Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 14 juin 2021
Antananarivo | 21h07
 

Politique

Assemblée nationale

Les sociétés civiles réclament le dépôt du PLFR 2021 à Tsimbazaza

samedi 5 juin | Mandimbisoa R.

Les organisations de la société civile montent à nouveau au créneau. Une fois de plus, elles réclament plus de considération de la société et du respect de la loi en vigueur, concernant le projet de loi de Finances rectificative (PLFR 2021). Elle n’est pas déposée auprès de l’Assemblée Nationale alors qu’il ne reste plus que 30 jours de session parlementaire, regrettent-elles dans un communiqué.

« La Loi dispose que le projet de Loi de Finances rectificative doit être déposé au cours du second semestre en tenant compte des 60 jours requis pour permettre aux parlementaires d’examiner sereinement l’adéquation du projet aux besoins des citoyens. Les recommandations internationales en matière de transparence budgétaire recommandent la publication du texte en même temps que son dépôt », rappellent les OSC.

Malgré tout, les organisations de la société civile à Madagascar indiquent que « depuis 2020, la production et la publication du PLF sont systématiquement en retard et nécessitent à chaque fois le rappel à l’ordre des organisations de la société civile. Le PLFR 2021 n’est toujours pas disponible alors qu’il ne reste plus que 30 jours avant la fin de la session parlementaire censée l’examiner et le voter. »

Se disant soucieuse des priorités gouvernementales dans le cadre du PLFR 2021 dans un contexte sanitaire critique, et à défaut de la mise en place préalable d’une plateforme de dialogue sur la répartition des ressources disponibles, les organisations de la société civile signataires de ce communiqué, interpellent une fois de plus le gouvernement.

Elles demandent le dépôt du « PLFR 2021 dans les plus brefs délais auprès de l’Assemblée nationale pour permettre au pouvoir législatif d’avoir un temps d’analyse et de débats suffisant avant son adoption », de « publier le PLFR 2021 en même temps que son dépôt pour permettre aux citoyens/OSC d’examiner le texte et d’en débattre avec les responsables avant son adoption ».

Elles exigent aussi de « renforcer la participation des différents ministères aux initiatives de dialogue menées par la société civile sur le PLFR 2021 pour la transparence et l’accès des citoyens aux informations stratégiques de leur pays. La culture de la transparence et de la redevabilité est à ce prix ».

Faut-il rappeler que les appels des organisations de la société civile allant dans ce sens ne cessent de se multiplier depuis le retour d’Andry Rajoelina au pouvoir, en tant que chef de l’Etat.

37 commentaires

Vos commentaires

    • 5 juin à 11:18 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      La "Rafle du billet vert" .

      Le lien ci-dessous donne accès à des info que l’on doit connaître pour bien décrypter les posts des racistes vils colonialistes attardés qui fréquentent ce forum gasy .

      Voici deux extraits du texte découvert si on ouvre ce lien.
      Dans ces deux extraits, si on enlève les mots "Juifs", "Vichy"et "nazis" ainsi que ceux relatifs à la 2e Guerre Mondiale ,
      alors on trouve presque mot pour mot les textes de l’olivier2 et de l’Attila est là.

      [Extrait 1]
      "Ces (juifs) étrangers ont été choisis parce que dans la propagande (de Vichy et des nazis) , ils vivaient au crochet de l’économie nationale et profitaient des richesses de la France", explique Jacques Fredj. " (Nous sommes en 1941) . Nous ne sommes pas encore dans la ’solution finale’ mais dans l’exclusion raciale. Le mécanisme se met en place par étapes", précise-t-il.

      [Extrait 2]
      Le journal (collaborationniste "Le Matin") se félicite que Paris soit "débarrassé de nombreux (juifs) étrangers" et se moque de ces internés "qui font du camping forcé". Selon le quotidien, ces "enfants de Judas" jouissent d’un "certain confort" dont bien "des sinistrés (de guerre) " ne profitent pas.

      Comments : On dirait du l’olivier2 comme du l’Attila est là, non ? Effarant !

      https://webdoc.france24.com/rafle-billet-vert/

    • 5 juin à 11:52 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Une fois encore, une fois de plus à l’heure actuelle,
      des ambitieux,
      des ennemis mortels du Général,
      sont prétendants à être le prochain locataire du palais de l’Elysée.

      Comble du comble, ces individus osent même maintenant se réclamer du Général.
      C’est dingue, hein !

      Or la Constitution du 4 octobre 1958 a été taillée sur mesure pour le Général.
      Cette Constitution était combattue avec violence par les ennemis du Général.
      Par des tentatives de putsch et même d’assassinat !
      Et il est impensable que ce costume aille à ces actuels prétendants.

      Car le Général était le Général !
      Et lui, il était à bonne école !

      Tout en étant le représentant d’un pays vaincu, occupé et humilié,
      mais dont il défend bec et ongles les intérêts,
      le Général ne fréquentait pas et n’affrontait pas plusieurs années durant, sans conséquences notoires pour ses expériences acquises par son vécu,
      ces monstres de la politique, de la stratégie et de l’Histoire qu’étaient
      Sir Winston,
      Franklin, the President
      et Uncle Joe !

      https://www.madagascar-tribune.com/Assemblee-Nationale-l-examen-de-la-Code-de-nationalite-reportee-en-octobre.html#forum471815

    • 5 juin à 13:11 | Attila est là (#11132) répond à arsonist

      st-jo-con-et-fier-de-l’être, alias l’aliboron du forum

      T’es pas seulement con, ce que l’on pourrait à la rigueur te pardonner vu que c’est probablement dans tes gènes (consanguinité ?), mais en plus t’es vicieux comme un petit serpent qui se cache dans l’herbe pour mieux mordre, et ça c’est rédhibitoire !

      S’il fallait te décrire sans jamais t’avoir vu (ce qui est le cas) je dirais que tu dois ressembler à un sphincter !

      Y a pas bon !
      PS : En 2022, votez MLP ne serait-ce que pour faire chier st-jo et dadabe-le-lubrique ! MDR !

    • 5 juin à 15:28 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Ah ! Le rital jamais avoué rital, l’Attila est là, le raciste anti-Noir aux cheveux crépus [mais obsédé quand même par les jeunes femmes noires gasy bien roulées], est sorti de son trou.

      Il suffit de savoir comment le siffler, et il sort de sa tanière.
      Pour ne dire autres choses que des amabilités contre moi, arsonist, le Nègre chieur aux cheveux crépus, qui vis gratos et tranquillos à Paris, grâce aux aides sociales que l’on m’accorde suite à mon dossier béton déposé au bon endroit au bon moment pour y avoir droit.
      J’admets que lire mes posts doit être gonflant pour des racistes-colonialistes-esclavagistes du type de l’Attila est là.
      Mais personne ne l’oblige à lire des textes annoncés par avance être écrits par un Nègre chieur aux cheveux crépus, que l"Attila est là annonce tous azimuts haïr !
      Surtout que l’exactitude du contenu de ces textes est facilement vérifiable sur le net !
      Gare à l’apoplexie !

  • 5 juin à 10:16 | luczanatan (#321)

    Les OSC qui remplacent les partis politiques pour faire respecter les règles... Mais à quoi servent les partis ?
    C’est symptomatique.
    C’est un début.

  • 5 juin à 10:43 | lancaster (#10636)

    Les grands services des ministères , surtout ceux des finances qui se croient au-dessus de tout, n’aiment pas trop les ingérences extérieures, surtout celles de la société civile qui pour eux n’ont aucun droit ni pouvoir de les interpeller. Même les ministres qui se sont succédés n’ont jamais eu suffisamment d’autorite Sur les hauts fonctionnaires des finances, surtout les impôts, le trésor et la douane..
    Donc exiger le dépôt de la LFR à l’assemblee Nationale dans les brefs délais, c’est leur dire d’attendre Paul.
    Pareil pour les services de la Présidence. Les hauts fonctionnaires des finances ne leur a jamais donné des dossiers clairs et bien ordonnés. Il y a toujours des zones d’ombre qui font office de pièges à la moindre maladresse des agents de la Présidence. Ces deniers n’etant Pas toujours compétents techniquement, leur seule « autorité
    Hiérarchique » ne suffit pas lorsqu’on face, on traine des pieds, on fait traîner des dossiers délibérément. Et même quand la Présidence recrute des connaisseurs aux finances, ceux-ci n’y vont pas toujours franchement pour ne pas subir les retours de bâton de la « solidarité » entre cadres du ministère des finances.

    Une ronde réforme est nécessaire dans ce ministère qui est une véritable forteresse que les inspecteurs en ceci et en cela bouclent à trois tours.
    Si les mesures de mise en transparence, les réformes dans la gouvernance, les réformes structurelles ne passent pas, n’aboutissent pas, même celles recommandées par le fmi et la banque mondiale ne passent pas, c’est à cause de ces fonctionnaires qui sont enfermés dans les méthodes de l’administration des années 50. La LFR nécessite d’etre Explicitée en public pour y voir clairement les tenants et aboutissants. Il n’est pas normal que notre économie et nos finances publiques restent toujours dans un état de non transparence que personne n’ose dénoncer, sauf justement la société civile.
    Si la hiérarchie gouvernementale , à savoir le PM et le PR, ne résout pas ce problème de l’opacite Du ministère des finances, on sera toujours à ce niveau de surplace économique et financière vécu depuis 60 ans et qu’on continuera à vivre indéfiniment quels que soient les remaniements à venir.

    • 5 juin à 13:50 | Jipo (#4988) répond à lancaster

      Bonjour .
      Ne vous formalisez pas en France c ‘est au moins pire , ces hauts dignitaires de la finance, sont barricadés dans leurs tour d’ ivoire, déconnectés de la réalité, avec des salaires tout simplement scandaleux , et personne pour les remettre en cause !
      Ce sont quasiment toutes les institutions qu’ il faut réformer !

    • 6 juin à 09:50 | Rainingory (#11012) répond à lancaster

      Je suis d’accord

  • 5 juin à 10:51 | Isandra (#7070)

    "Elles demandent le dépôt du « PLFR 2021 dans les plus brefs délais auprès de l’Assemblée nationale pour permettre au pouvoir législatif d’avoir un temps d’analyse et de débats suffisant avant son adoption », de « publier le PLFR 2021 en même temps que son dépôt pour permettre aux citoyens/OSC d’examiner le texte et d’en débattre avec les responsables avant son adoption ».

    La société civile fait elle maintenant une revendication politique ?

    Dans la société civile Malagasy, on ne sait plus qui fait quoi, tout le monde se mêle de tout et des rôles des autres,...Les politiciens manonjana se mêlent de rôle de journalistes, de magistrats, de police...

    Que chaque entité s’occupe de son rôle, les cochons seront bien gardés.

    Etudier et voter les budgets ce sont les rôles du gouvernement et les parlements,..

    • 5 juin à 11:55 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      A force de malmener par le biais de betsabetsa et de dzama ce qui lui reste de vestiges de facultés cognitives, l’enivrée ne fait que s’épancher dans une confusion délibérée entre la politique exercée par des politiciens détenteurs de mandat et missions politiques et la politique publique en tant que programmatique sectorielle destiné à l’amélioration de la vie de la Nation...

      Dans ce dernier volet, les membres de la société civile restent des corps intermédiaires utiles pour s’assurer du partage des informations et de la prise de conscience en matière de politique publique dans le but essentiel de susciter la conscience collective dans la défense des intérêts des parties à travers une volonté participative assumée et cohérente...

      Et la programmation budgétaire (que ce soit initiale ou rectificative de la loi des finances) est une initiative émanant de l’exécutif à soumettre à l’approbation de la représentation nationale dans le cadre du fonctionnement des institutions de la "res publica"...

      Evidemment, on ne peut rien forcer à boire quoi que ce soit à un âne qui n’a pas soif...comme à une enivrée qui refuse de comprendre et d’admettre ce qui devrait être le fonctionnement normal des institutions républicaines dans un Etat responsable...

    • 5 juin à 13:39 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Oh ! Ingahindriana ! Ce que vous écrivez, c’est dans le monde idéal.

      Qui ne sait plus que notre société civile ne joue plus leur vrai rôle, elle se mêle de la politique,...à l’image de TI de Ketaka,...et certains même l’utilise comme tremplin pour avoir de strapontin au sein des institutions,...

      Quant aux éducations et aux formations des citoyens, ce sont devenu leur dernier souci. Leur dirigeants crient pour se faire repérer, et faire le pointage de leur existence, mais, non pas pour autres choses,...

    • 5 juin à 14:33 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Les exigences de la Société civile sont tout simplement les règles inhérentes à la Démocratie (Transparence), et au respect de la Constitution, loi Fondamentale de La République . Ce n’est pas étonnant , car les fossoyeurs des régimes successifs , n’ont aucune Compétence sur les méandres de l’Administration . Par contre , les Hauts Fonctionnaires du Ministère des Finances , sont "souvent " rompus aux arcanes de de ladite Institution , mais sont , soit apeurés par les menaces incessantes en haut lieu , soit , surtout , aveuglés par les espèces sonnantes , et ...trébuchantes . Rien qu’à voir les avantages octroyés par leurs fonctions ...que la Majorité silencieuse ignore .
      Salut Lé...Kopé .

    • 5 juin à 14:44 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Lékopé,

      N’allez pas vite en besogne. Jusqu’ici, aucun article de la constitution n’est bafoué, ils sont encore dans le temps,...

      De toutes façons, si la transgression de loi est avérée, la juger ne relève pas de rôle de la société civile,...

    • 6 juin à 18:07 | luczanatan (#321) répond à Isandra

      Oui on est bien d’accord. Mais comme la société professionnelle politique est bloquée, la société civile au sens large va devoir prendre le pouvoir, il faut le comprendre. Et dans la société civile, les parlementaires en feront partie mais bosseront, au lieu de palabrer.

  • 5 juin à 11:02 | lancaster (#10636)

    Suite au limogeage de la directrice de la comm. présidentielle, les observateurs constatent que , d’autres proches collaboratrices du président de la République sont jusqu’ici inamovibles. En l’occurrence, Mirana Rajaonah, Directrice des Affaires Sociales et Politiques ; Anja Ramanampisoa, Directrice des Relations Internationales ; Murielle Ramanamirija, Conseiller spécial ; Nachouat Meghouar, Chargée des relations avec la presse internationale ; Valérie Zafindravaka, secrétaire exécutif du projet Fihariana. Elles donnent satisfaction probablement jusqu’a ce jour. On notera toutefois la place de l’international dans cette équipe présidentielle, qui vient d’etre Renforcée par la venue du conseiller aux affaires étrangères Patrick Rajoelina. On imagine bien les embarras au MAE pas très connu pour son dynamisme.

    Mais quid de tous ces DG à la présidence ? Qu’estce Qu’on attend exactement de ces messieurs ? Ou bien seront-ils tout simplement à des postes de réserve de la république ? Attendent ils leur tour pour intégrer le gouvernement ? En ce cas, ils doivent être aux aguets en ce moment de remaniement qu’ils souhaitent de toute leur âme.

    A ce jour, certains observateurs veulent bien connaître les feuilles de missions et les résultats attendus du responsable IEM et de la dg des projets présidentiels, ses relations avec le conseiller spécial « infrastructures » et avec les ministères en charge des infrastructures scolaires, sanitaires, routières, portuaires, fluviales, aéroportuaires, urbaines et habitat etc ... Les confusions dans les responsabilités des uns et des autres sont notoires. On aimerait ben savoir ou s trouve le rôle de chef d’orchestre Du PM dans tout cela.

    • 5 juin à 12:33 | Vohitra (#7654) répond à lancaster

      La petite femme à la petite robe rouge ?

      https://www.actutana.com/depeche/la-jeune-femme-a-la-petite-robe-rouge/

      Une conseillère présidentielle au sommet de la République, une signataire du mouvement en marche de 2016 en France…encore étudiante en hauts de Seine en 2016…

      https://en-marche.fr/articles/actualites/signez-lappel-marchent

      Avec Patrick Rajoelina, les politiques française sont bien représentés au sommet de l’Etat à Madagascar…

    • 5 juin à 14:44 | lé kopé (#10607) répond à lancaster

      Vous avez dit tout haut , ce que la plupart des observateurs pensent tout bas . La présence des Amazones au sein de l’instance suprême de la République , sous couvert du respect du quota de la loi du "genre" , n’est pas anodine . Le problème , c’est que cela pose d’autres problèmes, qui se manifestent en une appropriation du pouvoir du Calife , en voulant s’octroyer ses bienveillances . Tout cela , au détriment de la bonne marche de l’Administration , et cela nuit surtout à son efficacité . Nous en aurons bientôt des nouvelles .

    • 5 juin à 19:19 | lé kopé (#10607) répond à lancaster

      Isandra ,
      On ne compte plus le nombre de fois , vous et vos complices semblent ignorer la loi Fondamentale. Je ne vais pas toutes les citer , on y passerait la nuit . Par contre la Société Civile joue son rôle , pour réveiller les consciences , et non... juger comme vous le dites . Les sanctions tomberont au moment voulu avec comme motifs : viols répétés de la Constitution , et vous verrez si c’est une vue de l’esprit ...Chaque chose a son temps , patience .

    • 5 juin à 19:21 | lé kopé (#10607) répond à lancaster

      Erreur ,Semblez...

    • 6 juin à 09:59 | Rainingory (#11012) répond à lancaster

      On l’a déjà commenté ici suite à la nomination controversé de l’homonyme de locataire du palais

  • 5 juin à 11:10 | Isandra (#7070)

    En tout cas, le projet de la LFR qui va être déposé, tient compte les résolutions de différentes conférence budgétaires qui étaient organisées dans plusieurs régions,..."Fakana hevitra ifotony".

    https://www.madagascar-tribune.com/Conferences-budgetaires-la-LFR-2021-au-programme.html

    C’est la même façon que la conception de l’IEM. 

  • 5 juin à 12:15 | Besorongola (#10635)

    🔍Patrick RAHARIMANANA : FOTODRAFITR’ASA TSY VOALOHA VOLA NO TOKANANA‼️

    ❌I Andry RAJOELINA dia te hanao zavatra fa misy olona manodidiana azy tokony esoriny, ny "conseiller" moa dia V efa lasa iny ny iray.

    ❌Inona moa no tsy ananan’i Madagasikara raha resaka arena kanefa isika dia firenena farany mahantra indrindra era-tany.

    ❌Mikasika ny fifidianana natao ho an’ny mpanambola izany raha ny nambarany.

    ❌Atoa Marc RAVALOMANANA dia in-dimy resy kanefa dia izy foana no tsy afaka am-bavan’ny mpitondra.

    ❌Hiverina 2002 io zavatra io, tsy mpaminany ny tenako fa raha dinihina ny zava-misy dia izay no mety hitranga.

    ❌Ireo zavatra tokanana ireo tsara ny mampahafantatra fa tsy mbola misy voaloha vola ireo, roa taona izay no lasa.

    ❌Aoka azava tsara fa tsy misy tokony idirany fitondrana ny resaka lavanila.

    ✅Tsy Antananarivo irery Madagasikara noho izany tazomy ny fomban-tanin’ny tsirairay

    • 5 juin à 13:01 | bekily (#9403) répond à Besorongola

      notre peuple est en souffrance ....sans médecin , ni médicament !!!!

  • 5 juin à 12:36 | Jacques (#434)

    Samedi, libre antenne. On peut accoucher ce qu’on veut, d’un magnifique beau temps grec aux bareas version Rabesandratana en passant par la sempiternelle histoire d’importation de riz. Bref rien n’est proscrit, à vos claviers.

    Pour ma part je voudrais tout simplement évoquer le choix de ce journaliste de la Gazette qui, manifestement, aimerait bien faire un séjour à Antanimora. Il n’y est pas allé par quatre chemins pour railler le bokassa gasy. Tenez, ouvrez un peu ce lien :

    http://www.lagazette-dgi.com/?p=58229

    Euh, oui. Je disais donc que cette personne consent sans doute à jouir de petites vacances dans les geôles d’Antanimora car s’il en est un qui ne partage pas du tout pareille réflexion c’est le bac-3 DPW. Je ne lui souhaite pas bien sûr le coup de colère ou la rage du bac-3 DPW mais, rappelons-nous, pour des écrits similaires, la pauvre Arphine Rahelisoa a eu droit à une petite villégiature à Antanimora.

    • 5 juin à 12:49 | arsonist (#10169) répond à Jacques

      Bonjour, Jacques !
      Si la gazette DGI se met elle aussi à qualifier de werawera les actes de ce pouvoir, c’est que actutana voit juste.
      D’autre part la notation bac-3 DPW est plus facile à taper sur clavier.
      Il nous reste quand même le droit de prendre nos malheurs ... avec humour !

    • 5 juin à 13:22 | Shalom (#2831) répond à Jacques

      Il n’est pas foza-ment objectif ce journaliste.

      Bac-3 DPW a bien promis des "choses" dans l’IEM, et le peuple boit cet IEM avec aisance ... Non ?
      Car pour Bac-3 DPW, promesse veut dire que c’est "déjà réalisé", mais nous voyons bien que ce n’est que de l’imaginaire, du virtuel.
      Le mot le plus important pour B-3DPW c’est "réalisé", les qualificatifs qui vont avec tel que "virtuellement", il s’en balance complètement.
      C’est comme cela que se distingue le raisonnement TGV Foza B-3DPW - un modèle de jeune du 21ème siècle parait-il et loin des vieilles méthodes de ceux qui ont gouverné ce pays pendant les 60 ans passés.

      A tous les parents sensés et sages, n’apprenez pas à vos enfants de pareilles méthodes et ne les éduquez jamais pour qu’ils deviennent des foza plus tard.

    • 6 juin à 14:57 | Rainingory (#11012) répond à Jacques

      Jacques a raison, il en a le journaliste entre les jambes et en plus il a osé les mettre sur la table, que va dire la BM ?
      BM : oh les jolies coucougnettes 🥰😍 ;
      Le jrnl : pas touch khon ass, c pas tes affaires ✋⛔

  • 5 juin à 13:32 | Besorongola (#10635)

    Jacques bonjour.

    VOICI LA VERSION COPIÉE ET COLLÉE !

    Le régime actuel qui dirige Madagascar se focalise sur des projets de m’as tu vu( werawera) qui sont quotidiennement mis sous les feux des projecteurs des médias pro-régime.

    Quand la pandémie de Covid-19 a débarqué à Madagascar en mars 2020, la priorité du régime était de mettre en évidence les « Hopitaly manara-penitra » ou Hôpital suivant les normes que le président de la république, Andry Rajoelina, a mis en place durant la transition de 2009 à 2014. Des hôpitaux dont l’extérieur est flamboyant, peint pour être vu de loin, mais dont l’intérieur fait plaindre les patients. En effet, depuis l’existence de ces hôpitaux, plusieurs patients se sont plaints de l’inexistence de plusieurs services d’urgence indispensables comme des appareils de scanner ORL (oto-rhino-laryngologie). Aussi, ces hôpitaux sont insalubres, les toilettes sont bouchées et les couloirs infestés d’ordures. Pourtant, l’extérieur de ces hôpitaux reste embelli et toujours propre.

    Depuis la prise de pouvoir d’AndryRajoelina en 2018, il peint Madagascar en orange, couleur de son parti politique, TGV ou Tanora GasyVonona. Tous les vestiges de l’île qu’il restaure sont peints en orange, rose, violet, vert clair et marron, mais l’orange prédomine. TGV, un parti qui « pète plus haut que son cul » et qui veut aller vite, mais dans la mauvaise direction. On construit des EPP, des camps militaires, des universités, des hôpitaux, des centrales à énergies solaires, etc…tous d’une couleur flamboyante, mais la croissance économique du pays prend la direction descendante avec une prédiction de 1,2% de la banque mondiale. Cette dégradation n’est pas directement due à la Covid-19, mais à l’incompétence d’un président de la république hésitant dans ses prises de décisions, accompagné d’un ministre du tourisme incompétent qui sert les intérêts des étrangers et délaisse Madagascar. Ces deux hommes sont les principaux responsables de la dégringolade économique de Madagascar.

    Notons que lors de sa propagande, AndryRajoelina avait promis de baisser le prix du litre d’huile ménager à 2000ar. Un « werawera » (m’as tu vu) sans fondement qui est en train de se retourner contre lui, car le prix du litre d’huile atteint actuellement les 9.000ar, voire plus. Idem pour le prix du kilo du riz qu’il a promis de descendre à 1.000ar, mais qui atteint actuellement les 3.000ar. Le délestage persiste et le coût des pertes dûes aux coupures d’électricité et d’eau dissuade les investisseurs à parier sur Madagascar. Des pertes qui détruisent les entreprises existantes.

    Avec ce régime du « werawera », on ne peut pas espérer aller loin. On peut juste contempler l’île rouge se transformer en île orange.

    LGI.

    • 5 juin à 13:57 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Le premier handicap de Rajao, était la communication.

      Il faut savoir, quand on ne dit rien, c’est opaque, quand on parle, c’est werawera....!

      En fait, certains politiciens et journalistes sont figés encore dans le passé, l’ancien monde, alors que nous sommes dans une nouvelle ère, où la communication joue un rôle important avec toutes les sauces,...

  • 5 juin à 14:04 | Jipo (#4988)

    @ jacques, merci pour cette pépite 🙏🏻
    On pourra dire que ce journaliste est couillu , exemple à suivre à commencer par Ranimalala 😉

  • 5 juin à 18:00 | nez_gros (#10715)

    La societé civile, dirigée par des Bougeoisies Antananarivistes (bourgeois) contraire aux Antananariviens (masse honnêtes et laborieuses), essaie de masquer leur inutilité, la vacuité de leur existence, en interpellant l’executif... sur la date de depôts de du PLFR :

    - elle (la société civile)sait très bien que la confection et le le dépôt d’un quelconque PLFR n’est pas à la portée d’un DJ, et l’examen n’est pas à la compétence d’un Tsiliva ,

    - le problème est ailleurs, mais ça , cette societé Civile que par son nom, s’en contrefichent royalement ...

    - Ces Bourgeois Antananarivistes dirigeants de societés civiles , essayent de montrer à leur bailleurs de fonds, qu’ils meritent leurs salaires car ils travaillent

    - mais en même temps, ils ne critiquent pas trop, mais juste une petite interpellation à l’endroit du pouvoir...

    - la société Civile, joue ici , CONSCIEMMENT, l’idiot utile du régime, le vrai problème c’est elle..

    - d’ailleurs, certains ont bien atteint leur objectifs, comme ces consœurs devenues , grand - chancelliere, ou president de CSI...

    le seul victime et cocus, c’est le peuple... t’as capté ou pas gros

  • 6 juin à 11:57 | Vohitra (#7654)

    La famine, l’insécurité alimentaire, la malnutrition, l’insécurité et banditisme, le chômage généralisé, les maladies contagieuses, les difficultés pour l’Etat d’honorer les salaires des fonctionnaires, le non-paiement des prestations effectuées avec des services et travaux déjà livrés, le mauvais état des infrastructures (sanitaires, de connections routières et fluviales…), les faillites des sociétés étatiques… Ce sont tous les maux et adversités ainsi que problèmes cruciaux vécus et rencontrés par l’Etat et la population Malagasy actuellement…

    Pays pauvres, mahantra, fadiranovana, peuple indigent !

    Et qu’est-ce qu’ils ont décidé dernièrement ? Décision prise lors du conseil des ministres du 02 juin dernier…

    C’est incroyable ! c’est inadmissible ! c’est honteux ! c’est désolant !

    La restauration de trois palais situés dans l’Anatirova a été adoptée lors du Conseil des ministres. Il s’agit notamment du palais de Mahitsielafanjaka, de Manampisoa et de Tranovola. Ces restaurations ont pour objectif de remettre en état ces palais et non de les rénover puisque ce sont des monuments historiques et que les travaux entrepris ne visent pas à les dénaturer. Pour petit rappel, Mahitsielafanjaka fut construit en 1796 afin d’accueillir l’une des nombreuses épouses du Roi Andrianampoinimerina. Tranovola, quant à lui, est l’initiative du Roi Radama Ier, construit en 1820, et reconstruit en 1845 selon les ordres de la Reine Ranavalona Ière. Enfin, Manampisoa est un palais construit par la Reine Rasoherina en 1865

    http://www.midi-madagasikara.mg/culture/2021/06/05/patrimoine-national-restauration-des-palais-danatirova/

  • 6 juin à 13:32 | Rabarivony (#10708)

    Faly miarahaba anao Arsonist sy ny namana !

    ""Ces (juifs) étrangers ont été choisis parce que dans la propagande (de Vichy et des nazis) , ils vivaient au crochet de l’économie nationale et profitaient des richesses de la France", explique Jacques Fredj. " (Nous sommes en 1941) . Nous ne sommes pas encore dans la ’solution finale’ mais dans l’exclusion raciale. Le mécanisme se met en place par étapes", précise-t-il.

    [Extrait 2]
    Le journal (collaborationniste "Le Matin") se félicite que Paris soit "débarrassé de nombreux (juifs) étrangers" et se moque de ces internés "qui font du camping forcé". Selon le quotidien, ces "enfants de Judas" jouissent d’un "certain confort" dont bien "des sinistrés (de guerre) " ne profitent pas.

    Comments : On dirait du l’olivier2 comme du l’Attila est là, non ? Effarant !"

    Tena resaka goavana io ho an’ilay non-souchien sady "song of bitch "io ary misy lanjany mihitsy ialy fialazana hoe non-souchien fa ny zavatra kendren’izy io anie dia ny hamporisika ireo vozongo manoratra eto hanaratsy sy hanandevo ny malagasy e. Mankahala ny gasy satria tsy afaka ny hody any ilay "terre promise" sady gilet-jaune tsy afaka mivelona ara-dalana any amin’ny taniny intsony fa kely retraite ka mitsoaka ny quartier mal-famé any aminy, dia any Dago no miseho ho izaho izay-tsy izy.
    Olona tsy vanona mihitsy izy io.

  • 6 juin à 13:41 | Rabarivony (#10708)

    Milaza izy fa mivelona "au frais de la Princesse"ny malagasy any Frantsa fa mba firifiry moa ireo Retraité" mandositra ny fiainany hatramin’ny vady aman-janaka nariana mba honina etoDago fa eto no mahavelona azy amin’ny retraite raisiny ?
    Maro no mahalala izany fa ny manambady vehivavy tanora (miteraka aza) amin’izay vehivavy tsy afaka mandalina firy izany no foto-diany eto Dago. Dia miseo miriaria satria vozongo.

    Folo taona mahery hono izy no teto amin’ity forum ity fa izay folo taona izay izy dia ny manaratsy sy manenjika ny malagasy no fot-keviny ary manao fanambarana eto mba hanenjika ny malagasy ireo vozongo mipetraka eto.

  • 6 juin à 13:42 | Rabarivony (#10708)

    Milaza izy fa mivelona "au frais de la Princesse"ny malagasy any Frantsa fa mba firifiry moa ireo Retraité" mandositra ny fiainany hatramin’ny vady aman-janaka nariana mba honina etoDago fa eto no mahavelona azy amin’ny retraite raisiny ?
    Maro no mahalala izany fa ny manambady vehivavy tanora (miteraka aza) amin’izay vehivavy tsy afaka mandalina firy izany no foto-diany eto Dago. Dia miseo miriaria satria vozongo.

    Folo taona mahery hono izy no teto amin’ity forum ity fa izay folo taona izay izy dia ny manaratsy sy manenjika ny malagasy no fot-keviny ary manao fanambarana eto mba hanenjika ny malagasy ireo vozongo mipetraka eto.

  • 6 juin à 14:16 | arsonist (#10169)

    # Rabarivony

    Miarahaba !
    Isaorana ianao amin’ireo zavatra nampahafantarinao ireo.
    Tsy mitsaoka anoloan’ny toy io mihitsy akory ny akama.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS