Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 15 décembre 2019
Antananarivo | 19h30
 

Enseignement

Année universitaire 2010 -2011

Le ministre Rabesa Zafera Antoine continue de rassurer

mardi 3 mai 2011

Devant l’angoisse grandissante des étudiants et des parents, le ministre de l’Enseignement supérieur, le Pr. Rabesa Zafera Antoine, président également de l’université de Mahajanga, a fait hier lundi 2 mai, un point de presse dans les locaux du ministère ; en quelque sorte il a fait le point de la situation depuis le 19 avril et a alors déclaré qu’ « Il n’y aura pas d’année blanche bien que la date de la rentrée universitaire consensuelle n’ait pas encore été décidée ». Il a cependant informé de l’avancement des négociations qui ne tarderont plus à aboutir à la publication de la date de la rentrée universitaire 2010-2011.

D’après le ministre Rabesa Zafera Antoine, des conditions ont été imposées par les deux parties, à savoir l’État par le ministère de l’Enseignement et le ministère des Finances d’une part et d’autre part le SECES, afin de veiller au bon fonctionnement de l’année universitaire et pour éviter toutes manifestations en cours d’année. Il s’agit d’abord des bourses des étudiants, du salaire du personnel administratif et technique, du salaire des enseignants, du taux d’encaissement des heures complémentaires à 100% ; tout cela est déjà réglé. Il y a aussi le complément d’indemnité de recherche qui a donc déjà lui aussi été transféré vers toutes les universités de Madagascar, sauf pour Antananarivo pour des raisons techniques. Les indemnités de risques seront également à discuter.

Si le calendrier universitaire na pas encore été fixé c’est, d’après le ministre, parce qu’il doit être défini ensemble avec le SECES qui va encore se réunir vendredi 6 mai prochain, le temps aussi pour l’État, estime-t-il, de résoudre les détails techniques à propos du complément d’indemnité de recherche pour Antananarivo.

Confiant dans la démarche en cours et son rapide aboutissement, le ministre annonce alors que la première session des examens universitaires devrait se dérouler le mois de Novembre 2011. Toutes les conditions nécessaires et essentielles pour la mise en marche de l’année universitaire sont désormais réunies.

Recueilli par Valis

9 commentaires

Vos commentaires

  • 3 mai 2011 à 10:00 | nevokely (#5597)

    Bonjour,

    Il ne faut pas se voiler la face, le temps perdu ne se rattrape jamais, une année blanche n’est pas forcement mauvais en soit à condition que l’on s’en sert pour vraiment préparer l’avenir. Une année universitaire c’est 10 mois mais pas 6 mois. sauf si on parle de semestre !!!!. Une année scolaire raccourcie, bâclée serait très mal perçue par les futurs employeurs et où universités étrangers pour ceux qui veulent poursuivre leurs études ailleurs qu’à mada. Et ça ne va pas améliorer l’image de l’université malgache.
    J’ai survécu à l’année blanche de l’université en 1992, j’ai fait mon service nationale en 1987, certain à l’époque pensait que j’ai perdu 2 ans de ma vie, mais 2 ans dans une vie c’est quoi ? à méditer.

    Maintenant je comprends que les politiques ont peur d’une révolte estudiantine en cas d’année blanche, du coup on fait tout pour que ça n’arrive pas et à n’importe quel prix et surtout sans se préoccuper de la qualité de l’enseignement.

  • 3 mai 2011 à 10:27 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Oui ,toujours l’enseignement supérieur...il y a à boire et à manger !!!

    Le défi majeur est l’école.

    Une école pour tous,qui ouvrira pour chacun une voie,"sa voie".

    Il est donc essentiel :

    - d’accroître les investissements publics en faveur de l’éducation de base et de formation professionnelle comme un moyen d’améliorer les compétences techniques et scientifiques de la Population.

    Le Gouvernement doit s’y atteler et universaliser l’éducation de base(nationaliser toutes les écoles) ,améliorer l’adéquation entre formation et besoins du marché du travail,les lier d’avantage aux filières agricoles et aux industries y afférentes et surtout veiller à l’efficacité de l’utilisation des ressources disponibles et à la qualité de l’enseignement.

  • 3 mai 2011 à 11:06 | ravel (#4625)

    R i namana eo @
    faculté de medecine.

    Miandradra anareo ny firenena ,ianareo mpitsabo eo am perinasa,
    Ireo zokinareo tsy nitarain-tana miepaka t@ fanafahana ny tanindrzana ,ireo mpitsabo Malagsy izay akaiky tokoa ny mponina sy ny mpiara belona mahafantatra ny fahasahiranan ny vahoaka.
    Olona voanfantina ianareo,notsongaina tao anaty ny maro,noho izany dia tokony hitopy lavitra ny fijerinareo ,tsy tokony ho tahaka izao mantsy ny fampianarana ambony eto Madagasikara ,ny fianarana ambony aminin’ny lafiny rehetra no tiako lazaina ,mifampiakina ny fianampirenena sy fiainan ny oniversité ary eo sampam mpanpianarana isantsokajiny .
    Koa raha mietsika ianareo namana eo @ faculté de medecine dia aza adino ny ho avy ny fampianarana ambony ,ny fampianarana ambony dia tsy ambony raha tsy hapetraka ny fepetra rehetra @ izany .
    ary Tsy fietsiketsehan i Rajoelina no ampandehan io ,tsy ny filazany fa « tsy hisy ny année blanche »kanefany vola entina dia mikatso noho ny ny tsy fahaizana fotsiny , na ny tsy fahaizana mitantana ,satria fanjakana tsy ara dalana ve no hitondra ny oniversité.
    Hitantsika ny fitantana ny hat ny air madagascar ,izay Niafara t@ Tsy famelana ny fisidinana ny abakabaka europeana.
    Ny fitatana ny orinasa fitanterana toa air Mad ireny dia hilaina :RIGUEUR,TRANSPARENCE,PRECISION,TRAçABILITE ,HONNETETE,...izany rehetra izany anefa dia ny mifanoatra ny fitatanana hat ka tsy mahaga raha nidaboga ny Fandrarana ny fisidinana.
    Ireo fepetra voalaza etsy ambony iretsy no tsy maintsy hapetraka @ fitatanana ny fampianarana ambony eto Madagascar ,ary satria ny fampianarana ambony ny antoky iuty firenena ity dia tsy maintsy homena ny PRIORITE io FAMPIANARANA IO,izany dia lanomboka @ toerampampienarana sy ny qualification ny ho mpanpianatra ao.
    Mataoa ny firenena no viravirain ny olontsy mana-qulité toa izao satria ny oniversité dia TSY namokatra ny olona (an isa ,na @antsArana),hafaka hitantana ny firenena .
    Satria ny zava miseo @ izao fotoana izao dia mifanoatra @ hatao hoe fandrosoana ,ny fitondrana dia manao ny fampianarana ambony ho ambin-javatra .
    KA NOHO IZANY ,ianareo mpianatra @ ambarantonga ambony indrindra ianareo mpianatra ho dokotera no ho TANDROKY NY FIRENENA handAvona ny tsy mety ankehitriny.

  • 3 mai 2011 à 12:06 | niry (#210)

    IL NE FAIT QUE GAGNER DU TEMPS, le ministre..c’est évident ! Après moi le déluge ! Il gagne du temps !! jusqu’au 20 mai !!! Dans un pays où on n’a même pas une visibilité à 3 semaines..comment voulez vous raisonner à J+360 ??? Personne n’est au courant de rien, personne n’est responsable de rien, personne ne voit rien, personne n’est coupable de rien, personne ne prévoit rien...BREF FOUZALAND A l’ETAT PUR ! le gasy comme on aime à le décrire jusqu’en nouvelle calédonie ! LE GASY 100% DANS TOUTE SA SPLENDEUR !!!

  • 3 mai 2011 à 14:00 | Rabe (#3378)

    d’abord, la réponse du Ministre ne suit pas la déclaration du dj/putschiste qui dit qu’il va prendre le probleme à bras le corps...c’est à dire il va payer ce qu’il a signé...mais comme le dj/menteur a renié sa signature...il est devenu UN VAUT RIEN

    ...le dj/malaso veut montrer qu’il a la capacite de regler le probleme des uiniversite alors qu’il est occupé par les militaires, le gouvernement les ct et cst...
    ...le dj/voleur a dit qu’il a dejà trouvé l’argent pour l’election et pour sa propagande mais quand on lui demande sa provenance...c’est bouche cousue...ca signifie halatra
    ...et que veut dire "les provinces sont reglées sauf Antananarivo", si c’est "diviser pour regner"...

    ...Monsieur le Ministre, quand vous recevez un papier signé par le dj/dahalo, il faut mettre une croix et des annotations comme : fausse signature ou personne non habilité ou usurpation de fonction ou …car cette signature ne vaut RIEN...

    Les Manankasy ne sont pas dupes !

  • 3 mai 2011 à 14:33 | vorondolo (#4135)

    RAVALOMENT n’a pas fait mieux ! pire il était obligé de couper les vivres des méchants CESES pour arrêter le carnage des Chercheurs -de quoi au juste- malagasy. Bien sûr que les dadistes ont oublié ces péripéties, ou font semblant de ne pas se rappeler, ou vont encore annoner que c’est bien ces betises de Valement que TGV a promis de changer !!!

    • 3 mai 2011 à 15:49 | razafi (#1661) répond à vorondolo

      Vorondolo,

      Notez aussi qu’il n’a pas fait pire.

      Mais est ce que c’est vraiment la question ? Je penses que vous ne vous posez pas les bonnes questions...

    • 3 mai 2011 à 21:30 | vorondolo (#4135) répond à razafi

      Justement RAVALOMENT a fait pire dans tous les domaines, et c’est pour çà qu’on l’a bouté dehors ! ou plutôt qu’il a pris son courage à 2 mains et fuir en afrique ! le pôvre !!

  • 5 mai 2011 à 19:58 | SNUTILE (#1543)

    Toute cette panique n’est pas nouvelle financièrement pour la bonne répartition :
    - Sachant que les enseignants officiels ont été prévu et comptabilisé dans ce budget de l’éducation (ce côté là semble moins houlleuse sauf s’il y a revendication d’Augmentation dans un moment difficile)
    - Le problème est du côté des étudiants de la Ville concernée et éloignés de cette même ville d’accueil :
    — Par l’ignorant du nombre de nouveaux élèves et de redoublants (qui veulent tous avoir la même bourse (en somme) sans tenir compte de la Différence avec leur semblable (la pauvreté de la masse ne se distingue pas : scandale)
    — Beaucoup ne viennent même plus étudier après avoir été inscrits "OFFICIELLEMENT SANS APPEL" comme tel (HONTE ET SCANDALE)
    - Que faire, A qui la faute de ces grossièreté de ’Fikabanana’ et ’Vivre pour évoluer les uns sur les autres malgré les différences’ et ’de donner la chance aux potentiels’ Honte Honte scandale

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS