Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 15 août 2022
Antananarivo | 20h55
 

Enseignement

Assainissement des cités « U »

Les étudiants mercenaires sont connus

lundi 25 février 2008 | Eugène R.

La présence ce samedi du ministre de l’Education nationale Radavidson Andriamparany Benjamin lors de la cérémonie de présentation des voeux organisée par le CROUA a déclenché l’« Ampamoaka » dans le campus. Malgré le refus des organisateurs de cette cérémonie où deux zébus ont été immolés, Dominique Tendreaolobe a pu s’exprimer devant le CROUA et ses collègues étudiants grâce à l’autorisation du ministre qui voulait savoir la vérité. Ce représentant des associations des étudiants des 22 régions, non moins président de l’AETA (Association des Etudiants Tuléariens d’Antananarivo) n’a pas hésité à révéler que quatre étudiants dont nous tairons les noms sont qualifiés de « mercenaires » pour être de mêche avec le directeur du CROUA. Ils sèmeraient la confusion pour induire en erreur le ministre de l’Education. Ces quatre étudiants ne peuvent pas représenter les associations des étudiants des 22 régions. Ce sont des jeunes TIM qui veulent à tout prix politiser la gestion des cité « U » pour en tirer profit par la suite, a dénoncé Dominique Tendreaolobe. Apparemment, Radavidson Andriamparany Benjamin, un ministre qui a osé réclamer la dépolitisation effective de l’enseignement, a apprécié l’audace de ce dernier.

En fait, chacun a sa manière de « dépolitiser ». Le TIM n’a plus cours dans l’enseignement mais les « associations » ont pris sa place.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS