Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 janvier 2022
Antananarivo | 07h56
 

Economie

Le projet ilménite

Les travaux du port d’Ehoala ont commencé

mercredi 13 juin 2007 | Lanto

Le Port d’Ehoala à Taolanaro est la « principale réalisation du partenariat public et privé » selon le Chief Executive Officer de Rio Tinto Diamonds & Minerals, Andrew Mackenzie. La pierre angulaire de ce projet a été posée par le président Marc Ravalomanana hier matin. « Ce sera la plus grande structure en eau profonde jamais construite dans l’Océan indien » nous fait-on comprendre depuis le gouvernement qui ajoute que c’est un projet de grande envergure puisque financé à hauteur de 105 millions de dollars par la société Qit Minerals Madagascar (QMM) contre 35 millions de dollars par l’Etat malgache à travers le Projet Pôle intégré de croissance ou PIC.

Trois ans pour réaliser les travaux

Le Port d’Ehoala s’inscrit dans le programme de développement économique de Madagascar en général et celui de la Région de l’Anosy, en particulier, dont le désenclavement total ouvrira la porte à une croissance économique sûre et pérenne. Redevances, impôts, taxes et dividendes versés à l’Etat, diminution des coûts de manutentions par rapport à l’ancien port, diminution des taux de frets maritimes, opportunités pour de nouvelles activités (transbordement international de conteneurs et développement d’une zone franche à vocation industrielle et logistique), création d’emplois directs et indirects au niveau du port et de la future zone industrielle et logistique, intérêts macro-économiques découlant de l’impact sur le développement régional (développement d’activités liées au port, développement d’activités dont les conditions d’accès aux marchés internationaux sont améliorées), tels sont les avantages qu’offrira le développement de la zone pour l’Etat et la collectivité malgaches. Les travaux qui s’étaleront sur trois ans sont confiés à DAIHO Corporation.

Pour désenclaver

Dans son allocution, le Président de la République, Marc Ravalomanana, a déclaré que cette réalisation est la preuve de la confiance des investisseurs internationaux vis-à-vis de l’Etat malgache, et ce, grâce à la mise en œuvre de la politique du partenariat public-privé et de la politique économique de l’Etat dont il a réitéré la ferme volonté et la détermination d’accorder la priorité aux infrastructures de développement pour les pôles de croissance, et de vaincre ainsi le désenclavement de plusieurs régions par l’ouverture de nouvelles perspectives économiques.

Le Président de la République a tenu à adresser ses remerciements aux partenaires de développement dont QMM, les autorités régionales, la Banque mondiale, l’USAID, le PIC et DAIHO Corporation.

La pose de la première pierre a consisté à jeter un bloc de pierre dans la mer, avec un équipement mobile spécialisé, par le Président de la République. Une plaque commémorative a été inaugurée à l’occasion. Une visite d’usine servant à la séparation du minerai d’ilménite aux autres extractions a terminé le programme.

Les épaves des bateaux qui sont au nombre de 68 jonchant actuellement les côtes malgaches et nuisant à leur environnement seront dégagés d’ici à 12 mois, a promis le Ministre du Tourisme, Julien Ravelonarivo Laporte.

L’évènement a été rehaussé par plusieurs ministres membres du gouvernement, conduits par le Premier ministre, de passage dans la Région de l’Anosy pour un mini-conseil du gouvernement.

Haro sur les compagnies pétrolières

Le Président a manifesté son mécontentement à l’endroit des sociétés pétrolières implantées à Madagascar quant à leur décision d’augmenter le prix du carburant, une décision qu’il a qualifié d’illogique étant donné l’appréciation de l’ariary et la baisse du prix du baril du pétrole au niveau mondial. Par conséquent, il a enjoint le Premier Ministre et le Ministre de l’Energie de faire le nécessaire pour que la situation revienne à la normale. « Seuls doivent primer les intérêts suprêmes de la nation », a-t-il soutenu.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS