Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 21 octobre 2018
Antananarivo | 11h56
 

Politique

Législatives du 23 septembre

Les électeurs seront-ils trompés ?

mardi 21 août 2007 | Eugène R.

Visiblement, des listes TIM ont été confectionnées dans l’objectif de tromper les électeurs et de sauver ainsi la face de certains hauts responsables du parti.

Les électeurs seront-ils dupes le 23 septembre prochain ? Voilà la question que l’on se pose en sachant que des membres du gouvernement menent des listes TIM dans certaines circonscriptions. D’autant plus qu’il s’agit d’une élection de proximité où les électeurs seront amenés à voter pour ceux qu’ils pensent être capables de les assister et de les représenter à l’Assemblée nationale en tant que « Solombavam-bahoaka ». Les Yvan Randriasandratriniony (Fianarantsoa I), Koto Bernard (Ifanadiana), Harifidy Ramilison (Fort-Dauphin), Jean Louis Robinson (Amparafaravola), Patrick Ramiaramanana (Tana I), Andriamparany Radavidson (Tana IV) et Donat Olivier Andriamahefaparany (Tana V) resteront-ils à l’Assemblée nationale s’ils sont élus députés ? Les électeurs se trouvent dans l’embarras devant ces listes menées par ces ministres. Ils se sentent déjà piégés dans la mesure où ils veulent voter pour un membre du gouvernement qui mène la liste du TIM alors qu’ils détestent le second de la liste, pour ne pas dire qu’ils ne veulent plus renouveler leur confiance envers ce dernier.

Suite logique

En tout cas, l’élection législative anticipée du 23 septembre ouvre à un changement du gouvernement. Il s’agira d’un deuxième changement après la réélection du président Marc Ravalomanana à l’issue du scrutin présidentiel du 3 décembre 2006. Déjà, des noms des prétendants à la Primature circulent. Il y a celui de l’actuel locataire de Mahazoarivo, le Gal Charles Rabemananjara, le ministre auprès de la Présidence chargé de la Décentralisation et de l’Aménagement du Territoire, Yvan Randriasandratriniony et le président national du TIM, Solofonantenaina Razoarimihaja. Quant à la composition de l’équipe, on chuchote dans les coulisses que la majorité des actuels membres seraient remerciés. Les 22 régions seraient représentées au sein de cette prochaine équipe gouvernementale au nom de l’équilibre régional. Reste à savoir si le chef de l’Etat va s’ouvrir aux autres forces politiques qui le soutenaient ou non.

Quoi qu’il en soit, l’actuel locataire de Mahazoarivo a la forte chance d’être reconduit. Ces derniers temps, le Gal Charles Rabemananjara s’imposait en véritable chef d’équipe, en véritable coach de son gouvernement. Mais, il faut par ailleurs reconnaître la présence partout du ministre Yvan Randriasandratriniony. Cette présence donne l’impression qu’il est actuellement le troisième personnage de l’Etat après le président de la République et le Premier ministre.

En tout cas, tout dépendra des nouveaux rapports des forces à l’Assemblée nationale. Il se pourrait que l’opposition soit sollicitée à faire son entrée dans ce gouvernement au cas où...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 203