Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 22 septembre 2021
Antananarivo | 15h01
 

Education

Education nationale

540 000 candidats pour le CEPE

samedi 5 juin | Mandimbisoa R.

Les préparatifs des examens officiels avancent petit à petit. Pour les examens de CEPE qui auront lieu dans un mois, le ministère de l’Education nationale indique que plus de 540.000 candidats sont inscrits Ils seront répartis dans 37 000 centres à travers les quatre coins de Madagascar. Ce chiffre serait en légère hausse par rapport à celui de l’année dernière.

Les inscriptions pour les examens de CEPE ont été clôturées le 30 avril dernier. Malgré six semaines de confinement et d’arrêt de l’enseignement dans certaines villes de Madagascar, les élèves qui préparent les examens officiels ont été autorisés à poursuivre leurs études. Des enseignants auprès d’un établissement scolaire privé à Ambohibao nous confient qu’ils ont pu réaliser le programme scolaire dans le temps.

Au niveau du ministère de l’Education nationale, la préparation des sujets d’examens est en cours auprès du Centre national de production de matériel didactique (CNAPMAD). Les responsables auprès de ce département ministériel espèrent pouvoir dispatcher les sujets dans les temps, pour éviter justement les éventuels couacs.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 5 juin à 10:02 | arsonist (#10169)

    Les connaissances de ces enfants en matière d’Histoire non subjective seront-elles vérifiées ?

    Dans les années 1980 j’avais pris connaissance avec horreur du contenu des leçons d’Histoire enseignées à nos enfants qui allaient passer le certificat d’études : une biographie totalement glorifiante de Deba !

    • 5 juin à 10:07 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Prologue.
      Moi, arsonist, je ne suis pas historien. Rien-rien. Rien du tout !
      Je réponds en gasy à ceux qui m’accusent d’être scientifique : "Fikafika ! tsss ! lelika !"
      En politique, j’avoue être membre depuis plusieurs décennies du "Parti des Rieurs". Bonheur-bonheur !
      En réalité, je sais juste lire et écrire. Et je n’ai jamais cessé de l’écrire. Rire-Rire !
      Le rital jamais avoué rital, vil colonialiste attardé l’Attila est là [un raciste anti-Noir aux cheveux crépus mais obsédé par les jeunes femmes gasy bien roulées] a bien compris que moi, arsonist, je suis un grand bénêt. Niais-niais !
      Cet esclavagiste a mis dans le mille !

      (i) Demain, dimanche 6 juin, on commémorera le débarquement des Armées US, Britanniques et Canadiennes en Normandie.
      Des Armées Anglo-Saxonnes, quoi !
      Mais quand même 177 "Français Libres" , tous membres du commando Kieffer, faisaient partie de ce débarquement.
      https://www.lci.fr/societe/video-anniversaire-du-debarquement-le-dernier-survivant-du-commando-kieffer-est-fier-d-en-avoir-fait-partie-2187882.html
      Suite aux grandes réalisations cinématogrphiques d’Hollywood, beaucoup de monde croit que ce débarquement marque un tournant de la Deuxième Guerre Mondiale.
      Exact !
      Mais il n’y avait pas qu’un tournant dans cette guerre.
      Il y en avait plusieurs.
      Mais certains historiens ont écrit que les deux tournants majeurs de cette guerre étaient
      1. Pearl Harbor, décembre 1941.
      2. Koursk , juillet-août 1943.
      Sur le front de l’Est il paraît que, à partir de la bataille de Koursk, les Armées de Hitler ne faisaient plus que reculer devant les Armées de Staline.
      Jusqu’à la conquête de Berlin par l’Armée Rouge, le suicide de Hitler et la capitulation des Nazis.
      Staline, ce Communiste mais chef de guerre, insulté sans cesse sur ce forum par le rital jamais avoué rital, l’Attila est là vil colonialiste attardé.
      Je me demande si ce rital jamais avoué rital a jamais entendu parler de Benito. https://www.youtube.com/watch?v=_D2q_JmxU28

      (ii) On parle moins, voire presque pas, du 2nd débarquement qui avait eu lieu en Provence,
      2 mois et 9 jours après celui de Normandie.
      Peut-être parce qu’Hollywood n’a pas eu l’idée d’en faire un thème de grand spectacle cinématographique.
      Pourtant cette fois-ci l’Armée de la France Libre [avec 230 000 hommes quand même] était partie prenante, avec les Armées US et British, de ce 2nd débarquement.
      Les Arabo-Africains, des non-Européens natifs des colonies de l’époque, étaient très-très nombreux dans les rangs de cette Armée de la France Libre.
      Et bien entendu, ce n’était pas le moment de parler ouvertement de racisme anti-Noir ni de racisme anti-Maghrébin.
      N’est-ce pas, les racistes et vils colonialistes attardés l’olivier2 et l’Attila est là ?

      (iii) En mai 1941, même pas un an après le début de l’Occupation, obéissant aux instructions de l’Occupant, le gouvernement français de Vichy avait organisé ce qu’on apppelle "La Rafle du billet vert".
      Le gouvernement de Vichy, pour se débarrasser définitivement des Juifs étrangers réfugiés à Paris et sa proche banlieue, avait pris ces derniers en traître.
      Les racistes et vils colonialistes attardés l’olivier2 et l’Attila est là pourraient-ils s’inspirer de cette méthode vichyssoise pour tenter de se débarrasser dé-fi-ni-ti-ve-ment de nous autres, les non-Européens du territoire européen ?
      A tout hasard, pour mettre ces deux racistes au parfum, voici comment Vichy avait fait cette "Rafle du billet vert" https://webdoc.france24.com/rafle-billet-vert/

      (iv) Et la campagne de Madagascar de mai à novembre 1942 alors ?
      Ah ! J’ai déjà écrit un post sur ce sujet il y a quelques temps de ça.
      Mais ceux qui ont un esprit curieux peuvent consulter, en ouvrant le lien ci-dessous, un travail pour écoliers Réunionnais.
      Court, clair et facile à lire.
      https://pedagogie.ac-reunion.fr/fileadmin/ANNEXES-ACADEMIQUES/03-PEDAGOGIE/03-LYCEE/Voie-professionnelle/lettres-histoire-pro/actualites/dinnat/ELEVE_2C_LA_BATAILLE_DE_MADAGASCAR.pdf

  • 5 juin à 10:29 | MALIBUC (#9345)

    CEPE....
    Certificat d’étude primaire, créé en 1866 à encore de beaux jours à Madagascar.
    Certes il a été supprimé dans presque tous les pays du Monde mais ici il est devenu endémique.
    Un diplôme qui ne vaut rien, qui ne sert à rien mais qui fait surtout la joie des parents.
    Alefa CEPE...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS