Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 22 août 2018
Antananarivo | 10h16
 

Politique

Liste électorale

Les partis politiques mobilisés

mercredi 17 janvier | Ny Aina Rahaga

Le but de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante) était de porter à 10 millions le nombre d’inscrits sur la liste électorale. Pourtant, à 15 jours de l’arrêtage de la révision annuelle de celle-ci (RALE), le compte est loin d’y être. Selon les responsables au sein de la Commission, l’on comptait après la révision annuelle de la liste électorale le 15 avril 2017 quelques 9 222 918 électeurs inscrits. Pour atteindre les 10 millions voulus pour le RALE 2017, il fallait donc inscrire 777 082 nouveaux électeurs sur cette liste électorale.

Actuellement, il y aurait encore 453 103 non-inscrits à trouver pour atteindre les 10 millions. Ceci alors que l’arrêtage se fera le 31 janvier prochain. Face à cette situation, la CENI a décidé de tenir un cadre de concertation spécial avec les chefs de partis politiques hier à Alarobia. Plusieurs chefs de parti étaient présents, notamment Hajo Andrianainarivelo, Sarah Rabearisoa, Omer Beriziky ou encore Jean Louis Robinson. L’objectif de ce cadre de concertation sera surtout le partage d’information sur l’évolution de la RALE. Le président de la CENI de souligner que «  le taux d’inscription actuel reste faible. Cette semaine, nous avons fait part aux chefs de parti de cette situation et de la nécessité de leur implication dans la sensibilisation de leurs partisans à aller s’inscrire dans la liste électorale. ». Une opération de délivrance d’acte de naissance financée par le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement), devait être également faite par le ministère de l’intérieur. Les résultats de cette opération devraient normalement avoir un impact sur la liste électorale.

Hery Rakotomanana a également insisté sur le fait que la liste devrait répondre à deux critères essentiels à savoir l’exhaustivité et l’exactitude. Pour ce faire, chaque citoyen en âge de voter devrait vérifier au niveau des fokontany si leurs noms figurent bien sur la liste électorale. Des suggestions avaient été émises par certains partis sur un report de la date des élections ou du moins l’arrêtage de la liste électorale dans moins de 15 jours. Ce qui reviendrait pourtant au non-respect du code électoral actuel. La création de cadre de concertation spécial pour les femmes, sous l’impulsion du chef du parti Libéral Démocrate Sarah Rabearisoa, qui sont majoritairement non-inscrites, a été reçue par la CENI.

43 commentaires

Vos commentaires

  • 17 janvier à 10:37 | poiuyt (#584)

    Pourquoi avoir détourné le focus, de la précieuse évasion, vers des élections jouées. Hier c’était encore aujourd’hui. Pas de rappel sur cette une. Je m’en vais le faire, tiens.

    Pour cette fois, les étrangers n’y sont pour rien. C’est une cuisine gacho-gasy, qui permettent au pseudo gouvernement de penser rarement qu’ils sont souverains chez eux. L’évadé a donc été témoin gênant de plusieurs faits touchant sa sensibilité : gros détournements, meurtres, or en barres, bois de rose, etc, etc. . Il aurait fermé les yeux, mais l’équipe du gouvernant voulait éliminer tous les témoins sans esseptions. L’évadé a senti sa disparition venir. Alors il a pris les devants en jouant avec la gourmandise gouvernante.

    Bref, si rajaomampaory est réélu, il y aura eu tricherie.

    Et on peut parier qu’il y aura ce jour plus de messages sur l’évasion, plutôt que sur les semblants électifs.

    • 17 janvier à 12:11 | tanguy37 (#7699) répond à poiuyt

      Ce qui est clair et limpide,c’est que vous etes incapable d’organiser des elections democratiques qui rassemble au moins 50% de la population

    • 17 janvier à 12:29 | Marika (#9389) répond à poiuyt

      Affaire de corruption aggravée.
      Cette dame ministre de l’injustice et le procureur combine,doivent rembourser la somme extorquée et croupissent en prison.
      C’est cela l’état de droit.

    • 17 janvier à 12:30 | akam (#7944) répond à poiuyt

      - Pouet pouet ! si tu te sens seul(e) je te relaye afin de te dire que l’etat de droit gasy « d’apparence » restauree n’est qu’une coquille vide. Si le PRM, en premier, a paye au black un bonhomme a un cout qui depasse largement ce qui est sense etre son salaire presidentiel. C’est que l’etat est en decomposition totale. D’un on ne paie pas au black, de l’autre d’où viennent ces sous alors que 92% de ton peuple rampent au sol. L’administration gasy n’est meme pas a l’etat de vermine ou des etres vivants puisent encore leurs reserves mais c’est du « raffle tout ce que tu peux amasser et casse-toi ». Vol organise !
      - Quant au CENI, je reitere c’est un systeme a la soviet pour se faire des sous, a quoi servent le ministere de l’interieur et notamment la HCC ? La transition, c’est finie les gasy (ts sans exception) doivent prendre conscience des contraintes electorales et plus precisemment les representations de l’administration et celles des candidats. Si en 2018, on accuse encore un deficit moral au niveau des autorites locales il est donc inutile d’organiser des elections. Notamment des elections a deux tours ! une reflexion devra etre menee dans ce sens afin de degager celui ou celle qui remporte avec une majorite relative. Cela se fait dans beaucoup de pays ! Et le reste se fera dans la verticalite. Comme ce que je dis est momentanement decale, que le nouveau PRM 2018 pense a cela afin de faire voter, quelques mois apres son election, d’une nouvelle constitution afin d’eviter la debandade permanente de ce pays.

    • 17 janvier à 15:04 | poiuyt (#584) répond à poiuyt

      Hé ben, non Akama : il n’y a pas d’état de droit à Mada.

      Le droit est la propriété de celui qui peut se le payer : la nationalité, la propriété (du terrain de Monja Jaona) et l’aéroport privé pour l’étranger. Le compteur électrique en 15 jours pour le gasy. Le passe-port, la carte d’identité (pour le jour même) pour untel, l’entre-jambe pour untel n’importe quand, . . .

      Le droit est partout à passer : passe-droit. L’initiateur de la mentalité, qui a tué l’esprit de la civilisation gasy, est le joël : gouverner est un droit, les étrangers ont payé joël, joël a montré le chemin des grandes surfaces aux militaires : ils ont eu le droit : gouverner. Depuis, tous singent, et ça marche. Malheur à celui qui est pôvre : celui-là est pôvre de droit. Et son fils sera pôvre de droit ; jusqu’à ce qu’il braque dans le taxi-be à Analakely.

      Ma mère disait, à ses moments de tension : Qu’il aille se casser la tête par terre.

      Il a le droit de tuer le chien passant pour en faire des brochettes, qu’il vend à Anosibe. Mais qu’il se cache. Alors droit ? non.

    • 17 janvier à 16:26 | akam (#7944) répond à poiuyt

      @pouet,pouet
      - Relis bien ce que j’ai transcrit, je dis bien que l’etat de droit n’est plus qu’une coquille vide (ma conjugaison est au present) ! coquille vide=oeuf que tu gobes ! resultat=plus que la coquille car t’as siphone le blanc+jaune.
      - En 2013, la CI a participe a la restauration de l’etat de droit par le biais d’une election democratique. « alabato bevata » dit-on ? Mais bref la transition fut terminee et HRM a saisi la grande clef ! Qui n’a pas cru que ces PUT…sches de rue allaient s’achever ?
      - Evidemment ts ceux qui aspirent a une democratie ! et notamment toi ! mais aujourd’hui on decouvre la realite, HRM qui a conquis le pouvoir est pire que ces predecesseurs. Et j’exclue dadabe Tsiranana qui a dirige ce pays dans la paix. Meme si ca n’a pas plu aux revolutionnaires de 1972.
      - Tt le monde est capable de faire le parallele. Comparer ne signifie pas forcemment que j’ai raison. Mais reflechis dix secondes, juste le temps ou Bolt la Foudre court, comment un PRM d’un pays parmi les cinq plus pauvres du monde chie 17000 euros au black (une paie cash de ce montant ne s’appelle pas autrement !) a un bodyguard ! Et c’est pas du cinoche, meme le fameux Kevin Kostner accourt pour se dorer au soleil.
      - C’est alarmant d’apprendre la veracite de ces faits. Les consequences sont simples, les grands corrupteurs de cet acabit ne font que creuser l’ecart entre eux et le petit peuple. La CENI court derriere les stats pour augmenter le nombre d’electeur ! C’est l’echec programme car ces corruptions a grande echelle creent une desillusion totale aupres du petit peuple. Comme evoquent certains, la CENI n’a plus qu’a eplucher le registre des deces ! Est-ce que ca existe au babakoutoland ?

    • 17 janvier à 17:14 | poiuyt (#584) répond à poiuyt

      Akama, que ne vous appelez-vous pas en vrai Houcine Arfa ? Cela aurait été plus amusant. Vous nous auriez rapporté les chroniques des passations de commandements des karanas. Mais bon : si Houcine sait que ce média existe en unique, il viendra.

      Hrm, le pseudo, n’a pas saisi, n’a pas conquis le droit. Il lui a été offert, et c’est là le malheur. Pseudo n’aurait pas eu la barre de longue lutte ; sinon nul tel qu’il est, on ne l’aurait pas vu et revu. Il n’y a pas eu d’éliminations. Alors, il est là, par défaut, incapable, indigne ; juste propre à voler pour lui-même-seul, et c’est tout.

      Si tous pourraient dire « Je vous aime », tout le monde n’est pas capable d’aimer. Il faut de la tête, et du super, pour activement aimer ; c’est ce qui fait défaut au pseudo. Pas de perspective pour le peuple, (parle lui de peste par exemple), juste les affaires courantes, dont et surtout les petites siennes propres.

      On ne peut pas lui donner tord, il a peut-être au début essayé de faire ce qu’il peut pour la patrie, puis ayant senti que c’est au dessus de ses forces, il ne fait plus que s’aimer lui tout seul, ses poches et celles humides de ses femmes.

  • 17 janvier à 10:42 | Isandra (#7070)

    Que les morts soient vraiment les morts, et qu’ils ne se ressuscitent pas au moment de l’élection pour voter,...!!!

    Cependant, la question se pose, comment ça se fait que sur 25 Millions d’habitant, seules les 10 Millions qui sont inscrits dans les listes électorales,...? Sommes-nous vraiment 25 Millions...?

    J’en doute, notre nombre exacte pourrait changer nos statistiques économiques,...!!!

    Comment ça se fait que les maisons construites de ce dernière décennie poussent comme champignon dans tout Madagascar, et le nombre de 4*4 augmentent,...alors que notre rang mondiale recule...?

    • 17 janvier à 11:13 | olivier2 (#9829) répond à Isandra

      « la question se pose, comment ça se fait que sur 25 Millions d’habitant, seules les 10 Millions qui sont inscrits dans les listes électorales,...? Sommes-nous vraiment 25 Millions...? »

      Décidément, vous avez l’art de poser les mauvaises questions...

      En 2016, les 0-14 ans représentaient un peu plus de 40% de la population..

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Démographie_de_Madagascar

      Est ce une projection ou une reprise de données antérieur ? Peu importe.

      Si vous etes effectivement 25 millions ( ou 27, peu importe), il est facile de comprendre que les moins de 18 ans...majoritaires..ne sont pas en âge de voter et donc de s’inscrire sur des listes électorales..

      Quant à vos statistiques économiques, elles sont à l’image de tout le reste : TOTALEMENT FAUSSES pour des raisons aussi diverses que :
      - incompetence des fonctionnaires chargés de faire remonter les données ( douaniers, agents du Fisc, agents du commerce, agents de l’INSTAT..)
      - dyslexie aggravée à tous les niveaux ( combien d’électeurs ne peuvent pas voter car leurs Noms ont été mal « saisis » par les brillants opérateurs ?)
      - désintérêt général pour le travail bien fait..

      Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à consulter « Olivier sans frontière »..

       :)

    • 17 janvier à 11:20 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Olivier2,...

      Ouah...! C’est une blague,...les mineurs sont majorité à Madagascar 60%,...!!??

      Au secours, Madagascar est un pays des gosses,...!!! Cela expliquerait, l’arrivée en masse de sac à dos,...ils lisent la stat,...

    • 17 janvier à 11:31 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ils sont majoritaires,...

    • 17 janvier à 11:41 | manga (#6995) répond à Isandra

      N’engage que mon humble avis :
      - Le CENI se devrait d’être cet organisme de contrôle et de suivi et uniquement.
      - Le recensement ainsi que la révision de la liste relève de la compétence des fokontany , qui par la suite devrait rendre compte à la commune où siègent des membres locaux dudit comité indépendant.
      Quant à inciter les partis politiques de combler la différence par le biais des soi-disant sympathisants nécessite une belle réflexion puisque pour q’un parti ait 100.000 adhérents, il faut déjà commencer par déterrer celles et ceux qui ont quitté ce monde pour reconstituer un nouvel arbre généalogique.
      Une seconde solution est celle de mener une vaste campagne (financée par la vache-à-lait de PNUD) pour renforcer leur effectif.
      Tout porte à croire que la démarche a comme but de bourrer involontairement les urnes : spécialité des tenants du pouvoir. Serait-ce vraiment l’un de ces palmarès que ce comité espère ?
      Le citoyen revendique une élection saine, à ne citer comme exemple que les financements occultes délits d’initiés et trafics d’influence, la réquisition systématique de la machine administrative à des fins douteuses sur des prétextant inaugurations de wc publics.
      Le reste n’est que le cadet de ses soucis.
      On cherche loin pour une solution qui est juste sous son nez.

    • 17 janvier à 16:09 | kartell (#8302) répond à Isandra

      @ Monsieur +

      La statistique, si elle approche une certaine réalité montre que les 0-14 ans représenterait 42 % de la population sauf qu’il manque les 14-18 ans pour établir le nombre approximatif de non-électeurs qui doit, dés lors, dépasser les 50% voir accrocher la barre des 6O% !….
      Etant entendu que, même, dans un pays, à tradition démocratique, comme chez Maman , les non-inscrits potentiels sont au nombre de 3 millions auxquels il faudrait ajouter les 6,5 millions de mal inscrits ( essentiellement des gens qui ont déménagé), on est en droit d’être circonspect sur les ambitions gouvernementales, les seules de ce quinquennat ? ...
      Avoir un objectif de 10 millions d’inscrits témoigne d’une belle initiative mais qui pose question !….
      Chacun aura soin de juger de l’authenticité de la démarche avec ce petit gout indéfinissable de travail trop zélé d’un pouvoir à remplir cette ambition « spontanée » !….
      Bref, les élections sont un tout et visiblement, l’ensemble constitue une « belle harmonie ! » !.

  • 17 janvier à 10:59 | Isandra (#7070)

    J’espère que les gens en ville sont plus motivés que les gens de campagne(gonflés par les recenseurs...et personne ne peut y vérifier ),...

    Ces derniers sont les électeurs potentiels du régime en place,...le score tourne souvent aux alentours de 80 à 90%,...

    • 17 janvier à 11:29 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Madagascar est envahi par les fantômes,...on les trouve partout,...chez les fonctionnaires,...les commerçants,...même aux élections,...etc

      Par hasard, la plupart des électeurs fantômes s’enregistrent dans les régions éloignées,...

  • 17 janvier à 11:10 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Pour le moment, il n’y a que peu d’engouement constaté des électeurs pour participer à la prochaine échéance électorale.

    La raison principale, c’est une crise de confiance généralisée sentie vis à vis des institutions de la République, toutes sans distinction aucune.

    Dans celle de l’organisation de l’élection, on voit les têtes de ceux qui avaient déjà marqué l’histoire du pays, pour ne citer que celui de l’ex-cenit, avec le référendum constitutionnel où on avait pu voter rien qu’avec le carnet du Fokontany, et de nombreuses anomalies diverses, et quelques barons de l’ancienne transition.

    Dans la cour chargée de valider le concours, on ne voit que la tête de celui qui avait piétiné et bafoué complètement la Constitution avec son pacte de stabilité, il n’avait pas hésité un seul instant à outrepasser ses prérogatives.

    En face, l’exécutif qui n’est pas du tout pressé à produire les textes qui vont régir les élections à venir, alors personne ne s’empresse de participer étant donné que ça ne sert à rien de manifester une volonté à jouer en l’absence de règles qui vont régir le jeu.

    Apparemment, le mécanisme c’est de faire en sorte que la situation s’empire de jour en jour jusqu’à ce qu’elle atteigne un point culminant de non retour, un mur au bout de la chaîne, et puisqu’une élection est une exigence de la démocratie, alors il faut y aller même avec toutes les imperfections et lacunes constatées. On verra après...et on aura encore un gangster comme chef suprême, mais...il est démocratiquement élu...

  • 17 janvier à 11:31 | arsonist (#10169)

    La femme qui idolâtre le dj et l’intervenant qui utilise un anagramme de maka comme pseudonyme n’ont pas compris que le 2e texte que j’ai publié sur ce site hier n’est pas de moi, mais est entièrement un article de l’AFP !

    Ce qui suit aussi n’est toujours pas de moi.

    Liste des 109 personnes sanctionnées par l’Union Africaine
    vendredi 19 mars 2010
    Ci-après la liste des personnes sanctionnées par l’Union Africaine. Résolution complète du Conseil de Paix et de Sécurité en pièce jointe à la suite de cette liste.
    I- Présidence de la République
    1- M. Andry Nirina Rajoelina, Président de la Haute Autorité de la Transition
    2- M. Norbert Lala Ratsirahonana
    3- M. Zaza Ramandimbiarison, Directeur de cabinet de la présidence de la HAT
    4- M. André Haja Resampa, Secrétaire Général de la présidence
    5- Mme Annick Andriamampianina, Directeur des Relations publiques et porte-parole de la présidence de la transition
    6- Mme Lantosoa Razafimahaleo, Conseiller spécial
    7- Mme Hantanirina Ramakavelo, Conseiller spécial
    8- M. Harry Rolly Mercia Rahajason, Conseiller spécial
    9- Lt. Col. Fidimalala Rafaliarison Rafaliarison, Aide de camp
    10- Colonel Claude Razafimahatratra, Directeur de la Sécurité Présidentielle

    II- Membres du gouvernement de la HAT
    1- Colonel VITAL Albert Camille, Premier Ministre
    2- Manorohanta Cécile, Vice Premier Ministre chargé de l’intérieur
    3- Vice-amiral Hyppolite Ramaroson, Vice-premier ministre chargé des affaires étrangères
    4- Alain Bernard Teandrazanarivelo, Vice-premier ministre chargé de la santé
    5- Colonel Noel Rakotonandrasana, Ministre des Forces Armées
    6- Jean Claude Rakotonirina, Ministre du commerce
    7- Nadine Ramaroson, Ministre de la population et des affaires sociales
    8- Augustin Razafinarivo Andriamananoro, Ministre des Télécommunications, des potes et des nouvelles technologies
    9- Gilbert Harisoa Raharizatovo, Ministre de la Culture et des Patrimoines
    10- Rolland Ranjatoelina, Ministre des transports
    11- Jean Rodolphe Ramanantsoa, Ministre de l’énergie
    12- Noelson William, Ministre de la Fonction Publique, du travail et des Lois sociales
    13- Athanase Tongavelo, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique
    14- Irène Victoire Andréas, Ministre du tourisme et de l’artisanat
    15- Colonel Claude Ravelomanana, Secrétaire d’Etat chargé de la Gendarmerie
    16- Hery Rajaonarimampianina, Ministre des finances et du budget
    17- Christine Razanamahasoa, , Ministre de la justice
    18- Remy Sylvain Organès Rakotomihantarizaka, Ministre de la sécurité intérieure
    19- Julien Razafimanazato, Ministre de l’Education Nationale
    20- Colonel Randriamiandrisoa Calixte, Ministre de l’environnement et des forêts
    21- Nirhy Lanto Andriamahazo, Ministre de l’eau
    22- Fienena Richard, Ministre de l’économie et de l’industrie
    23- Maharante Jean de Dieu, Ministre de l’élevage
    24- Jaonina Mamitiana, Ministre de l’agriculture
    25- Mamy Ratovomalala, Ministre des mines et des hydrocarbures
    26- Virapin Ramamonjisoa, Ministre des sports
    27- Serge Ranaivo, Ministre de la jeunesse et des loisirs
    28- Eric Razafimandimby, Ministre des travaux publics et de la météorologie
    29- Toto Raharimalala Lydia, Secrétaire d’Etat à l’enseignement technique et de la formation professionnelle
    30- Alain Andriamiseza, Ministre de la pêche et des ressources halieutiques
    31- Nathalie Rabe, Ministre de la Communication
    32- Hajo Andrianainarivelo, Ministre de l’aménagement du territoire et de la décentralisation
    III- Membres de la HAT
    1- Jean Lahiniriko, Vice-président de la HAT
    2- Patrick Monibou, Vice-président de la HAT
    3- Bruno Rajaonson, Vice-président de la HAT
    4- Lala Harinaivo Rasamoelina, Vice-président de la HAT
    5- Dolin Rasolosoa, Vice-président de la HAT
    6- Roland Ratsiraka, président de la HAT
    7- Robertine Rabetafika
    8- Ialy Rakotoniaina
    9- Pélops Ariane Voninahitsy
    10- Pierre Andrianantenaina
    11- Phillipe Jaozandry
    12- Bruno Betiana
    13- Evariste Marson
    14- Prezaraly Jonah Parfait
    15- Jean Jacques Rabenirina
    16- Alexandre Rambolazafy
    17- Jan Max Rakotomamonjy
    18- Pierre Houlder Ramaholimasy
    19- Désiré Phillipe Ramakavelo
    20- Benjamina Ramarcel Ramanantsoa
    21- Daniel Ramaromisa
    22- Alain Ramaroson
    23- Yvon William Randriazanakolona
    24- Jean Théodore Ranjivason
    25- Bernard Ravelonjato
    26- Herimanana Razafimahefa
    27- Constance Razafimily
    28- Julien Reboza
    39- Remi dit Jao Jean
    30- Jacky Tsiandopy
    31- Pierre Tsiranana
    32- Benjamin Vaovao
    33- Andry Rasolofo
    34- Joseph Yoland
    35- Ratovonomenjanahary
    36- René Rasolofo
    IV- Membres du conseil Militaire pour la défense nationale
    1- Gal de Division Rabarisoa Ranto Anjoanin, vice-président
    2- Intendant Général Andriamisa amédée Ramihone
    3- Gal fr Brigade aérienne Ranaivomanana Réol
    4- Général de Brigade gilbain Pily
    5- Gal de vrigade Koto Marcel
    6- Colonel Raoilijon Rakotoniaina François d’Assise Marie
    7- Colonel Razafimanantsoa Alexandre
    8- Colonel Randriantsalama Jules
    9- Médecin Col. Ralamboson Jaona Harivelo
    10- Col. dominique Jean Adolphe
    11- Col. Rameliarison Robert Judex
    12- Col. Ralala Roger Pierre
    13- Col. Ranaivoson David

    [liste à suivre]

    • 17 janvier à 11:33 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      [suite de la liste]

      V- Autres personnalités militaires soutenant l’action de la HAT
      1- Gal Ndrianarijaona, CEMGAM
      2- GAl BRuno Razafindrakoto, Commandant de la Gendarmerie
      3- Gal Viennot Zafera, Commandant de la FIGN
      4- Colonel Richard Ravalomanana, Commandant de la Circonscription interrégionale de la Gendarmerie
      5- Lieutenant-colonel Charles Randrianasoavina, Co-Directeur des Forces d’Intervention Spéciales et Commandant de la Brigade Minière
      6- Lylison René, Co-Directeur des Forces d’Intervention Spéciales

      VI- Membres de la HCC
      1- Rajaonarivony Jean Michel, président
      2- Imboty Raymond
      3- Rakotondrabao Andriantsihafa Dieu Donné
      4- Rabehaja Fils Raymond
      5- Rasoazanamanga Raheltine
      6- Rabendrainy Ramanoelson
      7- Ranampy Marie Gisèle
      8- Razoarivelo Rachel Bakoly
      9- Andriamanandraibe RakotoharilalaAuguste
      VII- Autres personnalités civiles soutenant l’action de la HAT
      1- Mme Mialy Rajoelina
      2- Daniel Rajakoba
      3- Manassé Esoavelomandroso

      Documents joints
      Communique_de_la_221eme_reunion_du_Conseil_de_Paix_et_de_Securite.pdf (PDF - 1.9 Mo)

      [fin]

    • 17 janvier à 11:42 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Cette sanction a été déclarée nulle et non avenue,...parce que personne ne l’a appliqué,...

      Peut être qu’elle aurait été prise sans une base solide,...On est en Afrique, c’est normal,...

      Autre chose, que vous pesez du raisonnement par l’absurde...?

    • 17 janvier à 11:43 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Que pensez-vous...

    • 17 janvier à 12:13 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à arsonist

      Nous connaissions déjà cette liste mais c’est un bon début pour établir celle des 10 000 privilégiés qui sont les prédateurs du peuple Malagasy !
      Isandra,
      Dans cette liste des 10 000 nous allons retrouver ,sans doute ,le nom de votre père et le votre ?

    • 17 janvier à 12:26 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Ali,...

      Ce serait un honneur pour nous,...ça nous ferait la pub,...!

      On dirait une liste de Mahery fo(traités par les colons de rebelles) établie par les colons après l’événement de 47,...

    • 17 janvier à 12:46 | akam (#7944) répond à arsonist

      - A quoi servent tes listes ?
      - A dire que ttes ces personnalites ne peuvent jouir des droits africains ? et notamment de sortir du territoire gasy afin de voyager en Afrique ou ailleurs ? bonhomme, t’es en train de grignoter les restes comme un parasite. Le faux-rhum n’est pas specifiquement dedie aux malades d’Alzheimer !
      - C’ est bidon d’intervneir de cette facon car t’as qu’ a voir qui represente l’etat gasy a l’UA dans la capitale ethiopienne ?
      - Ici c’est argument vs argument.
      - Bois ton petit lait quotidien...mais fais gaffe au lac Thalys qui va t’engloutir.

    • 17 janvier à 13:02 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à arsonist

      A quoi servent tes listes ?

      Ces listes sert au peuple pour identifier son ennemi de classe .
      Mieux tu connais ton ennemi ,mieux tu peut le combattre .
      Aujourd’hui la caste dirigeante a tellement endoctriner les masses que certains croient encore a ces théories imbéciles sur les colons !
      L’ennemi du peuple est Gasy mais il fait en sorte de bien ce cacher et pourtant curieusement souvent il est aussi binational donc Frantsay

    • 17 janvier à 18:46 | vatomena (#8391) répond à arsonist

      Les’’ mahery fo ’’de madame Isandra étaient fort capables d’attaquer à 500 ou 1000 individus un pauvre colon surpris dans la nuit à son domicile et meme de le charcuter . Quant à faire face à un peloton de sénégalais ,c’était la fuite éperdue dans les forets avec femmes et enfants La faim ,la maladie ,auront tué 1000 fois plus que les balles des sénégalais ,ces balles qui ne voulaient pas se transformer en gouttes d’eau . "rano ,Rano ’ était le cri d’assaut !! Tragique comédie , Abus des sorciers

  • 17 janvier à 11:55 | manga (#6995)

    Optons pour une fosse commune du côté de cette île abandonnée du nom de NOSY LAVA,
    il n’y aura certainement pas risque d’évasion collective après- la guillotine et le monde ira peut-être mieux.

    • 17 janvier à 12:29 | Isandra (#7070) répond à manga

      Manga,...

      Cobaye votre Dada pour savoir, s’il est efficace,...!!!

  • 17 janvier à 12:08 | Vohitra (#7654)

    Tiens, tiens...

    On voit bien dans la liste ci-dessus le nom d’un ambassadeur nouvellement nommé, et oui, il est nommé auprès d’une Institution qui y avait inscrit son nom en tant que personnalité sanctionné pour cause de prise de pouvoir de manière illégale et non démocratique...

    Sithole country comme disait l’autre...

    • 17 janvier à 12:31 | vatomena (#8391) répond à Vohitra

      Sans pudeur on fait appel à un organisme ,le PNUD , dédié au développement ,pour recruter de futurs électeurs . Mieux valait utiliser les fonds du PNUD pour reconstruire un ou deux ponts . C’est ainsi que se poursuit la marche au sous développement . Oui ,cela avait un sens que de déboulonner la statue équestre de Galliéni .le batisseur . Le pays se complait dans la pauvreté et l’inertie .

    • 17 janvier à 12:39 | Marika (#9389) répond à Vohitra

      Un ambassadeur dites-vous ?
      Le président lui-même y figure...
      Quel pays de m....

  • 17 janvier à 12:20 | Jipo (#4988)

    Bonjour.
    @ Ny Aina Rahaga :
    Vous pouvez sans problème utiliser le terme : ARRET, en guise « d’ arrêtage » utilisé à 2 reprises, abondance de biens ne nuit pas , contrairement au soleil ...
    & il faut que ce soit la PNUD qui finance la délivrance d’ actes de naissances !!!
    Pour copuler ils n’ ont besoin de personne, mais pour en assumer la récolte, plus personne : même les animaux nourrissent leur progéniture ...
    La Ceni, comme le Rale, encore 2 commissions inutiles comme on les aime, budgétivores, et dont l’ utilité, ne se trouve que dans le coco de ceux qui les composent , des parasites sans intérets , qui essayent de se donner bonne conscience, pour justifier leur inutilité .
    On est pas sorti de l’ hotely ...

  • 17 janvier à 12:34 | vohitsara (#8896)

    Tsy tokony havadika ny resaka, satria ilaina tohizana sy fakafakana lalina ny momba an’ ireny governemanta HVM mandray vola kolikoly amin’ ny mafia ireny.

  • 17 janvier à 12:38 | KARIBO (#7602)

    Bonjour a tous .
    Le Dr jl Robinson, un indépendantiste, nationaliste invétéré, qui a certainement la double nationalité, avec les dents aussi longues que l’ actuel calife .
    Des arrivistes, voir parvenus, qui devrait s ’occuper de ses malades plutôt que de verser dans la politique gangrenée par ce panier de crabes, ou les malades sont d’ incurables opportunistes, prêts à tout pour s’ enrichir .
    Il est certain que soigner des malades à Madagascar ne fait plus vivre son homme, contrairement à la politique, qui semble le chemin le plus court pour s’ enrichir à moindre effort .
    La moitié de la population, ayant moins de 20 ans, pas étonnant qu’ il y ait si peu d’ inscrits sur les listes, les vieux s’ en foutant royalement et les jeunes idem, que reste-t-il autre que la tranche active, qui porte tout ce petit monde à bout de bras, empêtrée dans les vicissitudes quotidiennes, et particulièrement ce qu’ elle va pouvoir mettre dans la marmite du soir, au milieu de ce capharnaüm, pour ne pas dire joyeux bordel , dont les insulaires tropicaux ont le secret .
    Il est plus que temps pour les partis de se mobiliser sans attendre qui que ce soit à commencer par la Ceni, dont les prouesses, comme efficacité, ne sont plus à démontrer .

    • 17 janvier à 14:02 | akam (#7944) répond à KARIBO

      - Ton post est antinomique !
      - Mais bon, ton gus a ete battu par un PRM sans qualites, et donc ton JLR ne vaut pas plus.
      - Meme si tu vas enumerer ses qualificatifs ronflants ! a quoi sert un docteur ? on en a deja eu meilleur (Zafy) que lui.
      - l’election PRM2018, c’est du Monopoly. Droit de participer 50millions ariary environ 15000€. Imagine que l’ex patron de Ban Harfa lui chie ca mensuellement, tu peux deviner combien il a comme pactole !
      - Contrairement a ce que pensent les gamins, le monopoly est un jeu tres cartesien requerrant de strategie deroutante. C’est loin d’etre du hasard. Si cette fameuse CENI, qui est plutot d’origine soviet, a ete mise en place, beaucoup se sont rues dedans. Afin de « briller nominativement » et, comme ce qui s’est deja vu, d’etre ministre regalien.
      - C’est clair que contribuer activement a l’organisation des elections democratiques a Mada degage un « certain symbole patriotique » mais, en somme, les gars se precipitent afin d’y figurer et d’arrondir leurs fins du mois. Revois la liste et leurs tetes ? Que des bonhommes de l’ombre qui adorent tripoter dans l’obscurite : Q et pioche de ts genres. Corruption et fraudes electorales sont deux maillons indissociables. La CENI n’a aucune raison d’etre. Elle pipe les des.

  • 17 janvier à 13:04 | kartell (#8302)

    Les chiens se sont lancés contre la bête « élection » et la curée prochaine rend, déjà, la meute affamée, nerveuse, au possible !…
    Le maître de l’attelage, Hery, aura-t-il le temps de siffler, l’instant fatal de l’hallali, ou, profitera-t-il de la confusion générale pour s’accaparer la bête, à son unique profit ?..
    L ’opulence de la bête « démocratie » attise toutes les convoitises, ressuscitant même, certains absents que le quinquennat avaient fait disparaître, momentanément !….
    Aujourd’hui, chacun brode sur l’urgence du changement, alors même, que depuis quatre années, ils s’étaient accommodés à la belle continuité imposée par la léthargie présidentielle !….
    On passe son temps à régler des détails à la marge, on tente d’amuser la galerie pour des broutilles au lieu d’aller droit au fonds des choses, inaccessible rêve !….
    Le petit monde politique se réveille comme si cette élection servait de révélateur d’un microcosme endormi, anesthésié par une présidence soporifique, comme il n’est pas possible !….
    « Hâtez-vous lentement ! » semble être le mot d’ordre général, dans une cacophonie corporative dont le secret est jalousement gardé !…..
    Mais, comme dans les bons nanars, les débuts sont toujours occupés par des figurants, les acteurs vedettes, eux, entreront en scène, plus tard, pour laisser le temps aux spectateurs d’être dans le bain d’une platitude, affligeante, permettant de rester jusqu’à la fin !….
    On assiste visiblement à un remake habituel du passage de plats réchauffés !…
    A éviter, nuit gravement à la santé….mentale !.

  • 17 janvier à 14:37 | FINENGO (#7901)

    @ akam
    Bonjour
    Vous êtes très cru dans votre réponse à KARIBO, dont référence suit : 17 janvier à 14:02 | akam (#7944) répond à KARIBO ^
    Mais c’est Bel et Bien la réalité, dans ce pays indépendant que par le Mot.
    République que par l’appellation, Un gouvernement et un Président de la République pour qui veut l’entendre.
    Tout est irréel dans ce Pays, sauf la Corruption et la pauvreté.
    Mais RAMBO vous dira le contraire au même titre que sa frangine Isandra.
    Bonne journée à vous.

    • 17 janvier à 14:44 | akam (#7944) répond à FINENGO

      Hermano,
      - J’suis loin de snaker ici ! encore une fois c’est un faux-rhum. Tu peux boire et t’enivrer mais l’abus est deconseille !
      - Je ne murmure pas aux zorey de quiconque mais j’apprends ici...et beaucoup
      - Hasta siempre.

  • 17 janvier à 19:10 | Jacques (#434)

    La CENI, voilà un sujet qui ferait retourner feu Basile dans sa tombe. Il l’a répété sans cesse ici que ce machin n’a rien à faire dans les élections qui sont l’affaire du Ministère de l’Intérieur. Seulement voilà, le schéma qu’il ressassait a disparu depuis longtemps pour ce qui concerne son pays natal qui s’est mué en pays de babakoto. Dans tous les pays babakoto, ceux de l’Afrique en l’occurrence, la CENI règne aujourd’hui en maître absolu, nul ne s’en passera. C’est un organe mis en place par le régime au pouvoir, donc forcément inféodé à ce dernier, et dont le rôle principal c’est de valider la victoire du chef de l’Etat sortant.

    Dans un pays normal la question des listes électorales ne se pose pas, chaque citoyen a été sensibilisé quant à l’importance de son inscription ou non.

  • 17 janvier à 19:51 | kartell (#8302)

    Pendant ce temps interminable des palabres et autres discussions de comptoirs ( définition : table longue étroite où les marchands étalent leurs marchandises ) dans le nouveau sport national : « qui veut gagner des millions ! »….. l’ariary semble avoir quelques faiblesses, la faute en qui, en somme ?…..

    https://www.zinfos974.com/Madagascar%C2%A0-Un-euro-vaut-desormais-4000-Ariary%C2%A0_a123329.html

    • 17 janvier à 20:29 | akam (#7944) répond à kartell

      C’est pas complique a comprendre lorsque t’apprends que t’as des mecs a Mada qui paient cash mensuellement en euros. Cad que des mecs accumulent des devises qui deviennent plutot des depots que celles emises par la banque centrale. Il est evident que ce ne sont pas les paysans qui font cela, mais plutot les riches qui ont acces a l’euro. Cvd que des devises manquent aupres de la banque centrale. Car celle-ci n’est pas qu’une simple institution intermediaire, elle vit surtout des operations qui resultent de la balance entre actifs et passifs. En consequence, pour faire simple, il faut plus d’ariary pour l’equilibrer avec l’euro.

    • 17 janvier à 23:09 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ akam

      Merci pour ses explications, mais pour en revenir au « sniper », payé cash et en euro par la présidence, l’investissement n’aura été que virtuel puisque les sommes saisies, lors de son arrestation et celles offertes pour lui permettre de s’enfuir, équivalent aux salaires versés pour la courte durée de son contrat !….
      Finalement, une bonne gestion des finances occultes du pouvoir, comme quoi, quand on veut, on peut ! !…
      Bonne soirée.

  • 17 janvier à 20:36 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les élections ne devraient pas constituer des discussions sans fin. Les processus électoraux sont des affaires nationales. À ce titre, à la base, ce sont les autorités politiques, les élus et l’Executif qui doivent effectuer la mise en place de ces processus.

    C’est au pouvoir Judiciaire de prendre le relais une fois que les processus sont votés !

    Si les partis politiques s’agitaient et le régime tentaient de tripatouiller la Constitution à l’approche des élections, ce que le pays ne serait pas prêt !

  • 17 janvier à 21:24 | lysnorine (#9752)

    @ Isandra 17 janvier à 12:26 répond à arsonist
    « Ali,...
    « Ce serait un honneur pour nous,...ça nous ferait la pub,...!
    « On dirait une liste de Mahery fo(traités par les colons de rebelles) établie par les colons après l’événement de 47,...

    « MAHERY FO ». Aoka hilentika tsara ao an-dohan’ny taranaka ankehitriny izay maro no nofahanan’Ingahy RATSIRAKA sy Itpkv. RABESAHALA Gisele habobo niantomboka tamin’ny 1975 fa :
    - ireo hoe « Mahery fony » nangonin’izy ireo niantomboka tamin’ny 1975, indrindra MOA ireto fampanaovany fihetsiketsehana any MORAMANGA isaky ny 29 Martsa, dia tsy hafa tsy akory fa ireo MPAMADIKA NY MALAGASY tamin’ny 1947, MPIVAROTRA TANINDRAZANA, VOAKARAMAN’ny FANJAKANA KÔLÔNIALY nampandriaka ny rà-na Malagasy an’alina maromaro, indrindra fa tany amin’ny BETSIMISARAKA mpomba ny M.D.R.M. hanafaizana azy mandrakizay, ary nampihemotra 13 taona ny fiverenan’ny fahaleovantenan’i Madagasikara ;

    - Ny anaran’ny MD.R.M. foana moa no nosolokian’izy ireo HITAOMANA ny OLONA DISO MAFANA FO SY TSOTRA LOATRA, TIA TANINDRAZANA FA MORA MINOMINO FOANA, HIKOMY, TANY AMBANIRAVINKAZO, rehefa tsy norahonany ka notereny hanaraka azy any an’ala fa tsy ny anaran’ny hoe « JINA » na « PANAMA » velively.

    - JINA & PANAMA, moa ilay fikambanana HOE MIAFINA teo ambany fitarihan’ Itpk RAVELONAHINA Edmond (mpitsikilon’ny Sûreté générale hatrany amin’ny taona 1929 tany ho any) sy Itpkl RAKOTONDRABE Samuel (mpanao paraky tetsy Antanimena nifandray hatry ny ela tamina orinasa colonialiste iray tanàna taminy sy ny ...fanjakana kôlônialy amin’ny naha-mpandraharaha azy nanana tranom-barotra tany Fianarantsoa koa), FITAOVANA NAMPANOMANAN’ny fanjakàna kôlônialy (Tafika, Sûreté générale) ny FANAMPOHANA ny fikomiana tamin’ny 29 Martsa nandritra ny volana maromaro, niantomboka tamin’ny faramparan’ny volana MARTSA 1946 rehefa madiva hirava ny nantsoina hoe « 1ère Constituante » (Desambra 1945-Aprily 1946)..

    Nisitrika foana tany anaty zohy angaha ireo « Mahery fo » ireo taorian’ny fampikomiany, tsy sahy niseho masoandro nandritrany taona maro, na nampiseho ny naha- « NAHERY FO » azy, ka mba NIJORO ho lehilahy tamin’ny andron’ny FITSARANA ny M.D.R.M, nampaka-peo avo dia avo hoe : ireto izahay, ray olona no tena mpikomy sy tompon’ny fikomiana e ! fa tsy ny M.D.R.M. akory ka izahay melohina fa aza ny M.D.R.M.

    Nivoaka na navoaka izy ireo nony tafakatra teo amin’ny fitondrana tamin’ny 1975 Ingahy Ratsiraka, zanaka kôlabô PADESM, ka Itpkv Rabesahala Gisèle, zanaka miaramila tamin’ny tafika frantsay, « citoyen français », tarana-dRainizafimanga, izay andrim-be niankinan’ny fanjanahan’i Frantsa any Madagasikara, no namolavola ny FAMADIHANA ny TANTARA, araka ny fanoratry ny Fanjakana Frantsay sy ny kôlônialista Frantsay azy rahateo hatrany am-piandohany, tamin’ny alàlan’ny fampisehoana masoandro ireto « Mahery fo » ireto, Mahery fon’ny Kôlônialista Frantsay tokoa fa Kabaosy kosa teo anatrehan’ny Firenena Malagasy.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 527