Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 28 octobre 2021
Antananarivo | 08h23
 

Enseignement

Grève du SECES

Les étudiants de la Faculté des Sciences descendent dans la rue

mardi 31 janvier 2012 | Bill

Lésés par le fait que la totalité des enseignants de la Fac des Sciences soit syndiquée et donc observe la grève décidée par le SECES, mais suurtout frustrés par rapport aux autres étudiants d’autres facultés qui vaquent toujours à leurs études et examens, les étudiants de la Fac des Sciences sont descendus ce lundi 30 janvier dans la rue. Ils ont occupé le terminus du taxibe 119 et ont fermé l’accès au campus et ses environs en brûlant des pneus au milieu de la route.

Selon un étudiant qui serait leur porte-parole, ils sont obligés d’agir de la sorte car aucune autorité n’a pris au sérieux leur ultimatum qui a expiré ce lundi 30 janvier ; c’est donc une action d’avertissement, indique-t-il et cela va s’intensifier si leurs problèmes sont encore pris à la légère. L’étudiant qui croit encore au président de la transition, lance un appel à son endroit pour qu’il résolve le problème des enseignants du SECES. Il a également lancé un appel au SECES pour qu’il revisite la situation des étudiants ; et ce parce qu’il y a donc en raison de la grève du SECES, deux catégories d’étudiants selon les explications de ce porte-parole des étudiants des Sciences : d’une part ceux dont les cours et examens sont toujours assurés, tel le cas des étudiants en Médecine qui vont entamer leur deuxième session d’examens, et d’autre part ceux dont les cours ne sont même pas achevés et qui attendent le calendrier des examens.

L’État et le SECES attendent-ils que les étudiants s’en prennent entre eux ou pire, en viennent aux mains ou marchent sur la ville, pour enfin résoudre à leur manière ce bras de fer sur des décrets qui ont été pris et qui ne sont pas réalisés comme il faut ? Beaucoup d’étudiants ne comprennent pas pourquoi un travail effectué ne serait pas payé. Ils ne comprennent pas non plus les dépenses ostentatoires improvisées par l’Etat alors même qu’il ne règle pas ce qu’il doit aux enseignants-chercheurs.

3 commentaires

Vos commentaires

  • 31 janvier 2012 à 16:34 | Gasy FIer (#387)

    Comment un soi-disant "chef d’état" qui n’a jamais mis les pieds à l’université (sauf en draguant les étudiantes) pourra résoudre les problèmes de l’université ? Même si ses conseillers lui propose des solutions, il ne pourra jamais prendre de décision.

    Pareil pour le bras de fer entre les magistrat et le ministre des polices.
    Ceci ne fait que commencer et ça va continuer dans les autres ministères et institutions comme l’armée, les fonctionnaires, les Médecins, les paramed (tiens !!! est-ce que c’était déjà résolu ?), et pourquoi pas à la présidence même ?

    Le suivant....

  • 31 janvier 2012 à 16:57 | Jipo (#4988)

    Entre la politique de l’ etre , et celle du paraitre , le costume bé et tapis mena, le choix est affiché , faut-il encore l’ annoncer ! mieux : le couronner ...

  • 31 janvier 2012 à 17:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Les membres de SECES sont-ils des fonctionnaires.

    Les journées de grève ne sont pas payées,dans le privé comme dans le Public.
    Dans la fonction publique d’Etat,la retenue correspond à la règle du "TRENTIEME INDIVISIBLE",c’est-à-dire quel due que soit le nombre d’heures durant lesquelles le fonctionnaire cesse le travail sur une journée,la retenue est la même,celle d’une journée entière.
    Le fonctionnaire 1/30 de salaire,
    Le privé 1/22

    La règle du 30 ème a pour conséquence qu’un jour de grève effectué un vendredi ou un lundi entraine 3 x 1/30 de retenue.

    A combien s’élève t-on l’économie de l’Etat avec tous ces jours de grève de SECES ??

    "IL FAUT TIRER DE CETTE CRISE TERRIBLE UN HERITAGE POSITIF".
    Basile RAMAEFARISOA
    b.ramahefarisoa@gmai.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS