Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 23 septembre 2020
Antananarivo | 20h24
 

Société

Détournement des aides

Les autorités brandissent des « sanctions » à l’endroit des chefs fokontany

jeudi 6 août | Mandimbisoa R.

A la suite de la mise en garde lancée par le président de la République à l’endroit des présidents des Fokontany, le maire de la capitale, Naina Andriantsitohaina, le gouverneur de la région Analamanga, Hery Rasoamaromaka, ont réuni les chefs des fokontany des six arrondissements de la capitale. Cette fois-ci, les premiers responsables de ces collectivités ont clairement brandi des « sanctions » à l’endroit de ces derniers.

Lors des précédentes distributions des aides sociales aux ménages vulnérables, des chefs de fokontany sont en effet soupçonnés d’avoir semé des troubles ou d’avoir détournés les aides. De son côté, Andry Rajoelina, a encore réitéré hier que les chefs fokontany et les autorités locales qui seraient tentés de détourner les aides destinées à la population seraient sanctionnés sévèrement. Les sanctions peuvent aller d’une suspension de fonction à une peine d’emprisonnement pour les auteurs de détournements.

Du côté de l’opposition, ces sanctions brandies par les autorités sont considérées comme un prétexte pour mettre à l’écart des chefs fokontany qui ne partageraient pas le même avis que le régime actuel.

8 commentaires

Vos commentaires

  • 6 août à 10:01 | betoko (#413)

    Si le régime actuel voulait mettre à l’écart des chefs fokotany cela aurait été acté depuis longtemps
    Deux informations importantes dont M.T n’en parle pas
    1° La destruction des kiosques construits illégalements sur l’esplanade d’Analakely
    2° Dépêche de orange. Mg d’hier à 20h15
    Le foot balleur Kylian Mbappe est habillé par la marque BoGasy , une marque malagasy

  • 6 août à 10:18 | dahalo (#8794)

    Il ne faut pas seulement brandir les sanctions, il faut les appliquer à la lettre, c’est la seule manière de gérer dans ce pays si l’on veut arriver à un résultat, c’est malheureux mais c’est comme ça

  • 6 août à 13:16 | Lazasoa (#11034)

    Il faut faire la part des choses.
    Attention, ventre affamé n’a point d’oreille. Un seul Chef Fokontany n’arrive pas à gérer toute une population affamée.

    Aider d’abord les Chefs Fokontany avant de les sanctionner. Par expérience, un Organisme spécialisé en distribution de vivre met plus de deux campagnes avant de maîtriser la technique et démarche de distribution équitable des aides aux foyers vulnérables.
    Il faut s’ouvrir aux ONG et Associations spécialistes en mobilisation sociale pour instaurer la bonne gestion des vivres comme cela.

    • 6 août à 13:44 | betoko (#413) répond à Lazasoa

      Mais il n’ y a que les chefs des fokotany qui possède la liste tous les habitants de son quartiers on n’y peur rien

    • 6 août à 15:39 | ASSISE (#10453) répond à Lazasoa

      Bekoto

      ===Mais il n’ y a que les chefs des fokontany qui possède la liste tous les habitants de son quartiers on n’y peur rien===

      Misy LISTE mihintsy any, na mifangaro DOUBLONS aza, fa hoe : tsy mampaninona ny mahay ny manaotao fahatany.

      Nahoana moa no tsy bamba iray hatramin’izay ny fizarana ? Ny tena anton’izao korontana izao dia satria efa nisy fizarana maromaro anie teo aloha fa tsy nisy nanjary e ! KITOATOA tsy misy mahita ?

  • 6 août à 15:32 | ASSISE (#10453)

    Fampisehoana tsy fahaizana ve no tiana haseho ?

    Tsy azo ampiasaina angaha ilay : LISTE MISY DOUBLONS.

    Raha tsy nahazo daholo ny olona rehetra FKT (Faritra), marina io, sao tsy fahaizana mitantana mihintsy kosa no habaribary ?

    Korontanin’ny olona ny Sefo satria misy zaraina ao anefa betsaka no tsy mahazo. Izay angamba no tena marina.

    Fikafika koa no mbola mety ho ambadik’io sakoroka io, mba hirotsahan’ny Filoha eny an-tsehatra. IZY irery ihany no hany mahay mandamina an’io, sy ny vadiny.

    Mazava be !

  • 6 août à 16:08 | Turping (#1235)

    Normalement selon la doctrine du feu Ratsimandrava à sa politique se basant sur le fokonolona ayant un lien direct au fokontany qui, devrait être le lieu symbolique du développement.Chaque président du fokontany a un grand rôle à jouer dans chaque commune .Ici ,on parle de détournement par ces chefs de fokontany .....
    - On fustige toujours le pouvoir exécutif même s’ils ne sont pas clean alors que tout le monde est mouillé dans le bain endémique de la corruption.Un grand effort collectif à faire !

    • 6 août à 20:39 | Shalom (#2831) répond à Turping

      Turping,
      Il y a une nuance dans les dires de ce jeune coq de basse-cour.
      Quand il somme les présidents de fokontany, ceci s’entend "les présidents des fokontany non IRD".
      D’après les analystes, les fokontany non IRD reçoivent moins d’aide et donc il y a moins de gens prévus dans la liste des bénéficiaires, d’où ces guéguerres menées par ceux qui sont exclus de la liste !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS