Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 novembre 2018
Antananarivo | 17h11
 

Politique

Marc Ravalomanana

« Les accords politiques priment sur les décisions de justice »

jeudi 4 janvier | Ny Aina Rahaga

C’est durant son discours lors de la présentation des vœux de son parti politique Tiako i Madagasikara (TIM) que l’ancien président de la République Marc Ravalomanana a tenu ces propos. Félicitant le choix du premier minstre Olivier Mahafaly d’avoir opté pour les discussions en ce qui concerne le cadre légal des élections, notamment en recevant les parlementaires du parti TIM, Marc Ravalomanana a en effet déclaré que « les accords politiques fait entre politiciens sont de loin plus important que n’importe quelle décision de justice ». Faisant sans aucun doute référence au fait que la justice malgache l’ait condamné pour les affaires de 2009, ce qui l’empêcherait de se présenter aux élections. Dans tous les cas, ces propos sont d’autant plus étonnant lorsqu’on sait qu’à maintes reprises, l’ancien président Marc Ravalomanana a clamé au respect de l’Etat de droit pour défendre sa position envers le régime. Notamment lors des manifestations que le parti TIM aurait voulu tenir. Dans ses explications, Marc Ravalomanana de souligner que « le dialogue reste le seul moyen de résoudre une crise ». Aussi s’il en résulte qu’une condamnation ne devrait pas entacher sa candidature, la justice n’aurait pas mot à dire. Si tel est bien le cas, il n’y aurait plus lieu de dire que Madagascar est un Etat de droit. Du fait que l’Etat de droit se base essentiellement sur le respect des normes juridiques, chacun étant soumis au même droit, que ce soit l’individu ou bien la puissance publique.

Adieu judiciaire

Dans le sens où l’entend l’ancien président Marc Ravalomanana, la séparation des pouvoirs à Madagascar ne servirait donc plus à rien. Et la justice n’aurait aucun intérêt à rendre des décisions si tant est que des accords politiques peuvent régler la chose publique. Selon Fanahimanana Tiaray, membre du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) et du Syndicat des Magistrats de Madagascar, cette déclaration du chef du parti TIM est tout simplement la manifestation d’une mauvaise pratique politique à Madagascar. D’autant que ce dernier se présente aux prochaines élections, cela présage déjà du rôle qu’il donnera à la Justice s’il accède à la tête de l’Etat souligne toujours Fanahimanana Tiaray. Avant de regretter que si le cas se présente, la Justice ne pourra que capituler. Il faudra donc dire adieu au pouvoir judiciaire. D’ailleurs, l’ingérence des barons du régime dans les affaires de justice est devenu de plus en plus flagrante ces derniers temps, notamment avec le président du Sénat qui s’est permis de « rappeler à l’ordre » les magistrats. A maintes reprises, il a été dénoncé le fait que les politiciens foulent aux pieds les décisions de justice. A l’aube d’élections considérées comme décisives pour le pays, ce genre de déclaration de la part d’un candidat potentiel ne peut que ternir la réputation des politiciens en général.

85 commentaires

Vos commentaires

  • 4 janvier à 09:41 | chilpéric (#10125)

    « ....il n’y aurait plus lieu de dire que Madagascar est un Etat de droit. » Très drôle !

    Comme si qui que ce soit pensait encore que Madagascar est un Etat de droit !!
    Réveillez-vous Ny Aina Rahaga !
    Il ya bien longtemps que Madagascar n’est plus un état de droit !

    D’autre part, tout le monde sait que les décisions de « justice » prise par les magistrats à la botte des conjurés de la hat concernant l’affaire du 7 février étaient des simulacres de justice....

    Quant à ternir la réputation des politiciens et de la justice malgache, elle est déjà tellement irréversiblement ternie qu’on aurait du mal à imaginer qu’elle puisse l’être encore davantage, quoique ici tout est possible .... !

    • 4 janvier à 11:44 | Gérard (#7761) répond à chilpéric

      «  »Les accords politiques priment sur les décisions de justice«  »

      difficile en effet de trouver plus parfaite négation de l’état de droit !!

    • 4 janvier à 13:41 | Bena (#494) répond à chilpéric

      Au moins, il y a un qui n’est pas hypocrite.

    • 5 janvier à 07:49 | vohitsara (#8896) répond à chilpéric

      Mirediredy i Rakotoronono.

    • 5 janvier à 21:17 | rajoarison (#9522) répond à chilpéric

      Non au retour de ce criminel de RAVALOMANANA Marc.
      Il devrait être en prison, ce voleur cet assassin...
      Jamais je ne veux le revoir à la tête de mon Pays.
      Il faut pas oublier ce que cet pourrit...e à fait aux Malgaches et aux gens delà côté...

    • 5 janvier à 21:23 | rajoarison (#9522) répond à chilpéric

      Comment ose t’il parler de dialogue.
      Il me donne une Forte envie de vomir ce pourrit de RAVALOMANANA , lui et sa famille doivent avoir honte de ce qu’ils sont de son fils à sa belle fille de son incapable de femme qui ne sait même pas gérer la commune.
      Et toi RAVALOMANANA , honte sur toi avec ton équipe d’arrivistes et d’affameurs du Peuple.
      La Prison pour meurtrie sur le petit peuple... Nous te haïssons....

  • 4 janvier à 10:02 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    M. l’ex-PRM RA8, ne pensez pas seulement à votre cas mais regardez l’avenir du pays : C’est un mauvais exemple pour un déclaré candidat à l’élection présidentielle de bafouer une décision de justice par des accords politiques car on n’est plus dans une transition mais dans une république disposant des lois fondamentales (Constitution et la séparation des 3pouvoirs).
    Ne vous entêtez pas mais essayez de trouver un plan B dès maintenant car quelque soit l’accord politique (ratifié par les parlementaires et adopté en conseil du ministre) , sa constitutionnalité sera toujours requise avant sa promulgation donc la HCC et la constitution sont incontournables.
    N’importe quel juriste digne de ce nom comprendra cela.

  • 4 janvier à 10:07 | njarasoa (#10017)

    l’affaire de 2009 n’est plus une affaire politique, donc l’accord politique ne peut plus régler une affaire publique !la loi s’applique à qui que ce soit, sur le cas de Marc Ravalomanana qui a massacré le peuple malagasy qui n’ a jamais accepté sa mauvaise gouvernance

  • 4 janvier à 10:09 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Une fois arrivé au pouvoir à la suite de l’élection présidentielle de 1992, le régime de Albert Zafy n’avait pas jugé utile de demander à la justice pour que la lumière soit faite à propos du carnage de Iavoloha à la suite de la fameuse marche pour la liberté du 10 août 1991 ; jusqu’à la date d’aujourd’hui, personne ne peut avancer de manière exacte le nombre de morts au cours de cette tuerie à grande échelle ; il parait qu’il y avait à l’époque de nombreux corps disparus. Le Professeur, à chacune de ses apparitions publiques, avait toujours clamé l’existence de grands dossiers pendant au niveau de la justice ; et pourquoi toutes ces affaires louches avaient-elles été ignoré ou mise hors de portée de la justice ?

    Pour le cas de Ravalomanana Marc, jusqu’à aujourd’hui, personne ne sait exactement comment (moyens et procédures) il avait pu regagner le pays, et les Malagasy méritent d’avoir des informations sur l’existence ou non d’accord politique dans ce sens. Dans tous les cas de figure, une révision de procès, de manière équitable s’impose, étant donné qu’il y avait eu perte de vies humaines au cours de la journée du 07 février 2009.

    Bref, un accord politique ne pourra jamais remplacer une décision justice dans un Etat de droit, l’essentiel c’est d’éviter une justice sélective et politisée

    • 4 janvier à 11:39 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      La révision du procès du 07 février 2009 devra mettre à la lumière du jour les responsabilités non seulement de Ravalomanana Marc mais aussi de Rajoelina Andry, de Roindefo Monja, et du sieur Etienne de AV 7, et de Rasolosoa Dolin.

    • 4 janvier à 13:52 | manga (#6995) répond à Vohitra

      Le retour du Laitier relèvait d’un consensus entre le Gouvernement Malagasy et la Communauté Internationale ; une autre hypothèse n’est autre que synonyme d’’affabulation.
      L’aéroport avait déjà été étudié de commun accord ; et sous certaines conditions dont une partie n’a pas été digérée par le laitier : celle d’atterrir dans la plus grande des discrétions. Ce qui l’avait directement mené vers la case départ pour non respect de clauses et interprétée publiquement par la suite d’entrée clandestine sur le territoire(MDR...).
      Pour ce qui est de 2009, je ne compte plus m’y élargir puisque tout a été déjà dit ; et tant pis pour celles et ceux qui s’entêtent comme IDEFIX (ils se reconnaîtront ...)
      Quand en ce ce qui concerne la version de PQMD, il me semble que ceux et celles qui se livrent à quelconque déclaration sont conscients de ce qu’ils (ou elles) avancent avec un strict droit de réserve que certains d’entre nous aient beaucoup plus de difficulté de preuve de discernement, mais qui renferme (mystérieusement pour celui qui ne veut pas creuser) une partie de ce qu’on appelle plan B.
      Mais prétendre qu’un accord de tel genre mènerait vers ce que nos politi-chiens définissent comme apaisement, ce pays n’avancerait pas d’un iota. Ces derniers même en sont convaincus. Et pourquoi nous allons encore tomber dans le même piège qu’on nous a tendu depuis l’indépendance ?
      Est-ce vraiment la solution pour tous ? Je n’y pense même pas.

    • 4 janvier à 16:28 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Manga,

      Il faudra que Ravalomanana Marc ait le courage de demander une révision en bonne et due forme de ce procès, et de rompre le silence qui entoure son retour au pays ; cela permettra aux Malagasy de disposer d’un éclairage suffisant sur une grande partie des jeux et enjeux de la succession à la magistrature suprême de notre pays ; soyez-en sûr, ce nouveau procès, espérons qu’il aura lieu, nous amènera à des révélations même inattendues qui pourra remonter jusqu’à ce qui s’était vraiment passé au mois de février 1975...

      Si Ravalomanana Marc devra être le bouc émissaire qui nous permettra tous de prendre connaissance de l’hypocrisie et arrangement occulte au sein du monde et système politique Malagasy, alors il devra être apte à en faire face en toute honnêteté et humilité. Ce nouveau procès nous aidera beaucoup à nous passer de l’utilité de ce CFM, institution qui ne sert qu’à amnistier des délinquants politiques.

      Malheureusement, certaine grande puissance ainsi que le régime actuel n’aura jamais la volonté ni le souhait que ce nouveau procès aient lieu pour des raisons plus que stratégiques...

    • 4 janvier à 17:12 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Manga,

      En 1975, au cours d’un procès, un officier supérieur avait dit à la barre « ...le premier responsable de cet assassinat n’est pas dans cette salle... », mais celui là n’a jamais eu le courage de dire la vérité quel qu’en soit le prix...

      Ravalomanana Marc devra avoir le courage, un courage qui avait fait défaut chez ce Saint-cyrien à l’époque, c’est le prix de la dignité, et une prise de responsabilité face à l’histoire. C’est ce défaut de courage qui avait fait plonger le pays parmi les cinq pays le plus pauvre de la planète, en passant par 21 années de dictature qui s’est soldée par combien de perte de vies humaines...

    • 4 janvier à 17:52 | manga (#6995) répond à Vohitra

      @Vohitra,
      Pour moi, c’est un sentier qu’il ne va jamais emprunter ; surtout pas de peur d’être condamné (à tort et à travers, qu’importe) ; mais plutôt le fait de compromettre bon nombre de sujets qui n’attiseraient que la tension déjà assez explosive de ce peuple ne croyant plus en la justice : ce ne serait que l’énergie d’activation qui fait l’affaire des combustibles que du comburant associés.
      Notre terre est minée un peu partout, pire que durant les dernières guerres du siècle dernier.
      N’envisageons même pas ce dernier recours.
      Il sait très bien que tôt ou tard il quittera cette terre, Mais comme « maty aho, matesa Rahavana », je pense qu’il ne voudra rien qu’une seconde avaler sa langue, et ce ne sera pas la justice que bon nombre l’entendent qui vaincra, mais plutôt celle de la rue.
      Soyez-en rassurée, toutes ces élucubrations que nous lisons d’ici et là ont comme seul et unique origine la candidature du laitier ; on se rabaisse pour une cause bien déplacée et qu’on risque de regretter le lendemain ne serait-ce qu’en niant sciemment ce qu’est la démocratie.
      Un autre scénario peut être une hypothèse très probable : celle de ne pas pré-maturer la déclaration. Mais comme « qui ménage loin, voyage sa monture. » : les dissidents ne manquent d’arguments pour tout déterrer sans la moindre pièce à conviction.
      Et cette implosion est celle que tout un chacun regrettera de toute sa vie, et ce, après un coup d’état, une transition à la sauvette et une quatrième république tétanisée dans ses rêves aussi cauchemardesques, oubliant sciemment que le jour est fait pour travailler.
      Ravalo est un dur à cuire, il sait précisément ce qu’il fait. C’est le seul homme qui subit parmi tant d’autres malgré lui.
      Mais au lieu de l’éviter comme si il n’existe, tout le monde court après lui. Mais ce que ces derniers ne s’en rendent pas compte, c’est que ces moments lui permettent déjà de mesurer sa popularité
      Attachez vos ceintures, on traverse une zone de turbulence...

  • 4 janvier à 10:57 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Si RA8 persiste, il doit faire un coup d’état et suspendre la constitution et les institutions de la république pour qu’il puisse faire passer un accord politique : Le remède est pire que le mal.
    Où sont passés les PRO-RA8 sur ce faux-rhum d’Akama ? C’est le moment pour de réagir pour défendre votre dada.

    • 4 janvier à 11:00 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire ...C’est le moment de réagir pour défendre votre Dada.

    • 4 janvier à 11:02 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Lire : Où sont passés tous les BACC+++ pro-Ra8 ?

    • 4 janvier à 11:28 | akam (#7944) répond à plus qu'hier et moins que demain

      - Houlala ! loin de ce que tu penses. Je n’ai jamais ete pro-ra8 et relis mes post pour que tu comprennes mes tendances. Je suis republicain pour le respect des elus democratiques...quels qu’ils soient ...et meme HRM au depart. Mais au point ou il a reduit ce pays. C’est une negation absolue ; D’autant plus que je deteste le copinage a outrance, comme j’ai dit « jeux de mains=jeux de vilains ». Je me demande so les Kolo, Jules Etienne arrivent a avaler crues les couleuvres que HRM leur sert. De plus je n’ai jamais digere son inclination a Jupiter. Si tu manies la langue de Moliere, comme dit le vieux Amiral le gasy ne doit pas s’agenouiller surtout quand il s’agit de defendre sa patrie.
      - En revanche ce qui m’etonne de ce pouvoir est que les tenants sont entrain de clamer que ra8 est un criminel. Mille Putois ! foutez-le en tole...de quoi a-t-on peur d’appliquer la loi si c’est le cas ! Quand a jouer au chantage...c’est ridicule. Moi candidat au PRM 2018, je n’ai aucun doute que ra8 sera battu des le premier tour.
      - Camarade je t’ai repondu et detrompe toi car je ne peux suivre quelqu’un (ra8) que je ne trouve pas si credible que ca ! Je tiens a dire que je ne le connais pas . Ayant vecu loin, tres loin de cette ile...J’ai commence a suivre Mada en 2009, quand j’ai vu qu’il repondait de travers a Kouchner sans vraiment comprendre ce que Bernard disait. Alors un conseil pour les ZD8, si ton gourou ne parle pas frenchy, soyez son interprete, ca se fait partout dans le monde qu’on reponde avec sa langue natale.
      - Je reviens encore a 2009. Ce pays a subi les outrages les plus ultimes quand j’ai vu sur U-tube des soldats de 2eme classe soulever des mecs, dits generaux, comme des « lambo » balances dans les pick-up. He ben si aucun soldat (surtout a la retraitre) n’ose se porter candidat. Que l’Amiral aille se presenter. Au passage, il est encore et toujours le seul dignitaire qui parle bien (la langue de Moliere ou pas) dans les entrevues.

    • 4 janvier à 14:25 | manga (#6995) répond à plus qu'hier et moins que demain

      PQMD,
      Pensez-vous vraiment qu’avec tout ce qu’on nous a servi depuis et jusqu’au jour d’aujourd’hui comme petit-déjeuner ; il est encore nécessaire d’emprunter cette maudite voie ; et surtout en cette veille d’élection ?
      En l’état actuel des choses, tous nos élus ne sont pas payés pour voir les choses en face et trancher sur quoi que ce ce soit. Ils ne sont là rien que pour assurer la réélection de notre cher et vénéré précédemment élu « démocratiquement ». Et c’est maintenant qu’ils lui doivent reconnaissance mais pas au lendemain des résultats.
      Toutefois, et n’engage que mon humble avis. Je ne vois aucunement l’importance de ces extras et de quelque forme que ce soit ; j’en cite en exemple : BIANCO, SAMIFIN, EMMOREG, SENAT, CHAMBRE BASSE, et tant d’autres avec la situation qui prévaut. Nous n’avons qu’à mettre la pendule à l’heure, et pourrons nous débarrasser de quelques épines avec moins de peines et de moyen.
      Quant à cette façon de voir les choses comme on l’entend, je suis le seul à revendiquer le retour de la guillotine pour celles et ceux qui ont péché et qui continuent perpétuellement d’en abuser sur le dos des administrés.
      Qu’il soit Dada ou Mama, Bebe ou Dadabe, cousin ou cousine, frère ou sœur, légale ou légitime, qu’importe..., Personne n’est au-dessus de la Loi. La nation est l’affaire de tous : mais prétendre devoir se référer aux caprices de tel ou tel individu n’est autre que du favoritisme tout craché ; et ce qui ne correspond vraiment pas de ce que tous et sauf s’attendent sur ce site.

    • 4 janvier à 19:03 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Bonsoir Akama

      C’est compréhensible que vous n’êtes pas pro-RA8 car vous êtes INTELLIGENTS et HONNETES.
      Les pro-RA8 s’ils sont INTELLIGENTS, ils ne sont pas honnêtes et ils sont HONNETES, ils ne sont pas INTELLIGENTS.
      Les 03 caractères ou critères (PRO-RA8/INTELLIGENTS/HONNETES) ne vont jamais ensemble d’après le résultat des études faites.

  • 4 janvier à 11:09 | Isandra (#7070)

    Je suis l’une des personnes qui veulent voir cet homme croupir en prison, le plus longtemps possible,...néanmoins, il faut arrêter cette mauvaise foi nauséabonde de politique politicienne et journalistique,...

    En effet, il a raison Ravalo, c’est toujours comme ça dans ce pays, convention 31 octobre, FDR pendant la transition, lesquelles avaient remplacé les constitutions en vigueur de ces époques que Rahaga et ce juriste ont feint d’oublier.

    Hery a signé un accord politique(des résolutions) avec Ravalo et certains politiciens, sans Andry, ni Zafy dans le cadre de réconciliation nationale sous l’égide de FFKM, sans avoir pensé aux conséquences. Aujourd’hui, seulement qu’il s’est aperçu qu’il avait commise une erreur, et veut venir sur sa décision, pourtant, on lui avait déjà prévenu. C’est trop tard, qu’il assume jusqu’au bout sa responsabilité, que votre OUI soit OUI,...

    • 4 janvier à 11:24 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      ...et veut revenir sur sa décision,...

    • 4 janvier à 14:38 | manga (#6995) répond à Isandra

      Que vos vœux soient exaucés en cette année nouvelle qui sourit exceptionnellement pour vous.
      Sauf qu’un vœu est tel comme on le définit mais pas comme vous l’entendez. Le réalisme dont vous ne cessez de prôner et inciter à certains de vos lecteurs est vraiment loin du compte à vous lire.
      Parce que vous ne voulez pas qu’il postule, et rien d’autres, le cas contraire vous aurez systématiquement obligé de la fermer.
      Et le bon Dieu ne va pas vous entendre de cette oreille parce que lui-même a aussi d’autres chats à fouetter que de ne se plier qu’à vos piètres caprices.
      Rien ne va plus si vous voulez continuer la partie, mais souvenez-vous, ceci n’est pas une partie de Poker où on se laisse facilement bluffer par ses concurrents.

    • 4 janvier à 16:25 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Manga,...

      Je ne me dévie pas de mes principes de Jésus,...que votre OUI soit OUI,...c’est aussi simple que cela,...

      Hery a dit OUI devant tout le monde que Ravalo est relaxé de toutes ses condamnations,...Celui-là doit l’exécuter,...et arrêter d’entretenir cette ambiguïté sur la situation de celui-ci, et de ne plus l’utiliser comme laisse pour le contenir,...

    • 4 janvier à 16:33 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Manga,...

      De toutes façons, Ravalo candidat ou pas, cela ne changera rien,...il ne reviendra plus jamais au pouvoir, le peuple l’a déjà vomi.

      A mon avis, s’il insiste, on doit laisser le peuple lui donner un grand clac,...qu’il n’oubliera jamais dans sa vie, comme le cas de Sarkozy,...

    • 4 janvier à 18:31 | manga (#6995) répond à Isandra

      Ayez au moins la décence de mettre pieds sur terre, et laissons la gravité faire son devoir.
      Le prêtre s’est engagé à vous apprendre la bible. C’est pourquoi le catholicisme (contrairement au protestantisme) ne conseille à ses croyants d’emporter la celle-ci pendant la messe.
      Isandra, vous ne cessez d’apprendre à l’envers comme si vous voyez perpétuellement le monde à travers un prisme est c’est incontestable.
      Ne vous a-t-on jamais appris d’aimer ses pairs ? Et qu’est-ce que vous réservera le jugement dernier : L’ENFER ma pauvre ; vous continuez toujours de pêcher sans le vouloir, et dans la totale inconscience.
      Ceci n’est même pas un conseil, laissez le bon Dieu tranquille là où il est, vous ne méritez même pas la moindre considération de sa part.
      Commencez déjà par laver ce qu’il faut avant de sentir en catimini celui des autres.
      C’est l’ostéoporose qui vous ronge le dos : hier vous avez souhaité à ce que RAVALO coopère avec le Ragondin pour abattre son poulain. Aujourd’hui vous confirmez avoir obtenu gain de cause auprès de RAJAO. Comme pour vous, ce pays est l’affaire de RAJAO/ANDRY selon cette mentalité à la kon en vous.
      Et tant que j’y suis : la vengeance est un plat qui se mange froid ; autrement dit, qui d’entre eux serait le prochain traître ?
      Le monde est vraiment un cercle vicieux pour vous ; au risque d’avancer, on arrive sur le même point de départ.

  • 4 janvier à 11:55 | Turping (#1235)

    Bonne année 2018 !
    -Les prétendants actuels au gouvernements et ceux qui se sont succédé essaient de berner encore l’opinion publique avec les mêmes méthodes où la constitution et la justice sont les armes fatales pour mépriser encore les populations qui baignent dans les misères totales .Les inflations ,les insécurités ,les prix du PPN qui ne cessent d’augmenter ,je pense qui intéressent le plus les malgaches .
    - On parle des élections sans de préparatifs réels autour des vrais programmes allant dans le bon sens pour améliorer les quotidiens des malgaches .
    - Actuellement ,un cyclone AVA est en train de ravager une partie du pays .Quelle mesure concrète a été déjà prise depuis ? dans l’attente des aides pour dépouiller les richesses des sous -sol malgaches en contre partie ?
    Au 31/12 Rajao a présenté ses voeux pieux pour y rester le plus longtemps au pouvoir sans changement .La constitution va être modifiée sûrement dans les mois qui viennent afin qu’il puisse se représenter de nouveau en abrogeant celle qui existe actuellement (démission 60 jours avant l’élection présidentielle ).
    - Radomelina a présenté également ses voeux comme Ra -8 ......... Chacun essaie de se refaire de peau neuve pour se remplir les poches .
    - Je reprochais également à Ratsiraka et ses compagnons au pouvoir .Mais bon force est de constater que malgré la pauvreté qui a sévi à Madagascar sous la révolution socialiste malgache ,le pays a été le plus protégé le mieux protégé sous Ratsiraka (les exploitations minières et les sous sol malgaches ,les contrats n’ont pas été bradés aux multinationales ) .C’était le seul point positif !
    Maintenant ,et depuis 2004 ( l’exploitation d’,Ambatovy ,avec les désastres environnementaux
    pollutions ,baisses de productivité ,.... le pays va dans l’hécatombe ).
    Mes voeux pour cette année :: Que la politique serve pour améliorer réellement les intérêts publics et collectifs avec la rupture de la politique mafieuse ,la françafrique et étrangère qui ne recherchent que des avantages restrictifs .Par récurrence si tel n’était pas le cas ,le pays est déjà parti loin car la faute n’incombe uniquement la gabegie et les incompétences des voyous au pouvoir mais aussi avec les collaborations à l’extérieur (les comptes bancaires dans les paradis fiscaux , les trafics illicites etc ,..........).

    • 4 janvier à 13:10 | akam (#7944) répond à Turping

      - De visu le retour au pays ne t’a pas reveille !
      - Ns voici en 2018, quels sont les besoins de ce pays ? en tirant les lecons du regime HRM c’est que les inegalites se sont creuses entre 8 et 92% de la population. Inutile de discuter les chiffres, ils refletent une moyenne qui ne correspond meme pas aux chiffres reels lorsque tu te rends ds des coins tres eloignes des routes macadmees.
      - Il est donc evident que HRM qui a rendu le pays dans la democratie est loin d’etre l’homme qu’il faudra. Depuis beaucoup d’opinions et expressions diverses ont ete clamees ici au faux-rhum et, encore ce matin par le biais de ton post, le consensus est loin de converger vers des propositions objectives. A cote le chroniqueur s’amuse bien en ressassant des thematiques deja discutees ou divergent clairement les pro-gourouX et ceux de Y sans penser aux 92% de necessiteux.
      - La ou je m’allie a ton point de vues est de hausser ces debats pre-electoraux. Evidemment ce pays a besoin de progres. Certes, on a compris que les Putschs enfoncent le pays dans un gouffre. Mais il est temps maintenant d’accoucher de vrais programmes economiques. HRM veut jouer sur les clignotants autour des PPN. C’est son choix affiche depuis plus d’un an !
      - Narson de l’AGMM a parfaitement defini que ces elections a base de sacs de riz et de Tshirt sont revolues. Je veux bien qu’il emerge ce bonhomme et qu’il claironne un programme qui corrigera les imperfections de cette 4eme republique. Il a ete dedans il sait ce qui ne va pas !
      - On devra eviter d’elire un PRM elu comme un cheveu tombe dans la soupe. Le PRM 2018 devra postuler pour une nouvelle constitution ou le PRM sera clairement l’elu supreme avec un parti qui tablerait sur la majorite absolue, je reitere « absolue » a l’AN. Parmi les changements qu’on pose au prealable seraient de rejeter cette constitution bordelique ou l’AN a le droit de poser un veto afin de shooter le PRM…la mandature presidentielle, comme quoi il devra demissionner afin de se faire reelire ! qui ose reprocher cela a Barack Obama ou a Sarkozy en 2012 ? en bref la liste est encore longue !

    • 4 janvier à 14:33 | Turping (#1235) répond à Turping

      Akam,
      Ne vous en faites pas, la pauvreté généralisée signifie la disparition de la classe moyenne.
      - Donc les inégalités se sont creusées (au féminin). Cet écart ne date uniquement depuis l’arrivée de Hery, HVM au pouvoir mais depuis la révolution orange de Radomelina. Je n’ai pas dit qu’avant 2009, tout était meilleur. C’est vrai que la situation ne fait que s’empirer,....
      - Les riches s’enrichissent, les pauvres s’appauvrissent, ce qui explique votre version, je suis d’accord.
      - Dans cette histoire, ce qui est le plus choquant c’est de voir beaucoup de gens minoritaires qui se pavanent avec leur 4x4 comme signe de richesse alors que l’état des routes calamiteux fait honte, sans entretien au milieu des embouteillages monstres. C’est pour vous dire que la frime, l’improductivité avec cette mentalité crade malheureusement fait partie du quotidien des malgaches.
      - C’est pour vous dire, que là -bas durant mes séjours, j’ai utilisé une petite voiture citadine qui ne consomme que 4litres au 100, ne polluant pas non plus.... En bref, le 4x4 à côté n’a pas d’utilité de l’utiliser sauf le week-end ou pour le trajet pour aller à Tamatave ou Majunga,......
      - Oui Akam, le quotidien gasy -gasy je le connais bien avec cette inégalité flagrante des couches sociales . Dommage !

    • 4 janvier à 17:48 | akam (#7944) répond à Turping

      - Tout ce que je souhaite est que ce pays s’integre vraiment dans le rang des pays gueris du putschisme. Quoique les tenants du pouvoir actuel, champions des retournements de vestes sont pour la plupart des sbires des precedents dirigeants.
      - Toi qui as vecu dans la capitale as pu constater que ces bonhommes, accroches a leurs postes respectifs, vendraient meme pere et mere afin d’y figurer. C’est la difference majeure entre pays evolues et pays pauvres. L’ argent casse tout. La conviction politique n’existe pas, c’est plutot du parasitisme. Comme j’ai lu ici certains evoquent meme « l’ecolage ». CAD je paie pour pouvoir acceder a un poste. L’aveu malheureux de l’ancien ministre de l’elevage n’est qu’une caricature.
      - Et le pays, ouvert aux multinationales, s’expose de jour en jour a des plaies « economiques » inguerissables car les ressources minieres sont entre les mains des societes etrangeres. Et oui l’argent que le FMI te donne est loin d’etre un cadeau. Il le recupere par le biais de ces compensations. Avec l’electrification des voitures en occident, les cours du chrome et du nickel n’arretent pas de grimper. Et nul ne se soucie de renegocier les contrats d’exploitation d’Ambatovy ?
      - Cela est ignore du peuple qui, aveugle par la pauvrete, se jette sur son kapok de riz quotidien. C’est meme un « fait economique » (quellle contradiction car economie signifie etymologiquement « mettre de cote ») car l’argent ne reste pas longtemps entre leurs mains. Comme cet argent n’est pas convertible, la banque centrale supporte les operateurs « ventrus » afin qu’ils importent du riz.
      - Ces flux d’echanges, reserves a une poignee d’individus (en d’autres termes copains), constituent a la fois le moteur et le carburant de cette economie en agonie. Qui ne reve pas que ces prochains debats electoraux soient dignes et constructifs d’un pays en « convalescence » ? Mais a l’allure ou vont les choses ce sera plutot un fait de jeu (comme au foot) ! ou plutot des « jeux de societe tels que le Monopoly » ou les tours de des permettront de sacraliser le futur PRM et/ou de reculer de X cases certains joueurs afin de les foutre en prison !

    • 4 janvier à 18:23 | Turping (#1235) répond à Turping

      Akam,
      A l’occasion de ce nouvel an, que vos voeux soient exaucés.Oui, le putschime quelle que soit sa forme engendre une instabilité politique et institutionnelle, de discordance dont les conséquences sont graves au fil du temps. Tendance à tripatouiller la constitution à géométrie variable, tendance à se remplir les poches au détriment de l’intérêt suprême mais non pas celle de la ration.
      - Déjà, si on confond la politique et le business on tourne dans le vide. Pour ce faire, il faut qu’il y ait règles d’éthique et déontologiques acceptées par tout le monde.
      Dixit Obama dit : L’Afrique n’a pas besoin des hommes forts mais plutôt des institutions fortes.
      - Protection et création des intérêts publics obligent autour des débats innovateurs pour l’avenir de nos générations avec le problème lié au réchauffement climatique, les pollutions, etc....

  • 4 janvier à 11:56 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Je crois honnêtement qu’avec toutes cette bande d’écervelés Madagascar va réussir son pari de revenir a l’ère des chasseurs cueilleurs préhistoriques !
    La proéminence des chefs sur le droit c’est le retour en arrière (enfin comme tout ce qui est fait en ce pays depuis 1973) .Un des progrès de l’humanité c’est justement de pouvoir se référer à des lois écrites et théoriquement connues et consultables par tous et surtout appliquées !!!!!!!!!!!!!!
    Tout est fait par ces gens pour revenir a un ordre ancien ou quelques uns font se qu’ils veulent au mépris de tous .
    Vu le peu de réactions indignées, ils vont sans doute y parvenir !
    Fier d’être Malgache vous avez dit ?

  • 4 janvier à 12:25 | gasy mandinika (#10136)

    Ce foutu Ravalomanana veut sacrifier tout le monde pour son soif de pouvoir et de l’argent, il a dejà sacrifier l’eglise, ses salariés de TIKO et MAGRO, ainsi que sa femme,... et maintenant il veut sacrifier le peuple Malagasy et l’avenir du pays pour son propre intérêt. Sale egoiste cet assassin et voleur. va au diable

    • 4 janvier à 17:11 | Tsisdinika (#3548) répond à gasy mandinika

      Vous trouvez pas bizarre que ces « nouveaux venus » sur le forum portent des numéros presque à la suite, de 10136 à 10139 et au-delà et disent tous la même chose ? Hum, le tgv reprend du service, c’est certain.

    • 4 janvier à 18:03 | elena (#3066) répond à gasy mandinika

      @Tsisdinika
      oui, la propagande à la gloire de TGV a commencé depuis qu’il a présenté ses vœux. Vous regarderez le nombre d’interventions sur l’article d’hier : 169 au moment où j’écris !!
      J’ai repéré les numéros qui vont de 10126 à 10143, il y a aussi la série 10015 à 10022, apparemment la même personne, ou un groupement de personnes qui sont là pour faire gonfler la notoriété du DJ, des mercenaires,quoi ! Des gens qui ne votent pas de toutes façons.
      Si vous vous souvenez, il y a eu le même procédé dans les années 2009/2010 : nous avions la possibilité de liker les commentaires, et bien évidemment les commentaires pro DJ avait été anormalement plébiscités. Suite à ça, MT avait supprimé cette possibilité
      Il y a des gens qui sont payés pour ça. La campagne du DJ a bien et bien démarré avec la DJ Touch !!!

    • 5 janvier à 07:49 | Lantosoa (#10022) répond à gasy mandinika

      Tsisdinika
      avez vous peur de son retour !?ce n’est que le commencement !!!

  • 4 janvier à 12:31 | kartell (#8302)

    Notre milliardaire du yaourt vient d’adouber officiellement l’économie de la corruption dans le pays dont il avait été le principal acteur et bénéficiaire avec son monumental : « l’état, c’est moi » !…..
    Aujourd’hui, il tente de s’auto-amnistier en brandissant une formule à la « mords-moi le noeud ! » dont il a le secret en sachant que le petit monde de l’entre-soi politique aurait son approbation et pour cause !...
    En position d’accusé, il se propose d’être un des animateurs de discussions et autre colloques bidons pour effacer en douceur toutes les aspérités et les scories de son passage au sommet de l’état en faisant de lui, une nouvelle vierge de la république !…..
    Grossièrement habile, le champion de l’amnistie : « parce que je le vaux bien »est en train d’achever la démolition d’un état républicain, qui ne conserve, désormais, que la peau sur les os, aujourd’hui !….
    En tenant des propos aussi destructeurs, ce petit milliardaire, par la taille mais sans scrupule, tente de faire légaliser une situation qui, auparavant était une réalité non avouée, il n’innove pas sur le fond mais sur la forme en déclarant, tout haut, ce qui était déjà une réalité inquiétante, en coulisse !….
    On mesure combien ce sujet préoccupe l’intéressé qui cherche tous les moyens de s’en affranchir pour pouvoir participer aux prochaines élections, mais qu’en pense le pouvoir, qui, lui, ne devrait pas être sur la même ligne ….« Siegfried » que notre champion du laver, plus blanc que blanc ?…..

  • 4 janvier à 12:44 | Revolutionnaire (#10137)

    Dans d’autre pays, les dirigeants qui ont massacré et ont tué le peuple, sont toujours condamnés par la justice et n’obtiennent jamais l’amnistie mais actuellement à Madagascar il suffit d’un accord politique et un « SARISARY FAMPIHAVANAM-PIRENENA » pour effacer les crimes qu’ils ont commis. Ils font cet accord pour se blanchir et d’avoir acces à nouveau à la recherche de « seza » et de « pouvoir » (argent)

  • 4 janvier à 12:49 | Jipo (#4988)

    Alors là ...
    Les accords politiques et la justice sont indépendants, Ravalomanana nous fait un amalgame , qui n’ est pas sans intéret et par cette affirmation , qui n’ est pas anodine : trahi son arrière pensée .
    Non les politiques ne sont pas au dessus de la justice Mr Ravalomanana !
    La justice est indépendante et doit le rester, en aucun cas : etre aux ordres, comme cela est le cas depuis l’ indépendance .
    Si non c ’est un aveu que la justice n’ est qu’ une foutaise mascarade dans un Pays de non droit .
    Tout ce recul, cette quarantaine, cet exil, pour apprendre quoi ?

    • 4 janvier à 20:55 | Jacques (#434) répond à Jipo

      Salut Jipo,

      Je crois qu’il faut voir cette réflexion de Ra8 sous un autre angle, ce que ses détracteurs ici au forum n’ont pas compris. Il ne s’agit pas d’une généralisation de sa part mais plutôt un cas relevant d’une situation conjoncturelle. Un simulacre de procès l’ayant condamné il était donc on ne peut plus normal qu’un accord tacite eût été conclu avec le régime en place, c’est de cela dont il voulait dire.

    • 4 janvier à 20:55 | Jacques (#434) répond à Jipo

      Salut Jipo,

      Je crois qu’il faut voir cette réflexion de Ra8 sous un autre angle, ce que ses détracteurs ici au forum n’ont pas compris. Il ne s’agit pas d’une généralisation de sa part mais plutôt un cas relevant d’une situation conjoncturelle. Un simulacre de procès l’ayant condamné il était donc on ne peut plus normal qu’un accord tacite eût été conclu avec le régime en place, c’est de cela dont il voulait dire.

    • 5 janvier à 00:35 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Bonsoir Jacques , vu sous cet angle ,je ne peux que vous rejoindre .

  • 4 janvier à 13:37 | Fitia mahery noho ny sandry (#10138)

    Raha tafatsangan’i Ravalomanana amin’ny maty ireo Malagasy novonoiny nanamboka 2002 ka hatramin’ny 2009 amanjatony ireny dia mety mba hanaiky ny fanadiovana azy izahay, saingy mihevitra tokoa i Ravalomanana fa mora manadino ny Malagasy ka ho azony rebirebena ka mihevitena ho andriamanitra ka mipetraka ho olana foana eto amin’ny firenena ka rehefa tsy tanteraka ,ny sitrapony dia vonoina na saziana ny Malagasy. Ary aoka hazava fa io lahiantitra tsy mahay miaina Ra8 io no nampahantra ny firenena teto, na tamin’ny tetezamita aza, dia izy tenany mihitsy no nivavaka mba hanakatonana ny orinasa vahiny rehetra teto noho ny fitiavantenany. Asakasak’izay mbola voarebirebiny sy manaiky ataony fitaovana fa devoly lastaka an-tany io

    • 4 janvier à 16:22 | Tsisdinika (#3548) répond à Fitia mahery noho ny sandry

      Ary ilay be fitiavana nandefa ny olona haka ny lapan’Ambohitsorohitra angaha hadinonao ? Tadidinao ve rehefa teny an-kianja ianareo tamin’io 7 Febroary 2009 io ka notendren’ingahy Rajoelina, filohan’ny tetezamita an-dalambe, ho praimininistra i Roindefa dia avy eo izy nivadika ho ben’ny tananan’Antananarivo tampoka ka niteny hoe « atolotry ny tananan’Antananarivo ho anao Atoa Praiminisirea ho birao iasanao ny lapan’Ambohitsorohitra fa an’ny Kaominina io ». Nampiany avy eo hoe « na basy mipoaka na tafondro mipoaka dia tsy hihemotra isika ? » Isika hoy izy nefa teo amin’ny sampanana teo amin’ny Planete ledala dia iny izy no lasa nody nihenoheno Radio Viva !!! Dia ahoana hoy Roindefa tamin’izany ? « Andeha ary isika haka ny lapantsika » hoy izy.

      Mahazendana fa lasa hoe fihetsiketsehana tsotra ilay resaka rehefa latsaka ny ra avy eo, nefa ilay filoha nitondra tsy tao an-dapa akory satria ny andro Asabotsy...

      Izaho dia milaza aminao fa mbola hanody izay tompon’andraikitra rehetra amin’izany ny filalaovana ain’ olona hanamboarana maritiora hatramin’ny 26 Janoary 2009 no mankaty vokatry ny fitiavam-pahefana sy vola ary voninahitra.

  • 4 janvier à 13:54 | Manantena Rasolo (#10139)

    Ce Remenabila (cravate rouge) a oublié qu’il est un assassin et un voleur, et veut être toujours à la place de victime par rapport à tous les mals qu’il a fait ! Un lahiantitra menteur, qui ne prevoit que son propre intérêt. Même si Ra8 beneficiera l’amnistie par le regime HVM aux crimes qu’il a commis, jamais Dieu ne pardonne un assassin et un mal incarné comme Ra8 , jamais. « la vérité ne meurt jamais »

    • 4 janvier à 17:57 | ratiarivelo (#131) répond à Manantena Rasolo

      Hanontanio any i ANDRY **** aiza hono hoe : i Remenabila fa tropinareo IRENY MAZAVA ?? ve ra-Manantena RASOLO tsy misy a ???Mahereza mivovo rehefa avy alefa eny @ny Istitut pasteur ho sitranina MAZAVA ?? samy tsara

  • 4 janvier à 15:43 | Seul vérité (#10143)

    Ravalomanana a déjà été déshonoré. Il veut retourner à son ancienne position et fait par tous les moyens même en sacrifiant le peuple Malagasy puisque les sangs qu’il a versé pendant son règne ne lui suffisent pas.

  • 4 janvier à 16:21 | TRICE (#10015)

    Oh, il ne faut pas nous prendre comme des canards sauvages. Ravalomanana a commis un meurtre et un crime de sang reste un crime de sang. Et que justice soit faite !

    • 4 janvier à 17:48 | ratiarivelo (#131) répond à TRICE

      Hianao no tena CANARD-SAUVAGE*** misaina @ny VOD....!! ok harao tsara ny tantara , fa aza mivovo MAZAVA : LES CHIENS ABOIENT R8 et SA CARAVANNE PASSE***mazava ve ry CANARD SAUVAGE A ? samy tsara !!

    • 4 janvier à 17:49 | ratiarivelo (#131) répond à TRICE

      Hianao no tena CANARD-SAUVAGE*** misaina @ny VOD....!! ok harao tsara ny tantara , fa aza mivovo MAZAVA : LES CHIENS ABOIENT R8 et SA CARAVANNE PASSE***mazava ve ry CANARD SAUVAGE A ? samy tsara !!

    • 4 janvier à 19:02 | manga (#6995) répond à TRICE

      Est ce que vous avez effectué votre service national (je précise bien national et non militaire) pour nous donner la définition de ce qu’est une zone rouge ?
      C’est tout simplement l’envie de dégoupiller sans aucunement savoir ce qu’est une grenade.
      Mais tous ces malfrats de politi-chiens ont tous le moyen de saisir la Justice pour intenter en procès « l’ennemi public numero 1 » comme vous nous supposez confirmer, mais personne ne l’avait fait jusqu’à ce jour. Ne vous êtes vous pas posé la question ? NON
      Parce que si il y a un VRAI traître parmi eux, c’est celui que vous êtes entrain d’aduler, ni plus ni moins, et point barre comme disait feu Basile (paix à son âme).
      Et pour terminer les tirs proviennent d’où exactement afin que vous pussiez vous livrer à de tels idioties ?
      Non TRICE, vous n’avez jamais vu le laitier en possession d’arme, du moins au poing, viser et tirer sur une cible.Et sans ses preuves vous ferez mieux de la fermer. Ayez au moins l’indulgence de raisonner non pas par votre cœur mais par des faits concrets.
      On vous entend très mal, l’onde ne passe pas.

  • 4 janvier à 16:29 | saricine (#2893)

    Bonjour
    Ny Aina Rahaga a annoncé un sujet parlant juste une phrase (sujet+verbe+complément), et tous les petits toutou des HVM aboyent , espérant peut-être de convaincre l’opinion Internationale , le mal engendré par cet énergumène de ra8. Les lobbyistes anti-reseau ra8 montrent ses dents et ses griffes pour étayer ses hypothèses -thèse -synthèse .
    Vivement le vrai débat contradictoire, et la vraie liberté et démocratie à Madagascar

    • 4 janvier à 17:43 | ratiarivelo (#131) répond à saricine

      BRAVO à Vous !!Tena mipetraka tsara ny REPOSE-nao *** Samy tsara

  • 4 janvier à 17:39 | ratiarivelo (#131)

    NA TIANAREO na tsy tantinareo « R8 » efa nanao fanambarana« YZY R8 »fa hilatsaka ho fidiana PRMalagasy @ny ity 2018 fa mahazo milaza sy MANAMBARA na manitsana ny taim-bany eto @ny forum ny JIABY na ny TIA AZY na ny mankahala ohatra : mibaribary dia i Rtoa-Be ISANDRA avy ao IKALAMAVONY sy IREO lalimanga etsssssssssssssss !!MAAAAAAA ZAAAAAAAAAA VAAAAAA !! Ve ry ZAREO O ? ary tsy R8-IRERY akory no ho MPIFANINA fa ao IREO maro samy hafa ny kadida ny HVM ny any ny MAPAR**** ao koa ry camille VITAL***MONJA Roindefo** etsssssss !! samy tsara

  • 4 janvier à 18:07 | ratiarivelo (#131)

    TSIDINIKA : Ireo hambaranao dia hanisany TANTARA ny 2009 manana ny fahamarinany voaray @ny ORONAM-PEO t@ny nisehon’ny TANTARA...!! misaotra e !! Samy tsara !! Ary aiza Hianareo ry NAMANA MATO a ??? Mahereza e !! Miandry anao ny forum ra-MAAAAAAA TTTTTTOOOOOOOOO oh ??

  • 4 janvier à 18:08 | ratiarivelo (#131)

    Salama : lemo @ny izay ra-MANGA OOOO ???? sa&my tsara

    • 4 janvier à 18:45 | manga (#6995) répond à ratiarivelo

      Andraso anaovako azy fa misy petsam-bava tsy mahalala borosy nify ka mitelina tsy satry rehefa avy nandrora mitsilany nahare ny fofony.
      Ny sasany nanaiky notarihina teny amin’ny afobe narehetry ny tenany ihany, koa ny hafa no voatonotonona.
      Dia any an-danitra isika izao ka antenaina tahaka an’i Marc Tatandraza hono momba ny fitsanganana amin’ny maty.
      Nitondrana hatramin’ny mpanala devoly hono teny Iavoloha : aza mba badrodra ihany ! allelluia !! Miracle mon ami...!
      Rediredy mbola tsy nisy tahak’ity androany ity... Mbola mitohy angaha hono ny fety any an-tanindrazana any ???

  • 4 janvier à 18:31 | diego (#531)

    Bonjour,

    Un ancien président et de plus qui souhaite revenir au pouvoir ne doit pas tenir un tel propos. On attend d’un ancien président un respect envers la Constitution et une bonne connaissance des fonctionnements des différentes Institutions du pays.

    Il n’est pas trop demandé, je pense, d’exiger d’un ancien président une bonne connaissance de Droit malgache.

    Mr Ravalomanana n’est certainement pas le seul politicien et anciens élus et le seul chef des partis politiques ne maîtrisant pas le Droit Malgache. La durée anormale de la crise Institutionnelle nous indique que plus de la majorité des élus n’en a aucune idée de l’importance et la place de Droit et plus grave encore, ignore le système politique en vigueur dans le pays.

    Il faut que les candidates et candidats aux élections à Madagascar s’entourent des femmes et des hommes des lois ne serait ce que pour apprendre à distinguer par ordre d’importance, traditionnellement, la hiérarchie des sources de Droit :

    - on trouve la Constitution, les Traités internationaux, la Loi proprement dite, les actes administratifs, les actes divers émenant d’autorités administratives.

    La Constitution est la loi, au sens large, ayant pour objet de régir l’organisation de l’État, c’est à dire, les pouvoirs Législatif, Éxecutif, Judiciaire, et son fonctionnement, autrement dit les prérogatives des divers organes et rapports entre eux.

    Les articles de la Constitution forment ainsi l’ensemble des Lois Fondamentales.

    Alors toutes idées qui suggèrent que les acćords politiques priment sur les décisions de justice sont périlleuses, pire, piétinent les Lois.

    Comment fonctionnent-elles les Institutions ? Il faut le savoir.

    L’Executif et le Législatif font, votent, ammandent des lois. Le pouvoir Judiciaire appliquent le Droit, point.

    Maintenant, ce que l’ancien président devrait dire, à mon sens, c’est que la classe politique et le monde judiciaire ne maîtrisent pas bien leurs rôles. Les politiciens veulent jouer les rôles des procureurs et les procureurs se considèrent, assez souvent, comme des élus de la République.

    La conséquence est qu’il n’y a vraiment plus une séparation du pouvoir à Madagascar. Et cela ne ferait que perdurer la crise Institutionnelle.

    L’instabilité politique et la pauvreté vont continuer à dominer l’actualité à Madagascar.

    La campagne électorale n’a même pas encore commencé qu’on commence apparaître quelques fébrilité chez beaucoup des politiciens ? Il ne faut pas perdre ses nerfs....

  • 4 janvier à 18:48 | ratiarivelo (#131)

    Taitra daholo ny LALIMANGA naterak’ i Andry ***manodidina ny VODI-HAZO, nangereny fa mety sy tsara ny Mitsetritra sylmanaka FOFoNA Mahereza JIABY eo e ?? samy tsara

  • 4 janvier à 18:50 | ratiarivelo (#131)

    Taitra daholo ny LALIMANGA naterak’ i Andry ***manodidina ny VODI-HAZO, nangereny fa mety sy tsara ny Mitsetritra sylmanaka FOFoNA Mahereza JIABY eo e ?? samy tsara

  • 4 janvier à 18:50 | ratiarivelo (#131)

    Taitra daholo ny LALIMANGA naterak’ i Andry ***manodidina ny VODI-HAZO, nangereny fa mety sy tsara ny Mitsetritra sylmanaka FOFoNA Mahereza JIABY eo e ?? samy tsara

  • 4 janvier à 19:22 | FINENGO (#7901)

    Il n’ y pas que Ravalomanana qui aurait du Sang sur les Mains.
    Depuis Ratsiraka jusqu’à ce jour, ceux qui se sont succédé au Pouvoir ne peuvent s’innocenter et de dire n’ avoir du Sang sur les Mains. Aucun.
    Aucun depuis Ratsiraka, et jusqu’à ce jour ne peut se défendre de ne pas avoir ruiner Madagascar, pour enrichissement Personnel. Aucun.
    Aucun depuis Ratsiraka et jusqu’à ce jour, ne peut dire qu’il est moins coupable que son Prédécesseur. Aucun.
    Aucun depuis Ratsiraka et jusqu’à ce jour, ne peut prétendre d’être innocenté, et ceci pour les mêmes Motifs.
    Aucun depuis Ratsiraka et jusqu’à ce jour n’aurait échappé à la Peine Capitale si cette Peine est appliquée à Madagascar après jugement. Car la Peine Capitale attend toujours l’abrogation de Hery qui devrait la Signer et qui ne l’a jamais fait. Donc la peine Capitale et toujours en vigueur à Madagascar, sans être appliquée.

  • 4 janvier à 20:23 | lysnorine (#9752)

    Hoy ny mpanoratra ny matoan-dahatsoratra :

    « Faisant sans aucun doute référence au fait que la justice malgache l’ait condamné pour les affaires de 2009, ce qui l’empêcherait de se présenter aux élections. Dans tous les cas, ces propos sont d’autant plus ÉTONNANT tlorsqu’on sait qu’à maintes reprises, l’ancien président Marc Ravalomanana a clamé au respect de l’ÉTAT DE DROITpour défendre sa position envers le régime »
    Ny tsy fanarahana tsara ny fizotran’ny TANTARAN’ny zava-nitranga sy ny lafiny lalàna angamba no mahatonga ny hagagan’ilay mpanoratra.

    Ny fitsarana sy ny mpitsara rehetra izay nandohalika teo anatrehan’ny FANONGANAM-PANJAKANA tamin’ny 18 Martsa 2009, fa tsy nanohitra azy ka sahy nijoro niaro izany hoe « ÉTAT DE DROIT » , na Fanjakana fehezan-dalàna dia tsy misy maha-mpitsara na fitsarana aza, koa izay didim-pitsarana avoakany indrindra fa miikasika pôlitika na mpanao pôlitika dia tsy misy vidiny . Tsahivina ny « forfaiture » nataon’ny HCC rahaha nekeny ny naha-ara-dalàna ny « ordonnance » namindran’Ingahy Ravalomanana ny fahefany tamina andiana manamboninahitra ambony tamin’ny tafika Toy izao no fivoasana nataonay tamina sehatra iray tamin’ny 27 Aprily 2009 :

    « Re : Revirement de la HCC
    « Envoyé par : lys-norine
    « Date : lun 27 avril 2009 06:58:15

    « Les membres de la Haute Cour Constitutionnelle ont commis une FORFAITURE en validant l’ordonnance 2009-001, INCONSTITUTIONNELLE tant sur la FORME que sur le FOND prise, par le président Ravalomanana, de toute évidence sous la menace incontestable des auteurs du PRONUNCIAMENTO (insubordination au gouvernement légal en place) mis en marche au CAPSAT le 8 mars 2009.

    « Les membres de la HCC ont TRAHI leur charge, se sont faits les COMPLICES actifs du COUP D’ÉTAT militaro-civil du 17 mars 2009 et doivent donc être TRADUITS EN JUSTICE sans aucune complaisance, au moins comme c’est la règle dans ce que l’on appelle un État de droit .

    « La SEULE chose que la HCC et ses membres auraient dû faire -s’ils avaient fait l’objet d’une saisine conforme à la Constitution- était de déclarer que l’ordonnance 2009-001 n’était pas conforme à la Constitution, et donc nulle et non avenue, comme le sont donc les autres « ordonnances » qui en sont DÉRIVÉES ! Par conséquent, il n’y avait pas lieu d’ERGOTER sur une « démission INDUITE » du président de la République et d’une vacance de la présidence. Rappelons simplement que toute ordonnance selon l’article 54, al.2 de la Constitution doit être prise en Conseil des Ministres (qui n’existait plus puisque le Gouvernement avait été dissous auparavant) et qu’aucune disposition de la Constitution n’autorise le président de la République à transférer ses pouvoirs et prérogatives à un quelconque organe sans existence légale ou à des individus, comme un directoire militaire fantôme !

    La situation constitutionnelle revenait donc au stade de la dissolution du gouvernement Rabemananjara et conformément à l’article 53, al.1 de la Constitution, le président de la République en exercice-Marc Ravalomanana- a nommé un nouveau premier ministre en la personne de Manandafy Rakotonirina qui proposera à sa nomination les autres membres du gouvernement.

    « Telle est la SEULE et INCONTOURNABLE voie d’un « retour rapide à l’ordre constitutionnel », à la démocratie et à l’État de DROIT à Madagascar [...] elle EXCLUT un quelconque « sens nécessaire du compromis », c’est à dire toute compromission anti-démocratique par le biais d’un processus de TRANSITION fondée sur « le consensus » des majeures forces politiques de Madagascar.
    [« sens nécessaire du compromis », position de la France selon divers points de presse du Quai d’Orsay].

    « La France qui va [donc] encore faire pression sur le « groupe de contact » de l’Union Africaine le 30 Avril à Addis Abbéba-arguant on ne sait comment ni pourquoi de sa qualité de membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations-Unies doit comprendre que le peuple Malagasy n’est pas (ou plus) dupe de ses diverses manoeuvres et gesticulations tendant à renforcer et à faire reconnaître internationalement les autorités putschistes issues du coup d’état du (17) mars 2009 [...]
    [Hotohizana]

    • 4 janvier à 20:37 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      (Tohiny)
      « LE RETOUR À L’ORDRE CONSTITUTIONNEL, À LA DÉMOCRATIE ET À L’ÉTAT DE DROIT
      [http://fr.groups.yahoo.com/group/serasera/message/32503]

      Fivoasana sy FAMPITANDREMANA MIALOHA nataonay dieny tamin’ny 28 Martsa 2009, folo andro taorian’ny fanonganam-panjakana, momba ny hany LALAN-TOKANA ahazoana mamerina amin’ny laoniny izany hoe TENA FANJAKANA FEHEZAN-DALAM-PANORENANA izany

      « Rappel des événements

      « Le dimanche 8 Mars 2009, sous la direction d’un certain colonel Rakotonandrasana Noël, un groupe d’officiers et de sous-officiers malagasy centralisés au CAPSAT (Corps des Personnels et des Services Administratifs et Techniques) de Soanierana ont lancé un PRONUNCIAMENTO, annonçant officiellement leur INSUBORDINATION au gouvernement en place, sous prétexte qu’ils ne veulent plus poursuivre les actes de répression des manifestants pro-Rajoelina auxquels ils se sont pourtant livrés sans état d’âme au cours des derniers jours dans le cadre de l’EMMO/NAT (Etat-Major Mixte Opérationnel National) . Selon un correspondant de la radio britannique BBC, ils avaient alors affirmé soutenir le leader de l’opposition, Andry Rajoelina, malgré quelques dénégations ultérieures, confuses, mais vite démenties par le déroulement des événements.

      « Puis leur ont emboîté le pas le commandant de la gendarmerie-le général Gilbain Pily, premier responsable de l’Emmo/ Nat et donc des répressions démesurées et excès de violence contre la population et les partisans d’Andry Rajoelina, (et aussi de la destruction télévisée en direct des installations de Viva !), ainsi que les haut-gradés de la police, appuyant officiellement le pronunciamento, c’est à dire, « l’acte par lequel des militaires font preuve d’insubordination au gouvernement en place ».

      « Auparavant, Andry Rajoelina avait déjà fait acte de RÉBELLION et s’était mis hors la loi en se proclamant « président » d’une « Haute Autorité de Transition » qui s’arrogeait ex nihilo tous les pouvoirs de l’État et en nommant un premier ministre à la tête d’un gouvernement insurrectionnel. Les revendications politiques, pacifiques et démocratiques (démission du président Ravalomanana, dénonciation de ses prétendues violations de la Constitution, de ses dérives dictatoriales, de la confusion des intérêts de l’état et de ses intérêts personnels, etc.) ont cédé désormais la place à la PRISE DU POUVOIR PAR LA FORCE (incitations de la foule à s’emparer des ministères). D’ailleurs il fit publiquement état d’un soutien de l’armée ou d’une fraction de celle-ci.

      « Dès le 12 février 2009, les sous-officiers de l’armée malagasy avaient soi-disant « interpelé » leurs supérieurs afin qu’ils prennent des décisions fermes (?).

      « Le 16 Février 2009, les généraux Rakotovao, Ramananarivo Claude, Rabarisoa Ranto, Razafindralambo Rivo, Raharijaona Lucien, et le Vice-Amiral Ramaroson Hyppolite se sont rendus chez le président de la République et le lendemain, au cours d’une conférence de presse donnée à Ampahibe, ont clairement annoncé la PROGRAMMATION d’un véritable COUP D’ÉTAT : « « Les discussions ont été fermes et honnêtes », selon le vice-amiral Hyppolite Ramaroson, porte-parole des généraux, sous-entendant ainsi leur INTENTION DE REFUSER D’OBÉIR aux ordres du président de la République, et d’ajouter : « Si la recherche de solution entre les deux protagonistes échoue, nous prendrons nos RESPONSABILITÉS (?!) en tant que dernier rempart de la République et de l’unité nationale ».

      « Dans toute démocratie, notamment celle pratiquée aux États-Unis et dans l’Union Européenne, de tels propos et comportements seraient qualifiés de HAUTE TRAHISON et de crime contre la Constitution, et auraient entraîné la MISE AUX ARRÊTS de ces officiers généraux et leur défèrement devant une COUR MARTIALE : LA POLITIQUE N’EST EN AUCUNE MANlÈRE DU RESSORT DE
      L’ ARMÉE QUI DOIT OBÉIR AU POUVOIR ISSU DU PEUPLE PAR LA VOIE D’ÉLECTIONS LIBRES.

      « Il s’ensuit que

      (1) les apparents actes de violence entraînant le remplacement du CEMGAM (chef d’état major général de l’armée malagasy)-le général Edmond Rasolofomahandry- par le colonel Ndriarijaona André et la démission « forcée » du ministre de la défense récemment nommé- le vice-Amiral Mamy Ranaivoniarivo-

      (2) le ralliement aux mutins du CAPSAT de 10 colonels ou lieutenant-colonels, chefs de corps basés à Antananarivo,

      (3) la reprise de la démission du ministre de la défense, etc.

      « relèvent d’un SCÉNARIO et d’une MISE EN SCÈNE PRÉ-ÉTABLIS dont la finalité est la destitution du président de la République et la remise temporaire du pouvoir au leader de l’opposition !

      « Soulignons que le CEMGAM légal-le général Edmond Rasolofomahandry-à l’instar des cinq généraux précédemment cités-a confirmé le programme du coup d’état en lançant dès le 11 mars 2009 un prétendu « ULTIMATUM » de 72 heures aux politiciens pour trouver une solution (pseudo-juridico-politique ?!) à la prétendue crise- en réalité le renversement du pouvoir constitutionnel et légal incarné par le président de la République démocratiquement élu-, faute de quoi l’Armée prendra ses RESPONSABILITÉS.[!!].

      (Hotohizana)

    • 4 janvier à 20:51 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      (Tohiny)

      COUP D’ÉTAT !

      « Enfin, le 17 mars 2009, après avoir dissous le gouvernement Rabemananjara et pris une ordonnance non-conforme à la Constitution, anticonstitutionnelle, « donnant »les pleins pouvoirs à un Directoire Militaire dirigé par le plus ancien dans le grade le plus élevé, toutes armes confondues"-l’ordonnance 2009-001- et devant les menaces imminentes d’atteinte à sa vie par les putschistes, le président de la République, a été contraint de quitter le palais présidentiel de Mavoloha et le pays.

      « Ledit directoire dont l’existence même est non-conforme à la Constitution et anticonstitutionnelle a immédiatement pris une seconde ordonnance évidemment illégale-l’ordonnance 2009-002- transférant les « pouvoirs » anticonstitutionnels du directoire militaire fantôme à l’opposant Andry Rajoelina que la Haute Cour Constitutionnelle VIOLANT LA CONSTITUTION et USURPANT LA SOUVERAINETÉ DU PEUPLE VALIDA précipitamment. Le seul acte conforme à la Constitution que la Haute Cour Constitutionnelle aurait dû immédiatement prendre était de déclarer sans aucune ambigüité comme acte inconstitutionnel l’ordonnance 2009-001 du président de la République.

      « Il découle de ce rappel des faits que :

      1°-dès la mi-Février au moins, le processus d’un coup d’état militaire qui a raté le 17 mars l’assassinat du président de la République démocratiquement élu a été mis en marche.

      2°-le président de la République démocratiquement élu a été sans conteste renversé par un coup d’état militaro-civil. Des complices inflitrés dans l’entourage du président l’ont probablement incité sinon obligé à prendre l’ordonnance inconstitutionnelle, anticonstitutionnelle, 2009-01, qui est automatiquement nulle et non avenue.

      3°-le président de la République qui n’a jamais démissionné formellement ne peut donc être considéré comme démissionnaire

      4°-des juristes dévoyés, sans doute partie prenante au coup d’état, se sont évertués à lui donner un habillage « constitutionnel » GROTESQUE qui ne résiste à aucun examen sommaire, ce qui a évidemment OBLIGÉ les organisations internationales (SADEC, Union Africaine, ONU, Union Européenne) à lui restituer sa VÉRITABLE IDENTITÉ-celle de COUP D’ÉTAT- et à couper les vivres aux autorités putchistes, malgré les efforts de la France : le président français Sarkozy, ne cachant nullement son hostilité envers le président malagasy et sa sympathie pour les putschistes a dû reconnaître de mauvaise grâce à Bruxelles que nous sommes bel et bien en présence d’un coup d’état...

      « Conférence de presse de Nicolas Sarkozy à Bruxelles le 20 mars 2009 »

      Q - Le ministre tchèque des Affaires étrangères a qualifié de COUP D’ÉTAT hier le changement de régime à Madagascar. Que veut faire l’Union et surtout que veut faire la France qui reste le premier bailleur bilatéral de l’île ?

      R - Je ne savais pas qu’il avait dit cela, MAIS JE POURRAIS DIRE LA MÊME CHOSE,
      ce qui ne vaut pas défense de l’ancien président. Moi, je suis désolé, il y a beaucoup de choses à dire sur l’ancien président, énormément, mais j’observe qu’il est renversé sans aucune élection, aucune. Deuxièmement, j’observe que la première décision, c’est la suspension du Parlement, qui n’est quand même pas un signe extrêmement positif. Troisièmement, je mets en garde le nouveau pouvoir sur l’intégrité physique de l’ancien président, quel que soit ce qu’il a fait. IL DOIT ÊTRE JUGÉ S’IL Y A BESOIN , mais on ne règle pas les affaires comme cela et je regrette beaucoup l’évolution de Madagascar. J’appelle naturellement à des élections le plus rapidement possible, qui sont la seule façon de sortir de l’imbroglio où il se trouve. Donc si la Présidence tchèque a dit que c’était un coup d’Etat, je pourrais signer ce qu’elle a dit. Si un coup d’Etat, c’est prendre le pouvoir hors la procédure normale et constitutionnelle, c’est bien ce qui s’est passé, ce qui ne me fait ni dénoncer le nouveau, ni regretter l’ancien. SIMPLEMENT, OUI C’EST CELA, C’EST UN COUP D’ÉTAT. »

      « Le processus de retour à l’ordre constitutionnel

      « Il s’ensuit que la solution unique et incontournable pour le retour à Madagascar de l’ordre constitutionnel et démocratique et de l’État de droit tant prôné par la communauté internationale est le RÉTABLISSEMENT IMMÉDIAT ET INCONDITIONNEL, de gré ou de force, de RAVALOMANANA DANS LA PLÉNITUDE DE SES POUVOIRS ET FONCTIONS DE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE de Madagascar sous la protection des forces des NATIONS-UNIES qui, voici quelques semaines, AVAIT PRIS SOUS SA PROTECTION LE LEADER DE L’OPPOSITION alors pourtant HORS LA LOI et PASSIBLE D’ARRESTATION aux termes des lois en vigueur à Madagascar.

      « De même, le PARLEMENT -Assemblée Nationale et Sénat- qui vient d’être SUSPENDU ARBITRAIREMENT par les autorités putschistes doit être immédiatement RESTAURÉ DANS LA PLÉNITUDE DE SES POUVOIRS et PROTÉGÉ également par les NATIONS-UNIES .
      « Contrairement donc aux assertions de la France et de ses hommes de paille au sein de l’Union Africaine-du genre d’Ouadraego Blassé, l’émissaire venu à Madagascar, un SEMBLANT DE RETOUR à l’ordre constitutionnel et démocratique et à l’État de droit à Madagascar ne saurait en aucune manière être instauré par la tenue d’élections présidentielles ou autres par les AUTORITÉS PUTCHISTES , à l’issue de la convocation hâtive pour les 2 et 3 avril de pseudo-assises nationales appelées à être composées de PERSONNES, de PARTIS POLITIQUES et d’INTÉRÊTS CORPORATISTES NE JOUISSANT D’AUCUN MANDAT POPULAIRE.

      (Hofaranana)

    • 4 janvier à 21:11 | FINENGO (#7901) répond à lysnorine

      @ lysnorine

      Tu n’en a pas marre de tes Copiés/Coller.
      Si je comprends bien, tu n’as pas d’opinion et tu te contente de faire du Copier/Coller.
      Que tous s’en foutent.
      Exprimes-toi un peu que l’on sache tes raisonnements, au lieu de te dépendre en permanence des écrits qui ne sont pas les Tiens.
      Je me pose la question d’ailleurs de savoir si tu comprends ce que tu nous colles.

    • 4 janvier à 21:12 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      (Tohiny sady farany)

      « Les dispositions urgentes à prendre

      « 1° Le président CONSTITUTIONNEL de Madagascar et ÉLU DÉMOCRATIQUEMENT, où qu’il se trouve- doit donc immédiatement nommer un NOUVEAU PREMIER MINISTRE en remplacement de Charles Rabemananjara et les membres de ce nouveau gouvernement conformément à l’article 53 de la Constitution ;

      « 2° Le président doit exiger de tous les pays qui sont attachés à l’État de droit et à l’ordre démocratique et constitutionnel, et rejettent les coups d’état et putch comme moyen d’accession au pouvoir, c’est à dire tous les membres des Nations-Unies, de l’Union Européenne, de l’Union Africaine qui ont condamné officiellement le coup de force et prétendu suspendre les aides budgétaires et autres au régime putschiste, la RECONNAISSANCE EXCLUSIVE DE CE GOUVERNEMENT où qu’il se trouve, comme le seul et authentique GOUVERNEMENT CONSTITUTIONNEL de Madagascar. Ainsi SE DÉMARQUERONT les pays qui s’opposent réellement au coup d’état. Bien entendu, ils seront tenus d’aider financièrement ce gouvernement jusqu’à son réinstallation en toute sécurité à Madagascar. Rappelons que lors de la Deuxième Guerre Mondiale, les gouvernements constitutionnels des Pays-Bas, de la Belgique, de la Pologne etc..qui ont été boutés hors de leur pays par l’invasion des armées d’Hitler, se sont installés à Londres et ont été reconnus par les démocraties de l’époque. Enfin, signalons d’ores et déjà que des pays comme l’Algérie, le Nigéria, l’Afrique du Sud ont refusé de reconnaître les autorités putchistes et leur gouvernement inconstitutionnel.

      « 3° Les AMBASSADEURS DE MADAGASCAR qui ont été NOMMÉS par le POUVOIR CONSTITUTIONNEL DOIVENT IMPÉRATIVEMENT REFUSER D’OBÉIR AUX AUTORITÉS PUTSCHISTES ET RESTER A LEUR POSTE SOUS LA PROTECTION DU PAYS HÔTE. Autrement, ils sont révoqués d’office et le président constitutionnel doit en aviser officiellement les pays où ils sont accrédités qui doivent les expulser sine die de l’ambassade de Madagascar. »

      Fantatra ny tohin’ny tantara izay nampiseho fa be mpamingana sy mpanome vohony azy ny nanodidina an’Ingahy Ravalomanana, ary dia zakain’ny vahoaka malagasy ankehitriny ny voka-dratsin’ ny asan’ireo mpamadika sy mpivarotra tanindrazana ireo.

    • 4 janvier à 22:28 | isoarha (#8297) répond à lysnorine

      Bonsoir les compatriotes et bonne année 2018,
      Ho an’I Lysnorine,
      « Les dispositions urgentes à prendre
      « 1° Le président CONSTITUTIONNEL de Madagascar et ÉLU DÉMOCRATIQUEMENT, où qu’il se trouve- doit donc immédiatement nommer un NOUVEAU PREMIER MINISTRE en remplacement de Charles Rabemananjara et les membres de ce nouveau gouvernement conformément à l’article 53 de la Constitution ;
      Fanontaniana :

      Qui est ce PRESIDENT CONSTITUTIONNEL ?

      Ne pourrait-on pas imaginer dans vos écrits une suggestion a un coup d’état juste avant les élections ?

    • 5 janvier à 01:09 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ isoarha 4 janvier à 22:28 |
      « Qui est ce PRESIDENT CONSTITUTIONNEL ? »

      Raha mamaky tsara ny voasoratra ianaon dia ho nahatandrina fa tamin’ny 27 Martsa 2009 [diso ilay 28 voasoratra] no nanoratako io post io, hoe : « LE RETOUR À L’ORDRE CONSTITUTIONNEL, À LA DÉMOCRATIE ET À L’ÉTAT DE DROIT » tao amin’ny https://fr.groups.yahoo.com/neo/groups/serasera/conversations/topics/32503, ary tamin’izany, dia Ingahy Ravalomanana Marc no prezidàn’i Madagasikara, ara-dalàna, araka ny Lalàm-panorenany, nolanian’ny vahoaka Malagasy be an’isa tamin’ny fihodinana voalohany tamin’ny fifidianana prezidà tamin’ny 3 Desambra 2006.

      « Ne pourrait-on pas imaginer dans vos écrits une suggestion a un coup d’état juste avant les élections ? »

      Tsy hitako loatra ny mety HAMPIFANDRAISAN’ny eritreritrao ny zavatra nosoratako amin’ny hoe fisiana fanipazan-kevitra an-kolaka, hanonganam-panjakana alohan’ny fifidianana ho avy, indrindra fa FANOHERANA ny fanonganam-panjakana no fotony. Fa mety misy tokoa aloha ny Fanjakana any ivelany sy orinasa vahiny mitetika izany raha tany ka hitany fa mety ho sarotra ny hahavoafidy ny saribakoliny

  • 4 janvier à 21:53 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les mandats des élus prennent fin cette année. Ce qui veut dire que dans un pays politiquement instable comme Madagascar c’est l’année qui va déterminer l’avenir politique, Institutionnelle et économique du pays. Et aussi la forme, la nature et le visage du prochain majorité politique.

    Il va y avoir beaucoup des candidats. Du point de vu politique et de la loi, rien n’interdit à un citoyen qui n’a aucun soucis avec la loi justement de se porter candidat à une élection.

    Si l’ancien président dissertait sur les causes du refus de sa candidature à la dernière élection présidentielle et surtout les causes de l’irrégularité de son éviction du pouvoir en 2009, je crois que la majorité des Malgaches l’écouterait attentivement. C’est à ce niveau que l’ancien chef d’État doit s’exprimer vigoureusement sur la nécessité des dialogues politiques aboutissant à des décisions et des accords politiques.

    Personnellement, je n’ai jamais cru qu’entraîner le pays vers des élections et de plus des élections pensées, organisées et financées par des institutions étrangères et la CI, sortirait le pays de la crise, au contraire, cette situation mécaniquement questionne la souveraineté du pays et la légitimité des élus malgaches.

    En aucun cas, les autorités politiques du pays et les institutions judiciaires doivent préconiser ou pire cautionnent la main mise des étrangers sur les manières dont l’Administration malgache doit être conduite. C’est irresponsable ! C’est une attitude trop longtemps prise à la légère :

    - aboutissant à cette pensée idiote que les élus puissent interpréter les lois à tout moment, n’importe quand, selon leurs respectives prérogatives, ignorant au passage ce que la Constitution malgache préconise, ce qui est en soit plus important que les accords politiques, vaut plus et ce sont déjà des accords politiques.

    On ne va pas tarder à savoir si la CI et des pays étrangers ou des financiers étrangers vont se mêler des prochaines élections ou pas. Et quels vont être les rôles des Institutions judiciaires ?

    Une chose est certaine, Madagascar est à jamais un pays vulnérable où l’État est visiblement en faillite en fait !

  • 5 janvier à 01:05 | reviv (#9830)

    Compte tenu de toutes ces « révélations » pas du tout rassurantes pour la population malgache
    sur les multitudes dysfonctionnements de manière récurrente de l état malgache et ceci depuis son indépendance,

    Un peu difficile de faire porter le vilain chapeau et/ou de jeter l’opprobre à une seule catégorie
    alors que les pouvoirs exécutif-législatif-judiciaire,qui se sont suivis, sont tous impliqués dans des sales besognes.

    Pas étonnant si là recolte est à la hauteur de ce que l’on a semé.

  • 5 janvier à 07:37 | Lantosoa (#10022)

    pour nous, Ravalomanana est coupable, donc il ne devrait pas être candidat !
    s’il n’avait rien fait de mal à la nation, pourquoi s’est-il échappé ?

  • 5 janvier à 07:58 | njarasoa (#10017)

    Marc Ravalomanana est condamné et ne devrait pas se présenter aux élections !

  • 5 janvier à 09:41 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Avec leurs volontés de cautionner l’injustifiable, Jipo et Jacques voulaient faire retourner dans sa tombe Me Jacques Vergès : Autre temps autres mœurs et le temps des dictateurs comme RA8 est révolu.

  • 5 janvier à 09:58 | lysnorine (#9752)

    @ Lantosoa (#10022) -5 janvier à 07:37« pour nous, Ravalomanana est coupable donc il ne devrait pas être candidat ! », | :
    - « Marc Ravalomanana est condamné et ne devrait pas se présenter aux élections ! »,
    @ njarasoa (#10017), 5 janvier à 07:58

    Mba tsy ho feon-dakolosy tokana no henoina ka tsy hisian’ny mizana sy fitsarana mitongilana, dia aoka, ho voalohany indrindra, mba tsy hodian-tsy fantatra ka hotsarovana tsara ny zava -nitranga tamin’ny Alatsinainy 26 JANOARY 2009, izany hoe talohan’ny Asabotsy 7 FEBROARY 2009, arak’izao « dossier » izao :

    « Charles Andrianasoavina – Andry Rajoelina. “Vérité et Réconciliation” 26 Janvier, 7 Février 2009. Qui a fait quoi ? »

    https://mcmparis.wordpress.com/2015/01/20/charles-andrianasoavina-andry-rajoelina-verite-et-reconciliation-26-janvier-7-fevrier-2009-qui-a-fait-quoi/

    Publié le 20 janvier 2015 par Mouvement des Citoyens Malagasy de Paris
    Colonel Charles Andrianasoavina : Une confrontation avec Andry Rajoelina attendue

    [...]
    « La présence sur le territoire malgache du colonel Charles Andrianasoavina doit être mise à profit par les acteurs politiques pour en savoir un peu plus sur la genèse de la crise actuelle. Il s’agit, en effet, d’un ACTEUR MAJEUR DU COUP D’ÉTAT de 2009.

    Le colonel Charles fut, par la suite, le PRINCIPAL HOMME DE MAINS de l’équipe de la Haute Autorité de Transition pour mater les tentatives de renversement du régime putschiste. Le colonel Charles CONNAÎT AINSI LES TENANTS ET ABOUTISSANTS des événements de 2009.

    Aujourd’hui, de retour au pays, il s’avère incontournable de CONFRONTER LE COLONEL AVEC son ancien protégé, Andry RAJOELINA . Depuis quelques années, Charles Andrianasoavina avait apporté des TÉMOIGNAGES ACCABLANTS POUR L’ ANCIEN PRÉSIDENT DE LA TRANSITION témoignages , concernant notamment l’affaire du lundi noir du 26 janvier et à propos de la tuerie du 7 février devant le palais d’Ambohitsorohitra.

    La VERSION DU COLONEL CHARLES concernant ces affaires DEVRAIT ÊTRE CONFRONTÉE AVEC CELLE DE L’ÉQUIPE D’ANDRY RAJOELINA, SI ON SOUHAITE VRAIMENT CONNAÎTRE LA VÉRITÉ. Le colonel Charles Andrianasoavina ne peut pas être considéré comme un officier proche de Marc Ravalomanana puisque c’est l’un des principaux tombeurs de celui-ci. Il était l’un des meneurs de la mutinerie du camp CAPSAT. Mais le colonel ne peut pas non plus être considéré comme un militaire pro-Rajoelina après avoir participé à la mutinerie de la BANI, en novembre 2010, et après avoir été mis en prison sous le régime HAT. C’est justement en raison de sa position actuelle, ni proche de Ravalomanana ni pro-Rajoelina, que sa version des faits devient importante. Les deux protagonistes de la crise de 2009 ne pourront a priori influencer le colonel.

    Six ans après les événements qui ont causé une CENTAINE DE MORTS, rien qu’à Antananarivo, il est sans doute temps de connaître la vérité. Dans quelques jours, les habitants de la capitale se souviendront du lundi noir puisque le 26 janvier tombe un jour de lundi cette année. ANTANANARIVO ÉTAIT À FEU ET SANG MAIS AUCUNE ENQUÊTE et AUCUN PROCÈS. Dans un peu plus de deux semaines, on se rappellera aussi de la tuerie du samedi rouge, du 7 février 2009.

    La confrontation des versions des uns et des autres sur ces dossiers chauds est essentielle actuellement. C’est l’un des meilleurs moyens de se rapprocher de la vérité.[...]
    (Hotohizana)

    • 5 janvier à 10:19 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ Lantosoa & njarasoa

      (tohiny)- https://mcmparis.wordpress.com/2015/01/20/charles-andrianasoavina-andry-rajoelina-verite-et-reconciliation-26-janvier-7-fevrier-2009-qui-a-fait-quoi/

      Le Lundi noir du 26 Janvier 2009… Nous n’acceptons pas l’impunité (Tananews. 23/01/2015).

      Affaire 26 janvier

      A QUAND LE PROCÈS DE RAJOELINA ?

      Saura-t-on un jour toute la vérité sur le vrai déroulement des événements du 26 janvier 2009 ? Verra-t-on les RESPONSABLES DE CES CASSES ET CES PILLAGES ORGANISÉS À GRANDE ÉCHELLE, NOTAMMENT LE LEADER DU MOUVEMENT DE L’ÉPOQUE OCCUPER LE BANC DES ACCUSÉS DANS UN PROCÈS ÉQUITABLE ?

      L’ANCIEN PRÉSIDENT DE LA TRANSITION A ÉTÉ LE PRINCIPAL MENEUR du mouvement de 2009. Il a été le PRINCIPAL LEADER DE LA JOURNÉE SANGLANTE DU LUNDI 26 JANVIER.. Andry Rajoelina était dans les rues d’Antananarivo quand la CAPITALE a été MISE À FEU et À SANG par des manifestants fous furieux....[...]

      Le 26 janvier tombe un lundi pour cette année, tout comme le lundi 26 janvier 2009, baptisé le « lundi noir ». Ce jour avait été marquée par le PILLAGE DE NOMBREUX MAGASINS dans la capitale et par le SACCAGE et l’INCENDIE de la RADIO et de la TÉLÉVISION NATIONALE malgache ainsi que des médias fondés par l’ex-président, Marc Ravalomanana. Sans oublier les autres groupes d’entreprises appartenant à celui-ci. Il semble pourtant que les PLAINTES déposées au Tribunal relatives à cette affaire par l’association des victimes N’ONT PAS CONNU DE SUITE .

      Les PILLAGES et les VIOLENCES ont fait une CENTAINE DE MORTS à Antananarivo, dont des individus calcinés accidentellement dans un magasin au moment fort du pillage, le soir.[...]

      Pour que les victimes ne soient pas réduites au statut de simples sacrifiés pour faire aboutir une cause politique, il faut un procès sur le « lundi noir ». Des jeunes entrepreneurs ont tout perdu en une nuit ce 26 janvier. Certains étaient contraints au suicide en constatant les dégâts alors qu’ils avaient encore à rembourser leurs banquiers. Cela relève d’une INJUSTICE FLAGRANTE. Les proches des victimes attendent un PROCÈS NEUTRE à cet effet.

      Le maire de la capitale, Andry Rajoelina, à ce moment, avait promis d’aider les victimes du pillage puisqu’IL A ÉTÉ LUI-MÊME PARMI LES PRINCIPAUX ACTEURS de cette CRISE DÉVASTATRICE EN MANIPULANT LA FOULE DANS LES RUES de la capitale. Mais aucune indemnisation ou soutien financier aux victimes n’a été déboursé même si Andry Rajoelina a passé cinq ans au pouvoir en tant que président de la Transition..[...]

      Tout le monde se rappelle, en tout cas, que c’est Andry Rajoelina qui était le principal meneur des mouvements de rue dans la capitale à cette époque. Il se trouve donc au centre des préoccupations des enquêteurs si une enquête a lieu. On comprend facilement ainsi pourquoi aucune enquête n’a été déclenchée au moment du régime de Transition dans le pays.

      Mais six ans après les faits, alors qu’Andry Rajoelina n’est plus au pouvoir et que Marc Ravalomanana est placé en résidence surveillée, une enquête est incontournable. C’est l’unique moyen de garantir la vérité sur ces faits douteux et désastreux. Que les responsables de ces massacres répondent de leurs actes devant la justice. C’est l’unique souhait de tout le peuple. Rappelons que d’après les estimations des observateurs, plus de 500 personnes ont péri durant ce « lundi noir ». 

      Tokony mba hisy koa izany, mialoha ny fifidianana prezidà, ny famotorana ara-dalàna an’Ingahy Rajoelina sy ny andraikiny tamin’ io Alatsinainy Mainty 26 Janoary 2009 io, nahafatesana olona 500.

    • 5 janvier à 10:43 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à lysnorine

      Bonjour Lysnorine,

      Y avait-il un vide de pouvoir ce 26 janvier 2009 ?
      Si non qu’avait-il fait ? Quel était son devoir ? N’est-ce pas protéger la population et ses biens ?

      Vous êtes intelligent certes mais vous n’êtes pas honnête en tant que pro-Ra8.
      L’histoire d’un pays ne peut pas faire marche arrière et un coup d’état qui a réussi est une révolution comme la loi du plus fort est toujours la meilleure (une vérité absolue).

  • 5 janvier à 10:24 | Ibalitakely (#9342)

    De toute façon si la justice malagasy telle qu’elle est depuis des années ne fait point le poids devant l’exécutif allias politiciens au pouvoir. Sinon non seulement il n’y aurait point de Kilaodina en EVASAN à Maurice mais tous ce qui ont de près ou de loin à favorisé à cette escapade devraient toutes & tous être à Tsiafahy ou à Manjakandriana. En plus cette dernière ayant dit ouvertement « allez voir Hery Rajaonarimampianina si vous me cherchez ... », & que ce dernier n’a fait ni aucun démenti ni affirmat°, cette justice dont vous parlez l’aurait interpelé comme Mitterand, Chirac, Sarkozy, ou comme récemment tous ceux qui se sont passé au Brésil, en Thailland en Corée du Sud. En tout cas justice/pouvoir-politique ou pouvoir-politique/justice c’est quoi exactement déjà ??

    • 5 janvier à 10:25 | Ibalitakely (#9342) répond à Ibalitakely

      ... ont favorisé à cette escapade ...

  • 6 janvier à 08:26 | lysnorine (#9752)

    @ plus qu’hier et moins que demain, 5 janvier à 10:43

    1) « Y avait-il un vide de pouvoir ce 26 janvier 2009 ?
    « Si non qu’avait-il fait ? Quel était son devoir ? N’est-ce pas protéger la population et ses biens ? »

    Miarahaba anao ! Azo hikarohana sombim-balin-tenin’ ireo fanontanianao ireo ny “Wikileaks cables” famoakan’’i Julian Assange [https://wikileaks.org/] ka hahatakarana ny ANTONY nahatonga ny governemantan’Ingahy jeneraly Rabemananjara tsy hanatontosa ny andraikiny sy ny baiko nomen’ingahy Ravalomanana azy ny Alahady 25 Janoary 2009 raha niverina haingana avy any Afrika Atsimo izy fa tsy nanatrika ny fivorian’ny SADC. anton-diany.

    1°-Wikileaks cables (from US ambassador Marquart), Date:2009 January 23, 09:45 (Friday) »

    « DIPLOMATIC EFFORT REVEALS FULL-BLOWN MALAGASY POLITICAL CRISIS

    Ny MPAMADIKA an’Ingahy Ravalomanana (Itpkl. Sylla)

    Fivorian’ny ambasadaoro vahiny ny ALIN’ny Alakamisy 22 Janoary 2009 niaraka tamin’Ingahy Rajoelina nandritra ny ADINY ROA tao amin’ny fonenan’ny solontenan’ny Firaisana Eôrôpeanina

    “2. (C) I joined my EU, German, UNDP and Norwegian counterparts on THURSDAY NIGHT (Alakamisy 22 Janoary) IN A TWO-HOUR MEETING at the EU residence with TANA MAYOR TGV (Note : FRANCE AND SOUTH AFRICA WERE ALSO ASSOCATED WITH AND AWARE OF THIS INITIATIVE but unable to attend. End note).
    [...]
    “This FOLLOWED A SUGGESTION FROM FORMER PRIME MINISTER AND CURRENT NATIONAL ASSEMBLY PRESIDENT JACQUES SYLLA that an OUTSIDE EFFORT FROM RESIDENT DIPLOMATS toward both TGV and the government would be WELCOME. [Izany hoe mba hahazoana milaza fa FANGATAHAN’ny mpitondra fanjakana Malagasy no « itsabahan’ ” ny ambasady vahiny ankitsirano izao amin’ity raharaha tokantrano-na fanjakana mahaleo tena ity, ary mitory ny FANOHANANY ny paik’ady hanadabohan’Ingahy Rajoelina an’Ingahy Ravalomanana. Mazava fa fanatanterahana BAIKO avy amin’ny ambasadin’i Frantsa io « fanipazan-kevitra » (“suggestion“) naroson’Itpkl Sylla io.]

    “Sylla CONFIRMED THIS VIEW IN A TETE-A-TETE WITH ME ON THURSDAY MORNING during which he stresses the importance in Malagasy culture of maintaining open DIALOGUE and respectful relations

    - Ny ALAKAMISY MARAINA NIALOHAN’ny fivoriana raha alina izany no nanamafisan’Itpkl Sylla tamin’ny ambasadaoro Amerikanina raha nifanatrika SAMY IRERY taminy izy io « fanipazan-kevitra » miantso ny ambasady vahiny hitsabaka amin’ity raharaha ity sy HANDRARA MIALOHA an’Ingahy Ravalomanana sy ny governemanta TSY HISAMBOTRA an’Ingahy Rajoelina, rehefa mandika lalàna izy, fa ho REBIREBENA amin’ny fikatsahana « marimaritra iraisana »...araka ny TETIKA mahazatra !

    “TGV came to the meeting ALONE and launched the discussion with a lengthy catalogue of grievances against the president and the government

    Ingahy Rajoelina IRERY no nanatrika ilay « Fivoriana » niaraka tamin’ny ambasadaoro vahiny ny Alakamisy 22 Janoary ALINA, ka nifanakalozany hevitra tamin’izy ireo ny amin’ny PAIK’ADINY hiakarany eo amin’ny fahefana : ny fanovana tsy misy hatak’andro ny fitondram-panjakana manko, hoy izy, no zava-kendreny izao dia izao amin’ny alalana fananganana governemanta TETEZA-MITA, ka referendum fanoherana ny fitondran’Ingahy Ravalomanana.izay tsy nofaritany ny fanontaniana no heverina hahatongavana amin’izany.

    “3. (C) TGV [....] defined as his HIS OBJECTIVE IMMEDIATE REGIME CHANGE VIA A TRANSITION GOVERNMENT that would come to power through some UNDEFINED REFERENDUM against Ravalomanana’s rule

    IO ALAKAMISY ALINA IO IHANY, taorianan’ io fihaonany tamin’Ingahy Rajoeilina io, dia nihaona tamin’ny PM ny jeneraly Rabemananjara Charles sy ny ministry ny Raharaham-Bahiny ny jeneraly Ranjeva Marcel, ireto ambasadaoro ireto, fa hoe MILA MIHAONA FAINGANA AMIN’NY PREZIDA (!!!). Izany hoe hanao RAMATAHORA ny prezidà mba TSY HAMPIASA NY HERIM-PANJAKANA ho fampiharana ny lalàna amin’ilay fihetsiketsehana hataon’Ingahy Rajoelina sy ny tariny ny afaka ampitso Sabotsy 24 Janoary, etsy amin’ny zaridaina Ambohijatovo, na dia VOARARA aza,.

    Fihatsaram-belatsihy ihany sy fanadiovan-tena mialoha ny fangatahan’ireto ambasadaoro ireto hihaona amin’ny prezidà satria fantany tsara fa handeha hamonjy fivorian’ny SADC any Afrika Atsimo izy ny ampitso Zoma ary fantany tsara fa FANONGANAM-PANJAKANA sy ny fandrodanana an’Ingahy Ravalomanana no prôgraman’Ingahy Rajoelina sy ny hery mpanohana azy.Tsy niafina rahateo tamin’ireto ministra roa lahy izany. Tsara homarihina eto fa vantany vao nahomby ny fanonganam-panjakana dia izy roa lahy no nidodododo voalohany namindra ny fahefany ara-dalàna tamin‘ny mpanongam-panjakana izay miteny ho azy.

    “4. (C) IMMEDIATELY THEREAFTER We met (without the German ambassador)FOR TWO HOURS with the THE PRIME MINISTER AND FOREIGN MINISTER, the meeting being the government’s response to our urgent reuest to see the president BEFORE SATURDAY’S DEMONSTRATION. The Prime Minister explaines that the president was leaving Friday morning for a SADC summit in South Africa and did not have time to receive us before then, but would probably do do upon his return on Monday”
    5. (C) The EU Ambassador laid out a number of principles shared by the international community, including the need for DIALOGUE, the importance of avoiding violence [...]We expressed a preference for deploying MINIMUM FORCE to control Saturday’s event [...]

    “The Prime Minister summarized, [...] WE KNOW THAT THEY WANT A COUP D’ETAT [...] ”
    “[RANJEVA] and the Prime Minister PRAISED this diplomatic intiative (!) from ’true friends’ (!!) of Madagascar”.
    Fahadisoana bevava izany hoe tena sakaizan’i Madagasikara ireo. Manarak’izany mahamenatra izany mpitondra fanjakana TSY MANANA INITIATIVE izany, indrindra fa Jeneraly, fa ohatry ny miandry baiko hotanterahana avy amin’ny ambasadaoro vahiny fotsiny.
    (Hofaranana)

    • 6 janvier à 08:37 | lysnorine (#9752) répond à lysnorine

      @ plus qu’hier et moins que demain, 5 janvier à 10:43
      (Tohiny sady farany)

      2) « vous n’êtes pas honnête en tant que pro-Ra8 »

      Diso tanteraka ny famoasanao ny lahatsorako niseho teto ka mahatonga anao manomboka ahy ho izany « pro Ravalo » izany. !

      Raha Ingahy Ravalomanana amin’ny maha-olon-tsotra azy no resahina, dia tsy mahalala azy mihitsy ny tenako na mifandray aminy na amin’izay manodidina azy, na amin’ny antokony, na kely akory aza.

      Amin’ny naha-mpitondra fanjakana azy kosa, dia tsipahiko tanteraka ny pôlitikany teo amin’ny fitantanana ny ekônômia, indrindra teo amin’ny fampidirana ny « investisseurs étrangers », ny fanalalahana mihoha-pampana (ultra-libéralisme), ny fitantanana [na tsi-fitantanana angaha !] ny volam-pirenena, ny fitantanana ny volam-panjakana (politique budgétaire) izay amin’ny ankapobeny miafara amin’ny fivarotan-tanindrazana.

      Marihina anefa fa fanohizana ny pôlitikan’Ingahy Ratsiraka ihany izany izay NOTEREN’ny FMI sy ny Banky Mondialy sy ny forongony hanova famindra nony bankirompitra i Madagasikara tany amin’ny taona 1981-1982 noho ny pôlitikan’ny Boky Mena sy ny Tolom-piavotana.

      Ary mbola io pôlitika io ihany - satria tsi-afa-miala aminy na tsy sahy miala aminy - no nohatevenin’ny mpandimby an’Ingahy Ravalomanana, dia ny mpanongam-panjakana tamin’ny Martsa 2009 sy ny mpitondra hatramin’ny fifidianana tamin’ny faramparan’ny 2013.
      Antitranterina tsara ny hoe : TSY PÔLITIKA MANOKANA an’Ingahy Ravalomanana, samy irery akory izy io, fa PÔLITIKA IOMBONAN’ ny mpitondra rehetra nisesy sy ny mpilalao pôlitika mikatsaka ny fitondrana eto Madagasikara, hany ka tsy dia misy dikany loatra na iza na iza no ho voafidy ho prezidà amin’ny fifidianana ho avy amin’ireo anarana tonotononona matetika etsy sy eroa.

      Tsy nankasitrahako koa ny pôlitika narahan’Ingahy Ravalomanana ny amin’ny FIFANDRAISANA fifandraisana amin’ny firenena ANY IVELANY na amin’ny fikambanana iraisam-pirenena isan-karazany.

      Kanefa, izany fanoherana ny pôlitikan’Ingahy Ravalomanana izany, dia tsy midika velively akory fa TSY TOKONY TSY HIJORO AMIN’NY FAHAMARINANA SY NY FIAROVANA NY RARINY SY NY HITSINY ny tena, araka ny feon’ny fieritreretany , dia : ny FANOHERANA TANTERAKA ny FANONGANAM-PANJAKANA tamin’ny 2009 nandaboka azy izay prezidàn’i Madagasikara ara-dalàna LANIM-BAHOAKA. Indrindra fa fanonganam-panjakana nobaikona sy notantanan’ny avy any ivelany ary ny olon-kafa-firenena namatsy vola azy. Vokatr’izany dia niha-lo sy niha-levona tanteraka ny Fanjakana malagasy sy ny fiandrianany amin’ny maha-firenena mahaleo-tena azy.

      3) « L’histoire d’un pays ne peut pas faire marche arrière et un coup d’état qui a réussi est une révolution comme la loi du plus fort est toujours la meilleure (une vérité absolue). »

      « Vérité de La Palice » na « Lapalissade » no fanondroan’ny teny frantsay izany ! Ny sarotra vinanina dia ny fotoana hitrangana fiodinam-bahoaka na ny endrika horaisiny, tahaka ireny tany Nosy-Be ireny na tany Ikongo vao haingana. Fa ny azo antoka dia na ho ela na ho haingana, rehefa tsy manaiky lembenana intsony ny vahoaka ka manohitra ny fanosihosena azy, dia hataony fitsipi-pitondran-tena ilay teny filamatra avy amin’ ny Romanina hoe : « Vim vi repellere licet », ara-dalàna ny fampiasana hery setra hanoherana ny hery setra. Santatr’izany ny fitsaram-bahoaka miseho etsy sy eroa.

      Ary voaozona hamerina azy mandrakariva izay tsy mahatadidy ny lasa, hoy George Santayana, mpanoratra sy mpikaroka hevi-dalina, Amerikanina avy any Espaina (1863-1952).
      “Those who cannot remember the past are condemned to repeat it.”

    • 6 janvier à 13:29 | chilpéric (#10125) répond à lysnorine

      le traître J Sylla à l’apogée de l’hypocrisie « stresses the importance in Malagasy culture of maintaining open DIALOGUE and respectful relations ». Il poignarde Ravalo dans le dos pour faire plaisir à sa hiérarchie catholique et il ose parler de maintenir un dialogue ouvert et respectueux !!! .....Ce type était d’une extrême arrogance il refusait de répondre aux questions en invoquant que « ce n’est pas protocolaire ! » ...et sa félonie elle était protocolaire ?
      un type qui s’est acoquiné avec a ramaroson et organès et d’autres voyous de leur trempe ne sera jamais une référence ....heureusement lui au moins, il en peut plus sévir !

  • 6 janvier à 10:48 | Marina ihany (#10147)

    Quoi que ce Ravalomanana disait, il est un meurtrier et un assassin. Il a tué notre compatriote, il a versé des sangs des Malagasy et jamais la loi et même Dieu ne pardonne jamais cet acte barbare de sieur Ravalomanana, le président vomi par le peuple vis-à-vis de ses mauvais caractères et ses mauvaises gouvernances

    • 6 janvier à 11:44 | frank (#10130) répond à Marina ihany

      Monsieur ra8 a oublié l’histoire tout en cherchant un accord politique entre 2009 et il a été confus qu’il s’est efforcé pour une poignée de réalisations, mais maintenant il dira que c’est plus important que le verdict, un accord politique conclut qu’il est raisonnable de conclure que les décisions judiciaires de 2010 et 2017 sont raisonnables et qu’il cherche maintenant une réconciliation politique qui selon lui ne viole pas l’ordre.

  • 8 janvier à 13:43 | rabesolo (#10154)

    Ravalomanana oublie l’histoire que c’est lui-même qui a été le premier à ne pas respecter un accord politique. Il faut qu’il se rappele de son accord avec Ratsiraka à Dakar pour la tenue de deuxieme tour et il n’a pas respecté. Il aurait dû decliner l’annonce de sa « victoire » par la HCC à l’époque car selon lui « Les accords politiques priment sur les décisions de justice »

    Il ne faut pas oublier aussi que c’est pendant sa tenure que Ratsiraka a été condamné par un tribunal de premier instance tout comme lui.

    Sans oublier aussi la facon dont il a écarté Pierrot Rajaonarivelo de l’élection.

    Je ne suis pas du tout du tout du tout Ratsirakiste mais il ne faut pas infantiliser le peuple.

    « Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude »

    L’histoire se repète, c’est juste les victimes qui changent. C’est triste.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 395