Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 13 décembre 2019
Antananarivo | 07h56
 

Culturel

Les « artistes » à l’honneur

Les meilleurs vœux du ministre de tutelle

mercredi 21 janvier 2009 | Daddy R.

Une grande première dans le milieu du showbiz. Après 6 mois de présence à la tête du ministère de la Culture, du Sport et de la Jeunesse, et 6 mois d’intérim, donc presque un an en tout, Jean Louis Robinson invite tous les artistes pour un banquet exceptionnel, ce jeudi, pour mieux connaître la « tête » de ces artistes.

Si au temps du ministre Jean Jacques Rabenirina, ce dernier a déjà invité quelques artistes, en pareille occasion, voici que Jean Louis Robinson est sur sa trace. Cette fois, presque tous les artistes sont invités et ils se sont réunis, lundi dernier, afin de faire le « point » pour ce rendez-vous exceptionnel. Une occasion, sûrement, pour les artistes de partager leur souhait pour faire développer ce secteur. Entre autres sujets qui vont être réitérés lors de cette rencontre, une stratégie concrète pour la lutte contre le piratage, la facilité de l’obtention de visa de sortie, … etc.

Statut des artistes

Quoi qu’il en soit, la grande question qui reste sans réponse jusqu’à l’heure actuelle concerne le statut des artistes. Qui sont exactement ces « artistes » ? Même dans la discipline « musique », qui sont classifiés « artistes » ? Chanteurs, musiciens, « roadies », … ?

Espérons que les deux parties auront plus d’occasion pour parler de ce sujet afin que ce secteur puisse développer et faire la part des choses, car, vu la conjoncture actuelle, tout le monde prétende être « artiste ». Il suffit de zapper sur les chaînes de télévision et sur les stations de radio pour « tout entendre et tout voir ». Preuve de négligence et d’insuffisance d’infrastructure dans le milieu.

« M’as-tu vu ? »

De l’autre côté, suite à la déclaration du président Ravalomanana quant aux obligations de chaque ministre afin de faire le rapport des « zava-bita » à la population et de faire plus amples connaissances avec leur secteur respectif, Jean Louis Robinson sort de son silence et fait appel à la contribution de tous les concernés. Un grand honneur pour les artistes qui devrait lui rendre la monnaie de sa pièce en proposant une stratégie plus fiable pour « booster » le secteur. En attendant la suite… !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS