Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 16 octobre 2019
Antananarivo | 14h41
 

Education

Les quatre moyens

vendredi 1er août 2008

L’éducation consiste à former l’homme dans le jeune et à faire du jeune un homme. Quels sont les moyens dont il faut user pour atteindre pareil résultat ? Depuis des siècles, des penseurs comme Platon, réfléchissent à cette question. Elle est, en effet, décisive.

Les quatre moyens conjoints

L’éducation s’adresse à un jeune dans lequel on perçoit un esprit, une volonté, un cœur, un corps. Quand elle vise plus particulièrement la volonté et le caractère, elle compte sur la "Discipline". Quand elle veut toucher le cœur et la conscience, elle recourt à la "Religion". Quand elle tend à rendre le corps plus fort et plus souple, elle recourt à la "Gymnastique". Ces quatre moyens doivent être employés simultanément. C’est l’homme tout entier qu’il s’agit de former. Chacun de ces moyens est indispensable. Que valent ces formations qui se veulent entièrement profanes ? Elles relèguent la Religion à l’extérieur de l’école. Ou bien elles concèdent à l’instruction religieuse des heures impossibles, alentour de midi. De quel droit ces établissements amputent-ils l’éducation d’un élément capital dans la formation du jeune ? Généralement, on pense à l’éducation physique et c’est très bien. On s’attache avec sérieux à la formation intellectuelle, félicitations aux enseignants. Mais la formation morale, la formation religieuse dans les établissements reçoivent-elles l’attention qu’elles méritent ?

La Valeur de chaque moyen

Rien dans l’éducation humaine ne peut être impunément négligé. L’éducation est une, parce que l’homme est un. Inutile de prétexter que la Morale et la Religion relèvent du domaine privé. Elles regardent l’homme qui a un corps, un esprit, mais aussi une conscience, une volonté, un cœur. Elle s’épanouit quand les quatre moyens sont employés simultanément. Pas de cloisonnement dans l’éducation. Si on se concentre sur l’Instruction scientifique et littéraire, on fera peut-être un lettré, un savant, mais peut-être en même temps un sujet inhabile, peu soucieux de ses devoirs, ne cherchant guère à cultiver les vertus. Une tête bien pleine, mais à faible consistance morale et religieuse. Il existe même dans le monde, rapporte-t-on de source sûre, des universités où l’étudiant-athlète est reçu aux examens à cause de ses performances sur les stades. Il deviendra champion olympique. Quelle figure fera-t-il dans la société ? Quel langage tiendra-t-il dans les interviews ? De quoi seront alimentées ses conversations ?

Morale

Le Développement physique est sûrement nécessaire et conditionne la bonne santé. Le développement de l’esprit est sans nul doute plus que jamais indispensable, ne serait-ce qu’à cause du développement vertigineux des sciences. Mais comment admettre que, sur le plan intellectuel, on atteigne un haut niveau élémentaire, et pour le Chrétien chanceux, celui du petit catéchisme et de quelques leçons dans le secondaire ? Comment tolérer dans des établissements d’éducation, que ce qui regarde la MORALE soit entouré d’un silence pudique ? Heureux quand il n’est pas travesti. N’a-t-on pas vu, au moins en Europe, des Iycées et collèges où les pilules contraceptives étaient mises à la disposition des élèves à l’intérieur des bâtiments ?

Responsabilités

Comment comprendre que des adultes, des parents, des enseignants aient des exigences aussi médiocres en matière d’éducation ? N’ont-ils donc pas conscience de leur responsabilité envers les jeunes ? S’imaginent-ils que la liberté consiste à les laisser suivre tous leurs penchants ? En laissant croire que, dans un climat de permissivité, il est interdit d’interdire, ne se rendent-ils pas compte qu’ils profanent l’homme dans le jeune ?

La permissivité n’a jamais rendu personne heureux. La vraie liberté, qui est la libération des passions, a fait goûter à des saints pendant leur séjour sur terre des joies inénarrables. La véritable éducation ne s’acquiert ni ne se donne dans la facilité.

G. R. T.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS