Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 13 avril 2021
Antananarivo | 00h56
 

Politique

Vœux de Nouvel An

Le président Rajoelina s’adressera à la Nation ce soir

jeudi 31 décembre 2020 | Mandimbisoa R.

Le Président de la République, Andry Rajoelina, s’adressera ce jeudi soir à la Nation, lors d’une émission télévisée diffusée sur la chaîne nationale, TVM, à partir de 20h. Ce sera l’occasion pour le Chef de l’Etat de présenter ses vœux de Nouvel An à la population et de dresser le bilan de l’année écoulée et les perspectives de 2021.

« Ce sera une occasion pour le président d’effectuer une rétrospective des efforts réalisés et des stratégies mises en place face aux événements confrontés par le pays par cette année qui va s’écouler », précise Lalatiana Rakotondrazafy, porte parole du gouvernement.

Ce ne sera qu’au mois de janvier lors de la présentation officielle du Plan pour l’émergence de Madagascar (PEM) que le chef de l’Etat évoquera des questions de hausse de salaire, de grâce présidentielle et de la feuille de route de l’année prochaine dans le cadre de la réalisation de ses projets. Cette cérémonie de présentation du PEM remplacera en effet le grand banquet du Nouvel An au palais d’Etat d’Iavoloha.

69 commentaires

Vos commentaires

  • 31 décembre 2020 à 08:24 | Rainingory (#11012)

    Je commence la fin (de 2020) par une question hors-sujet ?

    C’est un désespoir de trouver un média non aligné à Madagascar ?

    J’ai fait l’exercice d’identifier un média indépendant comme source d’infos non orientée.
    Que nenni !

    N’en parlons pas
    - de Viva de Rajoelina qui est le suppôt du DJ, plateau d’émergence des Mapar/TGV/IRD/IRK, soutenu sur ce par les torchons La Vérité et autres Madagate et La Gazette DGI (oui je sais, déjà moi aussi je suis partial, mais n’empêche, c’est vrai, c’est des torche-q) ;
    - ou de TV Plus Madagascar, de Nicolas Rabemananjara, récemment élu sénateur IRD au titre de la province de Fianarantsoa ;
    - ou de MBS de Ravalomanana qui en plus d’être le support du TIM, est aussi le relais du réseau FJKM, appuyé par le numérique Valosoa et le Tia Tanindrazana (du parti éponyme), quand ce n’est pas suivi par des éparses nommées Kool Saina ou 24h Mada ?

    Je croyais avoir trouvé chaussures à mes pieds avec Kolo TV et i-BC News qui se targue d’être un média d’investigation, hé bé non !
    - derrière Kolo TV, il y a bien sûr Hajo Andrianainarivelo, le (jusqu’à quand ?) ministre de l’aménagement du territoire et des TP, chef du MMM, parti toutou de Rajoelina, qui fait des éloges quotidiennes du asa vita du MATP en plus des attaques systématiques de Ravalomanana sa ligne éditoriale ;
    - i-BC News et sa petite sœur Dream’in, propriétés de Raobelina Andry, ancien chef du protocole à la présidence de la HAT et devenu ensuite conseiller spécial de Rajaonarimampianina, donc de fait l’instrument de communication du HVM, en plus d’être la tête de pont du réseau EKAR, les cathos malgaches. Et donc possiblement des potes à Radio Don Bosco ?

    Du coup, pour être épargné de politique, je crois qu’il faut aller chercher des petites stations, genre Radio Télé Nakay de Majunga, sur laquelle d’ailleurs il n’y a que des réclames à longueur de diffusion, et encore, quand ce n’est pas de fait le canal de propagande du généreux solobavambahoaka du coin.

    Si, si, vous allez me citer Taniko Madagasikara ou 2424mg, d’accord ils n’ont pas de bord, mais ce sont juste des passe-plats, sans reliefs ni valeur éditoriale.

    Et j’en parle même pas des médias papiers, ce serait une litanie.

    Waouh, quel monde tentaculaire dans une petite nasse !
    Vous me diriez, à partir du moment où on sait où on met les pieds, le reste est une question de jugeote.

    En résumé, il n’est pas né l’équivalent local d’un Le Monde ou d’un New-York Times.

    Q&R : et MT.com alors, de quel courant est-il ?

    • 31 décembre 2020 à 09:34 | betoko (#413) répond à Rainingory

      Detrompez vous , il y a la radio Antsiva et L’Express de Madagascar si vous saviez lire entre les lignes
      Je trouve que le journal La Gazette de la grande ile tape sur tout le monde y cmpris Andry Rajoelina mais ce n’est pas fréquent

    • 31 décembre 2020 à 23:19 | sarah (#4600) répond à Rainingory

      eh oui, et les journalistes, n’en parlons plus. En plus des fautes de français et de malagasy, personne ne semble faire d’investigation. Lors de l’élection du maire, les journaux à Tanà sont presque tous acquis à un seul parti en fin de compte.

    • 8 janvier à 15:24 | bekily (#9403) répond à Rainingory

      bonne année du "bô" gosse d’andavamamba ou ’isotry !!!

  • 31 décembre 2020 à 10:43 | lancaster (#10636)

    A vrai dire, qu’auraient fait de mieux les prédécesseurs du prm actuel en 2019 et 2020 ?
    Quoiqu’on dise, les Malagasy vivent toujours dans les mêmes conditions. Mais il faut tout de même admettre que, mis à part les maladresses ou les excès de zèle en matière de communication, le gouvernement a obtenu quelques résultats dans les secteurs éducation, santé, sécurité, culture. Des encouragements aussi pour les secteurs environnement , justice.
    La route de Foulpointe est déjà endommagée quelques mois après sa réhabilitation fortement médiatisée. Partir à Majunga reste un calvaire de 12h au lieu de 9h dans les années 60. La route digue a Tana ressemble à un champ nids de poules et d’autruches. Pareil pour la route de Tamatave. Alors à fortiori, que dire des routes des autres provinces ? On parle de parcours dans la boue en cette saison. Quant à l’amenagement Du territoire, mis à part les conférences dans les beaux hôtels et la CCI à Ivato, ce ministère a continué le travail amorcé par le prédécesseur sur la nouvelle route Bypass/Masahy. Et après ?😳.
    On ne peut qu’encourager le prm ANR car il est nulle question de chercher à le déstabiliser comme aiment à le faire certains râleurs de l’opposition. Il faut les prochaines élections et oser se candidate , pas comme aux sénatoriales.

    • 31 décembre 2020 à 10:56 | betoko (#413) répond à lancaster

      Il y a quelque chose qui m’etonne , Vu à la télé il y a des vacanciers partout comme à Majunga ou à Foulpointe et pourtant toute l’économie mondiale et surtout à Madagascar stagne , comment ils font pour vivre aussi aisément ces vacanciers ?

  • 31 décembre 2020 à 12:14 | Shalom (#2831)

    Tsy vao ela dia nisy sary mampiseo an’i DJ bokassa gasy manao kravaty mena, dia io indray manao kravaty manga, ny andro anefa fahavaratra eto an-tanindrazana fa tsy ririnina ...

  • 31 décembre 2020 à 12:21 | Isandra (#7070)

    Le discours de porteur d’espoir comme lui est très attendu dans ce temps mondialement difficile.

    Les Malagasy hâtent d’entendre son encouragement et sa réassurance, qu’après le mauvais temps(2020), c’est le beau temps(2021) et que le cap ne change pas. Et sa volonté et sa determination, ainsi que son enthousiasme restent intactes.

    Il va parler des réalisations et des projets à venir.

    Pour mieux rebondir, il faut parfois reculer un peu.

    • 31 décembre 2020 à 14:29 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Les Malagasy, ne jamais renoncer. Never give up !

      Tsy maintsy mandroso i Madagasikara !

    • 8 janvier à 15:37 | bekily (#9403) répond à Isandra

      =====> poudre de perlimpinpin....

      pour avancer il eut été facile de s’y prendre autrement qu’en cassant la dynamique en 2009

      La personnalité de Ravalomanana peut prêter à controverse , mais la dynamique socio-économique était incontestable , gênant la France et le Français taratasy de Mada ( rarement de vrais Francais de souche : Mauiricien , créoles et surtout indiens....les primo Chinois faisaient l’effort de s’intégrer ....)

      Peut importe que l’on "aime" ou non un dirigeant...

      ce qui est nécessaire et suffisant est qu’il soit digne et capable de gouverner : préparer l’avenir !

      Jusqu’ici ils mangent tous dans la même assiette : celle de LA CORRUPTION , en bon produits de sous développés qui n’ont que faire de l’Etat de droit , d’une démocratie digne de ce nom avec des droits et des devoirs, avec des CONTRE-POUVOIRs BIEN INSTITUES !!!!

  • 31 décembre 2020 à 12:25 | Isandra (#7070)

    HS : Le Rova renaît de ses cendres :

    « Pendant près de vingt-cinq ans, la vaste bâtisse, qui trône sur les hauteurs de la ville des Mille, n’a montré que son squelette aux habitants de la Capitale. Ce bâtiment emblématique de l’histoire de Madagascar renaît de ses cendres. Le Président de la République Andry Rajoelina a inauguré les palais de Manjakamiadana et de Besakana le 6 novembre 2020, soit vingt-cinq ans exactement après l’incendie ayant réduit en cendres ces édifices. Les travaux de réhabilitation entamés ont été colossaux. De l’Anatirova, il ne restait qu’un vaisseau fantôme.
    La reconstruction de ces édifices marque un nouveau départ pour Madagascar. L’inauguration a réveillé un sentiment de fierté nationale. Un sentiment conforté par le message d’unité lancé par le Président Andry Rajoelina à l’endroit de tous les Malagasy. « Gardons ce qui nous unit et laissons ce qui nous divise », a déclaré le Président de la République. La grande partie des travaux a été financée sur fonds propres de l’Etat malagasy. Toutes les procédures aussi bien du point de vue historique, hiérarchique, culturel et coutumier ont été suivies à la lettre dans la réalisation de ce grand chantier. Le Rova a été remis à son état originel que cela soit pour son architecture, l’aspect extérieur ainsi que la décoration. L’inauguration a vu la présence de nombreux invités de tous bords illustrant ainsi l’unité nationale matérialisée dans le cadre de la cérémonie. Le Chef de l’Etat devait, lors de son allocution de circonstance, réaffirmer que la diversité devra amener vers le développement. Il a appelé à la solidarité et à l’unité nationale. Dans cette même lignée, l’Anatirova se fera désormais appeler le Rovan’i Madagasikara. Une manière de réaffirmer l’appartenance de ce symbole de la souveraineté nationale à l’entièreté de la population malagasy.
    Le moment fort de cette cérémonie d’inauguration a été renforcé par le retour de la couronne du Dais royal de la Reine Ranavalona III. Ce trésor avait été sorti du territoire au début de la colonisation de la Grande île puis exposé au musée de l’Armée français. La France a accepté de restituer au pays ce « symbole de la souveraineté malagasy ». Le Chef de l’Etat a indiqué avoir demandé dans une lettre à la France de rendre cet objet historique. Un travail de négociation a été mené par le ministre de la Communication et de la Culture de Madagascar, Lalatiana Andriatongarivo, auprès du ministère des Armées de France, qui a abouti au retour de cette pièce royale dans les mains des Malagasy. Le retour solennel de ce couronnement Dais Royal marquera la souveraineté de Madagascar. Il revêt également une importance particulière pour les Malagasy car elle a une portée considérable dans la reconstitution et la réappropriation de l’identité nationale et culturelle de ceux-ci. Les Malagasy se réapproprient leur histoire et leurs symboles, leurs récits, leurs valeurs et leurs traditions. Ce processus de reconstruction identitaire et d’hommage au passé pousse les dirigeants du pays aujourd’hui à rapatrier les reliques, pièces historiques et œuvres d’art malagasy qui leur ont été enlevées pendant la colonisation. C’est ainsi que plus de 250 pièces vestiges de l’ancienne vie de la dernière souveraine du pays, Ranavalona III et de la princesse Ramasindrazana ont effectué leur retour au Rovan’i Madagasikara. Les autorités malagasy ont pu récupérer ce lot qui fut mis aux enchères à Londres. »

    Cet exploit devrait ravir tous les passionnés d’histoire,...

    • 31 décembre 2020 à 12:49 | dominique (#9242) répond à Isandra

      La tarée fini l’année comme elle là commencée irrécupérable

  • 31 décembre 2020 à 12:38 | ANTICASTE (#10704)

    En d’autres lieux et a une autre époque ,suite aux incartades de Didier l’amiral ,d’aucuns auraient titrés" le cave se rebiffe" !
    Bon c’est sur ,il a pas la prestance de Gabin dans les grands rôles,le dictateur qui a ruiné ce pays ,mais il est toujours là et bien là !
    Protégé d’avoir sauvé le catho dénudé Rajoel dans son trou de l’ambassade de France en 2009 !
    Son problème aujourd’hui c’est de reprendre le pouvoir ,poussés qu’il est par toute cette cohorte d’obligés et d’amis qui ont été infiltrés dans les différentes strates du pouvoir et surtout chez ses fidèles militaires !
    La vraie pierre d’achoppement c’est bien sur tous ces milliards reçus en prêts en dons dont ils ne voit pas la couleur et qui disparaissent dans les comptes des amis de Rajoel dans les paradis fiscaux de la planète !
    Et puis dans cette crise ,il y a ce déjà vu de celle de la fin années 70 et dont il était le seul responsable et le parallèle est facile a faire pour lui imputer celle d’aujourd’hui !
    Alors le vieux est obligé d’accélérer le mouvement de la prise du contrôle du pays !
    Faut dire que cette attelage cahos /communiste ne pouvait durer très longtemps !

  • 31 décembre 2020 à 12:47 | dominique (#9242)

    Bonjour : Ne vous inquiétez surtout pas pour lui et sa famille ainsi que pour son compte bancaire tout est parfait et va pour le mieux . Mais pour ceux qui ont besoin que quelques choses ou des difficultés , lui il va tout simplement vous expliquer comment vous en passer !! c’est tout simple !
    Enfin bonne fin d’année a tous .

    • 31 décembre 2020 à 13:16 | betoko (#413) répond à dominique

      La haine et la jalousie ,les leitmotiv de dominique et de sa bande frustrée .Avant d’être élu maire de Tana et président de la republique Andry Rajoelina et sa famille étaient déjà riches , A ma connaissance cette richesse ils ne l’avaient pas pas volé , mais en travaillant durement , la preuve , par deux fois Andry Rajoelina etait primé comme avoir réussi dans le domaine de la publicité par exemple.

    • 31 décembre 2020 à 15:46 | dominique (#9242) répond à dominique

      EN plus diplômé expert en corruptions avec sa nouvelle bande de bras cassés tu as oublié ça ! et un peuple devenu depuis sa nomination pauvre a + de 75% nouvel oubli ; ceux qui crèvent complètement de faim au sud ça également les oubliettes ; et une monnaie descendue aux abysses a pratiquement 4800 ary / 1 euro ça ont en parle même pas c’est dans les nuages ; ce qu’on s’occupe très bien c’est de faire l’aumône au monde entier et détourner les fond n’importe comment ... ça c’est réel ; on ne peut pas dire tout est extrêmement très bien géré a la sauce du pays , M. Betoko mon coco

  • 31 décembre 2020 à 13:26 | Isandra (#7070)

    Dans cet dernier jour de cette année, j’ai opté de ne pas parler que de choses positives.

    Cette réticence sur le vaccin de la majorité des Européens et les incidents après la vaccination, pourrait donner une chance à notre remède d’y percer :

    « Naissance de l'usine « PHARMALAGASY » - Un nouveau souffle pour l'industrie pharmaceutique
    L’attente fut longue mais cela en valait la peine ! Concoctée pendant plusieurs mois, la naissance de l’usine PHARMALAGASY fut enfin effective le 2 octobre dernierà Tanjombato, sous la houlette du Président Andry Rajoelina. Il s’agit de l’une des plus grandes réalisations du régime durant l’année 2020 et ce, malgré le contexte de pandémie lié au coronavirus. Installée à la place de l’OFAFA (« Orinasa Fanamboarana Fanafody »), l’usine « PHARMALAGASY » dispose d’une unité de production des plus sophistiquée puisque les matériels utilisés pour sa mise en place ont été importés depuis l’Allemagne et la Chine.

    Cette étape importante n’est autre que la concrétisation du « Velirano » n° 7 du Président Andry Rajoelina. A travers ledit « Velirano », le Chef de l’Etat s’engage à la promotion de l’industrie dont celle pharmaceutique à Madagascar. Un défi majeur qui s’appuie sur l’utilisation des produits locaux, les plantes médicinales en l’occurrence, comme matières premières. A ce sujet, une coopération avec la société BIONEXX, spécialisée dans la production d’Artemisia, avait été annoncée. L’Artemisia qui constitue l’élément de base dans l’élaboration du « Tambavy » Covid-Organics. Cette décoction qui a fait le buzz et la renommée de Madagascar à l’étranger - en Afrique et en Europe - depuis le début de la crise sanitaire.
    Les gélules CVO + sur le marché
    Dès l’ouverture de l’usine, l’équipe scientifique qui y travaille s’est attelée à l’élaboration et la production de nouveaux médicaments. Une douzaine de produits pharmaceutiques portant le label « Vita Malagasy » sont prévus sortir de cette unité de production dans les 3 années à venir. En attendant, les travaux ont déjà commencé en vue de la fabrication de médicaments destinés à lutter contre la Covid-19 à l’instar des gélules « CVO Plus » déjà sur le marché.L’usine produira aussi des médicaments génériques et divers antibiotiques pour traiter des maladies telles que la toux, les problèmes de tension artérielle, la diarrhée, ainsi que tous les médicaments dont les Centres de santé de base et hôpitaux auront besoin.
    La présence de la représentante de l’Organisation mondiale de la Santé à Madagascar, le Pr Charlotte Ndyae, à la cérémonie d’inauguration de cette usine n’est pas anodine. Elle a particulièrement félicité le Président Andry Rajoelina pour son leadership dans la lutte contre la Covid-19. Faut-il rappeler que Madagascar est le seul pays du continent africain à avoir initié 3 protocoles de traitement contre le coronavirus, et ceci sous la houlette du Président. »

    • 31 décembre 2020 à 14:01 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      Encore un copiés/collés de la Pravda locale ,la soi-disant "vérité" !
      Ne pourriez vous pas citer vos sources qui sont toujours les mêmes !
      Vous êtes donc un petit perroquet payé pour recopier !
      Un perroquet idolâtre d’un DJ cathos alliés a des communistes impies !
      Quel décadence ce pays ,manque plus que la guerre entre les clans ,ce que les déclarations du "conseiller spécial du présida Razoel ,semble augurer !
      Vous voyez je suis devin aussi ,je prédis déjà les problèmes de cohabitation au sommet du pouvoir !

    • 31 décembre 2020 à 14:14 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Anticaste,

      Cet article ne fait que relater les faits réels, en un mot la vérité, mais, non pas de produits de l’imagination comme certains ici s’habituent à nous partager.

      Mais, la vérité blesse !

    • 31 décembre 2020 à 15:37 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Ce n’est pas du tout rassurant tout cela. Heureusement, nous avons notre propre remède.

      « ETATS-UNIS : UN INFIRMIER POSITIF AU COVID-19 APRÈS UNE PREMIÈRE INJECTION DU VACCIN PFIZER »

      https://www.bfmtv.com/international/etats-unis-un-infirmier-positif-au-covid-19-apres-une-premiere-injection-du-vaccin-pfizer_AN-202012310085.html

      Suisse : Décès à Lucerne d’une personne vaccinée contre le coronavirus.

  • 31 décembre 2020 à 13:38 | kartell (#8302)

    En réalité, le phénomène d’identification à un gourou est un phénomène qui a vu la progression exponentielle des sectes évangéliques dont le nombre avoisinerait les deux cents très probablement, aujourd’hui...
    En prenant la défense, coûte que coûte de son protégé, notre égérie du forum s’est donnée la prétentieuse intention de l’incarner en soutenant ses gesticulations quotidiennes, tout en s’extasiant à ses projets qui, mêmes, s’ils étaient dénués de toute vraisemblance pour une majorité, d’entre nous, conservent pour elle, leur entière crédibilité puisqu’il les a annoncés publiquement !...
    Sa constance à le défendre, bec et ongles en dépit de toute réflexion critique tourne au ridicule ses propos mais elle n’en a que faire parce que ce qui l’intéresse uniquement, c’est d’avoir l’impression de participer à la défense de son gourou et de son image, associée, un seul contre tous ou presque, dans une mission intenable !...
    Cette forme d’abêtissement idéologique est à ranger sur les mêmes registres que ceux qui, par le passé, avaient contribué à constituer le noyau dur des gardes rapprochées de certains potentats de tristes mémoires..
    En prenant un pseudo féminin, il a cru aussi que cette supercherie lui donnerait davantage de crédibilité alors qu’en se dissimulant derrière ses deux écrans de fumée ( le pseudo et son féminin )il s’est donné le bâton pour se faire battre depuis que sa duperie est tombée à plat à l’image du braconnier débutant maladroit se prenant les pieds dans son propre collet !...
    Aujourd’hui, il tente une grotesque diversion en tentant de nous hameçonner sur un sujet qu’il estime rassembleur : la rénovation d’un Rova qui a perdu son âme pour les puristes le 6 novembre 1995 qui comme le psalmodiait la pub du Canada dry : » « Ça ressemble à l’alcool, c’est doré comme l’alcool… mais ce n’est pas de l’alcool ! « ...
    Cette fierté nationale a un drôle de petit goût d’Akamasoa bis puisqu’elle doit ce copié vaguement collé à la générosité redoublée d’une Unesco, peu regardante sur les dépenses en tentant de rustiner l’impossible !...
    Le tempo de l’ambiguïté est orchestré par son gourou lui-même,( il n’y a que moi, qui m’intéresse !)un jour à Akamasoa, le lendemain en invitation désintéressée ?avec un des pires prosélytes de la scientologie tout en imprégnant ses discours politiques d’incantations religieuses à la Trump en versant dans une certaine ambivalence recherchée pour séduire un auditoire qui n’attend que cela ...
    En fait, le rêve inavoué du taulier serait de faire de son quinquennat une sorte d’Akamasoa à échelle du pays sauf que la réalité en aura décidé autrement...
    On constate aussi que certains de ses soutiens à son élection commencent à tailler la zone dont sa vieille tête de gondole et son premier soutien à son putsch viennent de le désavouer publiquement dans un rôle inédit du fou du roi !..
    Il est clair que cette fin de quinquennat se fera dans une certaine solitude du pouvoir en dehors d’une garde rapprochée de flagorneurs de cour qui contribuera à creuser le fossé en train de se former entre lui et une société qui une nouvelle fois s’aperçoit, rétrospectivement de son erreur d’hier...
    On a tendance à dire que les projets politiques qui ne sont pas réalisés dans les deux premières années d’un quinquennat ne se feront jamais avec une pandémie qui vient d’apporter son active et complémentaire contribution !..
    2020, sombre année du covid-organics qui a fait pschitt comme un soda imbuvable en retournant vers un anonymat cinglant tandis que l’on nous réserve un fleuron de réalisations qui devraient s’enchaîner pour 2021...
    Mais, il est vrai que ce passage rituel donne lieu à une débauche de promesses qui ici, fait l’essentiel du discours politique au quotidien où l’exceptionnel de ce soir sera devenu d’une vulgaire banalité pour laquelle une majorité a déjà fait une croix définitive !..

    • 31 décembre 2020 à 14:08 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Cette expression du Grand homme est valable sur vous « voir la paille dans l’œil du voisin et ne pas voir la poutre dans le sien ».

      Vous ne vous rendez pas compte que votre attitude est pire. Toute la décision qui sort, fait l’objet de votre critique. Vous critiquez systématiquement toutes les décisions et les actions de ce régime sur n’importe quel domaine. Je ne pense pas que vous y avez tous les temps raison et que ce régime y a tous les temps tort.

      Face à cela, en tant que, pro-régime, je n’ai d’autre choix que de le défendre et contrecarrer à ma façon vos critiques systématiquement,...et souvent subjectifs.

      Bon, quand vous soutenez le régime, c’est de l’idolâtrie, mais, quand vous le critiquez systématiquement tous et n’importe quoi, vous êtes rationnels ?

    • 31 décembre 2020 à 15:04 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ Isandra

      Pourtant, je n’invente rien en lisant « la presse indépendante !« ....
      https://lexpress.mg/31/12/2020/retrospective-annee-de-tous-les-deboires/

    • 31 décembre 2020 à 15:24 | Isandra (#7070) répond à kartell

      Kartell,

      Dites moi, cette 2020 est année de prospérité chez vous ?

      France Culture s’est posé la question si c’est la pire année de l’humanité et que l’heidi dit de l’histoire.

      https://www.franceculture.fr/emissions/carnet-de-philo/la-chronique-philo-du-vendredi-09-octobre-2020

      https://www.heidi.news/articles/2020-pire-annee-de-l-histoire-et-en-suisse

  • 31 décembre 2020 à 14:34 | Vohitra (#7654)

    PEM,PEM,PEM…tic, tac…tic, tac…time bomb comme disait les autres dans l’attente d’une forte déflagration…

    Le P.E.M que j’ai connu autrefois, c’était le Programme Engrais Malagasy, dans le cadre de Kennedy Round Phase 2, en vue de la mise à disposition à partir du fonds de contre valeur venant du Japon de types d’engrais pour la relance de l’agriculture dans le pays…

    Mais avec un PEM, ça pourrait aussi signifier avec les temps, en langue locale, Paikady Entina Misoloky, pour dire, stratégie pour escroquer les Malagasy…

    Peut-on espérer autrement ?

    Des stades synthétiques, des piscines olympiques, des palais de culture et de sport…alors que la famine et l’insécurité alimentaire font ravage, et décimant progressivement la population…

    Réhabilitation d’ancien palais royal, et de lieux de loisirs…dans un souci premier d’usurpation d’un pouvoir et autorité d’une monarchie d’autrefois et de montrer aussi qu’il est passé maître dans l’art de la mise en œuvre d’un vaste programme de manipulation de masse, avec à la clé une masse critique de 1.400.000 nouveaux indigents en plus de ce qu’il avait déjà crée dès son accession au sommet avec l’aide de 1.200.000 fantômes pour peser dans les urnes…

    Et sous d’autres cieux plus cléments malgré tout, on parle de vaccins, Pfizer, Moderna, ou de Astrazeneca, mais lui, il ne fait que nous refiler des tisanes frelatées, de gélules par millions, en injectant des sous dans une usine supposée pharmaceutique produisant des trucs dont les étiquettes n’indiquent même pas de quelles maladies ils pourraient guérir…mais on ne cesse de vous dire que c’est curatif, préventif et désinfectant…voire lubrifiant…et pourquoi pas carburant…au point que même dans les bistrots du quartier, le CVo est synonyme de rhum de fabrication artisanale, le taoka gasy, au moins une nouvelle dénomination après la libéralisation et légalisation de la vente de ce breuvage…

    Et faute de pluie cadrée avec le calendrier de saison agricole, on arrose les bidasses d’étoiles, amenant un participant du site à dire que dans le pays, un Général a sous ses ordres 70 hommes de troupe alors qu’ailleurs, un Capitaine en aurait 140…

    Mais cette année avait été marqué par un vocable particulier, le « Plan Marshall », oui, et il disait qu’il avait veillé tard des nuits durant pendant toute une semaine pour élaborer son contenu afin de permettre une relance de l’économie locale qui n’est même pas moribonde mais déjà à la ramasse, alors que la fin de l’année arrive d’ici quelques heures, personne n’est capable de dire exactement combien exactement parmi ces 1.043 milliards tant vanté avaient été réellement exécutés pour faire quoi au juste…

    Et oui, rien que de vanités sous le soleil des tropiques, avec un comédien aux dents longues qui font peur aux finances publiques…venu à a rencontre d’un acteur qui excelle dans la domination et manipulation des esprits fragiles…dans un lieu témoin de la vente à la découpe du territoire par des politiciens délinquants…

    Une fin d’année qui ne fait que des malheureux…loin de là, car 12 tsy maty manota venaient d’échapper des mains et griffes de la justice, et pas n’importe laquelle, mais d’un machin, la Haute Cour…

    Et de 12 autres, nouveaux sénateurs, qui après piétinement sans honte et scrupule de la Constitution par son gardien naturel, et encore avec l’aide d’une Haute Cour…

    Et qu’est-ce qu’il va encore nous balancer à avant ses 12 coups de minuit ? Du vatsy tsinjo et tosika fameno pour les îles éparses ?

    • 31 décembre 2020 à 14:57 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      @ Vohitra

      Mais avec un PEM, ça pourrait aussi signifier avec les temps, en langue locale, Paikady Entina Misoloky, pour dire, stratégie pour escroquer les Malagasy…
      ...
      Des stades synthétiques, des piscines olympiques, des palais de culture et de sport…


      Pour accéder à ces lieux de sport, il faut payer et très fort.
      Une seule personne a l’autorisation d’importer des surfaces synthétiques pour les stades.
      Et qui est-ce ? Un certain Raso ...., un DJ-boy.
      Vive l’économie entre copains, c’est le fameux social-libéral dont certains véhiculaient sur ce site il y a quelques temps mais suite à vos critiques, ils ont arrêté la promotion.

    • 31 décembre 2020 à 15:01 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      C’est pathétique ! Quand la haine, tu nous tiens !

      Je m’attendais pas que vous pouvez descendre aussi bas. On dirait une discussion sur un tamboho entre des ados, pour tuer le temps après l’école avant l’arrivée de la nuit.

      Quand on a la haine et la jalousie contre quelqu’un, on le traite de tous les noms, et tout ce qui le touche.

      Mais, ce que vous n’admettez pas, ce plan sera le porteur d’espoir pour la majorité des Malagasy. S’il réussit, qui a plus de chance de se produire, la popularité de Rajoelina se raffermira.

  • 31 décembre 2020 à 14:49 | Shalom (#2831)

    Mbola mitohy ny fampielezan-kevitry ny 2018 ary fanomanana ny 2023.
    Misy ny olona antsoina hoe : TSY MAHALALA MENATRA. Ireny olona ireny dia efa maty fanahy sy tsy mahay afa-tsy ny fitiavan-tenany.
    Ho hita sy ho rentsika rahariva ny fampanantenana tsy voa-hevitra mbola ho lazain’i bokassa gasy DJ jiolahimboto mpanongam-panjakana. Mbola eritreretiny angamba fa tsy mbola tonga saina ny Ambanilanitra ka ho sesefany fampanantenana poak’aty isak’izay masoandro mihiratra ...

  • 31 décembre 2020 à 15:11 | Isandra (#7070)

    Un Projet pour relancer l’économie, en soutenant les PME :

    « Le 15 juin, le ministère de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (MICA) a lancé le Crédit Miarina, mécanisme de soutien en faveur de la trésorerie des PME formelles. Il s’agit d’une réorientation du programme Fihariana dans le contexte de la Covid-19 pour une enveloppe totale de 11,5 MEUR. Les crédits Miarina sont accordés via deux banques locales (BNI et BOA) à un taux de 9 % pour une durée de remboursement de 24 mois et un montant maximal de 69 kEUR, et destinés à des entreprises réalisant un CA inférieur à 1,1 MEUR et ayant au moins trois ans d’existence. Depuis son lancement près d’une centaine d’entreprises en ont bénéficié, notamment dans les secteurs du commerce, des services et la médecine. » Site Minfinance.fr

    • 31 décembre 2020 à 15:34 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      Tahirin-tsary Malagasy
      February 25 at 6:11 AM ·
      🛑Afaka 5 na 10 taona hiverina eto @ plateau tsika hoy Andry Rajoelina
      ⭕️i Comores ataontsika faha 21 any aorinantsika ary isika lasa faha 21 ao alohan’i Comores‼️
      😂😂🤣🤣🤣😭😭😭😭
      https://www.facebook.com/watch/?v=2722898144484773

    • 31 décembre 2020 à 15:52 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Rainingory,

      Amin’ ity filaharana ity aloha any aoriana be ny Madagasikara :

      1- États Unis,
      2- La Chine,
      6- La France,
      138- Madagascar,
      179- Comores,

      Efa any aoriana ben’ny Madagascar i Comores.

      https://planificateur.a-contresens.net/classement_par_pays/PIB.html

    • 31 décembre 2020 à 16:02 | Rainingory (#11012) répond à Isandra

      Isandra,
      mba ekeo rehefa tsy mahavoa nareo e !

      amin’izay, io filaharana avoakanao io, sady tsy hay akory hoe nivoaka avy aiza izy io, tsy hain’i Adama tsy hain’i Eva akory, no mbola tsy miteny ihany koa ny taona nivoahany, mety hoe efa tamin’ny taona 1653 mihitsy io no nivoaka an 😂🤣😭

  • 31 décembre 2020 à 16:16 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Rajoel doit son "trône" à Didier Ratsiraka ,qui a retournés, notamment ,les soldats et officiers de la garde présidentielle contre Ra 8 en 2009 !
    Cette aide a un prix ,que votre présida la porte comme un fardeau ,car le faiseur de roi de cette époque peut refaire le même coup aujourd’hui mais a son propre bénéfice ou a un des ses lieutenants !
    Si l’amiral commence à hausser le ton c’est que ses attentes ne sont pas comblées et notamment la gestion désastreuse de la crise du covid ou il se trouve également empêtrés !
    Finalement Razobokassa est a la merci de son conseiller spécial qui fer de lui ce qu’il voudra vu l’incompétence qu’il déploie !
    Les choses commencent a devenir intéressantes ,vous ne trouvez pas ?

  • 31 décembre 2020 à 16:42 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour à tous,

    La (cul)ture version Madagougou même les films Visa A de mon enfance n’ont jamais atteint ce niveau de vulgarité et d’obscènité :

    https://www.actutana.com/depeche/derniere-breve-de-lannee-2020/

    Sinon, le PEM est un plan très graveleux, c’est l’abréviation de Pour Enc.... Madagougou.

    Elle est belle l’édification des masses quand c’est Son Altesse Roublarde DJ 1-er qui fait la promotion du dihy vody comme un summum de la culture.

    Sur ces réflexions de haute volée (pas plus haut que la ceinture), je vous souhaite à toutes et à tous l’émergence d’une meilleure année 2021.

    Plus Qu’ Hier, Moins que Demain je souhaite à tous de vivre dans le Présent de chaque jour de 2021 en Bonne santé et heureuse Prospérité pour vous et la famille.

    Le Bonheur dépend en majeure partie de soi même :

    "J’ai décidé d’être heureux car c’est bon pour la santé"
    Voltaire.

    Cordialement
    YaR

  • 31 décembre 2020 à 23:34 | Rainingory (#11012)

    31 décembre à 23:19 | sarah (#4600) répond à Rainingory ^

    eh oui, et les journalistes, n’en parlons plus. En plus des fautes de français et de malagasy, personne ne semble faire d’investigation. Lors de l’élection du maire, les journaux à Tanà sont presque tous acquis à un seul parti en fin de compte.
    — -
    eh oui comme vous dites Sarah, on est vraiment loin d’une expression libre, tout est biaisé.
    Espérons que l’année qui arrive là changera profondément les choses, comme si on retournait la terre pour enfouir à jamais ces mauvaises herbes qui pourrissent la vie de nos concitoyens.

    Je vous souhaite à toutes et à tous une nouvelle année 2021.

  • 1er janvier à 09:25 | Vohitra (#7654)

    Miarahaba antsika rehetra tsy hanavahana nahadingana iny taona 2020 nilaozana iny, ary mirary ny soa sy ny mananjara, sy fahasalamana lavitry ny rofy ho anareo rehetra sy ny fianakavianareo, amin’izao fahatongavana eo antokonan’ny taona vaovao 2021 izao, enga anie mba ho to sy hositrahantsika ny antso sy hiaka ataontsika entin’ny hirampirenena miantso an’i Zanahary hitondra fitahiana sy fahasambarana ho an’ny isampianakaviana…na ho mora na ho sarotra ny làlana mbola hizorana atosaky ny volana roambinifolo ho avy, dia ny fahatanjahantsaina no irariana feno tsy hanombinana ho an’ny tsirairay…

    Mankasitraka sy mirary soa !

    Meilleurs vœux de nouvel an 2021 à tous, et que l’année 2021 vous apporte le bonheur et la réussite, le succès dans vos souhaits et projets, que cette nouvelle année soit favorable à toutes vos tentatives et vous permette les défis qui vous appellent…

    « Le passé et l’avenir, ces deux moitiés de vie dont l’une dit jamais, et l’autre dit toujours » Alphonse de Lamartine…

    « Le temps des hommes est de l’éternité pliée… » Jean Cocteau

    Que la prospérité s’invite à vos tablées…Bonne année 2021 !

    • 1er janvier à 13:45 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      Bonne année à tous sur ce forum , et que cette année apporte pour notre Pays , un peu de visibilité pour aider la Majorité de la population . Ce qui nous unit doit être plus fort que ce qui nous sépare , et je crois à la force de l’esprit .Pour le moment , il n’y a que les Barea qui nous lient à un destin commun , mais je ne désespère pas pour que nous prenions conscience de notre richesse (morale), et notre unité dans la diversité . Je m’adresse spécialement pour cette nouvelle année à Vohitra, Shalom, Dadabe, Elena , Vazahagasy Taratasy , Maestro , Turping , Rainigory ...Je m’excuse pour tous ceux que je n’ai pas pu citer , mais je suis convaincu de leur bonne volonté , et que nous pourrons un jour apporter un peu de répit pour le Pays . Enfin pour terminer , je reprendrai la chanson de Bob Marley :"Wake up , stand up, stand up for your rights ". La misère n’est pas une fatalité et le peuple Malagasy a le droit de vivre dans la dignité . Masina ny Tany Ndrazana .

    • 1er janvier à 14:23 | elena (#3066) répond à Vohitra

    • 1er janvier à 14:56 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Misaotra, misaotra, mirary soa sy fahasalamana hatrany...

  • 1er janvier à 10:14 | lancaster (#10636)

    Bonjour à tous,
    J’ai suivi le KABARY du PRM à la tv nationale.
    Même si le choix des priorités peut être sujet à débat sans fin, car je pense que faire des stades n’est pas une grande priorité dans le contexte de pandémie et de famine dans le sud, le Prm et son équipe ont réalisé plusieurs infrastructures : écoles, hôpitaux régionaux, bureaux administratifs dans les régions, quelques débuts de route, opérations crédits aux petits et moyens entrepreneurs, usines sucrerie, usine pharmalagasy, etc... 2020 a vu aussi l’inauguration des réalisations du secteur privé : la plus grande minoterie de l’ocean Indien et une grande unité de fabrication de pâtes alimentaires qui pourrait satisfaire 5/7e des besoins de la population.
    J’ai découvert aussi le tracé projeté de la nouvelle autoroute Tana/Tamatave en passant par Ambatondrazaka, la nouvelle esquisse de la ville nouvelle Tanamasoandro a Imerintsiatosika.
    J’ai appris aussi que les zébus volés sont passés de 50.000 têtes en 2018 à 18.000 têtes en 2020. Les forces de l’ordre y sont pour quelque chose.

    Espérons que les ressources humaines et les budgets alloués nécessaires au fonctionnement des hôpitaux et des écoles et à la maintenance des nouvelles réalisations seront au programme.
    Espérons aussi que chaque localité saura organiser le monde sportif , organiser des championnats, faire fonctionner des ligues et des fédérations sportives, assurer la maintenance des lieux etc...
    Chacun appréciera comparativement aux années antérieures.

    • 1er janvier à 10:52 | Vohitra (#7654) répond à lancaster

      Bonjour Lancaster,

      C est dommage qu en ce debut d annee, les tentatives de manipulation de l opinion publique avec des realisations, vehiculant l absence manifeste de transparence et au detriment du respect du code de passation de marche public, vous accroche dans un reflexe partisan et de disciple de la kleptocratie...

      Ne vaut-il pas mieux de partager la joie familiale plutot que de verser dans de telle ineptie emportant dans son sillage une manipulation de masse ?

      C est trop tot l ami !

  • 1er janvier à 11:45 | lancaster (#10636)

    Bonjour,
    Je ne suis pas de ceux qui disent définitivement oui ou parmi ceux qui disent systématiquement non.
    Rien ne sera parfait tant que c’est l’homme qui agit. Mais il faut savoir aussi positiver et ne pas fanatiquement toujours chercher le diable dans les détails.
    J’etais En train de dire que même si ce n’est pas la priorité des priorités dans le contexte àctuel , certaines realisations en 2019/2020 serviront quand même à condition qu’on sache les faire fonctionner et assurer leur maintenance.
    Parler de manip, c’est une autre façon de voir. Hier j’ai aussi entendu le PRF Macron dire que la France a su prendre les bonnes décisions au bon moment.. Manip ou pas manip. Ce n’est pas le sujet. Ils ont tout simplement fait un bilan des réalisations..
    A moins qu’ils se tirent une balle dans les pieds et disent qj’ils Ont tout foiré. Quand certains seront aux responsabilités, peut être qu’ils le feront.

  • 1er janvier à 11:47 | lancaster (#10636)

    Bonjour,
    Je ne suis pas de ceux qui disent définitivement oui ou parmi ceux qui disent systématiquement non.
    Rien ne sera parfait tant que c’est l’homme qui agit. Mais il faut savoir aussi positiver et ne pas fanatiquement toujours chercher le diable dans les détails.
    J’etais En train de dire que même si ce n’est pas la priorité des priorités dans le contexte àctuel , certaines realisations en 2019/2020 serviront quand même à condition qu’on sache les faire fonctionner et assurer leur maintenance.
    Parler de manip, c’est une autre façon de voir. Hier j’ai aussi entendu le PRF Macron dire que la France a su prendre les bonnes décisions au bon moment.. Manip ou pas manip. Ce n’est pas le sujet. Ils ont tout simplement fait un bilan des réalisations..
    A moins qu’ils se tirent une balle dans les pieds et disent qj’ils Ont tout foiré. Quand certains seront aux responsabilités, peut être qu’ils le feront.

    • 1er janvier à 12:51 | kartell (#8302) répond à lancaster

      Bonjour,

      Ces annonces de fin d’année doivent être prises avec une certaine précaution oratoire dans la mesure où elles sont faites pour redorer un blason qui avait perdu beaucoup de son clinquant durant une année covidée de navigation à vue et d’illusions, revues à la baisse ...
      Chacun peut ainsi brandir ses statistiques, faites maison dont on peut se demander avec quelle impartialité, elles ont pu être établies ?....
      Bref, le tableau brossé doit dégager en priorité un optimisme à toutes épreuves, quitte à arrondir les chiffres pour les présenter à un public qui après un Noël décevant se voit désormais soumis à un bilan d’auto-satisfaction qui ne pourra enthousiasmer que les apparatchiks, toujours prêts à applaudir..
      Difficile tout de même de mettre à son seul profit d’une politique, des petits pas et du tango, des futures réalisations qui ne pourraient être entreprises que grâce à l’aide internationale et à la main-d’oeuvre chinoise ( future autoroute ) !...
      S’approprier de la sorte les choses, c’est jouer le rôle du coucou magnifique ce qui n’a rien de très glorieux en masquant une dépendance de plus en plus sévère vis à vis de l’étranger, homme orchestre, à la fois, bailleur, trésorier et formateur !...
      Ne faisons tout de même pas de cette com ampoulée, un certificat de bonne conduite surtout lorsqu’on continue de crever de faim dans le Sud tandis qu’on a ripaillé pendant cette nuit de la St Sylvestre à Antananarivo !..

  • 1er janvier à 12:28 | Vohitra (#7654)

    Vous devriez savoir et ne pas perdre a l esprit, que les derives dans la gestion des finances publiques se traduisent toujours par une pression fiscale avec des consequences douloureuses pour les pauvres, et sachant que ce pays est actuellement compose de 77.4 % d indigents et de plus de 90 % de pauvres...

    Et citer des realisations qui ne sont pas des reponses favorables a des preoccupations majeures et immediates, disons cruciales, n est que de la pure manipulation mensongere...

    La pauvrete cuisante et agressive, blessante et douloureuse, ne pourra etre contenue a coup de communication politique Lancaster...

    Il faut etre humain et pragmatique, et realiste quand meme !

    Les pauvres en France mangent suffisament assez en ce jour de l an...en est-il autant pour beaucoup de Malagasy d apres vous ?

    Ayez un peu de decence et de respect envers eux quand meme !

    • 1er janvier à 14:55 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      « Et citer des realisations qui ne sont pas des reponses favorables a des preoccupations majeures et immediates, disons cruciales, n est que de la pure manipulation mensongere.. »

      Parce que l’emploi ne fait pas partie des préoccupations de beaucoup de gens ?

      Comme j’ai réitéré ici, il y a de gens qui s’habituent à écrire des théories produits de leur imaginations et qui s’éloignent plus en plus les réalités.

    • 1er janvier à 15:06 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Si ces realisations avaient eu d impacts sur la resorption du chomage, il n y avait pas eu de perte de revenu pour 64 % de menages ou de 1.400.000 nouveaux pauvres dans le pays...

      C est dommage que votre elucubration vous accompagne encore en 2021 !

    • 1er janvier à 15:18 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Il faut être dans un monde imaginaire comme vous pour penser comme ça.

      Aucun pays n’a un système qui peut effacer l’impact de cette crise en peu de temps.

      Néanmoins, ces réalisations ont pu atténuer cet impact, sans lesquelles les chiffres auraient été beaucoup plus catastrophiques.

    • 2 janvier à 01:37 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      Isandra,
      averiko aminao foana, efa voaisa ho’aho ny andronareo amin’ny fery sarihan’ity krizy ity, ity 2021 ity no mifanao fotoana isika (efa iray andro sahady izay no lasa) :
      - krizy ara-toekarena mivadika ho krizy any amin’ny sosialimbahoaka,
      - tetikasa aman-taonany vao ho vita ka tsy ho hitan’ny vahoaka ny fiantraikany aminy,
      - tsy orinasa gasy akory no manao izany, noho izany mitsoaka ny devise, anohy hien-danja ny ariary, hitombo ny trosa,
      - tsy ho tafarina ny orinasa gasy, very asa ny vahoaka, tsy misy anefa ny tetikasa hanarenana izany,
      - tsy mbola vita ny famerenana ny fahatokian’ny mpizahatany, tsy nanafatra vaksiny, izany hoe mbola 2022 any mihitsy vao hahavoaka loha ny fizahantany

  • 1er janvier à 14:48 | Isandra (#7070)

    Bien sûr, selon les détracteurs le Président n’auraient pas dû citer les réalisations, du fait que sa politique non comprise par eux ne ressemble pas à ce qu’ils pensent qu’il faudrait appliquer.

    Ils n’ont pas compris que ce Président est élu, parce que la politique qu’il a proposée est différente des autres et comprise par la majorité.

    Sa politique de développement s’appuie principalement aux investissements publics et privés, dont l’une des priorités est la création d’emploi, c’est à dire, offrir aux gens des filets au lieu de poisson en permanence : L’objectif, c’est le plein emploi.

    - 42 grandes sociétés créées, qui ont entraîné la création de nouveaux emplois, plus de 24.000.

    - Et cette politique ne se contente pas de construire les stades, les écoles, etc. Ces projets moyens sont mis en réalisation dans ce contexte, pour que certaines entreprises puissent continuer de fonctionner et créer des emplois(plan Marshall). Mais, les grands projets les suivront.

    • 1er janvier à 20:50 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      isandra— 24 000 nouveaux emplois crées mais combien de dizaines de milliers d’emplois perdus .C’est la marche à reculons que l’on fait vivre au pays

    • 1er janvier à 20:50 | vatomena (#8391) répond à Isandra

      isandra— 24 000 nouveaux emplois crées mais combien de dizaines de milliers d’emplois perdus .C’est la marche à reculons que l’on fait vivre au pays

    • 1er janvier à 21:19 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vatomena,

      C’était la pleine lune hier ici où je suis. C’est une bonne augure pour une nouvelle année(plénitude).

      Je me suis trompé, c’est plus de 78.000 emplois créés, mais non pas 24.000. « Mieux vaut peu que rien ».

      Si on regarde les enquêtes de l’Instat, les campagnes Malagasy, dont la majorité, sont moins touchées par l’impacts économiques de ce COVID que les citadins.

      Situation mondiale :

      - 345 millions d’emplois équivalent temps plein perdus dans le monde selon OIT ;

      - En France, plus de 2,7 millions de nouveaux chômeurs à la fin septembre et 9 millions de chômage partiel. Et plus de1 millions de personnes tombées dans la pauvreté. Pourtant, plus de 120 Milliards de dettes en plus causées par le Covid.

    • 1er janvier à 21:44 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Vao manomboka ve ny taona dia efa tranondainga sahady ity sagnana ity...

      Efa saika tsy hiresaka ihany ny tena, fa rehefa misy miteniteny foana ny zavatra tsy zakan ny lohany, dia aleo ihany mitondra ny fanitsiana...

      " Pleine lune " hoy i sagnana eo amin ny misy azy...

      Raha ny eto amin ny Firenena Malagasy aloha dia ho sarotra tokoa ny mety fandehan ny raharaha satria...efa nanomboka ny 30 desambra no nidina ny volana ary andro fahatelo mitondra any amin ny faharavan ny volana ny fiandohan ny taona...

      Ary ny havandra no tena hanamarika io vanimpotoana io raha ny tetiandro...

      Any Frantsa tokoa angamba no pleine lune...

      Sagnana mihintsy itony dia lasa mitsoantsoana fotsiny sisa...

    • 1er janvier à 22:02 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Vohitra,

      Hihihihi ! Ka izaho anie eny rehetra eny eh !

      Mazava izao fa tsy miaraka firenena isika, raha tsy nahita an iny volana baliaka iny ianao, fa ny aty aminay aloha dia nazava ny lanitra omaly na dia misy rahona kely tsy indraindray.

      Mba anontanio ihany hoe sao dia mba misy havana iray firenena amiko ihany any.

    • 1er janvier à 22:17 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Zavatra samy hafa ny volana mibaliaka sy ny volana fenomanana ry ilay sagnana ity a !

      Vao miandoha ve ny taona dia efa havendranana manodinkodina resaka no ataon ilay sagnana ity !

      Efa olona tsy valahara mihintsy itony !

      Mba te hiresaka nefa dia tsy misy afatsy resaky ny sagnana no ataonao eto !

  • 1er janvier à 16:57 | Shalom (#2831)

    Mampalahelo ary tena mahonena : ny taona hono no vaovao fa ny lainga sy ny famitahana ary ny finiavana hamitaka ny Ambanilanitra sy ny fivarotana ny firenana dia mbola io mitazazoka manara-dia ireto kaondrana ireto ihany.
    Maniry aho amin’izao andro izao ny ahafoana tanteraka ny mpamitaka ny firenena tsy ho eto ambonin’ity tany ity intsony. Ho ity taona vaovao ity no hitondra ny fanatanterahan’izany.

    • 1er janvier à 21:24 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Mampatsiahy ny tamin’ny andron’i Jesosy io ny fihetsikareo, efa mahita ny fahagagana ataony izao ny mpanohitra azy ny Fariseo sy ny Mpanorandalana, mbola sahy milaza ihany hoe idiran’ny devoly lehio. Tamin’ny fotoana nahafatesany aza dia nomena vola mihitsy ny miaramila mba tsy hitantara ny zavatra nahagaga hitan-drizareo.

    • 1er janvier à 21:52 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Fa angaha lasa mpanao fahagagana indray ny calife foza ankehitriny ?

      Izany ve no natoron i Tom Cruise azy ?

  • 1er janvier à 17:30 | Besorongola (#10635)

    L’AFRIQUE NOIRE SERAIT ELLE BIEN PARTIE CETTE ANNÉE 2021 ?

    Afrique : dix bonnes nouvelles attendues en 2021

    Publié le : 01/01/2021 - 06:08

    Cinq nouvelles centrales, en construction à travers le Burkina Faso, vont porter la production solaire à 200 mégawatts en 2021. (image d’illustration)
    Cinq nouvelles centrales, en construction à travers le Burkina Faso, vont porter la production solaire à 200 mégawatts en 2021. (image d’illustration) AFP/Ludovic Marin
    Texte par :
    Sabine Cessou

    Après une année 2020 marquée par la crise du Covid-19, chère payée sur le plan économique en Afrique, de bonnes nouvelles sont attendues en 2021 pour le continent, aussi bien sur le plan international que politique, économique et culturel.

    Une Nigériane à la tête de l’OMC ?
    Voilà des années queNgozi Okonjo-Iweala, 66 ans, deux fois ministre des Finances du Nigeria (2003-2006 et 2011-2015) et ancienne directrice générale de la Banque mondiale (2007-2011), est l’une des femmes les plus puissantes d’Afrique. Actuelle envoyée spéciale de l’Union africaine (UA) pour la lutte contre la pandémie de Covid-19, son influence pourrait s’étendre au monde si elle prend la direction de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Elle est assurée du soutien de l’Europe et de l’Afrique, tandis que sa rivale, la ministre coréenne du Commerce, Yoo Myung-hee, avait celui de Donald Trump. Les enjeux sont forts, puisque l’OMC devrait ressusciter, grâce au retour des États-Unis dans les institutions multilatérales.

    Entrée en vigueur de la zone de libre-échange africaine
    La fameuse Zlecaf, ou Zone de libre-échange africaine, n’est plus une Arlésienne. Son entrée en vigueur, d’abord fixée au 30 mai 2020, a été repoussée à janvier 2021, en raison de la crise du Covid-19. L’accord de libre-échange, en discussion depuis 2012, a été signé en mars 2018 par 44 pays, puis par dix autres qui y étaient d’abord réticents, comme le Nigeria et le Bénin. Seule l’Érythrée refuse de le rejoindre, tandis que des pays importants doivent encore le ratifier, comme la République démocratique du Congo (RDC), le Mozambique et le Maroc, pour pouvoir en instaurer les instruments. L’accord va instaurer un marché unique en Afrique afin de stimuler les échanges intracontinentaux, notoirement bas (13 % du commerce extérieur total). Le secrétaire de la Zeclaf, le Sud-Africain Wamkele Mene, mène le bal depuis mars dernier et opère depuis un siège installé à Accra, au Ghana.

    Reprise économique envisagée en Afrique du Sud
    La crise du Covid-19 a incité 38% des entreprises de l’Afrique du Sud, seul marché émergent du continent, à geler les salaires en 2020. Cette part devrait tomber à 12% en 2021. La récession, de -5,8% en 2020 selon les statistiques officielles, est moins importante que les -7% prévus initialement. Un rebond prometteur s’est produit au troisième trimestre, et les prévisions donnent jusqu’à 3,6% de croissance en 2021 - contre 2% au Nigeria, première économie d’Afrique. Les syndicats sud-africains ont d’ores et déjà négocié 5% d’augmentation des salaires en 2021 dans le secteur privé, pour une inflation estimée à 4,1%.

    Présidentielle au Cap-Vert
    La présidentielle de septembre dans l’archipel ouest-africain devrait encore une fois donner l’exemple en matière de transparence et d’alternance démocratique. Au Cap-Vert, où les perdants savent s’incliner face à une infime différence de voix, le président sortant Jorge Carlos Fonseca, du Mouvement pour la démocratie (MPD), ne cherchera pas à briguer de troisième mandat. On ne peut pas en dire autant de l’Ouganda, du Tchad, du Congo et de Djibouti, où le maintien de chefs d’État en place depuis les années 1980 ou 1990 paraît assuré, selon les prévisions de l’Economist Intelligence Unit (EIU). Au Bénin, en Gambie et en Zambie, les dés ne sont pas jetés, mais les présidents sortants devraient eux aussi obtenir un second mandat.

    Nouvelles centrales solaires au Burkina
    Le Burkina Faso s’était déjà distingué en 2017 en inaugurant à Zagtouli la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest, desservant 660 000 personnes en électricité. Grâce à la baisse du prix des équipements solaires, panneaux et batteries, il continue sur sa lancée et donne l’exemple au Sahel. Cinq nouvelles centrales, en construction à travers le pays, vont porter la production solaire à 200 mégawatts en 2021. Pour l’instant, cette énergie propre et renouvelable ne représente que 6 % du mix énergétique, mais l’objectif de la Sonabel, la société nationale d’électricité, consiste à avoir une capacité installée de 1000 MW en 2022 pour élargir l’accès à l’électricité et mettre fin aux coupures intempestives de courant.

    • 1er janvier à 17:30 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      .... Le Championnat d’Afrique des nations au Cameroun
      Très attendu, le prochain Championnat d’Afrique des nations (CHAN), reporté en raison de la pandémie de Covid-19 en 2020, aura lieu du 16 janvier au 7 février 2021 au Cameroun. Cette sixième édition, initialement programmée en Éthiopie début 2020, a été confiée au Cameroun à la suite de retards trop importants. C’est un test pour le pays-hôte, qui a prévu de n’abriter qu’un seul joueur par chambre d’hôtel pour éviter les infections au Covid-19. Grande nation du football africain, le Cameroun abritera en janvier 2022 la Coupe d’Afrique des nations 2021, dans des conditions sanitaires que les organisateurs espèrent plus propices.

      Après des saisons blanches pour cause de Covid-19, le tourisme pourrait de nouveau bénéficier à certains pays d’Afrique. Louxor, l’ancienne Thèbes antique, figure en 4ème position après Kaliningrad (Russie), Saranda (Albanie) et Beyrouth (Liban) parmi les « destinations émergentes » du site américain TripAdvisor. Ses atouts : des vols directs, la douceur de son climat en hiver et la beauté des croisières sur le Nil, sans oublier la majesté des nombreux sites archéologiques. La confiance revient pour la destination Égypte, pénalisée depuis les années 2000 par des attentats à Charm el-Cheikh. Les arrivées ont augmenté de 36 % en 2018 et 21 % en 2019 selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), pour supplanter l’Afrique du Sud avec 13,6 millions de touristes.

      Le plus grand musée d’Afrique en Égypte
      Les musées fleurissent en Afrique. Après le Musée d’art contemporain al-Maaden (Macaal) ouvert à Marrakech en 2016, le Zeitz-Mocaa au Cap en 2017, le Palais de Lomé et le Musée national du Congo à Kinshasa en 2019, un projet pharaonique doit être inauguré en 2021. LeGrand musée égyptien, situé sur le plateau de Gizeh, en contrebas des célèbres pyramides, sera le plus grand musée d’Afrique. Son fonds extraordinaire de 100 000 pièces comprend les 5 000 de la tombe de Toutankhamon. Sur trois étages, derrière une façade recouverte d’albâtre, l’édifice abritera des statues colossales de pharaons, mais aussi une salle de conférence, un cinéma, des boutiques et une dizaine de restaurants. De quoi, là encore, relancer le tourisme.

      Un musée dans les palais royaux du Bénin
      Au Bénin, c’est le Musée des Amazones et Rois du Dahomey qui doit ouvrir fin 2021, pour retracer l’histoire d’un royaume qui vit se succéder douze rois, de 1625 à 1900. Cet espace de 3 000 mètres carrés, dont 600 pour les salles d’exposition, est situé sur le site historique des dix palais royaux d’Abomey, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité. Son ouverture sera l’occasion pour le Quai Branly de restituer 26 pièces, comme recommandé par le rapport Sarr-Savoy, dont des portes sacrées, totems et sceptres pillés en 1892 par le général français Alfred Dodds dans le palais du roi Béhanzin.

      Nouvelle biennale intercontinentale en Guadeloupe
      Le commissaire d’exposition Simon Njami, ancien directeur des Rencontres photographiques de Bamako et de la Biennale de Dakar, a pris les manettes de la première Biennale intercontinentale d’art contemporain (Biac). L’événement, qui sera organisé en Guadeloupe de décembre 2021 à mars 2022, fera de l’île et des Caraïbes un pont entre l’Afrique et sa diaspora. Un tourbillon d’expositions d’art contemporain aura lieu pendant quatre mois, dans des espaces publics et privés.

    • 1er janvier à 20:42 | vatomena (#8391) répond à Besorongola

      Le roi du Dahomey exportait chaque année environ 9 000 esclaves par an .C’était une ressource infinie de richesses .A savoir si au futur musée du Dahomey à coté de la salles des amazones il y aura la salles des chemins de l’esclavage.Cela pourrait attirer le tourisme de millions d’afro américains dont les ancetres ont été vendus aux négriers.

  • 1er janvier à 17:32 | lancaster (#10636)

    La France a tout fait pour attirer des investisseurs étrangers comme Toyota dans la région de Valences, ce qui a permis de créer un millier d’emplois. De même, la France essaie de retenir les Japonais qui ont investi dans le Nord du pays, mais la faible rentabilité de ses activités n’ont plus intéressé les Japonais.
    Il en est de même pour Sherrit qui n’a pas encore repris ses activités à Toamasina provoquant une angoisse compréhensible aux salariés de cette entreprise au capital majoritairement japonais.
    Tous les pays, grands et petits, pauvres et riches, veulent attirer les investisseurs étrangers. Ou est alors le mal quand ce sont des chinois qui viennent chez nous investir. On parle beaucoup d’endettement du pays avec tous ces crédits des bailleurs de fonds. Mais savons nous que les pays les plus endettés au monde sont le Japon et les USA ? Les octrois de crédit au gouvernement Malagasy sont basés sur des études de rentabilité économique des investissements publics comme les routes, les autoroutes , les infrastructures de génie rural , etc... On parle de TRE et de TRI. Si les programmes d’investissement sont bien gérés, les endettements du pays seront compensés par la rentabilité économique des infrastructures réalisés.

    • 1er janvier à 20:30 | vatomena (#8391) répond à lancaster

      Les routes ne rapportent pas de l’argent sauf aux racketteurs de la police de la route au contraire des autoroutes à péage.

  • 1er janvier à 18:44 | Besorongola (#10635)

    ZLECAF EST UN ÉVÈNEMENT HISTORIQUE POUR L’AFRIQUE MAIS RAJOELINA N’EN PARLE PAS COMME IL SE LE DOIT.

    C’est une aubaine la libre échange entre pays africains mais ce n’est pas assez si c’est toujours le franc CFA qui est la monnaie principale. Il faut une monnaie unique africaine et le fameux ECO qui devait remplacer le CFA tarde à se mettre en place. Il est nécessaire aussi d’enlever les contrôles aux frontières pour les pays membres car LIBRE ÉCHANGE RIME AVEC LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES. C’est uniquement à ce moment qu’on peut parler de vraie libre échange efficace.
    Combien de Malgaches savent l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange africaine est AUJOURD’HUI 1 ER JANVIER 2021 ?

    La fameuse Zlecaf, ou Zone de libre-échange africaine, n’est plus une Arlésienne. Son entrée en vigueur, d’abord fixée au 30 mai 2020, a été repoussée à janvier 2021, en raison de la crise du Covid-19. L’accord de libre-échange, en discussion depuis 2012, a été signé en mars 2018 par 44 pays, puis par dix autres qui y étaient d’abord réticents, comme le Nigeria et le Bénin. Seule l’Érythrée refuse de le rejoindre, tandis que des pays importants doivent encore le ratifier, comme la République démocratique du Congo (RDC), le Mozambique et le Maroc, pour pouvoir en instaurer les instruments. L’accord va instaurer un marché unique en Afrique afin de stimuler les échanges intracontinentaux, notoirement bas (13 % du commerce extérieur total). Le secrétaire de la Zeclaf, le Sud-Africain Wamkele Mene, mène le bal depuis mars dernier et opère depuis un siège installé à Accra, au Ghana.

  • 1er janvier à 21:57 | Besorongola (#10635)

    • 1er janvier à 22:48 | Vohitra (#7654) répond à Besorongola

      Nampiesona sy nanambaka ny Firenena Malagasy no nataon ity Ravinala Airports ity niaraka tamin ny tomponandraikitra HVM fahizany...

      Tokony hodakaina any io sy ny CSPI fa tsy misy ilana azy akory...

    • 2 janvier à 10:18 | lysnorine (#9752) répond à Besorongola

      Re Vohitra 1er janvier à 22:48 répond à Besorongola-‘’RAVINALA AIRPORTS’’
      « Tokony hodakaina any io sy ny CSPI fa tsy misy ilana azy akory... »

      Hoy ny fitenin’ny Ntaolo : « Ny nenina tsy aloha hananatra, fa aoriana handatsa », « tsy mba roahina eo aloha, tahaka ny ondry, fa avy manaraka tahaka ny alika ».
      Ireto misy lahatsoratra momba ny Ravinala Airports niseho vao haingana tao amin’ny Gazette de la Grande Île.

      Ohatra iray fotsiny io RAVINALA AIRPORTS io anisan’ny mahatonga anay hampirisika ny VAHOAKA MALAGASY hitaky ny fanovana ny pôlitikan’ny Fanjakana Malagasy REHETRA eo amin’ny fifandraisany amin’ny Fanjakana Frantsay.

      « Raha tsy RAVÀNA TANTERAKA ny fifandraisana misy ankehitriny amin’i Frantsa... na rahoviana na rahoviana, TSY HANJARY izany fihetseham-bahoaka izany mikatsaka ny FANAFAHANA azy amin’ny JADON’ny fanjakana sy NY FANAOVANY AZY SIKA NY KELY, ka mangeja azy ao anatin’ny fahoriana sy ny fahantrana ary ny TSY FANDROSOANA tsy misy farany ! »

      [lysnorine 31 décembre à 09:51 répond à Rainingory , « Bavure militaire à Amparafaravola – Le ministère de la Défense indique l’ouverture d’une enquête., mercredi 30 décembre(2020) https://www.madagascar-tribune.com/Le-ministere-de-la-Defense-indique-l-ouverture-d-une-enquete.html#comment455636 ^

      Ravinala Airports : Les faits donnent raison à notre journal (1ère partie)
      Publié le 21 décembre 2020
      http://www.lagazette-dgi.com/?p=51501

      A de nombreuses reprises, notre journal a condamné les IRRÉGULARITÉS ENTACHANT L’ATTRIBUTION À RAVINALA AIRPORTS DE LA CONCESSION des aéroports d’Antananarivo Ivato et Nosy Be Fascène. Nous avons dénoncé le caractère léonin de ce contrat de concession (voir notre édition du 16 novembre 2019).
      A PLUSIEURS OCCASIONS, NOTRE JOURNAL A SIGNALÉ LES AGISSEMENTS NÉOCOLONIALISTES DE PATRICK COLLARD, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE RAVINALA AIRPORTS, NOTAMMENT AVEC SA MAINMISE SUR L’ACTIVITÉ DE DUTY FREE (VOIR NOS ÉDITIONS DU 17 JANVIER ET DU 22 FÉVRIER 2020).

      On ne compte plus le nombre de fois où notre journal a démontré l’incapacité de Ravinala Airports à METTRE UN TERME AUX TRAFICS D’OR AU DÉPART DES AÉROPORTS D’ANTANANARIVO IVATO ET NOSY BE Fascene (voir nos éditions du 23 novembre et 7 décembre 2020).

      C’est SEULEMENT MAINTENANT que des voix s’élèvent en chœur pour pointer un doigt accusateur la tentation d’hégémonie de Ravinala Airports sur le secteur aéroportuaire, exactement comme notre journal l’avait prédit (voir notre édition du 17 novembre 2020).

      Les pouvoirs publics ont enfin ouvert les yeux (?). La réaction est tardive. Pourtant, mieux vaut tard que jamais. Si la commission d’enquête parlementaire, qui a récemment été mise sur pied, accomplit sa mission de manière efficace, intègre et indépendante, elle devrait parvenir aux mêmes conclusions que notre journal qui exige L’ANNULATION DU CONTRAT DE CONCESSION AVEC RAVINALA AIRPORTS, AU RISQUE (??) DE PROVOQUER UN INCIDENT DIPLOMATIQUE (??) AVEC LA FRANCE.
      R.Lola et Phil de Fer
      http://www.lagazette-dgi.com/?p=51623

      Ravinala Airports : Les faits donnent raison à notre journal (2ème partie)
      Publié le 28 décembre 2020
      Le régime de Hery Rajaonarimampianina signe un mémorandum accordant pour 25 ans une concession de la gestion des aéroports d’Antananarivo-Ivato et de Nosy Be-Fascene AU GROUPE CHINOIS AFEEC. Le mémorandum n’est pas appliqué.
      Il sert UNIQUEMENT À FAIRE MONTER LES ENCHÈRES, comme le démontre le déroulement des faits ci-après. Fort de ce mémorandum, l’équipe de Hery Rajaonarimampianina SE RAPPROCHE DES GRANDS NOMS FRANÇAIS DE LA GESTION AÉROPORTUAIRE. L’association de malfaiteurs se met en place pour organiser et mettre en œuvre un semblant d’appel d’offres alors que tout est joué d’avance. En février 2015, l’Etat Malagasy lance un Appel à Manifestation d’Intérêt sur la sélection d’un PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA MEILLEURE EXPLOITATION DES AÉROPORTS D’IVATO ET NOSY BE. En mars 2015, sur la base de cet Appel à Manifestation d’Intérêt, les candidats présélectionnés sont les suivants : LE GROUPE VINCI, LE GROUPEMENT ADEMA-AFEEC ET LE CONSORTIUM MERIDIAM-GROUPE ADP INTERNATIONAL-BOUYGUES BÂTIMENT INTERNATIONAL ET COLAS. Début avril 2015, Adema se désiste en prétextant l’absence de garantie étatique mais SON PARTENAIRE, LE GROUPE CHINOIS AFEEC, RESTE DANS LA COURSE. Fin avril 2015, au terme de l’analyse des offres, le Consortium Meridiam-Groupe ADP International-Bouygues Bâtiment International et Colas arrive en première position comme adjudicataire provisoire. En juillet 2015, la concession est octroyée pour 28 ans, au CONSORTIUM FORMÉ PAR MERIDIAM (45%), GROUPE ADP INTERNATIONAL (35%), BOUYGUES BÂTIMENT INTERNATIONAL (10%) ET COLAS (10%). PAR LA SUITE, CE CONSORTIUM EST CONVERTI EN SOCIÉTÉ ANONYME ET PREND LA DÉNOMINATION DE RAVINALA AIRPORTS. En 2016, le transfert d’exploitation des deux aéroports au profit de Ravinala Airports est officialisé. Ce changement d’adjudicataire s’explique par DES COMMISSIONS SUBSTANTIELLES QUI ONT ÉTÉ PARTAGÉES NOTAMMENT ENTRE HERY RAJAONARIMAMPIANINA, JAMES ANDRIANALISOA, RIVO RAKOTOVAO, HENRI RABARY-NJAKA ET HUGUES RATSIFERANA. Ce dernier ne saurait nier que les négociations ont été menées en partie dans le grand RESTAURANT TOUR D’ARGENT à Paris. La corruption est aussi flagrante que grossière.
      R. Lola et Phil de Fer

  • 1er janvier à 23:12 | Shalom (#2831)

    Misy ny kaondrana tsy ampy fiheverana : "pleine lune" hono ! Jesosy sy ny fariseo hono !
    Mampatsiahy tokoa ny niseho tany Byzance fahiny. Tohizo fa tsara !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS