Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 22 janvier 2021
Antananarivo | 10h11
 

Société

Utilisation des billets usés

Les receveurs des transports urbains se plaignent

jeudi 22 mai 2008 | Felana

Les receveurs des transporteurs se plaignent de devoir supporter les billets très usés. Ils disent qu’il n’y a pas un jour où les clients choisissent les meilleurs billets pour payer leur frais. Ils écoulent les billets les plus usés, les plus sales et scotchés au milieu en s’acquittant de ce qu’ils doivent à ces transporteurs publics. Et plusieurs personnes sont obligés de vérifier les deux numéros affichés sur le billet, s’ils sont identiques ou pas, après avoir effectué un achat. Ce qui est choquant, souligne encore un receveur, c’est quand à leur tour, les receveurs se servent de ces billets tous froissés pour rendre la monnaie à ces voyageurs, ces derniers n’acceptent pas facilement. Pire, souligne un receveur, très tôt le matin, un voyageur donne un billet de
10 000 Ariary pour que l’on puisse déduire 300 Ariary.

En effet, le commun des Malgaches n’attache pas beaucoup d’importance à ce que vaut un papier monnaie, un billet de 100 ou de 200 Ariary. C’est à croire que son acquisition n’a pas été la contrepartie de la sueur de son front, de ses peines, de son labeur.

Quelle importance ?

« Le Malgache accorde-t-il de l’importance à son travail ? » Ce qui semble compter pour la majorité de la population, c’est uniquement de disposer de l’argent pour le dépenser. Pour le garder, il est souvent froissé dans une porte monnaie ou autre, bien que ce soit un bien précieux. Par peur du pickpocket peut-être, mais souvent par mauvaise habitude. Voir un papier monnaie bien soigné et bien propre renvoie la personne qui le perçoit à penser que ce billet est nouvellement ou récemment débloqué de la banque.

La question se pose donc si cette habitude d’utiliser des billets froissés et sales est partagée dans les pays en voie de développement, ou c’est seulement une habitude de la majorité des malgaches.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS