Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 30 juin 2022
Antananarivo | 02h44
 

Société

Maltraitance

Les enfants atteints d’albinisme en danger dans le Sud

mardi 14 juin | Mandimbisoa R.

« Protégez nos enfants  » ! Ce sont les mots que les parents des enfants atteints de l’albinisme ont lancé à l’endroit des autorités ayant assisté à la cérémonie officielle de célébration de la journée internationale de sensibilisation sur l’Albinisme à Taolagnaro hier. Une journée qui sert de point d’ancrage pour faire entendre la voix des personnes atteintes d’albinisme et favoriser l’instauration d’un environnement sûr et sécurisé permettant leur plein épanouissement.

Les albinos ne sont pas du tout en sécurité dans le pays. Outre les préjugés contre les personnes vivant avec l’albinisme, elles sont aussi confrontées à toutes sortes d’agression physique dont des enlèvements. Plus de 13 cas déclarés de rapt ont été enregistrés ces deux dernières années dans 3 régions du grand sud (Anosy, Androy, Atsimo Andrefana), dont neuf dans la région Anosy. Parmi ces 13 cas, un a perdu la vie.

D’autres régions sont également concernées par ce phénomène de violence contre les albinos : Menabe, Haute Matsiatra, Ihorombe, Vatovavy et Fitovinany, Actuellement, les victimes ne sont plus uniquement les enfants mais également les adultes albinos.

«  C’est l’occasion de lancer l’alerte à chacun d’entre nous pour un fort engagement de toutes les parties prenantes à soutenir les efforts déjà entrepris par le gouvernement à l’endroit de ces personnes vulnérables. Nous devons prendre conscience des abus perpétrés constamment sur cette minorité en raison de certains mythes ou croyances que nous devons socialement déconstruire et fermement condamner  », a déclaré Awa Ouattara Guedegbe, la cheffe de la section changement de Comportement de l’UNICEF à Taolagnaro hier.

34 commentaires

Vos commentaires

  • 14 juin à 10:03 | Ibalitakely (#9342)

    Hay ve 2 + 2 = 5 !!
    Fiteny ohatra ny diffusion & ny rediffusion na koa maniement & remaniement, fa tsy fiteny kosa izany redynamisation izany, dynamisation dia ampy. Nefa @ izao fotoana izao dia misy tahaka ilay mpianatra iray nanao fanadinana ka nanoratra hoe 2 + 2 = 5, noho ny nahita izany ilay mpangala-tahaka teo akaikiny dia nanoratra ihany koa izy hoe 2 + 2 = 5. Tsy dia atao mahagaga moa izany satria, raha sendra nisy milaza fa manao redynamisation eto ohatra, dia kinga ery ilay mpaka tahaka milaza koa fa ry zareo koa hono manao redynamistion.
    Soa ihany aloha fa tsy nisy nalainy tahaka t@ izy nanambara fa : navarina teo Ampamarinana RASALAMA ; na hamboly cotton de Tuléar izy ; na koa hoe 13 + 6 = 18 ; sns. Mba ampianaro ihany ny zaza fa tsy nionona fotsiny t@ nandatsaka any Madagasikara ho lasa fahadimy avy any @ rambony izy fa notohizany ho faharoa avy @ rambony mihintsy izao.

    • 14 juin à 10:13 | Shalom (#2831) répond à Ibalitakely

      Mankasitraka ireo fanazavana sy fampatsiahivana !

    • 14 juin à 10:23 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      OK (#2831),
      & averiko eto fa tena tsy rariny ny atao @ zaza na varira na tsy varira. Izany eo ihany fa mampalahelo ny mahazo ny zaza varira (any Antsimo ?? ), rehefa mora tsahoana ny Malagasy sasany hoe izao & izao hono. Mbola tsaroana eto, efa taona maro izay, ilay zazalahy (tany akaiky an’Ampasapito sa Tsarahonenana izy izay) nisy lehilahy iray nanapaka & nihinana ny bibitiny fa hoe maha izao & izao. Tokony atao enjana dia enjana mihintsy ny sazin’izay tratra manao tahaka izany, tohy ny any @ firenena sasany izay votsirina (vasectomie sa inona ) izay rehetra tratra nanolana.

    • 14 juin à 10:31 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      Ianao Shalom (#2138) dia anisan’ny mpampahatsiahy ny lainga & fitaka fanaon’izao mpitondra volomboasary izao, dia mamelà ahy ampahatsiahy ny voasoratra ao @ Lakroan’ny Madagasikara efa ho roa taona izao : https://www.lakroa.mg/item-2015_articles_politique_18-lumiare-et-ombre-dans-le-discours-du-prasident.html
      Mazotoa mamaky !!

    • 14 juin à 10:33 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      C’est tjrs d’actualité [2022] hoy ny fiteny izay.

  • 14 juin à 10:12 | kartell (#8302)

    Les "bébés Coca" et leurs dents cariées inquiètent les médecins, de quoi s’agit-il ?
    Des professionnels de santé et de la petite enfance constatent de plus en plus fréquemment que des parents remplissent le biberon de leurs enfants avec... du soda. Surnommés les "bébés Coca", ces derniers présentent de nombreux problèmes affectant leur dentition naissante.
    Caries précoces, dents de lait tâchées, noircies ou qui poussent de travers : certains bambins ont un sourire qui fait mal au cœur. Surnommés les "bébés Coca" par des professionnels de santé et de la petite enfance, ils souffrent d’une consommation excessive, voire exclusive, de boissons sucrées qui affectent leurs dents de lait.
    Des caries précoces qui font le désespoir des dentistes
    Un phénomène inquiétant sur lequel revient le média d’investigation en ligne Mediacités à partir d’une enquête réalisée dans les Hauts-de-France. "Nous voyons parfois des patients d’un an qui ne possèdent que quatre dents, toutes cariées. Il ne reste alors plus que les racines et nous n’avons pas d’autre solution que les extraire", regrette Angéline Leblanc, une dentiste interrogée par nos confrères, qui a réalisé en 2020 une thèse au sujet des caries précoces soit celle affectant les enfants de moins de six ans.
    Précarité et ignorance
    …. Nous accompagnons des parents en grande précarité sociale, qui ne savent parfois pas lire. Ils pensent bien faire et n’ont pas conscience que ce qu’ils font consommer à leurs enfants peut être nocif. Certains ne reçoivent que des biberons de Coca ou d’Ice tea…", explique-t-elle.
    Une méconnaissance des règles de nutrition qui se cumule parfois à une forme de légèreté ludique et dangereuse : "Les parents s’amusent à voir leurs bébés faire la grimace à cause des bulles. Ils leur en redonnent donc."
    Si la précarité économique et sociale est un facteur aggravant, il n’explique pas à lui seul le phénomène de ces "bébés Coca". Certains jeunes enfants de familles aisées peuvent aussi être concernés via la consommation de jus de fruits, qui bien que bio, sont parfois fortement sucrés.
    Source : France live

    • 14 juin à 10:20 | Shalom (#2831) répond à kartell

      kartell, c’était le problème de la ville du Houston aux USA il y a quelques années ...
      Les parents étaient "contents" parce qu’ils ont des bébés "dodus".

    • 14 juin à 10:48 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Shalom,

      Détrompez-vous, ce problème de consommation n’est pas un fléau qui touche les populations riches mais, bien au contraire, en priorité, les milieux défavorisés ou d’immigrations qui n’ont aucune notion de l’hygiène alimentaire, élémentaire..
      Ce sujet touche les pays pauvres en particulier, même si la consommation de sodas se fait un peu plus tardivement dans la petite enfance ..
      Visiblement, ici, ce n’est pas un sujet d’actualité où diabète et surpoids sont devenus une cause nationale du déni, ajouté à la longue liste, pourtant, déjà existante de ceux dont nous parlons au quotidien !..

    • 14 juin à 10:48 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Shalom,

      Détrompez-vous, ce problème de consommation n’est pas un fléau qui touche les populations riches mais, bien au contraire, en priorité, les milieux défavorisés ou d’immigrations qui n’ont aucune notion de l’hygiène alimentaire, élémentaire..
      Ce sujet touche les pays pauvres en particulier, même si la consommation de sodas se fait un peu plus tardivement dans la petite enfance ..
      Visiblement, ici, ce n’est pas un sujet d’actualité où diabète et surpoids sont devenus une cause nationale du déni, ajouté à la longue liste, pourtant, déjà existante de ceux dont nous parlons au quotidien !..

    • 14 juin à 14:29 | Shalom (#2831) répond à kartell

      Je n’ai pas dit quelle catégorie de gens applique cette méthode. Ce qui est constaté c’est que Houston est la ville où il y a plus de gens obèses sur le continent américain.
      Je ne parle pas non plus des méthodes qu’utilisent les peuples des îles surtout dans le Pacifique.
      Autres réflexions : 80% de l’alimentation mondiale actuelle (surtout dans les pays développés) ne sont pas adaptées à la morphologie humaine.
      Malheureusement, les scientifiques le savent mais n’y peuvent rien faire.

  • 14 juin à 10:16 | Ibalitakely (#9342)

    Izany eo ihany fa mampalahelo ny mahazo ny zaza vary (any Antsimo ?? ), rehefa mora tsahoana ny Malagasy sasany hoe izao & izao hono. Mbola tsaroana eto, efa taona maro izay, ilay zazalahy (tany akaiky an’Ampasapito sa Tsarahonenana izy izay) nisy lehilahy iray nanapaka & nihinana ny bibitiny fa hoe maha izao & izao. Tokony atao enjana dia enjana mihintsy ny sazin’izay tratra manao tahaka izany, tohy ny any @ firenena sasany izay votsirina (vasectomie sa inona ) izay rehetra tratra nanolana.

  • 14 juin à 10:18 | Ibalitakely (#9342)

    ... zaza varira ...

    • 14 juin à 13:06 | vatolahy (#11348) répond à Ibalitakely

      Il a dit ,il a écrit ;Nous avons combattu contre les colon(et nous avons gagné) ; De nos jours les malgaches combattent contre d’autres malgaches’ (Et ce combat nous appauvrit et ce combat est sans fin)

    • 14 juin à 14:32 | Shalom (#2831) répond à Ibalitakely

      Qu’est-ce qu’elle apporte de bien votre réflexion à part actionner le fouet sur les malagasy à chacun de vos écrits ?
      Et ça devient de l’obsession (attention, c’est une maladie psychiatrique) !

  • 14 juin à 12:14 | lé kopé (#10607)

    Le Pays tombe de plus en plus dans l’obscurantisme en s’adonnant à cette pratique odieuse . Est ce que cela a un lien avec le délestage qui règne actuellement sur tout le territoire National . Car dans le mot obscurantisme , il y a le mot obscurité . Mais là où le bât blesse , c’est que cette obscurité va au delà de l’absence de Lumière dans notre environnement , mais atteint aussi notre Esprit . Il y a sans aucune hésitation , un lien de cause à effet . Mais le pire c’est que ce fléau qui mine la population , sans éducation ( une école avec des moyens obsolètes), mais surtout les Dirigeants qui s’adonnent à la spéculation à outrance , pour pallier à leurs déficits intellectuels . La hausse inévitable du prix du carburant ne va pas améliorer notre situation , car la pauvreté rime avec la médiocrité ...intellectuelle . On n’a jamais vu un Pays pauvre , résoudre facilement les problèmes quotidiens de ses concitoyens. Vu notre classement Mondial dans ce domaine , on n’atteindra jamais le niveau de vie des Rwandais avant 70ans , et je suis optimiste , mais je ne serai plus de ce Monde . Salut les Copains.

    • 14 juin à 12:56 | Yet another Rabe (#4812) répond à lé kopé

      Bonjour Lé Kopé,

      Soyez optimiste, les Malagasy du 22-ème siècle pourront toujours "digitaliser" sur les murs de leurs cavernes, l’ histoire de ce que fut le 20-ème siècle pour Madagascar, son Siècle des Lumières :

      https://www.actutana.com/wp-content/uploads/2022/06/FB_IMG_1654935495181.jpg

      Ils pourront toujours se remémorer, une des périodes charnière de l’ histoire du 21-ème, l’ année 2009, une année charnière pour ce Pays qui a vu sa transformation de Madagascar en Madagougou, sous le règne "éclairé" de SAR DJ Lapin Crétin.

      Cordialement

  • 14 juin à 12:54 | Besorongola (#10635)

    QUI DIT QUE MADAGASCAR N’EST PAS L’AFRIQUE ?

    En Afrique du sud, un homme a admis avoir tué une fille albinos de 13 ans dans l’espoir d’assurer le succès de son entreprise.

    Le corps démembré et sans tête de la jeune fille avait été retrouvé en février 2018 dans la province du Mpumalanga.

    La jeune albinos avait été enlevée par trois hommes à la demande d’un guérisseur traditionnel.

    Lors du procès, l’un des meurtriers a expliqué que le guérisseur traditionnel, qu’il avait consulté à Pretoria, avait exigé le corps d’un albinos.

    Ce rituel morbide avait pour but d’assurer le succès de son entreprise de location de tentes.

    Un homme condamné à mort pour le meurtre d’un albinos au Malawi

    Salif Keita le chanteur malien albinos lui-même contre l’inaction suite au meurtre d’une albinos

    Six albinos candidats aux élections de 2019 au Malawi

    Témoignage d’une albinos :"Nous sommes censés porter chance et les parties de notre corps sont utilisées pour apporter de la chance et pour que les hommes politiques gagnent leur campagne" indique Nommassent Mazibuko, directrice de la société de l’albinisme en Afrique du Sud avant de préciser que ces crimes rituels ont "commencé en Tanzanie, les gens étaient tués et il n’y avait de poursuites".

    Selon les Nations Unies, plus de 80 albinos ont été tués en Tanzanie depuis 2000 et il y a eu au moins 18 meurtres au Malawi depuis 2014.

    En Afrique du sud, il y a eu au moins 3 meurtres l’an dernier.

    • 14 juin à 13:11 | vatolahy (#11348) répond à Besorongola

      Yet another rabe__ Authenticité que ce graphisme sur la roche ;Le retour aux sources ? ? ?

  • 14 juin à 14:36 | Stomato (#3476)

    S’il n’y avait que les albinos en danger, Madagascar serait à nouveau un paradis sur terre.

    Cela arrivera peut-être le jour où les poules auront des dents !

  • 14 juin à 14:38 | Shalom (#2831)

    Loin de fustiger les albinos, mais il paraît que "démembrer" un Rainilainga alias Mr Ho est un rituel permettant à Madagasikara de progresser réellement.

  • 14 juin à 15:45 | lé kopé (#10607)

    Yet another Rabe ,
    Je vous remercie pour vos encouragements , car ni moi , ni mes petits enfants , ne pourront jamais espérer une quelconque amélioration dans la vie de nos compatriotes . Contrairement aux allégations des Thuriféraires du régime , notre intérêt pour le Pays ou notre investissement à perte , sont le fruit de notre appartenance à cette Nation , si Nation il y a . Certains Opposants à ce régime , ont même annoncé que notre volonté à évincer les fossoyeurs de La République , ne seront pas pris compte ,si nous ne sommes pas sur place, et que nous devons nous résigner à être spectateur , et n’avoir aucune fonction , en cas de réussite de cette révolution . Ce qu’ils n’ont pas compris , c’est que cet engagement n’a aucun objectif lucratif , mais tout simplement , espérer que nos concitoyens aient la même vie que les autres populations du Monde entier . C’et bien dommage d’exclure une partie de la communauté Malagasy , sous prétexte que cette communauté vit en dehors du territoire National . En fin de compte , le fait de vilipender la Diaspora ne concerne pas seulement les caciques du régime , mais aussi les Opposants qui sont persuadés que la roue va tourner incessamment .Je ne veux pas admettre que l’on a affaire au même pedigree , mais la réalité me prouve le contraire .

    • 14 juin à 18:49 | Yet another Rabe (#4812) répond à lé kopé

      Bonsoir Le Kopé,

      Merci d’ avoir tout dit, et d’avoir compris mon ironie quelque fois féroce.

      Je ne suis pas cynique, mais j’essaie juste de cacher ma désespérance pour la partie de ma famille qui vit au Pays, et l’impact que la régression continuelle de ce dernier aura sur leur devenir.

      Cordialement

  • 14 juin à 18:20 | Besorongola (#10635)

    MBOLA TSY TAPITRA AINA I MADAMA BE FA MBOLA MITSIPATSIPAKA FAONA !

    Ho vahinin’i GASCAR Fenosoa anio Talata 14 Jona 2022 @ 9 ora alina (20 h française) ao @ Fandaharana ༺ L’INVITE DU JOUR "* Real TV Madagascar : Rinah RAKOTOMANGA

    Arahanao mivantana ao @ Canal TV 30UHF/543.25Mhz, ny Onjampeo Real94 FM, ny WEB Radio Real FM ary eto @ Pejy Facebook Real TV Madagasikara aorian’ny fampahalalam-baovao.
    Anasàna anao hanaraka izany.

    https://www.facebook.com/666125253836846/posts/pfbid02DzQJKvF1URtJMTGsSTxCHzDm4UkDtLDaQWHnHvjNR3i6tzCqCyoMbkD7tUBf6ESvl/

    • 14 juin à 23:47 | el che (#344) répond à Besorongola

      Besorongola
      Tsy tonga i MADAMA BE.

      Avereno ny volanay êeee !

  • 14 juin à 22:34 | arsonist (#10169)

    TV française , deuxième chaîne :
    actuellement "rdv en terre inconnue Madagascar" !
    Bonne soirée !

  • 15 juin à 00:07 | lé kopé (#10607)

    Folo minitra alohany fandaharana , dia nilaza fa tsy ho afaka ho tonga ao @ REAL TV i Madama Be. Inona ny antony , kanefa dia efa maro no liana te ihaino ny fanazavany ? Ny tampoka tsy azo idivirana.Matoa tsy tonga izy, dia misy antony izay tsy takatry ny ambany lanitra .

    • 15 juin à 09:32 | Besorongola (#10635) répond à lé kopé


      Le Kope salut
      L’ ordre vient toujours d’en haut mais pas d’en bas.

    • 15 juin à 09:36 | Besorongola (#10635) répond à lé kopé

      On en saura mieux lors du Conseil des ministres ce jour.

    • 15 juin à 09:40 | Besorongola (#10635) répond à lé kopé

      De toute façon Madama Be est très impopulaire et ce serait le moment idéal pour MR Ho de s’en s’en débarrasser à moins qu’elle possède aussi un dossier comme Mama SÔSY l’autre inamovible.!

    • 15 juin à 10:20 | Shalom (#2831) répond à lé kopé

      Mifanipaka amin’ny zava-misy ny fandehan-javatra : tsy i madamabe no nitsipaka ny fanasana fa ny avy any ambony no nilaza tamin’i Real TV mba tsy handray azy.
      Matahotra angamba Rainilainga alias Mr HO sao dia milaza izay tsy tokony ho lazaina imasom-bahoaka i madama be.
      Misy namana ihany koa mantsy nasain’i Gasikara hanatrika io fanasan’ny Real TV io. Efa teo an-toerana ry zareo no nilazana fa tsy hisy indray ilay resaka. Kanefa na ny mpialoha làlana an’i madama be aza efa tonga teny.
      Mino aho fa ho avoakan’i Gasikara io resaka io atsy ho atsy.

    • 15 juin à 10:43 | Yet another Rabe (#4812) répond à lé kopé

      Bonjour Besorongola,

      Donc, dans le gouvernement du DJ Lapin Foza Suprême, il y a beaucoup d’ histoires de "Madama", de "Mama", de "Nanas" (qui dès fois se crêpent le chignon pour une histoire de préséance, ou transforment pour partie leurs administrations en lieu de prêche ou de culte).

      S’il y a 3 caractéristiques bien communes au beau sexe et au sexe dit fort dans ce pouvoir Foza, et sa marque de fabrique, ce sont l’ Arrogance, la Vénalité, et la Crétinerie (AVC).

      Il ne sert à rien d’essayer de suggérer des idées, de discuter, à fortiori d’essayer de raisonner un pouvoir vivant avec son AVC :

      https://www.actutana.com/en-fait-ca-ne-sert-a-rien/

      Cordialement

  • 16 juin à 02:47 | Kobbe (#11248)

    SANS LA COULEUR NOIRE PAS DES COULEURS
    Une fois de plus, chez les personnes atteintes d’albinisme, nous avons une preuve claire de la singularité de l’humanité : protégez nos précieux frères et sœurs nés avec l’albinisme. On a du mal à croire à quel point certains d’entre nous sont myopes : il n’y a pas de « races » mais de multiples cultures à travers le monde. Du noir vient toutes les couleurs, qu’on le veuille ou non.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS