Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 25 avril 2019
Antananarivo | 08h58
 

Editorial

Les premiers miracles au quotidien

samedi 24 mai 2014 | Jean-Pierre Domenichini

Petit à petit, la IVe République s’installe. Tous ceux qui écoutent les radios évangéliques où on leur répète en boucle l’existence d’un Andriamanitra mahagaga, de façon aussi répétitive que les kolondoy des rituels traditionnels, voudraient tout avoir tout de suite grâce à un Prezidà mahagaga, et sont impatients de connaître ce qu’il va faire. Mais le Prezidà n’est pas mahagaga. Il n’a pas promis de donner une 4L à chaque citoyen malgache, ne pouvant pas comme les mpiandry poser ses mains sur le vatomasina de Mahamasina et satisfaire tout de suite tous les désirs de tout le monde. Il ne peut obtenir que, comme les cloches revenant de Rome au moment de Pâques, les cloches revenant de l’Orient démocratique après les élections déposent à chacun un cadeau dans sa cour au moment où le soleil se lève. D’ailleurs, une récente enquête faite par l’Usaid montre qu’à la campagne, les gens n’attendent pas particulièrement une automobile. Ce qui est désiré, par ordre de priorité, c’est d’abord une maison. Ensuite et nommément, ce serait une moto ou un scoutère sans préférence pour une marque, quelle qu’en soit le nom. Et enfin un abonnement à CanalSat.

Le Prezidà ne donnera pas une maison à chacun, ni un abonnement à CanalSat, ni un scoutère. Et pourtant, je vois bien un miracle dans l’importance accordée à soigner le pays, espérant sans doute à en commencer la guérison. On avait bien vu le Président Hâtif se rendre à Dubaï, en Chine et à Maurice, comme un commis-voyageur pour essayer de vendre des contrats miniers qu’il avait emporté dans ses bagages, sans réussir autre chose que s’acheter quelques petites choses comme au moins deux villas franches à Maurice. Ce n’est pas le modèle de notre Prezidà.

Comme un médecin que l’on réveille la nuit et qui se déplace aussitôt pour aller soigner des malades, il est allé par deux fois, si je ne me trompe, pour secourir un malade à l’agonie, victime de la fièvre orange – de la même couleur que la dernière Révolution. Il avait déjà remis en place le système de sécurité. Mais ça ne suffisait pas. Le laboratoire pharmaceutique lui a indiqué que pour obtenir sinon la guérison définitive du moins la rémission, il lui fallait à la fois assurer la pérennité de la sécurité et l’élimination, voire l’éradication, du facteur infectieux. C’est chose faite. Primo, le vice-président de la Banque Mondiale a donc, par une assistance sonnante et trébuchante, fourni le financement pour pérenniser l’avenir de Nosy-Be. Secundo, un grand magistrat du lieu est sur le départ. Dans la lutte contre l’insécurité et la corruption, c’est quasiment déjà un miracle. La fièvre orange est éliminée. Le tourisme à Nosy-Be va pouvoir se ressusciter.

Serait-ce un autre miracle que son passage sur le vatomasina de Mahamasina qui nous fait maintenant découvrir les richesses cachées de ce pays. Ce n’est pas ce qu’attendent nos campagnards qui n’ont pas encore leur scoutère, mais c’est ce qu’attendent impatiemment les citadins qui consomment allègrement gazole et essence dans les embouteillages de la capitale et de sa banlieue et qui se plaisent à polluer la ville comme le faisaient autrefois les Fibata socialistes. Les recherches sont anciennes. Avec toute sa brillance politique, Didier Ratsiraka n’avait réussi qu’à nous permettre d’utiliser gratuitement le fameux goudron de Bemolanga – ce goudron rouge de la même couleur que sa Révolution – avec lequel on comblait les nids de poule et les nids d’autruche de nos nationales.

Il semble bien que nous entrions dans un autre monde. Dans la Grande Île, une quinzaine de pétroliers sont à la recherche de leurs gisements. On connaît bien Total que l’on critique avec assiduité. On connaît aussi Madagascar Oil que l’on ne sait critiquer. Il y a maintenant ExxonMobil dont on a avec horreur entendu parler quand le Prézidà était à New-York. On ne sait si Total va persévérer dans sa recherche. Madagascar Oil, quant à elle, est sur un gisement qui lui fournit un pétrole industriel dont on ne pourra faire de l’essence mais qui a des débouchés assurés dans le monde de l’industrie et des transports maritimes. Quant à ExxonMobil au large de la côte Nord-Ouest, ses recherches sont en bonne voie avec, disent-ils, 90% de chance de trouver du pétrole et du gaz en quantité. L’un de ses projets est aussi de faire former des ingénieurs malgaches dans une spécialité pétrolière à Polytechnique. Dans le domaine de la formation-développement, la réussite s’annonce assurée à 100%.

Une fois connus les résultats de l’élection, tous ceux qui attendaient immédiatement des actions d’éclat, ont été déçus. Les 100 jours d’état de grâce que l’Europe accorde à ses nouveaux élus à la tête de l’État sont passés sans les décisions attendues. C’est qu’à Madagascar, ce n’était pas une alternative normale dans un pays démocratique. Voulant continuer à braconner, les sortants espéraient bien continuer à bénéficier du stade suprême de la prédation qu’ils avaient mis en place sur un socle de corruption quasi généralisée. Piégée par les Hâtifs, la démocratie pouvait être mort-née. Et ce ne sont pas des actions d’éclat qui étaient possibles. Il fallait agir lentement et attendre que les sortants se fatiguent et commencent à comprendre.

Ne serait-ce pas quand même un Prezidà mahagaga ? Même s’il ne parle pas aux oiseaux comme Saint-François, on peut commencer à y croire, à condition de n’attendre que des miracles à taille humaine.

23 commentaires

Vos commentaires

  • 24 mai 2014 à 09:13 | Inglewood (#6780)

    Monsieur Domenichini,
    A l’heure actuelle, je reste comme vous dubitatif entre le balbutiement du pouvoir et le rêve de carrosse de la population ; la polarisation des orientations politiques / populations interpelle.
    Vous avez omis d’aborder le matériel roulant tout terrain qui représente beaucoup dans la vie du malgache. mais çà ce n’était pas dans les sondages.
    Sic !,Tout me semble à l’envers.

    • 24 mai 2014 à 11:43 | Paulo Il leone (#6618) répond à Inglewood

      La lecture du billet de JP Domenichini m’a rappelé mon émerveillement à l’époque où, fraîchement arrivé à Madagascar, je voyais des cireurs de chaussures officiant un peu partout en ville.
      Certes, JP n’est pas un cireur de pompes ordinaire, il ne fait pas dans la flagornerie basse et ordinaire — une pratique sans laquelle les politiciens Malgaches sont passés maîtres — ni dans l’envolée dithyrambique etnonmoins lyrique réservée aux fêtes nationales et autres 29 mars.
      Non, JP est d’un autre calibre : sur le fond, tout est factuel et documenté, et, ce qui est tout à son honneur, il n’en rajoute pas une couche pour faire bonne mesure ; il serait donc difficile de ne pas être d’accord avec lui.
      Sur la forme par contre, sous une apparence de désinvolture bon enfant, on se demande quel est l’utilité de ce mini-catalogue des réalisations présidentielles ?
      Est ce le moyen pour JP de consolider la place nouvellement acquise du "clan" Domenichini dans la garde rapprochée du nouveau président, ou un réflexe malgacho-pavlovien qui l’oblige tel un courtisan zélé à chanter les louanges des puissants du jour ?
      En tout cas, on peut dire qu’avec JP Domenichini, le cirage de pompes a définitivement acquis ses lettres de noblesse !

    • 24 mai 2014 à 12:06 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Paulo Il leone

      Qu’est ce qu’il ne faut pas entendre : Paulo qui s’emerveille devant les cireurs de chaussures ... ouaf ouaf ouaf !

    • 24 mai 2014 à 12:17 | Paulo Il leone (#6618) répond à Rakotoasitera Fidy

      Il n’y a pas de sots métiers !
      Etre cireur de chaussures au sens propre du terme est une occcupation très utile !
      Cirer les pompes des "puissants" ou perçus comme tels, c’est une autre histoire, bien malgache au demeurant !

    • 24 mai 2014 à 14:01 | Inglewood (#6780) répond à Paulo Il leone

      Sacré Paulo !
      Vous m"avez sorti du lourd là !

    • 24 mai 2014 à 14:14 | Paulo Il leone (#6618) répond à Inglewood

      C’était histoire de rigoler un peu ...je l’aime bien JP Domenichini ! Il est un peu lèche-botte mais bon....
      Si tous les décideurs Malgaches avaient ne serait-ce qu’une parcelle de son intelligence, "la face de la terre en serait changée", en tout cas celle de Madagascar !
      Bon ouiquain’deux !

  • 24 mai 2014 à 09:28 | Sabrina (#4247)

    Ca fait une éternité que le peuple affamé ne croît plus à un "Prézidà Mahagaga". Ils sont tous pareils ceux qu’ils ont connus jusqu’ici : de belles paroles, de belles promesses, de beaux discours (parfois piqués ailleurs, suivez mon regard...).
    Alors, surtout ne venez pas l’embêter avec ça. Oh, surtout pas avec le petit dernier qui ne sait même pas écrire un discours d’investiture. MDR.

    • 25 mai 2014 à 13:20 | Isandra (#7070) répond à Sabrina

      En effet, c’est vraiment un President Mahagaga,...étant donne que même s’il n’a aucun projet de societe,...ni programme de développement pré-écrit,bien adapte a notre situation actuelle, il a réussi a convaincre nos bailleurs et nos partenaires a débloquer des fonds,...

      Cela nous apprend que si vous suivez les directives des certaines grandes puissances en matière politique,... les robinets des bailleurs vous ouvrent automatiquement quelque soit votre programme, ce n’est pas important,...Si vous faite le contraire, vous aurez toute la misère, toutes les portes seront fermées pour vous,...même si vous avez chasse un dictateur,...spoliateur,...pourtant, ces gens la prêchent dans le monde la démocratie, la liberte,...

  • 24 mai 2014 à 09:51 | niry (#210)

    Je ne suis PAS DU TOUT (mais pas du tout) d’accord avec cet éditorial !! Moi, mon ordre de priorité c’est d’abord CanalSat, ensuite la moto ou scoutère et ENFIN la maison ! Voilà C’est dit !..

  • 24 mai 2014 à 10:13 | Turping (#1235)

    JP Domenichini,
    - En tant que connaisseur de Madagascar J.P a omis d’expliciter le problème de corruption depuis l’indépendance octroyée sur un plateau d’argent où les présidents qui se sont succédé ont tendance à se substituer aux colons pour se remplir les poches.

    - Pouvoir d’absolutisme où contrairement au vrai régime monarchique ,le divorce entre le peuple et ses dirigeants ont été consommés ,le fossé ne fait que s’agrandir (ce qui explique l’histoire de 4X4,les belles promesses non exaucées en montrant la lune).

    - Modes de gouvernance ,tendances vouée si rien de concret ,de reformes de grandes envergures ne seront faites.
    - Il faut dépasser la politique de "diviser pour régner".
    - Les politiques de rafistolage menées jusqu’à maintenant ne marcheront pas car la société malgache est déculturée où les valeurs morales d’ethiques ont complètement disparues .L’histoire de 4x4 ,scooter , ...ne sont pas les prioritaires desprioritaires si la sécurité s’instaure ,les vols sont éradiqués ,les politicards bossent pour améliorer réellement les conditions de vie des malgaches .
    - Le seul remède c’est le retour aux sources ,politiques basées sur les valeurs ancestrales :le respect mutuels des uns et des autres ,la solidarité et cohesion sociale , la condamnation des vols et escroqueries ,les trafics illicites,....
    - Les fokonolona sont basés sur toutes ces valeurs là.
    - Chaque chose en son temps où l’évolution sociétale devrait profiter progressivement à tout le monde dans la légalité.

    • 24 mai 2014 à 10:21 | Turping (#1235) répond à Turping

      Je complètes ma phrase : ...tendances vouées à l’échec....

    • 24 mai 2014 à 10:35 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Turping

      Eh bien voilà : chaque chose en son temps ... ok Turping ??

      Amitiés

    • 24 mai 2014 à 17:46 | Jipo (#4988) répond à Turping

      " MBA MITSANGANA AMIN’IZAY FA AZA MANAIKY LALANDAVA !!! "

    • 24 mai 2014 à 22:49 | Turping (#1235) répond à Jipo

      Marina izany ry Jipo.Vous commencez à faire un effort pour la langue malgache .Ce qui explique que vous commencez à tisser un lien fort pour Madagascar.Bravo continuez !

  • 24 mai 2014 à 11:04 | ratiarivelo (#131)

    Salama e !! Qui vivra VERRA***** Tompoko oooooo !!!! Marina ny Anao zandry lahy FIDY. Manantena ny hamaky tsy ho ela an’i Zandry lahy BB** samy tsara.

  • 24 mai 2014 à 14:39 | jansi (#6474)

    Tant que la partie malgache n’a pas son mot a dire dans la programmation des investissements publics, alors les bailleurs le feront a notre place et selon leurs points de vue qui pourraient être peu appréciés par la population car cela pourrait ne pas résoudre les problèmes, les vrais.

    Mais tant qu’on a des ministres peu instruits qui comprennent peu leur responsabilité et se fient a la seule idée de son directeur ou son conseiller, alors, il ne faudrait pas s’étonner que la situation du développement évolué lentement.

  • 24 mai 2014 à 17:42 | lanja (#4980)

    Ny toe tsaina , ny fomba fiasa , ny politika ataon i HR dia tsy hifanalavitra velively @ ANR , ny tsy hitovizana kely fotsiny dia i HR mety mba hahita mangirana kely @ bailleurs de fond.

    • 25 mai 2014 à 09:22 | valoha (#7124) répond à lanja

      Ary raha manaraka akaiky ianao dia mahita sy mahatsapa fa iray ihany i ANR sy i HR ! Iray fototra ireo mba andrebirebena ny vahoaka Malagasy maro an’isa, anohizana ny fanangoronana sy ny fahefana(solika/entona/volamena/sns...), ny fitiavan-tena sy ny voninahitra !
      Vao nanomboka mihintsy ny fampielezan-kevitra dia efa nosoratako teto ny mahakasika io !
      Fomba vaovao ity mody manao vazaha mody miady ity mba hanilihana ny sasany zatra homana fotsiny toa ny mapar izany, ny olona nanodidina an’i ANR teo aloha( i HR daholo izao no manala azy ireo), ny be galona isany tao @ zandary/tafika/polisy izay nanompo sy niara-nihinana taminy teo aloha, ny solombavambahoaka tenda nanao izay nahalany an’i HR mba tsy ho be fangatahana sy fihinanana sao mantsy diso mihinana ka anahirana any aoriana,sns.... Avy eo miverina madio i ANR manohy ny asany miaraka amin’ny equipe vao manadio ny Tany ka milaza fa izy no fanavotana vaovao ho an’i Gasikara, izy no hitondra toe-karena vao ialana @ fahantra(vola halatra sy riso daholo io/ vola avy @ vahiny manohana azy ireo avy eto ihany no mihodina) ! Tetika maloto entina mangorona, manompo ny vahiny, ary mampijaly ny vahoaka Malagasy lalandava ! Ary jamba isika ka tsy mahita ny marina raha tsy mandinika lalina sy mamakafaka tsara !

  • 24 mai 2014 à 17:52 | Jipo (#4988)

    Monsieur JPD est marié à l’ aristocratie et élite des hauts plateaux , il ne peut en aucun cas dénoncer ou aller contre ses abus, et népotisme, seule chose ou il n’ a pas été contaminé : cracher dans la soupe .
    Pour le reste il ne sera jamais le phare (qu’ il aimerait etre) qui pourra éviter un nouveau naufrage .

    • 25 mai 2014 à 16:10 | Einstein (#3390) répond à Jipo

      JPD n’est qu’un pseudo.
      "Le mal" est beaucoup plus profond.
      Peut-être chercher qq part en mars 2009 et ces soi-disant Orange qui ont réussi là où d’autres ont échoué : devenir milliardaires en moins de 5 ans sur le dos du Peuple.

  • 26 mai 2014 à 04:21 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Beaucoup n’ont pas compris les allusions de Jean Pierre Domenichini sur la gouvernance de nos Présidents de la République successifs depuis l’indépendance de M/car.

    À la différence des autres Présidents, Hery Rajaonarimampianianina a une autre démarche. Il n’a promis ni de 4 L pour tous, ni de logement pour tous, ... Trop utopique et très démagogique vu l’état de M/car quand il a accèdé au pouvoir.
    Déjà, j’admire son courage pour prendre des responsabilités face à de tels dossiers où tout est à refaire suite à des faits humains et non à des catastrophes naturelles ou à une guerre.
    Sûrement, depuis qu’il a été Ministre des Finances, il pense avoir tout vu sans deviner la partie immergée de l’iceberg qu’il découvre en tant que Président de la République ...

    Par sécurité et selon les conditions des bailleurs de fonds, ses "premiers miracles au quotidien" consistent à assainir toutes les directions ministérielles et de décision. Il sait pertinemment qu’un Ministre avec ses conseillers et experts personnels, avec son cabinet, ne fait que passer temporairement (pléonasme voulu) et politiquement sans emprise sur l’administration et ses experts et techniciens férus de la pratique, de la réalité plus ou moins apolitiques.
    Idem dans la Grande Muette qui sort de son mutisme ... où chacun veut sortir de l’eau mettant en péril l’autorité suprême du chef des Armées qu’est le Chef de l’Etat. Même les sous officiers s’y mettent ... depuis l’avènement de Rajoelina ...

    Les portées au quotidien de ces "miracles" auprès de la population commencent évidemment par l’assainissement des administrations, de leurs pratiques.
    Seule et unique solution, assez longue, pour éradiquer la gabegie et corruption.
    Suivent les réformes de fond dont les députés ne sont pas près et prêts de contribuer : réformes des statuts, indices de tout élu et fonctionnaire, fonciers, fiscaux, ... hérités de la colonisation et inadaptés à la réalité sociale, économique et politique des Malagasy et de M/car.

    C’est çà notre vrai problème dont l’ambassadeur de l’Union européenne fait allusion.

    Ou on comprend ou on fait semblant de n’avoir rien entendu, rien compris pour éviter les manifs, les descentes dans la rue des politiciens et non de la population ... Nuance.

    Le reste, c’est du blabla où on ne sait plus qui baise qui ... où les intérêts personnels priment sur l’intérêt général des Malagasy.

    Ce qui est sûr : Hery Rajaonarimampianina a la volonté de rompre avec ses pratiques et habitudes malsaines. Et, même avec 2 ou 3 ou 4 mandats, celà ne va pas se résoudre.
    Au moins, il essaie de mettre en place les signes des "premiers miracles au quotidien".

    C’est çà la réalité et non la vérité qu’on essaie d’occulter par tout moyen.

    Tsy mora io !

    • 26 mai 2014 à 14:38 | Sandry (#7931) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Je ne vais plus revenir sur le gâchis des 5 dernières années, mais force est de reconnaître qu’on aurait pu mettre en place les bases de quelque chose de bénéfique pour la population au cours de cette période. Mais bon, revenons à l’éditorial de M.JPD. Il est vrai que les Mapariens ont encore une capacité de nuisance considérable qu’il fallait neutraliser (n’oublions pas qu’ils ont quand même reçu l’onction d’une grande partie de la population, soit 1/3 de l’électorat si l’on ne tient compte que des 49 députés élus en son nom). Il fallait de ce fait y aller en douce, avancer les pions un à un pour arriver au résultat qu’on connait aujourd’hui. Soit.

      Il fallait ensuite remercier (dans le bon sens du terme) tous ceux qui ont aidé le PRM à atteindre ses objectifs en les casant quelque part. Soit.

      Il fallait enfin faire des arbitrages sur les priorités du nouveau gouvernement car tout ne saurait être accompli en un seul mandat dans ce pays. C’est là que la bât blesse le plus car les actions menées actuellement et qui vont être menées n’auront que trop peu d’effets sur la vie de la population. Ce que la population attend vraiment de l’État, ce n’est ni un 4L, ni un scooter, ni un abonnement à CanalSat mais bien de quoi manger, comment se soigner, où loger et comment faire pour que les enfants aillent à l’école. A ces questions, le programme élaboré à la va vite par le PM nous laisse dubitatif.

      Espérons que les actes prendront le dessus sur la parole.

  • 26 mai 2014 à 05:12 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    C’est là où Hery Rajaonariamampianina est conscient des limites de son pouvoir ...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS