Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 13 avril 2021
Antananarivo | 15h14
 

Politique

Liste des candidats

Les grosses erreurs du TIM

lundi 27 août 2007 | Eugène R.

La première grosse erreur du TIM est d’avoir écarté de ses listes des députés sortants qui obtiennent encore la confiance des électeurs chez eux. Dans certaines circonscriptions, des députés TIM sortants qui se sont porté candidats sous des étiquettes indépendantes partent favoris, comme le cas de Jean Michel Henri, à Ambovombe Androy par exemple. La deuxième erreur du parti au pouvoir est d’avoir aligné des candidats qui n’ont pas eu la bénédiction de la base du parti. Le cas de Mana Florent Parfait (un inconnu au bataillon) de Toliara I en est un exemple flagrant.

Et la dernière grosse erreur du TIM est d’avoir présenté des candidats qui n’auront plus certainement la confiance des électeurs. A Fort-Dauphin par exemple, la liste TIM menée par l’actuel vice-ministre de l’Agriculture, Harifidy Ramilison, risque de ne pas gagner. D’abord, cet ancien chef de la région Anosy est peu connu dans le microcosme politique local. On avance même qu’il n’est pas originaire du district où il se porte actuellement candidat pour les Législatives du 23 septembre. Ensuite, la popularité du second de la liste, le député sortant Yves Aimé Rakotoarison, est en chute libre à Fort-Dauphin. La présence du député sortant Ezekiela dans cette liste serait la seule chance du TIM. 

Toujours dans l’Anosy, mais cette fois-ci à Betroka, la frustration de la base du parti qui a proposé M. Jocelyn, l’actuel maire de Betroka, va côuter cher pour ceux qui ont parachuté le Dr Mampahao.

Il faut dénoncer que la corruption, le favoritisme et le clientélisme sont les maîtres mots durant la selection des candidats du TIM à ces Législatives. Certains membres du bureau politiques, des chef de région et des ministres-coachs y sont impliqués. Un grand « Ampamoaka » est à craindre au sein du TIM, après le 23 septembre.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS