Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 21 octobre 2018
Antananarivo | 11h56
 

Diplomatie

Le président Ravalomanana en Suède

vendredi 22 août 2008
JPEG - 37 ko
Le chef du gouvernement suédois et le président Ravalomanana.

Le président Marc Ravalomanana a rencontré mardi dernier, le chef du Gouvernement suédois, Fredrik Reinfeldt à la Primature. La rencontre essentiellement axée sur la coopération bilatérale est un premier pas dans les échanges d’expériences et le renforcement des relations, sollicités par les deux personnalités.

Le Président Ravalomanana a fait part à son homologue de l’accueil du prochain Sommet de l’Union Africaine à Madagascar en juillet 2008, période qui coïncide avec l’accession de la Suède à la Présidence de l’Union Européenne. Dans cette optique, le gouvernement malgache souhaite établir des liens de coopération plus étroits entre les deux pays. Le Chef de l’Etat a évoqué face au Premier Ministre suédois le thème retenu pour l’occasion, la sécurité alimentaire en l’occurrence ; et les différentes stratégies lancées par le gouvernement malgache pour promouvoir la production agricole, aussi bien en ce qui concerne le projet Future Farmers of Madagascar qu’à propos de la politique de gestion de l’eau. L’occasion a également été saisie par le Président Ravalomanana pour présenter le MAP au Chef de Gouvernement suédois, à travers une explication sur les objectifs de développement à atteindre, grâce à l’appropriation du plan par la population.

Le Premier Ministre, Fredrik Reinfeldt, a souligné l’importance que son pays accorde à la bonne gouvernance et manifesté dans ce sens, son désir de soutenir les actions en faveur de Madagascar.

Dans la foulée, le Président Ravalomanana s’est entretenu avec le Directeur des Programmes au sein de l’Unicef, le Docteur Nicholas Alipui, dans le cadre du renforcement de la coopération avec l’organisation des nations unies, notamment au lendemain de la visite du Directeur Général, Madame Ann Veneman à Madagascar.

L’Unicef réitère sa volonté de soutenir Madagascar comme l’a rapporté le Docteur Nicholas Alipui lors de cette rencontre. Aux côtés du Président Ravalomanana, il a évoqué les possibilités de contribuer à l’organisation du Sommet de l’Union Africaine de 2009 à Madagascar, en particulier la préparation de la tenue d’un Sommet pour les jeunes, à intégrer dans le programme, parallèlement aux sessions de l’Union Africaine. Les deux personnalités se sont également penchées sur le renforcement du partenariat à travers les secteurs d’intervention de l’Unicef pour le développement de la Grande Ile et ont par l’occasion abordé le volet eau et assainissement, dans le cadre de la tenue du Séminaire Mondial sur l’Eau à Stockholm.

Rencontre avec le Swedish Coopérative Centre

Le Président de la République a également effectué une séance de travail aux côtés des membres du Swedish Cooperative Centre (SCC). La coopérative suédoise, forte de ses 50 années d’existence, œuvre dans le domaine du développement rural, celui de l’habitat et enfin, dans le secteur des finances. Depuis plus d’un an, le SCC collabore avec Madagascar dans les régions Analamanga et Bongolava à travers un vaste projet (pilote) agricole et social à étendre à travers l’île. Dans cette perspective, les deux parties ont échangé divers points de vue afin d’accentuer ce partenariat. Il est dorénavant question de mieux coordonner les actions à entreprendre, pour renforcer les capacités des paysans agriculteurs malgaches, contribuer à l’amélioration de la production alimentaire, promouvoir le développement durable et la préservation de l’environnement à Madagascar. Le Président Ravalomanana estime que le principal défi est aujourd’hui de trouver les stratégies adéquates afin de doubler, voire tripler la production alimentaire, et ambitionner de devenir des exportateurs.

Dans cette perspective, l’Etat entend mettre l’accent sur le renforcement de capacité des paysans agriculteurs pour qu’ils puissent profiter des avantages liés à la globalisation. Poursuivant son intervention, le Président Ravalomanana a évoqué le principe de la Révolution Verte définie dans le Madagascar Action Plan, faisant état de la politique gouvernementale actuelle pour augmenter la production agricole et promouvoir l’agribusiness. Parallèlement, des projets de réformes foncières sont actuellement établis selon le Chef de l’Etat, pour permettre aux paysans de s’approprier les terrains cultivés. L’accès au micro crédit et l’amélioration des infrastructures de base tel que les routes sont également autant de priorités à considérer pour parvenir à mettre en place des structures favorables au développement rural.
Le Président Ravalomanana souligne que beaucoup d’efforts restent à entreprendre. De nouvelles stratégies doivent être développées selon le Chef de l’Etat qui a cité 5 priorités :
- La nécessité d’encadrer et de former les paysans agriculteurs par des experts en la matière,
- Le renforcement des actions dans les 6 régions pilotes (Analamanga, Boeny, Bongolava, Vakinakaratra, Alaotra Mangoro et Haute Matsiatra), à travers la maîtrise de la mécanisation agricole et des systèmes d’irrigation ainsi que la promotion de nouveaux produits répondant à la demande internationale,
- L’amélioration des structures nécessaires au développement rural (réhabilitation des infrastructures pour le stockage, le transport et l’acheminement des produits).
- L’amélioration de l’accès au micro-crédit et aux marchés pour les paysans agriculteurs.
- L’adoption d’une nouvelle stratégie marketing.

JPEG - 34.3 ko
Le président avec le ministre suédois, Ewa Bjôrling.

Le Président Ravalomanana a d’autre part évoqué le lancement de la Zone de Libre Echange au niveau de la SADC, faisant part aux membres du SCC, de son souhait de faire profiter de cette nouvelle opportunité aux paysans malgaches en les rendant plus compétitifs. Le Chef de l’Etat de conclure en appelant à un partenariat basé sur la confiance et la compréhension mutuelles avec le SCC car la collaboration avec la coopérative est le meilleur moyen de lutter contre la pauvreté.

Le Président de la République poursuit ses rencontres avec différentes personnalités issues de secteurs variés. Citons entre autres, le Ministre suédois du Commerce, Madame Ewa BJÖRLING, et le Directeur Général du WWF, James Leape.

Le président Ravalomanana a rencontré le Ministre suédois du Commerce, Ewa Bjôrling dans l’après-midi du mardi 19 août 2008, toujours sur le plan du développement de la coopération nord-sud.

Le Chef de l’Etat a une fois de plus sollicité l’établissement d’un partenariat dans le contexte de la préparation du Sommet de l’Union Africaine de 2009 à Madagascar, consacré à la sécurité alimentaire.

S’agissant de la coopération entre Madagascar et la Suède dans le domaine du commerce, le Président de la République a présenté le projet Future Farmers of Madagascar au Ministre suédois, avec un accent particulier sur les fortes potentialités économiques de la Grande Ile...

Les deux personnalités ont évoqué les possibilités d’investissement à Madagascar et la participation du secteur privé suédois dans cette perspective. Selon le Ministre du Commerce, le Swedish Trade Council qui possède déjà sa représentation en Afrique, a été mis en place à cet effet. Aujourd’hui son implantation à Madagascar pourrait être envisagée d’après le ministre Ewa Bjôrling.

JPEG - 38.1 ko
Le chef de l’Etat avec les resposable de WWF.

Ensuite une délégation conduite par le Directeur Général du WWF International, Monsieur James Leape a été reçue par le président Ravalomanana à Stockholm. La rencontre portait sur le renforcement de la Déclaration de Durban de 2003 en ce qui concerne l’extension des aires protégées à Madagascar, notamment celles marines, à augmenter de 6 millions d’hectares.

Les deux parties ont abordé la question de l’éducation environnementale des citoyens à partir de projets sociaux ainsi que la contribution du WWF à la fondation malgache pour la conservation de la biodiversité, la « Trust Fund ».

Expliquant les principes du plan d’action aux membres de la délégation suédoise, le Chef de l’Etat a suggéré une collaboration plus efficace et les deux parties ont dans ce sens discuté de l’alignement des programmes du WWF avec les priorités environnementales définies dans le MAP.

Selon le Directeur Général du WWF International, James Leape, « l’intégration de la préservation de l’environnement et la conservation de la biodiversité parmi les priorités gouvernementales constitue une initiative louable ».

Le WWF collabore par ailleurs avec plusieurs fondations internationales pour soutenir les programmes en faveur de la préservation de l’environnement à travers le monde. C’est ainsi qu’il a eu recours au Swedish Postcode Lottery dans le cadre de la protection de la biodiversité de Madagascar. D’après le Chef de l’Etat, les résultats ont été très satisfaisants ces dernières années, et ont permis de multiplier les aires protégées de 1,7 à 4,3 million d’hectares. D’ici la fin de l’année 2008, les statistiques devraient atteindre le chiffre de 6 millions d’hectares a-t-il ajouté en remerciant le CEO, Niclas Kjellstrom-Matseke.

Visite à Upsala : l’agribusiness au centre des préoccupations

Une forte délégation conduite par le Ministre de l’Eau, Jean Donné Rasolofoniaina, l’Ambassadeur de Madagascar, Monsieur Ralison Alphonse, le Sénateur Lanto Rabenatoandro ainsi que le Directeur de Cabinet à la Présidence, Joelisoa Ratsirarson, s’est rendue à Upsala ce mercredi 20 août 2008, située à une centaine de kilomètres de Stockholm. La délégation y a effectué toute une série de visites, en majeure partie axées sur la formation et la recherche agricoles ainsi que le développement de l’agribusiness. A ce propos, les perspectives de collaboration avec l’Université Suédoise des Sciences Agricoles (la seule université sous tutelle du Ministère suédois de l’Agriculture) ont été soulevées par les autorités malgaches qui ont rencontré pour l’occasion les responsables dirigeants de l’établissement supérieur. Une visite des différents projets Agribusiness leur a également permis de s’enquérir des recherches appliquées pour une agriculture durable, soucieuse de la préservation de l’environnement ; autant de stratégies qui peuvent être bénéfiques pour Madagascar selon les membres de la délégation ministérielle.

L’après-midi du mercredi 20 août 2008 a été l’occasion de rencontrer la communauté scientifique de l’Université de Stockholm. La partie malgache s’est entretenue avec les chercheurs réunis au sein de l’Institut Suédois pour l’Administration et le Leadership (SIPU) et l’International Foundation for Science (IFS).

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 193