Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 28 mai 2022
Antananarivo | 22h50
 

Economie

Secteur aurifère à Betsiaka

Les prévisions de production dépassées

samedi 13 octobre 2007 | Lanto

282 orpailleurs et 3 collecteurs ont été formalisés dans la Commune de Betsiaka, Région de Diana. Par rapport aux estimations fixées à 9kg, 10,870kg d’or produits ont été enregistrés et déclarés lors la première phase RRI en 120 jours. Auparavant, 3, 330kg de production ont été
déclarés et 38 autres orpailleurs formalisés. Au vu des résultats de Betsiaka, les communes limitrophes, Ambakirano et Ambatoben’Anjavy, ont décidé d’adhérer à la formalisation de leurs orpailleurs et collecteurs. Les recettes issues de la gestion du système de l’orpaillage sont estimées à Ar. 3 385 600 pour la commune de Betsiaka. Les données issues de la formalisation des acteurs constituent un système d’information communal qui ne nécessite qu’une mise à jour périodique pour la gestion du système de l’orpaillage. Ce sont les résultats des activités menées par l’Agence de l’Or, une structure rattachée actuellement au Bureau du Cadastre Minier de Madagascar.

En effet, pour cette année, les activités de l’Agence de l’or sont surtout axées sur l’assistance aux Collectivités Territoriales Décentralisées, la collecte des informations sur les activités aurifères. L’objectif visé étant de permettre à l’Administration de concevoir de nouvelles stratégies plus efficaces et de fournir les renseignements nécessaires pour les acteurs intéressés par l’activité d’orpaillage.

Etant donné que le transfert des compétences en matière de gestion du système de l’orpaillage est accompagné par le transfert de ressources correspondantes (Recettes locales, mis à disposition de cartes et registres pour les communes), des formations ont été dispensées aux CTD.Les orpailleurs n’ont pas été en reste.

Les zones cibles sont surtout celles qui présentent de très fortes potentialités aurifères dont les Régions de Diana, Betsiboka, Atsinanana, Vakinankaratra, Menabe, Bongolava, Itasy, Analamanga et Amoron’i Mania. Différentes stratégies d’approche sont adoptés. Il s’agit de l’approche par le programme RRI (« Rapid Result Initiative »), la contribution des régions et l’appropriation du régime de l’orpaillage par les communes et le partenariat avec des ONG et diverses Associations.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS