les intérêts de Madagascar et du peuple malagasy ???

      J’en ai bien l’impression que non, surtout quand nous voyons que Hery Rajaonarimampianina, Roger Kolo et leurs équipes sont encore à la recherche d’une majorité (parlementaire et autres) pour soutenir leur programme mais surtout leur mainmise du pouvoir.

      La transformation (hors délai) de l’association "Hery Vaovao hoan’i Madagasikara" en parti politique en est une des étapes.

    • 30 mai 2014 à 13:22 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à iarivo

      - "A NE PAS OUBLIER LES ABSTENTIONNISTES".

    • 30 mai 2014 à 13:25 | Isandra (#7070) répond à iarivo

      En effet, les Etats unis ne sont pas prêts à laisser les champs libres(les butins) aux autres puissances que vous avez cité plus haut,...

      Cependant, cela ne les empêche pas de continuer de faire revenir au pouvoir Ra8 leur pion favori, parce qu’ils n’ont guère confiance en Hery, qui est toujours enregistré comme partisan de la révolution orange dans leur disque dur, malgré les efforts de ce dernier à exclure systématiquement tous les anciens collaborateurs de Andry.

      C’est la raison pour laquelle ils ont mis dans leur condition de la normalisation des relations avec eux, l’application de l’article 20 de la FDR. Robert Jakson l’a clairement fait savoir lors de son dernier passage à Madagascar. Après sa rencontre avec Lalao, il a déclaré ceci : « Nous avons parlé de la situation politique à Madagascar et du groupe de soutien international qui appuie le retour de tous les exilés ».

    • 30 mai 2014 à 19:05 | Jipo (#4988) répond à iarivo

      Toujours le culte du martyre !
      Cessez cette auto flagellation systémique , encore la fôte aux zétranzés .
      Vous n’ en avez pas marre ???
      Ce sont vos interlocuteurs, et racketteurs à qui vous devez demander des comptes, au lieu de pleurer qu’ ils ne vous ont rien laissés.
      Ce n’ est pas la fôte des bailleurs, mais bien des bandits que vous appelez politiques et souverains : ASSUMEZ . /

    • 30 mai 2014 à 23:25 | iarivo (#5822) répond à Jipo

      Où voyez-vous le "culte du martyr(e)" dans mes propos, "l’auto flagellation systémique" ou encore la "fôte aux zétranzés" ???

      Cela ne peut sortir que de votre pure imagination et de votre obsession à vouloir rabaisser, écraser et humilier tout ce qui ne viendrait de vous, de chez vous !!!

      Je connais bien pour les avoir fréquenté pendant de nombreuses années ces colons ou pseudo colons vazaha qui ne peuvent supporter de voir un malagasy (ou un africain) se mesurer à eux et exceller dans ce qu’ils font (le complexe du colon) !!!

      Dans ma démarche il n’y a que recherche de la vérité et le souci de démontrer la réalité des faits, leur fondement et leur conséquence.

      - >>> Cela pour déterminer explicitement qui sont les véritables responsables de cette crise et de ses conséquences, et qui en sont les véritables coupables.

      Depuis 50 ans, nous avons agit en bonne conscience, dans un esprit citoyen et patriotique, pour l’intérêt supérieur de la nation, et nous poursuivrons notre combat aussi longtemps que nos objectifs ne seront pas atteints :

      - >>> Etablir à Madagascar un véritable Etat de droit avec des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous.

    • 31 mai 2014 à 15:23 | Paulo Il leone (#6618) répond à iarivo

      Super !! Les enfants Malgaches vont pouvoir apprendre une nouvelle phrase :
      « gimme the money vazaha ! »
      Si c’est pas c’est pas du progrès culturel ...!

    • 2 juin 2014 à 19:31 | DIPLOMAT (#846) répond à iarivo

      La colonisation : Encore ce mot...

      Le complexe du colon .... qu’est ce donc ce mot ? Voilà peut -être une explication, de ces ex-colonisés qui font des pieds et des mains pour s’installer en Europe (France, GB) y compris par la Force.

      http://www.europe1.fr/International/Espagne-1-000-clandestins-menent-l-assaut-sur-Melilla-2135223/

      Enfin, juste par curiosité pouvez vous nous dire deux ou trois réalisations qu’un Malagasy seul (sans aide extérieure) aurait pu exceller mieux que ces colons ou Vazaha ??

  • 30 mai 2014 à 11:05 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    « Compte tenu du bon déroulement des élections en 2013…bla bla bla », ah oui, le clan des mozambicains a bien fait leur boulot alors, l’oncle Sam ne peut que s’en féliciter, le fruit est mûr sur pied, puisque la proie est déjà immobile, il ne reste plus que le partage des ressources disponibles et s’arranger avec les chinois, et il ne faudra plus que personne murmure dans le rang, allons y au pas de course, le temps presse ! Bof, la sécurité, les droits de l’homme, la corruption, les exportations illicites de bois de rose (tout dernièrement attrapées à Mombassa), on verra ça plus tard, maintenant il faut bouger avec ou sans les malagasy.
    J’imagine un peu la tête des ces diplomates si un de ces quatre matins, un africain ose demander ouvertement la dissolution pure et simple de la Cour Suprême des Etats Unis, et révoquer les décisions déjà prises par ladite Cour. Ils ne se souvenaient plus de l’éphémère existence de la CES 1.

    • 30 mai 2014 à 11:22 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      J’ai l’impression que cette grande puissance prépare un coup (...) :
      - Dans un premier temps, le retour de Ra8,...elle travaille farouchement là-dessus, même indirectement,...

      - Après, ils préparerons leur coup fatal, la chute de Hery, qui a naïvement basé son pouvoir sur le sable(PMP), moindre coup de vent pourra le faire vaciller,...

    • 30 mai 2014 à 11:40 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Mais d’après vous, à quoi pourrait servir la réception offerte par Exxon mobil lors de la récente visite aux USA de la délégation malagasy si l’oncle Sam continue à persister à maintenir les sanctions ? l’habitude de dire « oui m’se » peut très bien être couplé avec « yes Sir, you can ».
      Les yankees ont certainement leurs idées en tête en venant ici, c’est sûr ce n’est pas pour secourir Andranondambo et Ambatotsivala…

    • 2 juin 2014 à 19:46 | DIPLOMAT (#846) répond à Vohitra

      Comment compter vous exploiter le Pétrole de Madagascar ?

      Seul ?

      Savez vous combien coûte la recherche, les installations, l’exploitation d’une station pétrolière ?

      A t-on le choix ?

  • 30 mai 2014 à 11:14 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    BBJT,

    Il ne faut jamais s’étonner de ce qui arrive car nos dirigeants successifs n’ont pas su garder en de bonne main la clé du pays c’est-à-dire valoriser nos richesses (humaines, sol et sous-sol).
    Les nouveaux dirigeants vont encore suivre cette voie eronnée de la dépendance économique/ de la facilité au lieu de relever le défi pour un développement endogène après 5ans de sacrifice.

    • 30 mai 2014 à 11:35 | Turping (#1235) répond à plus qu'hier et moins que demain

      - Où est le modèle à suivre ? le pillage Rajoelista du genre françafrique ?ou plutôt le modèle américain ,anglophone qui ne vous crache pas au XXième siècle même en insultant votre race ancêstrale ?
      - Oui ,erreurs successives (Ratsiraka ,Ravalomanana ,Rajoelista ,....).
      - Plutôt tendance évolutive sous l’ère Ravalomananiste sans l’avoir connu .Il y eût construction des routes ,by pass ,etc...sous son régime .
      - Je ne dis pas que cela a tout résolu le problème mais une tendance à aller vers le liberalisme plutôt constructif avec le minimum de protection.
      - On verra ce que Hery va concocter ?!

    • 30 mai 2014 à 12:05 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Turping

      Bonjour,

      Avec RA8 on a obtenu l’effacement de la dette après l’atteinte du point d’achèvement même si c’était une honte nationale pour d’autres pays alors que notre président de l’époque l’a considéré comme un trophée.
      Le comble c’est que notre pays croule sous une nouvelle dette durant sa présidence : un endettement rapide et durable dont la contrepartie fonde comme neige au soleil.
      C’est un jeu d’écriture comptable à laquelle le pays a vu ses patrimoines se dévaloriser au lieu de se valoriser à cause de la dévaluation de 100% en 2004.
      On a obtenu l’effacement d’une dette de l’ordre de 4milliards de dollars US avec le cours du dollar à 6000Fmg ou 1 200Ariary en 2004.
      Le régime RA8 a emprunté ce même 4milliards de dollars US durant son règne mais avec un cours du dollar à 2 400Ariary (soit 12 000Fmg) pour le rembourser.
      Est-ce que notre pays a pu multiplier par 2 son PIB durant la présidence de RA8 ?

    • 30 mai 2014 à 12:10 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      En ce qui concerne le PRM, il va s’atteler à son passe-temps favori à chaque conseil de ministre le limogeage partout et pour tous, et l’aumône tous azimuts à chaque déplacement à l’extérieur avec comme résultat un GAP de 700millions de dollars US dans le budget 2014.

    • 30 mai 2014 à 12:44 | Turping (#1235) répond à plus qu'hier et moins que demain

      - Sans exagérer sous Ratsiraka ,à la fin de son mandat ,la croissance par rapport au PIB était de l’ordre de 4 à 5 %
      - Sous Ra-8 ,de l’ordre de 5 à 7% ;
      - Sous la transition ,ce pourcentage,,ne dépassant pas de 1% ,voire décroissance malgré le maintien de quelques aides et les trafics de tout genre.
      - Cette histoire d’endettement ne pourra pas être surmontée voire s’accumuler encore tant que Hery ne parvient pas à assainir la situation catastrophique issue d’une transition très longue ,de 5années .
      - On a l’impression que les politicards malgaches s’amusent par la grâce des aides ,des effacements de dettes sans rélever le vrai défi ni de s’occuper réellement du relancement économique ,de croissance évolutive pour éradiquer tout ce qui relève les problèmes d’ingérence.
      - Sachez que le coût du pétrole (du prix du baril) a des impacts forts sur les devises ,les dettes ,les inflations ....et la vie des malgaches .
      - Comment allez -vous vous en sortir ’il n’y a rien de concret fait en ce sens ? c’est comme du rouleau compresseur où la cherté de la vie ,la flambée du prix des PPN ,... se repercute directement dans le quotidien des malgaches .
      - L’histoire de dettes ,de paupérisation a toujours existé tant que la balance commerciale ne soit excédentaire sur l’import/export.Après ça dépend de la gouvernance où ce phénomène a tendance à s’aggraver surtout pendant la période transition .
      - Quoi qu’en dise ,le débat politico -politicien devrait aller dans le sens des réparations où les luttes ,les guéguerres du pouvoir devront se focaliser dans les améliorations des conditions de vie des malgaches mais non pas sur les conflits d’intérêts .Ce qui tarde c’est cette attente de vraies mesures à prendre et les concrétisations de la part du gouvernement .

    • 30 mai 2014 à 15:40 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Turping

      C’est là le paradoxe de notre pays, un PR qui fait 4 à 5% et 5 à 7% de taux de croissance se fait botter en touche et vit en exil le temps d’un mandat présidentiel (voire plus) tandis que celui qui fait moins de 1%, selon vous, n’est pas inquiété par quoi que ce soit ni par qui que ce soit : Est-ce que cette croissance profite à la population ? Est-ce un indicateur affiché pour les beaux yeux des bailleurs de fonds ?
      Il y a parait-il le mensonge, le gros mensonge et la statistique.

      Pour un pays à balance commerciale déficitaire et dépendant de l’importation comme le notre il faut rapporter ce taux de croissance à l’évolution du cours de la monnaie locale par rapport aux devises de référence (EUR/USD) pour évaluer la profitabilité de cette croissance à l’endroit de la population à travers l’amélioration ou la détérioration des termes de l’échange durant la période considérée.

    • 30 mai 2014 à 16:07 | Turping (#1235) répond à plus qu'hier et moins que demain

      - Apparemment le problème de base se repose sur la stabilité politique à Madagascar.
      - Dans la logique ,la croissance signifie création d’emploi ,d’un essor économique meilleur sur le moyen et le long terme .
      - La croissance a un impact fort ,théoriquement pratiquement vérifiable quand on a parlé des 50 000 emplois perdus avec l’histoire de l’AGOA.Vous n’allez pas me dire le contraire.
      - Beaucoup de secteurs sont concernés par la croissance.
      - J’insiste sur le fait ,d’une vraie croissance qui perdure sur le long terme pour Madgascar pendant une dizaine voire vingtaine d’années sans interruption .

      - Oui ,j’affirme à 100% que la croissance contribue à l’amélioration du bien public quand la CORRUPTION et le détournement des deniers publics sont combattus .

      - Quand au FMI ,BM ,baîlleurs de fond , avoir un président soit disant élu par le suffrage universel (truqué ou pas ) est leur gage d’attribution des aides ,prêts etc,....mais non pas un pouvoir putschiste issu d’un coup d’état que les américains ont condamné à l’encontre de Rajoelina.
      - Quant à l’utilisation réel de l’argent octroyé ,cela n’intéresse les baîlleurs de fond qui considère que l’arrivée d’un présiedent (bien ou mal ou moyennenement élu )est un gage d’une bonne gouvernance de crédibilité au développement d’un pays ,crédible pour rembourser les dettes après.

    • 30 mai 2014 à 16:34 | iarivo (#5822) répond à Turping

      Du fait que la croissance du PIB ait été :

      - de l’ordre de 4 à 5% sous Ratsiraka,
      - de l’ordre de 5 à 7% sous ravalomanana
      - et ne dépassant pas le 1% sous la Transition,

      vient nous démontrer encore une nouvelle fois que la maitrise de notre propre développement économique est pour l’instant totalement utopique et dépend avant tout de la position et de l’action de la CI, de sa politique envers Madagascar, et non par d’un soit-disant génie ou vision d’un certain marc ravalomanana (un gourou-charlatan !) !!!

    • 30 mai 2014 à 17:21 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Turping

      Pour les PVD comme le notre, le taux de croissance relève de la théorie donc sans aucun impact réel/palpable sur la vie de la population, excepté les fonctionnaires et certains salariés du privé qui perçoivent d’habitude, bon an mal an, une augmentation substantielles de leurs salaires de l’ordre de 10% depuis DDR jusqu’à la fin de la transition.
      Ce n’est plus le cas pour les fonctionnaires pour l’année en cours avec l’indécision et le manque de courage du nouveau PRM qui préfère se servir du pouvoir pour ses propres intérêts (création de son propre parti politique, nomination et maintien des siens aux hauts emplois de l’état, limogeage de ceux des autres) au lieu de servir l’intérêt général.
      PVD : Pays en Voie de Développement (terme un peu désuet à l’heure actuelle car ceux qui n’avancent pas reculent, heureusement que l’IPPTE est toujours de mise pour les accompagner et il en est de même de l’éligibilité à l’AGOA et beaucoup d’autres aides multilatérales et bilatérales dont notre dirigeant passé et actuel les considère comme programme).
      IPPTE : Initiative Pays Pauvres Très endettés

    • 30 mai 2014 à 17:57 | iarivo (#5822) répond à Turping

      Le gros problème c’est que l’on voit toujours, que l’on s’obstine toujours à ne voir derrière cette succession de crises qu’un sempiternel problème de guéguerres, de lutte pour le pouvoir entre politiciens malhonnêtes et incompétents, avides de pouvoir et de frics !!!

      1/ Quand nous avons à Madagascar un Président de la République qui cherche à instaurer imposer une idéologie et une pensée unique (Boky Mena), qui cherche à éliminer toute opposition politique ou à la mettre dans sa poche (FNDR+CSR), qui monopolise la vie économique du pays soit-disant pour une justice prolétarienne mais qu’en réalité elle (cette monopolisation) ne profite qu’à un clan bien déterminé, le sien de préférence, etc., ...
      ET
      Qu’un groupe de citoyens patriotes décide de mettre un terme à ces anomalies et d’établir à la place un Etat de droit où toute les forces politiques, sociales et culturelles malagasy auront droit à la parole, à l’action, à la gestion du pays, etc., ...

      - Avons-nous là affaire à une guéguerre, une lutte pour le pouvoir entre politiciens malhonnêtes et incompétents, avides de pouvoir et de frics ???

      2/ Quand nous avons à Madagascar un Président de la République qui, mécontent et vexé de pas avoir un pouvoir et une autorité absolue pour jouer au "mpanjaka", va chercher à modifier la Constitution pour combler ses frustrations et satisfaire ses petites envies, en commençant par la nomination du Premier ministre, etc., ...
      ET
      Qu’un groupe de citoyens patriotes décide de mettre un terme à ces pitreries en votant un "empêchement parlementaire" pour que la République, sa Constitution et ses Institutions puissent continuer à fonctionner dans de saines conditions telles qu’elles ont été prévues dans la Convention de 1992 acceptée par tous, conjointement, collectivement, etc., ...

      - Avons-nous là affaire à une guéguerre, une lutte pour le pouvoir entre politiciens malhonnêtes et incompétents, avides de pouvoir et de frics ???

      3/ Quand nous avons à Madagascar un Président de la République qui, aussitôt arrivé à la magistrature suprême par les urnes, va faire réviser cette même Constitution en y supprimant toute possibilité d’un éventuel "empêchement parlementaire", prenant la précaution de s’abstenir volontairement à mettre en place la Haute Cour de Justice dans le cas où ..., va remettre en question l’esprit même de cette Convention de 1992 en tentant de rétablir un pouvoir personnel et absolue, etc., ...
      ET
      Qu’un groupe de citoyens patriotes décide de s’opposer à ce dérapage constitutionnel en dénichant, préparant, formant un challenger qui serait à la hauteur de le défier, etc., ...

      - Avons-nous là affaire à une guéguerre, une lutte pour le pouvoir entre politiciens malhonnêtes et incompétents, avides de pouvoir et de frics ???

      4/ Quand nous avons à Madagascar un Président de la République qui, porté au pouvoir de par la volonté et grâce au soutien indéfectible des forces citoyennes et patriotiques malagasy, va insidieusement supprimer tous ses anciens frères d’armes afin d’éliminer toute opposition politique à son pouvoir qu’il veut personnel, toute concurrence économique vis-à-vis de son groupe industriel monopolistique, et pour cela va endoctriner toute une frange de la population pour en faire de véritables "moutons de Panurge", des "soldats du Christ" prêt à le suivre aveuglement, etc., ...
      ET
      Qu’un groupe de citoyens patriotes décide d’arrêter cette folie égocentrique et mégalomaniaque en le destituant de gré ou de force pour ensuite remettre en question cette Constitution dont l’esprit de la Convention de 1992 n’avait pas pu être respecté par aucun des trois Présidents de la République élu au suffrage universel direct !!!

      - Avons-nous là aussi et encore affaire à une guéguerre, une lutte pour le pouvoir entre politiciens malhonnêtes et incompétents, avides de pouvoir et de frics ???

      50 années de crise et cheminement politique, de recherche de la bonne voie, de la vraie voie pour l’établissement d’un Etat de droit et d’Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous ...

      50 années de luttes citoyennes et patriotiques par, certes, une minorité de malagasy mais qui pourtant n’a eu jusqu’à présent comme écho au sein de l’ensemble des malagasy qu’indifférence, voir pour certains (les "Zanak’i dada") mépris et crachat dans la soupe commune !!!

      Le chemin semble être encore long, très long pour sortir du tunnel et de l’obscurité dans laquelle nous y trouvons beaucoup de plaisirs à y rester !!!

      - - - - -

      Pour rappel à ceux qui ont la mémoire courte ou refuse d’ouvrir les yeux (la politique de l’autruche) cet extrait du discours du Premier ministre Roger Kolo :

      « Le double héritage du système féodal d’un côté et colonial de l’autre comporte l’inconvénient de ses avantages sur la République. Il continue à nourrir le culte de la personnalité et la pensée unique ce qui entraîne un grave dysfonctionnement des institutions de la République »
      (Editorial de Patrick A. du 14/05/2014)

    • 30 mai 2014 à 18:23 | Turping (#1235) répond à iarivo

      Iarivo,
      - Mettez de côté ,l’acte irrésponsable de nos politicards que le propre dévéloppement de Madgascar ne dépend que de la CI comme depuis les éléctions.
      - La politique du nouveau gouvernement et du PRM devraient se focaliser sur le rassemblement ,le travail ,l’union nationale ,.Le reste c’est du blabla !
      - Vous évoquez la politique de l’irresponsabilité comme du genre "cépamafotisme" que les français évoquent ici sur ce forum.
      - Mettez de côté aussi du fait que l’issu de Madagascar ne dépend que de la CI sans sortir du sous dévéloppement et de la dépendance.Les chiffres ,les % de la croissance relatent de la vérité approximative.
      - Comment voulez-vous que la CI ,les bailleurs de fond ,FMI ,.....aident ,prêtent et vous lavent aussi les linges sales à la fois pour se rejeter les fautes ,avec les conflits d’intérêts,la politique du m’en foutiste ,le déluge après moi ????
      - Justement cette histoire de Ra-8 ,il faut le dépasser .
      - Je pense que si vous pensez que la révolution orange n’avait pour but que d’évincer Ravalomanana aux yeux de tous les malagasy ,vous avez tort.
      - Les malgaches attendaient mieux ,de pouvoir remplir leur ventre avant tout.
      - Comme je vous ai dit ,Ra-8 ,je ne le connaissais pas .Donc ,je ne suis pas un conditionnel de zanak’i dada !J’observe les actes,les faits ,les concretisations, "ny zava-bita no hifampitsarana " ce que disent les malgaches .
      - Justement les guéguerres sempiternelles sans fin ,il était temps de les arrêter car le pays a toujours tendance à tourner en rond ,dans le vide sans avenir.

    • 30 mai 2014 à 18:30 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Ces aides bilatérales et multilatérales ne peuvent pas être considérées comme un programme voire comme son ossature car elles dépendent trop du bon vouloir des donneurs. En faire un programme équivaut à hypothéquer l’avenir du pays à des financements incertains quant à leurs montants, leurs disponibilités et leurs durées.

    • 30 mai 2014 à 18:51 | Turping (#1235) répond à iarivo

      Je trouve intérêts les dernières citations que vous avez joint .
      " Le double héritage du système féodal d’un côté et colonial de l’autre comporte l’inconvénient de ses avantages sur la République. Il continue à nourrir le culte de la personnalité et la pensée unique ce qui entraîne un grave dysfonctionnement des institutions de la République »
      (Editorial de Patrick A. du 14/05/2014)
       :

      - Vous qui avez la tendance et le rêve utopique d’un régime Républicain ,ou démocrate reposant sur la valeur de la laicité où la défintion même du "pouvoir exécutif" ,et "législatif" ne sont pas équilibrés et aussi les vrais rôles censés d’être les leurs ,etc.... laissent un vidé béant quand on met l’intérêt du peuple malgache ,de l’intérêt suprême de la nation après leur égocentrisme ,c’est de la mascarade !

      - Le régime Républicain l’ami ,c’est une honte pour Madagascar.Cela n’ajamais fonctionné pour Madgascar.

      - Ceux qui veulent se substituer aux rois ,reines ,les colons ,...n’ont pas su trouver leur place avec la CORRUPTION ,les détournements ,etc....

      - Sila reine d’Angleterre ,de Belgique ,du Maroc ,d’Espagne .....sont encore là ,après des générations ,c’est qu’il y a une vraie raison valable : La garantie et la stabilité d’une nation.
      - Les rois et les reines sont les garants d’une nation ,comme le fondateurs d’un état uni et indivisible .....la vraie problématique !
      - Vous pouvez ne pas le partager,telle est ma vision.

      - Si l’Angleterre n’a pas voulu adhérer à la monnaie unique "l’Euro" ,ce qu’il y a une raison derrière ,ne mettant pas en cause le régime monarchique .

      - L’Histoire de "féodalité ",si les vraie(s)descendants du royaume de Madgascar furent réintronisés dès le lendemain de l’indépendance ,on aurait pu trouver une autre issu quant au sort de ce pays .

      - La preuve c’est que le régime républicain ne marche pas à Madgascar depuis l’indépendance ,voire même en France ,la Vème République française que l’état malgache plagie sans cesse ,ne fonctionne pas avec le problème de "CORRUPTION" ,l’héritage de la République octroyée sur un plateau d’argent .Alors que chez les donneurs de leçons ,il y a encore de grand chemin à suivre pour éradiquer ce fléau .Et à MadagascaR ???

      - On attend encore peut-être des générations lointaines pour changer notre mode sociétal ,dans un siècle ,deux siècles ???

    • 30 mai 2014 à 18:54 | Turping (#1235) répond à Turping

      ..."Je trouve intéressant votre citation."

    • 30 mai 2014 à 19:27 | iarivo (#5822) répond à Turping

      Si "...le pays a toujours tendance à tourner en rond, dans le vide sans avenir." c’est certainement à cause des personnes comme vous, du moins de leur attitude vis-à-vis de tous ces évènements qui se succède à Madagascar !

      Vouloir réduire l’explication de ces crises à un simple fait soit-disant lié à l’incompétence, la malhonnêteté ou l’avidité des hommes politiques n’est que le reflet, l’expression d’une paresse intellectuelle !!!

      Ces "guéguerres sempiternelles sans fin" prendront justement fin lorsque vous aurez enfin fait l’effort d’analyser ces évènements d’une manière plus responsable, plus mature et surtout d’adopter l’attitude qui convient suite à vos réflexions approfondies !!!

      Certes, "vous observez les actes, les faits, les concrétisations," mais à quoi cela servirait-il si c’est pour y mettre des étiquettes toutes faites, préparées d’avance ???

      Surtout en s’obstinant que tous ceux qui ne pense pas comme vous, n’ont pas le même point de vue, la même analyse que vous ont nécessairement tort !!!

      C’est là tout le problème de l’enfermement dans la pensée unique et qui empêche tout débat contradictoire constructif !!!

    • 30 mai 2014 à 20:05 | iarivo (#5822) répond à Turping

      Malheureusement pour vous, la révolution Orange n’avait pour but que d’évincer ravalomanana mais aussi d’établir de nouvelles bases juridiques et constitutionnelles pour que le futur Etat de droit et ses Institutions soient inviolables et respectées par tous.

      Mais quand la CI avait imposé ses restrictions suite aux allégations mensongères des "Zanak’i Dada", leurs assimilées et leurs griots, que restait-il a l’Etat malagasy pour pouvoir assumer ses responsabilités régaliennes (si nous pouvons utiliser ce qualificatif), tout particulièrement la rémunération de l’ensemble de ses fonctionnaires tout corps confondus par exemple ???

      - >>> Faute de subvention, d’investissement et autres financements internationaux, l’Etat malagasy ne pouvait que ce tourner vers le commerce des bois de rose, les rétributions ou royalties des compagnies minières, etc., ...

      Il y a certainement eu des dérapages, beaucoup de dérapages, des excès ou des détournements de tous genres durant cette période mais pouvait-il en être autrement lorsque le mot d’ordre, l’objectif primordial et vital était de concrétiser, de réaliser le but de cette révolution Orange ???

    • 30 mai 2014 à 21:40 | iarivo (#5822) répond à Turping

      Fallait-il que le régime de la Transition se plie aux exigences de la CI, accepte le retour de marc ravalomanana non seulement à Madagascar mais aussi au pouvoir ???

      Bref, revenir à la case départ et redonner les "pleins pouvoirs" (un homme prévenu en vaut deux !) au Président déchu pour que ce dernier puisse de nouveau refaire impunément main basse sur la vie politique et les richesses de Madagascar ???

      Une révolution Orange qui a été organisé pour rassembler en un grand mouvement unique tous ceux qui étaient victimes des actions de marc ravalomanana ou avaient un grief contre lui.

      Un grand mouvement suffisamment forte et imposante, quitte à être totalement hétéroclite, pour casser le "mythe ravalomanana" que le Président déchu avait réussi en 7 années de pouvoir d’incruster dans les esprits simples, naïfs et incrédules de nombreux malagasy (tout particulièrement les merina-protestants-FJKM) pour que ces derniers se plient automatiquement et sans contrainte à ses moindres volontés et désirs !!!

      "Hétéroclite" car il fallait recruter dans tous les fronts, dans tous les milieux, dans toutes les couches sociales, des prisons (Kotity, Balbine, ...), de leur exil doré (Didier Ratsiraka, ...), de leur retraite dorée (Albert Zafy, ...) pour accompagner le mouvement et faire triompher la révolution Orange !!!

      - >>> Le mouvement Orange était donc bien un mouvement malagasy, mise en oeuvre par des malagasy, avec des malagasy et pour des malagasy !!!

      Bien sûr, les mauvaises langues ont tout de suite voulu faire croire au peuple malagasy que la France et la françafrique étaient derrière tout cela, que les "karana" en étaient les commanditaires, que tout cela n’avait pour origine qu’une histoire personnelle de jalousie ou de convoitise entre deux personnes, marc ravalomanana et Andry Nirina Rajoelina, afin de déplacer le problème sur un autre terrain pour sauver leur gourou-charlatan !!!

      Seuls les naïfs, les incrédules et les simples d’esprit ont cru à ces allégations mensongères et ont suivi les directives de leur gourou-charlatan en bloquant toute la vie socio-économique et politique malagasy via la CI qui s’était fait prendre au piège !!!

      Résultat ???

      Nous le subissons actuellement !!!

    • 30 mai 2014 à 22:18 | Turping (#1235) répond à iarivo

      Iarivo,
      - Votre réponse est toujours assez simpliste comme d’habitude car :
      - Premièrement ,c’est toujours la haine contre l’ancien président déchu qui vous anime à défendre votre idée .

      Malheureusement vous ne dépassez pas assez cette vision.
      - Remarque ;c’est très rare que je vous lis sur ce forum sans citer son nom .
      - Non , je ne partage pas votre idéologie sur la révolution orange /.C’était un pustch ,UN COUP d’ETAT .

      - La participation des Karanas + l’appui de la France était une évidence suite à la révocation de l’ex-ambassadeur Gildas Le Lidec ,c’était une évidence avec la tension qui existait à l’époque.

      - Vu que je ne partage pas votre visionnel ,une nouvelle base juridique et constitutionnelle ne pouvaient pas être restaurées par des voyous ,car c’est bidon.La transition n’était pas un regime République .Donc ,il ne fallait pas être naif pour y croire.
      - Heureusement le nouveau venu Hery a fait la karchérisation de l’AN ,des têtes ,etc.....
      - Le but de mes posts ,c’est qu’il faut qu’il bouge enfin au lieu de raconter des bobards ici comme Iarivo à cause de la haine contre Ravalo seulement et les zanak’i Dada .C’est pathétique !

    • 30 mai 2014 à 22:24 | iarivo (#5822) répond à Turping

      A vous lire, nous avons l’impression d’être dans un conte et légende, les mille et une nuits !!!

      Connaissez-vous au moins les histoires de ces monarchies, étrangères et malagasy, dont vous faites référence, ainsi que leurs actualités ???

      - Dans quelques années, le royaume de Belgique, avec le conflit wallon/flamand, ne sera peut-être plus qu’un souvenir nostalgique ...

      - En Espagne, la famille royale, y compris le roi lui-même, est impliqué dans de multiples scandales et doivent comparaitre devant la Justice !!!

      - Au Maroc, il y a eu récemment contestation de la rue qui ne voulait plus de monarque "au-dessus des lois" !!!

      - Au Royaume-Uni, il y a deux ou trois décennies, la majorité absolue des britanniques ne voulait plus de monarchie, cette dernière ne fut sauvé et mise au gout du jour grâce à ses histoires de princes et de princesses (Princesse Diana, etc.)

      Pour Madagascar, les plus grands crimes contre l’humanité ont été perpétré par le président la reine Ranavalona 1ère, à coté de cela les massacres survenus durant les évènement de mars 1947 font figure d’enfant de coeur !!!

      N’oublions pas les massacres que la reine Ranavalona 1ère entreprit contre sa propre belle-famille (pour éliminer toute concurrence potentielle), les débauches sexuelles qu’elle fit auprès des étrangers (Jean Laborde) ou avec ses propres sujets (certains officiers de son armée), et j’en passe !!!

    • 30 mai 2014 à 22:27 | iarivo (#5822) répond à Turping

      Si le Royaume-Uni n’a pas voulu adopter la monnaie unique avec l’Euro c’est bien parce qu’il voulait rester indépendant vis-à-vis de l’Europe dans leur décisions politiques et monétaires, les britanniques ne se considérant pas comme des européens voulaient garder leur identités propres d’insulaires !!!

      Prétendre que c’était pour sauver leur monarchie n’est que pure fantasme dans lequel beaucoup de gens (y compris et surtout des malagasy merine-protestants-FJKM) aiment s’y complaire !!!

      L’Espagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Grand-duché du Luxembourg, etc., ..., sont des monarchies et ont adopté l’Euro comme monnaie unique, leur monarchie respective sont-elles menacée à cause de cela ???

      Vous écrivez que "les rois et les reines sont les garants d’une nation, comme les fondateurs d’un état uni et indivisible ..." mais les Présidents de la République sont aussi les garants de la nation, comme les fondateurs d’un état uni et indivisible, ... c’est inscrit en noir et blanc dans la Constitution de chacune des Républiques de par le monde, y compris à Madagascar !!!

      Beaucoup de vos affirmations ne repose pratiquement sur rien du tout, ceux-ci ne sont souvent que des affabulations, prendre ses rêves pour de la réalité !!!

    • 30 mai 2014 à 22:52 | iarivo (#5822) répond à Turping

      "L’Histoire de « féodalité », si les vraie(s) descendants du royaume de Madagascar furent ré-intronisés dès le lendemain de l’indépendance, on aurait pu trouver une autre issu quant au sort de ce pays."

      Le "royaume de Madagascar" n’était qu’une pure invention convenu entre le Royaume-Uni et Radama 1er (qui ne contrôlait à ce moment là moins du tiers de l’île) pour forcer ce dernier à abandonner la traite des esclaves en échange de la fourniture d’armes et de munitions, de l’autorisation de former les jeunes de l’aristocratie merina à la culture britannique, etc...

      Bref, un marchandage où la monarchie merina s’était prostitué avec les puissances impérialistes occidentales pour pouvoir mériter du titre de "royaume de Madagascar" et commencer son dépeçage de Madagascar !!!

      Radama 1er avait-il préalablement demandé pour cela l’avis des sakalava, des vezos, des antakarana, etc. ???

      Et maintenant si nous voulons ré-introduire la monarchie à Madagascar, celle-ci sera-t-elle "merina", "sakalava", "betsimisaraka", "antakarana" ou "betsileo" (pour ne citer que celles-ci) ???

      Cela fait bien partie des présomptions des merina-protestants-FJKM que de vouloir prétendre que le "trône royal" doit revenir à un merina, que le pouvoir politique (mais aussi économique) lui-même doit revenir à un merina, aux merina car pour eux, ceux sont eux le peuple élu de dieu et que cette place leur reviendrait de droit divin !!!

      - >>> C’est là un autre problème, latent mais bien réel et crucial, très peu soulevé car très sensibles, qui va prendre de plus en plus d’importance à Madagascar dans les mois et les années à venir, après celui d’établir un Etat de droit et des Institutions républicaines, démocratiques et laïques fortes et respectées par tous !!!

    • 31 mai 2014 à 00:18 | iarivo (#5822) répond à Turping

      C’est bien plutôt vos analyses qui sont simplistes et je vous renvoi le qualificatif !!!

      Vous ne voyez que de la haine partout, surtout quand le nom de marc ravalomanana et/ou des "Zanak’i Dada" sont prononcé !!!

      Une véritable obsession !!!

      Dans les démocraties occidentales (qui doivent nous servir malgré tout de référence), quand des dirigeants ou des hommes politiques, en fonction ou non, ont commis (ou soupçonnés d’avoir commis) des actes délictueux ou/et criminels durant leur mandat ou leur charge, ils sont poursuivis et ester en justice !!!

      Dans ces pays le pouvoir judiciaire est bien structuré et indépendante du pour exécutif et du pouvoir législatif rendant possible toute action en justice au plus haut niveau.

      A Madagascar, marc ravalomanana aurait (du conditionnel) commis des malversations, qui pourraient être délictuelles et/ou criminelles (encore du conditionnel), durant son mandat présidentiel mais toute enquête et action judiciaire est devenu impossible suite :
      - à la non mise en place de la Haute Cour de Justice,
      - au verrouillage de la HCC par le tenant du pouvoir,
      - à l’adaptation des termes de la Constitution, suite à une révision de celle-ci, pour empêcher tout empêchement parlementaire,
      - au contrôle de l’Assemblée nationale et du Sénat en émettant une législation réglementaire allant dans ce sens,
      bref, rendre impossible toute alternance démocratique du pouvoir !!!

      La seule solution restant est donc d’intervenir de manière extra-constitutionnelle pour mettre fin à ces possibles malversations, faute de ne pouvoir bénéficier des mêmes structures du pouvoir judiciaire et de son indépendance (pour cause des raisons mentionnées au paragraphe précédent) que celles des pays occidentaux.

      Madagascar n’aurait donc pas le droit d’assumer son propre avenir par lui-même ? de régler ses problèmes de bonne gérance par les moyens qui s’impose ou dont elle dispose ? je pourrais même dire par les moyens de bord ?

      Toujours voir la haine partout alors qu’il ne s’agit là que de rendre la Justice république, rien que la Justice républicaine mais cela gène apparemment beaucoup de monde !!!

      On parle d’évidence dans la soit-disant participation des karana + l’appui de la France avec comme argument la révocation de l’ex-ambassadeur Gildas Le Lidec !!!

      La France a 10 000 d’histoire, 10 000 ans de politique étrangère alors pourquoi viendrait-elle se fourrer le doigt et le nez dans cette histoire qui ne lui apporterait rien en retour ???

      Quand Didier Ratsiraka avait nationalisé les entreprises françaises à Madagascar SANS AUCUN dédommagement, puis expulsé les exploitants réunionnais de la Sakay, la France avait-elle intervenu à Madagascar pour renverser le régime "rouge" alors que les raisons étaient beaucoup plus importantes que l’expulsion d’un simple ambassadeur ???

      Oui, toujours ce fantasme obsessionnel à vouloir voir la France et/ou les Karana partout où il y a des problèmes, où cela nous arrangerait devant notre incapacité à surmonter nos difficultés !!!

      - >>> NON, il n’y a pas eu de KUDETA en 2009, il y a eu "légitime défense" face au danger qui menaçait l’Etat de droit malagasy et ses Institutions !!!

      - >>> et Madagascar était en situation "d’état de guerre" entre la démission de l’ex-président déchu et l’élection du nouveau Président de la IVe République !!!

    • 31 mai 2014 à 01:10 | Turping (#1235) répond à iarivo

      Iarivo,
      - Où trouvez -vous des haines que je diffuse partout ?haine raciale ???
      - Non l’obssession envers l’ex-président Ra-8 ,vous l’évoquez ici en permanence à moins que je me trompe !
      - L’histoire de 2009 ,chacun a ses visions .Personnellement c’était un coup d’état .Même dans l’wikipédia qui n’est pas toujours la référence pour évoquer certaines réalités le mentionne bien
      - L’histoire de rejeter toujours les fautes aux autres ,n’essayez pas d’accoler les amalgames .Nos politicards ont aussi de responsabilité dans l’ingérence au moins à 60% de l’ingérence interne en dehors de la CI que vous semblez évoquer.Remarquez que Ratsiraka ,Ravalomanana ,Rajoelina sont dans les collimateurs de cette histoire de crise ,de paupérisation.
      - Quant à la France ,les karanas ,etc....ils ont aussi leur part de responsabilité .---)Allez visionner un peu les discours de Ratsiraka sur youtube en direct du 13Septembre 2013.Sans le cautionner de son pouvoir despotique durant 23ans ,il a rejeté une certaine irrésponsabilité de sa présidence envers la France .
      - N’infantilisez pas la situation ,car Ratsiraka a évoqué son implication dans le renversement de Ra-8 ,les aides psychologiques de la France,etc... .Même au temps de Tsiranana ,pendant sa présidence il a évoqué les ingérences et les immixtions externes de la diplomatie française (vérité ? à moins qu’il s’agisse d’un mensonge profond pour se décharger de la responsabilité pourtant l’Amiral rouge témoigne avec clarté ?! LOL !
      - Oui, Iarivo ,le coup d’état successif a du prix à payer .C’est le but de mon message pour que nos politicards prennent vraiment la responsabilité malgré les influences étrangères (CI ,la France ,les USA ,CI,etc ..tout ce que vous voulez !° ;
      - Ce qui m’intéresse c’est le changement ,la stabilité politique pour le dévéloppement pérenne de ce pays .Or,ce qui n’a pas été le cas dans l’espérance d’une nouvelle perspective.
      - Détrompez-vous car j’accorde beaucoup de crédibilité à la présidence de Hery +le premier Ministre Kolo ,contrairement à ce que vous pensez .Ces élections rafistolées permettront au moins de rectifier les tirs ,malgré les limogeages ,les assainissements de l’assemblée nationale ....puis on jugera après en espérant que nos politicards mûrissent pou affronter vraiment la réalité autour du rassemblement et de reformes .On va patienter un peu avant de porter un jugement comme la présomption d’innoncence .Seuls les actes qui compteront.
      - Nos politicards sont assez murs pour dépasser les conflits d’intérêts .On verra !
      - Quand on parle des karanas ,c’est aussi en corrélation avec les corruptions ,les accaparements des terres ,des magouilles ....c’est connu tout ça en dehors de cette histoire de "coup d’état".

    • 1er juin 2014 à 11:07 | olivier (#7062) répond à Turping

      « 
Dans la logique ,la croissance signifie création d’emploi ,d’un essor économique meilleur sur le moyen et le long terme »

      la croissance signifie essor économique…pas « d’un essor économique »

      « J’insiste sur le fait ,d’une vraie croissance qui perdure sur le long terme pour Madgascar »

      J’insiste sur l’importance d’une forte croissance économique…pas « sur le fait d’une croissance économique »

      « cela n’intéresse les baîlleurs de fond »

      Cela n’intéresse PAS les bailleurs de fonds

      « d’un président »

      President

      « moyennenement élu »

      Moyennement

      « est un gage d’une bonne gouvernance de crédibilité au développement d’un pays ,crédible pour rembourser les dettes après »

      est un gage DE bonne gouvernance, de crédibilité, de développement et de solvabilité..

    • 1er juin 2014 à 11:35 | olivier (#7062) répond à Turping

      
 « Où trouvez -vous des haines que je diffuse partout ? »

      J’aurais personnellement choisi : mais ou voyez vous la haine dans mes propos ?

      « l’obssession »

      obsession

      « L’histoire de 2009 ,chacun a ses visions »

      Chacun a sa vision des évènements de 2009

      « Personnellement c’était un coup d’état »

      Je pense qu’il s’agissait d’un coup d’état

      « Même dans l’wikipédia »

      On ne dit pas « le wilkipedia »…ou encore « L’air Madagascar »…on dit WILKIPEDIA

      « qui n’est pas toujours la référence pour évoquer certaines réalités le mentionne bien 
 »

      Rien compris…désolé

      « L’histoire de rejeter toujours les fautes aux autres ,n’essayez pas d’accoler les amalgames . »

      L’histoire de rejeter la faute SUR les autres..

      On ne dit pas « accoler » des amalgames, mais FAIRE des amalgames

      « Nos politicards ont aussi de responsabilité dans l’ingérence au moins à 60% de l’ingérence interne en dehors de la CI que vous semblez évoquer. »

      Rien compris…

      « Ratsiraka ,Ravalomanana ,Rajoelina sont dans les collimateurs de cette histoire de crise ,de paupérisation. »

      Rien compris…

      « Sans le cautionner de son pouvoir despotique durant 23ans ,il a rejeté une certaine irrésponsabilité de sa présidence envers la France »

      Sans cautionner ses 23 années de pouvoir dictatorial, Ratsiraka a laisser entendre que la France avait eu une part de responsabilité dans ses échecs..

      « Oui, Iarivo ,le coup d’état successif a du prix à payer »

      Nous payons aujourd’hui le prix des coups d’états successifs..

      « pour que nos politicards prennent vraiment la responsabilité »

      Prennent LEURS responsabilités

      « dévéloppement »

      Développement

      « au moins de rectifier les tirs »

      Rectifier LE tir

      « les assainissements de l’assemblée nationale »

      L’assainissement de l’AN

      « autour du rassemblement et de reformes »

      des reformes

      « Nos politicards sont assez murs »

      Ils ne sont pas en briques…ils ne sont pas assez mûrs…

      « les accaparements des terres »

      De terres

      J’ai besoin d’un bon Doliprane..

    • 1er juin 2014 à 11:37 | olivier (#7062) répond à iarivo

      Le monde Merveilleux de la monarchie d’antan..

      Tout le monde était heureux..

      LOL

      OR

    • 1er juin 2014 à 11:41 | olivier (#7062) répond à iarivo

      "ce sont eux le peuple élu de dieu et que cette place leur reviendrait de droit divin !!!"

      Ma belle Famille étant ANDRIANA, je confirme vos dires et vous applaudis..

      J’ai également eu l’occasion de lire leurs délires sur quelques sites internet...

      MERCI

      OR

  • 30 mai 2014 à 11:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Seuls les Malgaches ne veulent pas reconnaître==MADAGASCAR==occupe un point stratégique==pour l’équilibre du Monde".Point barre !
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 mai 2014 à 15:05 | Eloim (#8244) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je m’adhère complètement à votre avis Cher Ami. L’on a bien constaté que depuis quelques années, la valeur malgache est complètement perdue petit à petit à cause de l’acculturation et l’adoption des modes de vie incompatibles à notre culture, favorisée par le phénomène de la mondialisation incontrôlé. Cette expérience, Cher Ami, ne peut se passer si couramment qu’après avoir rencontré de multitude de cultures en confrontation, c’est à dire acquise lorsqu’on vit trop éloigner de chez soi. Nous y étions passé, avec l’influence des sectes car des problèmes de tous les horizons allaient vous engloutir à part la mauvaise adaptation de vivre avec des communautés dont vous étiez si étranges. Le retour à la source est une entreprise difficile à réaliser mais c’est devenu un "must" si on veut vraiment s’adonner davantage au développement de notre pays.

  • 30 mai 2014 à 14:47 | meloky (#637)

    En tout cas, les Americains ne veulent pas etre delaisses !

    Car un pays riche en resources naturelles comme le notre est bel et bien une convoitise pour toutes les grands puissances ; mais ils le feront au nom de la democratie et de legitimite ou au nom de la relation internationale ou bilaterale ou peu import !

    C’est fou la politesse du vingtieme siecle !!!!

  • 31 mai 2014 à 11:33 | ikoto (#4912)

    A mon humble avis la levée des sanctions, bien que nous permettant de résoudre une partie de nos problèmes n’est nullement le "panacée" ! Soyons honnêtes pour reconnaître que le mal qui nous ronge depuis des décennies est profond et tentaculaire ! Pour ne parler que des problèmes (dont les litiges) fonciers qui mettent face à face le petit peuple démuni à une classe sociale dominante économiquement et arrogante socialement, en plus cette classe régnante semble bénéficier du soutien, que le petit peuple croit inconditionnel, des autorités en place, à savoir la Justice, les forces de l’ordre lesquelles sont plus aptes à manier engins destructeurs de bâtiments que de kalachnikov pour affronter les "dahalo" ! Les facilités dont Madagascar bénéficiera après la levée des saction par les puissances dominantes de cette planète est loin d’être un facteur décisif pour le redressement de notre pays !

    Il faut que les tenants du pouvoir soient plus imaginatifs, intelligents, entreprenants pour identifier les racines du mal et pour agir en conséquence ! Ne parlant que du problème foncier est-ce que les dirigeants sont-ils miopes devant la pression démographique, l’exode rural, l’urbanisation sauvage ? ... Ne parlons plus de la défaillance des systèmes éducatif, sanitaire, sécuritaire, etc...

    Le comble c’est que les tenants du pouvoir commencent à utiliser un langage et un comportement "paternalistes" comme s’ils arrivent, à eux seuls et par la magie du discours, à enrayer tous ces problèmes en quelques jours !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS