Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 21 octobre 2018
Antananarivo | 11h07
 

Coopération

FMI –Madagascar

Le départ

mercredi 29 septembre 2010 | Bill

Il ne manquait plus que çà ! Le Fonds monétaire international (FMI) fermera bientôt sa représentation permanente à Madagascar ; aucun intérim ni successeur n’est envisagé après le départ de Pierre Van den Boogaerde qui est prévu à la fin du mois d’octobre prochain. On rappellera que les relations de l’Etat malgache avec le FMI étaient déjà assez moroses depuis le mois de décembre 2008 avec l’achat de l’avion présidentiel Force One Two et les dérogations à l’importation, mais surtout à cause d’un projet de société d’importation de carburant. Avec le coup d’État de mars 2009, les relations avec le FMI dont les actionnaires ne sont autres que les États qui ont condamné le putsch, étaient durablement suspendues jusqu’à rétablissement de l’ordre constitutionnel. Cela n’a pas empêché le représentant résident du FMI, Pierre Van den Boogaerde, d’apporter une assistance technique aux gouvernants ; une assistance qui lui avait permis d’exprimer sa satisfaction quant à la gestion des finances publiques et au respect des grands équilibres du temps du ministre de la Haute autorité de transition (HAT), Benja Razafimahaleo.

Mais depuis quelques temps, cette gestion des finances publiques donne des signes d’aller de mal en pis. Des salaires et des indemnités impayés provoquent des grèves à répétition des étudiants et des fonctionnaires. Des opérateurs se plaignent sous le sceau de l’anonymat, des redressements fiscaux et des pressions dont leurs entreprises sont victimes. Des observateurs avertis décèlent derrière certains mouvements de grève ou d’humeur des employés de quelques secteurs vitaux pour les finances publiques, des tentatives de faire main basse sur les mamelles nourricières telles GasyNet ou encore tout récemment l’affaire SMMC et MICTSL du port de Toamasina derrière laquelle se profile une guerre dont l’objectif serait d’écarter MICTSL au profit de la Chambre de Commerce de Toamasina ; sans parler de l’affaire des télécommunications qui a provoqué la démission du jeune ministre des Postes et Télécommunications, Iharizaka Rahaingoson.

Pendant ce temps, en dépit de la politique d’austérité budgétaire, les dirigeants conduisent des projets de grande envergure dont les financements sont opaques quoique présentés sous forme de financement propre à l’État malgache. Bref, tout cela n’inspire guère confiance au FMI. D’autant plus que rien n’a été conduit à terme pour rentrer dans l’ordre constitutionnel recommandé par les actionnaires du Fonds. À beaucoup d’égards, la situation, aux yeux donc du FMI et de ses actionnaires, va de mal en pis. Pour beaucoup d’observateurs qui déplorent ce départ, c’est l’opacité dans les finances publiques qui en constitue la principale raisont.

Le prochain gouvernement aura certainement du mal à réintégrer pleinement Madagascar dans la confiance du Fonds Monétaire International. Mais entretemps, il faut reconnaître que les projets d’investissements des grands bailleurs de fonds internationaux ou continentaux risquent de s’évanouir. La confiance des banques et des opérateurs s’amoindrira car aucune institution financière reconnue comme le FMI ne leur garantit l’observation des normes admises dans le monde quant à l’usage de l’argent à partir du moment où ce gendarme a plié bagage. Les investisseurs privés hésiteront eux aussi.

21 commentaires

Vos commentaires

  • 29 septembre 2010 à 08:39 | violety (#3681)

    Si le FMI et les autres bailleurs n’ont pas attendu décembre 2008 pour arrêter les folies de R8, on n’en serait pas là !! Dès 2004, les bailleurs auraient dû fermer les robinets, donc ils sont aussi responsables de la gabegie faite par R8, ayant entraînant sa chute. Maintenant on condamne le « putch » ou le mouvement populaire qui est la conséquence directe des bêtises grotesques faites par R8. Et les africains veulent une amnistie totale de R8 pour qu’il revienne au pouvoir !!! Sur quelle planète se trouvent les malgaches là ?? Le FMI doit reconnaitre sa part de responsabilité pendant ces 8 ans de R8, le jour où il décidera de revenir, car il reviendra un jour ou l’autre. Encore une fois si les bailleurs ont réagi depuis 2004 avec la détaxation de R8 etc..... on n’en serait pas là ! Tout ceci doit servir de leçon à tout le monde, pas seulement aux malgaches !

    • 29 septembre 2010 à 10:40 | razafi (#1661) répond à violety

      Bla bla bla...

      Rav8 a droite, rav8 a gauche...rav8 partout ! En tout cas c pas sous rav8 que la FMI est parti !

      Votre haine et peur de rav8 n’a-t-il pas fait assez de degat ? Vous me degoutez ! Ce sont des personnes comme vous qui ont mit le pays a blanc donc vous etes vraiment mal place pour donner des lecons aux autres.

    • 29 septembre 2010 à 14:28 | vorondolo (#4135) répond à razafi

      bli, bli, bli......Détaxation, Force one 2, Daewoo, .....blo, blo, blo, R8 et FMI dehors !!! blu, blu, bluuuuuuuuuuu

    • 29 septembre 2010 à 19:32 | Stomato (#3476) répond à violety

      « Encore une fois si les bailleurs ont réagi depuis 2004 avec la détaxation de R8 etc..... on n’en serait pas là ! »

      Si les bailleurs de fonds avaient réagit dès 2004, vous auriez été LE premier à crier au scandale pour ingérence inadmissible dans les affaires intérieures de Madagascar...

      « Le FMI doit reconnaitre sa part de responsabilité pendant ces... »

      Sa part seulement ? Et le reste de la responsabilité ? Elle échoit à la BM, à l’UE, à la France ?

    • 30 septembre 2010 à 06:40 | tsaboto (#1681) répond à violety

      Aza mba entin’ny fo be loatra. Nisy ny fanairana nataon’ny FMI ary dia niafara tamin’ny fanidiana ny robinet izany. Tsy misy Afikana te hanome famotsoran-keloka an’i Ra8 izany eo, fa io GIC tarihin’ny Chissano io dia ratsamangaikin’ny Filankevipilaminanan’ny Firenena Mikambana ka ao antin’izany ireo Mpikambana maharitra dia Etazonia, Rosia, Angletera, Frantsa ary Shina. Ny Lalana Iraisam-pirenena dia tsy manaiky intsony ny Fandrombana fahefahana. Izany akory tsy midika fa manery ny hiverenan-dRa8 izy, fa kosa mitaky fifidianana hiarana mitantana mba ialana amin’ny hosoka. Koa raha mijirijiry ohatra ny nataon’Ingahy Mungabe tatsy Zimbabwe ny mpitari-tolona malagasy dia avelan’olona eo ny Malagasy ho hitan’ny havany eo.

  • 29 septembre 2010 à 10:28 | Rainivoanjo (#1030)

    « La confiance des banques et des opérateurs s’amoindrira car aucune institution financière reconnue comme le FMI ne leur garantit l’observation des normes admises dans le monde » : bien sûr, le FMI est tellement compétent que les exemples n’existent pas où des bons élèves du FMI se sont retrouvés sur la paille pourtant après des années de suivi à la lettre des recommandations du FMI. L’auteur semble aussi ne pas du tout savoir qui impose sa loi au sein du FMI. Qu’il lise un peu ce qu’en pense Joseph Stiglitz, qui n’est pas du tout un révolutionnaire.

    • 29 septembre 2010 à 14:25 | vorondolo (#4135) répond à Rainivoanjo

      Bravo Rainivoanjo ! malgaches bon élèves du FMI depuis longtemps, mais toujours dernier du classement des PPTE (pays pauvres tres endettés) !!! FMI = Famine, Misère, Inflation !!!! Bye bye FMI !!! lol

  • 29 septembre 2010 à 12:13 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    S’attendre a ce que les ’lèches’ foza reconnaissent leur tort .....

    On m’a traité de tous les noms quand en 2006 j’ai osé critiquer Ravalomanana
    On m’a rappelé vertement que c’est Ratsiraka et Zafy qui étaient les seuls responsables

    Et voilà que maintenant je réentends les memes C.O.N.N.E R.I E.S

    Que c’est ENCORE Ravalomanana le responsable

    Voyez , ces fameux magiciens ....

  • 29 septembre 2010 à 12:58 | rafra6 (#318)

    mais a quoi ca sert le FMI ? combien de fois on a discuter ici la necessité ou non. là ou fmi dicte sa loi c’est la fin du monde.
    Quand est ce q’on fera grève pour denoncer le fmi ?
    Les profs d’ankatso feront-ils grève parce qu’ils forment des chômeurs ?
    Les magistrats feront-ils grève parce que leur metier est gangrèné par la corruption ou pour denoncer les maltraitances dans les prisons malgache ?
    les médecins feront-ils grève parce qu’ils travaillent dans des conditions deplorable ?
    qui peut faire grève pour demander une sécurité sociale à mada ?

  • 29 septembre 2010 à 13:56 | ikopa (#671)

    Ataoko hoe isika Gasy vahoaka mahaleotena sady saropiaro @ fiandrianany.

    Koa inona no mbola anambazana an’izay vazaha tsy te-hiaraka aminitsika e ?

    Sa isika ve tsy mba manana hambom-po ? Efa tsy avela miresaka any @ fivorian’ny ONU - Saziana tsy hahazo mivoaka any ivelany ny mpitondra ny HAT - Manakatom-baravarana tsirairay ireo masoivoho vahiny miorim-ponenana eto - Saika nahantona na nofoanana aza ny famatsiam-bola antsika avy @ FMI na ny BM. 

    Inona ihany ary no zavatra tadiavintsika ity e !

    Jereo ny nataon’i Hugo Chavez any Venezuela. Noroahany avy any aminy mihitsy io FMI io ary noefainy alohan’ny fotoana ny trosa nataon’ny mpitondra tany aloha. Ataony maivoka ireo firenena lazaina matanjaka raha mianakendry miteniteny azy. Tsy misy anambazany akory izay olona tsy te-hiaraka aminy.

    Izany anie no mba azo lazaina fa manan-kambo sy mahaleo tena e !

    Akatony tanteraka koa ny fari-dranomasintsika dia andeha isika hiaina ny fiainantsika eto.

    Raha tsy izay dia hazavao aminay vahoaka bado fa tsy mahaleo tena izany isika ary resa-be ihany ilay hoe fiandrianam-pirenena.

    Mba jereo ny ataon-dry Hugo Chavez ao Venezuela ao

    Mba izany zalah no atao hoe firenena saro-piaro @ ny fiandrianany. Na ianao mahaleo tena na tsia. Fa toa lasa vavany fotsiny toa ny ataon’ny mpikabary ny itondrantsika ny raharaham-pirenena ka matahotra sao very tanteraka eto izahay Gasy Bado.

    Koa averinay : Lazao izay tena marina e !

    • 29 septembre 2010 à 22:57 | basyvava (#4699) répond à ikopa

      O ry Ikopa a,

      Raha manana ambopo ianareo milaza azy mahavita azy koa maninona no mitady `reconnaissance internationale` ?
      Tsarovy fa ny gasy eto an-toerana aza tsy mankasitraka ny fitondran`ny foza sy ny bitro fa ny fatahorany ny FIS no tsy hasahiany mijoro sy manohitra ampahibemaso. Mbola hitohy ny tantara dia hotsarainy eto daholo. Raha toa ka miala eto ny FMI dia midika izany fa mbola ho ela ny fankatoavan`ny CI an`i Madagasikara.
      Raha toa ka tena mahavita tena i Madagasikara dia aza mitotototo any New York, de aza mitady reconnaissance ny CI. Dia haloavy aingana ny karaman`ireo olona mimenomenona ireo. Tsarovy fa t@ andron`i R8 dia tahak`izao ataonareo izao no nataon`ireo olona mpiaro azy, taiza ny heriny ? Nisy farany ihany hay.
      Point final. Marche ou creve !

      Ando Rabekoto.

  • 29 septembre 2010 à 16:43 | babs (#1085)

    io matikambo io iany no mahavoa ny gasy, vao mba malala zavatra kely dia miseho milay, manambany ny hafa nefa tsy afaka mankaiza akory. Ianao milalao ordi io no mety tsy mila FMI sy bailleur fa ny olona any ambanivohitra any lazaiko anao fa misy ny tsy mihinana raha vao tsy eo ny fanampiana, izany no mahatonga ireo aide à caractère humanitaire ireo tohizan’ireo vazaha ireo amin zao ! Aza mba tia tena fa tsss !

  • 29 septembre 2010 à 18:19 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    « Le F.M.I. signe des accords portant au total sur 5,3 milliards de D.T.S. avec le Japon,la Banque de France,le Royaume -Uni et la Banque Populaire pour soutenir ses activités de prêt en faveur des pays à faible revenu ».

    « Si » Madagascar peut emprunter directement avec la Banque Populaire de Chine,la Banque de France et d’autres banques,POURQUOI,faut-il passer par le F.M.I.????"

    Nos ressources minières,nos bois de rose etc ....pourront garantir nos prêts.

    Des risques à prendre,il faut emprunter pour le Peuple et avec le Peuple.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa gmail.com

  • 29 septembre 2010 à 18:20 | IMPART (#3287)

    Attendons nous à une explosion sociale dans très peu de temps !

  • 29 septembre 2010 à 18:23 | rayyol (#110)

    bon debarras si vous saviez ce que une personne du fmi m a dit bune semaine avant la debacle de ravalo vous ne pleureriez pas bon debarras

  • 29 septembre 2010 à 20:43 | betoko (#413)

    Pourquoi les pays comme La France et les Etats Unis demandent à la Chine de leur préter de l’argent , ? savez vous que depuis le mois de juillet 2010 , la France n’a plus le moyen de payer ses focntionnaires ? Pourquoi elle ne demande pas des prets à La FMI au lieu de demander à La Chine
    Le FMI et la Bqnque mondiale sont chez nous pour nous appauvrire encore, parait que 1 dollar prêté , faut leur rendre 10 dollar, et pourquoi Le Bésil a mis dehors le FMI ?

    • 29 septembre 2010 à 23:14 | basyvava (#4699) répond à betoko

      Bekoto,

      Antenaiko fa tsy anaranao io fa pseudo satria mitovy anarana isika fa tsy mitovy hevitra. Pourquoi, pourquoi, pourquoi. Aza ampitahana amin`i Madagascar i Frantsa, USA, ary Bresil. Ny tsara ho fantatra dia izao : eny amin`ny tsenambola iraisampirenena (marche financier) ireo tany ireo no mihindrana vola. I Madagsacar tsy afaka mihindrambola amin`ny tsenam-bola fa mahantra loatra ary tsy atokisana ny fomba fitantanana ny volam-bahoaka. Tsarovy fa hatramin`izao aloha dia anisan`ny gisitra i Madagascar raha ny toe-karena no jerena. Raha manana vaha-olana hialana amin`ny mpamatsy vola ianareo dia tsara fa raha tsy izany dia aza hanaovana handrakandrana ny fiainam-pirenena. Masina ny tanindrazana, tsy ho tafavoaka velona izay manitsakitsaka ny vahoaka malagasy tsy manantsiny. Ny tantara no hitsara antsika rehetra.

      Ando Rabekoto.

    • 30 septembre 2010 à 12:52 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à betoko

      betoko

      « La France n’a plus le moyen de payer ses fonctionnaires » ??????

      Vous êtes mal renseigné,elle a encore les « MOYENS » d’offrir des primes de retour aux « ROMS ».

      Qui dit mieux ???

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa gmail.com

  • 30 septembre 2010 à 05:19 | rasoulou (#4222)

    L’origine c’est qu’il y a très peu d’hommes intellectuels et intègres à la tête du pays, il n’ a que des laitiers et des DJ....et maintenant on se retourne vers les financements douteux : genre WISCO, racket, kidnapping, surtaxe...je ne vois pas la différence avec la mafia napolitaine !!!!

    • 30 septembre 2010 à 12:54 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à rasoulou

      rasoulou

      Vous êtes catégorique ::

      « FINANCEMENT DOUTEUX,genre WISCO ».

      Bravo !!Avec un pseudo,c’est facile de débiter des C.O.N.N.E.R.I.E.S.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa gmail.com

    • 30 septembre 2010 à 15:12 | rasoulou (#4222) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Je vous réponds, Basile, pourquoi WISCO est douteux :

      -Et d’un il engage le Peuple Malgache à LONG TERME, puisque l’exploitation de bauxite ne durerait pas une année, vous êtes d’accord avec moi, dans un engagement à LT, tout accord doit passer par les deux chambres( Sénat, AN), il s’agit d’un forcing, puisque c’est de l’argent FACILE, pourquoi ne pas aller aux bois de Boulogne, là aussi c’est facile, l’urgence ne justifie en rien la décision sauf pour satisfaire les militaires et les fonctionnaires, « IZAY NO NILAZAKO ANAO FA NY HAT MIVARO...B... AVERIKO FOANA IZAY ».

      -Et de deux : pourquoi il n’y a avait pas d’offres comme tout marché public, ça ressemble un peu au marché de ramassage des ordures de la ville de Naples...où la Mafia voulait s’en emparer à tout prix.....

      Toutes les caractéristiques de la Mafia sont là

      Voilà pourquoi c’est douteux et je rajoute nébuleux !!!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 223