Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 1er décembre 2022
Antananarivo | 18h46
 

Tourisme

Foire du tourisme

Les plus essentiels manquent au rendez-vous

samedi 9 juillet | Mandimbisoa R.

Le coup d’envoi de la 6e foire du tourisme de Madagascar a été donné hier à la Gare Soarano, à la veille justement des départs pour les grandes vacances scolaires. Outre les opérations de promotion de la destination malgache menées par le ministère du Tourisme en collaboration avec les opérateurs touristiques et les offices du tourisme du pays, cette foire est particulièrement destinée à promouvoir le tourisme interne, national, avec notamment comme principal cible les Malgaches.

Mais le hic est que, dans cette édition, comme pour ses précédentes d’ailleurs, la cinquantaine de stands présents mettent peu d’importance aux sites à découvrir qui sont pourtant nombreux à travers l’île, et encore moins leurs atouts ainsi que les possibilités d’hébergement. Ce sont malheureusement, les offres accessoires comme les moyens de transports et les articles de souvenirs qui y sont nombreux.

Les hôtels présents à cette manifestation touristique et les agences de voyage qui y sont nombreux se contentent surtout de faire découvrir leurs services ou encore leur package aux futurs clients. Ce sont certes des offres concurrentielles, alléchantes parfois, mais elles ne donnent pas beaucoup d’informations sur la particularité des sites. Pourtant, les touristes locaux ou internationaux souhaitent avant tout être informer sur les différents sites à explorer et s’inquiètent davantage sur la possibilité d’hébergement et de restauration.

«  Ce sont des informations qui relèvent des offices du tourisme », explique un opérateur touristique que nous avons croisé sur les lieux. Malheureusement, les offices ne sont pas nombreux à y participer.

L’un des grands absents de cette foire du tourisme est également la gastronomie qui demeure pourtant l’un des principaux attraits touristiques de Madagascar et de ses différentes villes touristiques. Malheureusement, les rhums arrangés et les huiles essentielles y abondent, pour, que sais-je, peut-être attirer les inconditionnels de ces produits. Et pourtant, la Grande île regorge non seulement d’une richesse gastronomique très diversifiée et de talents incontestables en gastronomie.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 9 juillet à 09:08 | MALIBUC (#9345)

    Isandra,

    OUI je confirme contrairement à ce que tu racontes et en accord avec beaucoup de forumistes de M.T. qu’il n’y a pas ou peu de touristes à Dago.
    Toi qui demande toujours de citer les sources, ben regarde celle là.
    Salon du « Tsenaben’ny Fizahantany » , le 08 Juillet :
    "Cet opérateur qui compose et vend des offres de voyage indique n’enregistrer pour le moment que 10% seulement du nombre des touristes qu’elle a l’habitude de servir chaque mois de juillet. Il se réfère là au nombre d’arrivées des touristes d’avant Covid."
    24.24 mg
    Qu’en dis tu vieille fo.za ?

    • 9 juillet à 09:25 | MALIBUC (#9345) répond à MALIBUC

      Voici ce que dit France Diplomatie aux futurs voyageur à Madagascar :

      "Les risques liés à la criminalité de droit commun sont élevés. Les zones inhabitées, y compris les parcs nationaux ou les plages, sont propices aux agressions de touristes par des bandes armées, parfois d’une grande violence.
      Dans les principales agglomérations, les conditions de sécurité sont précaires. La délinquance sur la voie publique (agressions, vols à la tire, vols dans les véhicules) et les cambriolages de résidences sont très répandus."

      "les attaques sur les axes de communication par des bandes organisées (coupeurs de route) constituent un phénomène récurrent à Madagascar. Elles augmentent considérablement du fait de la sécheresse qui sévit dans le grand Sud de l’île et de l’extrême pauvreté généralisée dans ces zones.
      L’ensemble du territoire est en vigilance renforcée"
      https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/madagascar/#securite

      Alors quand les futurs touristes consultent ce site avant de se décider à partir, ils préfèrent Maurice ou les Seychelles Non ?
      Résultat t’es bien une fouteuse de mer.de et en voilà la preuve.

  • 9 juillet à 09:38 | kunto (#7668)

    KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

    - Il faut surtout rendre le pays attractif = Propreté du pays - JIRO à volonté - RANO à volonté ... ( C’est la base du développement d’un pays .

    • 10 juillet à 11:26 | Ra-Jao (#282) répond à kunto

      N’’oubliés pas l’insécurité que Malibuc vient de soulever par l’ambassade de France.. Les malgaches qui ont des sous préfèrent s’évader en toute tranquillité à l’étranger. Ceux qui ont peu de moyens iront à Toamasina, Majunga...mais trop peu pour vraiment permettre à notre tourisme comme facteur de développement et de croissance.
      Tout cela pour dire que la destination Madagascar est vraiment compromise. Qu’à fait ce régime pour relancer ce secteur ? Je dirai que les décisions et mesures prises ont été plutôt des freins que comme moteur : ouverture tardive de la frontière, maintien des tests covid alors dans tous les pays concurrents cette barrière à été déjà levée depuis belle lurette...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives