Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 15 août 2018
Antananarivo | 15h42
 

Politique

Zaza Ramandimbiarison

« Les élections doivent être menées avec intégrité »

vendredi 8 juin | Vavah Rakotoarivonjy

Après la mise en place du gouvernement de consensus, tous les yeux des Malgaches et de leurs partenaires techniques et financiers devront se tourner vers les élections. Concernant justement la tenue de celles-ci, Zaza Ramandimbiarison, ancien ministre du régime Ravalomanana et ex-directeur de cabinet de la présidence de la Transition, indique qu’elles doivent être menées avec intégrité pour contribuer à l’émancipation de tout un chacun, mais également à la lutte contre la corruption, à la mise à disposition de services de qualité à l’ensemble de la population et en particulier aux plus démunis.

« La tenue des élections en toute intégrité permettrait également d’accélérer la mise en place d’une meilleure gouvernance, d’une plus grande sécurité et d’une dynamique d’amélioration du développement de chaque malgache. C’est aussi une étape importante pour le processus de réconciliation avec l’ensemble de la population », analyse-t-il.

« Par l’intégrité des élections, j’entends des élections menées par la Commission électorale nationale réellement indépendante, qui reposent sur les principes démocratiques d’égalité politique tels qu’ils figurent dans les normes et accords internationaux, et qui sont menées de façon professionnelle, impartiale et transparente tout au long du cycle électoral arrêté par l’ensemble des parties prenante  », s’explique Zaza Ramandimbiarison.

Pour y parvenir, il faudra effectivement un gouvernement neutre jusqu’ à la prochaine investiture pour éviter la situation où le ou les détenteurs de pouvoir public raflent la mise. Il faudra aussi que le gouvernement avec la CENI s’assurent que le système judiciaire garantisse aux citoyens, y compris aux adversaires politiques, des recours juridiques simples leur permettant d’exercer leurs droits électoraux avec des procédures simples transparents et rapides et au dire du droit.

Ensemble, « ils devront s’assurer que les départements des finances, de la justice et les départements en charge de l’intérieur et de la décentralisation mettent en œuvre un plan d’action efficace qui prévient les violences électorales et, si la dissuasion ne suffit pas, assure que la procédure de poursuite en justice des auteurs de violences électorales soit connue et fonctionne réellement », propose ce technocrate.

« Il faudra également que la CENI montre plus de professionnalisme et de compétence exemplaire pouvant agir en toute indépendance, maintenant qu’elle dispose des ressources leur permettant d’organiser des élections transparentes, dignes de la confiance de l’opinion publique », propose-t-il, avant d’ajouter que cette instance en charge de l’organisation des élections « doit également assurer qu’on élimine les obstacles à la participation des femmes, des jeunes, des minorités, des personnes handicapées et d’autres groupes traditionnellement marginalisés ».

Enfin, Zaza Ramandimbiarison estime que « le Gouvernement avec la CENI doivent renforcer leur partenariat avec les organisations citoyennes afin de veiller à ce que les département en charge des finances, de l’intérieur, de la décentralisation et des forces armées relèvent effectivement le défi de l’intégrité électorale grâce à un dispositif de surveillance impartiale et systématique des élections conforme aux principes internationaux, à des actions civiques renforcées d’éducation citoyennes et de prévention de la violence électorale et à une surveillance de la responsabilité, de la diversité et de l’indépendance des médias. »

10 commentaires

Vos commentaires

  • 8 juin à 14:47 | Tsix (#10296)

    Une élection libre, juste, légale et sans fraude. Une élection qui peut provoqué le clame pour le pays et une solution contre la crise. Donc, il est nécessaire de bien organiser le déroulement et poursuivre le bon fonctionnement de cette élection.

    • 8 juin à 15:01 | Jipo (#4988) répond à Tsix

      Vous n’ avez rien à craindre , « bien organiser » est une des spécialités endémiques du Pays, avec les professionnels bardés de diplômes, et leurs protecteurs d’ étoiles, vous pouvez être certain que liberté, justice, & légalité seront le triptyque qui vaincra : la fraude ...🤣 .

    • 9 juin à 07:05 | Gérard (#7761) répond à Tsix

      tu parles Charles dit moi un peu le terme malgache pour « integrité » ?

    • 9 juin à 09:55 | saricine (#2893) répond à Tsix

      Gerard

      Bonjour

      Intégrité : fahamendrehana

      Il est intègre (professionnellement) : mendrika amin’ny asany izy.

      Les specialistes de la langue malagasy ont peut-être leur avis là dessus.

  • 8 juin à 15:11 | iarivo (#5822)

    Il est clair que le but, l’objectif, la raison d’être du Gouvernement de CONSENSUS est celui d’organiser des élections libres, transparentes, conformes à la Constitution.

    Et rien d’autre !!!

    C’est la mission très délicate et explosive qui est confié au Ministère de l’Intérieur, tous les autres ministères n’auront comme mission que celui de gérer les affaires courantes.

    Pour pouvoir honorer ses engagements, le Premier Ministre devra se constituer un Gouvernement composé exclusivement de personnalités neutres, indépendantes et sans aucune attache avec un quelconque parti politique, à l’exemple du Gouvernement du Général Gabriel Ramanantsoa.

    D’ailleurs, les partis politiques eux-mêmes n’ont aucun intérêt à participer à ce Gouvernement, leur pression et autres actions s’exerceront au niveau de l’Assemblée nationale.

    L’objectif primordial du Gouvernement de CONSENSUS est celui d’organiser les élections le mieux possible pour que leurs résultats soient le moins contestés, et donc acceptés par tous.

  • 8 juin à 15:16 | sasa (#10303)

    Selon moi, nous voulons besoin d’élection parce que l’élection nous mené a le développement ,alors nous devrions choisir d’aller de l’avant

  • 8 juin à 15:19 | komi (#10299)

    le CENI est une institution indépendant pour la préparation des élections,alors ont peut croire également qu’il organise des élections inclusives et transparent

  • 8 juin à 16:41 | Christianna (#10313)

    le vote est nécéssaire parce que ce dernier met au pouvoir la personne qui va diriger le pays vers la progression

  • 8 juin à 17:14 | tsirah (#10314)

    oui j’espère que notre élection sera bien organiser avec du professionnalisme et diplomatie. j’espère la liberté du CENI (commission électoral nationale Indépendantes ) et que les contrôles et sécurités des butins soient vraiment notre premier priorité

  • 8 juin à 22:06 | Mihaino (#1437)

    Quand Zaza R. était aux affaires avec Ra8 puis avec la HAT , pourquoi n’a-t-il pas donné toutes ces bonnes propositions ??!!Etant bon technocrate et fin conseiller , il souhaite probablement reconquérir une place dans le nouveau gouvernement !?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 208