Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 14 août 2020
Antananarivo | 04h51
 

Société

Coronavirus

Les personnes déclarées par erreur atteintes du Covid-19 stigmatisées

jeudi 4 juin | Fano Rasolo

Rejetées. Les personnes déclarées positives par erreur au Covid-19 suite à la faille des tests virologiques du 6 mai dernier ont vu leur vie bouleversée. Ces derniers ayant subi des contre-tests et déclarées par la suite non-contaminées ont dû mal à être acceptées par leur entourage et la société. Les malades guéris du Covid-19 subiraient le même sort et sont stigmatisées.

Trois des personnes déclarées positives par erreur au Covid-19 sont venues au Centre de commandement opérationnel de lutte contre le Covid-19 pour demander des conseils pouvant les aider à justifier qu’elles ne sont pas porteuses du virus et mettre fin à une douloureuse marginalisation dont ils sont victimes.

« Miantrasoa Fandresena Nantenaina, 18 ans, habitant à Ambohipo et élève d’un lycée privé dans ce quartier, a été testée négative au Covid-19 après un contre-test, elle n’a jamais été porteur du virus et donc ne peut pas contaminer les autres. Il y a aussi le docteur Hanitra Nirina Ravahatra Rakotomalala, responsable de la clinique Top réseau de Tanjombato. Elle fait partie des personnes déclarées positives par erreur, elle a souffert du rejet dans l’exercice de son métier. Elle a dû fermer sa clinique médicale, sa famille a dû passer des tests qui sont avérés tous négatifs. Enfin, Armand Croidys, employé auprès du ministère de l’Education nationale a connu aussi la méfiance de son entourage et de ses collègues de travail. », des cas rapportés hier par le professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana, porte-parole du centre CCO-Covid-19.

Pour rappel, sur les soixante-sept (67) cas de tests déclarés positifs, cinquante-cinq (55) se sont avérés négatifs après les contre-tests menés.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 4 juin à 10:46 | goba001 (#1662)

    je pense que nous malgaches sommes trop paranos !!! ces gens sont des humains comme nous ! amiko, vendrana izay olona manilika an’ireny olona ireny !

    • 4 juin à 10:58 | FINENGO (#7901) répond à goba001

      @ goba001 (#1662)

      Quant à toi, tu fermes ta Grande GU.EULE et continue ta vie de Bâtarde Néo-zélandaise.
      Si les Malgaches sont devenus paranoïaques c’est grâce aux Dirigeants infâmes que ce Pays a connus depuis des décennies.

  • 4 juin à 11:50 | Marika (#9389)

    Mba raiso iray minitra monja ny toeran’ireo olona voalaza fa marary, kanefa dia diso izany.
    Zara aza tsy lasy adala ilay olona noho izany TORTURE MORALE izany.
    Tsy mba mety mihitsy ve ny tsy manao fahadisoana é ???

  • 10 juin à 22:09 | bekily (#9403)

    la médecine n’est pas une science exacte....
    comme pour les moteurs de voitures , il peut y avoir des ratés....

Annonces

Filazana manjo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS