Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 9 juillet 2020
Antananarivo | 11h03
 

Coopération

Inde - Madagascar

Le programme ITEC, plus qu’une opportunité

mardi 16 septembre 2008 | Nivo T. A.
« Des journalistes qui ont déjà bénéficié de bourse ITEC sur le "journalisme de développement" ».

Des retrouvailles, hier après-midi, pour les bénéficiaires du programme ITEC (Coopération technique et économique du gouvernement Indien) à la Chancellerie de l’Ambassade de l’Inde à Tsaralalàna. En effet, dans le cadre de la journée ITEC célébrée annuellement le 15 septembre, l’ambassade de l’Inde à Madagascar a eu l’initiative d’organiser une rencontre plutôt conviviale dont l’objectif n’est autre que de rappeler les bien-fondés de la coopération indienne dans bien de domaines pour laquelle le programme ITEC n’est pas étranger.

Presque depuis 44 ans, ce programme n’a cessé d’œuvrer pour la formation et l’enrichissement des expériences professionnelles en faveur des professionnels publics et privés issus des départements les plus divers. Ainsi, depuis 1967, 292 bénéficiaires ont pu témoigner de l’importance et de l’opportunité d’une telle formation axée sur plusieurs domaines dont la technologie de l’information et de la communication, management, journalisme, cours d’anglais, etc. Certains d’entre eux ont eu hier l’occasion de partager leurs expériences et leur séjour en Inde.

Cette année, selon l’ambassadeur de l’Inde, SEM. Azad Singh Toor, le nombre des boursiers ITEC connaît une hausse de 30 à 40 personnes. Ce qui démontre à quel point l’intérêt que présente ce programme pour le renforcement des capacités et le développement des ressources humaines dans les pays avec qui l’Inde noue une coopération multidisciplinaire. L’ambassadeur a également mis en relief le fait que le gouvernement indien alloue une enveloppe financière d’un montant de 12,5 millions de dollars pour le programme ITEC.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS