Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 octobre 2020
Antananarivo | 17h35
 

Santé

Covid-19

Les hôpitaux saturés, le traitement à domicile autorisé

lundi 29 juin | Fano Rasolo

Débordés. Les hôpitaux de prise en charge des malades du coronavirus à Antananarivo sont saturés avec la montée en flèche des contaminations ces dernières semaines. Leur capacité d’accueil étant limité, ils n’arrivent plus à satisfaire la demande accrue des patients atteints du Covid-19

« Nous avons quatre-vingt (80) lits dédiés au Covid-19 et c’est plein. Quand nous aurons des lits disponibles, nous ne pourrons plus accueillir que les personnes à risque présentant des symptômes et celles avec une forme grave de la maladie », affirme notre source auprès du centre hospitalier universitaire (CHU) d’Anosiala.

Même problème, aux CHU d’Andohatapenaka et de Befelatanana, deux autres hôpitaux de référence du coronavirus dans la capitale.

« Nous n’avons plus de place libre, nos cinquante (50) lits sont tous occupés par des patients avec des symptômes. Nous n’avons plus accueilli de nouveau malade depuis trois jours », selon notre source au CHU d’Andohatapenaka. Au CHU de Befelatanana, cent-cinq (105) patients y sont hospitalisé et l’hôpital ne pourra plus recevoir de patients supplémentaires.

Une source auprès du ministère de la Santé publique a indiqué que tous les lits dédiés au Covid-19 dans tous les établissements hospitaliers d’Antananarivo sont occupés. Suite à cette saturation, le village Voara, le bâtiment du complexe sportif de la Caisse nationale de prévoyance social (CNAPS), et quelques établissements sanitaires privés ont déjà accueilli des malades du Covid-19. De même, faute de site d’accueil, l’hospitalisation des personnes testés positives au coronavirus et asymptomatiques n’est plus obligatoire. Ces dernières peuvent être traités à domicile dans le respect des mesures de quarantaine. Des soignants des centres de santé de base assureront le suivi du traitement de ces patients à domicile. Un registre sera tenu pour l’enregistrement des malades à domicile pour leur surveillance.

Hier, lors de son intervention à la télévision nationale, le premier ministre Christian Ntsay a annoncé cette changement de stratégie des autorités. Nous avons dû donner un choix aux malades asymptomatiques s’ils souhaitent être traités dans un site de prise en charge ou à domicile, afin d’éviter le rejet et la stigmatisation à leur retour dans la société.

Au Village Voara d’Andohatapenaka, aménagé depuis le début de l’épidémie, un centre de dépistage sera fonctionnel 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 à partir de ce mercredi 1er juillet pour tester les cas suspects. Les tests seront gratuits.

Le centre d’infectiologie Charles Mérieux d’Ankatso a été affecté pour réaliser les tests des malades ayant suivi le traitement à domicile pour attester de leur guérison. Le résultat de ces tests ne devrait pas dépasser 48 heures, annonce Christian Ntsay.

27 commentaires

Vos commentaires

  • 29 juin à 08:45 | citoyendumonde (#4292)

    On avait trois mois pour construire des bâtiments pouvant accueillir les malades mais on préfère dépenser l’argent ailleurs. Les hôpitaux sont saturés et vous annoncez l’hospitalisation à domicile pour faire face à cette épidémie dans un pays où la majorité de la population n’a pas accès à l’eau potable ni à l’électricité. Continuez à vous moquer de la population avec vos shows à deux balles.

    • 29 juin à 14:56 | Ibalitakely (#9342) répond à citoyendumonde

      C’est ce qu’on appelle maîtriser la situat°. T’as capté Gros dirait un certain Grande gueule !! & les fanatiques restants diront que c’est une sage décision du liloha, oups ... prezidà plutôt, vénéré. Alefa Naina, vava samy manana gazety samy manana, adalana ianareo irery no manana.

    • 30 juin à 07:23 | Tingolo (#10501) répond à citoyendumonde

      Omeo ny vahaolana ho antsika mitsikera. Amiko tsy hita intsony. Artemesia izao no fanafody. Samy bé loha aby na ny mpijery na ny mpilalao.

  • 29 juin à 08:53 | manga (#6995)

    Une passation bien réfléchie que calculée et une prise en main tant bien que mal de plus en plus significative que concrète même si l’ on continue de tripoter les chiffres.
    Que notre chère et éminente professeure cesse de se ridiculiser avec ses données à la kon, prenant en mal et patience ses fidèles téléspectateurs pour des e-diaux.
    Abat le nombre de guéris diffusés à tort et à travers en préambule ; ainsi que celles et ceux contaminés, la dengue, le chikungounia, le neuro-palu et autres, et passons aux choses sérieuses, parce que entre du lit superposés en bois dans certains hopitaux et gasycar, il faut vraiment tourner sa langue avant de pouvoir bien scinder le faux du vrai.
    Vive RADAMA III, que NTSAY paie, de force ou de gré, tous les pots casses durant, la LFR lui autorisant...

    • 30 juin à 11:08 | Ibalitakely (#9342) répond à manga

      Je partage votre avis comme quoi il suffit simplement, sur la séquence quotidienne CCO/miara manonja obligée sur toutes les chaines TV malagasy, que le tableau donné par ce CCO soit affiché en gros plan ou zoom maxi sur l’écran, sans à avoir à écouter chaque soir les blablas de cette pauvre soumise de professeure Danielle.
      En + lorsque le nombre 45 de personnes testées déclarées positives par l’IPM, les tenants du pouvoir faisaient semblant de suffoquer & de faire faire un contre test au laboratoire Charles Merieux d’Ankatso. Mais maintenant les testées positives dépassent la soixantaine, que disent les crustacés ??
      & surtout qu’avec ce confinement de porteurs de covid-19 à domicile pourtant les ça sent la grève chez les toubibs & élèves toubibs, môssié le PM qui iront suivre la santé de ces confinées à domicile ??

  • 29 juin à 11:34 | FINENGO (#7901)

    Je cite :
    "Le centre d’infectiologie Charles Mérieux d’Ankatso a été affecté pour réaliser les tests des malades ayant suivi le traitement à domicile pour attester de leur guérison. Le résultat de ces tests ne devrait pas dépasser 48 heures, annonce Christian Ntsay."
    ****************************************************
    Ce Pays porte bien son nom Babakotoland.
    Qu’est-ce qu’un Premier Ministre a à se mêler de ce qui ne le regarde pas.
    N’existerait-il pas Un Ministre de la Santé dans ce Pays, pour gérer et annoncer ce qui concernerait les Hôpitaux et la Santé.

    Quoique, rien de bien étonnant quand on sait que le Président Babakoto Bac-7 est aussi un Chercheur laborantin, et en même temps un Spécialiste du Patrimoine tel que le Rova et j’en passe.

    Un Etat Babakoto dirigé par des Babakoto.

    • 3 juillet à 11:34 | rawera (#10329) répond à FINENGO

      Bonjour à tous,
      J’aurais préféré m’exprimer en malagasy qu’en français, par pur respect des compatriotes, mais pour une portée internationale, la langue, autre que malgache, est incontournable.
      1° Arrêtons le massacre. respectons, un chouia, nos dirigeants. Arrêtons de dénigrer !
      2° Le lit fait gravement défaut dans les hôpitaux !!!! Et on s’étonne, alors qu’actuellement nous ne sommes qu’"en début de crise" !!! Oh là, un peu de bon sens, les gars ! Belle lurette, on aurait dû mettre en place des hôpitaux de fortune, comme font certains pays, avec des dirigeants qui se soucient grandement de l’état de ses compatriotes (Fitiavana izany rabary a). Gouverner c’est prévoir aussi mathématiquement, s’il n’y avait aucune prévision, c’est que ON NE GOUVERNE PAS. Faut pas être "Saint Cyrien" pour comprendre cela. Le Covid 19 roule à tombeau ouvert, et "wait & see" les prochains résultats que notre chère Professeure dira ou nous fera "avaler". Et nous serons atterrés (il suffit de changer le préfixe et cela change tout).
      On a demandé des solutions :
      - INSTALLEZ LES HOPITAUX DE CAMPAGNES POUR SAUVEGARDER CE QUI PEUT L’ETRE.
      - EQUIPEZ LES HOPITAUX DE RESPIRATEURS (il ne faut pas toujours attendre qu’on nous donne)
      - ET SOYEZ TRANSPARENTS DANS LES QUESTIONS D’AIDE FINANCIERE.
      Merci pour votre patience
      Sans rancune

  • 29 juin à 11:52 | Vohitra (#7654)

    Rehefa hitany fa andohalika ny ranombary, dia nakarina indray ilay lefitra, atao misolo vaika ny ankalana, natao sorona hizaka ny kihana sy haneho doka sy dera ho an’ilay lehibeny…

    Tsy mitsahatra mamoan-tsampona izy ireto amin’izay ataony rehetra, diniho kely anie e :

    • Nolazaina ary omaly fa rehefa hivoaka ny fihobohana, dia efa fantatra hoy izy fa tsy maintsy hitombo ny isan’ny marary : koa raha fantatrao izany, koa nahoana no nivoaka ny fihobohana ? Sa tsy olana aminao intsony raha mihanaka ny aretina ? Fa angaha tsy fantatrao ny antsoina hoe « fahasalamambahoaka » ary e ?Dia vaky barara tsy azo nafenina intsony izany amin’iny filazana omaly iny fa tsy io fifehezana ny valanaretina tsy hihanaka io no laharampahamehana ho azy…koa inona moa izany fa tsy ilay fepetra amehana fotsiny no ilainao…mba hanaovanao inona nefa ? fepetra amehana, fanapahankevitra amehana, fitantanana amehana, politika amehana…

    • Ankehitriny, na ny olona voatily fa mitondra ny valanaretina aza izany dia afaka mijanona any antranony…dia iarahana mahalala nefa fa raha ny eto Antananarivo foiben’ny aretina ankehitriny, dia ireo Fokontany betsaka mponina sy maro olona sahirana sy fadiranovana no tena ahitana ny tranga mitondra ny aretina…dia inona moa izany fa rehefa avela hijanona any antoerana ny marary, tsy midika ve izany fa avela hiparitaka hifamindra any fotsiny ireo mafy ady sy sahirana ara-pivelomana ? Izany ve no atao hoe tomponandraikitra amin’ny fahasalamambahoaka e ?

    • Nilaza ihany koa izy omaly ny fahasahiranana nitranga sy nanjo ireo olona marary sy mitebiteby vokatry ny aretina, dia niaiky ampahibemaso anie izy izany fa misy andraikitry ny fanjakana tsy tontosa sy tsy lavorary nahatonga izany fahasahiranana izany e ! matoa tsy fantatry ny olona hoe aiza no aleha, dia tsy ampy sy tsy mazava ny serasera sy fampahalalam-baovao…matoa tsy voakarakara mila miandry andro maromaro vao mahazo valin’ny fitiliana, dia tsy mizotra antsakany sy andavany sy tsy lavorary ny asan’ny laboratoara…

    • Tsy nasiana resaka na kely akory aza ny mikasika ny andrana tsindrona izay atao eto amin’ny Firenena (aiza no atao, manao ahoana ny fizotran’izany, iza ireo mpiombon’antoka amin’izany, inona no vontoatin’ny fifanarahana mikasika izany,…), nefa dia vahoaka sy fahasalamambahoaka anie izany e ! nahoana no resaka moto sy fiara sinoa, lamasinina, làlana sy fotodrafitrasa…izany no resahana nefa ny vahoaka sady mahantra no marary ?

    • Fa sampandraharaham-panjakana misahana fahasalamana manantona vahoaka ve no misy eto ? sa sampandraharaha anjaran’ny vahoaka no manantona azy nefa lazaina fa fepetra ankamehana izao ? Fa nataonao inona ary izany ireny fiara 4*4 maro be novidiana ireny , moa ve tsy natao hanantonana vahoaka sy hikarakarana ny vahoaka ireny ?

    Fehiny : efa tsy mifanojo intsony mihintsy ny resaka sy ny laharam-pahamehana eo amin’ny vahoaka sy ny fanjakana ankehitriny…tsy mahavoky ny kobaka ambava, ary tsy mahasitrana sy tsy azo antoka ny angoantenda…

    • 29 juin à 17:18 | ASSISE (#10453) répond à Vohitra

      Ny tantara tsy fanadino ary tsy voasakana tsy hanoratra.

      ***Nolazaina ary omaly fa rehefa hivoaka ny fihobohana, dia efa fantatra hoy izy fa tsy maintsy hitombo ny isan’ny marary***

      Rehefa mitombo isa ny marary dia mitombo andro koa ny fotoana mahavelona ny aretina. Rahoviana izany no farany ?

      ***Ankehitriny, na ny olona voatily fa mitondra ny valanaretina aza izany dia afaka mijanona any antranony***

      Raha sokajin’olona sahirana (85-90%) no voa, hanaja ilay tsy mivoaka ve izy raha tsy misy harapaka izy ao an-trano ? Araka ny voalazanao.

      FEHINY : VOAFEHY ny toe-draharaha nanomboka hatramin’ny volana martsa no mankaty.

      1 Tsy ampy TEST
      2 Tsy ampy mpitsabo
      3 Tsy ampy fitaovana
      4 Tsy ampy trano
      5 Ampy lanonana
      6 Ampy traik’efa
      7 Ampy ny dokotera tenany, samy manao ny azy any an-trano. Any @ lapitaly ve sahirana dia any an-trano misy hahita ?
      8 Ampy ve ny ISA ? Raha mbola misonga io dia tsy ampy izany. Loooza

    • 29 juin à 17:53 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Assise, miarahaba anao

      Ny valin’ny resaka dia tsotra : tsy efa nolazainy ve moa ny hoe "izahay izao no mitondra ?", ny dikan’izany aminy dia izao : izay tianay hanaovana ny vahoaka no ataonay...

      Na inona tsikera, na inona kihana, na inona zavamisy sy zavamitranga, izay tianay sy mety aminay ihany no ataonay eto e, ary izahay fahazoanay ny resaka ihany no itondranay ny ataonay !

      Ohatra singanina tamin’ilay adihevitra omaly, hafa mihintsy ny itondrany ny resaka vita gasy...

      Tamin’ny fahitalavitra tsy miankina iray omaly, dia nisy adihevitra mikasika ilay fiara sy moto izay nanaovana angoantenda fa tsy ho ela dia hamokatra…vita gasy.

      Dia efa mirediredy tsy misy farany mihintsy marina e !

      Fa inona marina moa ity antsoina hoe « vita gasy » ity e ?

      Andeha ohatra tsotra hita amin’ny fiainana andavanandro no resahana…

      Mividy kobambary ilay olona, dia ataony fikarakarana fandomana rano, dia avy eo endasiny amin’ny lasitra ilay koba…dia lasa mofogasy…mazava be fa vita gasy ilay tena mofo gasy…

      Mitery ronono izy amin’ny ombiny, dia ateriny eny amin’ny mpividy ronono, dia ity farany indray manamboatra ronono mandry, lasa « yaourt maison » tena vita gasy…

      Dia tsy menatra akory ilay rangahy iray, efa isany tompomarika tamin’ny raharaha Flamco nampididoza fahizany, dia nanambara fa afarana avy any ivelany ny akora rehetra dia atambatra eto, dia lazainy tsotra izao fa vita gasy hono…

      Rehefa ny bontolo sy ny hevi-boto no miainga, angaha moa misy resaka azo atao intsony e !

    • 29 juin à 19:00 | ASSISE (#10453) répond à Vohitra

      Izay tsy mahatanty mivonto ny orona.

      Ny azy efa mazava "aiza ny mason’izao tontolo izao ?"

      Ho tapaka làlàn-drà koa izao tontolo izao, hamokatra vita gasy isika. Tsy tambavy io fa sao diso isika.

      Ary hivoaka anaty tsy fahampiana ny vahoaka rehefa 60.

      Anarana moa tanim-boanjo ?

      Misy mamorona koa eto, toetra tanim-boanjo. Asa raha tsikaritrareo izany.

      Indraindray izy tonga saina, indraindray izy toa tsy misaina.

  • 29 juin à 12:16 | dominique (#9242)

    Heureusement qu’ils ont leurs indépendance car le contribuable Français n’aurait pas fini de payer des aides et d’envoyer des tonnes de matériel et aussitôt détournés en prime .Mais il ont leurs Druide Roi Président qui s’en occupe très bien avec sa potion magixx alors pas d’inquiétude tout va bien bourrez vous a la potion Magixx

    • 29 juin à 13:01 | dolmi (#10981) répond à dominique

      "le contribuable français n’aurait pas fini de payer des aides...." ???
      Les prétendues "aides", exemple 1.000.000 euros, reviennent à renimalala, sous d’autre formes, au moins à 2.000.000 euros ! Les "OD, opérations diverses", ont été bien étudiées pour la comptabilité.Qui a fait les lois et diverses régulations dans le monde ? Surement pas le pays néo colonisé, géré par un idiot imposé justement par la C.I (les visages pâles) : et c’est le même schéma partout dans le monde, à ceci près, les yeux bridés ont osé chercher à déplacer quelques phrases par ci, par là, dans ces foutues lois et sont rentrés dans la cour des grands. D’ici que les 3/4 d’intellectuels malgaches, "formés, conformés à la française" puissent penser à emprunter le raccourci jaune, le pays va supporter encore les poulains de "père dodu"

  • 29 juin à 13:29 | vatomena (#8391)

    Nous ne sommes pas tous des coréens ou des vietnamiens .A eux ,la colonisation ,la guerre aussi,leur Ont beaucoup appris .Ils ont retenu la leçon qu’ils avaient apprise .Ils sont devenus des "dragons " du commerce et de l’industrie.Et nous ,et nous ...On a tout oublié,on a tout perdu .On a inventé misère et encore misère.. une misère insondable

    • 29 juin à 13:43 | Oursvagabond (#9660) répond à vatomena

      Bonjour,
      Et avec bien moins de terres arables qu’à Mada. Mais dans ces pays ils ont vite appris que le travail est nécessaire pour émerger. Tenir les murs en ville et épier les chapardages possibles est moins fatigant que de s’occuper de rizières.

      L’éducation a été lamentable, et j’ai comme l’impression que ça empire.

    • 29 juin à 19:44 | dolmi (#10981) répond à vatomena

      Une des raisons, sans doute, c’est qu’ils ont surtout gardé leur fierté d’être japonais, (les usa ont réduit le Japon en grande, grande misère) mais les japonais se sont relevés dignement. Les coréens aussi ont eu leurs guerres tout comme les vietnamiens.La Chine ont eu leurs "années d’humiliation" et actuellement, les dirigeants chinois veulent s’imposer partout ! Point commun à ces pays asiatiques : ils maîtrisent leurs passés, sont fiers d’essayer de tirer des leçons des mauvaises périodes,et surtout, ils restent asiatiques, non monothéistes : et celà joue énormément pour la structuration psychologique de chaque citoyen et donc de la nation.Et c’est par la castration psychique infligée par les croix des missionnaires, dans le monde, que peut se trouver "l’attitude de "moramora chez les malgaches", autres réactions et autres termes ailleurs.Retrouverons nous un jour, cette force "insconsciente" qui guidait nos ancêtres jusqu’aux côtes de l’île dénommée Madagascar ?

    • 29 juin à 20:24 | Behantra (#9165) répond à vatomena

      Et surtout qu’ils ont infligé une ’déculottée’ mémorable aux colons français à Dien Bien Phu

      Peut être , que les malagasy pourraient s’en inspirer :

      Prendre les armes , massacrer tous les français se trouvant à Madagasikara et s’attendre à une guerre de longue haleine contre la France

      Oh que oui que ces viets ont beaucoup appris !!!

      Heureusement qu’il n’y a pas deux c.o.n.s comme vous Vatomena sur ce forum

    • 29 juin à 21:50 | vatomena (#8391) répond à vatomena

      Etre malgache ce n’est pas etre vietnamien.Les soldats du corps expéditionnaire de 1895 se sont emparés de Madagascar presque sans coup férir.Un seul coup de canon tiré sur le Rova et la reine a fait hisser le drapeau blanc . La colonne légère qui monta hardiment sur Antananarivo n’avait pas avec elle d’artillerie. Le canon d’où partit ce boulet fatal avait été pris aux portes de la ville à l’armée malgache en déroute .
      La conquete du Tonkin ,ce fut une autre histoire .La résistance du Tonkin fut héroique .La légion étrangère des français fut tres souvent prise dans des embuscades meurtrières. Si en 1947 ,la rébellion tua 10 ,20 fois plus de sujets malgaches que d’ennemis vazaha,il en fut autrement en Indochine..Des promotions entières de jeunes officiers Saint Cyriens trouvèrent la mort dans les rizières ,les forets les montagnes. Chez nous ,apres 18 mois d’escarmouches,il y eut soumission des rebelles . les ’Viets ’ combattirent plus de 20 ans pour instaurer une Indépendance totale .Les français puis les américains furent chassés par les armes.A force de travail,de discipline ,d’ingéniosité les "viets ’ ,aujourd’hui sont en passe de devenir un autre dragon d’Asie .Et nous ,et nous ....?

  • 29 juin à 14:07 | lancaster (#10636)

    L’administration de la santé est catastrophique et c’est un problème structurel qu’il faut absolument résoudre.
    Manque d’hopitaux, manque de matériel, manque de personnel, manque de médicaments, manque de fournitures consommables, manque d’argent. Malheureusement, même si tout cela est résolu, il y a un manque d’organisation flagrant et un manque de stratégie à l’échelle nationale.
    À cela s’ajoute un ministre invisible, manque de leadership et peut être manque de motivation.
    Il faut tout reprendre à zéro.
    Attention, on pourrait avoir tendance à acheter des ambulances’ des scanners, des respirateurs, à construire des hôpitaux et des dispensaires, mais s’il n’Y a pas le personnel spécialiste et de maîtrise requis, le carburant pour les véhicules, etc... c’est peine perdue.
    On se demande si les médecins sont faits pour travailler dans les administrations ministérielles.
    Il faudrait tout revoir, tout réinventer, tout reconstruire.

  • 29 juin à 14:51 | betoko (#413)

    Dominique
    1 million d’euros de La France pour Madagascar m’etonne beaucoup Si La France possède une telle somme pour donner à Madagascar , tous les partis politiques français se sont récoltés .Mayotte et tous les hôpitaux de France ont besoin de cette somme et Macron a fait la sourde oreille , il a fallu que le coronavirus débarque pour qu’il débloque une telle somme pour les hôpitaux
    L’aide de la France pour Madagascar est un pipi de chat , juste pour amuser la galerie
    Ce sont les DOM TOM qui bouffent le budjet de la France , des DOM TOM qui se servent à rien et c’est la cause deq augmentations des impôts Pour vous Madagascar est un bouc émissaire bien trouvé

  • 29 juin à 14:51 | betoko (#413)

    Dominique
    1 million d’euros de La France pour Madagascar m’etonne beaucoup Si La France possède une telle somme pour donner à Madagascar , tous les partis politiques français se sont récoltés .Mayotte et tous les hôpitaux de France ont besoin de cette somme et Macron a fait la sourde oreille , il a fallu que le coronavirus débarque pour qu’il débloque une telle somme pour les hôpitaux
    L’aide de la France pour Madagascar est un pipi de chat , juste pour amuser la galerie
    Ce sont les DOM TOM qui bouffent le budjet de la France , des DOM TOM qui se servent à rien et c’est la cause deq augmentations des impôts Pour vous Madagascar est un bouc émissaire bien trouvé

  • 29 juin à 18:07 | Tiaray (#7876)

    Mba manao ahoana ry reto izao ao Miami izao fa dia tsy heno loatra mihitsy a ?

    • 29 juin à 21:04 | Shalom (#2831) répond à Tiaray

      Mitsilailay eny amoron-dranomaisina hono izy ireo amin’izao fotoana.

  • 29 juin à 18:31 | papangue (#9623)

    @betoko

    Vous manquez vraiment de sens de proportion : 1 millions d’euros, au niveau d’un pays, même le plus pauvre du monde, c’est peanuts ... donc pour la France qui est ce qu’elle est ...

    La France donne et aide à des niveaux beaucoup plus que vous n’affirmez ici.

    http://www.senat.fr/rap/r19-243/r19-243_mono.html

    " Les financements de l’Agence française de développement (AFD) à Madagascar au cours des dix dernières années varient entre 18 et 30 millions d’euros par an."

    Suite :
    "Rappelons cependant que, dès 1973, l’économiste du développement Philippe Hugon avait identifié les raisons de l’échec de l’aide au développement à Madagascar, soulignant avec une certaine sévérité que celle-ci alimentait « certains groupes sociaux parasitaires » et constituait « un facteur essentiel de cristallisation des structures sociales », celles-là mêmes qui, précisément, s’opposent au développement. Selon lui, la condition d’efficacité de l’aide reposait dans « une modification de ces institutions économiques et sociales et de leur fonctionnement, permettant d’atteindre un équilibre plus élevé, bénéficiant à tous »"

    Sur le site de l’AFD

    Vous pouvez lire en gras et gros : 540 millions engagés en 15 ans.

    Site de l’embasse de France :

    https://mg.ambafrance.org/Le-fonds-PISCCA-en-appui-a-la-societe-civile-malgache

    "Le Fonds Social de Développement (FSD) a été mis en œuvre de 1996 jusqu’à 2015 dans le cadre d’un protocole d’accord entre Madagascar et la France.
    En 20 ans, il a permis de financer 154 projets à Madagascar dans divers secteurs, tels que l’éducation, la santé, l’hygiène et l’assainissement, l’égalité de genre, et la protection de l’enfance pour un total de 7 951 091 €."

    Union européenne :

    La France étant le 2e pays le plus riche de l’UE , depuis le départ du RU de Grande B, ….donc la France est un des plus gros contributeur de l’aide de l’union européenne !
    Rien que pour le coronavirus :
    Les aides extérieures permettant de lutter contre le coronavirus continuent d’affluer. Cette fois-ci, c’est l’Union européenne qui apporte son soutien à Madagascar à travers l’octroi d’un don de 3 millions d’euros soit 11,6 milliards d’ariary.

    Pareillement,
    La France participe aussi par la Banque mondiale et le FMI à des investissements pour Madagascar.

    Pour conclure :
    http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200410-madagascar-opacit%C3%A9-utilisation-dons-pr%C3%AAts-bailleurs

    Ketakandriana de Transparency International :
    « Le président a dit texto à la télévision que ce n’était pas le moment de demander l’origine des fonds parce que c’est l’urgence. Sous prétexte d’urgence, on coupe court à toute demande relative à la transparence et qu’on fasse fi de la redevabilité, c’est ça le plus dur pour nous et c’est inacceptable . »

    Détournement, corruption voilà l’immense majorité des aides venant de l’extérieur, le gouvernement dit aider les entreprises pour 50 millions de dollars, et pourtant il a reçu plus de 550 millions de dollars, dont une partie important donc, de la France et de l’Union européenne.

  • 29 juin à 18:39 | vatomena (#8391)

    Et si les contribuables européens savaient comment leur argent était gaspillé ! Les simples malgaches ne savent pas comment disparait cette fortune ni les contribuables européens

  • 29 juin à 20:38 | Behantra (#9165)

    80 lits dédiés au covid-19 !!!

    J’hallucine , mais en y réfléchissant : voilà les conséquences des décisions prises par bôka , après son coup d’état

    Pour la construction de cet hôtel de ville , il a vidé complètement le budget du ministère de la santé

    Ne sachant , certainement pas , qu’il allait foutre une ’merde’ que les malagasy paient lourdement
    jusqu’à maintenant

    Allez donc faire un tour dans ces hôpitaux et vous VERREZ

    Plus rien ne fonctionne : même les médecins sont obligés de ’courir’ après le ’fric’ des ONG , et heureusement qu’ils sont là , pour survivre

    • 30 juin à 00:59 | Shalom (#2831) répond à Behantra

      Les étudiants en médecine de l’HJRA sont depuis ce matin en grève pour dénoncer le manque des moyens dans l’exercice de leur fonction.
      Ce sont eux mêmes qui essaient de trouver les moyens de bord pour pouvoir exercer (masque, tablier etc ...), malheureusement cela ne suffit pas.
      Où sont passés les 550 millions de dollars ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS