Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 6 mai 2021
Antananarivo | 07h06
 

Documents

Lettre de Mamy Rakotoarivelo au chef du bureau de liaison de la SADC

samedi 12 mai 2012

Son Excellence Sandile SCHALK Chef du Bureau de Liaison de la SADC, Madagascar

Excellence,

L’accord sur la Feuille de route amendée nous a donné espoir à la fin de 2011 qu’il donnerait une orientation à une transition qui nous conduira à un nouveau Madagascar. Maintenant, nous avons atteint le stade ou la Mouvance Ravalomanana n’a pas d’autre choix que de suspendre notre participation à toutes les institutions de la transition.

Notre Mouvance a atteint ce stade après un examen approfondi de tous les facteurs pertinents et dans l’esprit de prendre nos responsabilités au sérieux que nous devons établir une nouvelle structure politique comme fondement d’une société démocratique à Madagascar. Nous sommes donc parfaitement conscients de notre responsabilité de promouvoir l’intérêt national.

Nous vous rappelons la plainte que notre Mouvance a adressée à la fin de 2011 à la SADC concernant les écarts par rapport à la lettre et l’esprit de la Feuille de route dans la nomination du Premier ministre, des ministres et des membres du Parlement. Toutes ces nominations n’ont pas fait l’objet de consultations. Elles n’étaient pas conformes au principe de proportionnalité et ne respectaient pas non plus l’esprit de partage du pouvoir. Malgré notre objection aux procédures unilatérales, nous avons encore continué à participer aux institutions dans un esprit de bonne volonté, de réconciliation et d’unité nationale. Cependant, nous étions en même temps conscients du fait que notre présence au sein de ces institutions pourrait être interprétée comme une légitimation d’un système politique injuste et antidémocratique. Cette situation est devenue intolérable.

Nous vous rappelons également l’absence de progrès concernant des articles majeurs de la Feuille de route amendée, notamment les paragraphes 16, 17 et le Paragraphe 20 amendé, qui stipule le retour inconditionnel de S.E. Marc Ravalomanana à Madagascar. Deux tentatives de retour par le Président et par son épouse, et une autre tentative par sa femme ont été contrecarrées par les autorités malgaches de la transition. Cela constitue une violation flagrante de la Feuille de route et un manque de respect pour le Sommet Extraordinaire de la SADC qui a présenté l’amendement.
Bien que présentée comme un progrès majeur, l’adoption de la Loi d’Amnistie a récemment démontré l’action anti-démocratique et unilatérale prise par les autorités de la transition en violation de la Feuille de route. Aucune consultation adéquate avec la Mouvance Ravalomanana avant sa présentation au Parlement. La Loi implique également une violation de la Feuille de route dans le sens qu’elle rend le Paragraphe 20 à nouveau conditionnel (en le liant à l’octroi de l’amnistie).

La manipulation des crimes de droit international humanitaire par le Ministère de la Justice en vue de disqualifier S.E. Marc Ravalomanana de l’amnistie, et donc de revenir à Madagascar, est legalement possible.

Le fait que l’identification de ceux qui sont impliqués dans ces crimes ne relèvera pas d’un organisme indépendant (comme la Cour pénale internationale, dont Madagascar est membre), mais d’une décision administrative à la discrétion des autorités de la transition portera atteinte à sa crédibilité.

Plus récemment, les autorités de la transition ont permis des violations graves des paragraphes 16 et 17 de la Feuille de route. Des membres du Parlement, y compris le Président du Congrès de la Transition, qui sont membres de la Mouvance Ravalomanana, ont été attaqués et dispersés au moyen de gaz lacrymogène par les forces de sécurité lors d’une réunion publique avec la population d’Antananarivo. Les droits stipulés par le Paragraphe 17 (liberté d’expression, d’opinion, d’association, etc.) ont été violés d’une manière flagrante. La détention récente de deux journalistes suit également une tendance générale de violations de la liberté de la presse, rapportés en 2011 par le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies.

En outre, des ministres et des membres du Parlement de la Mouvance Ravalomanana ont été convoqués à comparaître au tribunal. Le Président du Congrès de la Transition a également été convoqué par la Cour Criminelle Ordinaire pour tentative présumée d’assassinat sur le Président de la transition. Cependant, l’Article 16 de la Feuille de route stipule explicitement que toutes les poursuites juridiques de membres de l’opposition pour des motifs politiques doivent cesser.

Compte tenu de ce qui précède, nous avons décidé de suspendre temporairement nos activités au sein des institutions de la transition. (En suspendant notre participation, nous n’avons pas démissionné de nos postes ou quitté définitivement ces institutions). Suspension signifie que :
1. Les ministres de la Mouvance Ravalomanana n’assisteront pas au conseil des ministres et au conseil du gouvernement ;
2. Les membres du Parlement de notre Mouvance ne participeront pas aux travaux des chambres du Parlement, au sein de leurs commissions ou en séance plénière,
et 3. Les membres de la Mouvance au sein de la CENIT (Commission Electorale Nationale Independante de la Transition) ne participeront pas aux travaux de cette institution.

En suspendant notre participation, nous voulons démontrer que nous prenons au sérieux les tendances mentionnées qui compromettent fondamentalement la transition. Nous ne sommes pas sûrs que la SADC realise la gravité de la situation ; que la situation socio-économique à Madagascar a atteint un stade critique et que la situation est en train de se détériorer d’une maniere systématique. Le fait que la communauté internationale maintient ses sanctions et mesures d’isolement contre les autorités de la transition constitue une raison suffisante pour savoir qu’on n’a pas encore fait les progrès requis.

Nous mettrons fin à la suspension de notre participation quand des mesures concrètes seront prises pour revenir à la lettre et l’esprit de la Feuille de route modifiée.

Je vous prie d’agréer, Excellence, avec mes encouragements, l’expression de ma très haute considération.

Mamy RAKOTOARIVELO Chef de la Mouvance Ravalomanana

Copie à : PM Omer BERIZIKY, DM Marius Fransman, GIC Madagascar

65 commentaires

Vos commentaires

  • 12 mai 2012 à 09:44 | Paulo Il leone (#6618)

    Je trouve qu’il a déjà fait preuve de beaucoup de patience Mamy, et même s’il n’avait pour lui que la moitié des motifs invoqués (comme par exemple la main mise de "la gorgone" sur l’injustice) ce serait déjà une raison légitime de suspendre la participation de sa mouvance aux simulacres d’institutions de la HATrahison ! Ce pitoyable cadenassage du processus par ANR et ses sbires va très mal finir, j’en ai bien peur !

  • 12 mai 2012 à 09:46 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Pas de commentaire !
    "Je vous souhaite un W-E du 13 Mai 2012,bénéfique pour la contestation.Les applications pures et simples des articles de la feuille de route,signée les 16/17 septembre 2011"

    Basile RAMAHEFARISOA
    1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 12 mai 2012 à 10:42 | iarivo (#5822)

    Les absents ont toujours tort !!!

    Attendons d’abord de voir comment seront appréhendé par les autorités en place les différents évènements de "contestation" durant ce week-end et en début de semaine prochaine...

    Il n’y a vraiment aucune raison à penser que cela ne sera pas solutionné efficacement.

    Et la feuille de route continuera a être appliqué AVEC ou SANS la mouvance Ravalomanana (et/ou Zafy) si tel est le cas, puisque cela relève de la volonté de la SADC, donc de la CI.

    • 12 mai 2012 à 11:23 | Paulo Il leone (#6618) répond à iarivo

      Heil Hitler !

    • 12 mai 2012 à 11:34 | Paulo Il leone (#6618) répond à iarivo

      Enfin on va avoir une vraie FdR ! Yaka remplacer la mouvance Ratsiraka, la mouvance Zafy et la mouvance Ravolomanana par la mouvance JMC, la mouvance ambassade de Chine, et inviter la mouvance Corée du nord à se joindre au processus consensuel ? Et commencer chaque apparition d’ANR par une ovation de la foule "Longue vie à notre leader Bien-aimé !" mdr et SOS !

    • 12 mai 2012 à 11:53 | iarivo (#5822) répond à Paulo Il leone

      Oh non, je n’irai pas jusqu’à comparer (ou mesurer) Marc Ravalomanana à Adolf Hitler !!!

      Ce sont deux pointures totalement différentes !!!

    • 12 mai 2012 à 11:59 | Jipo (#4988) répond à iarivo

      " Attendons de voir " !!!
      Vous pensez qu’ il faut encore attendre , après 3 ans ? et attendre quoi !
      " Il n’ y a VRAI-MENT aucune raison , à penser " oui depuis 3 ans il n’ y a vraiment aucune raison que cela change et pourtant ce que vous n’ avez pas intégré , c ’est que c ’est la SADC qui tire les ficelles , le dj n ’ en est qu’ une marionnette ,un arrogant petit rocket qui prive 20 millions d’ individus des aides qu’ il mérite , de son patrimoine , de ses droits les plus élémentaires que cela vous plaise ou pas , et votre réponse ! " il n ’ y a vraiment aucune raison , pourri 1 jour pourri toujours " je ne vous dis pas de qui c ’ est ...
      L’ application partielle de la FR n ’est satisfaisante que pour votre majorette , elle n ’est en rien appliquée puisqu’ incomplète !
      Comparativement , si vous passez le permis de conduire ,le fait d’ y participer et répondre à certaines questions et zappant les autres ne vous autorise pas à prétendre à l’ avoir , ce qui reste à l’ appreciation des juges et non des participants aussi dj honoris causa soient-ils , en tant que juriste , je ne trouve pas les qualificatifs , pour qualifier votre mauvaise foi .
      La politique de l’ autruche ne marche que dans le cercle tres fermé de la lacheté, qui représente 90% des Malagasy , inutile de le rappeler ...

    • 12 mai 2012 à 12:00 | Paulo Il leone (#6618) répond à iarivo

      Faites pas le malin, vous savez bien que c’est à vous que j’adressais ce salut, vous le méritez bien !

    • 12 mai 2012 à 12:05 | iarivo (#5822) répond à Jipo

      Cela c’est vous qui le dites !!!

      La réalité en est tout autres mais que pouvons nous faire lorsque qu’un "aveugle ne veut voir que ce qu’il a envie de voir" ???

    • 12 mai 2012 à 12:26 | iarivo (#5822) répond à Paulo Il leone

      Pourtant Marc Ravalomanana le méritait bien !!!

      Il suffisait de voir ce qu’il avait fait durant ses 7 années de pouvoir ...

    • 12 mai 2012 à 13:55 | Bardadas (#5458) répond à iarivo

      Voir le nombre de radio et TV fermées, les emprisonnés suite aux manifestaions sans autorisations, la confusion de son argent avec celui de l’Etat, le passage automatique (aux examens) des enfants du peuple, du non paiement d’impôts durant 13 ans, etc.

      Je le salue quand même d’avoir pu réduire la corruption !

    • 12 mai 2012 à 13:59 | Jipo (#4988) répond à iarivo

      " Un aveugle ne voit pas ce qu’ il a envie..." un aveugle ne voit pas tout court , envie ou pas .
      Mais si le resultat de ces trois années ne vous aveugle pas , pourquoi ne pas laisser la population à qui vous imposez cette cure de jouvence , vous l’ exprimer !
      je serai vous je consulterais , à moins que la peur d’ y voir et c ’est moi qui refuse d ’ y voir , vous confirmez mes dire et particulièrement votre mauvaise foi , combien d’ année vous faudra-t- il encore , quand vos compatriotes descendront dans la rue , vous ne le verrez pas plus que maintenant , par contre le sentir vous ouvrira certainement les yeux , en plus d’ exorciser votre mauvaise foi, pathologique , ça va vous faire tout drôle de vous en sentir dépourvu, mais croyez moi , pas mortel , juste un mauvais moment à passer , le temps de se " voir" en face , avant de retrouver la vue ...

    • 12 mai 2012 à 14:12 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Toujours ⇒ Iarivo voir " vision " d’ un autre aveugle ci dessous : KAKILAY
      Et oui c ’est lui qui le dit et pas vous : sic ...

    • 13 mai 2012 à 09:56 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Bardadas

      Ravalo a reduit la Corruption des autres ....car il a concentré la CORRUPTION au niveau de sa personne

      RAVALO/TIKO est la CORRUPTION elle-meme, je ne vois pas du tout quelle reduction de corruption parle-t-on donc pendant 2002-2008

      Les nombres des acteuts/induvidus corrompus ont eté reduit peut-etre , MAIS les chiffres d’Affaires de la Corruption ont été multuplié par 100 000 000 ( cf chiffres d’Affaires du TIKOLAND )

    • 13 mai 2012 à 09:59 | Pepeta (#6255) répond à iarivo

      Manao ahoana ianao Andriamatoa Iarivo,
      Mifohaza amin’izay ianao fa efa tara loatra tsy mahita sy mahalala izay zava-miseho, raha tsy hoe mitampi-t... ny masonareo
      Fito taona nitondrana Andriamatoa Marc RAVALOMANANA hitantsika ny zava-bitany na tsara io na ratsy. Telo taona kosa izao Andriamatoa Andry RAJOELINA no eo amin’ny fitondrana inona ny zavatra vitany ? Trano mora ?
      Tsy misy intsony ny fandriam-pahalemana na ny mpitandro filaminana aza lasa mangalatra sy mamono olona. Tsy misy intsony ny fihavanana, lany trandrahan’ny olom-bitsy ny fananan’ny Malagasy, mitokona daholo ny olona na mpianatra na mpampianatra ny mpitatitra, sy ny sisa. Iza no manome fitaovam-piadiana ireo jiiolahy ? Lasa 6’Mi fa tsy 4’Mi intsony ny Malagasy
      Aoka izay ny fankahalana an’Andriamatoa Marc RAVALOMANANA. Efa tsy ao Madagasikara intsony izy nefa izao no zavatra mitranga iza no tompon’andraikitra amin’ny zava-mitranga ao Madagasikara ? Andriamatoa Marc RAVALOMANANA anie efa tsy ao Madagasikara intsony e ! sa kosa fahatahorana io Rangahy io no betsaka. Izao ary izy tsy eo antoerana, izao no zava mitranga maika izany fa ao Madagasikara izy.
      Mba misia saina mandinika amin’izay fa tsy hoe tsy tiako Andriamatoa Marc RAVALOMANANA dia tsy te ahalala aho fa izay misolo azy eo dia mety daholo. Izany no tsy mampandroso an’i Madagasikara hatramin’izao.
      Tsy nety ny nataon’Andriamatoa Marc RAVALOMANANAdia nesorina izy efa lasa izy iny dia nosoloina an’Andriamatoa Andry RAJOELINA, ny fanontaniana hapetraka aminao dia ny hoe mety ve ny zavatra hataon’Andriamatoa Andry RAJOELINA ? raha tsy mijery afatsy ireo zavatra izay voalaza eo ambony ireo fotsiny isika. Ny trano mora izay rehetra tonga eo amin’ny fitondrana dia mahavita izany daholo, na dia i Lembola (ao antsenakely Antsirabe) izay lazaina fa adala aza dia afaka manao trano mora ho an’ny malagasy rehetra. Rehefa tsy mety dia hesorina. Toa an’Andriamatoa Didier RATSIRAKA na Andriamatoa ZAFY Albert.
      Aoka izay fa ny vaha olana hialana amin’ny tsy rariny izao no tadiavina
      Mandra-pihaona

    • 13 mai 2012 à 12:05 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Pepeta

      Tony PEPETA dia angamba zaza voa telo volana....

      no tsy mahalala fa tsy azo atao ny MAMPITAHA zava-bita mandritra ny fitondrana roa tsy mitovy dia ny TRANSITION sy ny MANDAT ELECTIF...

      Ny Mandat electifn-DRAVALO dia natokana hanaovana asa fampandrosoana miaraka amin’ny fanampiana arabola ny firenana ivelana

      Ny Fitantanana Transition dia natokana FOTSINY hanaovana FIFIDIANANA fa tsy natao fanaovan-dàlana sy zaridaina .....

      Pepeta !! ny anaranao dia efa mahalaza zavatra.... fa ankizy fisainana loatra ianao...

    • 13 mai 2012 à 12:09 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à Paulo Il leone

      Un argument d’un enfant de 3 ans .....combatTre Rajoelina , avec un tel enfantillage ..... est VAIN

      Faut pas s’etonner de leur ECHEC...qui se ramasse par camion depuis 3 ans..

  • 12 mai 2012 à 11:00 | tianarabe (#6624)

    ce que je trouve insupportable c’est que vous ne vous rendez meme pas compte de la misere que la majorite des menages malgaches est en train de vivre actuellement ! Commencer par suspendre votre incapacite a dialoguer et a trouver un minimum de consensus pour sortir le pays de sa situation actuellement. Commencer par etre sincere avec vous meme car je trouve injuste que l’on s’amuse a foutre le bordel partout et reclamer de l’impunite au nom d’un apaisement politique chante a tout bout de sang. Personne ne peut dire qu’il a le monopole de l’amour de la patrie, de Madagascar, mais de la a prendre toute une population en otage et faire tout cela au nom d’un nouvel ordre a instaurer ou d’une democratie a retrouver est depourvue d’une objectivite supportable. La crise a commence a Madagascar ; elle doit finir a Madagascar. Si vous faites cela pour votre mouvance, c’est une chose. Faites le au moins pour notre patrie . Presentez vous a une election ; et le peuple en decidera car je ne trouve pas au nom de quelle legitimite vous faites tout cela

    • 12 mai 2012 à 11:24 | Paulo Il leone (#6618) répond à tianarabe

      Heil Hitler et vive les lèche-botte d’ANR !

    • 12 mai 2012 à 11:42 | tianarabe (#6624) répond à Paulo Il leone

      je n’ai pas l’habitude de lecher les bottes de qui aue ce soit mais j’ai du mal a composer avec des gens qui se disent hommes politiques ou hommes d’Etat alors que leurs comportements ou les valeurs qu’ils pronent sont a l’oppose du standard minimum d’un comportement democratique et responsable. Je ne suis ni de rajo ni de mamy ny de rav8. La crise est la, il faut la resoudre. Meme les angalis quand ils filent ; on caonnait quand meme ou t mais nos hommes politiques ; ou est ce qu’ils vont ?

    • 12 mai 2012 à 11:54 | bema (#828) répond à Paulo Il leone

      Votre raccourci est très révélateur et accuser ou insulter ceux ou celles qui n’ont pas la même opinion que vous est une trop grande faiblesse. L’apaisement est OBLIGATOIRE pour sortir de cette crise et juridiquement et politiquement, l’action de l’équipe de monsieur Rakotoarivelo de se suspendre n’a aucun sens. A mon avis, c’est de la politique SPECTACLE et une erreur stratégique si on met l’intérêt supérieur de la nation en prime.Misaotra Tompoko

    • 12 mai 2012 à 11:59 | iarivo (#5822) répond à Paulo Il leone

      Oh non, je n’irai pas jusqu’à comparer (ou mesurer) Marc Ravalomanana à Adolf Hitler !!!

      Ce sont deux pointures totalement différentes !!!

      Il avait fallu plus de 10 ans pour faire "tomber" Adolf Hitler alors que 3 mois ont suffit pour "dégager" Marc Ravalomanana, juste un menu fretin !!!

    • 12 mai 2012 à 12:16 | Paulo Il leone (#6618) répond à bema

      Cher Bema, je sais que vous aimez votre pays, mais dites-moi en quoi c’est de la politique "spectacle" que de se retirer d’une mascarade qui n’en finit pas quand on se rend compte qu’on s’est fait piéger par le roi des faux-jetons, en l’occurrence le pété ? Erreur stratégique pour qui ? A mon avis, qui n’engage que moi, Mamy aurait dû claquer la porte bien avant, dès qu’il s’est rendu compte (comme tout le monde) que le pété et sa bande se furent approprié tous les ministères de survie de leur régime inique. De toute façon, c’était cette stratégie de "la terre brûlée" du pété de rendre cette FdrR irréalisable et de pousser les autres mouvances à sortir du processus pour pouvoir ensuite les accuser d’être des parjures. Hitler était passé maître dans ce type de stratégie, d’où mon salut sarcastique en guise de commentaire. Bon week end quand même !

    • 12 mai 2012 à 12:47 | iarivo (#5822) répond à Paulo Il leone

      Adolf Hitler est parvenu au pouvoir suite à des élections légales, libres et démocratiques !!!

      .... tout comme Marc Ravalomanana !!!

      Mais aussitôt arrivé au pouvoir, Adolf Hitler s’était appliqué à détourner et s’approprier toutes les moyens de l’Administration, des Institutions et de l’Etat pour les mettre à son service personnel afin de satisfaire son égo et sa folie mégalomaniaque et tout cela sur le dos de ses propres concitoyens !!!

      .... tout comme Marc Ravalomanana !!!

      Il avait fallu une seconde Guerre mondiale pour stopper la folie d’Adolf Hitler !!!!

      Un simple "kudeta" avait suffit pour mettre un terme à celle de Marc Ravalomanana ...

      ... auriez-vous préférer une troisième Guerre mondiale ???

    • 12 mai 2012 à 14:30 | Paulo Il leone (#6618) répond à iarivo

      C’est votre méconnaissance évidente des tragédies de l’histoire contemporaine qui vous fait dire des énormités.
      Hitler s’est maintenu au pouvoir pendant 12 ans au cours desquels il a mis, d’abord son pays, ensuite la moitié du monde à feu et à sang (avec la complicité active de son pote Staline). Il a quitté la scène de ses exploits en se suicidant une fois l’horreur accomplie.
      Marc Ravalomanana a gouverné Madagascar pendant 7 ans—parfois bien, parfois mal. A la suite d’un coup d’état délibérément sanglant et destructeur, maquillé en insurrection populaire, mais orchestré de toutes pièces par des acteurs dont on ne sait pas encore tout, il a abandonné le pouvoir pour éviter le bain de sang que ses adversaires appelaient de leurs voeux (Cf. la fusillade du 7 février) On a même eu droit à une représentation de grand guignol quand les "libérateurs", ayant pris d’assaut le palais présidentiel, ont exhibé et livré au bon peuple le spectacle des gris-gris trouvés dans son bureau, prouvant ainsi de façon accablante que Marc "pratiquait la sorcellerie et sacrifiait des boucs " (on l’savait depuis l’début, mais là on a des "preuves irréfutables" comme dirait la gorgone !)
      Alors Monsieur l’historien du dimanche, dites-nous un peu où sont les similitudes entre un monstre comme Hitler et un homme comme M. Ravalomanana qui a su sortir dignement d’une situation où tous les dés étaient pourtant pipés contre lui ?

    • 12 mai 2012 à 15:35 | iarivo (#5822) répond à Paulo Il leone

      C’est encore une nouvelle fois votre version, la votre !!!

      Vous pouvez y apporter VOTRE échelle de valeur selon VOS critères mais "un aveugle ne verra toujours que ce qu’il aura envie de voir" et cela se démontre à chaque fois !!!

      Après la Première guerre mondiale et aux début des années 1930, l’Allemagne, frustrée par sa défaite de 1918 (la colonisation française), est en quasi faillite.

      Le peuple allemand (les "Zanak’i Dada") voit en Adolf Hitler (Marc Ravalomanana) le sauveur, le messie qui viendra laver l’affront de cette humiliation et apporter la prospérité au pays.

      Effectivement, Adolf Hitler (Marc Ravalomanana), par sa politique nationale-socialiste (avec tout ce que cela comporte en arrière plan) va redresser l’économie du pays et en faire une grande puissance économique et militaire.

      Mais pris dans sa folie mégalomaniaque et sa soif de domination, Adolf Hitler (Marc Ravalomanana) va mettre son propre pays à feu et à sang dans son éloge de la race aryenne (merina) et des boucs émissaires que représente les juifs (karana, vazaha, ...)

      Nous connaissons tous la suite ...

      Si Adolf Hitler est resté aussi longtemps au pouvoir et qu’il a pu accompli tous ses "crimes contre l’humanité" c’est bien parce que le PEUPLE ALLEMAND le soutenait AVEUGLEMENT dans sa grande majorité !!!

      Si l’Armée allemande avait réussit sa tentative de coup d’Etat (et oui, un coup d’état, la nuit des longs couteaux je crois) contre Adolf Hitler, l’humanité n’aurait certainement pas connu cette catastrophe humaine que représente la Seconde Guerre mondiale.

      Je ne vous citerai pas ici tous ces actes "odieux" que Marc Ravalomanana a perpétré durant ses 7 années de pouvoir.

      Je vous invite simplement à prendre connaissance de l’ouvrage suivant (un parmi tant d’autre) que vous appréhenderez comme vous le voulez :

      Madagascar sous Ravalomanana
      La vie politique malgache depuis 2001
      de Jean-Loup VIVIER
      Edition L’Harmattan

    • 12 mai 2012 à 17:38 | Paulo Il leone (#6618) répond à iarivo

      Le plus marrant avec vous, iarivo c’est que quand vous n’avez rien à dire, vosu voulez que tout le monde le sache ! Historien du dimanche !

    • 12 mai 2012 à 18:46 | iarivo (#5822) répond à Paulo Il leone

      Paulo Il leone,

      Je l’ai très bien compris que dans chacun de vos commentaires soi-disant "objectifs" vous n’abordez jamais, mais alors jamais, le fond du problème !!!

      Vous vous obstiner à vous limiter sur la forme et a y sortir tout un lot d’inepties plus ou moins absurdes pour appuyer vos arguments bidons !!!

      "Un coup d’état est un coup d’état, c’est antidémocratique et bla-bla-bla ..."
      "Un coup d’état est un coup d’état, c’est antidémocratique et bla-bla-bla ..."
      "Un coup d’état est un coup d’état, c’est antidémocratique et bla-bla-bla ..."
      " ..."

      Je constate que vous êtes incapable d’aller plus loin dans la réflexion et dans vos analyses car cela demande un minimum d’intelligence, oui d’intelligence et non pas de Culture !!!

      Relisez-vous à tête reposée et vous le constaterez de vous-même !!!

    • 12 mai 2012 à 19:35 | Paulo Il leone (#6618) répond à iarivo

      Et le grand prix des crétins-et-heureux-de-l’être revient à iarivo pour cette citation délirante :
      « un aveugle ne verra toujours que ce qu’il aura envie de voir » et cela se démontre à chaque fois" !
      T’as oublié d’ajouter "et réciproquement" ça aurait fait encore plus "cultivé" !
      Hé, t’as fumé quoi avant de "poster" cette perle ?

    • 12 mai 2012 à 19:58 | Paulo Il leone (#6618) répond à iarivo

      arrêtez de dire des âneries, de grâce.
      Vous êtes un piètre débatteur ; c’est uniquement parce que je n’abonde pas dans votre sens que vous vous repliez sur des lieux communs du genre "vous n’abordez jamais, mais alors jamais, le fond du problème".
      Hélas, on y est pas encore arrivé au fond, la chute libre continue. UN peu plus tôt, je vous avais donné le bénéfice du doute en écrivant "votre méconnaissance de l’histoire" ; mais là, je dois rectifier et vous dire : "votre ignorance de l’histoire contemporaine". Côté neurones, vous me faites penser à GW Bush qui répétait inlassablement son mantra sur Saddam Hussein : "Saddam is a new Hitler" (c’est un nouvel Hitler) et tous les américains débiles moyens de reprenddre en coeur "Saddam est un nouvel Hitler, c’est pour ça qu’on y va, rien à voir avec le pétrole !" Ben voyons ! Votre mantra à vous et à votre pote BB c’est "Ravalo est un criminel parce que je sais que c’est vrai, d’ailleurs Sa Médiocrité PéTé l’a bien expliqué sur Viva. Argument massue, effectivement ! Allez, tchao l’historien à la gomme !

    • 12 mai 2012 à 20:50 | iarivo (#5822) répond à Paulo Il leone

      Toujours la même réplique, répondre à côté, ne jamais aller sur le vif du sujet !!!

      C’est bien là la caractéristique principale des "Zanak’i Dada" et l’exemple de G.W. Bush que vous venez de soulever leur est parfaitement applicable côté neurones !!!

      Dans l’incapacité (ou l’incompétence) de débattre sur le fond du problème, vous vous accrochez sur des détails insignifiants et/ou hors sujets espérant ainsi meubler le débat et paraître plus intelligent que réellement !!!

      Et bien sur, tout cela accompagné d’insultes et de grossièretés de tout genre qui est bien la marque d’un manque flagrant d’un minimum d’intelligence ou/et de Culture, sans parler du moindre respect élémentaire !!!

    • 13 mai 2012 à 10:01 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à bema

      Bema

      Paolo2leone ne supporte pas les INSULTES de Bekamisy mais dès qu’il ouvre la bouche c’est pour INSULTER touzazimut.....

      Et après , il n’a meme pas honte de s’auto-proclamer GENTLEMAN et BIEN ELEVE ....bref de la legerté merinade dans sa splendeur...

    • 13 mai 2012 à 11:13 | Paulo Il leone (#6618) répond à Boris BEKAMISY

      Bonjour BB. Venant de vous, l’insulteur-en-chef de ce forum, raciste viscéral de surcroît, je ne crois pas que votre commentaire vous suscitera beaucoup de sympathie de la part des autres forumistes que vous abreuvez d’insultes à longueur d’année. Bon week end quand même.

    • 13 mai 2012 à 11:15 | Paulo Il leone (#6618) répond à iarivo

      Bon alors, c’est quoi pour vous "le fond du problème" ? Soyez clair et on en discutera.

  • 12 mai 2012 à 11:56 | Bardadas (#5458)

    Son Excellence Rakotoarivelo,
    Dénoncer les mauvaises formes de gouvernance est un indice de patriotisme. Le tribunal reste l’arme des autoproclammés pour éliminer leurs adversaires politiques, et cela depuis 2002, malgré les promesses de changements en 2009. La justice n’est toujours pas là pour tous.

    Vaquez les réunions pendant que la HAT nie ses emgagements.

    Les citoyens doivent vous payer même privés de leurs droits (éducation, justice, santé, etc.)

    On doit s’attendre au blanchiment de celui qui n’a payé aucun impôt durant une douzaine d’années et qui a accaparé des biens publics ou privés, sans parler des assassinats dont il est le commanditaire.

  • 12 mai 2012 à 13:33 | kakilay (#2022)

    Est-il possible pour le pt de faire des élections sans le consentement de tous les opposants ?

    Supposons que oui.

    Et ben... qu’il le fasse !

    Au tout commencement : il avait le "pouvoir".
    Il a du se défaire d’un allié
    en la personne de roindefo :

    Pourquoi ?

    Pourquoi une feuille de route,
    après,
    alors qu’il pouvait faire ce qu’il voulait.
    En théorie, je veux dire :
    sans entrer dans les détails.

    Il a fait une élection à la mode karnepokotany :
    Pourquoi n’avoir pas continué dans la foulée ?
    D’autres élections, je veux dire.

    Comme on dit :
    quand on fait son lit :
    on se couche.

    Pourquoi avoir fait le détour par la feuille de route,
    alors que la ligne droite est le plus court chemin ?
    Forcing dirait les mauvaises langues.
    Pas tant que cela :
    Car quand on a le peuple avec soi
     ; vox populi, vox dei ;
    on peut tout se permettre.

    Pourquoi s’être affaibli en donnant des places à la mouvance Ra8 au pouvoir ?

    Supposons que le tgv en est cependant sorti grandi.
    Le train tgv est plus rapide qu’avant la feuille de route.

    Et je vois des manifestations partout.

    Et je me pose la question :
    si le "peuple" est acquis à la cause tgv,
    doit-on y voir des manifestations de soutien ?
    Pour faire avancer le " Ho an’ny Fiovana" :
    manifestons !

    Malentendu donc entre le chef et ses ouailles dira-ton :
    lui qui dit d’arrêter les manifestations,
    et les autres de s’engouffrer dans l’arène
    de la manifestation.

    Incompréhension de la part des spectateurs :
    où est passé le grand manipulateur...?
    Je veux dire le grand communicateur,
    le grand magicien,
    celui dont son "peuple" boive la parole cul-sec.

    Ou bien :
    où est ce peuple qui s’enivrait des paroles du boaykely jésus ?
    Oui,
    où était ce "peuple" lors du discours enflammé qui ne sied point pour une commémoration des morts du 7 Février ?
    Oui,
    boaykely jésus,
    qui pourrait dire à l’instar du vrai Jésus :
    Dieu
    (vox populi, vox dei),
    pourquoi m’as-tu abandonné ?

    Et quand je vois un ministre faire des pieds et des mains pour bâillonner deux journalistes :
    je me dis,
    décidément,
    la confiance ne règne pas,
    et du coup la sérénité est absente.

    Et on nous aligne des complots par-ci et des complots par-là :
    et on nous avait seriné que ce pouvoir est assis sur un roc :
    "son peuple".
    Et nous ne voyons que des mesures administratives (richard, christine et naiky...) pour juguler l’hémorragie.
    Pourquoi on en est arrivé ?
    Etre condamné à réprimer "son peuple" ?

    Ah oui ! :
    l’ultime argument :
    parce qu’il y a plus grand que lui...
    je veux dire Ra8 !
    Oui,
    c’est lui, le responsable de tout cela.
    Mais n’avait-il pas dit : ...tsapao aloha ny herinao... !
    Et n’avez-vous pas répondu que vous êtes le plus fort ?
    Du coup, l’argument tombe à l’eau :
    et vous l’avez redit, mais d’une autre façon, à TVplus :
    ... ce n’est pas maintenant que je vais avoir peur de lui.

    Et que vos ouailles l’entendent une fois pour toute :
    dieu est à la barre,
    dormez en paix...

    Ne perdez pas votre temps à insulter ces moins-que-rien de l’opposition : le vent,
    que dis-je,
    l’ouragan tgv emportera les plumes.

    Une manifestation sur la place de la démocratie ?

    Depuis quand un ouragan se pose-t-il des questions sur l’avenir d’une plume ?
    Depuis quand un ouragan a-t-il peur des paroles d’un,
    bon disons deux pour les tatillons,
    journaliste,
    alors qu’il est répandu,
    chez le peuple,
    que les paroles s’envolent ?

    Non,
    tout va bien,
    peut-être pas pour les autres,
    mais pour vous "mon peuple" :
    le présent comme l’avenir sont radieux.

    Laissez les chiens aboyaient,
    car ils ne font... qu’aboyer !

    Alors,
    pour quand cette élection reconnue par tous ?

    • 12 mai 2012 à 14:20 | Jipo (#4988) répond à kakilay

      Bonjour , l ’ élection reconnue , des que les 90 % de la population auront la même que les 10 autres % , c ’est à dire très bientôt , quand on voit la progression des adhérents sur 3 ans , de toutes façons on s’ en fout , on n’ est pas pressés, par le temps tout au moins .

  • 12 mai 2012 à 14:32 | diego (#531)

    Bonjour,

    On ne peut pas dénoncer un coup d’État et en même temps gouverner avec ceux qui l’ont perpétré !!! Ainsi l’attitude de Mr Zafy et la mouvance Ravalomanana mais aussi quelques hommes politiques, ne pouvaient que prolonger la crise.

    Qu’on soit seul ou plusieurs, quand on est certain d’avoir raison, on ne change pas ni d’avis et encore moins des principes, on s’adapte certes, mais sans renoncer à ses principes. Un coup d’État hier l’est toujours aujourd’hui et le sera demain.

    On n’a rien à négocier avec des putschistes.

    • 12 mai 2012 à 15:15 | Jipo (#4988) répond à diego

      Bonjour Diego ,
      Sur le fond je suis totalement d’ accord avec vous , mais pour la pratique , afin de récupérer les " fonds volés " et que cette équipe de crapules restitue ce qui appartient à la nation Malgache , et afin qu’ ils ne s ’ échappent pas , ils faut faire semblant de négocier , ensuite leur faire payer en interet general sur plusieur generations s’ il le faut , ce qu’ ils font est inhumain, leur laisser la vie l ’est déjà trop mais bon , en prétendant à ce qualificatif on e peut faire autrement ...

    • 12 mai 2012 à 15:30 | tianarabe (#6624) répond à diego

      Rien negocier ??? Mais est ce nous ne nous trompons pas de cible ou d’objectif ? C’est ne pas pour un individu que tout cela a commencer c’est pour Madagascar. Il ne s’agit pas de faire un affrontement entre deux ou plusieurs personnalites politiques ; mais etablir un contrat social pour un meilleur vivre ensemble. Pourquoi ne pas transcender les querelles des personnes et de mouvances. La majorite de la population ne possede pas une double nationalite ou superbement friques pour supporter une crise qui a plus que durer. Est ce qu’il existe reellement une nation a Madagascar oiu faisons nous semblant d’etre une nation unie et capable d’evacuer une crise de cette nature ?

    • 12 mai 2012 à 17:21 | diego (#531) répond à Jipo

      Bonjour Jipo,

      D’une manière ou d’une autre, Madagascar et les Malgaches vont payer très cher les erreurs et les errements de leurs dirigeants successifs. Et d’une manière ou d’une autre les usurpateurs des fonctions à la tête de Madagascar ce jour vont aussi payer cher, pas leurs erreurs ni errements, mais leurs crimes.

      Un coup d’État est un crime. Crime contre le peuple et crime contre les Institutions d’un pays, on ne foule pas impunément la Constitution d’un pays souverain.

      À Madagascar, la grogne est indétectable, aussi, la résistance n’est pas palpable, mais elles sont bien là, sous terrain. Les Malgaches savent trop bien que Rajoelina est un DJ. A ce titre, les GASY ont toujours su et compris qu’il n’est qu’un acteur.

      Cela fait trois ans que les putschistes et leurs alliés ont tourné un film, il faut bien qu’ils le terminent un jour ! Le moment venu, nous tous, on serait sans doute convié à regarder ce fameux film tourné depuis trois ans maintenant dont personne ne sait combien de temps faut-il encore pour le boucler.

      Eh oui, tout le monde sera convié à regarder ce fameux film....combien d’hommes politiques malgaches seront fier de leur rôle ?????....et oseront regarder jusqu’au bout ????

    • 12 mai 2012 à 17:34 | diego (#531) répond à tianarabe

      Tianarabe bonjour,

      Pour se comprendre, il faut au moins parler du même langage !

      Un type qui se dit démocrate ne parle pas du même langage qu’un autre qui se dit putschiste et fier de l’être. Ils n’ont pas les mêmes principes, encore moins, d’objectifs.

      NY FIHAVANANA est une philosophie efficace et a fait ses preuves dans la société malgache depuis des années. Mais il est inutile quand le pays se trouve dans une crise institutionnelle.

      D’abord et avant tout, il nous faut instaurer, de niveau, l’état malgache, comment, en mettant en place une Transition acceptée par les partis politiques malgaches, c’est aussi simple que cela. La suite ne sera qu’une littérature !!!!!!!!

    • 12 mai 2012 à 17:50 | Jipo (#4988) répond à tianarabe

      Mais pour évacuer cette crise , il suffit de s’ en attaquer à la cause , est-ce Ravalomanana interdit à deux reprise de rentrer , et donc absent !
      Ou est-ce cet usurpateur sur place qui se complait à jouer au calife sans en avoir les compétences , et que personne ne reconnait à part ceux qui sont à sa table , et qui se la pète car le seul interlocuteur auquel la SADC s’ adresse !
      Qu ’ attent-elle dailleurs pour y mettre le haut là ?
      Est de l’ ingerence de dire à un putchiste que ça suffit et que de toutes façons il n’ aura pas un copec de part son incompétence , en plus de prendre tout le monde pour des K-ns .
      Finalement tout le monde se fait dessus devant ce merdeux qui mène tout son monde par le bout du nez .
      A quand un martyre qui se sacrifie dans l’ interet supérieur de la Nation ?

    • 12 mai 2012 à 18:30 | iarivo (#5822) répond à Jipo

      #
      "A quand un martyre qui se sacrifie dans l’ intérêt supérieur de la Nation ?"
      #

      Le martyr est déjà là et bien là, c’est Andry Nirina Rajoelina !!!

      Il fallait bien que quelqu’un se sacrifie pour mettre un terme aux malversations délictueuses et criminelles d’un certain Marc Ravalomanana qui cherchait à péter plus haut que son c.l !!!

      Des malversations tellement "odieuses" au point qu’il a vu se développer à son égard une haine suffisamment forte et intense aboutissant à cette crise.

      Mais bien sûr, cela vous ne pourrez pas le comprendre, vous ne pourrez JAMAIS le comprendre !!!

      Mais ce n’est pas grave, vous n’êtes pas le seul dans ce cas là !!!

      Dans son innocence, le brave petit peuple allemand, lui aussi, ne comprenait pas, ou même refusait de reconnaitre que leur "Führer" (Messie) passait son temps à l’enc.ler à longueur de journée !!!

      Maintenant ces "odieux" évènements du nazisme sont inscrit en dur dans l’Histoire universelle et chaque allemand s’en souviendra encore pour longtemps durant plusieurs générations ...

    • 12 mai 2012 à 19:09 | iarivo (#5822) répond à Jipo

      #
      "Mais pour évacuer cette crise, il suffit de s’en attaquer à la cause, ..."
      #

      Bien sûr, pour évacuer cette crise, il faut s’attaquer à la cause ET cette cause, c’est bien Marc Ravalomanana lui-même !!!

      Si, durant son mandat présidentiel, ce dernier s’était comportait comme un Chef de l’Etat responsable, honnête et respectueux des principes républicains et démocratiques, alors il n’y aurait jamais eu cette crise !!!

      Malheureusement son égo démesuré et sa folie mégalomaniaque a rapidement pris le dessus au point d’aboutir à cette crise qui devait obligatoirement éclater un jour ou l’autre !!!

      Cette éviction par la force (avec ou sans "kudeta") d’un Président de la République élu au suffrage universel mais qui s’adonnait impunément à des malversations délictuelles et criminelles ne peut être que de "la légitime défense dans l’intérêt supérieur de la Nation" !!!

      Marc Ravalomanana n’a eu que ce qu’il méritait !!!

    • 12 mai 2012 à 20:11 | iarivo (#5822) répond à Jipo

      #
      "..., est-ce Ravalomanana interdit à deux reprise de rentrer, et donc absent !"
      #

      Parce que Marc Ravalomanana voulait peut-être revenir au pays pour apporter la réconciliation et solutionner cette crise dans le "fihavanana" ???

      Il faut être vraiment naïf voir même stupide pour croire à de telles intentions de sa part !!!

      Du fait de ses malversations bâtardes du temps où il était au sommet de l’Etat, Marc Ravalomanana a perdu une très grande partie de son patrimoine et la seule façon qu’il lui reste pour le récupérer est de revenir à la Présidence de la République, nécessairement par la force.

      Ses 2 ou 3 tentatives de retour avortées avaient bien pour but de créer un mouvement de masse pour, d’une part, lui servir de bouclier humain et, d’autre part, créer des troubles violents (un remake du 7 février 2009) sur le terrain afin de déstabiliser le régime en place et le faire tomber.

      Tout cela, les "Zanak’i Dada" et assimilés le savent très bien mais ne le diront jamais.

      Cela fait partie de leur rêve que de voir se multiplier à Antananarivo mais aussi en Provinces divers troubles, grèves et autres blocages de la vie économique, sociale et politique afin d’appauvrir et de paupériser encore plus la masse populaire malagasy.

    • 12 mai 2012 à 21:14 | iarivo (#5822) répond à diego

      Mais qui est donc le démocrate dans tout cela ?

      Marc Ravalomanana après toutes ces malversations délictuelles et criminelles qu’il avait commis durant sa mandature présidentielle ???

      Tous ceux qui réclame à corps et à cri le retour de Marc Ravalomanana tout en voulant ignorer "volontairement" ce que ce dernier avait commis comme malversations délictuelles et criminelles durant sa mandature ???

      - C’est incroyable que l’on veuille ainsi remettre dans les plus hautes responsabilités de l’Etat malagasy un "criminel" qui avait pendant près de 7 ans "pissé" sur la Constitution, la Loi fondamentale de la République, et "déféqué" à volonté sur les règles élémentaires de la vie et des relations politiques !!!

      Cette éviction par la force (avec ou sans "kudeta") d’un Président élu mais rendu criminel par ses actes passés est, et restera, un acte de légitime défense dans l’intérêt supérieur de la Nation.

      N’en déplaise à certains !

    • 12 mai 2012 à 21:28 | iarivo (#5822) répond à diego

      #
      "À Madagascar, la grogne est indétectable, aussi, la résistance n’est pas palpable, mais elles sont bien là, sous terrain. Les Malgaches savent trop bien que Rajoelina est un DJ. A ce titre, les GASY ont toujours su et compris qu’il n’est qu’un acteur."
      #

      Ces affirmations "gratuites" n’engagent que vous, ce n’est que votre propre point de vue !!!

      A quel titre pouvez-vous parler au nom de la majorité des malagasy ???

      Sinon, moi aussi je pourrais écrire ceci :

      "À Madagascar, la grogne est indétectable, aussi, la résistance n’est pas palpable, mais elles sont bien là, sous terrain. Les Malgaches savent trop bien que Ravalomanana est un laitier. A ce titre, les GASY ont toujours su et compris qu’il n’est qu’un filou."

    • 12 mai 2012 à 21:37 | iarivo (#5822) répond à diego

      #
      "...combien d’hommes politiques malgaches seront fier de leur rôle ?????... et oseront regarder jusqu’au bout ????"
      #

      En tout cas, il y aura un certain nombre d’entre eux qui seront fier du devoir accompli, celui d’avoir osé franchir le pas pour sauvegarder la République et la Démocratie face à un fou mégalomane qui pensait que tout lui était permit impunément du fait de son élection au suffrage universel !!!

    • 13 mai 2012 à 00:14 | diego (#531) répond à iarivo

      Bonjour iarivo,

      Je n’ai pas le souvenir de parler à votre nom !

      Si je comprends bien, vous ne saviez pas que Rajoelina était DJ ? Moi je sais que Ravalomanana était et est un laitier, lui au moins est un laitier qui a osé affronter les urnes compatriotes. Je vous vois venir, c’était des élections imparfaites, mais dites-nous donc, quand il y a eu des élections parfaites à Madagascar, depuis 50 ans ? Tout est perfectible, un coup d’État ne sera jamais perfectible, il est condamnable. Parlons-nous de la même chose jusque-là ?

      Je ne vous prends pas de haut iarivo, mais j’ai bien peur qu’on ne se trouve pas du tout dans la même page de notre livre d’histoire, ainsi, nous ne pouvons pas parler de la même chose.

      Ne me faites pas la lecture de ce que j’écris.....

      .....Les personnes et politiciens qui pensent qu’on peut gouverner un pays sans avoir passé par des élections sont des personnes qui ont les cervelles partiellement en panne. Dans le monde où je vis telles personnes sont en voie de disparition. Heureusement sinon les peuples des pays démocratiques n’auront plus la joie de gouter aux victoires de leurs camps et apprendre accepter ce qu’une défaite pour les camps adverses..... Une société qui apprend apprécier la victoire et à se soumettre à une défaite est une société qui évoluera......

      .....2009 est une défaite de Ravalomanana par exemple, chouette, mais la victoire, s’il y a eu victoire, à qui elle appartient ? Et au nom de quoi, de qui ? Il me semble que Madagascar n’est toujours pas reconnu par la Communauté internationale et ce n’est pas moi qui l’a dit pour qu’on puisse par d’une victoire !!!! Nous ne parlons décidément pas de la même chose, mais je respecte mes interlocuteurs compatriote !!!!

      Gagner et perdre sont indissociables, ainsi va la vie, mais gagner et perdre en dehors des règles établies par la société dans laquelle nous vivons nous mène tout droit vers le désordre et l’anarchie totaux. Je ne sais pas si nous parlons toujours la même chose. Désolé, mais mes langages sont ceux des campagnards GASY, d’où je suis originaire justement !!!

      La folie, c’est de faire croire à un pays indépendant qu’on peut mettre à sa tête un DJ, sans avoir passé par des élections....si le pouvoir actuel était un bateau où les Malgaches avaient le loisir de choisir de monter ou pas à bord, vous pouvez compter sur les doigts les personnes qui monteraient avec vous !!!! Et je ne suis pas sûr que vous-même, vous seriez monté à bord.....

    • 13 mai 2012 à 00:25 | diego (#531) répond à iarivo

      Iarivo,

      Déclarer d’un côté innacceptable et condamner les agissessements d’un ancien chef d’état, et de l’autre côté, trouver normal d’avoir un non élu à la tête de votre pays.....et vous voulez que je vous prends au sérieux IARIVO !!!!

    • 13 mai 2012 à 11:34 | Paulo Il leone (#6618) répond à diego

      Vous parlez à un mur Diego ! Il ne pense qu’en termes manichéens et est convaincu de dire la vérité parce qu’il dit ce qu’il pense.
      Bon courage quand même

    • 13 mai 2012 à 13:26 | iarivo (#5822) répond à diego

      Bonjour diego,

      A la lecture de vos commentaires, je vous reconnais pour votre bon sens et la cohérence de vos analyses.

      Malheureusement, le problème c’est de vouloir toujours rester bloqué sur ce "kudeta" comme s’il était une fin en soi, le but final, le "nombril" de cette crise.

      Une telle prédisposition de l’esprit ne peut que fausser l’objectivité de l’analyse que l’on veut ressortir de ces douloureux évènements.

      Par sa gestion des affaires de l’État (abus de pouvoir, monopolisation de l’économie du pays au seul profit de son groupe Tiko, élimination de ses adversaires politiques et des entreprises concurrentes, etc., ...) Marc Ravalomanana s’était créé une pléthore d’ennemi tant dans le monde politique ou des affaires que dans la société civile.

      Ces derniers, victimes des malversations "odieuses" de Marc Ravalomanana, n’avaient pas d’autre choix pour survivre que d’évincer par la force (avec ou sans "kudeta") le Président "élu".

      Pour mener à terme cette action, Andry Nirina Rajoelina, lui-même victime directe des spéculations criminelles du Président "élu", a été choisi parmi ses pairs comme celui qui serait capable de rassembler le plus grand nombre de mécontents, d’adversaires ou d’opposants à Marc Ravalomanana et à sa gestion personnelle et déloyale des affaires de l’État.

      Andry Nirina Rajoelina est là pour faire tomber le Président "élu".

      Depuis le début de la crise, bien avant 2009, il n’avait jamais été prévu qu’Andry Nirina Rajoelina resterait à ce poste pour plusieurs années, des élections ayant été prévu dans les mois qui suivirent l’éviction de Marc Ravalomanana.

      Andry Nirina Rajoelina n’a aucune compétence, aucun savoir-faire ou expérience pour gérer les affaires de l’État parce que son rôle initial se limitait uniquement à évincer le Président "élu" et de mettre en place, dans la foulée, des élections libres, fiables et transparentes acceptées par la majorité des entités politiques et de la société civile.

      La suite des évènements (opposition organisée, GTT, contestation internationale, etc.) ont fait que sa présence au sommet de l’État a perduré plus longtemps que prévu.

      - La cause, la source, l’origine, le nombril, la raison d’être de cette crise est bien Marc Ravalomanana et lui seul.

      Et il est évident et tout à fait logique autant que cohérent d’affirmer que cette crise ne prendra fin que lorsque Marc Ravalomanana sera réellement et définitivement écarté de la vie politique malagasy.

      Pourquoi ? Parce que ceux qui sont à l’origine de cette éviction ne reviendront JAMAIS sur la raison d’être de leur action : LA LEGITIME DEFENSE DANS L’INTERET SUPERIEUR DE LA NATION.

      Toute proposition de solution qui accepterait, envisagerait ou, pire, exigerait le retour de Marc Ravalomanana sur la scène politique malagasy (que ce soit comme Président ou comme député, sénateur, etc.) sera indéniablement voué à l’échec puisque rejeté d’office par le noyau dur de la HAT.

      Si les accords de Maputo ont échoué c’est parce qu’ils envisageaient le retour de Marc Ravalomanana…

      Si l’acte additionnel d’Addis-Abeba a échoué c’est parce qu’il envisageait le retour de Marc Ravalomanana…

      Si la proposition conjointe franco-sud africaine de Pretoria a été refusé c’est parce qu’elle envisageait le retour de Marc Ravalomanana…

      Si l’actuelle feuille de route du Paon d’or pose tant de difficulté à être appliqué c’est parce qu’elle envisage le retour de Marc Ravalomanana…

      C’est cela la réalité toute simple, et non toutes ces élucubrations imaginaires autant que farfelues les unes que les autres, qui prétendent que :
      - Andry Nirina Rajoelina a peur de se présenter à des élections face à une éventuelle candidature de Marc Ravalomanana,
      - que les commanditaires de ce coup de force de 2009 sont là par soif du pouvoir ou/et pour dépouiller toutes les richesses naturelles de Madagascar,
      - que ces mêmes commanditaires sont jaloux (!) de Marc Ravalomanana,
      - et que sais-je encore comme imbécillité …

      Le constat est bien là, Marc Ravalomanana a gravement fauté durant ses 7 années de mandature présidentielle et aucune action ou décision légale, constitutionnelle ou institutionnelle (élection, Haute Cour de Justice, etc., …) ne permettait PLUS de mettre rapidement et réellement fin à cette dérive criminelle.

      Le mouvement orange, et tout ce qui s’en suivra, en a été une réponse, une action contre cette dérive.

      Le Président "élu" incriminé a été évincé de ses fonctions, maintenant tout le monde, y compris et en premier lieu les commanditaires de cette action, souhaite un rapide retour à la normalisation constitutionnelle et à l’État de droit.

      Cette normalisation ne pourra se réaliser qu’à la seule et unique condition que le Président "élu" incriminé est réellement et définitivement écarté de la vie politique malagasy, de gré ou de force.

      - Dès que cette condition sera remplie, Andry Nirina Rajoelina démissionnera de ses fonctions de Président de la Transition (ou de la HAT) dans les 48 heures qui suivront.

      Une petite anecdote pour terminer.

      Dominique Strauss Kahn avait été accusé de viol et une de ses premières réactions a été de démissionner de ses fonctions de Président du FMI.

      C’est là un geste noble, une grande décision qui ne peut venir que de personnes ayant le sens des responsabilités et du respect des valeurs humaines mais aussi de la charge qui lui est confié.

      Marc Ravalomanana est accusé de toute une série de malversations délictuelles et criminelles qu’il aurait accompli durant ses 7 années de mandat présidentiel et, certes, il bénéficie bien sûr de la présomption d’innocence tant qu’il ne sera pas jugé par un tribunal compétent.

      Mais quelle est sa réaction ? Contrairement à DSK, Marc Ravalomanana va s’obstiner à réclamer la restitution de ses responsabilités dont il avait été évincé, et cela malgré que cette réclamation, continuellement infructueuse, fait perdurer la crise pour une durée indéterminée…

      Qu’il s’explique et se justifie d’abord devant la Justice, et après nous verrons en fonction du jugement rendu !!!

    • 13 mai 2012 à 13:54 | iarivo (#5822) répond à Paulo Il leone

      Mon pauvre Paulo Il leone !

      Vous m’excusez pour cette petite familarité pas bien méchante mais j’ai bien peur que c’est vous qui soit enfermé dans votre tour d’ivoire, pire, votre tour de la Bastille !!!

      Qui ne pense vraiment qu’en termes termes manichéens si ce n’est vous et vos griots !!!

      Marc Ravalomanana c’est un Dieu (avec un D majuscule, svp !), il n’a fait que du bien pour lui, pour Madagascar, pour le peuple malagasy ...

      ... alors qu’Andry Rajoelina n’est que le Diable personnifié qui a tout détruit et affamé le peuple malagasy pour ses seuls besoins de richesses, de puissance !!!

      Voilà à quoi se limite vos analyses (si je peux les appeler ainsi( !!!

      Ca, c’est vraiment du "manichéisme", et c’est bien VOUS qui le promu ici et là dans vos différents commentaires SANS TETE NI QUEUE !!!

      Et quand vous trouvez un intervenant qui ne partage pas votre point de vue, ce sont les insultes, les vulgarités et les injures qui pleuvent, prouvant ainsi votre incapacité d’aborder sérieusement et honnêtement le FOND du problème !!!

      Vous n’êtes qu’un intervenant du même style que ceux de TanaNews ou de MyDago où le débat se réduit à un dialogue monologue "agressif" destiné à faire taire ceux qui viennent les contredire dans leur (fausses) certitudes !!!

      Sans rancune !

    • 13 mai 2012 à 16:38 | Paulo Il leone (#6618) répond à iarivo

      Monsieur iarivo, (vous avez raison je suis pauvre, en tout cas pas très riche en biens de ce monde)
      La Bastille était une prison, si j’y suis enfermé un jour ce sera parce que je gêne ceux que je dénonce.
      Je ne vois pas ce que le mot "griot" vient faire dans notre débat, mais je serai attentif à vos explications.
      Je n’idolâtre pas Marc Ravalomnana, loin de là. Ceux qui me connaissent savent que je ne l’ai jamais considéré comme un sauveur. Je dis seulement—et c’est bien ce qui me vaut les foudres des adorateurs d’ANR—que les autorités illégales le laissent rentrer, libre et éligible, pour qu’il puisse, s’il le décide, se présenter à l’élection présidentielle.
      Je ne considère pas du tout ANR comme le diable personnifié, juste un pion manipulé par des forces dont il n’a pas lui-même conscience, un jeune homme égaré en politique qui ne doit sa célébrité qu’au fait d’avoir poignardé Ravalomanana dans le dos, et qui je le crains sera tôt ou tard victime de son orgueil démesuré.
      Quant à vous, je vous prie sincèrement de m’excuser si j’ai parfois dépassé les bornes de la politesse en vous insultant. Je n’en suis pas fier. Cela dit, je ne crois que nous arriverons à nous entendre, vous êtes trop borné et vous êtes haineux envers ceux qui pensent différemment de vous. Bon week end

    • 13 mai 2012 à 16:50 | diego (#531) répond à iarivo

      Bonjour Iarivo,

      Les Malgaches n’ont pas encore le loisir et luxe de se polémiquer, surtout depuis 2009.

      Vurtiellement, Madagascar est un pays inexistant depuis 2009. Je me demande alors si vous et les gens qui sont derrière le pouvoir en place en êtes conscients ?

      Que vous aimiez Rajoelina, c’est votre droit, Madagascar est en crise depuis 2009. Que vous trouvez bien le monde sans Ravalomanana, Madagascar est plongé dans une crise sans précédence depuis 2009. Nous pouvons, nous toutes et tous, se rivaliser et faire la démonstration de nos intelligences, mais une chose est vraie, le pays est en crise depuis trois ans. Et quand la Communauté internationale ne vous reconnait pas, ne vous cautionne pas, comment gouverner un pays dans cette condition ?

      Ici et là, vous entendez des grèves, pour demander de l’argent ! Ben voilà, les citoyens malgaches demandent de l’argent à un état inexistant ! C’est une logique à la Malgache et ceux qui demandent des aides sont les intellectuelles, les élites du pays. Des gens qui sont sensés savoir dans quel état est exactement notre pays. Des gens, dans sa majorité, cautionnent, de près ou de loin, la présence d’un non élu à la tête de leur pays. Des gens, des politiciens, des intellectuels et des élites de notre pays, qui nous parlent de démocratie, d’un état de droit, des intérêts nationaux et j’en passe, mais trouvent normal qu’au bout de trois ans, leur pays n’est toujours par reconnu par le monde....et ils ne se posent pas des questions POURQUOI DONC ?

      Aimer ou détester une personne est une chose, mettre l’avenir d’un pays et de son peuple en péril en est une autre. Quelque soit les divergences qui peuvent séparer les Malgaches, au bout de trois ans de crise, toutes et tous les Malgaches doivent comprendre qu’il y a quelque chose, il y a des graves problèmes. Au lieu de cela, beaucoup se focalise sur le sort de Rajoelina....demain, il quitte ce pouvoir illégal, qui prendrait la peine d’avoir ses nouvelles encore d’ici un mois ? Mais Madagascar, dans quel état serait-il d’ici quelques semaines, quelques mois, dans un an ? Le monde traverse une crise grave, nos politiciens en sont conscients ? Non, tant qu’ils ont leurs 4X4, le monde va bien pour eux, qu’ils pensent, la colère d’un peuple ressemble à un cyclone, un cyclone n’épargnera personne....ne le savent-ils pas encore, visiblement non !!!!

      On peut faire des beaux discours sur tout Iarivo, mais une chose demeure et ne changera jamais :

      - Un pays a besoin d’un état légitime et visible,

      - Un pays ne survivra jamais sans une Constitution solide et des Institutions viables, fiables solides et dans lesquelles tout un peuple se reconnait.

      - Et enfin, un pays a besoin de son peuple qui légitime ses élus à travers des élections.

      On a quoi depuis trois ans ??????

      Vous parlez de Justice, quelle justice dans un pays en désordre, qui n’a même pas des élus légitimes depuis trois ans ?

    • 13 mai 2012 à 17:00 | Jipo (#4988) répond à iarivo

      Iarivo , merci pour ces longues explications, mais vous n’ arriverez pas à me persuader comme vous avez si bien réussi avec vous même .
      je tiens à vous RE- préciser que je ne suis pas pro Ravalomanana, mais votre argumentaire que le but de votre majorette était de sortir Ravalo , voilà 3 ans que c ’est fait !
      Que quand ce serait fait : " il partirait " ; il a meme modifié la constitution pour pouvoir se présenter , ce qui démonte, vos " croyances " & affirmations .
      Donc à vous lire il faut remercier le DJ de s ’etre sacrifié d’ avoir pour l’ intérêt supérieur de la Nation évincé un dictateur elu par les Malgaches , et surtout reconnu par la communauté Internationale , qui de ce fait se rangeant du coté du dictateur , est contre vous , et la démocratie que vous prétendez représenter !
      " Vous connaissez le slogan : " Si tu n’est pas avec moi , tu es contre moi , ou les ennemis de tes Amis sont mes ennemis " .
      Donc la Communauté Internationale , l’ UE , les Nations Unies , le BDE , voir meme la SADC cautionnent un voleur , spoliateur , et tous autres qualificatifs que vous l’ affublerez !
      Vous etes dans le denie le plus complet , vous montrez au monde entier qu’ ils sont tous dans l’ erreur , et que seuls votre minorité de djihadistes merite non seulement les 109 vierges , mais en plus les plus plates excuses non seulement des 20 millions que vous prenez en otage, mais également de la CI qui finalement se le mettent tous dans l’ oeil, et que heureusement grace à vous l’ obscurantisme est en train de disparaitre, en plus d’ un avenir radieux qui se profile à l’ horizon !
      Sans vouloir vous éclairer " vous voulez faire croire cela à qui !, vous pouvez aimer les couleuvres , mais ne forcez pas ceux qui n’ en veulent pas , à en manger .
      Je terminerai avec le vieux proverbe , que l’ intérêt de la majorité , primant , elle passe avant celui de la minorité , et ce UNIVERSELLEMENT ! qui plus est quand elle est non seulement nationale , mais de plus Internationale, et quand on en est INDEPEDANT FINANCIEREMENT , non seulement on ne fanfaronne pas , mais en plus on fait profil bas , ce qui dans votre modestie ne fait pas encore de vos attributions, cela s’ appelle : "faire canard ".
      L’ arrogance qui vous caractérise désespérerait même le Dieu de l’ Ophtalmologie , même pas un cas d’ école , juste irrécupérable : Azafady
      Je REPETE que contrairement à vous je ne suis pas obsédé, et donc aveuglé par Ravalomana,
      .

    • 13 mai 2012 à 17:40 | iarivo (#5822) répond à diego

      Merci diego pour votre réponse sans polémique et sans aucune prise de tête, ce qui est rare sur ces forum !!!

      Je reste toutefois surpris que vous considérez encore et toujours le monde politique malagasy limité aux seuls Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina !!!

      Sauf erreur ou omission de ma part, vous déduisez donc que si nous ne sommes pas au diapason avec Marc Ravalomanana, alors c’est que nous sommes des adorateurs d’Andry Rajoelina ???

      Ne trouvez-vous pas votre conception du monde et des idées plutôt réductrice ???

      - Pourtant combien de fois depuis plus de 2 ans j’avais ajouté en signature à chacun de mes commentaires le texte suivant (et même en caractères gras, en rouge ou en vert, pendant quelques semaines !) :

      "Les Ratsiraka, Ravalomanana, Rajoelina et Zafy, on s’assoit dessus…
      On n’en à rien à foutre.
      "
      (Extrait de la Gazette de la Grande Ile)

      Cela confirme donc bien mes insinuations lorsque j’affirmais que certains n’accepteront de voir (consciemment) que ce qu’ils voudront voir !!!

      Ce qui, d’une manière plus explicite, signifie qu’ils ne prendront dans la réalité que les faits qui les arrange et réponde à leur rêve !!!

      Je ne suis pas là, dans les forum, pour venir mettre de l’eau au moulin de Marc Ravalomanana ou d’Andry Rajoelina, encore moins pour faire des éloges à quiconque mais bien plus pour essayer d’analyser les faits d’une manière impartiale et surtout cohérente afin d’apporter et de proposer des solutions pragmatiques et constructives à cette crise.

    • 13 mai 2012 à 18:17 | iarivo (#5822) répond à Jipo

      Oh que non, je ne cherche nullement à vous convaincre de quoi que ce soit, ce serait vouloir tenter de vider les océans avec une cuillère à café !!!

      Je me contente d’analyser et d’expliquer la crise actuelle et d’essayer d’apporter des réponses que j’estime être suffisamment objectives et pertinentes pour qu’une ébauche de solution "constructive" soit envisageable.

      En tout cas, ET C’EST LA LE POINT LE PLUS IMPORTANT, si cette "Transition" a perduré plus de 3 années, c’est bien du fait que ceux qui ont voulu la combattre ont échoué dans leur démarche parce qu’ils s’y sont mal pris.

      Et si ils s’y sont mal pris, c’est bien parce qu’ils se sont obstiné tout au long de ces 24 derniers mois à s’agripper sur des positions qui n’avaient plus rien à voir avec la réalité mais qui rassuraient leurs certitudes.

      Et ils continuent toujours à s’agripper à ces mêmes certitudes !!!

    • 13 mai 2012 à 18:38 | iarivo (#5822) répond à diego

      diego,

      Pourquoi voulez-vous à tout prix prendre comme point de départ de cette crise l’année 2009 ???

      Avant 2009, Madagascar était-il un Paradis terrestre, un Eden où tout allez bien dans le meilleur des mondes possibles ???

      Cette crise serait donc née un beau jour de l’année 2009, probablement un matin où Andry Rajoelina s’était levé du mauvais pied et avait ainsi décidé, dans la foulée, de faire le plus grand coup d’éclat de l’année, mieux, du siècle ???

      Auriez-vous peut-être peur d’aller en-deçà de 2009 et d’analyser d’une manière objective et en toute impartialité les différents évènements qui s’y sont succédé ???

      Mes questions sont sérieuses et j’espère avoir des réponses sérieuses …

    • 13 mai 2012 à 18:54 | iarivo (#5822) répond à diego

      diego,

      Oui, le pays est en crise « ouverte » depuis 3 ans, et la Communauté internationale reste dans l’attente de la mise en place d’élections libres, fiables et transparentes, reconnues par la MAJORITÉ des entités politiques et de la société civile, afin de pouvoir reprendre ses investissements et autres subventions à Madagascar.

      Mais franchement et honnêtement, sans partie prise et en toute lucidité, qui serait réellement handicapé par ces élections ???

      Qui a tout intérêt a ce que ces élections n’aient jamais lieu, ou alors le plus tard possible ???

      - Le pouvoir dit « putschiste » ou l’opposition représenté par la mouvance Ravalomanana ???

    • 13 mai 2012 à 19:23 | iarivo (#5822) répond à diego

      #
      Ici et là, vous entendez des grèves, pour demander de l’argent ! Ben voilà, les citoyens malgaches demandent de l’argent à un état inexistant ! C’est une logique à la Malgache et ceux qui demandent des aides sont les intellectuelles, les élites du pays.
      #

      Eh bien non, je ne suis toujours pas d’accord avec votre vision des faits !!!

      Moi, je trouve plutôt cela de « normal », … disons « humain », ce serait plus exact !!!

      Quand des corporations de tout genre et autres groupements professionnels ont du mal à joindre les 2 bouts à chaque fin de mois, pire, chaque jour, dans un monde (une planète) qui subit de plein fouet une crise financière et économique …

      Quand ces mêmes corporations de tout genre et autres groupements professionnels subissent de plein fouet cette crise financière et économique que connaît le monde (la planète) …

      Quand ces mêmes corporations de tout genre et autres groupements professionnels n’ont quasiment jamais pu obtenir en temps normal un réajustement de leur rémunération ou une mise à niveau des subventions qu’ils perçoivent …

      Alors pourquoi ne profiteraient-ils pas de ce que l’État, ou du moins ce qu’il en reste, soit dans une situation de faiblesse, d’instabilité pour tenter de réclamer un mieux-être ???

      Surtout que des élections sont prévues à court ou moyen terme et qu’après celles-ci ils n’auront plus le même rapport de force.

    • 13 mai 2012 à 20:05 | Paulo Il leone (#6618) répond à Jipo

      Au risque de vous offensez, je m’étonne que vous parliez si longtemps à un mur. Je ne suis même pas sûr qu’il vous lise entièrement, il en est à répéter inlassablement son mantra de haine "je hais donc je suis". Bon courage quand même.

    • 14 mai 2012 à 04:08 | diego (#531) répond à iarivo

      Iarivo,

      Je vous répondrai, je vous donnerai mon avis c’est certains !!!

  • 16 mai 2012 à 21:51 | torakizany (#6069)

    Faut-il en pleurer ou en rire ?
    La seule détermination que l’on constate à travers cette lettre, c’est DE CONTINUER à PERCEVOIR les émoluments de membres de faux parlement, fausse assemblée, faux comité !
    Rakotoarivelo est un MOU qui TIENT à son salaire et le reste de la "mouvance" (ce qu’il en reste vraiment) fait de même.
    On veut bien comprendre que c’est VITAL pour votre famille et VOTRE STANDING, mais de grâce, de grâce, ARRÊTEZ LA MASQUARADE ! Vous ne trompez PERSONNE, même pas les autres CLOWNS de la SADEC, eux aussi en plein représentation de CIRQUE !
    Les Malgaches sont gavés de VOS COMÉDIES égoïstes ! Qui va vous croire encore ?
    Ce n’est pas en écrivant des lettres dans lesquelles on SEMBLE réclamer justice pour un peuple-prétexte à TOUS LES ABUS de position, que vous deviendriez LÉGITIME !
    Si tu te FOURVOIES avec DES CRIMINELS, fortes sont les chances que TU EN FAIS PARTIE !
    Si tu ACCEPTES d’être payé par les mêmes QUI SOUDOIENT des CRIMINELS, TU ES UN CRIMINEL TOI-MÊME et tu EN FAIS PARTIE, preuves à l’appui !
    Enfin quelle INDIGNITÉ mon Dieu ! Rakotoarivelo prend soin de préciser que ses compagnons de BEUVERIE aux frais de l’état, SUSPENDENT mais NE DÉMISSIONNENT PAS !
    Le courage de tes OPINIONS devrait être SOULIGNÉ Par une VRAIE SUSPENSION avec SUSPENSION d’indemnités en parallèle !
    MAIS EN AVIEZ-VOUS LES TRIPES ?
    Comme dit l’exilé Africain, exhibiteur de billets d’avions : "VOUS AVIEZ SU Y ENTRER, SACHEZ VOUS EN SORTIR". Il s’agit de cela et pour une fois, je suis d’accord avec Marc Ravalomanana.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS