Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 23 avril 2019
Antananarivo | 22h02
 

Editorial

« Le retour de Ravalomanana », premier au box-office

lundi 20 octobre 2014 | Ndimby A.
JPEG - 106.8 ko
Source : Guy 88 (Forum Tonton Vélo)

Le premier épisode du film « Le retour de Ravalomanana » est pour le moment un demi-succès. Du sommet de l’État à la population de base, que l’on soit pour ou contre lui, il est redevenu pendant quelques jours un sujet d’attention. Situation qui diffère de quand il était encore de l’autre côté du Canal de Mozambique, avec ses sempiternelles promesses de retour imminent faites au téléphone pour animer la flamme des militants du Magro pendant cinq ans. En revenant sur le territoire national, il revient également dans le débat, et force par la même occasion les uns et les autres à se positionner. Pour ou contre son retour ? Pour ou contre son arrestation ? Pour ou contre sa mise en résidence surveillée à Antsiranana ?

Mais c’est également un demi-échec. Le peu d’affluence (moins de 500 personnes) lors des manifestations de samedi dernier a montré les limites des pro-Ravalomanana. La très grande majorité de la population d’Antananarivo ne s’est pas associée aux mouvements visant à soutenir l’ancien Président. D’autant plus que le côté brouillon de la préparation, sans véritable leader déclaré et charismatique, était loin de favoriser la confiance et l’adhésion. Même les députés du TIM se sont lavés les mains en prétextant une manifestation non autorisée. Par conséquent, la journée de samedi a montré que, de la base au sommet de ses partisans, Marc Ravalomanana peut s’inquiéter de l’envergure de ceux qui sont véritablement prêts à s’engager. Car entre les rambos de forum internet, toujours disponibles pour faire les grandes gueules et à prétendre être prêts à se sacrifier quand c’est juste derrière leurs écrans (surtout à 10.000 km du théâtre des opérations), et ceux qui ont véritablement los cojones d’affronter les forces répressives, il y a un énorme grand écart.

Pendant les premières heures de ce schmilblick, tout le monde a joué au Ponce Pilate en se lavant les mains : personne n’aurait été au courant. Mais la communauté internationale a rapidement apporté un soutien tacite au Président Rajaonarimampianina dans la gestion de la situation, et condamné de façon claire la façon dont Marc Ravalomanana a effectué son retour. Et c’est sans doute là que se situe le demi-échec de l’ancien chef de l’État, qui se retrouve contredit par tous ceux dont il affirmait avoir le soutien. À partir de là, nous avons donc trois hypothèses.

  • Primo, il y a un deal secret entre MM. Rajaonarimampianina et Ravalomanana, avec éventuellement le soutien de certains membres de la communauté internationale. La phase actuelle (arrestation, mise en résidence surveillée) fait juste partie d’une scène de cinéma destinée à faire passer peu à peu la pilule du retour de l’ancien Président, en particulier auprès de ceux qui se prétendent être ses victimes. Le temps qu’une masse critique de personnalités (à commencer par Didier Ignace) se positionne en faveur de la capitalisation de ce fait accompli, au nom du processus de réconciliation nationale.
  • Secundo, il y a eu un deal secret entre MM. Rajaonarimampianina et Ravalomanana, mais le comportement fanfaron de l’ancien chef de l’État lors de sa conférence de presse a fait voler ce deal en éclats, et souligné non seulement le manque de fiabilité des accords politiques avec le personnage, mais également son irrésistible désir de revanche. L’équipe au pouvoir l’a donc mis aux frais et au large en attendant de pouvoir improviser un nouveau plan, ou pour lui donner l’occasion de mesurer l’étendue des "nombreux pouvoirs" dont il s’est prévalu lundi dernier à Faravohitra.
  • Tertio, Marc Ravalomanana est effectivement venu de son propre chef, sans avoir averti qui que ce soit. Si tel était le cas, il a donc réussi à ridiculiser l’État malgache, qui n’est même pas fichu de surveiller et protéger ses frontières. Mais de toutes façon, le bois de rose, le banditisme et les affaires de dahalo dans le Sud nous rappellent chaque jour un fait : la théorie de science politique qui affirme la souveraineté de l’État sur son territoire n’est qu’une vue de l’esprit à Madagascar.

Quelle que soit l’hypothèse retenue, la question qui se pose est de savoir pourquoi Marc Ravalomanana est-il venu se jeter ainsi dans la gueule du loup, qu’il y ait eu ou non un accord secret ou un soutien international. En effet, il y a des groupes qui resteront fortement opposés à son retour : Andry Rajoelina et sa clique, par peur des représailles ; l’Association des victimes du 7 février ; et tous ceux, civils et militaires, qui l’ont trahi à un moment ou à un autre de la crise et qui n’ont pas envie de rendre des comptes (y compris sur l’utilisation des fonds qu’il avait mis à disposition de ses soi-disant soutiens durant les premières années). En outre, du point de vue juridique, et quel que soit le regard que l’on porte sur le procès concocté à sens unique par la Transition au sujet du 7 février [1], Marc Ravalomanana est encore sous le coup d’une condamnation, qui autorise de jure les forces de l’ordre à procéder à son arrestation. Revenir dans ce contexte hostile est donc la preuve d’un courage certain. Mais l’ancien chef de l’État a sans doute voulu forcer une reconfiguration du jeu politique actuel, lassé par trois ans d’attentisme de la part de ceux qui étaient censés faire appliquer le fameux article 20 de la Feuille de route qui autorisait son retour. Mais aussi pour se donner vis-à-vis de ses fidèles une image de bravoure, quitte à rechercher le bénéfice de l’effet du martyr aux yeux de l’opinion publique.

Un dossier encombrant.

Pour le moment, le retour de Ravalomanana met l’équipe Rajaonarimampianina dans l’embarras. La communauté internationale a clairement signifié sa réticence à un renvoi en exil, et le Président de la République semble donc condamné à gérer la présence au pays de Marc Ravalomanana. Quelle que soit l’option (l’envoyer en prison suite à sa condamnation, le garder en résidence surveillée, le libérer), il y aura un coût politique pour Hery Rajaonarimampianina. En particulier, le laisser rejouer un rôle politique va donner à une partie de l’opposition le leader qui lui manquait pour se remobiliser. D’un autre côté, ne pas contrôler l’accès à Marc Ravalomanana, c’est permettre potentiellement à certains esprits échauffés (ou enfumés) de s’en prendre à son intégrité physique, ce qui va mener le pays vers encore plus d’instabilité [2].

Dans ce jeu d’échecs, quels pourraient être les points à considérer du côté de Hery Rajaonarimampianina ? Président mal élu par juste un quart de l’électorat (dont une grande partie de pro-Rajoelina, qu’il a depuis sérieusement échaudés), il n’a pu nommer le Premier ministre de son choix qu’après de curieuses manoeuvres pour écarter le mouvement MAPAR au profit d’une Plateforme pour la majorité présidentielle (PMP) née de derrière les fagots, puis d’un groupe parlementaire HVM fort de 31 membres sans pourtant avoir fait élire un seul député. Comme tout attelage réuni par les intérêts et non par les valeurs ou un projet de société, la PMP est en train d’imploser, car ses initiateurs et non moins principaux sponsors ont annoncé leur démission. La fameuse géométrie variable est donc en train de se redessiner à l’Assemblée nationale.

Souffrant d’impopularité auprès de citoyens dont un nombre croissant commence à mettre en doute ses compétences et sa volonté de mettre en œuvre les beaux principes annoncés lors de son discours d’investiture du 25 janvier 2014 ; faisant face à un risque d’isolement politique après l’éclatement probable de la PMP ; forcé de constater que le parti HVM est loin de susciter l’adhésion des masses (on se souvient du camouflet d’un meeting à l’assistance maigrelette en juillet 2014 à Mahamasina, alors qu’il était censé être une démonstration de force) ; le Président de la République a donc un besoin urgent de second souffle. Son équipe a créé la semaine dernière un groupement sous le nom de « Vondrona Miaro ny Safidim-bahoaka sy ny ara-dalàna » (VMSA), mais qui se révèle n’être qu’une nouvelle confiture tutti-frutti pour tenter de protéger le fondement du régime actuel. Comme tout les patchworks hétéroclites montés de toutes pièces pour tenter de gérer une conjoncture, le VMSA est une union de façade qui tient plus du mariage de la carpe et du lapin. Son avenir sera donc tout tracé, sur les pas de la PMP de 2014, du KMMR de 2002 ou des Hery Velona de 1991.

Le président Rajaonarimampianina doit pourtant consolider d’urgence l’alliance politique destinée à soutenir son pouvoir, et ce, à la veille de l’ouverture de la session parlementaire le 21 octobre. L’enjeu est d’assurer envers et contre tout une stabilité parlementaire pour éviter une motion de censure contre Kolo Roger, ou même pire, une motion d’empêchement contre le Président. Ce dernier a donc le choix entre séduire du côté d’Andry Rajoelina ou séduire du côté de Marc Ravalomanana, dont les groupes parlementaires pourraient servir de squelette à une recomposition de la majorité présidentielle au sein du Parlement.

Si l’un et l’autre cas (alliance avec les pro-Rajoelina ou les pro-Ravalomanana) ne convenait pas au Président de la République, il peut également tenter une ouverture vers les marbrés défroqués. Entendre par là, les groupes de ceux qui ont tenté de se refaire une virginité politique imméritée en dehors du parti TGV, après avoir pourtant été des hiérarques repus de la Transition. Ou cas extrême, il pourrait alors dissoudre l’Assemblée pour rechercher plus de marge de manœuvre dans un Parlement recomposé. Mais à moins de traficoter les résultats des législatives, on voit mal le HVM s’installer à Tsimbazaza en position de force par les urnes, dans le contexte de grogne actuelle. La dissolution sera donc un pari risqué, d’autant plus que ce n’est pas cela qui va faciliter la mise en place des institutions nécessaires à la création de la Haute cour de justice dans le délai de douze mois après l’investiture, tel que prescrit par la Constitution. Zones de turbulences à prévoir donc pour l’expert-comptable devenu Président par hasard. Pendant ce temps, l’ex-patron de Tiko boit du petit lait.

Notes

[1On se demande toujours par quelle magie la Magistrature, dans son grand sens de l’indépendance et de l’équité, n’a pas également mis sur le banc des accusés ceux qui ont organisé la marche à l’origine de ce massacre.

[2Je pense que le fait d’éloigner Marc Ravalomanana de Faravohitra au motif de le protéger avait du sens, même si dans la forme, le comportement de ceux qui étaient venus le chercher autorise les questionnements.

91 commentaires

Vos commentaires

  • 20 octobre 2014 à 08:27 | iarivo (#5822)

    Les djihadistes de l’EI, eux aussi, sont devenu pendant un certain temps un sujet de discussion omniprésent ...

  • 20 octobre 2014 à 08:38 | harmelle (#5862)

    Si j’étais prézida -c’est de l’humour- j’aurai moi aussi demander à mes spadassins de déplacer MR pour garantir sa sécurité et la mienne le temps que les choses se décantent . J’aurai évidemment demandé à ce que tout soit fait le plus calmement possible mais ici ou ailleurs les forces spéciales marchent à l’objectif : appréhender une cible vite en laissant le minimum de place au risque de bavures . Pour le reste a ce sujet Il me paraîtrait tout de même simple et efficace que le pouvoir en place envoie visiter MR par des organisations de personnes style Reporters sans frontières , Amnistie internationale et un représentant des médias Malgache , accompagnés d’une équipe médicale et communiquer leurs observations sans censure . Un apaisement découlerait de cette simple mesure et ne pourrait qu’être bénéfique pour stopper les folles rumeurs propagées !

  • 20 octobre 2014 à 09:06 | iarivo (#5822)

    Donner une image de bravoure face à ces troupes, c’était bien celui d’Andry Nirina RAJOELINA en 2008/2009 !!!!!!!!

    Face à un gourou-charlatan qui avait su embobiner, endoctriner, fanatiser puis manipuler un groupe de naïfs, les "Zanak’i Dada" pour en faire son bouclier humain ...

    Face à un gourou-charlatan qui prétendait être le chef des Forces armées malagasy...

    Face à un gourou-charlatan qui avait pris le temps de ficeler la Constitution à son avantage, détourner les missions de l’Assemblée nationale et du Sénat pour en faire un soutien indéfectible du pouvoir ...

    Face à un gourou-charlatan qui a soudoyé sous une forme ou une autre la FJKM pour en faire son outil de propagande, son arme de conquête du pouvoir permanent, ses serviteurs tout dévoué ...

    Face à un gourou-charlatan qui avaient utilisé les différentes Institutions de la République et de l’Administration pour s’accaparer de toutes les branches d’activité économique de Madagascar en éliminant ses concurrents ...

    ... la bravoure d’Andry Nirina Rajoelina a permis d’y mettre un terme, de neutraliser et mettre hors d’état de nuire le Mal !!!

    Mais il y aura toujours de ces faux-jetons, ces fanatiques sectaires qui vont prendre plaisirs à tirer dans les pieds pour empêcher le changement et contrecarrer le processus de sauvegarde de l’État de droit et des Institutions juste pour protéger et maintenir leur privilèges !!!

    C’est ça qui fait la honte pour Madagascar, qui donne la honte à Madagascar, au Tanindrazana, cette honte à la tsimahafotsy !!!

    • 20 octobre 2014 à 14:23 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      Vous parlez de courage…Borné que vous êtes ! En fait de courage, c’est d’inconscience que votre écervelé de champion a fait preuve. Vous et moi savons très bien que lui et Ravalomanana avaient un compte personnel à régler. Qu’ils ont effectivement réglé sur le dos de leur peuple. Ce sont deux voyous qui, à l’instar de tous ceux qui les ont précédés à la tête de ce machin que vous appelez république (je fais exprès de ne pas mettre en majuscule) se sont servi dans la caisse commune pour s’enrichir impunément.

      Votre haine de Ravalomanana dont moi-même ai un jugement plus que mitigé du bilan vous amène à des excès de langage. Depuis le retour de celui que vous accusez de tous les maux de ce pays, vous êtes scotché devant votre écran, vous éructez et tirez à vue sur tout ce qui ne partage pas votre admiration aveugle pour un régime qui a plongé pourtant votre pays, mon pays dans les ténèbres. Pendant 5 ans, une éternité pour 22 millions d’âmes que votre gourou a rangées dans la classe des damnés de la terre.

      Vous et moi sommes privilégiés, on est tranquilles dans notre « exil » parisien, une bière dans une main, un doigt sur le clavier à débiter des affirmations souvent gratuites alors que nos compatriotes crèvent la dalle et plient le dos chaque jour davantage sous le poids d’une insécurité que votre gourou a favorisée par sa politique suicidaire.

      Un peu de décence !

    • 20 octobre 2014 à 15:50 | iarivo (#5822) répond à zanadralambo

      STOP !!!!!!

      Arrêtez de parler en mon nom !!!!!!

      Je n’ai JAMAIS écrit (ou dit) qu’il y avait un "compte personnel à régler" entre Andry Nirina Rajoelina et marc ravalomanana !!!!!!

      Vous me faites dire (ou écrire) ce que je n’ai JAMAIS dit (ou écrit) !!!!!!

      Ce que j’ai écrit (et dit) et répété maintes fois pendant plus de 5 ans c’est que le conflit actuel oppose :

      - d’un côté, marc ravalomanana (et lui seul),

      - de l’autre côté, l’ensemble des entités politiques et de la société civile qui ont été victime des agissements malfaisants de marc ravalomanana pendant 7 ans lorsque ce dernier était à la Présidence de la République !

      Ces entités politiques et de la société civile ont fait bloc, se sont coalisé pour faire front commun face aux agissements de l’ex président démissionnaire, donc dans un esprit d’auto-défense, de légitime défense pour leur survie.

      Cette coalition ou front commun ont désigné, mandaté Andry Nirina Rajoelina pour neutraliser, mettre hors d’état de nuire et évincer l’ancien président démissionnaire !

      Comme vous le voyez, il n’y ai aucunement question ici d’un quelconque règlement de compte personnel entre Andry Nirina Rajoelina et marc Ravalomanana mais d’un conflit opposant un individu, une personne unique et une grande partie de la société malagasy !

      Cette coalition ou front commun est hétéroclite puisqu’elle comprend des hommes et des partis politiques venant de tous les bords, de nombreux chefs d’entreprise et d’opérateurs économiques, des professions libérales ou de diverses Institutions.

      Bref, entre autre, autant la bourgeoisie merina que la bourgoisie côtière, celles qui fait vivre et tourner l’économie nationale malagasy que l’ancien président démissionnaire, prit dans sa folie monopolistique et mégalomaniaque, voulait éliminer pour prendre leur place.

      La force d’Andry Nirina Rajoelina réside dans cette union qui le soutien et qui lui a ainsi permis de tenir pendant plus de 5 années face aux pressions de la CI.

      Arrêtez de vous laisser dominer par les émotions ou les (res)sentiments mais revenez dans la réalité aussi dure soit-elle pour vous !!!

    • 20 octobre 2014 à 17:19 | Jipo (#4988) répond à iarivo

      Hopeless & no way .

    • 20 octobre 2014 à 20:15 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      Où avez-vous vu que je vous fais dire ce que vous n’avez pas dit ? C’est moi qui reprends à mon compte cette histoire de gueguerre entre ces 2 individus. Elle existe, malgré vos dénégations. ça fait pas sérieux de reconnaître un coup d’état motivé par des raisons purement personnelles, pas vrai ?

    • 21 octobre 2014 à 00:04 | iarivo (#5822) répond à zanadralambo

      "Vous et moi savons très bien que lui et Ravalomanana avaient un compte personnel à régler."

      C’est pourtant bien vous qui avez écrit cette phrase, ...à moins que je rêve ou que je plane !!!

      Et vous m’y incluez ouvertement et gratuitement dans vos fantasmes !!!

      Et "cette histoire de guéguerre entre ces 2 individus", c’est votre propre point de vue, n’en faites pas une vérité que tout le monde doit accepter sans broncher !!!

      Si vous voulez que nous vous suivons dans votre (dé)raisonnement alors étayez vos affirmations, apportez des preuves, argumentez, ... ce que vous ne faites jamais parce que vous n’avez aucun élément à apporter pour justifier vos dires !!!

      "... un coup d’état motivé par des raisons purement personnelles"

      Je m’en excuse mais c’est vraiment prendre les malagasy pour des imbéci/es, et même pour des k.ons !!!

      Même un gamin du premier cycle ne se permettrait pas d’avancer de telles inepties !!!

      Avec de telles affirmations, je comprend maintenant pourquoi Madagascar à tant de mal à s’en sortir !!!

    • 21 octobre 2014 à 13:16 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      Ce ne sont pas des affirmations gratuites, n’en déplaise à Iarivo. C’est une triste réalité que tous les Malgaches déplorent. C’est là toute la différence entre nous et les pays démocratiques, des règlements de compte personnels entre des politiciens véreux n’ont jamais pris, ailleurs, des millions d’âmes comme otages. Arrêtez de faire l’autruche en me demandant des preuves, la mafia malgache a pris soin d’effacer toute trace des gamineries de l’individu que vous défendez bec et ongles.
      Vous avez fini par reconnaître le trafic de bois de rose auquel votre camp s’est livré avec délectation pendant sa virée, bon début…Mais vous continuez à nier, avec une mauvaise foi que j’ai rarement vue, le coup d’état qui a propulsé votre gourou à une place qu’il n’aurait jamais dû occuper. Le costume était trop grand, voyez la faillite où ça nous a amenés.
      C’est avec des gens comme vous qui refusez l’évidence, qui n’acceptez pas la contradiction que ce pays perd son temps. Comment voulez-vous qu’il s’en sorte ?

  • 20 octobre 2014 à 09:23 | iarivo (#5822)

    Le gourou-charlatan marc ravalomanana s’est donc "jeté dans la gueule du loup" !!!

    C’est très bien et c’est l’expression même de toute son intelligence, son génie, sa vision !!!

    Maintenant la seule issue possible, logique, cohérente, réaliste c’est la continuité dans le processus judiciaire et pénal : que marc ravalomanana exécute sa peine, les travaux forcés à perpétuité, dans un bagne bien sécurisé !!!

    Et ce n’est pas "500" guignols fanatisés qui vont empêcher l’exécution de cette peine !!!

    Gardons une quinzaine de jours en résidence surveillée l’ex-président démissionnaire, le temps que la situation se décante tout en observant et analysant les positions et les réactions des uns et des autres !!!

    Puis il suffira de déplacer ponctuellement à Antsiranana une Cour pénale pour les sanctions qu’il encourt lui soit dicté de vive voix.

    • 20 octobre 2014 à 13:54 | Jacques (#434) répond à iarivo

      " Gourou-charlatan "
      Couplet tant revu et psalmodié,
      "Zanak’i dada "
      Refrain tant récité et fredonné
      " Marc Ravalomanana "
      Sobriquet de mon cœur,
      De vous je ne pourrai m’en passer
      Quand bien même GTT m’eût déculotté.

      Dur, dur de se refaire.

    • 20 octobre 2014 à 14:08 | iarivo (#5822) répond à Jacques

      Ce sont là les seules répliques que avez ???

      Je m’en doutais bien depuis un bon bout de temps !!!

      Vous n’avez jamais eu de quelconques arguments pour défendre votre idole, votre gourou-charlatan qui vous manque tant !!!!

      C’est certainement pour cela que, comme un gamin, vous aimez jouez avec les couleurs, cela vous donne l’impression d’être plus important ou intelligent (!) autant que d’autres remplisse leurs commentaires de vulgarité, de grossièreté ou même d’imsultes pour meubler la conversation faute d’avoir à débattre intelligemment !!!

      Merci toujours !

    • 20 octobre 2014 à 14:32 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      Un processus judiciaire digne du démocrate que vous êtes ! Vos amis étaient juge et partie !!!!!!!!
      Refaites le procès, mais en respectant, cette fois, les règles élémentaires de justice et d’équité, qu’il soit à charge et à décharge.
      Ravalomanana doit comparaître mais ceux qui, de l’autre côté, ont appelé le peuple à se révolter (en se gardant bien d’apparaître en première ligne, une balle perdue, c’est mieux pour les copains, quel courage... )doivent aussi répondre de leurs actes.

    • 20 octobre 2014 à 17:20 | Jipo (#4988) répond à zanadralambo

      la bijection ? connais pas ...

    • 20 octobre 2014 à 17:39 | mpamely (#7910) répond à Jacques

      parler du courage du DJ ??

      - En voici quelques exemples : Le 26 janvier 2009, il a envoyé les gros bras d’ambany tanana soudoyé de quelques billets d’ariary pour bruler, saccager, détruire tous les magasins de la capitale. Le DJ se met au chaud dans son QG à ambatobe et à ambodivona.
      - Le 07 février 2009, il a donné sa bénédiction aux gros bras d’aller conquérir le palais d’ambohitsirohitra tandis qu’il a fait demi tour pour se cacher à ambatobe.
      - Lorsque les militaires ont décidé de l’arrêter à ambatobe, il s’est caché dans une voiture de l’ambassade de France pour être exfiltré de sa maison et se cacher comme un petit lapin dans le local de l’ambassade de France.

      Voilà l’homme le plus courageux de iarivo padesm !

    • 21 octobre 2014 à 00:20 | iarivo (#5822) répond à zanadralambo

      Et quand Didier Ratsiraka avait été condamné, ses accusateurs n’étaient-ils pas aussi juge et partie ???

      De même pour les Pety Rakotoniaina, les Roland Ratsiraka, les Jean Eugène Voninahitsy et des dizaines d’autres, leurs accusateurs n’étaient-ils pas aussi juge et partie ???

      Votre gourou-charlatan avait-il respecté les règles élémentaires de justice et d’équité, qu’il soit à charge ou à décharge, lorsqu’il était à la magistrature suprême ???

      L’idéal serait que TOUS les procès rendus entre 2002 et 2009 soient revus, rejugé dans le fond autant que dans la forme !!!

      Quant aux évènements qui se sont déroulé à Madagascar depuis fin 2008, ils seront analysé, apprécié, évalué et jugé dans leur globalité parce qu’ils ne sont que le produit, le résultat, la conséquence de 7 années (2002 à 2008) de malversations commises au sommet de l’Etat malagasy !!!

      La Vérité s’en ressortira et les responsabilités identifiés mais pour cela il faudra que préalablement le "cas ravalomanana" soit clôturé, soldé pour que nous puissions prendre le recul nécessaire face à cette crise !!!

    • 21 octobre 2014 à 10:04 | mpamely (#7910) répond à zanadralambo

      Vue la tournure des évènements avec cet appel au calme soudainement lancé par lalao ravalo, il semble qu’un deal est en train de se concocter entre le Hery et la mouvanse ra8.

      Probablement, le contenu du deal serait le soutient de la mouvanse ra8 au régime du HVM.

      Dans ce cas, le iarivo verra rouge car tout cela sera se fera au détriment bien évidemment du MAPAR du DJ.

      Personellement je suis contre le soutient de la mouvanse ra8 à ce Hery Very Maina car ce sera une alliance contre nature et contre l’intérêt de la nation et du peuple en général puisqu’il faut donner caution aux trafiquants de bois de rose, aux pilleurs d’or, aux spoliateurs de terre, aux karana et aux aux intérêts des frantsay !

      Mais les députés de la mouvanse et l’entourage de lalao ne sont pas dada ravalo ! Ce sont des retourneurs de slips et de culottes à grande vitesse pour la défense de leur ratio et de leur prestige ! Apparemment ils ont réussi à embobiner lalao qui est assez perdue en politique sans ravalo !

      Ils sont prêts à sacrifier dada ravalo au nom de soit disant la paix sociale , de la stabilité politique et de la légalité mais en réalité au nom de l’argent, de l’honneur, du prestige et des intérêts matériels !

      Le DJ sera éliminé politiquement (une très bonne chose) mais la mouvanse ravalo perdra aussi son âme car le HVM cherchera à tirer profit ( tôt ou tard) pour lui seul la couverture de SA réussite dès lors qu’il se sent fort.

      Bonjour le dégât en 2018 lors de la prochaine élection présidentielle. Le Hery bottera le cul de la mouvanse ra8 et se comportera comme le nouvel homme fort de madagasikara soutenu par la france et les karana !

    • 21 octobre 2014 à 13:41 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      Nous y voila ! Iarivo fait le parallèle entre le bouffon de 75 et Ravalomanana. La situation n’était pas la même, les circonstances exceptionnelles d’alors ont amené des dérives que je regrette. J’ai deux frères qui ont été pourchassés à Nosy be par les sbires de l’individu que vous défendez, ils n’ont dû leur salut que par la fuite en abandonnant sur place toutes leurs affaires qu’ils n’ont, du reste, jamais récupérées. Dans sa colère, après des années de frustration, de brimades et de dictature (qu’apparemment vous n’avez pas vécues, à moins que vous n’ayez aussi fait partie du système), le peuple s’est vengé contre ses bourreaux ; des magistrats zélés ont rendu une justice un peu expéditive qui a amené des dérapages. Ce que je regrette…
      Mais vous ne pouvez pas comparer le sort qu’a connu votre amiral de pacotille (qui se pavane en donnant des leçons de morale à un peuple qu’il a asservi pendant 30 ans !!!!!!!!) avec celui de Ravalomanana. Vous et moi lui devons, encore une fois, une reconnaissance éternelle pour nous avoir débarrassés d’une vermine. Ce qui ne m’empêche pas d’avoir un droit d’inventaire sur les dernières années du mandat de Ravalomanana où son arrogance lui a fait faire n’importe quoi.

    • 21 octobre 2014 à 14:01 | zanadralambo (#7305) répond à mpamely

      J’espère que l’appel de Mme Ravalomanana n’est pas dicté par des calculs bassement politiciens. Elle s’est calmée apparemment après avoir appelé à une insurrection où, encore une fois, seuls les naïfs se seraient fait tabasser sur la Place du 13 mai.
      Ce pays a besoin de calme, s’il ne veut plus des dirigeants en place, si mal élus qu’ils aient été, il faut attendre les prochaines élections. Une énième pseudo révolution nous entraînera définitivement dans le chaos.
      Je ne partage pas vraiment votre foi en l’homme providentiel que vous croyez voir dans Ravalomanana. J’ai cru en cet homme, mais les dernières années de son mandat m’ont déçu.
      On va me dire qu’il a changé…Non, au fond, non. La preuve, il est revenu en catimini. Il n’aurait pas pu rester tranquille ? Il a fallu qu’il l’ouvre, qu’il rameute la foule, quitte à créer des troubles alors que son peuple crève déjà sous le poids de la faillite que les dirigeants successifs de ce pays, dont lui, ont causée par leurs comportements égoïstes…
      Et puis mettre toutes nos erreurs sur la France, c’est un peu facile. Ce n’est pas la France qui a mis en place l’autre enflure de 1975, 1er responsable de nos malheurs ! Justement, c’est parcequ’il a remplacé la France par ses amis soviétiques et nord-coréens que nous sommes dans la m…

    • 22 octobre 2014 à 13:36 | tsimahafotsy (#6734) répond à zanadralambo

      J’aurais pu écrire à chaque fois la même chose que vous Zanadralambo !
      J’ai abandonné toute tentative de discussion avec les fanatiques du Dj et les zanak’ i dada. Leur action, c’est régler des comptes, prendre leur revanche.
      Le sort de la population jetée dans les affres de la misère et de l’insécurité est le dernier de leurs soucis !
      C’est affreux ! Nous sommes tous en train de payer collectivement pour ces k.o.n.n.a.r.d.s !

    • 22 octobre 2014 à 15:01 | zanadralambo (#7305) répond à tsimahafotsy

      Bonjour, compatriote.
      Moi aussi, des fois, je suis fatigué de discuter avec les fanatiques de tous bords, les partisans de Rajoelina sont cependant les plus virulents. Des arguments fallacieux, à l’emporte pièce, genre prouve moi que je n’ai pas raison, sinon tu la fermes… Le plus dangereux, c’est Iarivo, il enrobe ses contre-vérités dans de jolies formules. Droit dans ses bottes, vous êtes avec lui, ou vous avez tout faux. Vous êtes forcément dans l’erreur parce que vous ne pensez pas comme lui. Je n’ai jamais vu quelqu’un nier l’évidence avec autant d’aplomb et de mauvaise foi. Des fois, je n’ai pas envie de répondre à ses provocations, à ses affirmations gratuites, puis je réagis, je ne vais quand même pas le laisse dire tout et son contraire ! C’est Eric Zemmour dans sa plus mauvaise version. Je me demande s’il ne fait pas partie de cette bande de coquins qu’il défend avec autant de fougue…Plus d’une fois, en parlant des putschistes, il a dit « nous… nous avons dû…nous avons été obligés…on n’a pas pu faire autrement … ».

      Amitiés.

    • 23 octobre 2014 à 00:02 | tsimahafotsy (#6734) répond à tsimahafotsy

      Bonsoir compatriote !
      Je ne vous le fais pas dire ! Eric Zemmour dans sa plus mauvaise version ! lol !
      Et encore, c’est trop flatteur pour ce môssieur Iarivo !

  • 20 octobre 2014 à 09:35 | harmelle (#5862)

    Réponse oubliée : à la question d’être ou non favorable au retour de MR ma réponse est oui , milles fois oui ! Premièrement car il faut à mon sens que Madagascar intègre au moins au niveau des droits de l’homme le concert des nations : empêcher un homme de voyager à sa guise et surtout de rentrer sur la terre où il est né est digne du moyen âge pas du 21 eme siècle . D’autre part maintenir une image de mythe ,de martyr , de tout puissant empêché de s’exprimer est néfaste : 500 manifestants pro MR remettent les pendules à l’heure sur la puissance tant exprimée....Enfin malgré toutes les critiques apportées au temps de pouvoir de MR ( dont certaines sont forcément justes ) il faut reconnaître à MR une vision qui a permis la réalisation d’un certain nombre de choses positives que ni Ratsiraka et encore moins Rajoel ont laissé derrière eux !
    Pour tout celà , au vu du misérabilisme de l’opposition en espérant que MR se plie au jeu démocratique et joue son rôle d’opposant jusqu’en 2018 je pense ( bien que tout le monde s’en foute ! lol ! ) que oui il est de bon ton que MR soit de retour sur son sol !
    NB : Une révision du procès de la tuerie du palais me semblerait être un excellent point à marquer pour Hery .

    • 20 octobre 2014 à 09:46 | Isambilo (#4541) répond à harmelle

      D’accord sauf sur le nota bene. Réviser le procès sur les tueries d’Ambohitsirohitra serait mortel pour Rajaonarimampianina. Non pas pour son éventuelle responsabilité personnelle (que je ne pense pas engagée sauf si c’est un imbécile fini) mais parce que les anciens de la HAT feraient tout pour que ça n’ait pas lieu.
      La seule solution serait une amnistie générale, hypocrite mais moins sanglante.

    • 20 octobre 2014 à 11:16 | betoko (#413) répond à Isambilo

      Parce que vous croyez qu’une amnistie générale ne serait pas sanglante ?
      Comment vous réagir ceux qui se sentent frustrés . D’après mes sources nombreux sont qui étaient victimes des abus de pouvoir de Marc Ravalomanana entre 2002 et 2008 sont en train de collecter le maximum de preuves dans le but de monter au public lors d’une réunion hypothétique VÉRITÉ ET RÉCONCILIATION , idem ceux des victimes de 1991 concernant les abus Didier Ratsiraka et de 2009 à 2013 concernant Andry Rajoelina
      Si on ne mettrait pas tout sur la table , jamais nous nous en sortirons , mais déjà faudrait mettre en place de quoi on va parler et qui va (ou vont) et quelle sera la méthode à adopter pour que certains n’utilisent pas cette histoire de vérité et réconciliation en leur faveur

    • 20 octobre 2014 à 13:58 | kakilay (#2022) répond à betoko

      "Si on ne mettrait pas tout sur la table , jamais nous nous en sortirons" : mais on s’en sortira, en désignant Ra8 comme le seul responsable. Pas de coup d’Etat, pas d’atteinte à l’ordre public, que la CI a tout faux en ne reconnaissant pas le pouvoir du pt, que de la responsabilité : il faut désigner un bouc émissaire.

      Le travail intellectuel est achevé.

      Pour avoir raté le show de Ratsiraka, j’ai pu me rattraper hier soir : et tout le monde se drape du linceul de l’innocence. Et le défilé des vmsa : lamentable. Tous derrière le pt hier : tous avec hr aujourd’hui : malheur au vaincu. La promotion de la vertu du vice dont beaucoup excerquent. La forme d’intelligence qui hante nos institutions. La continuité dans la mare. Je n’ai pas l’âme des "tsindrio fa lavo", même dans les bagarres des cours de récréation.

      Se réfugier derrière le procès de Ra8, l’ériger comme LA référence morale des bien-pensants : c’est petit et mesquin.

      Alors, Oui ! je me range avec ceux qui veulent la Vérité si telle est la voie : je me range derrière le FFKM. C’est un engagement, une responsabilité. A un moment, il faut choisir : La justice des vainqueurs pour moi n’est pas la Justice. C’est de l’égoïsme : c’est ma conscience qui n’est pas en paix devant la paix des lâches. Crier avec les loups, manger avec la charogne : très peu pour moi.

      La paix du VMSA : avis aux amateurs !

      Oui à la réconciliation nationale sous l’égide du FFKM !

    • 20 octobre 2014 à 14:21 | iarivo (#5822) répond à kakilay

      Le FFKM ne pourra engager une quelconque démarche que lorsqu’il aura fait le ménage en son sein !!!

      Il n’y a pas plus ridicule que celui d’imaginer que ceux qui ont participé en direct aux malversations du présidents démissionnaire, que ce soit comme coauteurs ou complices, puissent être les maîtres du jeu dans un scénariob de réconciliation !!!

      Que la FJKM purge d’abord et préalablement ses instances à tous les niveaux avant de venir prétendre jouer un quelconque rôle dans cette négociation puisque c’est bien de cela qu’il s’agit !!!

      C’est une condition sine qua none !!!

    • 20 octobre 2014 à 14:30 | manga (#6995) répond à betoko

      Betoko,
      M’est-t-il nécessaire de conclure que suite à votre post, le soulèvement du 2009 par les 80000 personnes/jour d’Isandra n’est que pur mensonge si ce n’est qu’aujourd’hui qu’ils comptent collecter des preuves durant le régime de Ra8 ? Êtes-vous conscient de la gravité de vos imaginatives et ridicules démonstrations pour convaincre et pensez-vous vraiment que ce soi-disant procès ne nécessiterait l’exhumation du regretté Philibert TSIRANANA que du Colonel RATSIMANDRAVA ? Et de quelle manière vous laissez pour compte votre leader charismatique comme étant la récente et principale cause de ce que le peuple a vécu et continue à vivre. Vous ne cessez de recueillir des témoignages qui ne font que vous enfoncez donc compromettre ce ou ceux que vous souhaitez soutenir. Personne n’a pu deviner cet évènement et ne croyez jamais que Ra8 était mis devant le fait accompli car c’est tellement bête de votre part.

    • 20 octobre 2014 à 14:44 | kakilay (#2022) répond à iarivo

      Voyez vous,
      mon garde fou
      pour ne pas devenir misanthrope :
      il ne faut pas demander
      aux hommes d’être des anges.

      Et c’est cela qui me permet,
      de ne pas sombrer
      dans votre idéal de pureté,
      avec quoi
      on a pu ériger des camps,
      et alimenter des fours ...

      Et c’est pour cela aussi
      que je suis pour
      la réconciliation nationale...

      Avec le FFKM,
      surtout,
      parce que
      les hommes
      ne sont pas
      des anges ...

  • 20 octobre 2014 à 09:47 | iarivo (#5822)

    A défaut de ne pouvoir se (re)constituer un groupe parlementaire HVM (une véritable chimère, un fantasme), la seule issue politique de Hery Rajaonarimampianina serait de renouer avec le MAPAR !!!

    Toute autre alliance, tout particulièrement avec la mouvance ravalomanana, serait contre nature, monstrueuse pour ne pas dire incestueuse !!!

    Seuls les esprits tordus (les fanatiques entre autres) peuvent l’envisager et il n’en manque pas de ceux-là (sur les forum et ailleurs !)

    Le MAPAR et ses alliés "naturels" doivent recomposer ensemble pour former à eux seuls une majorité absolue stable à l’Assemblée nationale.

    L’enfant prodige sera alors contraint de revenir au bercail, à ses premiers amours s’il veut continuer à présider l’État malagasy !!!

    "Se soumettre ou se démettre !"

    • 20 octobre 2014 à 10:13 | Isandra (#7070) répond à iarivo

      Je suis tout à fait d’accord avec vous,...

    • 20 octobre 2014 à 11:22 | betoko (#413) répond à iarivo

      Hélas jusqu’ à maintenant Hery Rajaonarimampianina ne veut pas entendre parler du MAPAR , mais s’il est sur un siège injectable peut être qu’il va changer d’avis . En ce moment Hery Rajaonarimampianina est menacé de destitution , car le PMP n’existe plus et les députés Pro-Ravalomanana seront dans l’opposition et reste à savoir avec quels députés ils vont s’aligner pour pouvoir destituer Hery Rajaonarimampianina

    • 20 octobre 2014 à 12:14 | Tiaray (#7876) répond à betoko

      Ce n’est pas Hery qui ne veut pas du MAPAR, c’est la communauté internationale. Qui voudrait prêter de l’argent à un gouvernement truffé de putschistes ???? Des "sans qualité" resteront des "sans qualité" à vie ... Ils n’ont aucune valeur ni morale. C’est une question d’éducation : exister par le bling bling et non par l’effort.

    • 20 octobre 2014 à 13:19 | racynt (#1557) répond à iarivo

      Son aquellos que han perdido su interés en la transición que odian Ravalomanana. Salades para la reconciliacion

    • 20 octobre 2014 à 13:20 | racynt (#1557) répond à racynt

      Saludos para la reconciliacion

    • 20 octobre 2014 à 13:54 | iarivo (#5822) répond à Tiaray

      Et où avez-vous trouvé toutes ces affirmations gratuites à la tsimahafotsy ???

      Vous n’arrivez pas à mesure le ridicule dont vous faites preuves dans vos propos !!!

      D’abord il faut bien savoir qui est ou sont putschistes, et même si putschiste il y en a !!!

      Putschiste, kudeta, etc., s’était un vocabulaire facilement utilisable pour tromper et manipuler les foules afin d’en profiter pour remettre au pouvoir le gourou-charlatan !!!

      A défaut, apportez-moi la preuve ou les justificatifs qu’il y avait bien eu un kudeta à Madagascar, et par conséquence des putschistes !!!

      Question que vous vous êtes certainement jamais posé, préférant se contenter de croire à ce qu’on raconte plutôt que d’aller vérifier et se poser les questions du QUI, POURQUOI, COMMENT, QUAND !!!

      Ensuite, les "grandes" puissances n’avaient, et n’ont toujours, aucun scrupule ni valeur morale à travailler, à échanger avec n’importe quel régime, le pire soit-il, si leur intérêts économiques ou stratégiques pouvaient en tirer profit !!!

      Et réciproquement, ils pouvaient renverser un régime démocratiquement élu s’ils se trouvaient menacé dans ses intérêts par celui-ci !!!

      L’argent n’a point d’odeur !!!

      Le problème qui se pose c’est que le gouvernement américain s’est senti humilié sur la façon dont son ambassadeur avait été traité lors des évènements à l’épiscopat d’Antanimena en 2009 !!!

      Mais qu’est-ce que cela peut représenter lorsque d’énormes intérêts économiques, financiers et stratégiques sont en jeu ???

      Hery Rajaonarimampianina était pourtant bien un des hommes clé de la HAT, il figurait aussi dans la liste des 107 personnalités sanctionnées comme plusieurs de ses ministres actuels, et en plus il a mené sa campagne présidentielle acac l’aval, le soutien et les finances du MAPAR ...

      ... alors pourquoi les États-Unis se sont précipité à le reconnaître comme Président de la République alors même qu’il n’avait pas encore désigné son premier ministre (qui aurait pu être Andry Nirina Rajoelina) ???

      >>> Vous êtes-vous au moins posé la question ??? J’en doute fort !!!

    • 20 octobre 2014 à 14:52 | kakilay (#2022) répond à iarivo

      Être...

      Entre deux alternatives,
      une troisième,
      non formulée
      est toujours possible :
      car à quoi bon penser,
      si la pensée est binaire ...

    • 20 octobre 2014 à 15:22 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      C’est dans votre négation du putsch que vous êtes le moins crédible !!!!!Vous êtes tout simplement ridicule en criant au complot dont votre gourou serait victime ; alors, comme ça, il se serait retrouvé par miracle au pouvoir alors que le président en place a dû son salut par la fuite dans la voiture de l’ambassade des Etats-Unis ? Vous détenez la vérité, tous ceux qui ne partagent pas votre dévotion pour le jeune écervelé qui a enfoncé le pays sont des menteurs, ben voyons. C’est vous le fieffé menteur, vous savez pertinemment qu’il y a eu un coup d’état, vous et moi sommes des privilégiés qui ont accès aux médias internationaux. Tous les journaux, tous les magazines que vous et moi avons lus à l’époque étaient unanimes sur ce constat. Ce sont tous des menteurs ? Les reporters de RFI qui ont couvert, sur place, ces évènements douloureux ont inventé ce qu’ils racontaient dans leurs reportages ?
      Tant de mauvaise foi révolte le citoyen que je suis. Tout, vous avez le droit de tout critiquer, mais à titre constructif…vous n’avez pas le droit, instruit comme vous êtes, de faire des affirmations aussi fausses.

    • 20 octobre 2014 à 19:26 | iarivo (#5822) répond à zanadralambo

      De quel gourou parlez-vous qui en serait victime ???

      Le seul gourou, et charlatan en plus, que je connais se trouve actuellement en résidence surveillée à Antsiranana !!!

      Soyez plus précis et véridique dans vos affirmation gratuite pour qu’on vous prennes au sérieux !!!

      S’il y a eu un quelconque coup d’état en 2009, démontrez le moi, ce ne doit pas être si difficile que cela !!!

      Si victime il y a eu (de ce soit disant coup d’état), donnez-nous son nom !!!

      Parce que jusqu’à présent nous parlons dans le vide et faisons allusion qu’à des fantômes sortis tout droit de votre imaginaire !!!

    • 20 octobre 2014 à 19:47 | iarivo (#5822) répond à zanadralambo

      Comme tant d’autres "Zanak’i Dada" vous voilà, vous aussi, à prendre comme preuve que c’est un coup d’état parce que d’autres l’ont signifié sous une forme ou une autre !!!

      Et le plus comique c’est que vous faites allusion à RFI, cette radio tant méprisé par les "Zanak’i Dada" parce que supposé être à la solde de la françafrique !!!

      Cela me rappelle à cette soirée où, lors d’un conférence sur le devenir politique à Madagascar à la veille des élections, pour répliquer à mes remarques pertinentes, un "Zanak’i Dada" m’avait hurlé avec violence et vulgarité du haut de son perchoir que c’était bien un coup d’état tout simplement parce que Sarkozy l’avait dit !!!

      MDR, LOL, XPTDR !!!

      Tout ce tralala pue la mise en scène et on veut nous l’ingurgiter sans réagir !!!

      N’aurions-nous plus suffisamment d’intelligence et de neurones pour pouvoir réfléchir par nous-mêmes, observer intelligemment, analyser du bien fondé de tous ces écrits et rumeurs qui courent dans les médias et ailleurs pour en tirer une conclusion plausible et vérifié, cohérent et qui tient debout ???

      ... plutôt que de se laisser abreuver passivement de toutes ces désinformations ???

      RFI et tout autres médias internationaux ne font que retranscrire les informations que les journalistes nationaux et locaux leur transmet !!!

      RFI et consorts ne peuvent pas établir une analyse réelle de la situation dans sa globalité puisqu’ils ne dispose que de brides d’information !!!

    • 20 octobre 2014 à 20:12 | lanja (#4980) répond à iarivo

      Pas de financement, pas d’investissement, insécurité , chômage sans précédent, délestage quotidien ... ce sont des affirmations gratuites ... vous êtes seul à savoir la vérité et la réalité ... tout va bien !

    • 20 octobre 2014 à 20:28 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      Jusqu’à preuve du contraire, RFI a toujours eu un correspondant sur place. Tout le monde ment, sauf vous. Il n’y a pas eu de coup d’état, ben voyons, encore une fois, l’unanimité de la presse internationale s’en est fait l’écho. Elle ne fait que reprendre les mensonges de la presse locale, dites-vous…Déjà, quel mépris vis-à-vis de nos journalistes, dites tout de suite que ce ne sont que des colporteurs de ragots !!! Ben oui, ils font dans la désinformation, selon Iarivo.

      C’est vous qui devez arrêter avec votre suffisance, vous décretez et on doit gober ? Vous savez à qui vous me faites penser ? A Zemmour qui a raison contre tout le monde. Même argumentaire négationniste, mêmes contre-vérités assénées à coup de « moi, je sais ; en face, vous êtes tous dans le bien-pensant et vous vous laissez piéger par la désinformation…Moi contre le monde entier… ».

    • 20 octobre 2014 à 20:40 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      Et puis, arrêtez de me taxer de pro-Ravalomanana. Ce n’est pas parce que je dénonce les méfaits de la clique de votre gourou que je suis forcément pour l’autre. Encore une fois, le raccourci est trop facile, je suis même sûr que vous n’y croyez pas.
      Plus d’une fois, j’ai dénoncé les dérives de Ravalomanana (en lui reconnaissant cependant un immense service rendu à la nation : celui de nous avoir débarrassé d’un usurpateur . Pour ce fait d’armes, vous et moi devons lui être éternellement reconnaissants !!!!!!!!).

  • 20 octobre 2014 à 10:00 | Isandra (#7070)

    Les deux dernières hypothèses de Ndimby me paraissent s’approcher la vérité...Malheureusement, peut être, nous ne connaîtrons jamais la vérité, la vraie,...!?

    L’équipe de Hery dans l’embarras...? C’est normal, c’est comme ça que ça se passe quand on a affaire avec les novices,...les indécis,...mais avides de pouvoir,...

    La seule solution pour sauver ce régime, c’est le rapprochement de HVM et MAPAR qu’ils oublient leur orgueil. Cela pourrait facile, du fait qu’ils ont un ennemi commun le Charlatan-Dictateur, qui cherche tous les moyens pour revenir au pouvoir, ayant rage de vengeance, même objectif de faire régner la liberté, la démocratie, développer Madagascar,...

  • 20 octobre 2014 à 10:11 | Isambilo (#4541)

    Effectivement Ravalomanana boit du petit lait mais pas pour longtemps parce que la situation est intenable aussi bien pour lui que pour Rajaonarimampianina qui est au pouvoir depuis 2009 quand même, on a tendance à l’oublier .
    Rajaonarimampianina est obligé de négocier avec Ravalomanana sinon le robinet financier restera fermé. Et c’est la possibilité de détourner quelques millions par ci par là qui s’éloigne, et les bénéficiaires potentiels au pouvoir s’éloigneraient de lui en même temps.
    Ravalomanana est obligé de négocier au moins par amour propre, mais aussi pour retrouver ses biens (le mot n’est peut-être pas le plus juste). Mais il lui faudra en rabattre beaucoup compte tenu du nombre minuscule de ses inconditionnels samedi dernier.

    • 20 octobre 2014 à 11:26 | betoko (#413) répond à Isambilo

      Je ne crois pas que à cause de Marc Ravalomanana le robinet soit fermé . Aucune institution internationale n’avait mis comme condition pour que le robinet soit ouvert "le retour de Marc Ravalomanana"

    • 20 octobre 2014 à 12:16 | Tiaray (#7876) répond à betoko

      Justement, SI !

    • 20 octobre 2014 à 12:45 | Jipo (#4988) répond à Tiaray

      Je confirme, mais devant le déni et obstination de l’ intéressé , je ne peux que penser que ce soit cause perdue .

  • 20 octobre 2014 à 10:38 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalamo alaikoum

    En tant que événement de la semaine à Tana, à Mada et en Afrique, le retour est un succès : Annoncé depuis plusieurs années, il s’est en réalisé contre vents et marrés.
    Tout a été écrit sans gant/complaisance dans cet éditorial.
    Le retour de RA8 à l’image d’un miroir a permis également de clarifier la position politique des uns et des autres, obligés par la force des événements de se positionner : la ration ou la conviction ? C’est le cruel dilemme du moment.

  • 20 octobre 2014 à 11:09 | rayyol (#110)

    Le deal il est evident Et ne pas le voir releve d une tres grande naivete Mais ce qui est certain personne ne s attendait a ce genre de discours de la part de Ravalo Celui ci est un opportuniste et il a tenter sa chance Et il va le faire a chaque occasion Il n est absolument pas fiable pour aucune entente La nature du serpent il ne se domptera jamais Et tentera continuellement de mordre C est ce qui fait sa force Ceux qui ne se méfient pas seront mordu n en doutez pas Tant qu il sera en liberte et tant qu il aura un souffle de vie il en sera ainsi

    • 20 octobre 2014 à 11:14 | rayyol (#110) répond à rayyol

      Il n a qu une idee en tete reprendre le pouvoir Il y restera plutôt sa vie que de ne pas voir sa volonte accomplie.Il est prêt a tout s il retrouve juste un peu de moyen .Tuer si c est necessaire ne represente aucun probleme pour lui .Le gouvernement ne sait pas quel monstre il a entre les mains

    • 20 octobre 2014 à 13:00 | betoko (#413) répond à rayyol

      Et si par malheur il retrouve son siège , je crains le pire ...

    • 20 octobre 2014 à 15:18 | kakilay (#2022) répond à betoko

      Le chant des rossignols !

  • 20 octobre 2014 à 12:24 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    Il me semble que le premier scénario avancé par l’éditorialiste est le plus plausible. Tout ce qui a été préparé pour ce retour de l’ancien président a été concocté d’un commun accord par le trio Hery-Ravalomanana-Ratsiraka, et cela afin de pousser le Mapar et ses partisans à intégrer le schéma de reconciliation avec indemnisation des victimes, y compris TIKO et les grands barons de l’AREMA, et faire d’une pierre deux coups : bloquer l’ambition de Rajoelina de revenir aux commandes en 2018.
    je pense fermement que tout ce que ravalomanana disait au cours de cette fameuse conférence de presse lui a été dicté de façon à ce que le Mapar puisse se positionner derrière Hery.
    C’est une question de sous et d’ambition : ravalomanana veut bien redynamiser TIKO avec le fruit des indemnisations et partager le gateau avec les barons du régime en place en tant qu’actionnaires, et le marin d’eau douce ou un de ses dauphins désignés veut bien, et il ne s’’en cache pas du tout, se repositionner pour la reconquête de la magistrature sûpreme en 2018.
    et qui seront les dindons de la farce dans tout ça ? le Mapar et le Magro...

    • 20 octobre 2014 à 14:38 | iarivo (#5822) répond à Vohitra

      marc ravalomanana n’a qu’une seule idée en tête, une seule obsession, celle de récupérer sa fortune malhonnêtement acquise !!?

      Et pour récupérer cette fortune, une seule possibilité : revenir au pouvoir !!!

      Et tous les moyens seront bon pour y parvenir, y compris celui de pactiser avec son pire ennemi !!!

      Il l’a déjà fait avec Didier Ratsiraka et Albert Zafy, puis avec Hery Rajaonarimampianina alors pour ne va-t-il pas aussi tenter de courtiser Andry Nirina Rajoelina ???

      il a déjà officiellement déclaré qu’il était prêt à travailler avec le MAPAR pour faire front commun dans l’opposition contre le régime Hery Rajaonarimampianina !!!

      L’argent n’a point d’odeur !!!

    • 20 octobre 2014 à 15:27 | zanadralambo (#7305) répond à Vohitra

      Le dindon de la farce ? Le pays, pardi. Une réconciliation...un Yalta à la malgache.

  • 20 octobre 2014 à 13:11 | racynt (#1557)

    Nuestro ex presidente realmente tiene "los cojones",
    No puedo decir lo mismo de Andry Rajoelina y Hery Rajaonarimampianina.

    • 20 octobre 2014 à 16:14 | Isambilo (#4541) répond à racynt

      Clemenceau decia tambien que Lyautey tenia cojones en las nalgas pero no eran los suyos.
      Por el momento el tio se pasa las vacaciones en una celda.

  • 20 octobre 2014 à 14:31 | kakilay (#2022)

    Ainsi donc, après cet édito, l’heure serait à la mise à mort, de l’homme qui a sauté sans parachute : l’heure serait venue de l’achever.

    Et pourtant : les grandes décisions se prennent au bord de l’abîme disait Hegel. Toujours Hegel : l’oiseau de Minerve ne se lève qu’à la nuit tombée. La charogne se déplace en meute.

    500 Zigotos ?

    Que le parti des courageux donnent tout simplement l’autorisation de se rassembler, pour que l’on puisse se compter. Tana avec les enfants de chœur du pt ? A-t-on déjà oublié les résultats du premier tour ? La rue n’est peut-être le lieu de prédilection, le paradis des pro-Ra8. Ils ont compris peut-être que le monde a changé, que certains, pas les mêmes, ont cru bon de faire une loi sur la cybercriminalité. Pourquoi, après la place de la démocratie, vouloir contrôler aussi cette espace de liberté qui n’appartient pas aux incultes, aux allergiques de l’écrit ? Le niveau y est peut-être meilleur pour ne pas sombrer dans la médiocrité ambiante. Pourquoi tant de foin pour des escarbilles, disais-je ? Pour peu que l’on comprenne que "foin" vaut aussi "tapage". Ra8 vaut-il encore un édito de plus ? Son sort n’a-t-il pas été réglé lors de ce procès de toutes les justices ?

    Il suffit de l’éxécuter : vous en êtes sûrs ?
    Et silence ! :
    on tourne , en rond ?
    Le cercle des poètes vsma ?

    L’Ecclesiaste : toute chose a son temps.

    Beaucoup se pose encore la question de ce que veut dire "temps" dans cette phrase. Est ce une mauvaise traduction ?

    http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20141013-hong-kong-joshua-wong/

    Quand un homme
    pousse tout un chacun
    à sortir de son silence
    et de prendre position
    par son saut
    sans élastique (?) :

    cela me laisse songeur...

  • 20 octobre 2014 à 15:04 | Jacques (#434)

    Un rapprochement de l’équipe dirigeante avec le Mapar, selon le "contenu" de quelques "cervelles" d’internautes du forum.
    Effarante comme trouvaille. Et l’on s’étonne quant aux raisons d’échecs récurrents du bled en matière de "développement". Ils n’ignorent pourtant pas que Mapar au pouvoir n’est ni plus ni moins qu’un retour aux affaires des "crocos" de l’ex-Transition, ceux-là même qui -sous les yeux du peuple- ont relegué aux oubliettes tous les principes de moralité et de la décence. Il est vrai que les comiques à la barre actuellement n’ont pas les valseuses assez solides pour gérer ce pays mais de là à restituer babakotoland à une horde de hyènes inassouvies cela ressemblerait à l’étron de cochons saupoudré de fèces de chiens (Traduction d’un vieil adage paysan du Nord).

    • 20 octobre 2014 à 15:42 | zanadralambo (#7305) répond à Jacques

      Ils prônent un rapprochement entre pourris. Garder le pouvoir à tout prix, quitte à sacrifier l’intérêt supérieur de la nation qu’ils invoquent à tout va, et dont au fond ils n’ont rien, mais strictement rien à foutre !

      Dans un Etat démocratique, les hommes politiques qui accèdent au pouvoir le font par une alternance qui obéit à des règles inscrites dans une Constitution qui s’impose à tous, et que tous respectent. Dans un Etat qui mérite ce nom, les dirigeants n’ont qu’un souci, laisser leur nom dans l’histoire. Chez nous, ce souci-là n’est que le cadet de leurs ambitions, se servir d’abord, servir la famille et les copains ensuite, servir les complices accessoirement. Servir le peuple, un mot qu’ils ont appris à conjuguer à tous les temps, mais dont ils ignorent le sens profond.

    • 20 octobre 2014 à 17:40 | Beandroy (#3943) répond à Jacques

      Vous vous trompez Jacques ! A travers la prEsidentielle et le lEgislatif, les Electeurs, en choisissant Hery et en donnant la majoritE parlementaire au MAPAR, ont montrE qu’ils voulaient continuer avec Rajoelina quoi qu’on dise sur ce dernier. Hery et ses proches dEnuEs de toute expErience politique ont compris ce message un peu plus tard car ils Etaient tous persuadEs que ce seraient le "charisme" de Hery (qui n’en a aucun soit dit en passant) et ses diplOmes qui auraient EtE les facteurs dEterminants los de ces Elections. Se sentant en mauvaise posture depuis peu et n’ayant plus confiance A la stabilitE des membres du PMP, Hery et quelques proches essaient de faire un clin d’oeil A Rajoelina et VOILA : contrairement aux idEes vEhiculEes par-ci par-lA selon lesquelles Ravalo serait une Epine calcanEenne sur le talon de Hery, l’arrivEe et le discours de Ravalo sont en realitE un paquet de cadeau inespErE pour Hery. Rajoelina va bientOt faire une dEclaration qui condamne l’attitude de Ravalo tout en demandant la mise en oeuvre de la rEconciliation nationale et va faire des gros bisous A son poulain retrouvE (Hery). Wait and see. DEsolE, mon vieil ordi n’a pas d’accents.

    • 20 octobre 2014 à 20:00 | iarivo (#5822) répond à zanadralambo

      "Dans un Etat démocratique, les hommes politiques qui accèdent au pouvoir le font par une alternance qui obéit à des règles inscrites dans une Constitution qui s’impose à tous, et que tous respectent."

      Votre gourou-charlatan avait-il, entre autre, permis à cette alternance démocratique de fonctionner ???

      La réponse est évidemment NON !!!

      Mais puisque jusqu’à présent vous vous contenez de lire passivement les quotidiens et les magazines ou d’écouter la radio sans y apporter les moindres critiques constructives (cela demande un effort intellectuel), je vous laisse chercher par vous-même le POURQUOI et le COMMENT de ce blocage, de ce détournement de l’alternance démocratique à Madagascar par votre gourou-charlatan marc ravalomanana !!!

      Cela permettra pour une fois de faire travailler utilement vos neurones !!!

    • 20 octobre 2014 à 20:28 | iarivo (#5822) répond à Beandroy

      Il ne faut pas oublier de mentionner que Hery Rajaonarimampianina n’est pas du tout libre de ses faits et gestes !!!

      Il n’a fait que renvoyer l’ascenseur à ceux qui lui ont permis d’être là où il est actuellement (question de politesse et de respect), et ce sont ceux-ci qui détiennent véritablement le pouvoir et les décisions !!!

      Hery Rajaonarimampianina est extrêmement vulnérable parce que nu comme un ver de terre ...

      ... mais ses comparses sont eux aussi extrêmement vulnérables parce qu’ils n’ont aucune base populaire solide sur laquelle s’appuyer, et même aucune base populaire tout court !!!

      Après la désastreuse expérience (ou tentative) de la PMP, où la mouvance ravalomanana y été pourtant présent, qui a échoué, pourquoi Hery Rajaonarimampianina chercherait-il encore une nouvelle fois à faire alliance avec marc ravalomanana ???

      Cela relèverait de l’absurdité !!! (seul un "Zanak’i Dada" pourrait y penser car pour lui tout fantasme est bon pour sauver son maitre et gourou !!!)

      Si Hery Rajaonarimampianina veut se constituer une nouvelle majorité parlementaire (ou présidentielle) seule deux voies peuvent se présenter à lui :

      - une alliance avec le MAPAR,

      - une alliance avec les forces politiques qu’il avait ignoré jusqu’à présent, c’est-à-dire, entre autres, le parti Vert, le VPM/MMM, le Hiaraka Isika, etc.

      Une alliance avec ces forces politiques de repêchage serait insuffisant en nombre pour se constituer une majorité absolue et le Président devra encore une nouvelle fois faire largement appel aux indépendants avec tous les risques induits et donc un nouvel échec potentiel !!!

      Seul le MAPAR pourrait proposer au Président Rajaonarimampianinana une majorité parlementaire et présidentielle absolue, homogène et solide après avoir rassemblé l’ensemble de ses anciens alliés du temps de la HAT et de la Transition.

      Mais ce sera du donnant-donnant !!!

    • 20 octobre 2014 à 20:44 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      Mais arrêtez de me taxer de pro-Ravalomanana. Ce n’est pas parce que je dénonce les méfaits de la clique de votre gourou que je suis forcément pour lui...

    • 20 octobre 2014 à 20:46 | zanadralambo (#7305) répond à iarivo

      Pourris et demi-pourris dans le même panier...qui se ressemble s’assemble...Sacré Iarivo.

    • 21 octobre 2014 à 00:29 | iarivo (#5822) répond à zanadralambo

      Comme tout "Zanak’i Dada" qui se respecte vous cherchez toujours à esquiver les vrais débats pour vous focaliser sur des futilités !!!

  • 20 octobre 2014 à 15:38 | Liana R. (#8595)

    Cher Dimby A.

    Merci pour cette analyse interessante. Mais j’ai l’impression d’avoir deja lu cette analyse quelque part sur facebook. Sur le mur d’un ami pour etre un peu plus precis. C’est vrai que tout contenu sur facebook n’est pas garanti etre propriete personnelle, mais j’estime que toute production intellectuelle (y compris des analyses) appartient a celui ou celle qui a passe des heures a reflechir dessus. Donc toute copie ou ressemblance, sans citation de l’auteur, est appelee plagiat.
    La personne originaire de ces idees serait bien contente de voir ses idees diffusees et publiees, mais c’est triste de voir a quel point la malhonetete (en tous genres) regne a Madagascar...

    Bien a vous.

    • 20 octobre 2014 à 16:19 | Isambilo (#4541) répond à Liana R.

      Une réponse de l’éditorialiste serait la bienvenue.
      Ne me dîtes pas que tout fout le camp à ce point. Ce serait à désespérer.

    • 20 octobre 2014 à 16:19 | Ndimby A. (#444) répond à Liana R.

      Je vous invite à copier ici le contenu du mur de votre ami, afin que nous puissions juger sur pièce. Faute de cela, ce sera une accusation gratuite et ridicule.

    • 20 octobre 2014 à 16:28 | Isambilo (#4541) répond à Ndimby A.

      J’apprécie la réponse et subodore une tentative de déstabilisation et de disqualification de l’éditorialiste.

    • 20 octobre 2014 à 16:52 | Ndimby A. (#444) répond à Isambilo

      Merci Isambilo

      En fait, cela est déjà arrivé une fois que ce soit mon édito qui a été plagié, et que quelqu’un s’est approprié. Je serai donc curieux de savoir quel est ce fameux texte sur FB, afin de voir si c’est l’oeuf ou la poule qui est venu en premier.

    • 20 octobre 2014 à 17:37 | Jipo (#4988) répond à Ndimby A.

      Ne vous inquiétez pas j’ ai retrouvé certains de mes post sur le figaro.fr, sans orgueil aucun, on m’ a répondu qu’ une fois publié / @ les textes ne vous appartenaient plus , et que chacun pouvait en faire ce qu’ il veut ...
      A présent si vous avez un siamois / FB why not , cette personne pourrait venir étoffer vos éditoriaux , sans vous accuser de plagia , wait & see dirait Mihaino .

    • 20 octobre 2014 à 22:30 | Beandroy (#3943) répond à Liana R.

      La vEritE c’est qu’il n’y avait jamais eu de deal entre Ravalo et Hery. C’est Zuma qui a recommandE A Ravalo de soutenir Hery.Ce dernier avait tout simplement dit A Ravalo qu’il n’a rien contre lui et qu’il oeuvrera pour son retour dans le cadre du processus de rEconciliation nationale.D’autre part, Hery n’avait mEme pas besoin de courtiser les 21 dEputEs TIM pour se joindre A la PMP car ca lui paraissait tellement Evident qu’ils n’avaient d’autre choix que de le soutenir sous peine de voir un MAPAR (grand ennemi du TIM) au poste de premier ministre.En conclusion,c’est la 3e hypothEse de Ndimby qui est la plus vraisemblable.

    • 20 octobre 2014 à 23:03 | Beandroy (#3943) répond à Beandroy

      Et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle,Hery et Kolo n’ont donnE qu’un seul ministEre au TIM .

    • 21 octobre 2014 à 11:02 | Ndimby A. (#444) répond à Jipo

      J’ai 330 éditos au compteur, je n’ai jamais eu besoin d’avoir un siamois ou un "nègre" mpour étoffer mes éditos. Ce n’est pas maintenant que je vais commencer. J’ai la prétention de penser que je me suffit à moi-même pour penser et écrire mes bêtises :D

    • 21 octobre 2014 à 14:35 | Isandra (#7070) répond à Ndimby A.

      Panne d’inspiration, ça pourrait arriver à tout le monde, d’autant plus, si sa source d’inspiration est une personne tel que Rajoelina étant introuvable sur la circulation,...

    • 21 octobre 2014 à 15:31 | racynt (#1557) répond à Isandra

      Este artículo es una prueba de que la inspiración no viene de Rajoelina desde Rajoelina ha desaparecido . todavía no han proporcionado pruebas de la presunta plagio

  • 20 octobre 2014 à 16:47 | diego (#531)

    Bonjour,

    La CI ne peut que soutenir son bébé, un pouvoir qu’elle a, elle-même, mis au monde ! Son soutien n’a pas un caractère politique puisque le pouvoir n’a rien fait, sur le plan politique ou économique depuis sept mois.

    Il y aurait eu un deal secret entre le président actuel et l’ancien ? Ces deux hommes et leurs alliés politiques auraient donc eu l’intention de nous la jouer :

    - la réconciliation en catimini ! Dans quel intérêt ? Surtout quand on sait que le pays n’arrive même plus organiser la moindre élection tout seul.

    Je doute fort que cela soit dans l’intérêt du pays ! En tout cas, tout le monde sait que le camp de Ravalomanana a collaboré avec la Transition illégale, a soutenu le pouvoir actuel....et le voilà l’ancien chef d’État en résidence surveillée.....situation politique grotesque, politiquement et économiquement, une perte de temps quand on sait que les caisses de l’État sont vides....sans dire que les conversations en ce moment dans le monde c’est Ebola, les groupes terroristes et la crise économique qui persiste....

    L’ancien président et l’actuel auraient eu peur d’organiser cette réconciliation publiquement ? Face aux caméras, devant tous les presses et médias malgaches ? Donc avec les autres ?

    Il est suspicieux qu’un pouvoir qui a été mis en place par la CI soit toujours dans l’incapacité de pacifier le pays sept mois après son inauguration.
    Je dirais que le vrai deal, c’est la feuille de route qui, elle est public et qui stipule :

    - Retour de tous les exilés suivi d’une réconciliation de la classe politique.

    Un des blocages qui empêche le pays de sortir de cette crise est l’irresponsabilité des alliés politique de Ravalomanana, Rajoelina et ceux de Mr R. Hery aujourd’hui. Et ils persistent que s’il devait avoir une réconciliation ce serait entre ces trois hommes et leurs alliés politiques.

    Quand on connait les caractères incestueux qui caractérisent les liens de ces politiciens depuis 13 ans, il ne faut pas s’étonner que le pouvoir qu’on dit légitime ait du mal à instaurer la stabilité politique dans le pays. Les enfants nés d’une liaison incestueuse risquent toutes sortes des handicaps, nous y sommes, 2002, 2009 et 2013-2014 !

    Mr Ravalomanana a bien fait de rentrer dans son pays. Il a sans doute compris que Mr R. Hery n’a absolument pas le pouvoir qu’il prétend avoir.

    NB :

    Ratsiraka a lancé un défi aux politiciens de pays. Réconciliation devant les micros, caméras, les presses et les médias du pays. Pas en catimini ou par un deal ici ou là :

    - Et pourquoi pas et qui en a peur ?

    La réconciliation est à la mode, et le pouvoir aurait du mal à la faire en catimini.

    • 20 octobre 2014 à 19:06 | Isambilo (#4541) répond à diego

      Le camp Ravalomanana aurait collaboré avec la transition ? Pouvez-vous être plus clair ?

    • 20 octobre 2014 à 20:48 | zanadralambo (#7305) répond à diego

      La réconciliation que vous prônez sera un marché de dupes. Ce sera au mieux un Yalta gasy, au pire un partage du gâteau sur le dos d’un peuplez qui n’ a déjà que trop souffert.

    • 20 octobre 2014 à 22:04 | diego (#531) répond à zanadralambo

      Bonjour,

      " La réconciliation que vous prônez sera un marché de dupes. Ce sera au mieux un Yalta gasy, au pire un partage du gâteau sur le dos d’un peuplez qui n’ a déjà que trop souffert."

      À ma connaissance, aucun des politiciens qui se sont succédé au pouvoir jusqu’à aujourd’hui n’a jamais essayé de réconcilier la classe politique malgache. Et pourtant, tout le monde le sait, de Ravalomanana et ses gouvernements, en passant par Rajoelina et ses PM et ses gouvernements et maintenant Mr R. Hery et son gouvernement, n’ont cessé de clamer sa nécessité.

      Mr Kolo, le PM dit de la situation politique aujourd’hui, je cite :

      - " ce ne sont que de remous passagers....la réconciliation est incontournable ."

      Tenez, Mr Beriziky y va de sa petite musique aussi.

      Bref, ils disent quoi ces hommes aujourd’hui :

      - Ils nous disent qu’en fait, il n’y a jamais eu de réconciliation de la classe politique. On s’attend bien que les crises viennent de la classe politique. Il est plus que temps de mettre tout à plat, 2002, 2009, 2013-2014.

      L’unique porte de sortie et qui est encore à la portée de Madagascar et ses politiciens :

      - C’est la réconciliation de la classe politique.

      Le marché de dupe, les Malgaches l’ont bien subi depuis cinq ans et ils se sont encore fait entuber lors des dernières élections.

      S’il y avait eu une Transition saine, il aurait eu des élections saines, il aurait eu moins de contestation, les élus auraient enclin de collaborer pour les biens du pays. On entrerait là le pays dans un cycle de vie saine politiquement. La bataille de la stabilité se gagne à la tête de l’État. Les poissons pourrissent par la tête, dit-on.

      Je remarque que cela fait plusieurs jours que l’ancien président est au pays, le président n’a toujours pas fait une proposition pour calmer, rassurer la population, son pays de facto les Bailleurs des Fonds.

      Qu’est-ce qui l’empêche de prendre des initiatives ? La CI, la SADC ou la France ?

    • 21 octobre 2014 à 00:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à diego

      Diégo,
      Je ne partage pas l’idée de "DIDIER",c’est pour les"gisa lava-tenda" voulant passer à la TV ou parler en direct,à la radio.Point barre !
      Cette réunion, pour la "Réconciliation Nationale", ne devrait pas devenir un spectacle des marionnettes ou de cirque.
      C’est du sérieux !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoaàgmail.com

    • 21 octobre 2014 à 01:56 | diego (#531) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonsoir,

      Vous n’avez qu’à reunir les trios :

      - Ravalomanana, Rajoelina et R. Hery !

      Le president actuel peut bien appeler cette réunion une reconciliation !

      Mr R. Hery va avoir les soutiens politiques des alliés de l’ex DJ et de l’ancien président. Autrement dit les électrices et les électeurs de Mr R. Hery et Mr JL Robinson et aussi les sympatisants de Rajoelina.

      Revenez-nous quand vous avez fini de vous réconcilier et présentez-nous en ce moment là une bonne sortie de crise et surtout une bonne stratégie pour renflouer les caisses de l’Etat et redemmarer l’économie de pays.

      Vous allez voir que les Malgaches dans sa majorité ne va pas cracher dessus. Mais bon pour commencer, il va falloir que ces trois hommes parlent la même langue.

      Et enfin, il faudrait par la suite imposer la stabilité politique pour convaincre les Bailleurs des Fonds.

      On attend Mr Ramahefarisoa !

      L’idée de Mr Ratsiraka, si je le comprends bien, c’est empêcher les petits malins, les cervelles derrière la crise des 2002 et la cinq années de transitions illégale d’inventer une autre forme de crise institutionnelle. D’autant plus que les elections, meme organisées par la CI, n’ont pas permi au pays d’avoir une majorité politique pour le gouverner.

      On attend TOMPOKO. On sait que c’est ce que les partisans et alliés de ces trois hommes veulent :

      - Ne nous faites pas trop à attendre, sortez donc Mr Ravalomanana de cette résidence surveillée !!!!

      On vient de connaitre des cirques médiatiques depuis cinq ans, DJ president, DJ leader, DJ CHef des Armées alors on n’est pas à une cirque près.....lol....

    • 21 octobre 2014 à 14:07 | zanadralambo (#7305) répond à diego

      La réconciliation, c’est un florilège de bonnes intentions...J’espère me tromper.
      Salutations.

  • 20 octobre 2014 à 20:05 | râleur (#3702)

    Merci Ndimby pour cette analyse de la situation

    Je retiendrai aussi les conlusions :

    "Zones de turbulences à prévoir donc pour l’expert-comptable devenu Président par hasard. Pendant ce temps, l’ex-patron de Tiko boit du petit lait."

    Au niveau HVM et Hery, il faut dire qu’avec un boulet comme Bary Njaka, il ne sera pas sorti de l’auberge. Il est avocat ? Alors comment peut il dire les choses suivantes :
    "Ravalomanana ne sera pas expulsé". Ah bon ? parce que juridiquement un citoyen malgache peut être expulsé de son pays ? Pour être jeté en parachute au dessus du Rwanda ou de la Norvège ?

    Comment peut on faire une déclaration aussi im(ou même 3)bécile de la part d’un homme censé avoir étudié le droit ?

    Les affaires faites ensembles par les 2 (bus chinois, vente BNI, marché sans appel d’offres, Air Mad, Jirama,...) ne permettent pas à Hery de s’en débarrasser ? DOnc ils iront ensembles jusqu’en enfer ?

    Hery a tort. Bary Njaka cuasera sa perte et il coulera pour de bon.

    Tous les services secrets étrangers sont déjà en train de fourbir leurs armes (ils on toutes les infos, qui commencent à exfiltrer dans la revue de l’Ocean Indien et ensuite ailleurs) pour le lâcher (Hery) s’ils persistent et signet à ne pas laisser tomber ce collaborateur affairiste encombrant !

    Ravalo boira donc son grand lait car si Hery est abandonné par la France (cela suffit) , la voie de la revanche sera libre pour lui.

    SI Ravalo reveint au Pouvoir, tous les apparatchiks de la Transition, y compris évidemment Hery, n’ont plus qu’à faire leur valise et ce sera à leur tour de goûter aux chemins de l’exil !

    ET le pays reculera encore de 5 ans !

  • 20 octobre 2014 à 20:29 | feolavitra (#2188)

    "Izany ny fiainana koa inona moa noho azo hatao e !" Maintes et maintes fois, on m’ a réduis à moins que rien par ce leitmotiv...Alors cher Ndimby, réveillez-moi quand la fatalité qui nous est innée ne sera plus notre principale ligne de conduite de vie.
    Soyez certain, je ne suis pas un lâche, simplement je veux continuer à vivre, même en ayant à respirer les mauvais airs ailleurs, et de croire que je ne suis pas destiné à subir indéfiniment les souffrances qu’ on m’ inflige, consciemment ou pas et que malgré tout je suis un malagasy et j’ aime mon pays, n’ en doutez pas.

  • 20 octobre 2014 à 21:25 | diego (#531)

    Bonjour Isabilo,

    Je vois que vous avez plus envie de bavarder qu’autre chose.

    Vous savez bien que Ravalomanana a accompagné les élections....élections piège à C.....de 2013-2014, a soutenu le vainqueur, un vainqueur sans parti, sans élu, pas de majorité pour gouverner le pays.....personne ne sait comment Mr R. Hery va diriger, gouverner son pays sans avoir une majorité politique à l’Assemblée et sans la moindre présence d’hommes de transmission à travers le pays pour relayer les messages, les objectifs du président.....mais bon, il semblerait qu’il y a des Malgaches qui y croient, tant mieux pour eux.......le temps va nous le dire s’ils ont raison d’y croire.....

    Et puis, il y a bien eu quelques hommes de Ravalomanana qui ont bien participé dans le gouvernement de Transition illégale et aujourd’hui dans le gouvernement de Mr Kolo R. Et d’autres, comme Mr Mamy était bien dans la tête d’une des institutions de faites de la Transition, illégale par exemple.

    C’était une faute politique de camp Ravalomanana. Si ce n’était pas une collaboration comme on l’attend, c’est bien une des plusieurs formes de collaboration :

    - On ne collabore pas avec des politiciens qui vous ont renversé, point !

    C’EST BIEN POUR CELA QU’ON RÉCLAME AUJOURD’HUI ENCORE UNE RÉCONCILIATION. Les gens qui ne s’aiment pas ne peuvent pas travailler ensemble sans vouloir s’entretuer. C’est le pays qui serait pénalisé.....regardez donc ce que Madagascar doit endurer encore hier. Aujourd’hui et probablement dans les mois à venir, les problèmes qui se rattachent au retour de l’ancien président :

    - Sont bel et bien des problèmes qui appartiennent à Mr R. Hery !

    Le président va donc dépenser de l’énérigie pour pacifier le pays alors que s’il l’a fait des son arrivé au pouvoir, il aurait le temps aujourd’hui de s’occuper de problèmes économiques etc.....

    On voit bien, et les politiciens d’expériences comprennent bien que l’arrivée-surprise de l’ancien président signifie deux choses :

    - Un, une ral bol, c’est clair. Ravalomanana a été fatigué de ANDRASO ANDRASO ;

    - Deux, Ravalomanana a compris que le régime de Mr R. Hery est tout simplement le prolongement de la Transition illégale.

    La CI le sait, c’est bien pour cela qu’au lieu d’accabler davantage l’ancien Chef d’État, elle insiste aujourd’hui sur la nécessité d’une réconciliation, encore ! Autrement dit le régime de Mr R. Hery n’a pas fait son devoir. Ce pouvoir n’a pas respecté la feuille de route exigée par les Institutions internationales.

    On constate aujourd’hui et tout le monde voit bien que, ce régime n’est pas plus pressé de mettre fin à la crise. La réconciliation de la classe politique de pays est pourtant bel et bien la seule et unique épreuve que ce régime doit franchir. La réconciliation qui conditionne l’arrivée des aides et le retour des Bailleurs des Fonds.

    Question :

    - Pourquoi avoir poussé l’ex-président à commettre une erreur politique et le mettre en si mauvaise posture ? Pour quel intérêt ? Et objectif ? Autre que le ridiculiser, lui et ses partisans surtout, les gens qui l’aiment sincèrement et qui ont la peine de le voir en résidence surveillée.

    Si on observe bien, les partisans de Ravalomanana aujourd’hui, subissent le même sort que ceux de Ratsiraka après 2002. Faisons le compte et comptons les coups donnés et reçus par les uns et les autres :

    - Les pros Ratsiraka, Zafy, Ravalomanana, Rajoelina et aujourd’hui Mr R. Hery, voilà la photo de famille. Et à côté de cette belle photo de famille, vous avez Madagascar, un des plus pauvres pays dans le monde, un pays VURTUELLEMENT VIVANT, mais en fait, il est en faillite politique et économique.

    Il y a bien des Malgaches et des gens bien, qui ne savent pas encore ce qui signifie :

    - Les caisses de l’État sont vides !

    On va mettre encore un autre siècle avant de comprendre qu’il nous faut des partis politiques solides, des institutions solides pour pouvoir mettre de l’ordre politique et relentir la pauvreté économique dans lequel nous nous retrouvons.

  • 21 octobre 2014 à 23:30 | racynt (#1557)

    Passer à la langue suivante : françaisNdimby gracias por este artículo. No voy a hablar francés en este foro porque boicotear el francés y el malgache no hacer que sea difícil para Foza . Es difícil creer que Marc Ravalomanana no ha recibido ninguna ayuda de países extranjeros . Francia condenó las declaraciones de Ravalomanana a la llegada y se adhieren a su detención por estar de acuerdo con la declaración de la Unión Africana , que felicitó al gobierno Hery Rajaonarimampianina por acciones tomadas en contra de Ravalomanana . Sin embargo, es en 2009 cuando Rajoelina dijo que quería tomar el poder , Francia no ha condenado sus palabras , y cuando Ravalomanana ha emitido una orden de arresto contra Rajoelina , Francia a incluso hasta Rajoelina sede de la Embajada de Francia. Y nosotros incluso nos diremos que no hay nada incoherente en esta situación . Realmente, no es la actitud de nuestros políticos que son de geometría variable. Francia condena o no condena de una persona que dice que quiere el poder de acuerdo a sus intereses . Se adhiere a la detención o proteger contra una posible detención de una persona que quería el poder de acuerdo a su interés.

    • 24 octobre 2014 à 15:13 | Benaivokely (#3156) répond à racynt

      Any Atoa/Rtoa racynt,
      Miala tsiny aminao aho, raha mametraka fanontaniana , asa badobado ?
      Iza moa no tianao handefasana an’ity hafatra ity ? Malagasy teratany, sa Malagasy “mpilolò rano roa siny” (double nationalité) ? Izany hoe raha ho any Malagasy tsotra, dia mba miangavy anao hanoratra ny tianao lazaina @ teny azon’ny olona rehetra vakina. Misaotra mialoha.
      Ny any, indrisy soamary mampalahelo mantsy, dia azo sy ekena ihany ny tianao ambara etoana, fa manahirana ny manaraka ny soso-kevitra TENA tianao atsipy aminay.
      Tsy voatery hamaly ianao, no raiso to any voa-kazo an’ala …. ny “hevi-dravina”(?) .
      PS. Tsy fantatro raha ry Atoa Zafy, Ratsiraka, Ravalomanana, Rajaonarimampianina, Rajoelina, afaka mamaky ‘mivantana’ tsy misy mpandikateny ny hafatrao ?

  • 22 octobre 2014 à 00:50 | Tily (#7923)

    Brillante analyse comme d’habitude. Par contre je meurs toujours de rire quand je lis des mecs comme Iarivo. Lui c’est freudien et homosexuel en meme temps il est secretement de Rajoelina. Tu me fais pitie mon brave et tu es pitoyable en meme temps. Change de registre.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS