Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 21 juillet 2019
Antananarivo | 11h16
 

Politique

Ambohijatovo

Les grenades lacrymogènes ont à nouveau tonné

lundi 30 avril 2012 | Ra Bens (Photos), Yann

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Dès la matinée du samedi 28 avril, le jardin d’Ambohijatovo était quadrillé par les forces de l’ordre qui montraient leur détermination de ne pas permettre aux parlementaires et sympathisants de la mouvance Ravalomanana de tenir une manifestation qui n’avait pas été autorisée par la préfecture de Police. Les partisans de la mouvance Ravalomanana qui arrivaient progressivement restaient sur les trottoirs autour de la stèle du MDRM et des rues environnantes (Rahamefy et Andriandahifotsy). Le véritable afflux ne commença qu’en début d’après-midi.

JPEG - 136.7 ko

Dans le même temps, les forces de l’ordre déployaient petit à petit l’ensemble de leur dispositif : une dizaine de camions remplis de troupes anti-émeutes, des pick-ups patrouillant dans tout le centre-ville (y compris les nouveaux Nissan marqués "Emmo Sécurité" remis officiellement la veille par le Président de la Transition), et des patrouilles à pied tout autour du jardin d’Ambohijatovo.

JPEG - 181.1 ko
JPEG - 207.1 ko
JPEG - 191.1 ko
JPEG - 162.4 ko
JPEG - 104.9 ko

Confrontés à ce risque de face-à-face, bon nombre de magasins et boutiques situés dans les alentours d’Analakely mais également dans des quartiers sensibles comme Behoririka, choisissaient de fermer leurs portes.

Vers 13 h, l’affluence des manifestants commençait à créer de réelles difficultés de circulation des véhicules autour d’Ambohijatovo. Les forces de l’ordre se positionnaient pour tenter de dissuader les manifestants de bloquer les tronçons de route autour de la stèle du MDRM, et demandaient aux quelques dirigeants de la mouvance présents de disperser la manifestation.

Vers 14h10, Naika Eliane était la première parlementaire de la mouvance Ravalomanana aperçue à Ambohijatovo.

Peu avant 15h, le président du Congrès de la Transition, Mamy Rakotoarivelo, et plusieurs autres parlementaires, arrivaient, à pieds et fortement escortés, vers la Place de la Démocratie. La foule compacte se joignait à eux et envahissait la chaussée.

JPEG - 131.5 ko
JPEG - 118.3 ko
JPEG - 131.7 ko

Presque simultanément, les jets de grenades lacrymogènes commençaient. Les forces de l’ordre tentaient de disperser la foule ; celle-ci reculait pour reformer de petits groupes un peu plus loin. Les véhicules pick-ups des forces de l’ordre poursuivaient les manifestants perçus comme étant plus agressifs.

JPEG - 109.5 ko
JPEG - 121.1 ko
JPEG - 154.1 ko
JPEG - 137.8 ko

Vers 15h, Mamy Rakotoarivelo et les parlementaires de la mouvance Ravalomanana remontaient dans leurs véhicules, et retrouvaient un peu plus tard leurs sympathisants au Magro de Behoririka.

Deux hommes se déclarant membres du bureau de liaison de la SADC s’approchaient pour demander à discuter avec les responsables des Forces de l’ordre. N’obtenant pas de réponse, ils repartirent en refusant de répondre à la Presse.

JPEG - 101.5 ko

28 commentaires

Vos commentaires

  • 30 avril 2012 à 09:09 | jansi (#6474)

    Réprimer n’importe quelles manifestations populaires et publiques (qui n’ont jamais été autorisées), R8 faisait exactement la même chose.

    • 30 avril 2012 à 10:12 | Parole (#2602) répond à jansi

      C’est ça le changement...

    • 30 avril 2012 à 10:31 | Paulo Il leone (#6618) répond à jansi

      Vous deviez être sur la lune au début de l’an 2009 ? sinon vous auriez remarqué que les quelques milliers d’émeutiers chauffés à blanc par ANR et rétribués pour leur présence place de l’indépendance, ont pu se réunir de jour en jour, dans le but avoué de renverser le président démocratiquement élu. Rebaptisons Ambohijatovo La Place de la Tyrannie et érigeons-y une statue à l’effigie d’ANR 1er. De tout temps, les dictateurs sans âme et sans scrupule ont accusé leurs opposants des crimes dont ils sont eux-mêmes coupables : Mussolini, Hitler, Staline, Mao, TGV 1er, la liste n’est pas exhaustive

    • 30 avril 2012 à 10:32 | Nadia (#3387) répond à Parole

      Le même en pire , bien pire => Tous les indicateurs au négatif .
      On doit aimer ca pour en redemander et laisser faire les pitreries de l’auto-proclamé qui ne berne plus que les simples d’esprit et les charognards.
      Le seul argument qui reste dans la bouche des Foza est "c’est Ravalo qu’à commencé !" Quel programme !! Et jusqu’à quand ??

    • 30 avril 2012 à 10:43 | jansi (#6474) répond à Parole

      R8 et ANR = bonnet blanc - blanc bonnet.
      OK pour TSZ3R

    • 30 avril 2012 à 12:31 | rabri (#2507) répond à Nadia

      La principale question à poser : Qu’est ce qu’ils revendiquaient déjà ces manifestants et qu’est ce qu’ils ont fait là les "2 gorilles de la SADC " ?? La réponse de ceux qui savent bien analyser et approfondir la situation émerge certainement de la situation suivante :"Poursuites judiciaires contre Ravalomanana : L’étau se resserre...http://www.lagazette-dgi.com/index.php?option=com_content&view=article&id=21688:poursuites-judiciaires-contre-ravalomanana-letau-se-resserre&catid=57:la-une

      tssss ! les moutons de Panurge sont universels !!

      A lire également :
      Madagascar : deux émissaires de la SADC au comportement très douteux
      http://www.madagate.com/politique-madagascar/dossier/2360-madagascar-deux-emissaires-de-la-sadc-au-comportement-tres-douteux.html

      P.S : il me semble avoir vu la BOUILLE REBELLE de Mr Ramahefarisoa parmi les manifestants. Me suis-je trompé ??

    • 30 avril 2012 à 12:54 | Nadia (#3387) répond à rabri

      Vous avez raison : Beaucoup de moutons dans cette assemblée qui se font bouffer par tous et de tout cotés . Loups et vautours y vont à coeur joie et ils auraient tord de s’en priver , il n’y a plus ni état ni balises depuis 3 ans.
      La fierté nationale ne se retrouve plus que auprés de ces gens qui ont encore le courage de manifester pour exprimer leur écoeurement de ce que vous avez fait de Madagascar.
      Je sais que ils vous sont trés utiles ces morts du 7 février alors que nous savons tous combien est douteuse cette journée.
      Avez vous comptabilisé tout les cadavres que vous avez empilé au fil de ces années , sans parler de ce désespoir que tous ceux qui essayent de rester honnêtes se trainent au fil du quotidien.
      Le jeune guignol que vous avez mis en place pour vous rassasier aura servi à quelque chose : Rendre pro Ravalo les plus critiques d’entre nous.

    • 30 avril 2012 à 13:25 | Paulo Il leone (#6618) répond à Nadia

      Vous avez très bien résumé la situation qui prévaut, avec une grande justesse de ton, sobrement et clairement ! Mais j’ai bien peur que vous ne vous parliez à un mur. Par contre, je me réjouis de voir que tout le monde n’a pas avalé les couleuvres dont on nous abreuve (pardonnez ma piètre métaphore) depuis 3 ans sur la tuerie de février 2009 et son coupable désigné d’avance. Rien de bien nouveau sous le soleil : cet épisode tragique de notre histoire récente est à ranger dans la catégorie des crimes vicieux commis par les grands bouchers que furent Lénine, Trotsky, Lénine, Staline, Mussolini, Hitler, Mao, et autres tristes sires du même acabit qui n’hésitèrent pas un seul instant à provoquer un massacre, voire à ouvertement massacrer leur peuple, créant ainsi des martyrs, et en faisant porter le chapeau à leurs adversaires (politiques ou religieux), ce qui leur permit d’arriver au pouvoir en se posant en sauveurs de la nation.
      On murmure qu’un certain marionnettiste et bluffeur accompli, aurait suivi une formation de déstabilisation et de manipulation des foules ? Tssk tskk ! Surement des médisances !

    • 30 avril 2012 à 13:36 | Jipo (#4988) répond à Paulo Il leone

      bonjour , un petit récapitulatif devrait suffire pour mémoire :

      1/ La stratégie de la distraction
      Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser ; de retour à la ferme avec les autres animaux. » Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »
      2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions
      Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple : laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.
      3/ La stratégie de la dégradation
      Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.
      4/ La stratégie du différé
      Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.
      5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge
      La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-age ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans ». Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »
      6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion
      Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…
      7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise
      Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »
      8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité
      Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…
      9/ Remplacer la révolte par la culpabilité
      Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution !…
      10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes
      Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.
      Noam Chomsky

    • 30 avril 2012 à 15:14 | internaute (#5979) répond à Nadia

      Chère Nadia
      Et qu’en est donc l’argument depuis trois ans des pro-ravalo (zafy et ratsiraka) si ce n’est revenir et recommencer ; quitte à laisser (certainement pour le bien du peuple qu’ils aiment tellement) les indicateurs se détériorer davantage (puisque les aides sont coupées jusqu’à des élections ...qu’ils s’évertuent à empecher)
      Alors les pitreries on peut se poser la question de savoir de quel coté elles sont les plus prégnantes ; car ’’organiser’’ ce genre de manif, dans le seul but inavoué certes mais dont l’unique aspiration est qu’elles soient réprimées avec le plus de violence(s) relève assurement d’une manipulation primaire et, pour reprendre ton expression, à destination des simples d’esprit ; charognards qualifiant davantage les instigateurs clownesques de cette manoeuvre grossière.

    • 30 avril 2012 à 15:33 | internaute (#5979) répond à Paulo Il leone

      Et toi tu étais sur Mars, ou dans une autre galaxie ??
      Car sinon tu n’ignorerais pas que ces quelques milliers d’émeutiers (comme tu les qualifies) ont été sévérement réprimés et chatiés par les forces de l’ordre ..alors encore à l’entier service et sous la coupe du sieur Ravalomanana.
      Concernant la rétribution des manifestants, c’est toujours le meme refrain (que cela soit d’un coté ou de l’autre, alternativement) ; mais il semble hautement improbable que plusieurs dizaines de milliers fussent rémunérés
      Concernant ta comparaison avec Hitler et autres Staline, Mao, etc. elle est grotesque et peut aussi dans ce cas s’appliquer à Ravalo, par deux fois (février 2009 et 2002, pour les nombreux sévices commises par ses troupes et les multiples victimes) et à Ratsiraka par deux fois également 1991 et 2002 !!

    • 30 avril 2012 à 15:43 | internaute (#5979) répond à jansi

      Moi, je serais assez d’accord sur le fond !
      Mais je crains que, malheureusement, cela ne change rien au problème recurrent de Madagascar concernant les hommes ou femmes politiques (dont la devise est de s’enrichir, pas de servir) tant la pratique de la mauvaise gouvernance est endémique et répandue dans toutes les sphères du pouvoir (quel que soit le niveau), des affaires et de la société civile.
      Meme si la pratique est assez répandue de par le monde ; y compris dans les pays ’’démocratiques’’

    • 30 avril 2012 à 16:32 | Nadia (#3387) répond à Jipo

      On dirait du Noam ChoMSKY ... Je me trompe ?
      C’est de toutes facon trés intéressant de se poser toutes ces questions .
      Ce qui par contre est une vrai torture est de tourner en rond en sachant qu’il n’ya pas de bonne réponse car la question de Mada reste et restera mal posée par la plupart ...

    • 30 avril 2012 à 17:15 | Tanindrazana (#3224) répond à jansi

      IL ne fallait pas faire cette revolution orange qui n’a fait que repeter et meme aggraver ces pratiques...ce qui est bizarre dans tout ca, c’est que ceux qui sont au pouvoir de targue d’etre pour la democratie. C’est du bla bla bla car c’est le pouvoir qu’ils cherchent. C’est tout ! A part cela, ce qui se passe actuellement a MAdagascar ne reflete aucunement un apaisement...Voila Rajoelina qui offre, la veille de cette rencontre, des voitures 4 x 4 a ces militaires, milices en quelque sorte, pour tamer et bloquer l’intervention de la mouvance R8. en plus, des voitures neuves de MATERAUTO (francais naturellement). Le Richard Gal se croit en maitre a Tana alors qu’il ne maitrise meme pas la securite du peuple....Tout cela va de mal en pis et tout risque de s’exploser tot ou tard. N’empeche que la population est trop fatiguee et devient amorphe vis a vis de cette force de repression. Malagasy, reagissez car plus nous restons dans notre coin, plus ils vont profiter pour preparer leur plan machiavelique. IL est grand temps pour l’opposition de regrouper leurs forces et de montrer que rien ne marchera a Mada dans ces cacophonies HATiennes. La seule est unique solution est une vraie reconciliation sans exclusion de qui que ce soit et que des elections neutres, credibles et avec la participation de tous soient organisees sous la houlette des NAtions Unies/ SADC. Le reste, c’est du bla bla bla....

    • 30 avril 2012 à 17:55 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à rabri

      J’ai déjà perdu assez de temps sur cette question pour expliquer à Betoko sur le fonctionnement de la CPI.

      Madagascar a ratifié le statut de Rome et accepte l’autorité de la Cour Pénale Internationale.
      RABRI,
      La CPI peut exercer sa compétence si la personne mise en accusation est un national d’un Etat membre ,ou si le crime supposé a été commis sur le territoire d’un Etat membre,ou encore sil ’affaire lui est transmise par le Conseil de Sécurité des Nations-Unies.
      La Cour est conçue pour "COMPLETER LES SYSTEMES JUDICIAIRES NATIONAUX" :
      - elle ne peut exercer sa compétence que lorsque les juridictions nationales n’ont pas la volonté ou la compétence pour juger de tels crimes.
      Savez-vous,au moins ces crimes "RABRI" et la Gazette de la Grande île :
      - Crimes de guerre:infractions graves aux conventions de Genève de 1949 et aux Protocoles de 1977,commises en période de conflit armé (article 8 du Statut de Rome)
      - Crimes contre l’HUMANITE :actes graves commis contre une population civile dans le cadre d’une attaque généralisée ou systématique pour des motifs d’ordre politique,social,ethnique ou religieux (article 7 du statut de Rome)
      - crime de génocide:il est une forme particulière du crime contre l’Humanité et s’en distingue que par l’intention de détruire ,en tout ou en partie ,un groupe national,ethnique ou religieux,comme tel (article 6 du statut de Rome).

      rabri,
      Ce 14 mars 2012,la CPI prononce son premier verdict en déclarant "X" coupable :
      - de conscription,
      - et d’enrôlement d’enfants de moins de 15 ans,et du fait de les avoir fait participer à des hostilités.
      rabri,
      cette affaire du 07 février 2009 est la plus "dégueulasse" de manipulation des personnes vulnérables et la plus grosse escroquerie "institutionnalisée" du siècle (payées d’avance et indemnisée à vie en plus d’une prime "délégué-représentant-repêché".
      Qu’Andry Nirina RAJOELINA aurai l’honnêteté intellectuelle de s’expliquer sur deux affaires "pendantes" :
      - 26 janvier 2009=Lundi Noir,
      - 07 février 2009=av7,l’escroquerie du siècle.

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2012 à 18:00 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à internaute

      internaute,
      dîtes-vous que ce sont les "opposants" qui empêchent les aides !
      c’est trop facile votre "confirmation" comme vous tutoyez les gens facilement.
      Un peu de courage,même si vous utilisez des "pseudos".

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2012 à 18:03 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à internaute

      Non ,Madagascar a des "FEMMES" et des "HOMMES " de "VALEURS" mais la tendance :"MIANDRY IZAY MAHARESY DOMINE ACTUELEMENT".

      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2012 à 18:24 | Paulo Il leone (#6618) répond à Jipo

      Bonjour à vous aussi. Nul doute que Noam Chomsky est un éminent linguiste ; le passage cité est joliment tourné, et l’analyse n’est pas inintéressante. Il reste qu’on ne peut pas attendre que le commun des mortels, dont je fais partie, ait intégré et digéré toutes ces données savantes pour ouvrir les yeux et commencer à réagir.
      Je ne crois pas que la simple maîtrise/compréhension de l’information ou de la connaissance soit facteur de prise de conscience et de libération. Il existe d’autres forces que je qualifie de spirituelles et qui influent encore davantage sur les hommes et les événements.
      Etant chrétien, je suis de ceux qui croient que Dieu a donné à chacun la capacité de discerner le bien du mal, et de choisir en connaissance de cause. Je ne crois pas non plus que l’érudition soit une condition sine qua non à la compréhension du monde. On peut trouver autant de sagesse dans la parole d’un paysan analphabète que dans la réflexion d’un érudit.
      L’homo intello est tellement hypnotisé par les apparences clinquantes qu’il prend pour de la profondeur ce qui n’est que phraséologie ou verbiage pompeux. A. Gide l’a très bien exprimé : "Quand un philosophe vous répond, on ne comprend même plus ce qu’on lui avait demandé". Et on pourrait en dire autant de nos politiciens à la noix et à la langue de bois qui n’ont à offrir que du vent et qui peinent à exprimer une pensée cohérente, que ce soit en Malgache ou en Français. Je vous le disais, on est en plein dans "les habits de l’empereur".

    • 30 avril 2012 à 19:07 | Paulo Il leone (#6618) répond à internaute

      Hé internaute, quand tu écris "car ’’organiser’’ ce genre de manif, dans le seul but inavoué certes mais dont l’unique aspiration est qu’elles soient réprimées avec le plus de violence(s) relève assurement... bla bla bla (ad nauseam).....", tu parles des bouffons qui ont pris le pouvoir par la violence et la destruction systématique en 2009, non ?
      En plus... relis-toi avant de poster, tes phrases sont bancales et ta syntaxe incorrecte.

    • 30 avril 2012 à 20:29 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Cher Basile, vous demandez à ANR d’avoir l’honnêteté de s’expliquer sur les deux affaires en question ? Je ne pense pas que vous avez la naïveté de croire qu’il pourrait y songer : vous savez bien qu’il est passé maître dans l’art de la mystification, et que toute son argumentation et celle de ses sbires repose sur cette version désormais "officelle" des événements. En bonne exécutrice zélée des basses oeuvres de l’usurpateur, la gorgone qui trône du côté de Faravohitra ne manque pas une occasion de nous rappeler sur un ton sentencieux que l’ancien président "a été dûment condamné par un tribunal impartial !" (interdit de rire !) Alors pourquoi insistez-vous pour qu’on cherche le(les) vrai(s) coupable(s) ? On a trouvé le parfait bouc émissaire, et un témoin-clé qui n’est autre que JMC l’a confirmé en jurant sur sa tête de Pinocchio devant les caméras de viva et de la TVM : "Puiqu’on vous dit que cé Ravalo le coupab’ ! Circulez... y a rien a voir !"

    • 1er mai 2012 à 14:21 | Paulo Il leone (#6618) répond à Nadia

      Vous n’avez pas tort de dire "qu’on tourne en rond."
      Il y a surement une bonne réponse, encore faut-il poser la bonne question : Voici ce que je constate :
      Bon nombre de hauts fonctionnaires du MAE français et de la direction des affaires africaines sont membres de la très dangereuse secte des francs-maçons dont le programme est global et transcende les intérêts et les enjeux nationaux. Ce n’est pas un scoop de dire que les FM sont légion dans les " hautes sphères » de l’état français, tous partis confondus.
      Au cas où vous l’ignoreriez, sachez que depuis 2009 et l’installation de la HAT, les FM ont les coudées franches à Madagascar où ils recrutent à très grande vitesse. Comment croire que ces experts en manipulation et duplicité ne sont pour rien dans cet épisode tragique de notre histoire récente ? Ravalo n’est pas un ange (et certainement pas un démon), mais il est notoire qu’il constituait un obstacle majeur à leur expansion. Le reste, n’est que gesticulations plus ou moins sincères de la part de nos politiciens et n’aura pas de véritable incidence sur les enjeux majeurs qui attendent le pays et la population. Je vous invite à réfléchir et à en tirer vous même les conclusions, même si elles sont dérangeantes, et que de prime abord, elles ne sautent aux yeux. "Pour que le mal triomphe, il suffit que les hommes et les femmes de bien se taisent"

    • 1er mai 2012 à 14:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      "Rien à cirer, JIPO",de votre copier/coller
      Dégagez !
      Basile RAMAHEFARISOA
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 1er mai 2012 à 15:16 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous avez raison : il nous aurait tout autant "éclairé" en recopiant la traduction chinoise des horaires d’été de train de la banlieue Parisienne. Il se la pète grave Jipo !

  • 30 avril 2012 à 10:54 | LE VEILLEUR alias L’EVEILLEUR (#1331)

    Où vont les 4x4 ?

    « Comme moyens, on utilise toujours les moyens du bord, c’est-à-dire tout ce que les trois forces ont à leur disposition. Mais le président de la Transition a QUAND MEME déclaré qu’il allait nous donner du matériel, comme une trentaine de voitures 4x4 », rapporte Arsène Rakotondrazaka, ministre de la Sécurité intérieure.

    Où va l’argent ?
    Est-ce là où il y a des luttes contres des voleurs ?
    Où vont les nouveaux 4x4 ?
    Les paysans du Menabe et d’ailleurS sont démunis contre les voleurs de boeufs vont-ils ENCORE attendre longtemps ?

    • 30 avril 2012 à 11:30 | jansi (#6474) répond à LE VEILLEUR alias L'EVEILLEUR

      Les nouveaux 4x4 (destinés à la lutte contre l’insécurité à l’origine) étaient à Ambohijatovo pour la repression de la manif. Eh oui !!!

  • 30 avril 2012 à 11:44 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Les 4x4 ??
    De quelle loi de Finances ?
    Quel appel d’offre pour la fourniture de ces voitures 4x4 ????
    Qui a fournit ces voitures ?
    Cordialement,

    Basile RAMAHEFARISOA
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 30 avril 2012 à 12:12 | jansi (#6474) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Loi des finances obscures, maléable à toutes fins utiles.
      Appel d’offres : n’existe pas dans le vocabulaire now.
      Fournisseur : tjrs le même sous un autre nom.

      Je blague, mais est ce loin de la vérité ?

  • 2 mai 2012 à 19:02 | Triste (#1265)

    svp, arrêtez, laissez les s’exprimer. Arrêtez de voler, de piller notre pays & de tirer sur les malgaches comme vous & moi. Même Charles a eu son compte. C quand même assez non ? Vous voyez pas la pauvreté et la souffrance autour de vous ou quoi ? Arrêtez, c largement suffisant. Arrêtez, ça suffit !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS