Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 19 août 2022
Antananarivo | 00h48
 

Diplomatie

Palais de Mahazoarivo

Les ambassadeurs se bousculent pour témoigner la solidarité de leur pays

lundi 28 avril 2014

Le Premier ministre Roger Kolo a reçu la visite de plusieurs chefs de mission diplomatique, au palais d’État de Mahazoarivo, dont les ambassadeurs du Japon, du Royaume du Maroc et de la Fédération de Russie, du chef du bureau de liaison de l’Union africaine à Madagascar ainsi que l’envoyé spécial du Premier ministre de la Nouvelle Zélande durant la semaine du 21au 25 avril 2014. Au cœur des discussions, l’avenir de la Grande île, principalement axé sur le développement économique et la lutte pour sortir de la pauvreté et la disponibilité des pays partenaires à aider le pays et à l’accompagner dans l’optique de redressement.

L’ambassadeur du Maroc, Mohammed Amar, Doyen du corps diplomatique a assuré que selon les instructions du Roi Mohamed VI, le Maroc sera toujours aux côtés de Madagascar. Des projets concernant les domaines du tourisme, de la santé, de l’éducation, de l’écologie ainsi que des logements sociaux sont en vue et seront mis en œuvre. Dans le cadre de la coopération Sud-Sud, une délégation du Maroc est d’ores et déjà prête à venir à Madagascar afin d’identifier les besoins urgents de la grande île.

L’ambassadeur de Russie, Ahkmedov stanislav Anvarovich, a également exprimé sa volonté d’aider Madagascar. Un envoyé spécial du président russe viendra en visite au mois d’août afin d’identifier les moyens d’améliorer la coopération bilatérale et déterminer au mieux comment la Russie peut apporter son aide. Les appuis dans les domaines de la santé et de l’éducation se poursuivent. La Russie espère également développer davantage la coopération militaire et les investissements à Madagascar.

L’envoyée spéciale du Premier ministre de la Nouvelle Zélande, Mme Amanda Ellis, a évoqué les ressemblances qui existent entre les deux îles et que sa mission en terre malgache consiste à mieux comprendre les priorités à Madagascar afin de contribuer au développement et ainsi approfondir les relations dans l’Afrique francophone.

Pour sa part, le Premier ministre a exprimé la volonté politique de Madagascar pour sortir le pays de la pauvreté en précisant que les choses doivent se faire dans le respect des règles et avec beaucoup de professionnalisme. Il a souligné que ces témoignages d’aide et de solidarité envers la grande île sont la marque des liens qui unissent Madagascar à ces pays et il est important de les préserver et de les développer davantage.
Le chef du Gouvernement de préciser : « il faut tisser des liens entre les peuples et reconstituer un peuple uni dans la différence qui représente une richesse, et ce afin de lutter contre l’indifférence et tout ce qui nous mets les uns contre les autres ».

Recueilli par Valis

61 commentaires

Vos commentaires

  • 28 avril 2014 à 08:24 | valoha (#7124)

    Raha tena dinihana moa - inona loatra no dia ihazakazahan’ireto masoivoho vahiny maro eto @ ity Tany feno fako, feno tsy-famdriampahalemana, feno halatra, kolikoly, feno fahantrana ity ? Mandeha eto Andrenivohitra ianao dia fofona maimbo mankando no mameno ny tanana !
    Ao raha, hoy ny Malagasy !
    Tsy midodododo maneho fihavanana, fanohanana amin’izao izy ireo ! Misy dia misy tokoa ny zavatra katsahin’izy ireo ho an’ny fireneny avy. Ary anisan’izany voalohany ny solika, ny entona mireatra, ny volamena, ny ati-doha Malagasy miala mitsaoka ny fahantrana, sns...ny akora fototra entina mamokatra angovo, izay tadiavina mafy ankehitriny eran’izao tontolo izao mba hanodinana orin’asa hamokarana ny entana maro samy hafa fanondrana !
    Izany hoe misy dia misy ireo akora ireo isika izao ! Fa rehefa lany kosa ireo akora ireo dia eo no fanontaniana goavana ! Izany hoe mety, na toa, ataon’ireto vahiny ireto otam-pary lava isika ! Ny karana sy ny sinoa moa dia efa nanaporofo izany, ary mbola tohiziny ihany izany fa isika no matory mitsangana toa ny Tany tsy misy mpitondra(indrindra moa fa ny ministeran’ny ati-tany Malagasy) !
    Koa eo indrindra no tsara ikaonan-doha ny samy Malagasy, ny ifanantonana, tsara ifanomezan-tanana mba hijoroan’ny fitondrana ifarimbonana ifotony, mangarahara, hanjakan’ny rariny sy hitsiny, hitovian’ny Faritra rehetra eto mba tsy anaovana ny zanak’Ikalahafa ny sasany ! Ary miala @ izany fitondrana izany(fa tsy zao fitondrana ankehitriny zao velively akory) no hananganana rafi-pitondrana vao iarahana mitantana ny raha2m-pirenena rehetra, na kely na lehibe ! Fanapahana iraisana, fa tsy singan’olona(filoha na praiministra, ohatra) no anapaka mangina zavatra goavana toa ny resaka fitrandrahana solika, na fifanarahana fitrandrahana entona mireatra, volamena, sns....Fitondrana vao mandalo sy maka hatrany ny hevitry ny Solombavambahoaka, ny Zokiolona, ny Technocrates mitambatra !
    Tsy soratana fahatany ireo voalaza etsy ambony ireo fa efa maro loatra ny lesoka teo @ ny fitondrana nisesy, indrindra moa fa tao aorian’ny nahazoana ny fahaleovantena ! Lesoka izay nampianatra ny mpitondra nanova fijery avy, nanao demagojia, nameno ny paosiny avy, ary nivadika t@ ny fampantenaina nomeny fony nanao ny fampielezan-keviny avy. Ary toa lasa fanompoana singan’olona izany no niafarany fa tsy fampandrosoana ny Tany sy fampiakarana ny farim-piainan’ny mponina ao aminy, toa lasa didy jadona, tsy refesi-mandidy ! Tsy nifanaraka t@ ny programa natolin’izy ireny an-tsoratra ny zava-nataony avy t@ fitondrany ! Asa noho ny tery avy any ivelany ve ? Noho ny tsindry maro samy hafa ve ?
    Ka eo indrindra no tsara iovan’ny rafitra fitantanana eto Gasikara ! Ifarimbonana sy ifanapahana miaraka hatrany !
    Koa mihakazaka marina ireto vahiny misolotena ny taniny eto noho ny fitiavany antsika ve ? Noho ny fanahy kristiana ve ? Sa kosa mitily ny mamy sy matavy nomen-Janahary antsika eto ry zareo ka manao ny ainy tsy ho zavatra mba hahazoany izany satria isika hita fa misavorovoro, ary hakorotana mihitsy aza araka ny fijery tsy miangatra mba ho variana eo @ an-davan’andro sy ny dahalo, ny fitadiavana, @ tranga maro samy hafa mahagaga toa ny sahoana misy poizina tonga tampoka, toa ny satanisama, valala mandripaka ny voly sy ny tontolo iainana, sns....!

    • 28 avril 2014 à 10:45 | Vohitra (#7654) répond à valoha

      Faly miarahaba anao ry namana,

      Efa misokatra mibanabana izao ny vavahady, efa navela hitsabaka sy handray fanapahan-kevitra eo @ raharaham-pirenena ny hery vahiny, ahoana moa izy ireo no tsy hifandrombaka hiditra hiaro ny tombotsoany ?

      Ireo vahiny anie mahafantatra izay ilainy sy tadiaviny eto e, na ny frantsay na ny amerikanina na ny sinoa sy ireo aziatika dia efa tsinjony sy hilofosany ny fibaboana sy fanangonana ny akora fototra ilainy hampandrosoany ny toekareny, isika malagasy sy ny mpitondra antsika no tsy tia tanindrazana ka lavo @ fitiavantena sy mifamitaka sy mifangalatra amim-pitoerana eto.

      Ny malagasy dia tsy mety hiaraka hibanjina sy hidinika izay hahasoa sy hampivelatra ny fiarahamonina raha tsy misy vola na tombotsoa zaraina, efa lasa tia kely, tia mifanambaka, matim-bola maloto, zatra ny manohana mpanao politika maloto, notezaina hifanitsaka sy hitady vola sy fahefana, mifanimba toe-tsaina.

      Ianao ve tsy mahatsapa fa tsy manintona ny olona mihintsy izany resaka fitiavan-tanindrazana izany ? tsy hitanao ve fa manjary te ho mpanao politika mahafeno paosy sy hanankarena tampoka avokoa izay rehetra mba nandia fianarana kely @ izao fotoana izao ?

      Tsy misy fandrosoana faobe izany eto Madagasikara raha tsy voasambotra sy voagadra izay rehetra nangalatra sy nahavanon-doza teto e, raha mbola mpitsara maloto sy mpanao kolikoly betsaka toy ireo amperinasa ireo no avela hiasa eo dia tsy handroso velively isika. Mila soloina daholo ny 90 % n’ireo mpitsara ireo e, tsy afaka hiadam-pinaritra tsy misy fahamarinana izany ny vahoaka e.

      Fehiny : tsy mpitondra voky harena maloto manan-javatra hafenina no afaka hanadio ny fitsarana ary hametraka ny fahamarinana ho fenitra. Mety @ hery vahiny izao fahalovana ara toe-tsaina manjo ny malagasy izao, rehefa lany andro mifanipaka isika, mora ny mandripaka sy mangorona @ vidiny mora ny harena eto.

      Sahia mijoro ry ondry vitsy mbola tia tanindrazana a, raiso ho apinga ny fahamarinana sy fahatsorana dia sahia mandray andraikitra mizara hevitra manomboka eny @ vohitra sy fokontany misy antsika e. Aza menatra ny hijoro sy hiaro ny marina e.

      Mankasitraka ry namana a.

    • 28 avril 2014 à 11:28 | RAMBO (#7290) répond à Vohitra

      En réalité, nous avons oublié ces démarches diplomatiques qui sont tout à fait normales partout dans le monde... après 5 années de quasi isolement.

      Il ne faut pas toujours penser que Madagascar est le centre du monde... C’est bien d’être fier de son pays mais ces pays qui viennent ( mais pas se bousculer du tout) manifester leur coopération suivent une démarche diplomatique normale...

      sachez qu’un grand pays a toujours besoin d’un plus petit que soit...

      Le mieux pour nous c’est de soutenir à fond notre Président pour lui donner confiance... Mais je trouve que le fait qu’il n’y a pas "d’opposition" çà craint quand même pour le bon fonctionnement de la démocratie...Alors Hery et Kolo cherchent-t-ils désespèrement une ou plus d "opposition" ???

    • 28 avril 2014 à 12:19 | Isandra (#7070) répond à valoha

      Ny tianao hatao izany dia hanao toin’ireo Grika fahiny, mivory daholo ny vahoaka dia eo nô mandany n’y lalana sy izay hatao...!? Tsy fomba efa nilaozan’ny toetr’andro ve izany...ary hita fa tsy azo tanterahina intsony,...amin’izao androntsika izao, tsy arivo na zato intsony anie isika, fa anampitrisany,..!?

      Ny ilaina amin’izao andron’ny demokrasia izao dia ny fangaraharahana tanteraka, rehefa manapa-kevitra ireo mpitondra nofidian’ny vahoaka, ary ny fanampahan-kevitra lehibe dia lanian’ny parlementa toy ny mahazatra vao ampiharina,...

    • 28 avril 2014 à 15:16 | Vohitra (#7654) répond à RAMBO

      Veuillez m’en excuser mais je n’ai pas pour habitude de donner confiance à un truand en col blanc.
      Croyez vous qu’ils viennent ici seulement pour humecter et renifler l’air pourri de chez nous, disons juste pour un simple besoin de coopérer ? diplomatie normale dites vous, comme le président normal d’à côté ?

  • 28 avril 2014 à 09:07 | rabri (#2507)

    çà C le genre d’article qui doit émerveiller les adeptes ( sur ce forum Y en plein, plein, plein !!!!) de la politique de LA BECQUEE : il suffit d’ouvrir la bouche et la manne venant des étrangers y tombe.
    Mon feu papa ! heureusement que tu m’appris qu’il ne faut compter que sur ses propres forces, hein sacré papa !!

    • 28 avril 2014 à 10:02 | niry (#210) répond à rabri

      çà C le genre d’article qui doit faire chier les proTransition proDJ qui n’ont eu droit qu’à l’ambassadeur français, turc et Lybien.. et.. qui cherchent encore à prouver qu’ils avaient quand même la reconnaissance internationale durant 5 ans...
      Heureusement qu’on est tous bien conscients que compter que sur nos propres forces..c’est bien !.. mais assisté et reconnu par d’autres, c’est mieux !

    • 28 avril 2014 à 11:22 | elena (#3066) répond à rabri

      Fallait pas virer R8 !
      Vive la révolution orange !

    • 28 avril 2014 à 12:52 | Paulo Il leone (#6618) répond à elena

      Vous savez bien que cétai pas une révolution, elena !
      C’était des emeutes de la racaille des bas quartiers payés de 5000 10000 ar. à la journée pour gonfler l’attroupement pitoyable de simplet et ses sbires.
      Ils ont tout cassé l’outil industriel Tiko/Magro le même jour, à la même heure dans tout Madagascar !
      Coïncidence ? demandez à A. Ramaroson et sa milice privée...
      Qu’on ne vienne pas nous dire que c’était un soulèvement populaire ! C’était de la manipulation de foule orchestrée et préparée de longue date.
      Le résultat : 5 années de descente aux enfers, et on va en porter les stigmates pendant encore longtemps !

    • 28 avril 2014 à 12:59 | Isandra (#7070) répond à elena

      Oui, plein d’argent dans le pays TIKOLAND, avec son empereur.., nous n’aurions senti que ses odeurs,...()

      Vive la révolution orange,...

    • 28 avril 2014 à 14:26 | elena (#3066) répond à Isandra

      Tikoland, c’était aussi Madagascar ! la "révolution orange"(pour faire plaisir à Paulo)a permis de livrer Madagascar pieds et poings liés, la bouche ouverte pour recevoir la becquée comme dit rabri.
      Voilà, avec le déboulonnage de Ra8 en 2009,fini l’espoir d’une identité forte malgache.
      Comme on ne peut rien faire contre le monde, il faut laisser le PRM et son équipe travailler en espérant qu’ils travailleront intelligemment au mieux des intérêts des 22 millions de malgaches.

    • 28 avril 2014 à 15:50 | rabri (#2507) répond à niry

      "Heureusement qu’on est tous bien conscients que compter que sur nos propres forces..c’est bien !.. mais assisté et reconnu par d’autres, c’est mieux !"

      Youpiiiiiiiiiiiiiii ! Le fameux adjectif "assisté" qui revient souvent dans la bouche des descendants d’ANDROROSY est lancé.

      ô ra Niry ô ! "compter sur ses propres forces" et "assisté" ne font pas bon ménage ensemble. Il n’y a que les belles de nuit qui puissent cumuler les deux. Ouh là, à la fois descendant d’Androrosy et travailleur de S : tu es UNE BOMBE AMBULANTE !!!!!

    • 28 avril 2014 à 16:33 | niry (#210) répond à rabri

      lol..aleo aho hihomehy fotsiny k’loha..

    • 28 avril 2014 à 19:21 | DIPLOMAT (#846) répond à niry

      T’as bien raison !
      Mais t’ avais zappé l’ambassadeur de Maurice !

      Ne pas le perdre de vu !!! Rester vigilant !!

    • 28 avril 2014 à 19:24 | Isandra (#7070) répond à elena

      C’était une étape obligé (option révolution),...vus l’entêtement de Ra8, ses méprises envers le peuple gasy,...

      Il voulait limiter l’endroit où les autres citoyens pouvaient ramasser leur becquée quotidienne,...afin que lui et sa famille puissent tout accaparer,...

      Et les Malagasy ne regrettent rien maintenant, se sentent libres comme les libyens, les tunisiens,...après s’être débarrassé le dictateur/spoliateur...

    • 28 avril 2014 à 21:12 | elena (#3066) répond à Isandra

      Finalement c’est mieux d’être spolié par les étrangers, hein !!!?

      Que R9 soit vigilant !

  • 28 avril 2014 à 09:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    - "Rien de choquant ==tous==ces bousculades des Ambassadeurs".Le geste suit la parole/le message de reconnaissance ==POUR== l’Equpe de l’Exécutif.
    Bonne route pour SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA et le Premier Ministre KOLO Roger.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmai.com

    • 28 avril 2014 à 10:25 | Eloim (#8244) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Des critiques doivent faire une bonne affluence en guise de balise car si vous venez de lire une article d’une autre parution d’aujourd’hui, que le PM s’est montré déjà paniqué sur la question d’opposition(??). Pourtant il n’y a pas un seul parti ou formation qui ose se déclarer officiellement OPPOSANT jusqu’à preuve du contraire. Alors, le fait de jeter tout le temps des fleurs aux dirigeants les aveugle complètement et qu’ils n’arrivent plus à distinguer le BON et le MAUVAIS quant à la manière de gouverner notre pays. Voyez, notre Assemblée Nationale, jusqu’à maintenant, n’arrive pas à faire montre d’une efficacité manifeste quant à son rôle de contrôler le pouvoir exécutif. Les députés ne font que marchander sur leurs intérêts personnels déguisés. Les adversaires politiques se mettent dans le même sac que le pouvoir élu. Projeté pour le changement c’est une bonne chose ; mais si ça vire dans le sens de comment faire pour gagner du pain sur la planche, NON - archi-NON. Pareil pour nos bailleurs et investisseurs étrangers. Ils constatent bien la fragilité et la vulnérabilité dans tous les sens de notre pays, et prétendent en faisant simulacre de nous venir à la rescousse de notre économie si battue qu’elle soit que si nous sommes exposés à une entrée si profitable qu’il soit de rien à perdre. Rien de choquant dites-vous, si si !

    • 28 avril 2014 à 12:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Eloim

      Merci de m’avoir interpellé :
      1-Prenons l’exemple du JAPON,avec 900 000 dolars USA pour 62 000 sinistrés.
      C’est un geste louable,mais en réalité :
      - "combien de dollars reviennent-ils aux sinistrés ?
      Les services,les produits au prix le plus fort etc. ;il restera 10 % pour les sinistrés,soit environ 90 000 dollars USA.

      Je veux bien que le "MONDE" vienne à nous aider mais que le "Gouvernement/l’Etat Malagasy ==maîtrise== toutes les distributions/gestions pour accélérer la lutte contre la "PAUVRETE" ;

      ="MADAGASCAR AUX MALGACHES,UNE et INDIVISIBLE"=

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 28 avril 2014 à 10:00 | claude (#3141)

    "il faut tisser des liens entre les peuples et reconstituer un peuple uni dans la différence qui représente une richesse, et ce afin de lutter contre l’indifférence et tout ce qui nous mets les uns contre les autres"

    Io ihany hatreto no maharesy lahatra ahy fa mampandroso.
    Saingy ahoana no ahafahana mampiatra io eto Mcar ???

  • 28 avril 2014 à 10:02 | Eloim (#8244)

    C’est bien dit le fait de se bousculer pour sauver Madagascar. Merci beaucoup chers amis de votre reconnaissance ainsi que de votre AIDE. Nous avons beaucoup de MIMI à partager avec vous. Les saphirs, l’or, le pétrole, nos faunes et flores, nos filles et garçons, nos TERRES ANCESTRALES, notre prestance pour devenir esclave d’une nouvelle forme : un YESMAN reconnu mondialement. Tout ça doit être mis en jeu lorsque qu’on débat de notre avenir surtout avec les grands pays : l’OCCIDENT et quelques pays émergents (la CHINE, l’INDE, ...). Notre pratique sur des nouvelles négociations en vue n’a jamais été changé depuis un demi-siècle, c’est pourquoi on est toujours à la traîne et que tout le monde (les bailleurs et investisseurs étrangers) en profite davantage. Le Gasy moramora. Les Gasy baptisé YESMAN. Oh pauvre malgache. Est-ce que depuis ce demi-siècle là, les chiffres sur notre croissance nous disaient quelques choses ? Qu’y a-t-il dans notre marmite ? Quel type de maison, vivez-vous ? (sans pour autant dire locataire !). Combien d’hectare est votre propriété ? A combien s’élève votre mensualité ? Est-ce qu’il y a UNE CLASSE MOYENNE à Madagascar ? ... Tout un tas de questions doivent être posées pour nous situer bien dans quelle barque nous nous emmenons ? Des bailleurs, des investisseurs, des ressources diverses, des potentiels humains, ... Nous en avons beaucoup ; mais pourquoi nous sommes assez critiques comme ça ? Parce qu’à Madagascar, à l’heure actuelle, est en manque d’une entité importante qui est l’OPPOSITION. Tout le monde est dupe ! Un pouvoir constitué devra avoir un CONTRE-POUVOIR. Mais le notre est totalement une EXCEPTION. Bizarre, non !

    • 28 avril 2014 à 10:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Eloim

      Je ne veux pas être défaitiste :
      - "Quand on voit "NOS" Hommes et Femmes Politiques et affairistes,je ne crois pas que la "PAUVRETE" existe à Madagascar.Une AMIE,revenue de Madagascar,me dit :"ON CONSTRUIT DES CHATEAUX" ;
      Pour Moi,il y a de l’argent,à Madagascar mais la répartition est "MAUVAISE" ou désordonnée.
      Je fais confiance,en l’Exécutif actuel,==POUR== trouver un remède à cette inégalité,source de la "PAUVRETE".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 28 avril 2014 à 10:57 | Eloim (#8244) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Vous n’êtes pas défaitiste cher ami, moi de même. Mais vous croyez bien que Madagascar est riche et les malgaches, ils sont pauvres. Quelques soient les théories que vous avancez, répartition désordonnée, mauvaise, ... des bonne ou mauvaise gouvernance, est-ce que Madagascar est prêt pour la grande aventure ? La croissance à deux chiffres ? Des mesures draconiennes dans tous les domaines seront de mises. Le Président devra nous retracer un tout petit peu comment arrive-t-il à instaurer le dire "POUVOIR FORT", vue de sa FORME et de son FOND. Comment éduquer nos concitoyens de ne pas confondre le fait de faire régner la discipline à la dite DICTATURE ? Nous, malgaches, nous sommes indisciplinés de par nature. Conséquence immédiate de notre révolte contre la colonisation. Notre spécialité : le oui oui, mais ... Tsy miady tsy miady nefa ny kibay an-kelika ihany. Si nous voulons sortir de notre impasse, Nous devrons changer notre mentalité tout en étant DISCIPLINE. Depuis notre indépendance, il n’y avait pas un seul Président "DICTATEUR" si on se réfère bien à la définition de TEL. Nos Présidents qui se succédaient étaient tous des DEMI-PATRIOTES. Nos universitaires ne sont pas non plus des PATRIOTES. Nos politiciens sont des affairistes - businessman. Au final, nous sommes des riche-pauvres ! (Théorie du pouvoir dans les Tiers-monde).

    • 28 avril 2014 à 11:23 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Sombre zoulou , quand on a une audition aussi sélective , on s’ écrase . /
      On vous dit que certains voleurs construisent des châteaux, et de suite : vous vous croyez en Espagne !
      Et quand on vous dit que 90 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, avec 2 € / jour : vous l’ occultez !
      10 % de bandits ne font pas à eux seuls un pays riche pas plus que le socialisme n’ est la solution à la croissance ou sortie de crise . /
      Rentrez chez vous vous occuper de vos laissés pour comptes, au lieu de cancaner de " l’ étranzé " , que vous exécrez , ils vous attendent avec votre RICHE retraite .
      Vous pourrez y pavaner comme Cristobal particulièrement à Isotry ou 67 ha ...
      Vous etes comme les " ra-t " : attiré par tout ce qui brille, le tape à l’ oeil et la frime " dis-je " ...

    • 28 avril 2014 à 11:31 | Eloim (#8244) répond à Jipo

      L’extrémiste radical monte au créneau. Votre palabre bien articulé de créole chicané éblouit notre cher ami. De devinette en devinette, d’injure en injure, d’insulte en insulte. Tout y parvient à temps tant que vous glissez un tout petit peu de votre argument, déplacé qu’il soit ...

    • 28 avril 2014 à 11:53 | vuze (#918) répond à Eloim

      Je l’ai toujours dit, Jipo déverse son lot de haine de Rmiste FN frustré. Il a résidé un peu à Madagascar et il se croit tout permis... Il le fait, certes, de manière soft et bien enrobé mais c’est justement la pire des espèces...

    • 28 avril 2014 à 12:42 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à vuze

      Une zone d’ombre sur ce "JIPO" :
      - "Il n’ose pas critiquer le Président Marc RAVALOMANANA" !
      Un arnaqueur du temps du Président Marc RAVALOMANANA a essayé de m’approcher durant la Transition,je l’ai laissé faire jusqu’au moment qu’il était,soit disant,en Grèce !
      Je l’ai fait comprendre qu’il s’est trompé de cible.J’étais sur "SES" trousses depuis longtemps ;
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 28 avril 2014 à 14:17 | Jipo (#4988) répond à Eloim

      Que vous caressiez un raciste, xénophobe, qui soutient toutes les racailles, qui pillent Dago depuis 50 ans,
      Qui prone la peine de mort et la dictature, en bouffant à tous les râteliers & retourne sa veste, comme vous vous levez le matin, grand bien vous fasse, devant un auto suffisant de cette pire espèce, qui se croit droit sorti des cuisses de Jupiter, qui prone la race pure telle qu’ il l’ incarne, comme le faisait Hitler, en traitant ses voisins Africains de ZOULOUS ! que chacun doit se mettre à sa portée et niveau : vous voyez en moi un extrémiste ! à votre place je changerai d’ oculiste ?
      Face aux freres muslims, seule la méthode Al-Sissi est recevable .

    • 28 avril 2014 à 16:10 | Turping (#1235) répond à Eloim

      Eloim,
      Vous avez évoqué aussi l’essentiel en essayant de positiver la situation.

      >Les aides ,les BM , les baîlleurs de fond ...ne sont là que pour les beaux yeux des malgaches dans le pays du moramora ,si rien de concret ne sera fait réellement du côté de nos politicards .

      >Les métaphores autour de la vraie métamorphose sociétale seront attendues pour transformer réellement notre pays de manière à ce que la dignité humaine soit rendue chez nos concitoyens(92% de malgaches vivent sous le seuil de la pauvreté). .

      >Un grand pays comme Madgascar ,équivalent à la France + Belgique (réunies),devrait la page de l’ingérence pour se consacrer enfin au vrai progrès ,l’innovation ,la modérnisation ...

      >L’accès à la classe moyenne des malgaches relève le vrai parcours des combattants .
      Comment voulez-vous y parvenir alors que chez nos politicards ,leur but c’est de s’approprier ,de s’engraisser dans la plupart pour distribuer les miettes après ????le déluge après moi ??? le même mécanismequi s’enchaîne sous de différentes formes pour donner l’image d’un pays sous dévéloppé qui a tant de potentialités (bousculade des autres pays sous forme d’aides ,de coopérations,....).Au final ,un pays le moins avancé ,parmi le plus pauvre de la planète .Il y a de quoi à se poser les questions.

      >Dans les pays émergents comme le Brésil ,30 millions d’individus accèdent à la classe moyenne tous les ans .Chez nous ,les richesses naturelles ne profitent au peuple malgache . C’est la thèse à soulever car si le défi collectif l’emportera autour des vraies ambitions ,d’union nationale avec des élites dévoués ,...on s’en sortira .
      Le mérite du travail. De ce côté là ,le gouvernement a une part de responsabilité pour créer de resources humaines ,de richesses ,de compétitivité ....

      >Un système qui n’empêchera de créer des riches, de créer des emplois ,d’investir ,etc....et aussi de réduire les inégalités flagrantes ,les misères.

      >Lutte contre la corruption oblige parallèlement car les revenus imposables devraient générer les caisses vides de l’état ,.....les mafieux ,les corrompus ne sont au dessus de la loi .
      >Beaucoup de détournements sont perpétrés au sein même de l’état par les Dircab ,Ministres,etc....

      >Si tout est bien géré ,les routes ,les infrastrucures ,les hôpitaux ,l’éducation etc...seront dans les normes .
      >L’existence des partis politiques de l’opposition ,le multipartisme ,etc...serait souhaible à condition de se battre se casser la g.ueule ?,de dénoncer les dérives pour l’intérêt public (valeurs communes pour des intérêts ) sinon on se donnera RDV dans 300ans pour les mêmes motifs.Nos futures générations prendront la relève....

    • 28 avril 2014 à 16:17 | Turping (#1235) répond à Turping

      Je complète ma phrase : ...devrait tourner la page de l’ingérence.

    • 28 avril 2014 à 16:34 | Eloim (#8244) répond à Turping

      Je vous remercie bien de m’interpeller ainsi. J’adore quelqu’un qui fait toujours des étalages de connaissance tout en relatant les biens des autres pays en comparaison aux nôtres. On ne compare jamais deux choses incomparables. Des corrélations peuvent exister mais est-ce que toutes les conditions sont réunies pour pouvoir faire la comparaison. Est-ce que le contexte vécu est le même ? Tout ça c’est du baratin cher ami. Nous avons vécu toutes les Républiques qui se succédaient et nous en avons tiré des leçons du passé. En somme, nos politiciens ne sont pas à la hauteur de jouir leur rôle d’éduquer et d’informer leurs concitoyens. Pas plus un seul parti politique ne mérite même pas d’être appeler UN VRAI PARTI POLITIQUE digne de ce nom. Comme conséquence immédiate, népotisme, gabegie de tout genre, corruption de taille, mafiosi, ...

    • 28 avril 2014 à 17:44 | Turping (#1235) répond à Eloim

      Eloim,
      Bien sûr que le vrai parti politique capable de rélever n’a jamais existé à Madagascar .

      >>>Nos politiciens ,comme vous le dîtes incapables ,qui ne sont pas à la hauteur de jouir leur rôle, d’éduquer ,etc....s’explique par le fossé entre les politiciens ,les élus et le peuple .

      >>>Est-ce que nos dirigeants ,nos parlementaires sont-ils des vrais élus du peuple ayant milité ,exercé les tâches les plus complexes et les difficultés réelles que rencontrent au quotidien nos concitoyens ???

      >>>Il y a eu des partis comme :l’AREMA ;AKFM ; UDM :TIM ,etc......partis pris pour exercer pour maintenir le pouvoir dictatorial ,despotique ,autoritaire,.....sans le "vrai contre pouvoir" ,vous l’avez évoqué également.

      >>>Donc ,après synthèse je pense qu’il faut ouvrir et encourager ,le vrai débat sur la "démocratie" .

      >>>Dans le cadre où le vrai rôle de l’opposition ,le statut des opposants soit respecté pour dénoncer les dérives etc...afin que la transparence ,l’impunité ,l’état de droit soit instauré dans ce pays .C’esr l’étape préliminaire.

      >>>La création de la HCJ (Haute cour de la justice ) éviterait la chasse aux sorcières ,l’exil ssystématique dun président....Le problème de fond est là car cette instabilité politique qui perdure n’est pas fondé sur un sôcle solide mais plutôt sur des maîllons faibles.
      Il y a encore du boulot à faire ! après on pourra parler du vrai décollage économique profitant à tout le monde .
      A+

    • 28 avril 2014 à 18:32 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      Turping,
      Nous avons un expert-comptable à la tête de l’Exécutif ,j’ai entièrement confiance,en SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA qu’il applique pour le budget de l’Etat :
      - La dépense justifiée dès le premier MGA dépensé .
      - Des dépenses de personnel plafonnées par programme
      - Des effectifs limités par Ministère.

      Pour les éléments de justification de la dépense au premier MGA.
      Pour le programme "Enseignement scolaire du premier degré" :
      - le nombre d’élèves par enseignant,
      Pour le programme routier :
      - les dépenses par km de routes entretenues ou construites,
      Pour les dépenses immobilières d’un programme,le nombre de M2 par agent ou les dépenses d’entretien par M2.
      Alors,au boulot..
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefariqsoa@gmail.com

    • 28 avril 2014 à 19:46 | Turping (#1235) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Basile ,
      >Ce qu’on attend ,c’est l’acte concret du nouveau Président + le nouveau PM ;

      >Savez-vous ,je laisse le bénéfice du doute de côté afin de porter jugement.

      >Mes posts ,propos ne vont pas systématiquement à l’encontre du nouveau président.J’attends ,les actions ,les mouvements,.....

      >En critiquant Rajoelina ,les ex-présidents ,le nouveau président fait partie des naufragés qui s’est extirpé à démi-teint de la spirale infernale de la transition. ----) Ce qui est intéressant.

      >Vous ,vous étiez le fan de Rajoelina .Je ne l’étais pas .
      >Avec le PRM+ le nouveau PM ,je reste spectateur pour le moment.Les posts postés rappellent les ingérences connues dans le passé .Espérons qu’ill y aura des correctifs et des vrais "peps " pour ce pays de sortir du bourbier. Les vraies critiques s’il y en aura on verra d’ici quelques temps ,d’ici 6mois ,un an ....!

    • 28 avril 2014 à 22:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping

      ="fan"= de quelqu’un,ce n’est pas mon habitude,pour vous dire,je n’ai jamais acheté un disque ni un DVD,dans ma vie.
      ="fan" n’est pas dans mes vocabulaires.
      Effectivement,j’ai soutenu Andry Nirina RAJOELINA quand il a organisé le référendum,je l’ai accompagné quand il souhaitait organiser des élections et d’autant plus, j’étais avec "LUI" et "Madame Ravalomanana" ainsi qu’avec l’Amiral Didier RATSIRAKA,pour les élections et j’ai dit même que SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA était mal élu mais je ne regrette "RIEN",nous sommes sortis de cette domination de l’INTERNATIONALE.
      IL RESTE AUX MALGACHES DE SE METTRE EN ACCORD AVEC L’EXECUTIF POUR :
      - Réconciliation Natinationale et Redressement économique
      - Plus de laissée-pour-compte sur tout le territoire national.
      Turping
      Amiral Ratsiraka,Andry Nirina ,Marc Ravalomanana sont des personnages Malgaches incrustés dans l’HISTOIRE de Madagascar.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 28 avril 2014 à 11:04 | harmelle (#5862)

    Je présume que le prestataire retenu pour faire-faire ripaille à tous ces bienfaiteurs est le même que celui choisi pour le pince fesse de quatre mille ( 4000 ) personnes de la cérémonie d’investiture ? On ne change ni ses habitudes ni les équipes qui gagnent ....

  • 28 avril 2014 à 11:43 | KARIBO (#7602)

    Bonjour .
    Devant une telle bousculade, il va falloir songer à ouvrir des guest house, ou tables d’ hôtes , mettre des gens d’ armes à tous les coins de rues, pour fluidifier la circulation et assurer la sécurité .
    la sortie de crise c ’est maintenant .
    Avec la Russie , qui va comme en Ukraine venir de manière altruiste , sauver le soldat Dago des griffes de l’ impérialisme, qui se bouscule pour venir témoigner sa solidarité à Kiev ;
    Un défilé de mode au pays des lémures , dont seuls les organisateurs s’ en frottent les mains & en tirer fierté .
    A l’ image de la France, vendue en pièces détachées, la mariée n’ a pas le choix des pièces contrairement à ce que l’ on pourrait laisser croire , l’ offre dépend bien de la demande et non le contraire .

  • 28 avril 2014 à 12:17 | Razaka (#7817)

    Bonjour,

    Je suis tout à fait d’accord, qu’il vaut mieux que Madagascar sache compter sur ses Propres Forces. Or nous ne pouvons pas tourner le dos aux Aides, aux Partenariats à l’International donc aux Investisseurs en général.
    # Les CONDITIONS : à mon sens, que nos propres Forces soient aussi nos CAPACITES à négocier sur tous les critères d’Interventions économiques qu’apportent les Investisseurs et sur ceux que proposent les Aides. Cet ensemble de Diplomatie en matière d’Investissements est absolument Capital, sinon on commettra à nouveau les mêmes Erreurs.
    # ENSUITE, il est temps de travailler en dehors de l’UE car cette dernière a de sacrés difficultés dans ses Ecosystèmes d’Affaires depuis quelques temps déjà.
    °° Absence de politique économique européenne car aucunes règles de conduites communes qui convergent à l’homogénéité des actions à mettre en œuvre.
    °° Perte d’une sorte de souveraineté économique des Etats membre car règlementations inappropriées aux différents critères de ces derniers…. etc… etc… Bref…
    …… Mes compatriotes qui vivent en France l’expliqueraient encore mieux …..
    Exemple : quel que soit la couleur de l’Exécutif qui gouverne un Etat membre, celui-ci doit se plier face aux Technocrates de Bruxelles qui lui dictent ce qu’il faut faire. (la France)

    # La Russie, La Nouvelle Zélande et même le Maroc sont donc les bienvenues dans la mesure où les conditions requises et nécessaires encadrent efficacement nos Coopérations. Le fait que ces 3 Pays n’appartiennent pas à l’UE est ainsi de Bonnes Nouvelles.

    ## Je laisse aux Spécialistes les tâches de régler (comme près requis) le retour à l’Ordre Institutionnel donc à l’état de droit (régler aussi l’Insécurité), pour une stabilité politique (si possible). Cela ne fait qu’encourager au développement de l’IDE.
    ## EN EFFET, quel que soient nos Partenaires économiques avec qui nous allons travailler et quelque soient les Aides qui nous seront attribuées, le REALISME est que Madagascar doit FORMULER de nouvelles Stratégies de Développement Ancrées sur la LUTTE contre la Pauvreté de façon durable dans le temps. C’est un travail colossal, mais tout à fait faisable.

    ( I ) = PRENONS l’EXEMPLE de l’AGRICULTURE (parmi tant d’autres où il faudra créer de Vrais Emplois DURABLES) :
    Dans notre démographie, l’âge médian est de 19 ans et que si 90% de la population vive dans la pauvreté, il y a donc une forte proportionnalité de Jeunes qui n’ont rien, même s’ils veulent s’en sortir. Répartition des richesses comprises, on constate que la majorité des pauvres se trouvent ainsi en Milieu Rural (jeunes ou moins jeunes).
    L’Agriculture est donc Un des Secteurs d’activités les + prépondérants à la Lutte contre la Pauvreté dans notre Pays. Il est plus adéquat de stimuler une nouvelle structure des facteurs de productions pour les ruraux dans le domaine de l’Agriculture.
    == D’abord, il ne faut pas confondre la Croissance économique au Développement inclusif ou ‘’humain’’ et encore moins au bien-être. JUSTEMENT LE PROBLEME IL EST BIEN LA.

    Il est donc évident que la croissance en faveur des pauvres doit s’appliquer dans les secteurs qui concernent les pauvres et dans lesquels ils sont en mesure d’utiliser les facteurs de production à leur disposition. Pour Madà, l’incidence de la pauvreté est plus forte dans les zones rurales et agricoles. Ainsi, la croissance en faveur des pauvres doit se focaliser sur les zones rurales, l’amélioration des revenus et de la productivité de l’agriculture et doit créer un Maximum d’Emplois.

    == Mais il faudra se donner les moyens de bouger les choses plutôt de façon structurelle et notamment en matière de FORMATIONS (Lycées et Collèges Techniques à contenue pédagogique appropriée aux situations).
    La croissance en faveur des pauvres implique généralement que la croissance doit
    bénéficier aux pauvres et leur donner davantage accès aux opportunités économiques.
    Ceci sous-entend que la focalisation doit désormais porter sur la formulation et l‘application des politiques et stratégies qui permettent aux pauvres de participer aux facteurs de production et de bénéficier de la croissance économique, par une MEILLEURE REDISTRIBUTION des Profits. (Salaire, Education, Santé, Logement)

    == Pour cela il faudrait me semble-t-il mettre en place les suivants :
    1° Une bonne Gestion des terres et celle des Ressources hydriques (je crois qu’une Méthode est déjà prête pour cela à Madagascar, il suffit de l’exploiter efficacement)
    2° Infrastructure & Structures commerciales en milieu rural pour un accès aux marchés optimisés.
    3° Amélioration de l’approvisionnement alimentaire et recul de la faim
    4° Recherche agricole, Diffusion et Adoption des technologies, pour une 2ème étape de façon à ce que l’on ait une Croissance qui s’auto entretient par la suite ‘’Croissance Endogène’’.
    D’ailleurs, ceci sous-entend, une formation des Jeunes qui doit être en adéquation au vrai besoin du redressement du Pays. Et cet investissement est d’ailleurs très utile dans tous les autres Secteurs Clés de notre POTENTIALITE Economique.
    Madagascar n’y arrivera pas seul. Il a été démontré qu’une croissance accélérée en faveur des pauvres doit aller de pair avec une hausse de l’investissement et des gains de productivité, ainsi qu’avec une hausse des aides. Mais il faudra bien choisir son Partenariat.
    Ceci mettra aussi en exergue l’importance du BON partenariat entre Pays d’Afrique, à la fois en tant que pays individuels et en tant que continent. L’aide combinée à un cadre politique et institutionnel sain créera un environnement au sein duquel une croissance durable et compétitive se mettra en place avec une réduction de la pauvreté sur le long terme.

    ( II ) = DANS LE TOURISME C’EST PAREIL :
    Si les Investisseurs privés (étrangers OU locaux) prennent en main Hébergement et Restauration, l’Etat doit créer des Structures propres à nos Ressources Naturelles et Culturelles pour développer différents Divertissements aux Touristes.
    Non seulement cela créera des Emplois pour toutes les Régions concernées, mais ces activités seront de bons Vecteurs de l’Image que reflète notre Culture et notre Patrimoine à l’étranger.
    Si non le Tourisme deviendrait une sorte d’Economie de comptoir où seuls quelques Privilégiés en bénéficieront !

    **** Tout ceci n’est possible que si les mentalités de nos Politiciens changent en profondeur. Qu’ils prennent ENFIN conscience qu’ils ne soient utiles qu’au Redressement de son Pays, donc aux Pauvres et surtout aux JEUNES. ***

    Bonne journée

    • 28 avril 2014 à 13:34 | Mihaino (#1437) répond à Razaka

      Rien à ajouter RAZAKA ! Merci de toutes vos réactions lucides et objectives !
      Cordialement,

    • 28 avril 2014 à 14:10 | Turping (#1235) répond à Razaka

      Salut ,l’ami Razaka .
      Bien content de vous lire .

      >En dehors de ce que vous veniez de dire ,il faut toujours poser ,reposer plusieurs fois la question sur le rôle censé d’être accompli par nos parlementaires ,nos dirigeants ,l’exécutif .

      >On revient toujours sur les mêmes problématiques de fond sur le mode de gouvernance à Madagascar car les malgaches ,les élites pour faute de visions communes se sont substitués aux colons et se colonisent entre eux sous forme de ;corruption ,de clanisme ; de conflits d’intérêts,etc....malheureusement ,les coutumes et us qui se réitèrent souvent depuis la dictature de l’Amiral rouge.
      >Lisez sur le journal de Midi Madagascar d’aujourd’hui : Les anciens Ministres sortant de la transition ont tout emporté : Vehicules de fonction ,Chèques carburants, mobiliers ,.....
      >Avant tout, le pouvoir c’est pour l’honneur ,guerre de fauteuil ,dictature....pour obtenir des 4X4 en plaçant l’intérêt du peuple malagache à la 3ème voire 4 ème position avant son égocentrisme . C’est la raison pour laquelle notre pays n’avance jamais car ce fléau de non avancement pourrait faire objet de jouissance des quelques mafieux ,de ceux tirent les ficelles pour s.odomiser le pays sur le long terme "diviser pour mieux régner".
      Ceux qui arrivent successivement au pouvoir réclament leur en s’asseyant sur le peuple ,le mépris total.

      >J’accorde un peu de crédibilité avec ce nouveau pouvoir de Hery + Kolo par rapport à la transition sortante.

      > Il y a du pain sur la planche (des gros chantiers sur tous les plans ).

      >Si on ne change pas la mentalité l’ami avant tout ,en commençant par nos politicards à mener de grandes reformes d’envergure autour du rassemblement ,les défis à relever ,ce sera du pareil au même.

      >Les modes de gouvernances + l’indépendance octroyée sur un plateau d’argent bourrée de piège n’ont aucune valeurs ambitieuses collectives sur le moyen et longg terme.
      Néanmoins ,je reste optimiste pour d’éventuel changement ,le vrai ....

      >Je m’étais rendu compte que dans ce nouveau gouvernement d’ouverture ,presque la moitié des Ministres n’ont pas leur place d’y être pour rélever les défis : Incompéténce comme du genre Mamadou ,Ministre des pêches ....une fonction qui n’a aucun rapport avec son cursus ,président d’un club de foot ....parti en ruine où il état incapable de le gérer.
      Le genre de personnage où la corruption ,remplir ses poches est leur priorité ,.....voire l’incohérence d’une équipe gouvernementale à mener des reformes collectives.

      >Si c’était pour l’apaisement ,la réconciliation ,l’ouverture que Hery et Kolo ont fait ces gestes de nomination ,il faut que ces Ministres passent à l’épreuve pour virer les incompétents sinon c’est de la mascarade.

      >EN REVENANT SUR LE SUJET PRINCIPAL /

      Le retour des coopérations est une bonne nouvelle .
      C’est à nos politicards digne de leur nom de faire le nécéssaire afin de déféndre les intérêts suprêmes de la nation mais non pas de la ration ,les leurs .

    • 28 avril 2014 à 15:26 | rayyol (#110) répond à Razaka

      peuple qui a faim n a pas d oreille Tout le monde cancane c est une debauche de mots a en perdre la tete meme pas la peine de faire de la lecture en diagonale c est comme des poules a qui on l aurait coupe

      Mais tout le monde oublie que le vrai developpement c est celui qui nourrit Seulement quand repus les oreilles peuvent entendre et le cerveau fonctionner .Un peuple qui a faim marche sur son estomac. 1 er reforme et la plus importante independence alimentaire donner au peuple le moyen 1 er de se nourrir 2ieme commercer les surplus ainsi on etablit une vraie base durable pour ce people que vous dite tant aimer

      Tout le monde parle d aider le peuple foutaise tout le monde est interresse a s enrichir Le peuple n est que l excuse tous des hypocrites On veut developper l or pierre precieuses petroles fer uranium terre rare etc A qui profite cet argent toujours aux memes affairistes politicien gens de mauvaises foi n ayant qu un but s enrichir le plus rapidement possible Le peuple n est qu une excuse car l on s en fout
      Comme disait une personne que vous ne connaissez pas Vous n etes pas tanne de mourir bande de cave Petite gens et petite gens vous resterez noyer dans votre egoisme

    • 28 avril 2014 à 18:28 | Razaka (#7817) répond à Mihaino

      Bonjour Mihaino ;
      Disons que nous avons des tonnes de problèmes, mais il faudra agir avec méthode et avec vigilance, pour que ces difficultés ne se présentent comme des obstacles qui nous empêchent de nous avancer.
      Car nous n’avons pas le choix Mihaino. Pour le moment, il faudra faire avec ce que l’on a.
      Peu importe ce qu’elles valaient ces élections ; nous avons maintenant un Gouvernement, il faut lui accorder un certain temps, avant de lui porter le jugement. Que l’Exécutif se mette au travail ...
      J’essaye juste d’exprimer à ma manière, ce que je pense nécessaire pour le bien de notre Pays.

      Bien à vous Mihaino.
      Cordialement

    • 28 avril 2014 à 18:31 | Razaka (#7817) répond à Turping

      Salut l’Ami Turping,
      Sincèrement, Content de vous lire à chaque fois.
      J’espère que tout va bien.
      C’est vrai, on ne peut pas tout apprendre dans la vie, mais je pense que la Biologie est une Discipline plus qu’importante à Madagascar.
      Surtout avec toutes les richesses Naturelles que l’on a déjà, rien que leur préservation présente déjà un travail Colossal, par rapport à une Croissance Economique tant attendue pour un Développement DURABLE. Car il faut aussi savoir optimiser les 2.

      N’est ce pas Turping ?
      Car cela est de ta SPEC.

      Au fait, je ne vis pas France tel que vous l’imaginez.
      J’y vais de temps en temps, car j’habite loin encore.
      Bonne continuation Turping.

    • 28 avril 2014 à 20:54 | Turping (#1235) répond à Razaka

      Bon courage Razaka ,

      >On ne peut pas dire qu’on a tout appris .

      >Dans la vie on apprend tous les jours .Il y a toujours quelques choses qui nous échappent dans la vie sans prétendre de tout comprendre .

      >Même à 77ans on apprend toujours.

      >Oui,la Bio ,Maths ,...sont mes spécialités en tant qu’enseignant en France .Je suis entrepreneur saisonnier aussi à côté en plus.

      >Je m’intérèsse à tout :l’aérospatiale ,la politique ,l’Histoire mondiale contemporaine comme ancienne ,le droit ,le sport ....né sous le signe du feu ,j’adore tout ce qui relève du challenge en detestant les mensonges .
      >Je respecte l’humanité ,la vie humaine en essayant de combattre l’injustice ,les souffrances humaines pour aider les autres.

      >La vie c’est fait pour évoluer sur tous les plans cher ami quotidiennement en acceptant ses erreurs ,se corriger pour s’améliorer toujours.
      Ah vous êtes où alors :En Italie ,Allemagne ,Afrique ....sans indiscrétion ?

  • 28 avril 2014 à 14:25 | diego (#531)

    Bonjour Mihaino,

    L’échec comme le succès de pouvoir actuel n’est inscrit nulle part. À chacun de miser sur le succès ou l’échec, tout en espérant tout de même que la crise s’éloigne de nos côtes.....on verra !!!

    La bousculade des ambassadeurs à Mahazoarivo ne veut absolument rien dire politiquement et surtout économiquement. À mon sens c’est un déplacement d’usage puisque vous avez un pouvoir légal. Ce que ces ambassadeurs n’ont pas fait depuis cinq années.

    On verra Mihaino. Mais personnellement, je ne vois pas comment et de quelles manières Mr R. Hery et Mr Kolo R pourraient instaurer la stabilité et redemarrer l’économie d’un pays comme Madagascar. Un pays où vous n’avez pas une seule Institution en état de marche et pas un seul parti politique pour constituer une majorité solide qui animerait, raviverait alors toutes les Institutions de notre État.

    On ne peut pas développer un pays qui n’a pas des institutions solides. Admettons que l’argent arrivera ! Comment définir les priorités et distribuer cet argent si vous n’avez pas les institutions qui jouent ici leur rôle de chien de garde pour prévenir ou au moins amoindrir les effets néfastes de la corruption ?

    Je ne plombe pas l’ambiance et je ne suis pas non plus un pessimiste, au contraire. Je suis une terre à terre :

    - et je vais vous surprendre, je trouve que nous, les Malgaches dans l’Ile qui rêvons beaucoup et souvent, la réalité nous échappe, il me semble.

    Madagascar ressemble à Haïti et son pouvoir fantôme, malheureusement.

    • 28 avril 2014 à 15:14 | vuze (#918) répond à diego

      AyeAyeayeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee !!

      La crise n’est pas terminée car le pilote Bourge est tjrs dans nos ailes :-)

  • 28 avril 2014 à 15:36 | diego (#531)

    Encore et encore, il faut se poser la question :

    - Mr R. Hery peut-il réussir ?

    C’est un débat intellectuel, et pourquoi on l’évite soigneusement depuis l’élection de cet homme ? J’aimerais bien que les gens qui pensent qu’il peut m’expliquent par exemple sur quelles bases ils s’appuient pour croire à une telle réussite ? Une affirmation qui, à mon sens, ressemble plutôt à une arrogance et une cruauté morale envers un peuple illettré et en danger qu’un véritable souhait pour sortir d’une crise de cinq ans.

    Pour répondre, il faut y aller par étape. À ce niveau, il faut avoir une priorité. Politiquement, où en sommes-nous ? Économiquement, dans quel état est notre pays ?

    Alors Mr R. Hery peut-il réussir ?

    À mon sens, c’est une de question que les Malgaches doivent se poser. Peut-il réussir ?

    Pour répondre à cette question, il faut considérer trois facteurs fondamentaux :

    - L’état des institutions, l’état de santé des partis politiques, la stabilité du paysage politique qui prévaut et enfin l’état économique du pays.

    Ce sont trois facteurs nous seront indispensables avant d’espérer pouvoir commencer le développement de notre pays.

    Pour convaincre le sceptique, il faut qu’ils prennent connaissance tout simplement les causes récurrentes de la pauvreté de la majorité des pays Africains, les ex-colonies.

    Une fois que les choses sont posées de cette manière, elles deviennent plus claires, les discussions doivent être fluides, les divergences d’approche ne peuvent être que bénéfiques. Mais surtout, nous pouvons conclure de suite ce qui est politiquement possible et économiquement faisable, à notre portée et d’anticiper :

    - Si Mr R. Hery peut réussir !

    À quoi ressemble l’avenir politique et dans quel état serait-elle notre économique dans quelques mois, dans cinq ans.....??

    Puisque nous voulons savoir à quoi ressemble notre avenir, la question suivante est alors de prendre connaissance les atouts, mais aussi les handicaps de Mr R. Hery ! Les atouts et les handicaps du pays qui sont étroitement liés aux atouts et aux handicaps de peuple malgache.

    Alors, il faut prendre un en un les trois facteurs précédemment. Commençons avec les Institutions :

    - Dans quels états sont-elles ?

    Les partis politiques :

    - Dans quels états sont nos partis politiques ?

    Et enfin, non la moindre, prenons connaissance, sans se voiler la face :

    - Où sommes-nous économiquement ?

    Prendre les choses étapes par étapes ne font qu’améliorer notre connaissance comment fonctionnerait l’État malgache sous Mr R. Hery. Cela va nous aider à mesurer le chemin parcouru et ce que cet homme aurait pu accomplir durant son mandat, bref, en faire son bilan politique et économique !

    Il n’est pas difficile d’anticiper ce qui va arriver, sans trop se tromper, quand nous ordonnons bien nos idées.

    Nous avons vu les trois facteurs, l’état de nos institutions, la santé de nos partis politiques et l’état de notre économie ; nous prenons en compte les atouts et les handicaps de Mr R. Hery et du pays.

    L’implémentation ou la restauration de ces trois facteurs ne dépend que de nous. Plus exactement c’est un devoir pour les politiciens, élites et les intellectuels GASY.

    Mais, il y a des choses que nous subissons, des choses qui ne dépendent pas de nous, la conjoncture économique de monde par exemple.

    En économie, crise ou pas, d’une manière générale, il y a trois facteurs producteurs, le Capital, le Travail et la Confiance. Nous pouvons faire la démonstration. Nous avons parlé de notre économie plus haut, dans quel état est-elle. Nous avons posé la question aussi pour savoir si Mr R. Hery peut réussir.

    Et voilà donc la dernière question qui arrive toute seule :

    - Le pouvoir élu peut-il commencer le développement de Madagascar sans avoir des grands partis politiques dans le paysage politique du pays et à l’absence des institutions solides pour l’accompagner ?

    Autrement dit, Mr R. Hery peut-il surmonter ses handicaps personnels conjugués avec les handicaps récurrents qui ont méthodiquement condamné le pays à la mendicité de pays ?

    Terminons :

    - Tout le monde sait que les Institutions de pays sont fragiles, le paysage politique ressemble à un désert, c’est notre réalité. Commnet instaurer la stabilité dans cette condition ?

    - Tous les tissus économiques de notre pays sont balayés ou fragilisés par les crises. Comment réparer tout cela, en quelques mois ?

    - Les politiciens savent bien qu’il faut reformer le pays. Comment s’y prendre si les institutions de pays ne sont pas solides et les partis politiques sont éparpillés ?

    Pour reformer le pays, il faut beaucoup beaucoup d’argent, comment le trouver si le pouvoir en place ne peut même pas garantir une stabilité politique ?

    Mr R. Hery, l’expert comptable :

    - Cela fait presque trois mois qu’il est président, mais jamais, il n’a touché un seul mot de l’État financier de son pays. Tous les dirigeants et le beau monde de cette planète ne parlent que de l’économie de leur pays, Mr R. Hery, l’expert comptable semble esquiver le sujet.

    Un expert comptable est tout à fait capable de donner un aperçu de l’état exact de l’économie de son pays en quelques phrases :

    - ne serait-ce que pour parler de la dette du pays, l’entrée d’argent, les dépenses et surtout la prévision. C’est important et rassurant que la personne qui est sensée la première responsable du pays parle l’état économique de pays.

    Mr R. Hery peut-il réussir ?

    Voilà une question qui mérite d’être posée !

    En ce moment, les ministres parlent, parlent, trop !!!! Erreur de débutant qu’il faut vite corriger :

    - Notre pays n’a pas encore voté la moindre Budget. La logique veut qu’il faille avoir les financements avant de nous parler des projets.

    Les projets annoncés avant que le pays n’ait doté d’un Budget sentent l’odeur d’un financement occulte.

    Que les ministres fraichement arrivés cessent d’annoncer de projets à l’antenne :

    - Budget d’abord, les projets, on en discutera par la suite.....

    Réussira-t-il à imposer la stabilité dans le paysage politique malgache afin de pacifier le pays et d’y installer une stabilité durable ? Et à commencer, le début des reformes économiques qui s’imposent pour lutter efficacement contre la pauvrette dans pays ?

    Combien sont les hommes politiques malgaches qui pensent, ne serait-ce que dans leurs pensées, à poser ces genres des questions ? Les Luke Luke GASY tirent plus vite que leurs ombres pour choisir les couleurs de leurs 4X4, mais - misafory fahatany - quand on leur demande comment faire pour trouver de l’argent pour développer le pays.

    Mr R Hery peut-il réussir ? Avoir les dents blanches et désigné président par la CI et la France ne garantira pas le succès politique et économique.

    Madagascar est un pays abimé par la pauvreté et politiquement instable depuis 13 années. Il faut trouver les causes de cette instabilité afin d’y remédier si on veut que le pays retrouver une stabilité politique. Si le pays retrouve la stabilité politique, mécaniquement, les réformes économiques sont à notre portée. Cela va de soi, sans la stabilité politique, le redressement économique de pays est une tâche impossible.

    Alors Mr R. Hery peut-il réussir ?

    NON !!!!

    • 28 avril 2014 à 17:04 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Bonjour DIEGO,
      Je rebondis juste à votre dernière phrase :" Sans la stabilité politique, le redressement économique reste une tâche impossible ." ! Votre conclusion est tellement évidente cher ami Diégo !

      - Aucun Pays du monde ne peut se développer sans la stabilité politique :
      1) Madagascar possède beaucoup d’atouts mais nos politicards anciens, actuels croient qu’ils sont les seuls capables de nous sortir de cette crise !
      2) Leurs discours démagogiques n’ ont pas changé d’un iota depuis 50 ans car ils ont hérité d’une vision laissée par leurs parents ou leurs parrains du XXè siècle ! " Be resaka fotsiny ary manambaka ny vahoaka sy mameno paosy ary MANANKARENA daholo ry zareo na lahy na vavy ! Jereo fotsiny ny tranony goavanan’ireo minisitra taloha eran’ny Nosy !!!)D’où leur réticence farouche à la déclaration du patrimoine avant, pendant et après leur mandat . L’homme passe mais ses biens restent ( mal ou bien acquis !??c’est selon ).

      - Leur conviction est très simple : Pour devenir riche , il faut faire de la politique ! En plus, il faut savoir RETOURNER LA VESTE et rester toujours du côté des plus forts ou des dirigeants en place ! Inutile de vous dire qu’avec de telle mentalité , de tel comportement , la plupart de nos "hommes politiques" sont IMMATURES et versatiles !

      - C’est pourquoi , un parti politique , digne de ce nom, n’existe pas vraiment à Madagascar . Je me suis amusé à décortiquer les programmes de nos partis politiques déclarés officiellement au Mininter mais j’avoue sans ambages qu’aucun projet de société et de développement ne m’a convaincu ! Soit du copier/coller des visions venues d’ailleurs , soit des programmes qui ne répondent aucunement aux aspirations du Peuple malgache ! Pourtant , les cadres de tous ces nombreux partis sont des élites , des intellos formés et formatés localement ou dans diverses grandes écoles occidentales et orientales !

      - Enfin , permettez-moi de conclure que "la plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu’elle a", dit-on ! Nous avons ces nouveaux Dirigeants et nous avons le devoir de les encourager et de les aider dans leur difficile mission .Nos Institutions seront mises en place step by step. NOUS NE SIGNONS PAS UN CHEQUE EN BLANC évidemment mais
      WAIT AND SEE THE RESULTS ....
      Amicalement,

    • 28 avril 2014 à 17:34 | Jipo (#4988) répond à diego

      Mihaino , Diego bonsoir .
      J’ ai bien peur malheureusement que les programmes dépendent de l’ argent injecté par la CE ou l’ union Européenne, si vous préférez , les " bailleurs de fonds " amis " cela s’ entend...
      Et ce n’ est qu’ une fois s’ etre copieusement servi, que l’ on distribuera , les miettes si miettes il reste .
      Voilà pourquoi aucun programme n’ est établi noir / blanc, avec un objectif déterminé de l’ atteindre, voir quantifié en temps comme en cout , le devoir de résultat , ne fait pas partie des objectifs , ce n’ est pas plus compliqué que cela , inutile de tergiverser , élite pas élite, diaspora ou fôte aux zôtres , la démarche, et course des politiques Gasy n’ a pas changé d’ un Iota,bien que cette fois -ci Hery ne pourra feindre l’ ignorer .
      Il serait tellement plus logique et facile d’ établir un budget prévisionnel, en affichant ouvertement et en toute transparence le montant attribué à chaque ministère, en spécialiste de l’ économie, Hery serait at the right place at the right moment, mais, mais cela ne semble le préoccuper , la raison ? peut-etre celle sus exprimée , à savoir combien va-t-il y avoir à se partager .

  • 28 avril 2014 à 15:59 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Bonjour et bonne journée à tous.

    Sans diplomate, il n’y aura jamais de langage diplomatique dont la signification parle d’elle-même.
    Quelle est la différence entre femme du monde et diplomate ?
    La première ne dit jamais OUI et le second ne dit jamais NON.

  • 28 avril 2014 à 16:16 | tsimahafotsy (#6734)

    Il est vraiment nul ce Valis d’avoir mis un titre pareil !
    Les ambassadeurs ne font que leur boulot et c’est tant mieux. Ou bien Valis aurait-il préféré l’indifférence courtoise ? Le sait-il que l’isolement diplomatique est la pire des choses pour un pays ? Les Malgaches peuvent-il vivre en autarcie et se permettre de faire de l’ironie sur les pays qui peuvent nous aider ?
    Les frileux qui sont si jaloux des richesses minières de Madagascar peuvent-ils affirmer que sans les capitaux et les technologies étrangères, nous pourrions les exploiter à bon escient ?
    A part produire des ordures le long des routes, importer ( mendier) et détruire ceux que les autres créent ( l’empire agro-alimentaire TIKO pour ne pas le nommer) qu’avons-nous fait de bon depuis notre indépendance ? Quel place avons-nous dans l’échiquier mondial ? Je vous répond : la place la plus honteuse, la place de ceux qui n’arrivent pas à nourrir ses enfants, la place de ceux dont on n’a pas envie de fréquenter parce qu’ils font du barbecue avec les touristes et qui pleurnichent après parce que plus personne ne vient à Nosy Be. Une soi-disant élite qui chicane à longueur de temps sur des futilités, un pays qui ne peut vivre sans les ONG humanitaires !
    Et maintenant on fait de l’ironie imbécile sur les ambassadeurs de pays qui n’ont pas du tout besoin de nous pour vivre ! Et le Maroc ex-colonie française comme nous, s’en sort très bien sans accuser à longueur de temps l’ex-colonisateur ! Maintenant ce sont les Marocains qui re-colonisent la France et la Belgique et les retraités européens qui émigrent au Maghreb ! lol !
    Vous croyez vraiment mes chers compatriotes que le monde va s’arrêter de tourner parce que nous ne voulons plus des Chinois, des Karanas, des Français, des Amerloques dans notre système économique ? Vous croyez que sans nos ressources minières, ces pays ne pourront plus continuer leur marche ?
    Arrêtons un peu de nous prendre pour la plus belle des mariées et balayons devant notre porte et remettons de l’ordre dans notre maison pour bien recevoir les amis vahiny qui peuvent nous aider à sortir de notre m.ierde !

    • 28 avril 2014 à 17:06 | Jipo (#4988) répond à tsimahafotsy

      Bonsoir :
      Toujours aussi réaliste, hélas entendu par qu’ une minorité, qui ne semble avoir droit au chapitre , mieux : celui de se taire, tant la tache semble insurmontable devant cette montagne envahie par des handicapés de l audition, de l’ auto suffisance, et de la médiocratie , que par pudeur ...
      En effet, il va y avoir la queue devant les Hotely pour héberger tout ce " beau "monde , qui sans Madagascar, n’ existerait pas .
      Comme le beaujolais nouveau , Hery est arrivé, sera-t-il un bon millésime , tous ces " zamis " seront fixés rapidement .

    • 28 avril 2014 à 17:19 | Isambilo (#4541) répond à tsimahafotsy

      D’autant plus que pour ce qui est des richesses minières nous n’en sommes qu’aux potentielles.
      Ce n’est pas parce qu’il y a du pétrole au Mozambique qu’il y en a dans les eaux territoriales malgaches. La Norvège a du pétrole et ses voisins non.

  • 28 avril 2014 à 19:21 | kunto (#7668)

    KUNTO ny PATRIOTE MALAGASY d’ANTANANARIVO :
    Il faut la solidarité de 100 % du peuple aussi pour pouvoir vaincre notre seul ennemi = la pauvreté .
    QUE DIEU NOUS GUIDE

    • 28 avril 2014 à 19:32 | kunto (#7668) répond à kunto

      KUNTO ny PATRIOTE GASY d’ANTANANARIVO :
      Arrêtons les paroles sans intérêts , mettons toute notre énergie dans le développement du pays car l’heure est grave , nous sommes en 2014 et nous vivons comme ci tout va bien , 95 % de pauvreté réveillez vous .
      QUE DIEU NOUS REVEIL

  • 28 avril 2014 à 19:41 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Une initiative populaire.
    La "POPULATION de Majunga" a contribué au nettoyage des 20 hectares du campus universitaire de Majunga,le samedi 26 avril 2014.
    - "Qu’attend-elle la "POPULATION de la Capitale" pour nettoyer "SA" ville .
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 28 avril 2014 à 22:06 | FINENGO (#7901)

    En lisant les réflexions de certains au sujet des divers Ambassadeurs, qui d’après celui qui à écrit l’article, se bousculent pour témoigner la solidarité de leur Pays, je me sens mal à l’aise, rien que par le Titrage de l’article, que je trouve personnellement indécent, car il est plus proche d’une désinvolture ou voir d’insulte à l’égard des pays de ces Ambassadeurs.

    Et quand à ceux qui voient, ces visites de mauvaise augure, peuvent se permettre de ne jamais commenté tel ou tel fait Politique. Et le plus choquant dans cette histoire, c’est que l’on reproche à la Transition de ne pas avoir eu la reconnaissance de la CI et que maintenant Le Gouvernement a l’air d’être reconnu pas une bonne majorité d’Etats étrangers ce qui implique par effet de cascade que la CI le reconnais. Mais à croire que ce fait rend certains très mal à l’aise. En conclusion, je n’ai d’autres explications que de dire ces individus on peur de ne plus pouvoir s’isoler sans que de l’extérieur on ne puisse avoir un regard indiscrect sur leur Misérable agissement.

    A croire que dans ce Pays on n’est jamais content de rien, et que l’on se sent obliger à chaque fois de contre carré tout se qui se passe sans distinction du Bon ou du Mauvais et là c’est grave. La caravane passe les chiens aboient, c’est du systématique et c’est dommageable.

    Le Pays vient de Changer de camp, laissons les choses se poursuivre et soyons vigilants de suivre l’évolution de la dite gouvernance. Car pour l’heure les critiques n’a pas lieu d’être, la gouvernance d’un pays se fait par le Gouvernement et sa façon de faire peut-être différente de ce que l’on estime à titre personnel. Et comme l’on dit tous chemins mènent à Romes.

    On ne peut critiquer un fait non existant. Attendons au moins un résultat avant de critiquer à tout va. Ce n’est pas puisqu’il y a eu 30 Ambassadeurs qui se sont présenté à Mahazoarivo, que le gouvernement aura l’obligation de traiter quoi que ce soit avec les 30.

    Madagascar est un Pays comme d’autres Pays, il a besoin des relations avec d’autres Pays...Et c’est au Gouvernement Malagasy de faire la part des choses de choisir et de bien choisir avec qui il se sent le mieux à coopérer pour le Bien du Pays et de son Peuple.

    Mais blablater, sans fondement sur des réflexions non fondées, ne fera pas avancer la Machine, le contraire ça entrave plus qu’autre chose.

  • 28 avril 2014 à 23:02 | diego (#531)

    Bonjour Jipo,

    Les politiciens malgaches vivent dans un autre monde. Voilà pourquoi il faut leur demander de revenir et d’atterrir sur leur terre natale :

    - un pays où plus de 80% de la population vit dans la pauvreté !

    Il faut tout faire pour ramener les Malgaches dans la réalité, surtout les élites, intellectuelles et le monde beau monde de la société civile Malgache et leur rappeler que :

    - ils vivent dans un pays où aucune institution ne peut leur venir en aide s’ils en avaient besoin.

    Madagascar a un gros problème et il est énorme :

    - Ses élites, ses politiciens et ses intellectuels refusent, ne veulent absolument pas que leur pays se développe.

    Si telle n’était pas le cas, il aurait très difficile, voir impossible pour les puissances étrangères de diviser les intelligentsias Malgaches.

    Il n’y a pas mille solutions pour se développer. Le pays a seulement besoin de trois choses dont leurs mises en place sont cruciales, vitales :

    - La première, la création d’un ou deux, trois partis politiques. On fait appel ici aux imaginations des politiciens ;

    - La deuxième, la mise en place d’un processus électoral.

    Facile à mettre en place quand le pays a des partis politiques qui ont des leaders visibles. Cela fait partie de devoir des leaders des partis politiques. La mise en place d’un processus électoral est une affaire imminèrent politique, mais aussi de spécialiste. L’honnêteté et la justesse de travail fait à ce niveau auront des conséquences directes sur la transparence et la légalité des élections, de facto, la légalité des mandats des futurs élus. Une tâche largement à la portée des politiciens malgaches !!!

    - Et la troisième ??? Maintenant que le pays a des partis politiques qui ont des leaders ; le processus électoral est en place, reconnu, mieux accepté par les leaders et les partis politiques de pays. Il est fort à parier que les futures élections donneront de bons résultats. Les bons résultats dans les élections donneront de mandats clairs aux futurs élus. Quel est le devoir des élus ? Voter des lois, tout le monde le sait !

    Comment pourrait-on contester la légitimité des élus envers lesquels le peuple a donné un mandat clair dans un processus électoral juste, transparente et acceptée par les partis politiques du pays ?

    La troisième, la troisième est, est :

    - la mise en place des Institutions ! Puis que le pays ait des élus légitimes, mandatés par le peuple, les processus pour leur mise en place sera administrativement une formalité. Quand les élus sont légaux, tout peut aller vite et le pays peut faire une économie sur le référendum qui est une arme à double transparente.

    Et ces institutions seront solides parce que le chemin parcouru pour y arriver a été accepté tracé par les politiciens eux-mêmes. Les gens qui peuvent plonger Madagascar dans une crise ? Les politiciens ! Ils viennent d’être neutralisés !

    Les politiciens malgaches ne sont pas les seuls qui viennent d’être neutralisés dans ces processus. Le processus que je viens de décrire met la CI en dehors des affaires politiques de Madagascar et pour longtemps. Autrement dit, ces processus bottent les fesses des gens comme Mme Samoura, Mr Chissano et leurs collègues. Mais aussi ces Ambassadeurs en mal de reconnaissance dans leurs propres pays, qui distribuent facilement les bonnes et mauvaises notes depuis cinq ans, un pays dans lequel ils ont du mal à comprendre la signification de FAMADIHANA !

    Il faut que les politiciens Malgaches cessent de fantasmer sur l’importance des rôles politiques et économiques que la CI peut jouer dans le développement de leur pays.

    Laissons de côté l’aspect technique, parlons simple pour que beaucoup de monde comprennent. L’objectif de tout pays est de pouvoir emprunter de l’argent sur le marché et avec des taux, %, avantageux, le plus bas possible.

    Madagascar est un des rares pays où on peut mener toutes activités économiques imaginables, touristiques, agro alimentaires..... Imaginons les effets que cela fait à travers le monde entier si le pays pouvait construire des routes bitumées autour de l’Ile, des routes rapides qui relient les 6 provinces, des bateaux de luxe qui font le tour de l’ile.....nous verrons que les nouvelles hôtelleries verront le jour suivi d’une amélioration dans ce domaine.....Air MAD ne peut changer

    Vous voyez, tout se relie :

    - Mais pour y arriver, il faut à Madagascar des partis politiques solides, c’est le devoir des politiciens !

    Il faut viser les étoiles pour espérer atteindre la lune parait-il !!!

    • 29 avril 2014 à 08:15 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      ="Vivre dans la pauvreté",c’est l’expression que la "NOUVELLE EQUIPE" de l’Exécutif doive trouver un "CHANGEMENT",dans l’immédiat :
      - "QUE CHAQUE MALGACHE VIVE DECEMMENT".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 29 avril 2014 à 09:34 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Là, je reconnais bien l’ami Diego dans ses propos . BRAVO !
      J’ai apprécié vos 2 dernières phrases !
      Bonne continuation et bon courage !
      Amitiés

    • 29 avril 2014 à 11:57 | Razaka (#7817) répond à diego

      Bonjour Diego ;
      Et content de vous lire également.

      Je suis entièrement d’accord avec vous sur l’émergence de 2 ou 3 Partis Politiques solides dignes de ce nom.
      == Résumé rapide :
      J’ai même déjà évoqué ici (à plusieurs reprises) pour une autre Constitution qui va vers un seul Président de l’Exécutif qui serait élu par une majorité parlementaire.
      # Puisque dans ce cas, un Président ne pourra plus être élu sans Parti politique solide ayant élaboré longtemps en amont, un Programme qu’il aura à expliquer au Peuple pendant la campagne des élections.
      # Une autre raison politique de ma proposition, c’était donc de se passer du Premier Ministre, qui s’interface (presque politiquement) entre le Président et le Peuple. La forme de Gouvernance avec un seul Président de l’Exécutif est suffisamment Directe avec plus de Responsabilité aussi dans ses résultats.
      Tout cela c’est pour qu’il y ait de vrais Grands Partis Politiques Solides.
      Puisqu’un petit Parti sans vrai programme ne pourra plus faire élire un Président…. Bref ….

      *** Mais laissons de côté cette autre Constitution encore purement théorique ***
      == Là où je vais vraiment en venir Diego est le suivant :
      Changement de Constitution Ou Non, pour faire émerger un vrai Parti Politique crédible et objectif, il faudra un Leadership de Situation capable de fédérer de nouvelles Idées novatrices, solides et sérieuses.
      # Or à mon sens, les nouvelles Idées novatrices sont nées de Vraies Propositions de Développement inclusif qui mène à une diminution progressive de la Pauvreté dans notre Pays. Pour moi c’est tout à fait faisable si l’on y consacre son temps et son énergie, mais il faut s’en donner les MOYENS.
      Ces nouvelles Idées, il faut donc les appliquer sur le terrain Diego.
      Si vous aviez lu mon Post d’hier CI-DESSUS, j’ai pris l’exemple de l’Agriculture et du Tourisme, je crois qu’avec de Bons Partenariats ce n’est pas aussi difficile que cela. Je ne minimise pas le Travail à fournir bien sûr. Il parait que nous avons Une Foreign Office hyper expérimentée donc cela tombe bien, elle n’a qu’à bien négocier tout ce qu’il faille faire en matière Coopération économique avec les Etrangers.
      # Donc pour moi, la Base d’un Parti Politique solide est sa Capacité de Proposer des Idées Novatrices Sérieuses, que l’on peut appliquer sur le terrain et que Celles-ci portent ses Fruits sous les Yeux de tout le monde. Là vous avez fait Quelque Chose de concret et solide, suite à quoi, l’opinion adhère à votre Parti Politique, donc vous serez crédible et fédérateur en même temps.
      # Autrement dit, sans Idées Novatrices et surtout Appliquées sur le terrain, il ne peut y avoir de Leadership de situation qui peut faire émerger un Grand parti Politique, sinon c’est purement Démagogique.

      Have a Great Day

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS