Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 13 novembre 2018
Antananarivo | 01h10
 

Socio-économique

Société

Les syndicalistes menacent d’intensifier leur grève à partir de ce jour

jeudi 28 juin | Ny Aina Rahaga

Les syndicats en grève n’ont pas l’intention de fléchir et encore moins de reprendre le travail. Hier, plusieurs syndicats des fonctionnaires ont fait des déclarations similaires sur le maintien et l’intensification de leur grèves à partir de ce jour. Les revendications non satisfaites en sont les principales causes.

Au ministère de l’Education nationale, Arsène Ratolojanahary, membre du syndicat « Mandatehezan’ny mpampianatra », un des syndicats dans ce ministère insiste : « la grève ne prendra fin qu’une fois les revendications satisfaites, et même si cela doit prendre une année  ». Pour Lovanirina Vololoniaina, la situation ne se débloquera pas tant que des avancées palpables ne sont faites. Ce syndicat « Mandatehezan’ny mpampianatra » a lancé également un avertissement à l’endroit de certains responsables du ministère pour que ces derniers cessent les intimidations envers les enseignants afin que ceux-ci reprennent les cours.

Idem du côté des syndicats des services des douanes et des impôts qui ont fait hier une déclaration dans le même sens. Selon Herizo Andrianavalona, président du syndicat des employés de la Douane (Sempidou), il n’y aurait plus de service minimum à la douane et au service des impôts à partir ce de jour. Les responsables étatiques ne se soucieraient point de leurs revendications d’où cette décision. Le président de ce syndicat se plaint également de n’avoir pas été reçu par la ministre des finances, Vonintsalama Andriambololona depuis six mois. Toutefois, malgré la déclaration de ce syndicat, certains services continuent de fonctionner normalement, certains certes au ralenti. Ce ne sont pas tous les fonctionnaires qui adhèrent au mouvement, certains prennent conscience que ces grèves multiples ont des répercussions indéniables sur le fonctionnement du pays et que la population est finalement la plus pénalisée.

32 commentaires

Vos commentaires

  • 28 juin à 09:05 | manga (#6995)

    Du berger à la bergère.
    Notre cher et vénéré l’honoris causa entend bien inciter les gens à manifester dans les rues, contrairement à sa vision des choses face à un climat aussi délétère que tel.
    Un second Mandat mon cher RAMBO, et pour cette année-ci :
    Savez-vous pourquoi le gouvernement n’ose point annoncer les fameuses dates ?
    La Loi de finances rectificative ne serait enterinée du moins durant cette session ordinaire.
    Il vous faut impérativement en verser, et en repassant par le paon, la veille de celle extraordinaire prévue, comme l’espoir fait vivre les oiseaux rares de votre lignée.
    Le mavovava tireur d’élite a rendu son tablier, et comme le phœnix renaît de ses cendres, ny miditra amin’ny loadoaka hono mivoaka amin’ny makarakara.
    Hitrosa amin-dRafozany indray io izao (hi !hi !hi !)

  • 28 juin à 09:18 | Jipo (#4988)

    @ Bonjour .
    Décidément , je kiffe l’ auteur grave :
    « la grève ne reprendra qu’une fois les revendications satisfaites, » alors tout va bien Ny aina rahaga ...

    • 28 juin à 09:45 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      « Ce syndicat « Mandatehezan’ny mpampianatra » ont lancé également » excusez pour l’ oubli 😱 .

    • 28 juin à 15:13 | Tsix (#10296) répond à Jipo

      La grève nous ralentis réellement. Ce n’est pas une solution pour la crise. La solution c’est qu’on doit accepté la fonctionnalité du pouvoir actuel.

    • 28 juin à 15:26 | Jacques (#434) répond à Jipo

      Bonjour Jipo,

      Il est vrai, c’est rageant de voir de telles « bêtises », mais ça n’est pas le fait du hasard. Difficile de s’extirper des vestiges du passage d’un fabuleux marin d’eau douce. Rappelez-vous, malgachisation, ce gros piège à ballots, idée qu’il avait préemptée de ces geignards de 1972. Depuis, les générations se succèdent et butent inévitablement sur l’irréparable. Les plumes de la trempe des Ndimby, Oncle George (paix à son âme) et autres Patrick.A. restent des denrées rares. Au niveau des forumistes aussi la torture de la langue française se « démocratise », à l’image par exemple de ces #10xxx avocats du diable. Mordious, pourquoi ne s’expriment-ils pas malgache, ces #10xxx ?

    • 28 juin à 16:15 | arsonist (#10169) répond à Jipo

      Pourquoi n’écrivent-ils pas en malgache ?
      Ils l’évitent pas parce qu’ils ne savent pas le faire.
      Le malgache écrit ne traduit pas souvent fidèlement le son qu’une personne , procédant à une lecture syllabe par syllabe , prononce à haute voie . De plus les compositions des mots se terminant par « ka » ou « tra » ou « na » avec un autre mot ne se font pas aussi facilement que çà .
      Exemples :
      Vous écrivez « olona » mais vous lisez « houl » .
      Et pour « olom-belona » vous lisez « houloun mbell ».
      Et encore, dans ces deux exemples , les puristes prononcent la dernière syllabe « na » , mais dans un souffle dont le son est tout juste perceptible par des oreilles bien exercées mais inaudibles pour les autres .

      Autant dire : de nos jours les Gasy incapables de lire ou d’écrire en langue gasy sont de plus en plus nombreux .
      Alors certains d’entre eux préfèrent écrire un français approximatif , qui nécessite très souvent de gros efforts au le lecteur qui tente de percer l’épais mystère contenu dans chaque phrase lue.

  • 28 juin à 10:44 | rakoto-neutre (#8588)

    Mitohy ny grevy.
    Meteza ianareo, indrindra ny RaRen’ny mpianatra, eo @ toerana misy ny mpampianatra. Misy zara-vilana anie ao. Rehefa reo miaramila, polisy, zandary miaro ny mpitondra reo dia omena rariny, fa ny mpampianatra mihinana tsifoka anaty boaty. Ampitahao fa Prof Cat VIII tsy stagiaire no mitovy karama @ Agent de police stagiaire. Ao @ rubrique 512 sy 570 dia 90ar sy 14 000 ar, ny volan-jaza 300 ar, traitement familial (rub. 611) : 600 ar. Santionany ireo, dia mba rariny ve zao fanambaniana izao. Dia aleo mitohy ny grevy na dia ho taona fotsy aza.
    ’l faut continuer la grève les enseignants et faire le chantage de boycotter les examens officiels, BRAVO !

    • 28 juin à 11:03 | manga (#6995) répond à rakoto-neutre

      Ô Rikoto a !
      F’angah ny mpampianatra ihany no mizaka fa tsy ny ankizy ampianariny koa ?
      Mivezivezy ny fanahy rehefa ny kibo hono no noana. Dia hoy ianao hoe misy fampianarana manjary ve ao an-tsekoly raha tsy tomombana ny sain’ireo lazaina ho mampita fahalalana ?

  • 28 juin à 10:45 | rakoto-neutre (#8588)

    Mitohy ny grevy.
    Meteza ianareo, indrindra ny RaRen’ny mpianatra, eo @ toerana misy ny mpampianatra. Misy zara-vilana anie ao. Rehefa reo miaramila, polisy, zandary miaro ny mpitondra reo dia omena rariny, fa ny mpampianatra mihinana tsifoka anaty boaty. Ampitahao fa Prof Cat VIII tsy stagiaire no mitovy karama @ Agent de police stagiaire. Ao @ rubrique 512 sy 570 dia 90ar sy 14 000 ar, ny volan-jaza 300 ar, traitement familial (rub. 611) : 600 ar. Santionany ireo, dia mba rariny ve zao fanambaniana izao. Dia aleo mitohy ny grevy na dia ho taona fotsy aza.
    ’l faut continuer la grève les enseignants et faire le chantage de boycotter les examens officiels, BRAVO !

    • 28 juin à 11:24 | Midabetsy (#8062) répond à rakoto-neutre

      Mitohy ny grevy - mety ho azo ekena fa saingy zao :
      - aiza no mianatra ny zanak’ireo mpampianatra migirevy reo ?
      - raha ny aty @ misy ahy, ny mpampianatra ny privé dia kely karama nohon’ny prof fonctionnaire nefa ny résultat @ examen dia mifamadika @zay.
      - Raha ny fianarana natao no jerena dia ny prof any @ lycée (sortant ny ENS) ihany no tena hita fa vocation no anaovana mpampianatra. Ny sisa dia hita fa vokatrin’ny tsy fananana asa no sady tsy de nisongadina tany ampianarana . Samy miahy ny ao anatin’ny vilaniny isika @zao ka aza tezitra amiko nareo mpampianatra.
      FEHINY : aleo hampianatra izay mazoto fa aza ampitahorina. Voambaka ny mpianatra any @ fanjakana satria ny zanakareo mpampianatra any @ privé izay mianatra hatrany.

    • 28 juin à 14:06 | rakoto-neutre (#8588) répond à rakoto-neutre

      Lay zara -vilana mihitsy no tokony hahitsy. Maro ny zanakin’ny mpampianatra no mianatra any @ sekolim-panjakana nohon’ny tsy fahampiana.
      Mpampianatra ny Filoha Tsiranana, niadana ny mpampianatra : manana trano, manana fiara, ny karama tsy lany anaty 1 volana. Ankehitriny vao eny am-pangalana vola ianao dia efa manaraka aoriana ao ny mpitaky trosa, dia mitrosa indray avy eo...dia toy izany hatrany isam-bolana. Dia efa ataon’ny olona sasany hoe TDL (Tonga Dia Lany), raha sanatria misy marary dia mandry fotsy indray andro maromaro. Indrindra moa reo mpampianatra any @ fanabeazana fototra (4 mi moderne anie no ilazan’ireo mpanana an’ireo). Mba ampitahao @ any aminareo any am-pita any ange ry Manga.
      Fehiny : izaho dia momba ny mpampianatra ary avelao aloha mba hiaritra any ny mpianatra fa ny mpampianatra dia efa ELA NO NIARITRA !
      Samia velon’aina e !

    • 28 juin à 15:19 | Tsix (#10296) répond à rakoto-neutre

      Ny grevy anie ka ho an’ireo olona tsy misy atao mihintsy e. Ho an’ireo olona tsy mieritreritra ny hfa ny azy ihany. Ny be sy maro anefa dia efa miaraka manaiky fa ratsy ny grevy ary tsy ilaina mihintsy. Aleo ny mpitondra iasa tsara dia mahatokia azy fa ainy no mitondra atsika makany amin’ny fivoharana.

    • 28 juin à 15:59 | Toutoun (#10298) répond à rakoto-neutre

      Ka efa fantatra fa tsy vahaolana ho an’ny kirizy ny fitokonana, vao maika aza mampikatso ny asa rht tokony handroso. Ny governemanta vaovao dia efa miezaka amin’ny famaliana ny fitakiana fa isika mihitsy no minia tsy mijery !

    • 28 juin à 18:32 | manga (#6995) répond à rakoto-neutre

      Rakoto,
      Fantatro tsara ny fandehan’ny fampianarana ao Dago na dia tsy nahavita toy ny vitanao ny tenako.
      Na dia aty lavitra ny tena dia mahatsiaro tsara ny elanelana nisy teo amin’ny fotoana nanatrehana ny solaitrabe (repoblika voalohany : 26 isa fara-fahabetsany), sy ny taoriany nahavoatery nampisasaka roa (iray maraina, ny an-tsany ny tolajandro ka mitotaly 120 isa)
      Mila fitsaboana ny fanabeazana fa tsy araky ny fiheveran’ny sasany azy.
      Tsy tokony atao safosafo ivelany toa ny fampidirana mpampianatra FRAM fotsiny, fa fanapotsirana ny nana miangona ao.
      Manabe ny voady natao saingy teren’ny zava-misy dia toa lasa fotoana fandanian’andro sisa. Tsy ny vola no tsy misy fa ny fampiasana azy mihitsy no mandeha any amin’ny tsy falehany.
      Ka rariny dia rarinty raha fitokonana no mendrika mandra-pihemoran’ireo milaza fa tompon’andraikitra eto amin’ny firenena : Tsy misy vahaolana ankoatr"izay ka tsy tokjony hihemotra hatramin’ny farany ireo mpiçtaky ; na taona fotsy io na ho fandroahana.
      Tsy milamina anio io dia tsy hilamina mandrakizay.
      Domy dieny mafana ny vy fa ela notoratorahana ka mahavoa mason’angatra ny an’izao fitondràna misy izao.
      Ekena fa tsy vao androany ny aretina, saingy niseho ho mahavita izy ireo, ka dia tsara ampitsiahivana azy ny naloaky ny vavany.
      MIALA RAJAO FA MAIVAVA...

  • 28 juin à 10:52 | Isandra (#7070)

    Le TIM deviendrait il les insoumis Gasy, qui exploitent les syndicats pour conquérir le pouvoir ?

    Les insoumis ont ils réussi ? Chacun sa réponse.

    C’est fou ah ! On n’aime pas la France, mais, on a toujours le réflexe de la copier.

    Moi, j’aime la France, déteste les colons.

    • 28 juin à 11:10 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      Où voyez vous des colons français à ce jour ,Isandra ?
      Ils ont refait leur vie en Europe les vieux colons .Ils sont retournés dans un pays où l’électricité flambe jour et nuit ,où on roule sur de belles routes ,où on se fait soigner à peu de frais ,où l’hygiène est partout ,où la gendarmerie ne brule pas les villages ,où plus de 80% de la jeunesse va jusqu"au baccalauréat, où l’espérance de vie dépasse 80 ans pour les hommes .Ils ont gagné au change ceux qui périclitaient sur la terre malgache.Ils avaient oublié que la vraie richesse , le bonheur de vivre ,c’était chez eux ! Ils avaient perdu les plus beaux jours de leur jeunesse sur des terres latéritiques et qui donnaient peu .

    • 28 juin à 14:18 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      La colonisation ne se manifeste seulement pas sur la pratique, mais, surtout sur la mentalité et le comportement.

    • 28 juin à 18:08 | manga (#6995) répond à Isandra

      Et voilà « l’Isandra tsy mivadi-belirano » se désolidarise complètement du « tolom-bahoaka nimatimatesana » qu’elle avait tant soutenu pour placer au détriment son échiquier devant la scène : le plus ridicule des prétendants au trône.

  • 28 juin à 13:56 | tsirah (#10314)

    vous les grévistes vous ne faites que perturbé la vie quotidienne des malagasy

    • 28 juin à 16:31 | vatomena (#8391) répond à tsirah

      Isandra ,si les malgaches avaient adopté le comportement des colons la ville serait plus propre et plus ordonné qu"aujourd’hui. On roulerait plus surement sur les routes .Et il y aurait des hospices pour recueillir les 4 mis d’aujourd’hui . Le malgache n’est plus vertébré.Il est errant dans son propre pays . Sa culture était pourtant sortie intacte de l’époque coloniale .Elle s’était meme enrichie .

  • 28 juin à 14:02 | jayo (#10317)

    la grève ne changera rien pour notre pays, il faut penser à se rapprocher et se réunir pour retrouver la paix

  • 28 juin à 14:03 | Christianna (#10313)

    Peu importe la situation existant ,on gagne jamais d’avantage en fesant de la grève , ce n’est pas une solution , il suffit juste de faire un compromis et c’est tout !!

  • 28 juin à 14:46 | tojo (#10300)

    mais pourquoi continuer ? franchement c’est claire que ces syndicats ne s’intéressent pas au bien du pays qui doit sortir de cette crise.

    • 28 juin à 18:41 | manga (#6995) répond à tojo

      TOJO,
      « ...Un syndicat qui ne s’intéresse pas du bien... »
      Je ne sais pas ce que contient votre miniature de cervelle puisque vous n’avez même idée de ce que c’est exactement le syndicalisme ; mais en plus vous vous trompez totalement sur ce que veut dire « sortie de crise ».
      Mianara dia mbola velon’aina fa rehefa mitsitra tsy afaka intsony. Tsy mahagaga raha antsoina amin’ny taranaky iray alina...

  • 28 juin à 15:14 | harena (#10295)

    Si vous aimez votre pays, essayer de ne plus faire de grève, nous somme en période de l’apaisement et d’étapes pour l’élection.

    • 28 juin à 18:55 | manga (#6995) répond à harena

      Ombiasa tsy mahasitrana na CHARLATAN ny anareo ka tsy ahatongavana any amin’ny fitoniana velively.
      Raha nitsoa-daharana ny sasany fa nahazo ny anjarany, na hoe MAPAR, dia hoy ianareo hoe : najaina ny andininy 54 dia izay no antsoina amin’ny hoe APAISEMENT.
      Angaha vitan’ny tefitefy toy izao ny fitondràna ny firenena ?
      Lavabasy ihany iDada niteraka ireo Sendika maro tsy pesipesenina ireo.
      Tsy misy valiny ny fangatahana, dia tsy misy torak’izany koa fandaniana ny « Loi de finances refictificative ».
      Ary raha tsy lany ny lalàna voalaza dia tsy misy ny fampiasam-bola ankoatry ny voarakitra teo aloha .
      Koa rehefa tsy ampy ny vola enti-miasa, dia tsy misy torak’izany koa ny fifidianana.
      Tampina ny « dobla-enina » ka manatelina azy no sisa mety.

  • 28 juin à 15:40 | Toutoun (#10298)

    C’est inutile de créer encore une provocation qui n’apportera rien pour la sortie de la crise ! pensez maintenant sur le bien du pays !!!

    • 28 juin à 15:45 | Isandra (#7070) répond à Toutoun

      Mais, le problème, Rajao mangala-ketsa indray no avo vava,

      Il faut que Rajao fasse un méa culpa, suite à la confirmation de la HCC de sa violation de la constitution, et ensuite, profil bas. Cela pourrait résoudre la moitié de la crise.

  • 28 juin à 15:55 | komi (#10299)

    Des grève par tous !! est ce que c’est utile pour nous sortir de la crise actuel ? Vous avez tort, cela peut entraîne des nouveaux problèmes pour notre pays

  • 28 juin à 17:57 | Jipo (#4988)

    Le problème , c ’est el capo, celui qui s’ accroche au pouvoir comme aux titres honorifiques , qui n’ en ont que l’ air sans la chanson.
    Le problème c ’est hery et l’ objectif de ces grèves ou menaces de grèves, c ’est d’ en dégager la cause, qui se refuse non seulement à en porter a responsabilité, mieux refuse de dégager, la soupy est trop bonne !

    @ Jacques & Arsonist , banco pour le « pas trop de nos ancêtres les gaulois pour les petits Malagasy, » ( j’ y étais) 🤨 .
    Pour les syllabes et leurs prononciations, je vous l’ accorde que certains écrivent phonétiquement, mais comme dans l’ apprentissage de toutes les langues, il y a des règles, une fois que vous savez que le O se prononce : « OU » que certaines voyelles en fin de phrase sont tombantes, quand d’ autres sont montantes, n’ explique pas : « que les grèves ne reprendront qu’ une fois les revendications satisfaites » : CQFD : c ’est qu’ il faut en ce cas surtout pas les satisfaire ...
    bon ça va j’ en demande peut etre trop : 😓 azafady !

    • 28 juin à 18:07 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Quand au nouveau millésime post 10.000, j’ en ai déjà proposé pour le pulitzer 2018 si si , pas piqués de hannetons, ils valent leur pesant de cacahuètes, le culte de l’ à peu près, de la médiocratie, et les faillites (ou assassinat) des cultures, ressemble à une épidémie des plus contagieuse, ebola, la vache folle et le sida n’ ont qu’ à bien se tenir, j’ y coze la france oh ! si bien que toi avec les nouveaus professeurs de Français kon -vous a dit qui va viendre ôté !
      Vive les SMS et si le Français pour vous c’ est du cinoix : alors Berlitz ...
      On va revenir aux quotas, si un jour ont les a quittés ?

  • 28 juin à 18:45 | olivier2 (#9829)

    « Les syndicalistes menacent d’intensifier leur grève à partir de ce jour »

    une pensée pour notre ami EL CHE, dont le rêve de changement VRAI est en marche.

    Qui pourrait en douter ?

     :)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 189