Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 20 septembre 2019
Antananarivo | 12h20
 

Enseignement

Université morte

Les examens se sont toujours déroulés

vendredi 17 janvier 2014 | Haingo

Comme il a été annoncé par l’association pédagogique de l’Université d’Antananarivo et les enseignants chercheurs (Seces) ainsi que le personnel administratif et technique d’Ambohitsaina, la journée de ce jeudi 16 janvier 2014 a été consacrée comme journée de deuil en raison du décès d’un étudiant dans l’affaire de l’université de Mahajanga et pour montrer la solidarité avec leurs collègues. Ainsi, tous les cours ont été suspendus sauf les examens. Par ailleurs, les étudiants issus des associations pédagogiques de l’université d’Antananarivo ont fait une déclaration par rapport aux événements du campus de Mahajanga. Selon cette déclaration, ils condamnent toute forme de violence envers les étudiants, notamment à l’endroit de ceux qui ont essayé de sauver leur peau en fuyant à plusieurs kilomètres du campus alors que les forces de l’ordre les poursuivaient jusque dans la forêt. Ils ont aussi ajouté qu’ils attendent l’évolution de la situation à Mahajanga avant d’envisager de faire des manifestations avec leurs confrères. Des représentants de l’université d’Antananarivo sont actuellement à Mahajanga en vue de rapporter les informations.

De leur côté, l’association des étudiants issus de 22 régions a réclamé la création d’une commission spéciale en vue d’enquêter sur cette affaire. Et d’ajouter qu’ils sont prêts à montrer leur solidarité en réalisant des manifestations si c’est indispensable.

Il est noter que les étudiants des universités de Toamasina et de Tuléar n’ont pas observé la consigne, selon la TV Plus, faute d’avoir été informés semble-t-il.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS